Bandeau Présidentielle

Fiscal Kombat : quand Mélenchon confisque (virtuellement) de l'argent à Gattaz

 |   |  662  mots
Ce jeu est une sorte de métaphore virtuelle pour mettre en avant les propositions de sa réforme fiscale.
Ce jeu est une sorte de métaphore virtuelle pour mettre en avant les propositions de sa réforme fiscale. (Crédits : Reuters)
L'équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon sort ce vendredi un jeu vidéo où le candidat-héros confisque de l'argent aux plus aisés. Au-delà de la métaphore de son programme sur la fiscalité, ce nouvel outil de communication montre son intérêt pour les jeux vidéos.

Après s'être transformé en hologramme, Jean-Luc Mélenchon 2.0(17) pousse le virtuel à un nouveau stade en devenant un héros de jeu vidéo. Ses soutiens de la France insoumise ont réalisé Fiscal Kombat - un nom inspiré du jeu d'arcade des années 1990 "Mortal Kombat" -, un jeu sur navigateur web dont le lancement est prévu ce vendredi.

Le principe ? Le candidat de la France insoumise l'a détaillé dans sa vingt-troisième "Revue de la semaine" sur sa chaîne Youtube :

"Le héros du jeu, et bien c'est moi. On affronte des oligarques, c'est une bataille, on les capture, on les secoue et ça fait tomber des euros. Et les euros on peut les mettre dans un pot commun."

Ces "oligarques", ce sont "Monsieur Gattaz, Madame Bettencourt... que des gens riches" en somme, précise Jean-Luc Mélenchon. Finalement, ce jeu est une sorte de métaphore virtuelle de sa réforme de la fiscalité, dont la lutte contre l'évasion fiscale et le taux marginal d'imposition de 90% sur les revenus supérieurs à 400.000 euros annuels sont les deux propositions phares. "Franchement, essayez, vous allez bien vous marrer", promet le candidat.

Le jeu vidéo, "une forme d'art"

L'intérêt de Jean-Luc Mélenchon pour les jeux vidéo n'est pas nouveau.

"C'est une forme d'art, d'expression artistique, comme l'a été la bande dessinée, autrefois méprisée aujourd'hui devenue un art. Donc on a le droit et le devoir de s'y intéresser et de s'intéresser au contenu", avait-il déclaré sur France info en 2014.

A l'époque, le tribun s'était insurgé contre le jeu d'aventure Assassin's Creed Unity d'Ubisoft, où l'action se passe à l'époque de la Révolution française. Pour lui, le jeu mettait en avant une "propagande contre le peuple", en le décrivant comme un ensemble de "sauvages sanguinaires", Robespierre avec, contrairement au roi et aux nobles "présentés comme de braves petites personnes".

>>> Et pour y jouer, c'est par ici

"L'émission pourritique"

De là à se servir du jeu vidéo comme un outil de communication politique, il fallait franchir le pas. Jean-Luc Mélenchon avait déjà évoqué son ambition lors d'une visite début février à l'ENJMIN, l'école nationale du jeu et des médias intéractifs et numériques. "Ceux qui veulent nous aider sont les bienvenus", avait-il d'ailleurs lâché aux étudiants.

Cette visite les a visiblement marqués puisque le jeu "l'émission pourritique", une parodie de l'émission de France 2, a été développée par plusieurs d'entre eux le mois dernier. L'objectif est de frapper Jean-Luc Mélenchon avec un micro pour l'empêcher de développer son programme et de convaincre les électeurs. En cas de victoire du candidat (donc de défaite du joueur), des messages teintés d'humour comme "Catastrophe ! Les cocos nous envahissent!", apparaissent à l'écran.

L'émission pourritique

Des éléments du monde du jeu vidéo détournés

Dans Fiscal Kombat, l'équipe du candidat s'est approprié la culture geek pour la mettre à la sauce "insoumise". Les premiers visuels publiés avant la sortie du produit montre toute une série de jeux de mots : le "Playstation" transformé en "Phistation" de même pour "Nintendo" en "Phitendo", rappelant la lettre de l'alphabet grec utilisée comme symbole dans sa campagne. Enfin, des graphismes de consoles des années 1990 aux plateformes de combats en version "arcade", les codes vintage de la culture du jeu vidéo sont réutilisés à des fins politiques.

Parmi les 11 candidats à la présidentielle, Emmanuel Macron est lui aussi le héros d'un jeu vidéo interactif : "En marche vers l'Elysée", où le joueur a le contrôle du téléphone portable d'Emmanuel Macron et doit échanger avec des personnalités politiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2017 à 13:29 :
L'actualité du populiste Mélenchon ce sont aussi les manifestations contre le régime chaviste au Vénzuela, qui tente de confisquer la démocratie.
Mélenchon n'a cessé de louer le modèle vénézuelien et les qualités de Chavez et Maduro.
J'aimerais tant que les journalistes traitent aussi les sujets "sérieux" et pas uniquement les hologrammes ou autres applis à deux balles ...
a écrit le 10/04/2017 à 10:03 :
Gattaz devrait être satisfait des propositions de Macron sur le plan économique ce sont les mêmes que les siennes.

Emmanuel Macron souhaite «introduire dès l'été un projet de loi d'habilitation pour simplifier le droit du travail et décentraliser la négociation». «Il s'agit de donner plus de place à l'accord majoritaire d'entreprise ou de branche, d'une part, d'encadrer les décisions des prud'hommes, d'autre part», prévient-il. «Le tout par ordonnances, pour procéder de manière rapide et efficace».
a écrit le 10/04/2017 à 8:22 :
Après la France "insoumise", voici la propriété est le vol, et la spoliation d'état est légitime... Il est loin le temps de la Révolution française, et la naissance de l'impôt où chacun contribuait aux dépenses du Royaume en fonction de ses capacités.. Tout cela est malsain, et va dans le sens de la fin de l'Etat de Droit. Pas sûr que les admirateurs de Mélanchon le comprennent..
a écrit le 09/04/2017 à 18:30 :
il y a dans les lois la corruption de fonctionnaire
puis l'interdiction de cadeaux par les entreprises
pour quoi il n'y pas encore de lois sur la corruption de legislateur
depute , senateur ministre et president qui reçoivent des cadeaux
ceci est de la corruption
est il faut punir le corronpue et le corrupteur
pour le 1er interdire a vie le moindre mandat et pas de droit a la retraite
pour l'autre saisie des biens sur le territoire et a l'etranger.'
a écrit le 09/04/2017 à 14:55 :
Les plus honnêtes sont donc généralement les plus jeunes et récents en politique comme Macron. Les autres finissent toujours par des abus de pouvoir et détournements de fonds commme Fillon et le Pen.
Réponse de le 10/04/2017 à 0:10 :
Macron est un menteur éhonté. Il se permet de dire une chose puis son contraire du moment que ça plait à son électorat. Ne nous laissons pas duper, il n'est la que pour plaire à des intérêts privés.
C'est Jean-Luc Mélenchon le candidat le plus honnête. Il n'a jamais eu de problèmes avec la justice, n'a jamais été lié de près ou de loin à des intérêts privés, et à toujours écrit tout ce qu'il faisait en politique sur son blog, et désormais sur sa chaîne youtube.
a écrit le 09/04/2017 à 12:37 :
Et dans quel jeu puis-je confisquer (virtuellement) l'argent de Mélenchon, volé au travers de la reserve parlementaire, de ses indemnités de mandats, de sa retraite deficitaire, mesures pour lesquelles il a voté, et ca n'est pas parce que les autre en profitent que ca n'en pas de lui aussi profiteur du systeme.
a écrit le 09/04/2017 à 11:27 :
Finalement Mélenchon a tout compris (et Marine Le Pen aussi) : le pays est tellement déboussolé que plus c'est n'importe quoi, plus il y a de gogos pour y croire. On est en plein syndrome grec où les électeurs ont cru que Syriza, voire même Aube Dorée pouvaient leur apporter un quelconque soulagement.
Réponse de le 09/04/2017 à 12:37 :
+1!
a écrit le 09/04/2017 à 9:15 :
Mélenchon franc-maçon détenteur d'une simple licence de philo et grand narcissique est admiratif du modèle Vénézuelien et Cubain ! Comme quoi il y a des français qui votent pour n'importe qui. Idem pour le Pen ou Fillon qui a déjà gouverné 5 ans et a eu un bilan qu'il a reconnu comme une série de beaucoup d'échecs.
Réponse de le 09/04/2017 à 12:23 :
La France est quand même un pays exceptionnel, puisque avec une simple licence de philo, on peut devenir millionnaire avec l'argent des contribuables.
a écrit le 08/04/2017 à 14:07 :
Regadez vite cette vidéo de Christian Schoettl sur Mélenchon avec qu'elle soit retirée. Elle est édifiante.
a écrit le 07/04/2017 à 18:27 :
Erreur dans l'article : C'est un jeu d'initiative citoyenne (le Discord Insoumis), il n'a pas du tout été fait par l'équipe de campagne. Le discord est composé d'un groupe de gens qui soutiennent la campagne de la France Insoumise mais qui sont complétement indépendants et autonomes. Et je trouve ça génial de voir cette intelligence collective où chacun essaye de faire avancer les idées de l'Avenir en commun de son côté avec ses propres moyens et son inventivité !
a écrit le 07/04/2017 à 17:27 :
le meilleur.. il relève le niveau
Réponse de le 08/04/2017 à 21:09 :
Terrible !Moi j'ai choisi comme paradis fiscal le Delaware ,état americain connu pour etre un paradis fiscal !Melenchon pourra toujours venir me chercher des noizes ,j'ai l'Amerique derriere moi ..........
a écrit le 07/04/2017 à 17:11 :
Mais dans ce jeu ridicule nul doute que les riches n'ont pas la possibilité de transférer argent et sièges sociaux en quelques jours comme dans la vie réelle laissant les dépenses aux seules classes moyennes et l'ANPE pour tous. La politique de Mélenchon a été appliquée dans tous les états communiste avec la misère pour les peuples.
Réponse de le 07/04/2017 à 20:23 :
le programme de mélenchon prévoit la taxation à l'étranger (comme les ricains le font deja)
Réponse de le 08/04/2017 à 0:50 :
L"ANPE ? Vous m'avez l'air sérieusement informé les questions d'emploi ! Si vous l'êtes autant sur le tout le reste !!! Mais si 94 est votre âge vous bénéficierez de circonstances atténuantes pour avoir une bonne douzaine d'années de retard ... sur l'évolution du service publique de l'emploi etpas moins de 3 douzaines concerant le "communisme" : Mais ne déséperez pas à tout âge on peut apprendre et se remettre à jour, mais commencez tout de suite, ça urge !
a écrit le 07/04/2017 à 16:03 :
Ah oui, c'est révélateur d'une partie de son electorat.
JLM, le vieux qui murmurrait a l'oreille des millenials!!
il y a juste un petit truc les gars. Si vous voulez que papi fasse de la resistance, il faudra sortir de ses ecrans et "se deplacer physiquement" jusqu'a un bureau de vote! Le vote "virtuel" ça compte pas encore! Amusez-vous bien....
Réponse de le 07/04/2017 à 16:21 :
T'inquiètes pas , on sera là ;)
a écrit le 07/04/2017 à 15:11 :
Le jeu video comme exutoire des frustrations. L'envie et la jalousie n'apportent rien de bien positif. Concernant le taux d'imposition à 90 % ou l'impot universel, nous ne sommes pas concernés.
Réponse de le 10/04/2017 à 0:55 :
Ce n'est pas de l'envie que de vouloir que les fraudeurs payent leurs impôts. Le jeu représente les gens qui défendent ces fraudeurs ( implicitement) en défendant le système que leur permet d'exister.
De même, ce n'est pas non plus de l'envie que de vouloir que les plus riches fassent preuve de plus de décence en partageant des richesses qu'ils n'investissent de toute façon pas dans l'économie réelle.
a écrit le 07/04/2017 à 13:30 :
Best campagne ever. #JLM2017
a écrit le 07/04/2017 à 11:07 :
Du bon marketing pour vendre Un candidat comme du soda....
a écrit le 07/04/2017 à 11:07 :
Du bon marketing pour vendre Un candidat comme du soda....
a écrit le 07/04/2017 à 9:26 :
quel esprit marketing!
on pourrait leur suggerer de faire un blockbuster: ' affame un venezuelien'
( ils pourraient meme mettre des maps en telechargement genre ' carte du zimbabwe' ou ' carte de l'argentine')
apres il pourrait y avoir des versions differentes dans le temps, comme dans battlefield ou call of duty, genre ( 'affame un polonais')
sinon, ils peuvent faire un fps, c'est drole aussi!
' beria vs gattaz'
' polpot vs gattaz', etc
ca serait a ""mourir de rire"" comme on dit
a écrit le 07/04/2017 à 8:18 :
JLM est un véritable tsunami politique, qui déchaine la créativité dans de nombreux secteurs de la société. L'engouement est incroyable.

On dirait qu'il a un budget illimité, mais ce sont bien des bénévoles qui lui font tous ces trucs.
Réponse de le 08/04/2017 à 18:19 :
vous devriez relire pasternak a propos de l'engouement pour des ideologies nauseabondes, dont la hauteur du reve qu'elles proposent est a la mesure de la misere et de la mort qui s'en suit............ je pense que vous seriez surpris

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :