Présidentielle 2017  : Le Pen se maintient en tête des sondages... malgré des divisions

 |   |  657  mots
Marine Le Pen reste en tête des intentions de votes au premier tour de la présidentielle.
Marine Le Pen reste en tête des intentions de votes au premier tour de la présidentielle. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
La Tribune publie son "journal de campagne" quotidien, reprenant les principaux faits et déclarations des candidats (et de leurs soutiens) à la présidentielle de 2017. Aujourd'hui : Marine Le Pen qui consolide sa première place dans les sondages. Et la ligne politique dure de sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, qui s'affirme au FN.

La tendance se confirme : d'une part Marine Le Pen se maintient en tête des sondages pour le premier tour de la présidentielle, et d'autre part, François Fillon est en net recul. Le candidat LR ne bénéficie plus de la dynamique qui a suivi sa victoire à la primaire de la droite et du centre. La faute à plusieurs balbutiements et autres rétropédalages concernant son programme. Autre précision : Emmanuel Macron s'impose de plus en plus comme le troisième homme du premier tour de l'élection présidentielle. C'est en tout cas le résultat de la dernière enquête électorale menée par le Cevipof, le centre de recherche de Sciences Po, réalisée par Ipsos en partenariat avec Le Monde. Concrètement, à quatre mois du premier tour, les intentions de vote en faveur de François FIllon se situent entre 23 % et 25 %, contre 26 % à 29 % juste après son élection à la primaire.

A l'inverse, Marine Le Pen consolide son score et totalise 25 % à 26 % d'intentions de vote. L'institut rappelle qu'à pareille époque en 2012, la présidente du Front national était créditée de 19 % à 20 % des suffrages. Et désormais, donc, le troisième homme, c'est Macron. L'ancien ministre de l'Economie est crédité de 17 % à 21 % d'intentions de vote. Il devance Jean-Luc Mélenchon qui pourrait pour sa part atteindre 14 % à 15 % des voix. Enfin, c'est toujours l'hécatombe du côté du parti socialiste, qui organise le premier tour de sa primaire ce week-end. S'il l'emportait dans 10 jours, Manuel Valls arriverait cinquième avec 10 % des voix au premier tour de la présidentielle. Et si Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon sortait vainqueur de la primaire, l'un comme l'autre ne réunirait que 7 % des voix au premier tour fin avril...

La ligne Marion Maréchal plus populaire

Marine Le Pen reste donc dans un position très confortable qui lui permet d'envisager le second tour de l'élection présidentielle. Elle réussit à séduire au delà des frontières historiques du Front national. Dont acte. Mais qui a dit que le Front national s'était totalement « dédiabolisé » ? Un sondage réalisé par le Figaro auprès des sympathisants FN montre que la ligne de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, plus libérale d'un point de vue économique et identitaire d'un point de vue sociétal, est bien plus appréciée que celle de Florian Philippot, le chantre de la « dédiabolisation » du parti. Ainsi, 52 % des sympathisants du FN se disent plus proches des idées de la nièce de Marine Le Pen que de celles du vice-président du parti, soutenu par 29 % d'entre eux. L'enquête de l'Ifop réalisée pour le Figaro souligne bien l'ancrage des « idées » et des « valeurs » défendues par la députée frontiste auprès des sympathisants FN.

Marion Maréchal-Le Pen rencontre notamment un succès bien supérieur à Florian Philippot chez les jeunes. En effet, les moins de 35 ans interrogés sont 62 % à se sentir proche des idées de Marion Maréchal-Le Pen, contre seulement 18 % pour Florian Philippot. C'est même la classe d'âge auprès de laquelle elle suscite l'adhésion la plus importante. Plus surprenant, c'est en fait chez les 65 ans et plus que Florian Philippot est le plus proche de Marion Maréchal Le Pen - 35 % d'adhésion pour lui contre 39 % pour la jeune députée. Ce sondage pourrait du reste faire du bruit en interne où la ligne plus « apaisée » d'un point de vue sociétal et marquée à gauche d'un point de vue économique de Philippot déplaît chez les historiques du parti d'extrême droite. Mais cette ligne est aussi incontestablement la clé de la montée du Front National ces dernières années. Le FN tente donc de limiter au maximum ses divisions pour arriver le plus uni possible fin avril derrière sa leader Marine Le Pen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2017 à 21:44 :
Sachez attendre Marine Lepen au parloir et vous verrai un bon nombre de patriotes s'allier à elle car la France a besoin de changement et depuis le temps que le FN dénonce seul les anomalies du système UMPS, on voit que les partis sont à bout de souffle et s"emparent sans vergogne des idées dénonciatrices du FN.Il faut du changement et il va sans doute y en avoir aux prochaines élections. La faute à qui?
a écrit le 22/01/2017 à 9:00 :
La Tribune roule pour la gauche ce n'est un secret pour personne donc l'interprétation des sondages est présentée dans ce sens.
les tendances seules sont importantes et non pas les fourchettes en pourcentages qui prêtent à la manipulation de l'opinion vers ce que l'on souhaite .
Le classement demeure solide Le PEN, FILLON, MACRON, MELENCHON et PS inconnu
Après le 1er Février la donne va changer !
a écrit le 21/01/2017 à 19:03 :
L´UPR de François Asselineau est le parti en plus grande progression en France ! Pourquoi ne pas le proposer dans ce sondage bizzare ?
a écrit le 21/01/2017 à 16:51 :
Les français ne sont pas anglos-saxons. Contrairement aux britanniques ou aux américains, les 49% de perdants ne se contenteraient pas de manifester ou de réclamer de nouvelles élections...le FN au pouvoir, c'est la guerre civile garantie !! la démocratie aura atteint ses limites.
a écrit le 21/01/2017 à 15:57 :
Au FN, c'est la division, il apparait de plus en plus comme un parti de non-gouvernement."

Le Fn ne veut pas le pouvoir qui orchestre ses dérapages années après années selon la technique du deux pas en avant et trois en arrière, un parti leurre dont l' unique credo est de désigner le monde arabe comme étant à l' origine de tous les maux de la France ..

Une excellent analyse de l' UPR de François ASSELINEAU sur le sujet.

https://www.upr.fr/actualite/france/le-nouveau-derapage-de-la-collection-le-pen-automne-hiver-est-arrive
a écrit le 21/01/2017 à 11:28 :
AH! Vous avez ecouté TRUMP,Intellectuels Elites Media vous etes minoritaires alors faites gaffe il va vous arriver ce qui est entrain d'arriver aux US.Vous allez aller à la soupe meme si c'est FILLON. Vous rampez depuis tellement longtemps que ce sera seulement un mauvais moment à passer à moins que le peuple vous juge et que les guillotines ( les subventions supprimées ) vous rendent aussi pauvre que le peuple et là vous allez comprendre!!!
a écrit le 21/01/2017 à 10:03 :
si le fn arrive au pouvoir
la responsabilite est aux actif de sarko et du couple hollande vallsui ont ignore
les electeurs et valide le soutien a mme Merkel
et pour cela il doivent etres juge pour abandon et vente du pays sans avoir les autorités
les citoyens sont responsable de leur excès les elus doivent repondre de leurs
actes dans la tres mauvaises gestion de leur mandats
a écrit le 21/01/2017 à 1:35 :
Si le FN par malheur devait passer ca serait la sortie de l'euro et l'implosion de l'EU avec pour conséquences direct, une guerre des monnaies , un dumping discal et social hors de tout contrôle de la part d'autres pays européens et bien sur une France qui devra emprunter chaque semaine à des taux exorbitant pour payer ses fonctionnaires , les dépenses publiques et les retraites, qu'elle n'aura d'autres choix que de tailler à la hache ( la vraie) dans ses dépenses publics . Bien sur les Le PEN, riches héritiers (d'un militant du FN) et vivant de la politique pourront toujours vivre ailleurs si la France venait à connaître le même sort que l'Argentine en raison de leur gestion hasardeuse et désastreuse du pays.
Réponse de le 21/01/2017 à 16:39 :
C'est vrai qu'aujourd'hui le dumping fiscal et social est parfaitement contrôlé....si votre analyse était sérieuse, alors je voterais FN sans hésiter !!!! vous feriez mieux d’éteindre la TV...
Réponse de le 21/01/2017 à 23:06 :
Pas besoin du FN pour mener une politique hasardeuse ???? Le PR et le PS
ont réussi a agrandir le trou de la dette publique 2100 millards et 102 % du PIB.comme deficite . Avec 40000 enseignants , de plus , des commissions bidons pour caser les copains , des centaines de milliers d'associations financees , du gaspillage a tous les niveaux , une fonction publique a 32 h payee 35 , etcetc......... et tpujours 6 millions de chomeurs auquel devrait s'ajouter 800 milles personnes gomees du chomage et inscrit en formation bidon . Les entreprisesont besoin d'ingenieurs et on envoie des personnes sans diplomes faire des formations de 3 semaines ??????
a écrit le 20/01/2017 à 2:57 :
Au moins elle ne peut pas être accusée d'avoir contribué à l'état économique et social dans lequel se trouve la France..... ce qui n'est pas le cas de Mr Fillon,Mr Macron,Mr Valls et tous les autres spécialistes de la politique!
a écrit le 19/01/2017 à 19:09 :
Notre Trumpette à nous....ce n'est pas tant sa candidature qui pose problème, c'est son entourage....ce parti n'a aucun cadre....même si elle est élue, elle sera en cohabitation à la suite des élections législatives. Et même si elle prononce la dissolution de l'assemblée Nationale, ce qu'elle peut faire une fois, il n'est pas certain qu'elle puisse obtenir la majorité...elle n'aura ensuite plus aucune légitimité.
a écrit le 19/01/2017 à 17:32 :
Vive Marion ! La grosse et son petit , justes bons à faire la plonge au rez de chaussée la Trump tower !
Réponse de le 19/01/2017 à 18:36 :
Effectivement le look " déménageur", niveau intellectuel très en deçà, culture Zéro/20, Vingt en vulgarité, et bassesse de " savoir vivre " pour la tante 47 ans, qui sera candidate jusqu'à 80 ans ( 2050) et la nièce Marion avec son haut niveau intellect, savoir vivre, sa politesse, son intelligence, sa maturité, son charisme, sa cohérence, et son élégance simple et authentique. Tante communiste-populiste-démago, et l'énarque communiste Phillipot, Marion de Droite, de type C.D.U-C.S.U, supportera t-elle ces deux Communistes, encore 33 Ans ?
a écrit le 19/01/2017 à 17:25 :
Valls : plus que 3 mois........avec sursis !
a écrit le 19/01/2017 à 17:25 :
Valls : plus que 3 mois........avec sursis !
a écrit le 19/01/2017 à 17:20 :
Il faut créer une taxe écologique cette semaine et une autre mais cette fois de solidarité. Enfin, jusqu'au 1er tour, augmenter les taxes et contributions existantes.
Seul l'abattoir fiscal nous permettra de réaliser l'idéal égalitariste républicain. Mettre en place une TVA sociale à 35%, un camp de réfugiés dans chaque commune, instaurer le droit au bonheur universel ...doivent être le fil conducteur de cette présidentielle. C'est une question de justice sociale pour une France forte, aimée, dorlotée avec un peuple tout gentil tout beau.
a écrit le 19/01/2017 à 17:18 :
Pour la gauche, il 'y a qu'une issue: Macron, parce qu'il est moins pire que Fillon et encore moins que MLP. Les LR et Fillon sont "morts", ils ont fait le plein à la primaire et ils n'ont plus rien à draguer à l'extrême droite, ni au centre. Au FN, c'est la division, il apparait de plus en plus comme un parti de non-gouvernement. En cela Marion MLP est dans la ligne droite de JMLePen, elle ne veut pas gouverner. Il est plus facile de rester dans l'opposition à haut niveau et de profiter du système. Le FN ne prendra le pouvoir que le jour où il aura à lui seul une majorité absolue ou qu'il ara pris le pouvoir par la force. Le FN, c'est la dictature assurée. Si Macron est le candidat des socialistes, alors Mélenchon, les Verts, le PC vont devoir manger leur chapeau.
Réponse de le 19/01/2017 à 17:42 :
"Au FN, c'est la division, il apparait de plus en plus comme un parti de non-gouvernement."

Le Fn ne veut pas le pouvoir qui orchestre ses dérapages années après années selon la technique du deux pas en avant et trois en arrière, un parti leurre dont l' unique credo est de désigner le monde arabe comme étant à l' origine de tous les maux de la France ..

Une excellent analyse de l' UPR de François ASSELINEAU sur le sujet.

https://www.upr.fr/actualite/france/le-nouveau-derapage-de-la-collection-le-pen-automne-hiver-est-arrive
Réponse de le 19/01/2017 à 18:39 :
Bien vu ! Le père ne voulait pas le pouvoir, seulement le droit à parler (et à être écouté). La fille veut le pouvoir d'abord, et faire avancer une idée plus tard. On a cru que le FN avait siphonné le PC ; en réalité, c'est le PC qui a noyauté le FN! On se dirige enfin vers des partis politiques représentatifs de la réalité du peuple : un parti modéré (Macron ?) et un parti extrémiste (LePen + Mélenchon). Peut-être bien que la France n'est pas morte !
a écrit le 19/01/2017 à 17:09 :
entre les sondages et la réalité ?........ réponse après le premier tour ; en tous cas je constate que depuis philippot le fn cartonne
a écrit le 19/01/2017 à 17:07 :
...L'extrême-droite Française a démontré, depuis Maurras et en passant par Laval qu'elle manque de cervelle et de tripes!...Au mieux (au pire), elle n'a fait que jouer des seconds rôles subalternes minables de figuration et d'effets "spéciaux" dans des séries B tragiques imaginées par d'autres,,, Elle est organiquement incompatible avec les Valeurs de Civilisation qui font la Grandeur de la France et du Peuple Français!...
a écrit le 19/01/2017 à 16:27 :
Il y a encore quelques semaines les sondagistes envoyaient Fillon tailler les rosiers dans sa petite maison de campagne à 14 chambres, et prédisaient un combat à mort entre Hollande et Juppé au premier tour de la présidentielle.

Alors on va attendre d'avoir les résultats de la primaire à gauche avant de commencer à s"exciter sur des nuages.
a écrit le 19/01/2017 à 16:08 :
Plus un peuple régresse plus il se radicalise, pour les hautes sphères la France est généreuse, attention à l'approche des limites.
a écrit le 19/01/2017 à 15:12 :
si les socialistes ne votent pas fillon des le premier tour, lepen sera elue et ca sera leur faute...........
que chacun prenne ses responsabilites, et sans gemissement ou larmoiement deplace
Réponse de le 19/01/2017 à 17:16 :
et le ni-ni alors?
Bon on verra qui va couiner au soir du premier tour. Au besoin moi qui ai du voter Chirac, je vous expliquerai comment voter Macron.
Réponse de le 19/01/2017 à 19:16 :
@donneur de leçon

Je veux bien que vous expliquiez comment vous faite, je n'ai même pas réussi a voter pour Bertrand pour les régionales des haut de France...
a écrit le 19/01/2017 à 15:08 :
Le Brexit anglais va donner des idées aux français, quitter une UE technocratique qui finalement n'apporte rien. 10 ans sans croissance, chômage de masse, immigration non contrôlée etc.... Les partisans de l'UE devraient réfléchir et proposer une autre dynamique
sinon, la fin de l'UE est programmée dans les 10 ans à venir.
a écrit le 19/01/2017 à 14:48 :
Quel suspens!!!! Au moins certain savent faire parler d'eux par des divisions internes alors que d'autre non pas de division puisqu'il sont seul pour l'instant, mais l'auront après l'élection!
a écrit le 19/01/2017 à 14:32 :
Quel gaspillage d'énergie et de ressources pendant un 1/2 siècle pour aboutir à pareille connotation !!! Le hideux populisme était moins critiquable que le conformisme négationniste de la réalité. Misérable de s'en prendre à une dédiabolisation alors que le Diable est dans notre perte d'idées et de valeurs. C'est cela qui alimente le djihad !
a écrit le 19/01/2017 à 14:19 :
E la marge d'erreur est de combien ?
Marine Le Pen 25 à 26 %
Fillon 23 à 25 %
Macron 17 à 21 %
Je suppose qu'en prenant en compte les marges d'erreurs FIllon et Le Pen sont à égalités et pour Macron on est proche du grand écart 17 à 21%, 4 points plus la marge d'erreur au pire il serait en dessous de 15 et au mieux pas loin des 25 %.
C'est très crédible comme sondage, ou bien c'est sa présentation qui est un peu légère...
Réponse de le 20/01/2017 à 10:36 :
Les instituts de sondage pratiquent la stratégie du manque. C'est à dire que moins on en sait et plus on l'étale 17-21, 23-25, +marge d 'erreur, etc... Comme la confiture sur la tartine le matin quand on constate que le pot est quasi vide !
a écrit le 19/01/2017 à 14:04 :
Pour une fois, je pourrais être d'accord avec vous, sauf pour Cisseron !!! Il s'appelle "Ciceron" en Fr. et Cicero en latin....
a écrit le 19/01/2017 à 13:58 :
tu raconte des conneries melenchon fait parti du système il a fait élire holland
a écrit le 19/01/2017 à 13:44 :
Le score de François Fillon est très satisfaisant. Il est le seul, à révéler un programme, travaillé 4 ans. Les autres sont dans l'abstrait. Le feu d'artifice des primaires de nov, avait donc suscité, un effet moutonnier normal et artificiel de 3-4 points. De toutes façons, les intentions de vote ne sont jamais valables ( excepté 1988) avant minimum !! mi-février.
3-4 mois avant, c'est très long en matière de Présidentielles.
Réponse de le 19/01/2017 à 14:32 :
La seule chose qui compte pour Fillon est qu'il reste au 1er tour devant Macron. S'il y parvient, il gagnera la présidentielle. En ce sens, une désignation de Montebourg et encore plus Hamon par la primaire laisserait plus d'espace au centre gauche à Macron que si c'était Valls, et il pourrait ainsi plus facilement inquiéter Fillon.
Réponse de le 19/01/2017 à 15:19 :
Pardonnez moi, mais il faut être sourd et aveugle pour ne pas comprendre que Fillon est déjà en grand danger... 23% pour un candidat de droite unique, c'est juste très très faible...
Depuis la fin des primaires,(où il a été élu pour tuer Sarko puis Juppé, pas parce que c'est aigle royal...) c'est polémique sur polémique. Le coté catho ça passe pas, la Sécu c'est le bide, les fonctionnaires mal présentés, les cumulards ça grognent, les sarkozystes ça frondent, armées mexicaines de porte parole alors que lui on ne le voit plus etc etc. Je vous dis pas si Alliot Marie ou Guaino y vont vraiment...

J'espère pour lui qu il ne fait pas la même erreur que vous en croyant que son score primaire lui garantit sa place au deuxième tour, parce que pour le moment je ne vois aucun agrandissement de son assiette électorale.

Juppé aurait fait beaucoup mieux à la Présidentielle et si je devais parier, je mise sur Macron, il va le manger tout cru.
Réponse de le 19/01/2017 à 15:47 :
"Il est le seul, à révéler un programme, travaillé 4 ans".

Il avait oublié le retropédalage dans son programme travaillé 4 ans ?
Réponse de le 19/01/2017 à 17:47 :
Sarkozy avait 29% d'intentions de vote en 2012 avant le premier tour des présidentielles, Royal 23% en 2008 et ils n'ont pas été élus.

Donc 23% en tendance baissière ce n'est pas bon pour fillon. Le programme que vous louez tant a provoqué des levées de bouclier, y compris dans son camp et les électeurs de centre droit ont un candidat crédible, à la différence de 2012, sur qui se reporter au premier tour.

Il est mal barré. Sa stratégie intégriste va le couler.
Réponse de le 19/01/2017 à 18:46 :
Oui vous avez absolument raison : d'ailleurs 1er Tour 2002 Chirac 19.88% et second tour 82.21%. Les deux socialistes Jospin 16.18%, et Bèrou 8.20%
Réponse de le 19/01/2017 à 23:16 :
@nico: 23% au 1er tour, c'est dans la lignée habituelle, car aucun candidat passé n'a jamais obtenu plus de 25% des voix des inscrits au 1er tour depuis Pompidou. Au 2e tour, on vote contre l'autre et cela ne veut rien dire (83% pour Chirac contre LePen en 95). D'autre part, il faut être inconscient pour voter pour un repris de justice. Heuresement, Juppé n'est plus dans la course. Cela dit, la France a besoin de changer de système et de dirigeants :-)
a écrit le 19/01/2017 à 13:01 :
En effet deux discours totalement différents au sein du FN qui sont en train de faire exploser ce parti. Pas avant les présidentielles bien entendu sinon ce sera un fiasco assuré mais c'est une réalité.

Et le FN a besoin de ces deux électorats pour rester en tête des sondages mais après les élections il va y avoir du sang sur les murs c'est évident et du coup à terme ce parti ne vaut pas grand chose, bref il restera ce qu'il a toujours été un parti d'imposteurs et de fous furieux.

Mais bon que voulez vous, ça fait 30 ans que les médias ne parlent que du front national comme parti "anti-système" "contestataire" du coup il est logique que nombres de gens se trompent en votant pour lui. Le NPA lui véritable parti anti-système est oublié, méprisé, ridiculisé, caricaturé, entièrement effacé de leurs cerveaux au mieux.

"Répéter 4400 fois un mensonge suffit bien pour en faire une vérité." Cisseron
Réponse de le 19/01/2017 à 14:26 :
La question est de savoir quand Marion Maréchal abandonnera Marine pour rejoindre Fillon.
Réponse de le 19/01/2017 à 14:27 :
Le NPA est ridiculisé parce qu'il est ridicule.
Réponse de le 19/01/2017 à 15:58 :
marion maréchal n'abandonnera jamais le FN même pour fillon, puis franchement fillon qui peut miser sur un gars tellement ancré dans le passé ? Même au FN ils ne sont pas assez désespérés pour cela...

"Le NPA est ridiculisé parce qu'il est ridicule. "

Il vous manque un troisième "ridicule", je vais vous aider:"ridiculement ridicule peut-être non ? Deux c'est pas assez fort.

Non on peut faire mieux: "Le ridicule NPA ridiculement ridiculisé parce qu'il est ridiculement ridicule."

C'est pas mieux comme ça franchement ? Pourquoi n'être qu'un peu ridicule ? Autant l'être totalement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :