Présidentielle : après le débat, Macron repasse au-dessus des 60%

 |   |  403  mots
Un troisième sondage également publié vendredi (Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France), crédite pour sa part Emmanuel Macron de 61,5% d'intentions de vote, contre 38,5% pour Marine Le Pen.
Un troisième sondage également publié vendredi (Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France), crédite pour sa part Emmanuel Macron de 61,5% d'intentions de vote, contre 38,5% pour Marine Le Pen. (Crédits : BENOIT TESSIER)
Marine Le Pen est donnée en recul de un à trois points selon les instituts de sondage. Emmanuel Macron a été jugé au-dessus de la candidate du Front national lors du face-à-face de mercredi soir.

Jugé vainqueur du débat qui l'opposait à Marine Le Pen, Emmanuel Macron remonte dans les sondages. Le candidat d'En Marche ! serait élu président de la République dimanche avec 62% des voix, selon deux sondages publiés vendredi, l'un, Harris Interactive-Indeed pour LCP Assemblée nationale, le voyant progresser d'un point, et l'autre, Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Point, le voyant progresser de trois points. Ces variations sont calculées par rapport à des sondages publiés par ces deux instituts à la fin de la semaine dernière.

Marine Le Pen (Front national), qui subit une fin de campagne difficile avec notamment les accusations de plagiat d'un discours de François Fillon et les errements sur l'euro, obtiendrait 38%, en recul d'un point selon Harris Interactive et de trois points selon Odoxa.

     | Lire Les volte-face à répétition du Front national sur l'euro

Le Pen a nettement plus "inquiété" que "rassuré"

Un troisième sondage également publié vendredi (Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France), crédite pour sa part Emmanuel Macron de 61,5% d'intentions de vote, contre 38,5% pour Marine Le Pen.

Lors du débat, Emmanuel Macron a "rassuré", "inquiété" ou "ni l'un ni l'autre" de manière quasiment égales les téléspectateurs (respectivement 31%, 33% et 36%), précise le sondage. Au contraire, Marine Le Pen a inquiété plus d'un Français sur deux (54%) et n'en a rassuré que 15%. Elle inquiète surtout les personnes qui n'ont pas voté pour elle au premier tour. C'est le cas de 62% des électeurs de François Fillon et Jean-Luc Mélenchon comme pour 79% de ceux de Benoît Hamon.

Sur les réseaux sociaux, les messages de sympathisants déçus de sa prestation ont fleuri durant la soirée et la presse a relayé des commentaires de cadres frontistes qui, en privé, ont fait état de leur découragement.

*Le sondage Harris Interactive a été réalisé en ligne du 2 au 5 mai auprès d'un échantillon de 4.991 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 940 inscrits sur les listes électorales.

*Le sondage Odoxa a été réalisé par Internet le 4 mai auprès d'un échantillon de 998 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 959 personnes inscrites sur les listes électorales. L'intention de vote est établie sur la base de 809 personnes sûres d'aller voter.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2017 à 15:29 :
Le Pen a été à son image, négative, agressive, menteuse, déplorable etc tout comme ses lieutenants lors des divers débats. Cette dynastie familiale qui nuit à la France depuis plus de 60 ans ne sera jamais au pouvoir car elle est culturellement pas à la hauteur du tout. Mais il serait temps de s'en débarrasser définitivement car quelle énergie et temps perdu.
a écrit le 06/05/2017 à 8:28 :
quand même un peu déprimant après une telle "prestation" qu'il y ait encore plus de 35% de français pour voter pour elle....Syndrome de Stockholm, tendance à l'auto destruction?
Réponse de le 06/05/2017 à 16:10 :
C'est sur, 35% de français qui marchent sur des slogans débiles... C'est effrayant !!!
a écrit le 06/05/2017 à 8:04 :
Macron a été meilleur orateur que Le Pen. Mais il est à mon avis loin des talents de tribun de Mélanchon. Cela dit, l'élection est pliée depuis le 1er tour, alors on parle pour dire quelque chose et vendre du papier ou quoi :-)
Réponse de le 06/05/2017 à 18:03 :
mais admettez que M. Mélenchon a eu 25 ans de plus que M. Macron pour s'entraîner.

De plus, je pense qu'on doît reconnaître à M. Macron une palette linguistique supérieure, avec l'emploi de mots et expressions joliment surannées qui mettent les journalistes en émoi.
Avoir été élevé par une grand-mère, principale de collège, et vivre avec une prof de français qui a connu les dictées à 5 fautes = 0, laisse des traces.

Personnellement, j'en suis assez heureux. Cela nous change des écorcheurs de langage, des bavards à 5 mots de vocabulaire, des insuffisants de la logique et des handicapés de la syntaxe qui se prennent pour des dieux de la communication.

J'aurai adoré un débat Macron-Mélenchon, ne serais-ce que pour le plaisir des oreilles.
a écrit le 05/05/2017 à 19:48 :
C'est marrant comme les pro-le pen sont quasiment inexistants entre les deux tours, alors qu'ils squattent en permanence les forums, leur poulain arrive au second tour et plus personne.

Ben oui si jamais le fn devait gagner sa peau à moyen terme serait menacée tandis que tant qu'elle fini second, tant qu'elle ne gouverne jamais et grâce à la dédiabolisation permanente du fn par les médias de masse (sauf là aussi entre les deux tours où on nous le montre comme un monstre sanguinaire, ce que ne dément jamais l'attitude de le pen d'ailleurs à ce moment là) elle va pouvoir continuer de parasiter la contestation.

Le FN validé par Mitterrand sert bassement le système.

Les élections, une machine bien huilée.
Réponse de le 05/05/2017 à 20:23 :
" grâce à la dédiabolisation permanente du fn par les médias de masse "
Diabolisation, pas diabolisation, oligarchie, pas oligarchie...
complot pas complot.... Allez prendre des vacances à Cuba....
Les médias font leur travail, nous sommes dans un pays de liberté. Cette semaine quasiment toute la presse a montré le vrais visage de Marine;
Réponse de le 06/05/2017 à 13:19 :
Que le FN gagne la présidentielle ou pas, son futur est mal engagé.

1°) La plupart des cadres élus sont visés par des dizaines d'enquêtes et procédures judiciaires qui vont couter cher au parti en matière d'amendes et d'inéligibilité.
2°) 30% des élus locaux de 2014 ont déjà quitté le parti pour cause de "gouvernance", ou alors ont du être virés pour cause de comportement.
3°) La défaite de MLP va déclencher une guerre ouverte entre les lignes Phillipot et Marion-marechal-nous-voilà. On verra si c'est la ligne extrême-droite classique ou national-socialiste qui l'emportera mais cela ne se fera pas sans pertes. Au FN tout se règle par des exclusions et la création de mouvements dissidents. On imagine les dégâts si MMLP en venait à crérer son propre mouvement identitaire.
4°) les finances du parti sont au plus mal. Le FN n'a pas de quoi faire la campagne des législatives.
a écrit le 05/05/2017 à 19:20 :
Vous stimulez le vote Marine; "en vendant la peau de l'ours avant de l'avoir tué!"
Réponse de le 06/05/2017 à 16:11 :
Oui, attention, il faut voter !!! Pour l'instant ce ne sont que des intentions de vote !!!
a écrit le 05/05/2017 à 19:06 :
D'après les bookmakers anglais,Macron tournerait autour de 72%.Plus la peine de voter Le Pen,c'est plié pour ses électeurs
a écrit le 05/05/2017 à 18:56 :
Les retraités et les cadres n'ont plus qu'à sortir le chéquier. Hausse de la CSG et pas de baisse d'impôts à prévoir. Pour la gauche , le docteur Macron va sortir ses ordonnances.
a écrit le 05/05/2017 à 18:52 :
Ceux qui vont voter Macron n'ont certainement pas bien lu sont programme ni entendu ses meetings, mais il a un belle "gueule", il est propre sur lui et il s'essuie les mains après avoir touché celle d'un prolo. Après dimanche il ne viendront pas se plaindre, ce sera trop tard. Allez courage pour la suite parce que le suppositoire sera dur à passer mais ils l'auront voulu..
Réponse de le 06/05/2017 à 14:26 :
Et s'ils votaient non pas pour Macron, mais contre MLP, justement parce qu'ils ont lu son programme, écouté ses propos, entendus ses ricanements et vu ses rictus de haine pas plus tard que cette semaine?
Réponse de le 06/05/2017 à 16:09 :
Assez bas comme commentaire...
Réponse de le 06/05/2017 à 17:18 :
"il s'essuie les mains après avoir touché celle d'un prolo"
Ne s'agit il pas de la fausse rumeur démentie par les médias?
Mais si vous avez une source sérieuse à nous soumettre ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :