La Tribune

Elisabeth Guigou "Nous avons tout à gagner à un rapprochement économique entre les deux rives de la Méditerranée"

Selon Élisabeth Guigou, « il faut saisir les bouleversements géopolitiques qu'ont connus les pays méditerranéens pour relancer le dialogue régional, avec pragmatisme ». / DRCopyright Reuters
Selon Élisabeth Guigou, « il faut saisir les bouleversements géopolitiques qu'ont connus les pays méditerranéens pour relancer le dialogue régional, avec pragmatisme ». / DRCopyright Reuters
Propos recueillis par Alfred Mignot  |   -  1172  mots
Députée de la Seine-Saint-Denis - le fameux 9-3 - Élisabeth Guigou se plaît à dire qu'elle est l'élue de « l'un des départements les plus méditerranéens de France »... Si son intérêt intime pour la rive sud du Mare Nostrum n'est pas nouveau - elle est née à Marrakech -, sa vision politique d'un destin euroméditerranéen commun constitue aussi, depuis de nombreuses années, l'un des axes forts de son engagement. Et, depuis juillet 2012, de son action en tant que présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

LA TRIBUNE - Vous avez accompagné François Hollande lors de ses voyages officiels au Maghreb. Les dirigeants de ces pays se montrent-ils intéressés par le partenariat Euromed ?
ÉLISABETH GUIGOU -
Le constat partagé des deux côtés de la Méditerranée est que nous avons un avenir commun et que nous serons plus forts ensemble. Mais, dix-huit ans après le lancement du processus de Barcelone par l'Union européenne, il est normal que l'on s'interroge. Les besoins économiques des pays du sud de la Méditerranée restent importants, et la demande de coopération est plus exigeante. De son côté, l'Europe souffre de la crise économique et peut avoir tendance au repli. Mais il n'y a pas de fatalité. Les évolutions profondes qui traversent les sociétés arabes doivent conduire l'Europe à repenser son approche du Sud. Les populations de la rive sud n'attendent que cela.

Au Maroc, le président de la République a, en quelque sorte, labellisé le concept de « colocalisation industrielle » Nord-Sud, qu'il a évoquée très positivement dans chacun de ses trois discours. Partagez-vous son point de vue ?
Oui, car les pratiques d'accaparement des richesses du « Sud » par les entreprises du « Nord » ou les grands émergents se heurteront à des oppositions qui iront croissant. La « colocalisation industrielle » se veut un modèle d'échanges plus équitable, où les entreprises des pays industrialisés délèguent des séquences de production de biens intermédiaires à des pays en développement. Pour ces derniers, cela crée de l'emploi pour des ingénieurs et des techniciens. Les entreprises du Nord gardent quant à elles les fonctions de conception et d'assemblage et baissent substantiellement leurs coûts de production. Pour moi, c'est un modèle d'avenir, car il garantit le développement et stimule la croissance et l'emploi des deux côtés. L'Allemagne l'a mis en place avec les pays d'Europe centrale et les deux partenaires en ont bénéficié.

Mais, avec notre taux de chômage actuel, comment « vendre » politiquement cette approche aux Français ?
Expliquer et convaincre, c'est l'alpha et l'oméga de la politique. Nous avons tout à gagner d'un rapprochement économique entre nos deux rives. En outre, on note de plus en plus que certains entrepreneurs maghrébins réalisent des opérations du Sud vers le Nord en investissant dans des entreprises. Les économies des pays du sud et de l'est de la Méditerranée sont structurellement sur liquides et peuvent trouver en France et en Europe des PME qui ont besoin de financements industriels, puisque les financements bancaires sont difficiles à obtenir.

Au titre de votre présidence de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, vous avez notamment investi deux missions, sur l'Algérie et le « printemps arabe ». Où en sont leurs travaux ?
Ces deux missions d'information ont fort à faire. Dès le début de cette nouvelle législature, nous avons choisi d'avoir un regard en profondeur sur le Maghreb et les pays de la Méditerranée. L'actualité récente l'imposait. La mission d'information sur les « révolutions arabes » - terme préféré à celui de « printemps arabe » - s'est déplacée en Égypte, en Libye et deux fois en Tunisie. Elle s'intéresse notamment aux traits communs entre les mouvements en cours, aux transitions qui se déroulent et aux politiques à mener pour s'adapter à ces changements et pour les accompagner, sur le plan tant français qu'européen. Elle devrait rendre ses conclusions à la rentrée, tout comme la mission d'information sur l'Algérie, qui abordera tant la relation bilatérale que la question de l'évolution de ce pays avec lequel nous avons tant de liens.

Vous êtes favorable à la mise en place d'une communauté euroméditerranéenne de l'énergie, qui serait un bon exemple de cette « Méditerranée des projets » que promeut désormais François Hollande. Comment l'imaginez-vous ?
Par « Méditerranée des projets », j'entends un partenariat fondé sur des coopérations concrètes, ciblées et pragmatiques, sur un rapprochement qui part d'en bas. Je l'oppose à une approche trop institutionnelle, où les frictions politiques peuvent bloquer a priori le rapprochement. La mise en place d'une communauté euroméditerranéenne de l'énergie - projet ambitieux, de long terme, mais qui doit être mûri dès à présent - fonctionnerait de cette façon. La complémentarité de fait entre la rive sud, qui possède un vaste potentiel éolien, solaire et d'hydrocarbures, et la rive nord, qui détient une avance technologique et des capacités d'investissement larges, doit déboucher sur un partenariat énergétique bénéfique aux deux rives.

Vous avez aussi déclaré qu'il faut en finir avec l'étatisme et le bilatéralisme. Mais l'Union pour la Méditerranée (UPM), qui a succédé en 2008 au processus de Barcelone, est bien structurellement multilatérale..., mais apparaît encore politiquement en panne. Comment la relancer ?
L'UPM part d'une bonne intention, mais elle a été bloquée par des rivalités et conflits politiques chroniques entre les pays du sud et de l'est de la Méditerranée, ainsi que - ne l'oublions pas - par un désintérêt de la part de certains pays européens. Il faut saisir les bouleversements géopolitiques qu'ont connus les pays méditerranéens pour relancer le dialogue régional, avec pragmatisme. Les échanges au sein de la société civile, la coopération décentralisée, le Dialogue 5+5 doivent également être mobilisés, en complément de l'UPM. Il faut instaurer un climat de confiance et développer des projets concrets, où chacun trouve son intérêt. Les institutions viennent après - c'est peut-être là l'erreur « politique » du lancement de l'UPM.

Martin Schulz, président du Parlement européen, a déclaré récemment que, selon lui, la relance de l'Euroméditerranée se fera par les Parlements. Qu'en pensez-vous ?
C'est assurément une approche qu'il convient de développer. Les parlementaires, en particulier ceux des pays riverains de la Méditerranée, sont particulièrement sensibilisés aux enjeux de la consolidation des liens au sein de la région. J'attends d'ailleurs beaucoup de la mission confiée par le président de la République à mon collègue Michel Vauzelle sur la Méditerranée des projets [Michel Vauzelle doit rendre son rapport le 15 juillet, ndlr]. Les Parlements sont une chance pour le partenariat euroméditerranéen, mais j'irai même plus loin : il me semble primordial que les sociétés civiles soient partie prenante de la coopération euroméditerranéenne. On ne fera pas la Méditerranée sans les Méditerranéennes ni les Méditerranéens. Là où les initiatives étatiques ont montré leurs limites, il y a un espace considérable qui s'ouvre pour les initiatives au niveau des sociétés civiles, de la jeunesse, des femmes, des entreprises ou des collectivités locales.

Réagir

Commentaires

Onze  a écrit le 11/08/2013 à 12:10 :

Qu'est qu'elle entend par rapprochement économique ? S'ils ne s'agit que de contrats d'exportation ou d'achat d'hydrocarbures, très bien. Mais s'il s'agit de la relance de l'immigration, non ! Il y a assez de problèmes comme ça chez nous. Et s'il s'agit de coopération politique avec des régimes dictatoriaux, islamistes ou révolutionnaires, non merci ! Ne nous en mêlons pas, cela se retournera contre nous.

Les USA sont-ils d'accord ?  a écrit le 06/08/2013 à 23:53 :

Les USA, maître du monde, ont un plan pour la Méditérranée : installer des régimes, quelle que soit leur nature (dicatature islamiste, militaire, ...), favorables aux intérêts de Washington, et en particulier à ceux de leurs multunationales pétrolières. Ceux qui sortent de ce plan seront intimidés, déstabilisés, voire ... Quelques miettes seront laissées aux marionnettes européennes, afin qu'elles restent dans le cercle d'influence euro-atlantiste.

Kirk  a écrit le 06/08/2013 à 19:42 :

Doucement Élisabeth nous en sommes au traité euro atlantique,pas si vite;d'autant que coté méditerranée ils ont quelques problèmes d'intendance à résoudre.

pfouah  a écrit le 06/08/2013 à 17:32 :

Guigou à loupé sa carrière,elle aurait mieux fait de faire du mannequinat que de la politique.

malpensant  a écrit le 06/08/2013 à 17:08 :

c'est pour bientôt l'adhésion de la France à l'union africaine ?

Un peu de réflexion!  a écrit le 06/08/2013 à 16:29 :

On lit beaucoup de commentaires contre l'immigration et l'islamisation.
Le meilleur moyen de lutter contre est d'aider les pays d'origine à se développer.
Tous ces gens ne demandent qu'à rester chez eux, ils n'éprouvent aucun plaisir à venir pointer au chômage chez nous, à vivre d'expédients et à être regardés comme des bêtes sauvages.
Aidons-les à éléver leur niveau économique, ce qui ne veut pas seulement dire délocalisons nos outils de production.
Au lieu de cela, aujourd'hui, on supporte les surcoûts sociaux et d'aménagements de nos banlieues, mais ce sont les chinois et les japonais qui construisent une autoroure de 1.200 km en Algérie!!
Si on suit la ligne de ce qu'ont lit ici, on est perdants sur les deux tableaux: chez nous et à l'extérieur!
Certes, Renault y a construit une usine, mais: elle emploie des autochtones, qui, faute de travail, étaient autant de candidats à l'émigration. Elle a même peut être provoqué quelques retours au pays! Elle génère un pouvoir d'achat dont nos produits peuvent bénéficier. Elle contribue à la santé de Renault, qui, de toutes façons, n'aurait pas construit cette usine en France..
La xénophobie primaire n'a jamais été une grand epreuve d'intelligence!

wpjo  a écrit le 06/08/2013 à 15:55 :

Bien sûr. Que Mme Guigou nous cite un seul pays de la méditerranée où cela va mieux qu'en Allemagne. Ou pour le résumer autrement: dénivelons pas le bas et tout le monde sera plus heureux.

stop  a écrit le 06/08/2013 à 15:49 :

Cette femme n'a pensé qu'aux intérêts des délinquants et des criminels comme Ministre de la Justice, il serait temps qu'elle parte à la retraite.

BENOIT01001001  a écrit le 06/08/2013 à 15:18 :

La mediterranée a été créé par l'être suprême pour que les populations au nord et au sud de ce grand lac ne se croisent pas . Dans l'histoire , à chaque fois q'une des deux populations
a voulu envahir le territoire de l'autre, elle l'a payé cher .Plus chacune d'elles seront dans leur rives ,mieux elles se porteront.leurs mentalités sont trop opposées.

taszz  a écrit le 06/08/2013 à 15:16 :

pas besoin de rapprochement, ils sont déjà chez nous et nous ont ruinés à force de parasiter tout notre système social. Résultat : explosion des charges sociales, des déficits et du chômage.

Non, l'Europe n'a absolument aucun intérêt à travailler avec les pays du Maghreb ni du Proche Orient, ils sont corrompus, instables, ingérables et leur seul attrait c'est le pétrole ou le gaz, mais pour celà, il y a bien d'autres fournisseurs possibles.

Ventilateur  a écrit le 06/08/2013 à 14:54 :

Bla bla bla bla bla...je cite: " Pour ces derniers, cela crée de l'emploi pour des ingénieurs et des techniciens. Les entreprises du Nord gardent quant à elles les fonctions de conception et d'assemblage et baissent substantiellement leurs coûts de production". et voilà le but..ou la grande fumisterie du "gagnant gagnant"... Bla bla bla bla bla,

mais ouiiiii  a écrit le 06/08/2013 à 14:06 :

Oui, un rapprochement, notre modèle social contre leur présence sur notre territoire et l'économie de nos banlieues.

Rogger  a écrit le 06/08/2013 à 12:14 :

Bonjour, de quel rapprochement on parle , il prenent notre argent , nos usines, et il nous donne les crève la faim.... Mais il me semble que cela est déjà la cas..... Les usines Renault sous déjà au Maroc, en Tunisie, il faut aussi apporter les usine Airbus comme cela tout sera pour le mieux.... Le travail sera dans des pays étranger , il n'y aura pas de taxe qui rentrerons dans caisses de l'état , et nous nous paierons les marchandise très chère.... Vive la France , tout vas bien....

el manici  a écrit le 06/08/2013 à 11:42 :

elle a vraiment le look et la tête d'une députée du 9-3

SIGA  a écrit le 06/08/2013 à 11:35 :

Cette femme de 66 ans devrait être à la retraite, elle a suffisamment gagner sa vie à rien foutre. Abus de liftings! Abus de....

Alex  a écrit le 06/08/2013 à 11:14 :

Et cela permettra surtout d'islamiser la France beaucoup plus vite. Il faudrait mettre cette "bonne amie" de Mitterrand au rencard. Elle a été ministre laxiste de la justice et a été la cause de la prolifération de la délinquance par son incompétence comme sa collègue actuelle. C'est elle qui a en particulier bloqué la création en son temps du fichier d'empreintes génétiques et a ainsi permis à de nombreux criminels d'échapper à la justice avec les conséquences qu'on connait.

Vanmeulebroucke Guy  a écrit le 06/08/2013 à 10:52 :

Bonjour,

Que les bobos-caviar-affairistes-unversels s?occupent de mettre en ?uvre de véritables réformes de développement économique et social dans notre pays au lieu de mener cette politique de spoliation et d?appauvrissement de la population et de vouloir faire amis-amis avec toutes ces républiques bananières clanistes,ethniques et autres?.le reste suivra.

La France compte plus de 4 millions de demandeurs d?emplois et assimilés,8 millions de personnes sous le seuil de pauvreté,3 millions de mal logés et sans domiciles fixes et je le précise bien de toutes ORIGINES,on arrête de jouer les bons samaritains,dont les exploiteurs et profiteurs de tous poils se réjouissent?.On ferme les frontières intra et extra communautaires jusqu?à réduire le chômage à 1 % de la population active en prenant le taureau par les cornes?.N?est-ce pas un socialiste qui a dit que la France ne pouvait plus etc?etc?.

Quant au 9-3 comme ailleurs,Éducation,Instruction,Formation,Emploi!

Jeune  a écrit le 06/08/2013 à 10:24 :

On aurait tout à gagner de se débarasser des vieux renards qui s'attachent à la politique pour le portefeuille mais qui ont construit un système chrióniquement déficitaire (retraites non financées,...) pour des raisons idéologiques et électoralistes. Je suis trop jeune pour être responsable de leur dette, je n'ai pas eu l'occasion de profiter du système. Et pourtant on va me demander de payer. Justice ?

janot 35  a écrit le 06/08/2013 à 10:04 :

Avant de s'occuper du Maghreb qu'elle fasse le travail dans son département elle je crois fort à faire ,

lily  a écrit le 06/08/2013 à 10:03 :

Oui, mais ça n'est plus possible. Il fallait le faire avant le retournement hyper-religieux et fanatique de ces pays. Trop tard, Baltazar.

didier  a écrit le 06/08/2013 à 9:59 :

Ce qu' oublie cette femme c'est que nos cités ne sont pas extensibles à l'infini , le trop plein fait souffrir toutes nos caisses sociales jusqu'à la caisse retraite.

dubalai  a écrit le 06/08/2013 à 8:40 :

Cette femme devrait être poursuivie en justice pour tout le mal qu'elle a fait a la France.

flop  a écrit le 06/08/2013 à 7:23 :

les échanges et le commerce nord -sud ont toujours existé mais vouloir nous faire croire que nous aurons tout à y gagner est abusif. l'Afrique est déjà très convoitée et Nul doute que les allemands , les hollandais les anglais les japonais et les chinois y sont déjà. les réserves minières et énergétiques y sont considérables. le nord de l'Afrique ira là où le vent tournera en fonction des profits individuels. nous risquons donc de payer mais de ne pas profiter. Avoir tout à y gagner est donc sans fondement réel. une belle phrase pour faire joli et qui peut rapporter des voix. rien d'autre.

Ou comment résumer  a écrit le 06/08/2013 à 6:14 :

en une attitude et en quelques mots ce qui a été fait pendant 30ans

Algérien, Alger  a écrit le 05/08/2013 à 23:30 :

Madame,
L'avenir de l'Algérie est dans sa profondeur africaine pas dans l'UMA, nous n'oublierons pas que votre pays est prêt à tout y compris à l'utilisation du droit du véto à l'ONU pour maintenir le peuple Sahraoui sous le joug du colonialisme marocain, il faut que ça cesse.

Enjoy  a écrit le 05/08/2013 à 22:40 :

Je serais curieux de savoir où loge cette parachutée ? sans doute dans une cité HLM du 93 avec vue plongeante sur les dealers ? d'où son besoin impérieux d'en faire venir toujours plus dans notre pays ? pathétique ..

Benzekri  a écrit le 05/08/2013 à 20:07 :

Oui mais en comptant sur les peuples et pas sur leurs oppresseurs et sur ceux qui les livrent aux fantasmes de pervers occidentaux et arabes...comme le cas ci dessous:
Une décision pour sauver l?honneur
Mohamed s?est autoproclamé roi des pauvres mais il est en réalité un pauvre roi?
PAUVRE en compétences intellectuelles et politiques? Il n?a jamais tenu de conférence de presse et quand il lit les textes qu?on lui écrit en arabe ou en français c?est une véritable catastrophe?
PAUVRE en qualités humaines? Vulgarité et brutalité résument son comportement avec sa cour et sa basse cour notamment?
PAUVRE car avec cette grâce honteuse et infamante d?un pédophile espagnol sur laquelle il revient, il ajoute à sa vulgarité et à sa brutalité la lâcheté d?un roi sans envergure qui cherche à rejeter la responsabilité sur d?autres ? Chacun sait que ce roi qui règne et gouverne n?est pas digne de représenter le Maroc ni les marocains?
La seule décision qui pourrait sauver un peu son honneur c?est de partir? Partir où bon lui semble mais partir et vite?
Que pensez-vous Madame Guigou ? J'étais au Maroc et j'ai été outré par vos propos élogieux envers votre Ami le Roi...
Hamid Benzekri le 5/08/2013

pour mme taubira  a écrit le 05/08/2013 à 19:25 :

mme Guigou faite passer ceci à mme taubira qu'elle prenne de la graine
http://flf69.unblog.fr/files/2010/04/diapositive92.jpg

Alain  a écrit le 05/08/2013 à 19:16 :

Elisabeth Guigou "Nous avons tout à gagner à un rapprochement économique entre les deux rives de la Méditerranée"... L'europe ne cherche que ses intérêt, C'est toujours deux poids deux mesures, hé perso c'est fini le temps des colonies :)

FN  a écrit le 05/08/2013 à 19:13 :

le FN va bientôt prendre le pouvoir et toutes cettes clic de moulin à idée va virer et ils retournerons chez eux

Azimutée  a écrit le 05/08/2013 à 18:33 :

Cette personne est l'archétype du politique génération Mitterrand :
1) Se nourrit depuis plusieurs décennies du seul denier public. N'a jamais rien fait d'autre de ses dix doigts que de caresser les bancs recouverts de velours ou de cuir de l'assemblée nationale
2) Est élu de banlieue ... mais n'y vit pas !
3) Ne pense qu'à sa prochaine réélection, flatte ses électeurs (pour majorité maghrébins) dans le sens du poil et met de côté l'intérêt du pays si ce n'est pas le sien
4) En Seine-Saint-Denis, Madame Guigou accepte que les cantines scolaires ne servent plus QUE du Hallal, elle accepte les zones de "non droit", elle accepte une extrême pauvreté florissante ... et vient nous parler macro-économie ?! De qui se moque-t-on ?

DARALMAT  a répondu le 06/08/2013 à 7:30:

Enfin un commentaire intelligent Merci

MR A B GLANDU  a répondu le 06/08/2013 à 10:12:

Exactement, et très bien résumé. Commentaire qui doit être diffusé par tout moyen possible!

libelule  a écrit le 05/08/2013 à 18:33 :

elle a bien trouvé sa place dans le 9-3,c'est le seul endroit ou elle se trouve à sa place,n'oublions pas le manteau qu'elle s'est pris à Avignon aux dernières élections municipales,nous ne voulons pas ce genre de personnes qui sont nocifs pour la France et en particulier pour la ville,cela aurait été une catastrophe,déjà que ce n'est pas brillant vue la montée de l'invasion....

Claude87  a écrit le 05/08/2013 à 17:14 :

Mme Guigou ministre de la justice de l'excuse...

jc06  a écrit le 05/08/2013 à 17:14 :

"Elle attend beaucoup de la mission confiée par le président de la République à son collègue Michel Vauzelle" dit-elle .... Le rapprochement économique n'est pas pour demain parce que le jour où Michel Vauzelle sortira quelque chose, Guigou sera en maison de retraite.

On se prépare à sortir de l'europe ?  a écrit le 05/08/2013 à 17:13 :

Promotion et portes ouvertes sur des délocalisations pudiquement appelées colocalisations comme savent si bien le faire les tenants de cette république socialiste ! == Un exemple ici : http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/hollande-au-maroc-apres-les-delocalisations-place-aux-colocalisations_293979.html

Pantinois  a écrit le 05/08/2013 à 17:10 :

Incapable d'organiser un rapprochement économique entre Paris et la Seine-Saint-Denis dont elle est élue suite à un redécoupage des cantons, Madame Guigou se place au dessus de la mêlée et prône un rapprochement utopique entre les deux rives de la Méditerranée. Rendez-vous dans 10 ans pour une énième mission d'information ? Syrie ? Le Bangladesh ?

badou  a écrit le 05/08/2013 à 17:09 :

elle est pas a la retraite cette femme la soupe est bonne au ps pendant ce temps le peuple en a marre de payer pour les immigres de l autre cote de la mediterannee que ce gouvernement pense d abord a la France il y a tant a faire au lieu de nous enfoncer un peu plus tous les jours mais les élections arrivant ils recommencent a faire les beaux mais cette fois on ne se fera pas avoir avec leurs mensonges car moi president c est fait elire sur des mensonges il savait tres bien qu il ne tiendrait pas sa parole

Coco  a répondu le 05/08/2013 à 17:49:

la conjoncture reprend du calme donnez du temps et vs vous faites quoi pour la france a part raler comme un enfant gate ?

Athos  a répondu le 05/08/2013 à 21:27:

Il dit la vérité, tout simplement , mais peut être zn avez vous perdu l'habitude à gauche?

une vision européenne ou américaine?  a écrit le 05/08/2013 à 16:48 :

L'un des axes forts de son engagement, c'est porter la politique américaine en Europe. Encore une de nos "élues" dont on se demande bien qui peut financer un think tank dédié... Dommage que je ne sois plus là quand dan cinquante ou soixante ans sortiront les premiers dossiers sur la période depuis soixante-huit en Europe, où l'on pourra comprendre le dessous des cartes comme on a pu le faire avec les dossiers de la guerre et de l'après guerre qui viennent de sortir.

loulou  a répondu le 06/08/2013 à 0:43:

En 2012 , François Hollande est le premier Young Leader , programme de la French American Foundation , sélectionné en 1996 , à accéder à la fonction de chef de l'Etat , comme s'en orgueillit le site US . Dans son gouvernement figurent cinq autres ministres : Moscovici, Montebourg ,Touraine, Njat Belkacem ,Morelle ....
Ils ns parlaient de Sarko l'Américain..............!!!

Tout à y gagner!  a écrit le 05/08/2013 à 16:28 :

L'Allemagne n'a pas les moindres scrupules à démolir des pans entiers de notre économie en bénéficiant du dumping social des pays de l'Est. Et se garde bien d'en faire profiter ses collègues européens, au contraire! La solidarité européenne ne marche que dans un sens! Et nous avons la facheuse tendance à être les pigeons!
Nous avons l'opportunité de pratiquer de la même façon, en collaborant avec les pays du Maghreb. Il ne faut pas hésiter. De par notre histoire, nous devons y aller seul! Les allemands n'ont rien à voir là-dedans! Si ce n'est pour torpiller des projets qui pourraient leur porter ombrage (un peu, à la mode british!).
Accessoirement, le développement économique de ces régions érigera un rempart contre l'islam radical, qui prolifère sur la misère.

spasme oriental  a écrit le 05/08/2013 à 16:27 :

avec son look de fille du 16 ème elle devrait aller manifester place Tahrir afin de découvrir les us et coutumes de la vie méditerranéenne ....

Thinkaboutit  a écrit le 05/08/2013 à 16:22 :

Je suis pour la liberté d'expression et contre la censure.
Je m'abstiendrai donc de tout commentaire.

K-wel  a écrit le 05/08/2013 à 16:13 :

Je suis certains que nos grands patrons en seront ravis, du dumping social encore et toujours sous couvert de bons sentiments con-fraternels.

Nous leur vendrons du blé, ils nous vendront des biens manufacturés par des sociétés européenes délocalisées et devinez comment sera notre balance commerciale ?

SLOUGHI  a écrit le 05/08/2013 à 15:59 :

Je propose que l'on aille chercher cette Privilégiée Socialiste qui doit vivre dans un quartier blanc et sécurisé et qui nous "vole" 6 à 7000 ?uros par mois pour débiter des fadaises.
Comme elle est raciste elle n'ira jamais vivre dans le 9-3, elle ne fait qu'y passer , et encore avec voiture avec Chauffeur. Faut il aller la Chercher ??
Pour être élue on devrait avoir sa résidence fiscale dans le même lieu que celui de son mandat

Toutagagner  a écrit le 05/08/2013 à 15:53 :

Rien n'est plus imprécis que tout à gagner. Et les moyens sont hilarants: la relance par les parlements????des coopérations concrètes, ciblées et pragmatiques, sur un rapprochement qui part d'en bas????Expliquer et convaincre, c'est l'alpha et l'oméga de la politique????en investissant dans des entreprises comme nous savons si bien le faire en France????

yokikon  a écrit le 05/08/2013 à 15:33 :

Que ces parlementaires palabrent, semble dans leur nature existentielle, mais ce discours euroméditerranéen est bien navrant au vu des illusions antérieures perdues, dont la dernière "cavalcade" de grands chefs, déchus peu après, autour de l'UPM. L'Union européenne n'est qu'une illusion et dans ce foirail de maquignons antagonistes, il y a l'insulaire Royaume Uni pour saboter toute Union véritable et l'Allemagne dont les succès reposent en partie sur une Europe centrale sous-traitante à bon compte. L'ampleur du problème du Sahel n'a pas intéressé ces européens frileux pour épauler l'action solitaire de la France. Et les Français voient bien ce que le rapprochement des populations au XXème siècle leur amène de problèmes non solutionnés sinon impossibles à résoudre.

J'ADORE son look 9-3 !!!  a écrit le 05/08/2013 à 15:23 :


En tout état de cause, tout ce charabia montre combien il est urgent de vidanger cette clique mitterrandienne et post-mitterrandienne !

Certainement  a répondu le 05/08/2013 à 17:41:

un bien pour le pays

comanche  a écrit le 05/08/2013 à 15:22 :

où habitez vous, madame, dans le 93 ? - la lacheté n'a pas de prix pour obtenir des voix - j'espère de tout c?ur que les français musulmans présenteront des listes aux prochaines élections, notamment municipales - et qu'il ne se feront plus manipuler par les promesses intéressées de la gauche - je suis de droite -

lespiedsdansleplat  a écrit le 05/08/2013 à 15:19 :

vit-elle dans le 9-3

elle le represente  a répondu le 05/08/2013 à 15:28:

seulement

ZORRO17  a répondu le 05/08/2013 à 22:43:

Mais habite boulevard Montparnasse quartier difficile ........

Elisabeth  a écrit le 05/08/2013 à 15:00 :

Une vacherie estivale..

qu'elle vienne  a répondu le 05/08/2013 à 15:25:

demeurer a aulnay sous bois et qu'elle ne se deplace qu'en rer etc ; mais que ne ferait elle pas pour essayer de gagner les élections celle-là pffffffffffff!!!!

Joseph  a écrit le 05/08/2013 à 14:58 :

L'UPM a été bloquée par l'Allemagne qui a voulu y participer alors qu'elle n'a aucune frontière méditerrannéeenne, uniquement pour affaiblir la France. Cette affirmation n'est pas politiquement correcte, mais vraie.

Alex  a écrit le 05/08/2013 à 14:51 :

Ex ministre de Mitterrand, je m'en méfie comme de la peste, c'est vrai que le 93 est un département phare en matière de délinquance et d'islamisation. Le département le plus méditerranéen, très drôle, forcément les honnêtes gens le fuient et le PS fait tout pour à des fins électoralistes. Vivement 2017

vendez vite  a répondu le 05/08/2013 à 15:27:

etallez vous installer au Canada ou aux USA ce gouvernement est nul

CPM  a écrit le 05/08/2013 à 14:41 :

C'est vrai que le 9-3 porte haut les couleurs de la Méditerranée...

canari  a écrit le 05/08/2013 à 14:08 :

non,non,et non ,des cooperations ,du commerce ,mais chacun chez soi !!!

Cyber geek  a écrit le 05/08/2013 à 13:55 :

Toutes ces declarations electoralistes sont une catastrophe. A part une immigration non controlee on a quoi a gagner exactement ?

tout simplement  a répondu le 05/08/2013 à 15:23:

que le FRONT NATIONAL va terriblement monter aux prochaines élections

@tout simplement  a répondu le 05/08/2013 à 18:34:

+1

emoi  a écrit le 05/08/2013 à 13:55 :

certes ....j'aime bien son look 9.3.....peut être un peu plus 5 ème ou 7 ème non?
expliquer et convaincre....c'est vrai nous sommes tellement idiots , nous avons besoin en permanence de nous entendre dire ce qu'il faut faire, l'exemple venant d'en haut....avec toutes ces réussites récentes et anciennes...ça donne pas trop envie d'écouter les explications, quant à être convaincu....encore moins.
Mais sur le fond c'est vrai qu'il faut développer ces relations méditerranéennes...malheuresement il va falloir du temps encore pour apaiser les plaies de l'histoire...

abdallah  a répondu le 05/08/2013 à 14:54:

Depuis qu'elle s'est prise une veste aux municipales à AVIGNON, elle prend bien soin de se faire élire dans le 93, c'est plus sûr pour les fins de mois ; mais elle ne fait que copier tous ces politiciens de droite et de gauche, copains de ministres ou présidents, qui sont imposés dans une circonscription à leur main (Henri GUAINO dans les Yvelines, J. LANG dans le Pas de Calais...) ou dans les premiers d'une liste européenne (Harlem DESIR, les LE PEN, Brice HORTEFEUX, Rachida DATI...) : les copains d'abord!

Carlier  a écrit le 05/08/2013 à 13:47 :

Il faut au préalable que beaucoup de conditions, de changement de mentalités, des rapprochements de style de vie, avant de prôner les solutions Guigou comme on dit chacun chez soi et les vaches sont bien gardées


ParEx  a écrit le 05/08/2013 à 13:31 :

Elle a des exemple peut-être pour étayer ce dogme autocratique ?