Crèches de Noël : totalitarisme Made in France

 |   |  749  mots
(Crédits : DR)
La présence des crèches dans les mairies est-elle vraiment incompatible avec la laïcité? Par Jean Christophe Gallien, Professeur associé à l'Université de Paris 1 la Sorbonne

Notre pays a été lâchement frappé en novembre par une terrible « Barbarie made in France » que nous décrivions dans ces colonnes. Très peu de temps après, avec d'autres, l'Assemblée des Maires de France et son Président François Baroin, prenait, en novembre, une position de principe : la présence de crèches de Noël dans l'enceinte des mairies n'est pas « compatible avec la laïcité ». L'AMF allant plus loin et demandant au ministre de l'intérieur, en charge des cultes une souhaitable « une clarification législative ».

Dans un pays qui peine de plus en plus à faire société, mordu qu'il est par la mondialisation dans sa chair économique et sociale voici que d'autres forces, françaises cette fois encore, en veulent à sa chair identitaire et sociétale.

De véritables sanctuaires de culturels

De quoi s'agit-il exactement ? Ce totalitarisme made in France s'attaque à des micro-expressions de traditions millénaristes fréquentées à la fois religieusement et le plus souvent, désormais, sans aucune croyance. Il s'agit de véritables sanctuaires culturels et des marqueurs identitaires partagés par de nombreux Français, et plus largement la grande majorité des Européens qu'ils soient athées, agnostiques, juifs, musulmans, protestants ou catholiques ou autre. Il s'agit de petits éléments de notre narration historique qui sont ici frappés par une volonté de nettoyage sociétal d'un nouveau genre.

Hommages vibrants à d'autres peuples et territoires

Le cruel paradoxe c'est que semaines après semaines, nos écrans télévisuels comme nos ondes radiophoniques, nos grandes messes de l'information comme les magazines de voyages, de gastronomie, voire même de sport ... sont, pour notre plus grand plaisir, remplis de voyages et de rencontres conçus comme autant d'hommages vibrants, émus et prosélytes de traditions culturelles, identitaires et religieuses d'autres territoires et d'autres peuples. Rituels de naissance, de passage vers l'âge adulte, de mariage ... patrimoines gastronomiques, coutumes sociétales, ... autant de moments et d'éléments de construction identitaire très souvent reliés aux religions desdits territoires ou peuples.

Très souvent nous poussons même notre compassion à nous émouvoir des effusions patriotiques ou identitaires que nous découvrons nichées au cœur de manifestations internationales qu'elles soient géopolitiques, culturelles et surtout sportives de peuples ayant accédés récemment à l'indépendance, comme par exemple pour les pays de l'ex-Yougoslavie ou pour les ex colonies du Continent africain, voire parfois de régions souhaitant accéder à l'indépendance comme l'Ecosse ou la Catalogne.

 Faire société

Et pendant ce temps nous délaissons les nôtres, les attaquons même sous des motifs qui abiment les causes que ces approches sont sensées servir. Laïcité et vivre ensemble ne peuvent exiger que nous sacrifions et éliminions de l'espace public partagé les éléments nourrissants de notre mythe identitaire au prétexte qu'ils s'inscrivent justement dans un corpus de pratiques traditionnelles ou religieuses qui contribuent à façonner depuis plus de deux millénaires nos identités et nos sociétés. Et c'est bien de faire société dont il s'agit.

Il faut d'urgence élargir le regard et quitter le champ de vision astigmate de nos dérives et autres lâchetés hexagonales. Nous partageons ce socle historique et sociétal avec la plupart des peuples européens qu'ils soient membres de l'Union Européenne ou non. Nous n'avons aucun droit à le nier encore moins à l'effacer.

Smart power

Et sur un terrain économique nous n'en avons aucun intérêt. Les tenants de l'effacement voire de la déconstruction civilisationnelle oublient que d'autres médias venus d'autres territoires, comme autant de fenêtres ouvertes sur notre pays, son histoire, ses traditions et coutumes ancestrales, évangélisent en notre faveur - c'est du marketing - leurs propres peuples qu'ils soient Européens, Africains, Asiatiques, Américains ... et contribuent à nourrir leurs curieuses et vibrantes envies de découvrir en direct cette expérience millénariste. C'est autant de création de valeur économique touristique et aussi d'influence géopolitique pour notre pays via le smart power que propose la colonne vertébrale de son histoire et de son message rassurant au reste du Monde.

Joyeux Noël à toutes et à tous ! Que le Père Noël nous gatte !

Jean Christophe Gallien

Professeur associé à l'Université de Paris 1 la Sorbonne

CEO de ZENON7 Public Affairs et Président de j c g a

Membre de la SEAP, Society of European Affairs Professionals

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2016 à 9:18 :
La crèche est une tradition, une institution !! point final.
a écrit le 04/01/2016 à 16:39 :
Merci monsieur Gallien, que cela fait du bien à lire ! Je souscris entièrement à votre analyse. Et tout cela est écrit dans un bon français sans faute d'orthographe.....rare !
Laïcité...O.K. ! Alors il faut supprimer sans plus attendre le lundi de Pâques, le lundi de Pentecôte, le 15 août, le jour de Noël, et j'en oublie peut-être ...............
a écrit le 04/01/2016 à 15:56 :
Nous gâte, merci.
a écrit le 03/01/2016 à 15:28 :
Monsieur Gallien, vous avez tout dit et c'est exactement ce que pense la très grande majorité des Français.
Après il y a les politiques, Monsieur Baroin en tête concernant les maires qui n'ont encore rien compris aux attentes des Français et qui n'ont comme ambition que de vouloir fabriquer un moule à leur convenance dans lequel ils voudraient bien nous faire tous entrer.
Malheureusement, chaque jour qui passe prouve exactement le contraire et la lassitude de ces gens monte de plus en plus jusqu'à la rébellion.
a écrit le 31/12/2015 à 20:15 :
"Il faut d'urgence élargir le regard et quitter le champ de vision astigmate de nos dérives et autres lâchetés hexagonales".... "Nous n'avons aucun droit à le nier encore moins à l'effacer"
La vision "astigmate" de plusieurs défenseurs de la laïcité est réelle, la votre aussi. En effet, comment ça aucun droit? La révolution française n'est donc qu'un mythe? Et finalement pourquoi ne pas revenir à nos croyances gauloises : Je suis sûr que quelque part en bretagne je vais trouver un ami pour être d'accord.
Réponse de le 01/01/2016 à 19:09 :
Je crains que vous soyez bien seul dans votre idéologie destructrice de ce qui a fait la France sans remonter forcément jusqu'à "nos croyances gauloises" , à moins que vous ne soyez pas français ou français de fraîche date et certainement pas d'ascendance chrétienne.
a écrit le 31/12/2015 à 16:51 :
Le père Noël et ses rennes, ou Saint Nicolas et son père fouettard, les crèches, les sapins de Noël, les cloches et les oeufs à Pâques font partie de notre folklore. Ceux qui feignent de croire que seuls les chrétiens y participent devraient réfléchir un peu, et les intégristes laïcs qui y voient une intrusion de la religion se ridiculisent.
a écrit le 31/12/2015 à 16:38 :
Oui, Joyeux NOEL !!!
...Et j'ai même remarqué que le mot "noël" lui-même, sans doute trop "connoté" catho pour nombre de Français, n'est plus beaucoup utilisé .... on dit de de plus en plus "Bonnes Fêtes"...soyez -y attentifs ....
Par contre, la fin du Ramadan, on nous la serine, et la mairie de Paris la fête "dignement" !
Réponse de le 08/01/2016 à 9:22 :
tout cela est bien vrai... la majorité des français ferait bien d'ouvrir les yeux ... !
a écrit le 31/12/2015 à 9:24 :
pourquoi ce qui est bon pour d'autres pays( leur coutumes) ne le serait pas pour la France. Je suis athée et je dis" vive les crèches". Voir les santons du Paradou près de Maussanes aux Baux de Provence.
Réponse de le 03/01/2016 à 16:40 :
Maisq moi aussi je dis vive les crèches, surtout si elles sont destinées à accueillir des enfants, alors que notre pays en manque tant , et que les responsables politques pensent plutôt à leur réélection qu'à ça !
CV ive les crèches, n'importe où, mais pas dans les mairies !
C'est pourtant simple à comprendre ! Tellement simple qu'il faut bien aujourd'hui suspecter ceux qui ne veulent pas le comprendre d'arrière-pensées un peu bizarres !
a écrit le 30/12/2015 à 22:20 :
Tous ces amateurs de crèches savent bien sûr que Joseph et Marie étaient venus à Bethléem parce que la vie de leur enfant à naître était menacée, que personne n'a voulu les accueillir et qu'ils ont fini dans une étable où l'enfant est né.
Je suppose donc que tous ces amateurs de crèches consacrent leur temps libre et ont consacré les fêtes à aider les familles migrantes, gitanes pour qu'aucune famille ne connaisse ce qu'a connu la sainte famille...Parce que, devenu adulte, Jésus a dit:"Ce que vous faites au plus petit d'entre les miens c'est à moi que vous le faites"
C'est évident, tous ces amateurs de crèches ne sont pas des pharisiens...
a écrit le 30/12/2015 à 20:02 :
c'est pas les défenseurs des crèches qui ont commis les attentats de ces derniers mois , le fait religieux est dépassé par notre identité culturelle
a écrit le 30/12/2015 à 8:13 :
La fatuité du "Professeur d'Université" (c'est moins classe que lobbyiste) n'a d'égal que la vacuité du propos. L'imprécision des termes (revoyez ce qu'est le millénarisme ! Ou le "smart" power) ne peuvent donner à ce discours du café de commerce la plus petite légitimité. Qui prétend qu'interdire les crèches catholiques dans un lieu laÏc et républicain soit un renoncement à notre culture et notre identité ? il n'y a pas d'églises, de marchés de Noël ?
Vous brossez l'opinion dans le sens du poil mais que peut on attendre d'autre d'un fils de pub ? Alors laissez de côté "l'université" svp.
Réponse de le 30/12/2015 à 14:29 :
En utilisant fatuité et vacuité dès la 1ère phrase ça annonce déjà quelque chose qui ne va pas aller, c'est marrant y'a des trucs comme ça.
Comment peut-on être aussi cynique tout en disant véritablement n'importe quoi ? Alors que ce que dit Jean-Christophe GALLIEN n"est non seulement absolument pas du tout prétentieux mais son postulat n'est pas vide de sens, il déborde de sa peine tout court !
CE SERAIT un recul par manque de courage parce que nos dirigeants ne défendent, rien.
J'en ai personnellement assez d'être traité indirectement de raciste à tour de bras, par Valls, RIEN que parce que défendre ce qui constitue ce pays, ce qui nous constitue dans notre chaire et notre mémoire collective qui fait notre socle commun est effectivement amené à être défendu ! C'est bien qu'il y a danger. Faut-il vous l'apprendre ?
Les gens qui défendent ça, dont je suis, dont l'esprit est abîmé, humilié quasi quotidiennement de se faire traiter impunément de raciste alors qu'on nous roule sur la figure, pour moi, ce que nous sommes, à partir de maintenant, c'est non négociable.
Réponse de le 31/12/2015 à 11:19 :
La bêtise de ce rosbeef ne demande aucun commentaire .
Réponse de le 01/01/2016 à 7:25 :
@Roosbeef37,
Les crèches, mêmes si elles sont "religieuses", font parties du patrimoine commun Français. Elles sont pleinement dans la culture, dans l'histoire, dans la mémoire, dans la vie des Français et cela depuis des dizaines de générations successives.
La Laïcité, ne doit pas conduire à renier ses traditions et son histoire. Notre pays est de souche judéo chrétienne et vouloir le combattre c'est nier notre histoire autant que ce que nous sommes. C'est nous renier. C'est cracher sur là d'ou nous venons. C'est mépriser nos mères et pères et les leurs !
Alors je vous propose de continuer à appliquer la Laïcité qui est est une très bonne chose et de laisser le principe d'antériorité s'appliquer pour les traditions comme du reste, comme le veux le bon sens en général.

PS : Je ne suis no catho, ni de droite, ni d'extrêmes quelconques. Je suis juste un Français qui sort du silence car il en a marre d'être attaqué par ses propres concitoyens dans ce qui le constitue.
Réponse de le 01/01/2016 à 19:12 :
Seulement une approbation sans réserve des deux critiques au commentaire de rosbeef37
a écrit le 29/12/2015 à 23:37 :
@ BONSOIR : Tien mon commentaire a disparu : pourquoi ? j'ai l'impression que l'espace liberté de la TRIBUNE rétrécie ..........
a écrit le 29/12/2015 à 18:48 :
Bravo à ce Monsieur qui a le courage de défendre nos us et coutumes !
Quant à ceux qui hurlent à l'atteinte à la laïcité, sachez qu'une école nationale militaire française à Brest reçoit des élèves du Qatar (entre autres) et que ces derniers, à l'issue de leur stage, exigent une cérémonie officielle au cours de laquelle ils prêtent serment SUR LE CORAN ! Leurs parents sont, évidemment invités, et les mères de ces élèves sont voilées...en France, dans une école Nationale...Française. Où est donc la laïcité dans cette école PUBLIQUE ?
a écrit le 29/12/2015 à 17:51 :
Bonjour,

j'abonde dans ce que dit "Hélène". Confondre millénaire et millénariste, pour un prof de fac c'est au minimum pas top, mais répondre que ça tient de la coquille est tout bonnement faux.
a écrit le 29/12/2015 à 14:31 :
La crèche est un symbole religieux! Point barre! Elle n'a donc pas sa place en mairie, surtout quand ceux qui y revendique sa présence sont les premiers à s'exciter à la vue d'un foulard ! Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ?
Réponse de le 30/12/2015 à 15:23 :
non monsieur !!! Et c'est un agnostique convaincu qui vous le dit!!!!
La crèche , au même titre que le Père Noël fait partie de NOTRE culture
populaire et traditionnelle de Noël, j'ai une petite fille NON BAPTISEE
qui est ravie de la mettre sous le sapin à cette période
Réponse de le 31/12/2015 à 16:45 :
Et puis la crèche symbolise l'Espoir que porte toute naissance ...
Le Foulard symbolise l'impureté et l'infériorité de la Femme ....
...ne serait-ce que pour ça !
Réponse de le 03/01/2016 à 19:51 :
Que votre fille mette une crèche sous votre sapin, ou dans votre chambre, ou dans vos WC, c'est parfaitement normal (Pensez à la poubelle jaune s'il y a quelque chose de recyclable, on ne sait jamais )
Mais pas dans la mairie, qui n'est là pour accueillir ni les objets de cultes, ni les bondieuseries, se justifieraient-elles par une prétention culturelle.
a écrit le 29/12/2015 à 11:40 :
Il y a un hic dans ce discours enflammé. Je suis bien placé pour le savoir, étant né et vivant toujours en Provence dans cette région où la crèche est encore une tradition vivante. La crèche, mais aussi le blé planté à la Ste Barbe, dont on parle moins, vu qu'il n'a plus de connotation religieuse et n'exclut personne, sauf les parisiens qui ne connaissent pas ce rite. Si je n'ai jamais manqué au rite familial de construction de la crèche, je sais bien que la crèche se trouve en deux endroits, à la maison et à l'église. Jamais à la mairie où elle n'a rien à faire. Qui amènerait ses enfants visiter une crèche à la mairie? Qui irait se recueillir devant une crèche? Et aucun enseignant n'accepterait une crèche à l'école. Pourquoi pas à la Sorbonne, cher professeur?
S'il y a totalitarisme, c'est bien de vouloir transformer une tradition religieuse particulière, une pratique familiale plutôt régionale d'ailleurs, en un marqueur de l'identité nationale. Pour la première fois cette année, mes santons sont restés dans leur boite. Je me suis privé de crèche à Noël, après avoir vu l'usage politique qu'en faisait le FN. Votre article lui, court après le FN.
Réponse de le 31/12/2015 à 20:27 :
Bien dit : les crèches de Noël n'ont strictement rien à faire à la mairie
Réponse de le 31/12/2015 à 21:12 :
parler de la crèche comme une pratique régionale, cela me surprend, je ne connais pas de region en FRANCE où la crèche serait inconnue....qu'il s'agisse de la Lorraine, de l' Alsace de l'Ouest et d'ailleurs...
Qu'il y ait quelques récuparations politiques et polémiques peut-être, mais cette crèche ce sont nos valeurs, notre histoire, notre patrimoine culturel et encore pour certains nos croyances....alors RESPECT et dans une société en manques tellement de repères en ce moment "afficher cette très belle histoire d'humilité et de simplicité meme dans un lieu public, n'y a-t-il pas rien de plus beau à offrir à nos enfants ?
Réponse de le 01/01/2016 à 12:26 :
j'aimerais pouvoir suivre votre raisonnement jusqu'au bout
Cependant, si effectivement, la crèche n'a pas sa place à la mairie, combien de villages en font une grandeur nature sur la place? un lieu d'émerveillement pour petits et grands
Quant à l'école, j'admettrai qu'on y interdise les crèches le jour où on y admettra plus non plus les voiles musulmans..........
j'ai installé ma crèche, par signe d'appartenance à une communauté séculaire bien plus qu'autre chose, et je suis fière de perpétuer la tradition de mon enfance, FN ou pas
a écrit le 29/12/2015 à 11:36 :
j'ai lu de haut en bas tous ces commentaires, tous aussi contradictoires les uns que les autres et j'en tire la conclusion: il y en a mare de tous ces philosophes de pissotières qui veulent refaire NOTRE France en la rendant impersonnelle, insipide! nos très anciens se sont battus pour la liberté dans le cadre de notre personnalité. A tous ceux qui sont confortablement installés dans notre système de sécurité sociale,qui profitent à l'occasion des bienfaits du smic et autre prime de chomage,etc...etc... je dis rien ni personne ne vous retient en France
a écrit le 28/12/2015 à 21:21 :
"Faire société" : c'est d'abord la laïcité, unificatrice car ne permettant justement à aucun courant de pensée d'y prédominer sur les autres. La religion, quelque soit-elle, n'a aucune place dans nos instances administratives et représentatives de notre nation, pas plus que les vieilles coutumes ancestrales que plus rien ne justifie et qui au contraire d'unir, ne font qu'affirmer des appartenances identitaires, et donc d'alimenter les divisions. L'histoire qui a façonnée l'Europe, reste l'histoire. N'en retenons que ce qui peut être utile à l'avenir. Laïcité "made in France" : de quoi en être fier, en espérant que les autres nations civilisées suivent l'exemple.
a écrit le 28/12/2015 à 20:03 :
"Faire société" : c'est d'abord la laïcité, unificatrice car ne permettant justement à aucun courant de pensée d'y prédominer sur les autres. La religion, quelque soit-elle, n'a aucune place dans nos instances administratives et représentatives de notre nation, pas plus que les vieilles coutumes ancestrales que plus rien ne justifie et qui au contraire d'unir, ne font qu'affirmer des appartenances identitaires, et donc d'alimenter les divisions. L'histoire qui a façonnée l'Europe, reste l'histoire. N'en retenons que ce qui peut être utile à l'avenir.
Laïcité "made in France" : de quoi en être fier, en espérant que les autres nations civilisées suivent l'exemple.
Réponse de le 01/01/2016 à 7:34 :
@Jack83,
Oui, vous avez raison. Il faut défendre et promouvoir la laïcité, c'est vrai. C'est probablement ce qui nous sortira du piège identitaire qui nous guette. Cependant, je ne crois pas qu'il faille raser, éradiquer, détruire, renier, etc..., et avoir honte de notre passé. Les crèches, comme plein d'autres traditions sont des marquants de notre histoire, cette même histoire qui nous a façonné pour devenir le peuple qui porte les droits de l'Homme et qui nous permet d'être cette terre d'accueil tant convoité.
N'ayons pas honte de ce que nous sommes et encore moins de ce qu'on été nos anciens. Tout cela nous a rendu attractifs, non ?
Construisons notre société sans nous renier sinon nous y perdrons la conscience de ce que nous sommes et nous finirons par ne plus être rien...
Réponse de le 03/01/2016 à 19:59 :
A Vieugrognard l
Il faut défendre la laïcité, mais ce n'est certes pas en autorisant les manifestations religieuses et les bondieuseries dans les mairies qu'on uy parviendra.
A tous ceux qui braillent que les crèches sont représentatives de la culture française : ils ne sont pas bien dans leur tête : les crèches d'Espagne manifestent un attachement à l'Hispanité ? Comment les reconnaître des crèches françaises alors ? Pareil pour tous les pays où les chrétiens font des crèches.
je commencerai à examiner cet "argument" dès qu'on aura pu m'expliquer la différence entre les crèches françaises et les crèches étrangères.
a écrit le 28/12/2015 à 15:26 :
Les crèches, c'est à l'église ou chez soi à la maison.
Les mairies sont des lieux publics qui n'appartiennent à aucune religion en particulier. Donc pas de signes religieux ostentatoires.

Entre les islamistes et les curés, les mariages pour tous et consort; l'atmosphère devient franchement pesante. Vous avez votre religion, super, on est content pour vous. Maintenant laissez-nous respirer et vivre comme on veut. Merci.
a écrit le 28/12/2015 à 14:54 :
Surtout ne le dites pas on est dans la grange avec le petit. Certes on est sur la paille en cette fin d'année après les impôts et à force de faire l'âne et de souffler comme un bœuf !!!
Bon, d'accord c'est un peu nase..........zareth !!
a écrit le 28/12/2015 à 14:50 :
Je trouve que c'est un très bon article ! Merci.
a écrit le 28/12/2015 à 14:10 :
Cela fait plaisir de lire un article plein de bon sens. Mais il est vrai que celui-ci n'a pas été écrit par un journaliste...
a écrit le 27/12/2015 à 23:17 :
On sent bien là le discours du beauf de base, ainsi que celui du Front National : selon eux la Laïcité, la Loi de 1905 sont bons à servir essentiellement de papier toilette devant la Chrétienté, mais en revanche, dès qu'un Musulman pointe le bout de son nez pour réclamer le droit de bénéficier lui aussi de ces contorsions, les voilà champions auto-proclamés de la Laïcité "valeur républicaine avec laquelle on ne transige pas". Ce double discours suffit à démolir cette argumentation qui ne peut que nuire car elle renforce l'idée qu'il y a une religion d'Etat.
Réponse de le 28/12/2015 à 7:38 :
Il existe d' autres points d' observation que ce point de vue que vous exposez.

Vivre à la française devient très difficile dans certains quartiers pour une femme (quelles que soient ses origines ethniques). En effet, une tenue vestimentaire par trop légère est ingérable, surtout pendant l' été car pouvant etre vécue comme une provocation. La tenue couvrante plutôt que légère s' impose ainsi peu à peu dans les esprits, puis dans les faits.
Ne plus faire (et durablement) quelque part, ce qu' on fait volontiers sans y penser 500m plus loin, c' est abandonner un territoire a un certain pouvoir.
Cette dynamique peut ne pas fonctionner dans l' autre sens, en effet, une tenue intégrale devant une école catholique le lundi suivant les attentats montre qu' il peut ne pas y avoir la moindre gêne à s' habiller de façon couvrante là ou ce n' est pas habituel (ceci est vécu).

Si on assistait à une plus grande visibilité des tenues intégrales dans des endroits ou ce n' est pas habituel , pendant que les tenues legeres seraient toujours difficiles a porter dans les endroits ou ce phénomène couvrant est devenu durable, ceci renforcerait une impression d' une dynamique orientée dans un seul sens (alors qu' on ne voit pas nombre de jeunes femmes qui quittent ces quartiers et s' habillent légèrement en été , ou celles qui peuvent s' habiller de cette façon dès qu' elles en sortent).

Ainsi on pourrait dire qu' il existe au minimum une apparence de dynamique d' une certaine contrainte à l' habillement des femmes, pouvant se traduire dans les faits par un renoncement à la lutte.

Le combat contre ce mode possible de prise de pouvoir n' est pas documenté historiquement à ce qu' il semble dans le processus de laïcisation de notre pays, ou on s' est surtout occupé de laïciser les organismes de décision en laissant les usages sociaux en place, comme par exemple, les crèches a Noël.
Si on commençait à étendre le combat a tous les usages sociaux au motif qu' un usage nouveau est invasif, on doit comprendre qu' il s' agit de détruire le fond sur lequel la société s' est stabilisée, avec sa saveur particulière , comme partout ailleurs , sans en avoir un de rechange.
Bon courage a tous et joyeuses fêtes quand même.
Réponse de le 28/12/2015 à 11:39 :
@Agora
Je ne vois pas en quoi la dimension religieuse chrétienne (ou plus précisémént catholique romane) est essentielle ici. La France peut tout à fait s'affirmer comme République Laïque, ou, pour les croyants qui le sont un peu trop, comme Etat d'infidèles Athées, et aller dire, y compris dans les quartiers que vous citez, que ces pratiques religieuses n'ont pas leur place dans l'espace public. Pour cela, il faut être ferme et ne pas distinguer les "bonnes" religion qui ont droit à toutes sortes de passe-droits, et les "mauvaises" qui en sont exclues, sinon, cela a un nom : la discrimination. Mais en France, nous avons les crèches de Noël dans les Mairies auxquelles les vieux Cathos s'agrippent, nous avons le Concordat en Alsace, et tout un tas d'autres saletés qui nous donnent l'air plutôt hypocrites. Et cela nous dessert vraiment.
Réponse de le 28/12/2015 à 14:33 :
Le problème avec la théorie du Big Bang, c' est quand l' enfant demande : " Donc tout tout tout vient du Big Bang ? mais y avait quoi juste avant que ça fasse Bang ? Rien ?"
Croire au Big Bang, c' est croire aux miracles tout en refusant de le reconnaitre, d' ou une certaine frustration ...
Réponse de le 29/12/2015 à 13:18 :
@Agora
Inutile de refaire le débat, ce n'est pas ici le sujet, mais si vous tenez absolument à ce que la théorie du magicien-qui-a-tout-créé-mais-qu'on-a-pas-de-preuve-mais-c'est-vrai-parce-que-c'est-marqué-dans-ce-livre, je ne peux que vous renvoyer à la lettre fondatrice du Pastafarisme (googlez-la, et si vous parlez anglais, lisez-la en V.O.) qui se soucie elle aussi de ce qu'on enseigne à nos enfants dans les écoles.

Sinon, j'ai une prophétie pour vous : vous qui croyez à un choc des religions et civilisations, si à "l'Islam conquérant" vous opposez la France Chrétienne fille aînée de l'Eglise, vous ne pouvez que perdre. Si vous lui opposez une République Laïque et neutre sans religion d'Etat, la digue est bien plus forte.
Réponse de le 29/12/2015 à 17:36 :
non il n'y a pas " une religion d'état" d'ailleurs çà ne veut rien dire, en revanche il y a une religion qui historiquement a participé à qui nous sommes depuis CLOVIS !!! et que je sache nos Cathédrales pour ne citer que cela en sont les vibrants témoignages !
Vous proposez quoi de les raser ?? Vous parlez du " musulman qui pointe le bout de son nez pour réclamer le droit de bénéficier " etc.... mais vous croyez que si un Chrétien " pointe le bout de son nez pour réclamez le droit" ne serait - ce que d’exister en terre d'islam on lui fait quoi ?????
Si vivre en France avec notre histoire, nos monuments, nos rites et coutumes ne vous conviens pas, personne ne vous empêche d'aller voir ailleurs !
Réponse de le 30/12/2015 à 18:26 :
@Alatar
Il ne faut pas vous fâcher.
J' essaie simplement de montrer que la position ultra-neutre vous défendez, est idéale d' une part, et n'a pas la neutralité que très sincèrement vous recherchez (l'athéisme so c' est le cas pour vous, est aussi une croyance). L' idéal que vous défendez est une sorte d' extrême-centre qui ne sachant pas où il habite, n' a pas d' avenir pour gouverner dans le monde réel.
On ne peut pas naître de rien.
Il existe une histoire, un sol dur, à partir duquel on se construit (pour preuve les différentes formes que la laïcité prend dans les autres pays). Cette laïcité hors sol que vous idéalisez ne fait que compter les points, alors que sur le terrain, tous réclament la protection de l' état laïc, fort, car faisant corps avec le roc dont il est issu, et non pas bidouillé sur un entrelacs de constructions logiques nécessaires non éprouvées par le temps.
Il ne faut pas compter pour rien, il ne faut pas oublier, d' où viennent l'abolition de la peine de mort, la création d'instances internationales telles que l'ONU etc...
Vous pouvez googleiser "l' âge du renoncement" de Chantal Del Sol (philosophe catho-il est vrai-Ok) qui explique très bien cette filiation.
Il ne s' agit pas de faire une religion d' état, mais d' assurer les fondements indéboulonnables de l' état laïc fort qui lutte pour sa survie face à ce qui vient (il n' y a pas que les religions, il y a aussi les idéologies, qui peuvent être des croyances toxiques et invasives )
Réponse de le 01/01/2016 à 7:42 :
Il n'y a pas de religion d'Etat bien sûr mais il y a une histoire...
Voulez-vous raser les Eglises de France, supprimer les jours de congès liés à des fêtes religieuses, débaptiser toutes les communes comportant un "saint" quelque chose dans leur appellation ?
Et puis la facilité de tuer le débat en accusant l'autre d'être extrémiste... excuser moi mais c'est un peu court et cousu de fil blanc cat tellement usité depuis des années. C'est bien en faisant comme cela que l'on crée les tensions...
Réponse de le 01/01/2016 à 13:15 :
Alatar, je suis consterné de voir les pauvres arguments de ceux qui te répondent ou défendent les postures tenues dans cet article très orienté tout de même. A la Raison ils ne trouvent rien d'autre à opposer que le dogme,... chrétien cela va sans dire. Mais ont-ils oublié que leurs sacro-sainte traditions découlent de deux millénaires d'obscurantisme, de puritanisme pour les uns, d'inquisitions, de pogromes, de bûcher d'hérétiques pour les autres (la liste est bien trop longue pour la faire figurer toute entière ici) ...?
Et puisque l'on parle de la crèche, Jésus est-il né dans une étable ou dans une grotte à la fin? En décembre ou en avril la saison des transhumance? S'agissait-il de fêter la naissance du fils d'un pseudo Dieu et d'une vierge effarouchée ou d'hanihiler les traditions païennes précédentes telle que le solstice d'hiver? On s'y perd à la fin...non le mieux c'est que chacun fasse ce qu'il lui plait dans sa sphère privé et arrête d'enquiquiner le monde sur la place publique.
Alors je sais que l'avis d'un anti-clerical comme moi (qui sous d'autres latitudes, ou il y a peu chez nous, aurait été torturé sur la place publique) ne compte pas, mais comme je ne tiens pas à passer sur le bûcher, permettez moi de défendre bec et ongle ma loi de 1905, seule garde fou de votre aveuglement religieux à tous...et de vous rappeler que le monothéisme, par définition et quel que soit ses déclarations, porte en lui les germes de la haine et de la destruction de son prochain s'il a le malheur d'avoir d'autres convictions que vous.
Croyez, naïf que vous êtes, en ce que vous voulez mais ne me l'imposez pas, tout comme je ne vous impose pas de ne croire en rien...

PS pour ceux qui trouveraient que je me suis permis certaines libertés avec leur foi, je leur ferais remarquer que j'ai de la marge. En effet ils ont pris plus de 2000 an d'avance d'empiètement sur mes libertés et celles de l'humanité....
Joyeux noël et très bonne année laïque...
Réponse de le 02/01/2016 à 18:37 :
Merci à Doulhi, pour l' éclairage qu' il apporte.
Ainsi, en ne voyant pas que les idéologies fondées sur la raison se disant athées (Staline, Pol Pot...) ont fait aussi des atrocités vous croyez détenir une position neutre.
Donc vous croyez aussi.
Le père Noël est un genre d' Ogre, très sympa avec ses petits, mais pas trop avec ceux des autres.
Totalitarisme, choisis ta barbe !
Réponse de le 02/01/2016 à 18:37 :
Merci à Doulhi, pour l' éclairage qu' il apporte.
Ainsi, en ne voyant pas que les idéologies fondées sur la raison se disant athées (Staline, Pol Pot...) ont fait aussi des atrocités vous croyez détenir une position neutre.
Donc vous croyez aussi.
Le père Noël est un genre d' Ogre, très sympa avec ses petits, mais pas trop avec ceux des autres.
Totalitarisme, choisis ta barbe !
a écrit le 27/12/2015 à 21:38 :
Avez vous remarque L'ABSENCE DE VOEUX DE NOÊL DU PRÉSIDENT ? AINSI QUE CEUX DE SON PREMIER MINISTRE ? C'est dans le cadre de la "laïcilisation" probablement ? Les laïques sont devenus "religieux" donc ? (sic) OU BEDON ?
NE SERAIT-CE PAS PLUTÔT DANS LE CADRE DE LA DÉCHRISTIANISATION EN COURS ? VOULUE ET SOUTENUE PAR LE PRÉSIDENT ET LES SIENS, SANS OUBLIER "LES FRANCS MAÇONS" si discrets ces temps ci ? (sic)
AU FAIT je n'ai pas souvenir qu'un président de la république française et un chef
du gouvernement démocratiquement élu PAR TOUT LES FRANÇAIS
n'adresse pas ses vOEux de Noël à TOUT SES CONCITOYENS ? C'EST ?
OU CE SERAIT UNE PREMIÈRE ? QQ À T'-IL CONNAISSANCE D'UN FAIT
AUSSI GROS ? AUSSI ... EXEMPLAIRE ?
Réponse de le 29/12/2015 à 16:29 :
Les "voeux de noël" hein !
C'est comme les crèches dans les mairies, une "nouvelle tradition".
Il faut avoir singulièrement perdu son "identité" pour oublier que les voeux, ça se passe au nouvel an.
Par ailleurs l'usage que vous faites des majuscules semble correspondre à une "nouvelle tradition" de la propagande d'extrême droite, qui dénote surtout une véhémence factice, "spectacularisée", gesticulation sans scrupules ni respect, qui n'épargne ni l'interlocuteur, ni le bon goût, ni la langue française.
Réponse de le 31/12/2015 à 18:32 :
Reponse à Antoine Clark
La liberté d'expression c'est aussi la liberté de dire n'importe quoi😀
Epargnez moi votre refrain éculé sur les francs maçons, ça me rappelle une sale époque de notre histoire.
Terminez bien cette année ...
a écrit le 27/12/2015 à 20:53 :
S'il n'y avait que les crèches visées par le totalitarisme " made in France "...reportez-vous à l'actualité...ce n'est qu'un début.
a écrit le 27/12/2015 à 19:57 :
Un bref regard sur wikipedia sur ce sujet laisse songeur.
Ainsi il a existé selon les pays différents procédés ayant conduit à un état de "laïcité".
Certains financent les écoles et cultes, d' autres pas, il ne semble pas y avoir une seule laïcité.
Historiquemeny Le modèle indien voulu par Neru (nombreux cultes en interraction avec l etat laïc ) diffère beaucoup du modèle français historique (1 seul culte).

L' impression générale est que le concept est trop étroit. L' usage du substantif pour nommer ce processus de laïcisation , entraine une tendance irrepressible à figer les choses dans le temps ou dans l' espace.

Une autre impression est que ce processus ne gomme jamais totalement le fond culturel sur lequel il opère.

Ainsi on peut penser que :
-ce processus est encore en oeuvre dans notre pays
- que ce processus peut se complexifier (exemple de l Inde avec plusieurs cultes).
- que les méthodes qui ont fonctionné avec un certain culte pourraient ne pas fonctionner avec plusieurs autres n' ayant pas le même fond culturel, ni le même mode de diffusion)

Au total, comme dans beaucoup d' autres domaines il faut se méfier de la pensée étroite, pour être en capacité de penser et faire du neuf.

Un exemple médical : un traitement antibiotique lourd sur une infection pulmonaire peut détruire toutes les bactéries digestives qui vivaient en bonne entente (l' existence de l' une empêchant un trop fort développement d' une autre), et sélectionner une bactérie ultra invasive très dangereuse : comme le Clostridium Difficile après traitement par amoxiciline et acide clavulanique.
a écrit le 27/12/2015 à 18:15 :
Les socialistes en particulier confondent tout. Noël est une tradition plus qu'une fête religieuse pour la plupart des gens !!!
a écrit le 27/12/2015 à 17:28 :
Valerie Boyer maire du 11 et 12 de Marseille a lancé le concours des crèches de Noel
a écrit le 27/12/2015 à 17:28 :
Valerie Boyer maire du 11 et 12 de Marseille a lancé le concours des crèches de Noel
a écrit le 27/12/2015 à 16:57 :
Je ne me complais pas dans les contrevérités dans la mesure où chaque année, il y a une crèche chez moi au pied du sapin, et par le fait que je vais voir chaque année celle qui est dressée dans l'église de la petite commune où j'habite, et il en serait de même si elle était sur le parvis de l'église. Mais de grâce, la place d'une crèche n'est pas dans un lieu public comme la Mairie, y compris au nom de la tradition. Que diraient certains, si au nom de la tradition, une étoile de David scintillait dans la Mairie au moment des fêtes juives, et un croissant au moment des fêtes musulmanes. De plus, c'est un peu vite oublier que l'église est un bâtiment communal dédié à la célébration du culte aussi bien en termes de spiritualité ancrée que de tradition occasionnelle.
Réponse de le 28/12/2015 à 11:08 :
Je suis entièrement d'accord avec Balthazar. Personne n'aurait l'idée d'interdire les crèches dans nos églises et cathédrales. Les crèches dans les mairies ne sont pas une tradition. Quand j'étais enfant, après la dernière guerre mondiale, il y a quelques soixante dix ans les crèches n'étaient pas dans les mairies, en tous cas pas dans ma région ...
Au fait, pourquoi Marianne n'a-t-elle ps sa place dans les églises ?
Réponse de le 28/12/2015 à 20:19 :
Marianne dans une église ! Horresco referens!

Une drôlesse dépoitraillée qui conduit des hommes à la bataille...

Sachez que chez ces gens là, Madame, les femmes sont des servantes, de Dieu (un peu) et de la hiérarchie masculine de l’Église (beaucoup).

Marianne, fille de Descartes de Voltaire, des lunières et de la liberté, se sentirait bien mal dans un tel contexte.
a écrit le 27/12/2015 à 15:53 :
je croyais être la seule;a remarquer que nous n'avons pas eu les chants de >Noël comment ce gouvernement anticléricale pourtant la France depuis des siècles est la fille ainée de l'église-Mr Miterrand était socialiste mais il a respecté les religions il n'en et pas de même pour Hollande il a fait peut être l'ENA mais aucun chant de NOEL ni a la Télé ni ailleurs les petits enfants n'ont même pas eu " Petit >Papa Noël il ne faut surtout pas laisser à ces petits du rêve - vivement Monsieur le Président que vous sortiez de notre vie j'ai 80 ans vous êtes le pis homme de toute l 'histoire de la France - personne n'a été comme vous-
Réponse de le 27/12/2015 à 17:02 :
Je me permets d'attirer votre attention sur le fait que la station de radio FIP, du groupe Radio France, a diffusé la soirée et la nuit du 24 au 25 Décembre des chants de Noël.
Réponse de le 27/12/2015 à 21:49 :
vous avez raison madame, cet homme et sa bande de copains( valls, taubira,caseneuve, fabius, etc ) sont à oublier et le plus tôt possible
Réponse de le 29/12/2015 à 16:40 :
Effectivement mon pauvre monsieur, même du temps de l'ORTF on n'avait pas vu ça.
On ne peut que s'étonner de la fermeté de François Hollande en la matière, qui l'eut cru capable d'une telle autorité, même les grands magasins ont respecté la consigne...
Cela dit c'est vrai qu'il pourrait nous faire des hivers plus froids, mais ça c'est sûrement à cause de ses accords secrets avec le complot "réchauffiste".
a écrit le 27/12/2015 à 10:53 :
La crèche est l'expression traditionnelle du droit au logement parfaitement républicain. Un enfant qui naît au début de l'hiver a droit à un toit, même si ce n'est qu'une pauvre étable offerte par souci d'hospitalité. C'est bien la force culturelle d'une tradition que de transcender les croyances religieuses ou républicanistes. La mairie est d'abord la maison du peuple, le lieu privilégié de l'hospitalité. C'est ce que la crèche rappelle à notre mémoire d'européen et d'occidental.
a écrit le 27/12/2015 à 9:22 :
D4accord avec cet article qui est d'ailleurs plus qu'un article.
C'est pour cela que cela fait 2 ans que ( non pratiquant et à peine croyant) je pense à monter une crèche, et ce noël 2015 c'est fait dans l'entrée d'une église abandonnée car elle est le doublon délaissée d'un village par manque de moyen.
Dans ma jeunesse les non-croyants montaient une crèche à noël pour leurs enfants et recevait le curé du village, alors où est le problème?
En ayant marre de cette laïcité à outrance et voulu par une minorité totalitaire, l'idée a pris forme.
Un autre village lui en a monté 2 dont la bénévole dans un abri bus, bravo!
Réponse de le 27/12/2015 à 16:19 :
Oui aux crèches dans les églises. Non aux crèches dans les mairies et autres lieux républicains. Chaque chose à sa place, c'est ça aussi le respect des différences.
Réponse de le 29/12/2015 à 13:56 :
D'accord avec vous ,Mario,moi aussi j'ai été elevée comme ça. Assez de ces crispations franco-françaises,de ce histoires pour pas grand chose alors que le chomage progresse et que le vivre ensemble s'en va. Et le rechauffement,les guerres et le reste,on en fait quoi,aussi ? UN PEU ASSEZ!
a écrit le 26/12/2015 à 22:58 :
Quelle que soit l'époque des dirigeants ont toujours essayé de pousser le bouchon un peu plus loin jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus rien controler.
Aprés cela il n'y a plus que la haine qui parle
a écrit le 26/12/2015 à 22:23 :
L'excision, l'infibulation, traditions moins graves?
a écrit le 26/12/2015 à 20:28 :
mais on accueille tous ces "bons citoyens" et nos prisons sont pleines des mêmes "bons citoyens".
Voici la liste:
PETITE MISE AU POINT !
= = = = = = = = = = = =
Constatons plutôt :
Pas d’italien, pas d’espagnol, pas de portugais, pas de Suisse, pas de Belge,
> > > > pas de Grec, pas d’allemand, pas d’autrichien, etc...
Pas d’européens donc !
Les auteurs d'attentats en France depuis 20 ans : que des “français” !
Khaled Kelkal 1995 - Boualem Bonsai 1995 - Karim Boussa 1995 - Abdelkader Bouhadjar 1995
> > > > - Abdelkader Mameri 1995 - Main Ait Ali Belkacem 1995 - Nasserine Slimani 1995 - Rachid Ramda 1995
> > > > - Safe Bourada 1995.
- Mohamed Merah 2012 - Abdelkarim Dekhar 2013 - Mehdi Nemmouche 2014 - Bilal Nzohabonayo 2014
- Chérif Kouachi 2015 - Said Kouachi 2015 - Amedy Coulibaly 2015 - Sid Ahmed Ghlam 2015 - Yassin Salhi 2015
> > > > - Ayoub El-Khazzani 2015 - Ahmad Al Mohammad 2015 - Samy Amimour 2015 - Omar Ismaïl Mostefaï 2015
> > > > - Salah Abdeslam 2015 - Brahim Abdeslam 2015 - Bilal Hadfi 2015
Mais attention, pas d'amalgame, comme le disent nos incapables du gouvernement !
Réponse de le 27/12/2015 à 13:51 :
Merci pour ce résumé, car on nous serine que les islamiste français c'est:
1000 personnes (3 à 5000 francophones selon les estimations US)
20% de "convertis" (journal de France 2 du 23 Décembre)
Réponse de le 27/12/2015 à 16:06 :
C'est pas beau de mentir.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Terrorisme_en_France#Ann.C3.A9es_2000
Réponse de le 29/12/2015 à 11:00 :
Il ne faut pas oublier RAVAILLAC
a écrit le 26/12/2015 à 20:18 :
Que le Père Noël nous "gatte",croyez-vous?

La mairie est la maison commune des citoyens qu'ils soient croyants ou non-croyants. Donc le maire ne doit pas imposer dans la maison commune une décoration ciblée sur une religion à ses concitoyens qui ne sont pas concernés. Laisser cela aux espaces religieux (temples,synagogues,mosquées,églises) ou aux espaces privés.
Pas de coup de canif dans le contrat de laïcité de notre République !
Réponse de le 27/12/2015 à 16:21 :
Cela me semble être le bon sens et pas seulement républicain !
a écrit le 26/12/2015 à 19:05 :
Très bonnes observations..
Derrière cette attaque contre les crèches dans les mairies en France se cache le Grand Orient de France qui tente depuis toujours de faire disparaître nos traditions pour favoriser
la perte des repaires culturels et ainsi favoriser le "grand remplacement".
Réponse de le 26/12/2015 à 20:09 :
Non juste la loi de 1905 ! On a foutu les curés à la porte, il tente de rentrer par la fenêtre ! Halte au délire parano sur les francs-mac !
Réponse de le 27/12/2015 à 23:04 :
franchou,....Vous avez parfaitement raison. ... Tout cela est du fra-mac et d´ailleurs il suffit de voir qui est en premiere ligne:...Francois Baroin. Les fra-macs ne se cachent meme plus pour mener leur combat anti-chretien.
Réponse de le 01/01/2016 à 7:56 :
Réponse à Lamarck :
Laïcité ferme et anticléricalisme assumé. Pourquoi pas, c'est vrai que "le religion" relève de la sphère privée et ne devrait pas rentrer la sphère public.
Cependant, je ne peux qu'observer que l'anticléricalisme est plutôt tourné vers les Chrétiens que vers les autres religions plutôt accueillies avec bienveillance car "source de diversité culturelle"... Pourquoi ne pas mettre autan d'énergie à lutter contre toutes les religions ?
a écrit le 26/12/2015 à 18:38 :
Cela fait partie de nos traditions et de notre patrimoine culturel . Aujourd'hui c'est devenu polémique alors qu'il y a des années en arrière on n'entendait rien de cela.. . N'est ce pas très curieux ? Nous avons nos nouveaux penseurs qui veulent tout laminer par le bas, enlever notre culture pour qu'il ne reste rien de notre ADN français telle une terre brulée après leur passage . Et puis derrière tout cela on cherche la culpabilisation à outrance ! Tous ces pseudo intellectuels veulent détruire l'âme française !!
Réponse de le 29/12/2015 à 17:10 :
Quelle âme française, celle de De Gaulle ou celle de Pétain ?
Quelle culture française celle de Zola ou celle de Drumond ?
Quel peuple français celui de 89 de 48, ou celui qui plébiscita Napoléon 1er et Napoléon III
Celle du front populaire ou celle de l'action française ?
Le "Royaume de France" ou la "République Française" ?
Ici comme ailleurs on trouve le pire et le meilleur
Il faut dire qu'en ce moment le pire est drôlement remonté ; calotins frénétiques, antisémites fiévreux, vieille droite psychorigide, même le complot franc maçon revient à la mode.
Finalement c'est aussi ça la tradition française, une bande de charognards qu'on croyait oubliés, qui reviennent à la charge dès que les choses commencent à mal tourner.
Pas facile d'assumer une telle identité !
Réponse de le 29/12/2015 à 19:15 :
NON justement, ça ne fait pas partie de nos traditions !!!

Ces crèches dans nos mairies, c'est le fait d'un quarteron de maires d'extrême-droite politique ou d'extrême droite catholique, qui lancent un ballon d'essai pour voir s'ils peuvent offenser les défenseurs de la laïcité (visiblement, y a du délire anti franc-mac dans ce forum) - ou la gauche- ou les non-chrétiens (les musulmans pour Ménard à Béziers)..
Réponse de le 29/12/2015 à 19:15 :
NON justement, ça ne fait pas partie de nos traditions !!!

Ces crèches dans nos mairies, c'est le fait d'un quarteron de maires d'extrême-droite politique ou d'extrême droite catholique, qui lancent un ballon d'essai pour voir s'ils peuvent offenser les défenseurs de la laïcité (visiblement, y a du délire anti franc-mac dans ce forum) - ou la gauche- ou les non-chrétiens (les musulmans pour Ménard à Béziers)..
Réponse de le 30/12/2015 à 19:25 :
Vous avez raison ... et vous détenez La Vérité ...ou tout est blanc ou noir et rien d'autre !!!, Il n'y a aucune nuance dans vos propos et donc aucune contradiction intellectuelle !
Personnellement, je n'ai aucune prétention philosophique, ni de faire partie de la bande de charognards... ! Je suis un citoyen comme vous et fier de mes racines et de ce que la France m'a donné....
a écrit le 26/12/2015 à 18:38 :
Monsieur Jean-Christophe Gallien a très bien dit et exprimé ce que plus de 90% de Français pensent. Que tous les politiques s'en inspirent et réfléchissent. Il est souvent trop tard de revenir en arrière.
a écrit le 26/12/2015 à 18:21 :
La triste réalité est que la FRANCE politique ne veut pas se renouveler (chasse gardée pour fonds de commerce (hommes femmes) politiques issus d'un vivier politique complètement sclérosé ,fermé sur lui-même où (ENA -Société Civile) gauches- droites alternent (fonctionnent en canard) sans apport de jeunesse ! Mais surtout les Français aimeraient être consultés plus souvent par référendum sur les questions fondamentales de Société ,Europe ,Intégration de la Turquie ,Immigration Spiritualité ,diffusion des Cultes et films religieux (toutes confessions) sur nos pts écrans (très rares) , tolérance des crèches dans nos Citées...que l'on cesse de nous imposer les idées politiques et de nous saturer les méninges avec² cette laïcité ! Les Français ne vous ont-ils rien faits comprendre les 06 et 13 décembre derniers...?
Réponse de le 29/12/2015 à 17:27 :
à abus et aguela :
L'ennui quand on représente 90% de population c'est qu'on oublie un peu vite que ce sont les 10% qui restent qui font marcher le commerce et l'industrie. même à 90% vous restez minoritaires.
Si la religion se vendait mieux il y aurait des chaînes entières pour ça, des cinémas spécialisés (et les saoudiens nous envieraient drôlement). Seulement bizarrement 90% ça fait pas un marché rentable, tandis que certain films licencieux (que pourtant personne ne regarde) ben ça tire l'économie !

Enfin ! comme disait Anatole (France aussi !) "En ce temps là le désert était peuplé d'ayatollas". Et moi je dis "Tant qu'y viennent pas chez nous hein!"
Réponse de le 29/12/2015 à 19:19 :
Tiens ? je croyais que Marine défendait la laïcité ?? Ce ne serait qu'une posture qui cache des arrières-pensées différentes ??
a écrit le 26/12/2015 à 18:18 :
La religion c'est strictement privé donc c'est a la maison et au culte et nulle part ailleurs
a écrit le 26/12/2015 à 17:43 :
Et dans le même temps, dans l'indifférence général. Nos politiques financent et soutiennent d'autre religions, sans état d'âmes. Cessation de terrain a1€ symbolique, financement d'association à caractère religieux, participation à dès cérémonie à caractère religieux ou communautarisme ( repas de fin de l'aïd, repas du CRIF, etc) et ceci dans l'indifférence des ultra laïque. Ultra laïque vindicatif pour un sapin ou une crèche, très silencieux pour le reste!!!!!'non
Réponse de le 29/12/2015 à 19:25 :
Alors, vous êtes en plein désaccord avec ceux qui sur ce forum reprochent aux dirigeants de ne pas chanter de chants de Noël ??

Le principal soutien à une religion est l'entretien des églises, qui sont mises ensuite gratuitement à la disposition de l'Eglise catholique.
a écrit le 26/12/2015 à 16:14 :
Face aux vrais enjeux de nos sociétés, les politiciens n ont aucune solution à apporter alors ils nous offrent des hochets pour nous distraire. Beaucoup de français ne pratiquent plus la religion catholique sans être choqués par la présence de crèches dans des lieux censés être neutres. Bien-sûr qu en toute logique les crèches ne sont pas conformes à la laïcité mais cette mesure est dérisoire et la majorité des français préféreraient que nos politiciens s intéressent à des sujets plus brûlants tels que l immigration incontrôlée et incontrôlable , l explosion de la pauvreté et de la precarisation sociale qui menace nt potentiellement ou réellement les 2/3 des français. Honte à nos politiciens !
a écrit le 26/12/2015 à 15:45 :
Article défendable mais discutable. En tout cas, pour un prof de fac, confondre millénaire et millénariste, censé et sensé, et à la fin, écrire gatte pour gâte! c'est inquiétant pour la rigueur de la réflexion.
Réponse de le 26/12/2015 à 18:50 :
S'il y a quelques coquilles ou fautes de frappe, ce n'est hélas, pas le fond du problème.
Réponse de le 26/12/2015 à 22:17 :
Si c'est le problème, la destruction de la culture française passe par la destruction de la langue.
a écrit le 26/12/2015 à 15:26 :
Enfin ! Oui, enfin un article qui parle de la double "décivilisation" de la France. D'une part, par la globishisation américaine, hégémonique et redoutablement efficace (tant mieux pour eux, mais nous ne sommes pas des américains, du moins pas encore) et d'autre part, par la passion folle d'une partie de la population française pour les cultures exotiques, ou pour être un peu plus philosophique, pour l'Autre (tout, tout, absolument tout, du moment que ce n'est pas français, pas Soi). Ça va être dur dur de remonter ces deux courants. Mais merci à M. Gallien d'en parler. Je me demande si ce n'est pas la première fois que je lis cela dans un grand média accessible à tous. Mais que faut-il faire ? Que faut-il faire pour aider notre belle France à gagner ces deux combats mortels ? En tout cas, bravo et continuez.Vincent Jouniau
a écrit le 26/12/2015 à 14:31 :
Sans les médias, il n'y aurai aucune polémique, mais parler de totalitarisme alors que l'on nous impose un état d'urgence que l'on veut constitutionnaliser sans prendre l'avis du peuple, c'est un peu fort! Mais que ne ferait on pas pour imposer les directives de Bruxelles et des réformes sans opposition! Le clivage et la peur voilà les moyens employés!
a écrit le 26/12/2015 à 11:43 :
Un pays qui perd son identité, ses racines est un pays qui se délétèrent. Regarder les pays où la fin de la colonisation a obligé à mettre ensemble des communautés différentes. Ils sont tous en guerre ou sous dictature. Regarder l'Inde et le Pakistan.Séparés. Regarder l'IRAK sunite et chiite, regarder l'afrique etc...
L'ouverture d'esprit et la tolérance ne doit pas faire oublier qu'un pays a besoin d'un socle identitaire. Je ne suis pas curé beni oui oui comme on dit, mais notre pays a des racines chretiennes et le nier au nom d'un mondialisme culturel est favoriser l'intolérance et le sentiment d'insécurité dans la population. La mixité a ses limites.
Avoir laissé faire des ghettos de meme confession a été la grande erreur des années 80 et maintenant il va falloir le payer. Nous sommes en guerre meme si elle est larvée et la montée du voile etc... dans le pays le montre. Signe de différence et de communauté.qui se replie. Reliser l'histoire depuis le moyen age et vous verrez où va le pays.
Bonnes fetes tout de meme.
Réponse de le 29/12/2015 à 17:35 :
Quand on sait qui on est on n'a pas de problèmes ni avec son identité ni avec celle des autres. On n'a pas non plus besoin de s'inventer une histoire ou une tradition comme le fit la république avec "l'histoire de France".
C'est cette fausse histoire qui vous induit en erreur, au moyen-âge la France n'existait pas !
a écrit le 26/12/2015 à 11:26 :
Une mairie est un espace public républicain, donc c'est laïc.

Peu me chaut d'y trouver des bonhommes de neige, des sapins enguirlandés, des boules , des guirlandes, des pompons, des lutins, des rennes en peluche et Dieu sait quoi encore, si j'ose écrire, aux environs de la période de Noël. Ça,on peut considérer que c'est une tradition festive collective.

Par contre, la crèche c'est clairement un signe d'appartenance religieuse, et une mairie n'a plus d'appartenance religieuse depuis 1905.
Une crèche dans une mairie c'est aussi déplacé qu'un maire qui siège en soutane ou une mairie fermée pour cause de yom kippour.

Si je veux voir une crèche, je vais dans une église, et si c'est mon credo, j'en fait une chez moi.
Réponse de le 26/12/2015 à 18:31 :
Je suis sur que vous combattriez avec la même ardeur les énormes entorses de l'islam envers la loi de 1905, qui mélange en permanence l'activité politique et le culte lors des prêches.
Réponse de le 26/12/2015 à 22:23 :
C'est quand même faire preuve d'une bêtise (et je suis poli) sans nom de critiquer les crèches dans les établissements publics et de dire "dieu sait quoi" dans son commentaire.
Réponse de le 29/12/2015 à 17:48 :
ça devrait être simple en effet.
Mais l'église chrétienne, la plus subventionnée des églises de France, continue à accueillir et à protéger tout ce que le pays compte de nostalgiques du fascisme, du nazisme, de la royauté. Des gens qui donnent l'assaut aux blocs opératoires ou la loi française autorise des avortements... et ainsi de suite !
Ces gens bénéficient de soutiens aux plus hauts niveaux, une sorte d'état dans l'état avec copinages et privilèges. Il ne faut pas s'étonner que l'arrivée d'un nouveau culte (un ennemi ancien), les excitent au plus haut point. Si les subventions étaient attribuées de manière proportionnelle ce serait pour eux une grosse perte. Voilà ou le bât blesse !
a écrit le 26/12/2015 à 11:04 :
Bien dit !
a écrit le 26/12/2015 à 10:37 :
Plein de bon sens. Effectivement les bonnes âmes de la laïcité à tout va sont les premières à s'extasier et à défendre les cultures des peuples premier (avec raison) alors qu'elles pourfendent leur propre culture (en toute déraison).
a écrit le 26/12/2015 à 9:57 :
...au cas où certains ne l'auraient pas remarqué, il ne s'agit pas d'interdire les crèches, mais de les installer ailleurs que dans les mairies, ESPACE PUBLIC (d'ailleurs très peu de mairies en ont déjà!). Vous pouvez par contre en faire: chez vous, dans les églises, dans la rue avec autorisation de voirie, dans toute enceinte privée (association par exemple) et des centaines de Marchés de Noël en vendent à tour de bras!
Monsieur Gallien, vous vous plaigniez du "nettoyage culturel", ce n'est pas une raison pour faire du lavage de cerveau: la laïcité ne suppose nullement la fin des crèches, elle essaye simplement de nous donner un peu de discernement, ce qui dans votre cas semble raté.
Réponse de le 26/12/2015 à 11:43 :
Optons sinon simplement pour la même règle concernant le voile et les crèches tout simplement....On ne peut pas à la fois être intransigeant sur les signes musulmans et permissif sur les signes chrétiens.
Réponse de le 26/12/2015 à 18:34 :
Vous semblez avoir un problème pour distinguer la religion de la tradition. Doit-on aussi raser les églises que l'on restaure avec les deniers publics pour le patrimoine?

Ce n'est pas parce que quelque chose est de source religieuse, qu'il n'est pas aujourd'hui dans la tradition de manière athée. Il existe des maghrébins qui font le ramadan sans être croyant: c'est de la tradition.
Réponse de le 26/12/2015 à 20:34 :
Hé les gars, un fonctionnaire de l'état ne doit pas avoir de signes religieux distinctifs, quand il est en fonction, comme le voile dont parle Théophile, et les communes sont propriétaires des églises, l'Etat des cathédrales (loi de 1905), alors les laborieux raisonnements (hein Merle)... Comment peut on défendre la culture, et en être à ce point dépourvu ?
a écrit le 26/12/2015 à 8:58 :
Et n'oublions pas des traditionnels marchés de Noël qui ont supprimé la douce musique traditionnelle de Noël pour laisser place à un vide béant. Totalitarisme Made in France est bien le terme qui convient.
a écrit le 26/12/2015 à 7:54 :
"que le père Noël nous gâte" et non nous "gatte" monsieur le professeur à la Sorbonne. Sinon, vous avez raison de mettre au pilori ces Baroin, prétentieux, précieux ridicules, donneurs de leçons, plus ritualistes que quiconque dans leurs loges, qui se tirent quotidiennement une balle dans le pied.
a écrit le 26/12/2015 à 6:04 :
C'est aussi de ce genre de pratique : la volonté délibéré et systématique d'effacement d'une culture millénaire comme la disparition des crèches de l'espace publique que le FN se nourrit et fait gonfler son électorat (cf. Robert Ménard à Béziers). J.-F. Barouin et d'autres sont aveuglés par les "lumières" de leur intransigeance. Ensuite ils iront se lamenter devant les résultats électoraux.
a écrit le 26/12/2015 à 5:16 :
Et si nous élargissions notre champ de conscience en dépassant
nos fixations sur le religieux qui n'est bancal que parce qu'il est
instrumentalisé. Pourquoi ne pas voir dans la crèche ce qu'elle
donne à respecter : la naissance d'un tout petit ! qu'il soit jaune,
noir, blanc, etc....C'est la valeur du symbole qu'il est intelligent de
retenir car ils nous touchent tous : athées, croyants, ou je ne sais
quoi d'autre tellement l'étiquetage est à la mode ! Si il n'y a plus
de sensibilité dans notre pensée, à qui la faute ? Retour à la
vraie culture, regardons les oeuvres de Raphaël, pour savoir que
les archétypes sont porteurs de beauté et tant d'autres....La laïcité
c'est aussi la tolèrance et ce mot nous l'utilisons sans le connaître
vraiment surtout dans les actes, il va de soi que ce n'est pas au
politique de nous le suspendre comme une épée de damoclès au
dessus de nos têtes, c'est la connaissance qui s'élève au dessus
de tous les parti pris et que l'humanité a en partage. Inutile de vous
dire que cette nativité me touche encore et pas dans une mairie ou
une école, partout où un tout petit vient à la vie ! j'ajouterai même
celle de tout vivant animal.
Réponse de le 26/12/2015 à 11:49 :
D'autant que la nativité n'est pas à l'origine une fête religieuse comme Pâques par exemple. Les festivités de fin d'année et les images qui les représentent sont en vérité d'origine païenne....Les premiers chrétiens se fichaient complètement de la naissance du christ mais s'intéressaient plutôt à son message.
a écrit le 25/12/2015 à 22:21 :
"sans aucune croyance"... Certes, les croyants ne sont pas croyants. On est plus à ça près... Dire que la guerre de religions qui nous touche maintenant DIRECTEMENT ne vous inspire que cela, c'est lamentable. Nous avons participé aux meurtres de croyants et nous en avons payé le prix MAIS c'est une raison de plus de bien comprendre qu'il ne faut pas se mêler à une quelconque guerre de religion. D'autre part, je pensais que mon pays avait la très bonne idée (que je partage) d'être Laïque, mais finalement, non. Nous ne devons jamais oublier que nous avons eu un mal de chien à virer la religion de notre pays, c'est PAS pour y replonger bêtement.
Réponse de le 26/12/2015 à 0:50 :
Commentaire nauséeux !
Comment confondre une guerre de religion avec une guerre de civilisation ?
Réponse de le 26/12/2015 à 9:25 :
@yvan : vous confondez tout.
Quand je parts en vacances dans un pays Musulman, je respecte l'appel à la prière qui me réveil le matin.
Quand je suis dans un pays à tradition Chrétien. Je respecte les coutumes locales (Père Noël, st Nicolas, Crèches, musiques de Noël, cloches des églises).
Toute coutume peut être respecté à condition qu'elle se fonde dans la tradition du pays ou elle est appliquée et qu'elle soit compatible avec des valeurs humaines de partage et de tolérances. Interdire et faire preuve de terrorisme intellectuel de type soviétique.
Réponse de le 26/12/2015 à 11:31 :
@nantes44 mais les pays que vous visitez sont ils laïques ?
Réponse de le 26/12/2015 à 18:36 :
@Robinson Crusoe Manifestement, vous, vous n'avez jamais ouvert un Coran de votre vie. Comme je suis aimable, je vous donne ce lien pour que vous puissiez vous instruire: http://sajidine.com/coran_ecrit/
Réponse de le 26/12/2015 à 20:42 :
Très bon commentaire, mais vous faîtes face à des gens qui ne réfléchissent pas beaucoup : la France n'est pas un pays chrétien, mais un pays laïque, le temps que Nantes comprenne ça, il coulera de l'eau sous les ponts. Un tas d'activistes, dans ce qu'il nomme les pays "musulmans", se battent pour la laïcité à la française (Maroc, Tunisie, Agérie, Egypte, etc), continuons de les inspirer. Comment connaître un pays quand on le visite en voyages organisés, mon petit Nantes. Quant à Robinson, on devine d'où vient son vocabulaire et son inspiration.
Réponse de le 28/12/2015 à 1:13 :
@Lamarck.
Si de l'eau coule sous les ponts de la Loire, le marcher de Noël qui a banni comme dans la plus part des grandes villes la musique de Noël est terne.
Je ne suis pas spécialement croyant, mes enfants ne sont pas baptisés, cependant les idées des biens pensants qui se disent laïque mais au fond profondément intolérant me révoltent. Il y a une église dans presque chaque village Français, a entendre certains il faudrait les détruire. Je me demande d'ailleurs pourquoi le 25/12 est encore fériée (et oui un fête religieuse dans un pays laïque il faut l'enlever...). Stupidum Absurdum bien Français.
a écrit le 25/12/2015 à 21:30 :
Voici un discours digne de Chamberlain et Daladier. L’extrémisme, la lâcheté et le renoncement aux valeurs se cachent aussi derrière les bienpensants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :