La Tribune

Denis Olivennes quitte le Nouvel Observateur pour Europe 1

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  294  mots
Alexandre Bompard, futur patron de la Fnac, sera remplacé à la tête d'Europe 1 par Denis Olivennes. Il prendra des fonctions plus larges au sein du groupe Lagardère, chapeautant aussi Le Journal du Dimanche et Paris Match, jusqu'ici placés sous la responsabilité de Didier Quillot.

Chassé croisé : c'est Denis Olivennes, patron de la Fnac jusqu'en 2008, avant de rejoindre le Nouvel Observateur, qui part à  Europe 1, remplacer Alexandre Bompard... en partance pour la Fnac.

Les deux hommes ont aussi en commun d'avoir fait un passage à la direction du groupe Canal Plus. A l'époque de Pierre Lescure de 1997 à 2001 pour Denis Olivennes. De 2004 à 2008 sous la présidence de Bertrnd Meheut pour Alexandre Bompard.

Le périmètre de Didier Quillot réduit chez Lagardère Active

L'arrivée de Denis Olivennes pourrait s'accompagner d'une recomposition des rôles au sein du pole média du groupe Lagardère, Lagardère Active, dirigé par Didier Quillot. En effet, le groupe Lagardère aurait confirmé au Point.fr, que le portefeuille de Denis Olivennes comprendra le JDD, Paris Match et Newsweb (agence d'information numérique).

Dans un communiqué, le président du conseil de surveillance du Nouvel Observateur, Claude Perdriel, a déclaré : "Denis Olivennes va nous quitter. Je le regrette, mais comprends son départ. En deux ans et demi, avec courage et talent, il a réussi à redresser les comptes de l'Observateur et à dynamiser notre hebdomadaire. Nous lui devons beaucoup et je lui en suis très reconnaissant".

Dans les faits, Denis Olivennes, même si Claude Perdriel l'avait désigné pour gérer l'hebdomadiare après lui, se sentait à l'étroit dans le rôle du gestionnaire devant reporter au fondateur du groupe. Claude Perdriel ajoute pourtant : "Il avait préparé une relance du journal que nous allons mener à bien. Je compte sur lui pour y contribuer. En attendant je compte sur vous tous, comme chaque semaine, pour éditer le meilleur hebdomadaire possible".

Il y a quelques jours, Jacques Julliard, éditorialiste "historique" du Nouvel Observateur a aussi quitté l'hebdomadaire pour "Marianne".

Réagir

Commentaires

sungac  a écrit le 01/12/2010 à 15:14 :

l'ancien patron de la Fnac remplace le patron d'Europe 1 qui prend la direction de la Fnac. Bonjour le renouvellement des élites!

rien à écouter  a écrit le 01/12/2010 à 8:55 :

Bof, la gauche succede à la gauche, Europe 1 restera toujours une radio aussi ennuyeuse, et bizounours, pour plaire au Ps et à ses alliés. Circulez il n'y a rien à écouter.