Numérique : la France à la traîne en Europe

 |   |  715  mots
En France, seulement 46% des utilisateurs d'internet utilisent ainsi les réseaux sociaux, soit le taux le plus faible de tous les pays de l'UE où la moyenne s'établit à 58%.
En France, seulement 46% des utilisateurs d'internet utilisent ainsi les réseaux sociaux, soit le taux "le plus faible de tous les pays de l'UE" où la moyenne s'établit à 58%. (Crédits : Décideurs en région)
La France se classe 14e des 28 pays de l'Union européenne. Le pays accuse un retard important dans l'accès au très haut débit, notamment, et dans l'intégration du numérique dans les entreprises.

"Moyenne". C'est de cette façon qu'une étude de la Commission européenne juge la performance de la France dans le numérique. Tous critères confondus, le pays se classe 14e sur les 28 pays de l'UE, selon un indice basée sur des données de 2013 et 2014. Elle se situe dans un groupe de pays à la performance jugée "moyenne", derrière l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Loin du Danemark, de la Suède ou des Pays-Bas, qui font la course en tête. Revue de détail des points fort et des points faibles de l'Hexagone.

Les domaines où la France accuse un retard

  • Très mal classée dans la connectivité

La France est particulièrement mal classée dans le domaine de la connectivité (19e). Si  74% des ménages ont un abonnement au haut débit fixe, seulement 9,4% sont abonnés à l'internet à très haut débit (contre 22% en moyenne dans l'UE). La France, qui a lancé un programme de déploiement de la fibre optique, "doit accomplir des progrès" dans ce domaine, estime le rapport, ajoutant que cette faiblesse dans le très haut débit "limite la capacité de la France à profiter des avantages de l'économie numérique".

  • Les PME en retard dans le numérique

Dans la catégorie 'intégration des technologies numériques par les entreprises", l'Hexagone est mal classé ( 17e) et derrière la moyenne européenne. Un rang qui s'explique par le retard des petites et moyennes entreprises dans les ventes en ligne (11% utilisent ce biais) et les ventes à l'étranger. Les sociétés, toutes tailles confondues,  sont jugées mal loties en terme de technologie de pointe.

Une véritable économie numérique est une économie dans laquelle les entreprises tirent pleinement parti des possibilités et des avantages offerts par les technologies numériques tant pour améliorer leur efficacité et leur productivité que pour toucher la clientèle et réaliser des ventes, rappelle le rapport.

Toutefois, l'étude note que les entreprises françaises ont "relativement bien intégré l'échange électronique d'informations".

Les domaines où la France s'en sort le mieux

  •  Des  compétences numériques encourageantes

Dans domaine des compétences numériques, la France se classe 11e.Elle compte 80 % d'utilisateurs de l'internet et 67% des citoyens disposent des compétences de base, quand la moyenne européenne pour ces domaines est respectivement de 75 % et 59 %.

A noter la qualité de la formation des diplômés français en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques. L'Hexagone se classe 3e dans ce domaine précis et dépasse les principaux Etats membres (Allemagne et Royaume-Uni, notamment).

  •  Les services publics en ligne, secteur le plus performant

Les services publics en ligne, tel est le domaine dans lequel la France obtient son meilleur résultat. Elle se classe 8e, grâce à des "services publics modernes qui sont offerts en ligne de manière adaptée permettent de réduire les dépenses publiques". Le rapport souligne notamment que 52 % des utilisateurs de l'internet "interagissent en ligne avec les administrations publiques en leur envoyant des formulaires complétés".

  • Utilisation de l'Internet: les Français sont peu férus de réseaux sociaux, mais accros aux vidéos en ligne

Toutefois, la vidéo à la demande et la télévision par internet sont très répandues en France. La France est le numéro 1 dans ce domaine. Ce qui lui permet de se classer à la 11e place dans la catégorie "utilisation de l'Internet".

En effet, seulement 46% des utilisateurs d'internet utilisent ainsi les réseaux sociaux, soit le taux "le plus faible de tous les pays de l'UE" où la moyenne s'établit à 58%.

De même, les Français sont parmi les moins assidus lorsqu'il s'agit de consulter les actualités en ligne" (46 %, soit la 27e position sur 28) et ils ne consomment finalement que peu de musique, de vidéos ou de jeux en ligne (47 %, soit 20e position sur 28), affirme l'étude.

- - -

Le graphique interactif ci-dessous présente, via la petite liste déroulante, le classement en vues détaillées : connectivité (accès au très haut débit), compétences numériques, utilisation de l'Internet, numérique et entreprises, services publics. En fin de liste, la Note totale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2015 à 0:09 :
Ne pas oublier que le réseau cuivre français est plus récent, donc plus performant. En Allemagne, il ne supporte pas plus de 256K. La fibre a été urgente pour le numérique. La France a eu un gros sursis. La guerre entre opérateurs a fait des dégâts aussi dans le développement de la fibre.
Les français se méfient des réseaux sociaux faciles à détourner.
a écrit le 26/02/2015 à 19:18 :
L'auteur pourrait positiver sur le fait que nous sommes mieux classé que la Roumanie !!!
a écrit le 26/02/2015 à 13:43 :
Excellent résumé de bonnes nouvelles :
- nous avons le meilleur réseau téléphonique au monde, ce qui permet de se passer de la sacro-sainte "fibre". (et la fibre, hormi pour télécharger illégal en masse, tu te demandes à quoi elle sert...)
-nous ne sommes pas trop accro aux réseaux "sociaux". Preuve d'intelligence notable.
-nous avons les meilleurs professionnels en info, et là, le système éducatif dans son ensemble en est responsable.
Donc, malgré cette "étude" biaisée et teinte de jalousie, tout va bien.
a écrit le 26/02/2015 à 11:42 :
Il faut quand même noter que la France est le plus grand pays de l'union européenne en terme de surface. Il est plus facile d''équiper le Luxembourg en fibre optique que la France.
a écrit le 26/02/2015 à 8:29 :
heureusement que Mr Drahi va tout faire pour favoriser l'investissement dans ses nouvelles sociétés, SFR, Virgin et (peut etre bientot bouygues?).
ah non mince, il va faire comme numéricable, privilégier la hausse des abonnements pour se payer un nouveau yacht et vivre en suisse.
a écrit le 25/02/2015 à 21:52 :
On traite de ce qui fera une partie des emplois de demain et l'autre il la ramène avec sa Grand-Mère...
a écrit le 25/02/2015 à 21:25 :
Vous êtes d'un Angélisme... d'un Angélisme... Je me marre !!!
a écrit le 25/02/2015 à 19:01 :
Dans votre ville ? Même constat à Paris. Le bétonnage fonctionne à plein -- jusqu'à la construction d'affreuses usines à béton en pleine ville défigurant les quais de la Seine, cela pour démultiplier la production de logements donnés à la clientèle électorale par bétonnage de la moindre parcelle. En revanche, un retard total sur tous les équipements -- et en premier lieu les ressources et accès internet.
a écrit le 25/02/2015 à 18:27 :
La France en effet pense toujours à son glorieux passé.
a écrit le 25/02/2015 à 18:26 :
moi dans ma ville la Fibre Optique c'est une belle utopie.
Je doute être éligible un jour a cette technologie.
je dois me contenter de mon accès ADSL qui a comme débit maximum 6megas.
Notre Sénateur Maire a une nette préférence pour accorder des permis de construire.
Son unique devise pour l'avenir de notre ville, c'est toujours plus de constructions d'immeubles. Il a une passion pour le bétonnage.
a écrit le 25/02/2015 à 15:58 :
Ouais , ouais mais ce libéralisme là n’existe pas : une utopie . Il n’y a que les libertariens pour le revendiquer ce qui permet au néo libéralisme économique d’avancer ses pions numériques toujours dans la même direction et dont nous vivons les conséquences dramatiques. Un classement désolant.
Réponse de le 25/02/2015 à 16:46 :
Bahbahbah...Bahbabybel
a écrit le 25/02/2015 à 15:24 :
Au moins on est premier pour ça:
//nextinpact.com/news/89637-la-france-1er-pays-au-monde-pour-services-publics-en-ligne-selon-l-onu.htm

Bah alors le privé est à la traîne par rapport au public! Les PME françaises sont vieillissantes c'est un fait!
a écrit le 25/02/2015 à 15:10 :
Nooon, je crois pas !!! alors là je suis scié, honnêtement ! la France fait moins que l'Espagne ??? que le Portugal ? que l'Estonie ? et même moins que Malte ??!!! ah non non non laissez moi mourir, je veux mourir, je veux mourir !!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 25/02/2015 à 15:20 :
Quel humour ^^
Réponse de le 25/02/2015 à 15:31 :
Je peux vous fournir en corde si vous voulez
Réponse de le 26/02/2015 à 8:47 :
@ Double vé : toujours trop froid à Boston ? une 'tite tisane et hop ! :-)
a écrit le 25/02/2015 à 15:05 :
La France est pourtant un pays très bien connecté. Plusieurs millions des ménages sont éligibles à la fibre optique. Pourtant très peu d'entre eux ont sauté le pas et utilisent encore la bonne vieille technologie ADSL. Faudrait se poser les bonnes questions sur cet échec commercial. Des prix pas assez intéressants, la demande qui n'est pas prêté pour le très haut débit, qui n'en a pas besoin?
Réponse de le 26/02/2015 à 8:34 :
les serveurs de l'autre coté de la fibre qui sont surchargé et qui fait que meme si on utilise la fibre chez soi, on a l'impression d'être sur une boite ADSL ?
Le site de la tribune est aussi lent sur fibre que sur adsl par exemple. c'est aussi lié aussi aux 11 trackers publicitaires auquel il faut se connecter à chaque page pour que celle ci soit completement chargé et qui utilisent des serveurs surchargés.
a écrit le 25/02/2015 à 15:02 :
Je suis en phase avec les remarques sur le THD, quels sont ses avantages réels sur le haut débit : regarder 2 émissions de TV HD en même temps ? Télécharger des BluRay illégalement ?
A coté, je suis très amusé par la prise en compte de l'utilisation de réseaux sociaux, est-ce vraiment un avantage/progrès d'être pendu à facebook toute la journée !?
Réponse de le 25/02/2015 à 15:25 :
+1
Réponse de le 26/02/2015 à 13:51 :
Je dirais même plus : "Utilisation de l'Internet: les Français sont peu férus de réseaux sociaux, mais accros aux vidéos en ligne" ; ah ouais, ça va un sacré progrès social que d'aller s'abrutir encore plus rapidement aux vidéos en ligne !
a écrit le 25/02/2015 à 15:01 :
La France est certainement le pays avec le plus grand nombre de connexion Minitel!!!
Réponse de le 25/02/2015 à 15:13 :
Hmmm…. essayez donc le 3615, vous ne serez pas déçu(e). À bientôt ! ;-)
a écrit le 25/02/2015 à 14:34 :
La France devient arriérée, elle vit de son passé. Lutte des classes et leçons de morale lui suffisent pour se berner elle-même mais ce pays collectiviste a déjà perdu son avenir. Que ce pays se suicide est finalement une bonne nouvelle car ce qui n'a pas de valeur finit toujours par disparaitre et c'est bonne chose pour le genre humain.
a écrit le 25/02/2015 à 14:27 :
Le trés haut débit pour les ménages... POUR QUELS USAGES?????

C'est un fantasme de statistiques ... et des politiques.
LE THD chez les particuliers n'a aucun intérêt.
La bande passante nécessaire est de moins de 20 Mb/s pour une famille de 4 personnes.
Donc en zone urbaines dense le VDSL2 Vectoring permet d'atteindre cela en rentabilisant les câbles existants.
En zone rurale, une fibre optique raccordant une antenne 4G ou WiMax locale permet d'arroser à moindre coût.

Allez voir ce que Gigalis fait/propose dans la région nantaise...

Au final, ce ne sert qu'à faire des dépenses inutiles sur lesquels certains se servent.
Réponse de le 25/02/2015 à 15:08 :
En d'autres temps je crois que c'est un président de la république qui ne croyait pas en l'utilité du téléphone.
Comme quoi heureusement que d'autres pensaient, à l'époque, autrement.
Réponse de le 26/02/2015 à 11:54 :
@Lennart: la différence c'est que je connais très très bien le sujet.
... à contrario de vous qui ne citer qu'un lieu comment historique et réducteur.

Entre les usages et la loi de Moore, rien ne justifie les dépenses et surtout pas un ROI d'aucune sorte en regarde du VDSL vectoring et autre technologies.
Un image HD pèse en labo 2,5 Mb/s et la 3D, que quasiment personne n'utilise, se fait désormais par recalcul local.
Ajouter à cela que l'oeil humain n'a pas la sensibilité pour voir une réelle différence à image égale entre le 4k et le HD. Le 4K a été fait pour les affichages publicitaires en 4x3.... tout comme les appareil photo de 42Mpixels ne servent que pour les agrandissements de grandes tailles!
De plus les serveurs ne sont déjà plus capable de suivre la charge et le problème n'est plus depuis longtemps un problème de tuyaux.

Alors, NON le THD chez les particuliers n'a pas d'intérêt.
a écrit le 25/02/2015 à 14:25 :
8e pour les services publics en Europe, alors que nous sommes dans le top 10 en e-Governance au niveau mondial pour l'ONU, et de même dans les tout meilleurs dans l'OCDE ?!
a écrit le 25/02/2015 à 14:18 :
Aller plus vite certes mais pour faire quoi ?
Dans un pays où l'Etat confine les citoyens dans un tissu invraisemblable de règlementations et d'interdits, développer ses compétences n'est pas très intéressant, mieux vaut un diplôme d'Etat et puis se reposer dans une administration.
a écrit le 25/02/2015 à 14:09 :
Il faut relativiser l'accès au très haut débit, c'est à dire à la fibre. Les Français ont globalement de très bons débits grâce à la qualité du réseau cuivre, ancien mais performant. Le passage au très haut débit est donc moins séduisant que dans les pays où le réseau cuivre était de mauvaise qualité.
Réponse de le 25/02/2015 à 14:22 :
d'accord avec toi. l'accès limité au THD ne nous empêche pas de dominer le classement Deloitte Fast 500 EMEA depuis quelques années.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :