Historique : La Palestine est devenue jeudi un Etat observateur aux Nations Unies

 |   |  357  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Assemblée Générale de l'ONU a donné à la Palestine une reconnaissance internationale malgré les oppositions des Etats-Unis et d'Israël

Avec 138 voix pour, 9 contre et 41 abstentions, l'Autorité palestinienne a acquis un statut international aux Nations Unies et impose un sérieux camouflet aux Etats-Unis et à Israël. Reste maintenant à savoir si cette étape va permettre de mettre en place la solution de "deux Etats", prôné avant le vote par le président palestinien Mahmoud Abbas qui a promis de tenter de ranimer les négociations de paix avec Israël. "Nous n'avons pas entendu un mot sincère d'un officiel israélien inquiet de sauver le processus de paix", s'est lamenté Mr Abbas. Avec cette victoire diplomatique, l'Autorité palestinienne s'expose toutefois à des représailles financières américaines et israéliennes. La réponse des Etats-Unis, opposés à ce scrutin, ne s'est pas faite attendre, la secrétaire d'état Hillary Clinton Clinton a jugé que le vote de l'ONU sur la Palestine est "contre-productif".
Ron Prosor, l'ambassadeur d'Israël à l'ONU, a précisé avant le vote "qu'aujourd'hui les palestiniens tournaient le dos à la paix." M. Prosor a toutefois répété qu'Israël était en faveur de la solution à "deux Etats pour deux peuples" tout en rappelant que l'Autorité palestinienne n'avait jamais reconnu Israël comme l'état du people juif. Le représentant d'Israël a ensuite rappelé que M. Abbas n'avait aucun contrôle sur la bande de gaza où il a été expulsé il y a cinq ans de cela, soit "40% du territoire qu'il affirme contrôler".
De son côté, la France, par l'intermédiaire de son ambassadeur à l'ONU, Gérard Araud s'est réjouit de "ce vote en faveur de la solution de deux Etats pour deux peuples Israël et la Palestine, vivant, côte à côte, en paix et en sécurité, à l'intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues ; en faveur d'une solution dont elle s'est faite l'avocate avant que l'ensemble de la communauté internationale ne s'y rallie ; en faveur d'une solution aujourd'hui menacée par l'impasse du processus de paix. C'est un choix de lucidité et de cohérence." (Sources : AFP, NY Times et Mission permanente de la France auprès des Nations Unies)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2012 à 9:37 :
BRAVO C'EST ABBAS QUI DEVRAIT AVOIR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX PAS OBAMA QUI EST EN ECHEC TOTAL.
a écrit le 30/11/2012 à 7:45 :
Peut-on m'expliquer pourquoi ISRAEL a un statut différent alors que c'est une création largement plus artificielle que la PALESTINE?
Réponse de le 30/11/2012 à 8:20 :
La réponse appartient à l'onu (sdn) qui a décidé la naissance de cet Etat en 1948.
Quant au côté artificiel, jusqu'en 1967, la Cisjordanie faisait partie intégrante de la Jordanie, et Gaza c'était l'Egypte. Jamais aucune revendication d'indépendance ou de partition n'avait été formulée à ces deux Etats. Lorsqu'Arafat, inventeur du concept de Palestinien, revendiqua la Cisjordanie à Hussein de Jordanie en 1970, celui-ci massacra les palestiniens (épisode septembre noir) qui durent fuir au Liban...
Réponse de le 30/11/2012 à 9:22 :
non ce n est pas une creation de la SDN>>>> C est un creation artificiel des allies victorieux, installee en palestine alors que c etait encore une terre coloniale anglaise.... Quand ces derniers sont partis ca a ete la M.......
a écrit le 30/11/2012 à 5:31 :
La Palestine ou les Palestine? Celle de Hanyieh et Khaled Meschaal, chefs du Hamas terroriste qui prend en ôtage sa population et s'en sert de bouclier humain et l'oppresse sous le diktat islamiste? Celle de Mahmoud Abbas, qui a un salaire de 1 million d'euros par moi (comparé à Obama qui gagne 480.000 dollars/AN), et est corrompu jusqu'à l'os comme son prédécesseur Arafat? Sans compter la haine sans borne que se vouent Abbas et les deux autres dirigeants. Que fait cette Palestine à part mendier de l'argent aux naÏfs occidentaux, laisser le peuple dans une misère juste soutenable et se servir de la manne occidentale pour enrichir ses dirigeants et pour s'armer jusqu'aux dents d'engins de morts fournis par un Etat-félon, l'Iran? Et c'est à cela que l'onu offre un strapontin? Bof! Puisqu'un jour, arafat fut déclaré Nobel de la paix, ne plus s'étonner de rien...
Réponse de le 30/11/2012 à 7:22 :
La Palestine est et restera un embrion d'état instable et inachevé tant qu'elle ne sera pas reconnue, tant qu'elle n'aura pas des frontières et des institutions développées. Combien d'années sombres et sanglantes a-t-il fallu à la France pour devenir l'état de droit qu'elle est actuellement ? Plusieurs siècles assurément, soyons donc indulgent. Quant au discours tendant à caricaturer telle ou telle partie, il n'est désormais plus de mise. Une majorité d'états souverains (et pas que des dictatures tyranniques) ont massivement appuyés cette candidature, ceux qui se sont abstenus l'ont en fait approuvée indirectement (en évitant de se mettre à dos les USA). À moins que 95% des états sur cette planète soient antisémites, il faudra bien qu' Israël comprenne que son discours ne passe plus. Expropriation, colonisation, réponses militaires disproportionnées (5 morts israéliens pour 144 palestiniens dont des enfants), il n'y a pas marqué ''gentils'' sur les obus de tsahal ni ''méchants'' sur les roquettes palestiniennes, elles tuent toute les deux. Les affaires en cours et les discours montrent qu'il y a également de la corruption coté israéliens et des fanatiques dans les deux camps. Il faudra bien un jour qu'ils apprennent à vivre ensemble (on a bien réussi à le faire avec l'Allemagne après bien plus de morts), deux états viables côte à côte.
Réponse de le 30/11/2012 à 9:56 :
+100000000 merci !
Réponse de le 30/11/2012 à 10:30 :
La source de tout ca c est la facon dont ca été fait en 1948 Les deux , Israeliens et Palestiniens ont les légitimités histoiriques pour avoir chacun un état. Il aurait fallut dessiner des frontiéres fixes ( et pas fragmentées comme pour Gaza) deux blocs distincts et décreter "Ca c est à toi , Ca c est à toi les deux sont reconnus comme nations à l'ONU et on prendra des sanctions drastiques au premier qui ira casser les pieds à son voisin " Violent ? diplomatiquement peut être mais ça aurait été honnete , ça aurait évité des milliers de morts un pourissement géostratégique de la région et un trés gros pretexte de moins pour tous les tarés fanatiques de tout bord
Réponse de le 05/12/2012 à 11:55 :
Mais c'est exactement ce qui a été fait! Ils ont coupé la Palestine (historique) en deux (solution à deux états!) : les juifs en Israel (petit morceau) et les musulmants en Jordanie (grand morceau). Mais les arabes ont pris la Jordanie, mais n'ont jamais reconnu Israel. Ils lui ont fait la guerre depuis ... (actions militaires + harcellement diplomatique).

Le pays des arabes palestiniens est la Jordanie. Le reste n'est que du cirque pour nuire à Israel. Et je dois reconnaitre que l'OLP et le Hamas sont très fort à ce jeux-là.
Réponse de le 24/09/2014 à 17:45 :
c'est à la fois codé et clair mais on selectionne quand même en2014 les futurs cadres de la Banque de France sur leur capacité à disserter sur les inconvénients d'une faible inflation...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :