La Belgique pourrait transmettre le dossier de Bernard Arnault au fisc français

 |   |  391  mots
La demande de naturalisation belge de Bernard Arnault avait déclenché en septembre une vive polémique en France.Copyright Reuters
La demande de naturalisation belge de Bernard Arnault avait déclenché en septembre une vive polémique en France.Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Le secrétaire d'Etat belge à la Lutte contre la fraude, John Crombez, a déclaré dans le quotidien économique néerlandophone De Tijd que, "si Bernard Arnault travaille en Belgique avec de véritables sociétés boîtes aux lettres, nous devons le signaler au fisc français."

Le gouvernement belge envisage de transmettre à la France le dossier fiscal de Bernard Arnault, patron de l'empire du luxe LVMH, qui souhaite acquérir la nationalité belge et dispose en Belgique de plusieurs sociétés "boîtes aux lettres", rapporte samedi la presse belge.

"Si Bernard Arnault travaille en Belgique avec de véritables sociétés boîtes aux lettres, nous devons le signaler au fisc français", a déclaré le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude, John Crombez dans le quotidien économique néerlandophone De Tijd.

L'agence Belga, citant De Tijd, indique que M. Crombez a demandé au ministre belge des Finances Steven Vanackere de transmettre le dossier fiscal de Bernard Arnault à la France. M. Vanackere, interrogé, n'a pas voulu commenter un cas individuel.

Par ailleurs, le gouvernement belge n'exclut pas une coopération avec la France en matière fiscale, rapporte Belga. Le président français François Hollande avait fait part le 14 décembre, à propos de l'exil fiscal de l'acteur Gérard Depardieu, de son souhait de renégocier les conventions fiscales entre la France et la Belgique.

La demande de naturalisation de Bernard Arnault avait déclenché en septembre une vive polémique en France, bien que la première fortune française ait récusé tout geste "politique" et affirmé qu'il continuerait à payer ses impôts en France.

Selon le quotidien belge L'Echo, la version francophone de De Tijd, qui publie samedi une enquête sur les sociétés holdings du milliardaire en Belgique, Bernard Arnault a fait cette démarche pour éviter à ses enfants de payer des centaines de millions d'euros de droits de succession.

En additionnant les capitaux de toutes les entreprises boîtes aux lettres de Bernard Arnault domiciliées dans un immeuble banal de Bruxelles, parmi lesquelles Le Peigné Invest, GMBI, Courtinvest ou encore Pilinvest, on arrive à 7 milliards d'euros, selon L'Echo.

L'Office des étrangers du ministère belge de l'Intérieur a transmis récemment un "avis négatif" à la commission des naturalisations de la Chambre des députés concernant Bernard Arnault, car il ne réside pas en Belgique depuis trois ans.

Un tel avis ne constitue cependant pas un obstacle, car ce sera à la commission des naturalisations de l'apprécier, a expliqué à l'AFP son président, le député centriste Georges Dallemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2012 à 8:07 :
Mioo le compère de tijntijn devrait vérifier la portée de ses sources : comment les 2,5 milliards de personnes qui survivent avec l'équivalent de moins de 2 dollars par jour peuvent-elles posséder le moindre patrimoine ? Donc son histoire des 43% est plus que bizarre ! Par ailleurs Belgicus parle bien de l'incremental quand il dit que 90% des gains de productivité vont depuis 2008 dans la poche du 1%
Il faut être aveugle et sourd pour ne pas voir les 25% de chômage dans certains pays (quels gains de productivité prend un chômeur ?) et les délocalisations qui sont une manière de récupérer de plus en plus des richesses produites et non pas le moyen de faire baisser les prix comme le prétendent certains. Mais restez donc sur vos positions monsieur miloo. Henry Ford, qui était un grand communiste comme chacun sait, avait compris que pour assurer des débouchés à ses automobiles il fallait payer correctement ses ouvriers qui les produisaient. Manifestement c'est hors de la portée intellectuelle de certains bornés ...
Réponse de le 24/12/2012 à 9:12 :
Celticus : un peu de compassion mon cher, vous ébranlez chez certains des certitudes sur "l'horizon indépassable du capitalisme". Mettez-vous à la place du petit rentier qui ne comprend pas pourquoi il a eu droit à du 5 à 10 % nets d'impôts pendant des années. La fête est finie et on lui demande de la payer (car il est hors de question que la ploutocratie financière prenne ses pertes : ce sont les petits épargnants et les contribuables qui vont payer). La plupart des gens n'ont pas vu que ces rendements n'avaient pas de contrepartie dans l'économie réelle, qu'ils allaient se placer dans des "véhicules financiers" ou de la "dette d'état" et pas dans le système productif. Les endettements privés et publics ont été poussés pour palier à la faiblesse structurelle de la demande et des investissements. Malgré toutes les liquidités déversées, le monde vient de connaître une longue période de faible croissance, les 40 piteuses. Les classes moyennes disparaissent petit à petit dans les pays développés. Comme vous le soulignez il ne s'agit pas d'une crise du capitalisme, mais de la crise finale du capitalisme. Il faut d'urgence inventer un autre modèle que ce système à concentrer les richesses, à détruire les écosystèmes et à gaspiller les ressources au bénéfice d'une minorité.
a écrit le 23/12/2012 à 18:12 :
le fisc belge fait semblant . Une position affichée pour faire plaisir à son voisin. Quel pays refuserait un contribuable qui pèse plus de 40 Milliards d'euros? Ce serait la meilleure blague belge de tous les temps.....
a écrit le 23/12/2012 à 14:10 :
qui veut encore aller en, Belgique ?
ceux qui veulent être trahis.
Réponse de le 23/12/2012 à 15:08 :
Quelle trahison ? Les riches veulent toujours être plus riche quitte à truander leur pays d'accueil. La Belgique et les belges ont bien compris qu'ils étaient perdant à accueillir des "boites aux lettres".
Réponse de le 23/12/2012 à 18:39 :
Des boites à lettres, il y en a plus que d'habitants à Marseille. Les détenteurs habitant de l'autre côté de la méditerranée y viennent récupérer leur RSA une fois par mois, et là personne ne s'offusque.
a écrit le 23/12/2012 à 10:59 :
Ce qu'il faut c'est une grande CSG prélevée et contrôlée à la source (40 % par exemple) et un grand impôt foncier (allez-voir en UK combien ça coûte le foncier, et sa maison on ne l'emporte pas sur son dos quand on s'exile). Il faut faire comme les anglo-saxons : prélever là où c'est rentable de prélever et facile à contrôler sans faire de philosophie. Pour ce qui concerne les dépenses il vaut mieux facturer les services publics (ou établir des redevances) et redistribuer simplement aux gens sans condition l'argent prélevé par l'impôt. Ce n'est pas moins juste, c'est beaucoup plus clair et moins coûteux en fonctionnaires.
Réponse de le 23/12/2012 à 11:46 :
Justement : vous allez aussi mettre les avocats, les spécialistes de la défiscalisation etc. au chomage
En plus vous risqueriez de tuer la rente et d'empécher les héritiers fin de race de jouir du mérite d'être bien nés : vous n'y pensez pas !

Alors qu'une bonne grosse imposition des entreprises de l'iniative privée : il y aura toujours des insensés pour vouloir travailler et s'en sortir !
Réponse de le 23/12/2012 à 15:17 :
@simple : toujours le mythe des héritiers/rentiers qui ne travaillent pas et vivent comme des nababs.
Pouvez vous me répondre et m'expliquer où est la rente aujourd'hui en France?
Les taux sans risque sont à 0,5% avant impôts, et l'inflation est à 2.7%!!!
Alors j'attends vos explications, j'aimerais savoir où est la rente...
Réponse de le 23/12/2012 à 20:49 :
On y a cru nous les rentiers aux 5 à 10% par an sans risques avec péniblement 2% de croissance par an ! On y a cru aux bonnes pensions indexées avec 8 millions de cotisants travailleurs pauvres ! Je crois qu'on est très croyants, nous les rentiers ...
a écrit le 23/12/2012 à 10:51 :
Si la Belgique commence a transmettre ses dossiers fiscaux à la France , certains vont commencer a avoir des problème. A moins qu'ils ne transfert l'essentiel de leur activité en Belgique , et la cela va faire encore plus mal car l'activité en Belgique (patron ou salariés) est encore plus taxé qu'en France (bah oui faut bien que quelqu'un paye pour les rentiers qui ne payent rien et bénéficient quand même des infrastructure et des services publiques Belges).
a écrit le 23/12/2012 à 7:55 :
Cette histoire fait apparaître un problème de fond relatif à l'UE.
a écrit le 23/12/2012 à 7:47 :
Des paradis fiscaux en zone euro que du bonheur !
a écrit le 23/12/2012 à 7:35 :
on ne savait pas que les collaborateurs des SS étaient réfugiés en Belgique.
a écrit le 22/12/2012 à 23:22 :
Bernard ! viens chez nous tu auras des papiers en 24 H chrono !
a écrit le 22/12/2012 à 23:21 :
Bonjour , pourquoi ils ne viennent pas chez nous ? Taxe de 15 % sur les revenus et personne ne l'embettera ensuite . Au contraire ils seront admirés , nous avons eu les Cocos pendant 70 ans et on en veut plus !
Réponse de le 23/12/2012 à 10:47 :
Et la corruption c'est gratuit ? non ! Ce n'est pas parce que le pognon ne va pas à l'état et qu'ils restent dans la poche de verreux ou de mafieux que pour autant c'est gratuit.
Réponse de le 23/12/2012 à 14:15 :
Manifestement tu as bien appris ta leçon des Medias Français . Rappel dans les années 70 URSS etait un paradis pour les jounalistes français ...Propagande quand tu nous tiens !! au moins fait un efforts sort de ta grotte et fais des voyages cela te permettra d'avoir une ouverture d'esprit ... sauf si naturellement en bon nostalgique CGT tu regrettes le bon vieux temps !
a écrit le 22/12/2012 à 20:54 :
Qu'il se sauve vite aux iles Caïman. La stazi belge est en route.
Réponse de le 23/12/2012 à 10:57 :
Ne t'inquietes pas. Bientôt les transferts d'argent entre pays qui auront des accords fiscaux et des pays qui n'en auront pas (les paradis fiscaux) seront taxés à 20%. Faudra dépenser ton pognon aux Iles Caïman.
a écrit le 22/12/2012 à 19:55 :
et celui de mr cahuzac , c'est pour quand
Réponse de le 22/12/2012 à 20:29 :
il faut le demander aux suisses :-)
Réponse de le 22/12/2012 à 21:27 :
je sais mais c'est pour quand
Réponse de le 23/12/2012 à 9:26 :
Faudrait quand même pas confondre les milliards de Monsieur Arnault et les milliers d'euros d'un chirurgien du secteur 2,...
Réponse de le 23/12/2012 à 10:54 :
Chiurgien de gauche, c'est donc que tous les chirurgiens de droites (bien que payés en grande partie grâce à l'état notamment quand ils opèrent des personnes qui n'auraient pas eu les moyens de se payer leurs services sans l'état) ont tous des comptes en Suisses. Ah et on va nous dire que l'optimisation fiscale n'existe pas !!
a écrit le 22/12/2012 à 19:12 :
J'ai l'impression que si je soutiens le fait que les riches payent moins d'impôts, on va à moi aussi me baisser mes impôts ...
Je suis croyant, je prie !
a écrit le 22/12/2012 à 18:47 :
On appelle ça une démocratie !!! La France se tire une balle dans le pied, nous somme pire que les dictateurs que notre gouvernement combat depuis des années (grosses fumisteries) même les riches ne peuvent pas acheter leurs liberté imaginez vous les autres, vive la République, il nous reste que le mot !!!
a écrit le 22/12/2012 à 18:44 :
C'est fascinant cette tendance à l'autodestruction des Belges wallons. Ils vont finir un jour par se retrouver Français, s'ils continuent. Et là, il sera vraiment trop tard pour la Belgique.
Réponse de le 22/12/2012 à 19:09 :
Moi ce que je trouve fascinant, c'est l'aveuglement de gens comme vous : depuis 2008, 90% de la richesse produite dans le monde est allée dans les poches du 1% le plus riche (statistiques officielles). Pendant ce temps la Grèce a fait défaut, l'Europe du sud s'enfonce dans la crise malgré les remèdes de cheval sensés la sauver. L'Irlande ne s'en sort pas, le royaume uni est en plein marasme, les USA ont une monnaie de singe et le gouvernement en est réduit à maquiller tous les chiffres comme ceux du chômage (la population augmente mais la population au travail stagne et le chômage baisse : étonnant non ? ).
Je vous suggère de prendre une canne blanche avant le chien guide...
Réponse de le 22/12/2012 à 21:37 :
Ce qui est fascinant, c'est de voir des gens tirer à vue sur la gabegie Grecque et ses riches qui fuient l'impôt et trouver normal que les riches Français essaient par tous les moyens d'esquiver leur part du fardeau. Les mêmes qui crient à tue tête qu'il faut baisser la dépense commenceront à crier quand cette économie les touchera. Contradiction, quand tu nous tiens!
Réponse de le 22/12/2012 à 22:35 :
@Belgicus
Votre constat est juste. La conclusion qu'il faut en tirer, c'est que le système est au bout du rouleau.Le néo-libéralisme, comme le communisme a montré ses limites. A la différence que les tenants du néo-libéralisme sont aussi les ultra riches qui monopolisent les pouvoirs. Pour les déloger, il va falloir faire beaucoup de casse, puisqu'on ne peut plus compter sur le personnel politique de nos démocraties qui n'en n'ont plus que le nom.
Réponse de le 23/12/2012 à 0:21 :
Autre solution annexer la Belgique (c'est de l'ironie)
Réponse de le 23/12/2012 à 11:08 :
Oui Belgicus a raison. Et puisque tout est fait pour que l'essentiel de la population subisse les ajustements économiques et que les plus riches ne soient pas impactés (sauf en France), il faudra bien s'en souvenir quand le système s'effondrera vraiment (après l'annonce d'une dette USA à 120% du PIB comme la Grèce et sans moyens de la rembourser car les américains n'accepteront jamais de payer plus d'impôts comme les Grecs), il faudra bien s'en souvenir car ces mêmes riches qui vomissent sur le système socialiste mondial viendront eux aussi chialer et demander l'aumône étatique (cela commence un peu avec la Famille Peugeot qui aime pourtant tant la Suisse) afin d'éviter d'être rachetés (puis virés et remplacés) par des Chinois.
Réponse de le 23/12/2012 à 15:22 :
@belgicus : pouvez vous citer vos sources sur les 90% qui vont au 1%, je pense que vous racontez n'importe quoi!!
Réponse de le 23/12/2012 à 20:33 :
C'est un peu le problème cher monsieur : le déni absolu du danger qui guette l'humanité du fait de son aveuglement et de la cupidité extrême de certains de ses membres : d'après le PNUD, 2,5 milliards d'êtres humains se contentent de moins de 2 dollars US par jour (environ 1,6 euros). Le Smic français est autour de 9 euros de l'heure. En comparaison des 2,5 milliards de ses congénères qui sont à 1,6 euros par jour et moins (1 milliard à moins de 1usd / jour) le smicard est quasi un privilégié. Ne parlons pas du dirigeant qui émarge de 350 à 700 fois plus que le smicard ! Et faisons à nouveau le rapport entre le dirigeant et l'oligarque qui accumule en un jour ce que le dirigeant met un mois à gagner. Tant que l'homme n'avait pas gravement abimé l'écosystème, tant qu'il n'avait pas inventé les armes de destruction massive ne nécessitant pas des investissements massifs uniquement à la portée de nations riches et développées, certains s'imaginaient bien que de telles inégalités pouvaient perdurer. Concernant la destruction de la nature avec au choix , l'extinction massive des espèces, l'acidification des océans, le changement climatique, elle se déroule sous nos yeux et nombreux sont ceux qui refusent de les ouvrir. Concernant les risques, également anthropiques d'extinction de l'humanité, sachez que n'importe quel terroriste dans quelques années pourra diffuser des épidémies à l'échelle mondiale, sans connaissances ni matériel scientifiques particuliers. Je vais donc vous le dire autrement : le système capitaliste basé sur l'inégalité et la croissance infinie dans un monde fini, est condamné ou alors c'est l'humanité qui est condamnée.
Réponse de le 23/12/2012 à 21:31 :
Vous n'avez pas répondu à ma question.
Alors je vais le faire pour vous :
D'après un rapport du Credit Suisse (Global Wealth Databook), 1% de la population mondiale détient 43% de la richesse (et non pas 90% comme vous le disiez). 10% détenant 83%.
Maintenant, concernant vos réflexions sur les dangers que la consommation à outrance font courir à l'écosystème, vous avez raison, mais vous oubliez que le système socialiste soviétique a infiniment plus pollué que le système capitaliste (avec entre autres la décharge nucléaire qu'est devenue la Baltique).
a écrit le 22/12/2012 à 18:34 :
Le socialisme c'est plus d'impots et moins de libertés.
Réponse de le 23/12/2012 à 9:30 :
Et le capitalisme c'est la liberté d'exploitation de la misère du monde par quelques "happy few"!
Réponse de le 23/12/2012 à 10:56 :
Dede35, il est facile d echapper au mechant patron exploiteur: Ne travaille pas!
Réponse de le 23/12/2012 à 15:24 :
Dede35, il vous reste Cuba et la Corée du Nord, là où les travailleurs ne sont pas exploités par les méchants capitalistes.
Il ne vous aura pas traversé l'esprit qu'à l'époque du mur de Berlin, les gens essayaient de quitter le socialisme pour rejoindre le capitalisme, et pas le contraire...
a écrit le 22/12/2012 à 18:25 :
vivement que la Belgique éclate.Pourtant a une certaine époque j,avais une certaine affection pour nos amis wallon.Une fois que la Belgique ne sera plus, il est évident a mes yeux que la Wallonie ne fera plus parti de l,Europe .heureusement pour vous vous pourrez devenir un paradis fiscal.La Suisse a du soucie a se faire .
a écrit le 22/12/2012 à 17:36 :
Nul doute que les Belges seront heureux d'apprendre que ce qu'ils croyaient être leur gouvernement est en réalité un service déconcentré de Bercy. Qui a dit : "pétaudière" ?
a écrit le 22/12/2012 à 16:58 :
Il faut être prudent avec la volonté "hollandaise" de mettre à plat la fiscalité européenne de la part de la Belgique. Car s'il faut mettre tout à plat, les Européens dans leur ensemble démanderont la fin de l'enfer fiscal et administratif français. .5.5 millions de fonctionnaires, un mille-feuilles administratif unique au Monde, 36 000 communes, des centaines de communautés de communes, 100 départements, 22 régions 600 000 élus ; un code du travail de 1 200 pages etc...une richesse nationale prise par l'Etat à hauteur de 56%. A terme après une bréve euphorie le PS pourrait y perdre des plumes et même la tête. Il n'est jamais très sain de passer sa vie à faire la morale aux autres pays. Luc "POurquoi voir la paille dans l'oeil du voisin et ne pas voir la poutre qui est dans le tien.
Réponse de le 22/12/2012 à 21:50 :
Tout ça est vrai, mais pourquoi le mettre sur le dos des socialistes? Pour autant que je sache, la droite a été au pouvoir pendant 10 ans et toutes ces tares n'ont subit aucun début de résolution. Pourtant 10 ans ce n'est pas rien.
a écrit le 22/12/2012 à 16:49 :
ça ressemble de plus en plus à de l'inquisition cette affaire et dire que certains ont peur du front national , MDR !
Réponse de le 22/12/2012 à 19:28 :
Vos réferences pseudo historiques sont la preuve que l'éducation nationale est en faillite ...
Réponse de le 22/12/2012 à 21:54 :
ne m'en parlez pas , ça correspond pile poil à l'arrivée au pouvoir du queutard mitterand et de ses réformes calamiteuses , le grand manitou du sieur zayrault in fine ...
a écrit le 22/12/2012 à 15:53 :
La pression exercee sur la Belgique pour tenter d'enrayer cette hemorragie va aller croissante naturellement et ouvrir ineluctablement d'autres portes. Le President Putine vient de se declarer pret a acceuillir G Depardieu en Russie. Pour ce qui concerne le passeport Russe et si l'interesse le souhaite, "consider it done" vient-il de declarer. Voila le genre de situation absurde a laquelle on arrive lorsque l'impot devient confiscatoire. Trop d'impot....tue l'impot (selon les economistes), toute consideration morale pour les justifier devient intenable et irrelevante aux yeux de ceux qui sont senses devoir s'en affranchir et toute maniere d'eviter cette confiscation bonne a prendre, y compris bien entendu, le deracinement et l'abandon de nationalite. Se souvient-on de la facon cavaliere et totalement improvisee avec laquelle F. Hollande a fait cette promesse electorale de taxer a 80%+ les revenus de plus d'1 million?
Dans un pays ou malheureusement rouler dans une belle voiture peut deja susciter des jalousies et des tentations delatoires, cela avait des chances de porter. F. Hollande a donc lance ce spaghetti sur le mur de la campagne electorale et cela a tenu ...le temps de l'election. Il tombera (le spaghtti et sans doute aussi le President) pour des raisons economiques car de telles mesures etoufferont ineluctalement la soif d'entreprendre, donc de creer et de maintenir des emplois (en France), donc egalement de reussir (en France) et pousseront les forces vives du pays hors de ce dernier. C'est ineluctable a part peut etre quelques proprietaires de vignobles reputes.

Le monde est grand et M. Hollande ne le percoit pas suffisamment. Que va t il faire apres les injonctions et les intimidations faciles a l'encontre de la Belgique , et les changements apportes en catimini au code des impots destines a affaiblir le statut des francais (ceux qui le sont encore et sans doute plus pour longtemps) vivant en Suisse au regime du forfait fiscal? Prendre un tabouret, monter sur son cheval Blanc a l'assaut des armees Prussiennes et Anglaises (et Autrichiennes!), Un petit clin d'oeil historique s'impose. Le Lion de Waterloo regarde toujours depuis la victoire des Allies contre les forces Napoleoniennes et de maniere defiante en direction de la France. Peut etre devrions nous lui suggerer d'aller en faire la visite. Mr Arnault qui habite a Uccle dont de nombreuse rues et avenues porte le nom des heros de cette guerre (Av Wellington et Blucher en tete) pourrra lui servir de guide et le cas echeant faire egalement ses adieux a la Belgique pour la Russie qui est une autre "grande nation" et surtout un pays qui ne se laissera oas intimider par les battements de mains circulaires du locataire de l'Elysee.
Réponse de le 22/12/2012 à 16:59 :
« Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n'avons jamais été aussi prospères. C'est une guerre de classes, et c'est ma classe qui est en train de gagner ».Warren Buffett
Réponse de le 22/12/2012 à 18:01 :
Même si Obelix est parti au pays de tintin, Astérix resiste dans son village aux envahisseurs libéraux qui ne pensent qu'à s'engraisser ! Plutôt la frugalité que le deshonneur !
Réponse de le 22/12/2012 à 18:24 :
@Tintin: pourquoi absurde de vivre en Russie ? J'y vis personnellement une partie de l'année et m'y trouve très bien. J'ai aussi constaté que d'autres Français et étrangers arrivaient en masse. Je ne suis donc apparamment pas le seul à y être bien :-)
a écrit le 22/12/2012 à 15:06 :
Comme beaucoup de français casaniers, Bernard Arnaud a cédé à la facilite de la proximité. La Belgique gouvernée par un gouvernement socialiste politiquement très faible ne pouvait que céder à pression croissante du fisc français. Pour un français candidat à l?exil fiscal, les règles de base consistent : (1) à ne pas installer sa résidence personnelle dans un pays de la zone euro ; (2) à s?installer dans un pays de «Common Law» offrant aux résidents étrangers un cadre juridique protecteur et une fiscalité réduite pour ceux qui n?y rapatrient pas la totalité de leurs revenus ; (3) à établir ses activités de recherche, développement, production, exportation ou prestations de services dans les pays tiers et émergents et de préférence membres de l?UE (Pologne, pays baltes, etc.). En règle générale, il est fortement déconseillé de s?établir dans des paradis fiscaux avérés tels la Suisse ou le Luxembourg.
Réponse de le 23/12/2012 à 0:26 :
@ kren C'est sûr, tu n'as pas envie d'aller vivre dans un pays qui n'a pas la même langue. Il ne s'est pas installé du côté flamand. Et puis Bruxelles c'est comme s'il vivait au nord de la France. C'est pratique.
a écrit le 22/12/2012 à 14:40 :
Il existe pourtant une solution simple aux cas Depardieu ou Arnault. Il faut que la communauté internationale fasse la chasse aux enfers fiscaux et intime à la France de revenir à une fiscalité raisonnée et non spoliatrice. La France est seul pays au monde à avoir l'ISF,a le plus haut taux marginal du monde, la plus haute fiscalité sur l'épargne du monde,les plus hautes cotisations sociales du mondes. Si il existait des olympiades de la répression fiscale, la France raflerait toutes les médailles.
Réponse de le 22/12/2012 à 15:53 :
on commençait par le début. Pas d'aide à la création du ministére de la culture, ce sont nos impôts. Pas de subventions et d'exonérations fiscales et sociales, ce sont nos impôts! Juste pour voir, une fois.
Réponse de le 22/12/2012 à 16:36 :
on devrait plutôt devenir nous-même un paradis fiscal pour toutes les entreprises et les grosses fortunes étrangères ... pas d'impôt pendant 20 ans pour toute entreprise ou grosse fortune non française venant s'installer en France ... de quoi ruiner tous les paradis fiscaux existants , ça ne pourra que nous rapporter un peu d'argent .
a écrit le 22/12/2012 à 14:02 :
S'il faut donner une opinion, la voilà : Arnault ou Depardieu ont parfaitement le droit d'aller en Belgique ou ailleurs et d'en demander la nationalité s'il leur chante. On n'attache par une personne, par simple principe de liberté. Cela se fait ensuite dans le respect des règles de chaque pays. Je suis favorable au séjour, pas à l'immigration. La question importante posée par contre est celle de l'enrichissement (sans comparaison ici entre les 2 hommes) et des moyens "français" mis à disposition pour ce faire et qui, avec eux, quitterraient notre pays. La création de champions demande un contrôle, comme je le préconise avec la technique de "la françaction". Nous constaterons par ailleurs que les contraintes imposées aux hommes via leurs entreprises créatrices sont sans commune mesure avec celles NON imposées aux autres dans leurs transactions financières : Elles peuvent passer beaucoup d'argent sans risque dans un paradis fiscal !!! L'entreprise c'est à dire l'orientation des moyens vers la création est encore taxée alors que la finance pure ne l'est pas.
a écrit le 22/12/2012 à 12:53 :
Il faut vraiment être naïf pour croire que la nationalité serait un obstacle contre les délocalisations. Des dizaines d'Etats proposent des "nationalités économiques", pour un coût de 150-200 000 ?. Certes, une grosse somme pour nous, mais pour les gens comme Depardieu et Arnaut c'est de la pacotille.
a écrit le 22/12/2012 à 12:42 :
Comme Depardieu, beaucoup de riches vont abandonner la nationalité française pour payer moins d?impôts. C'est inévitable, sauf réformes.
Réponse de le 22/12/2012 à 12:54 :
Il est indéniable qu'une réforme s'impose pour éliminer les paradis fiscaux pour le patrimoine et le capital, en orbite sur la peripherie de l'Union Européenne, genre parasite.
Réponse de le 22/12/2012 à 13:15 :
@linu : il est inévitable qu'une réforme s'impose pour revenir à des taux d'imposition moins confiscatoires, et en ligne avec ce qui se fait ailleurs dans le monde. Petit exemple, les plus values sont taxées à 63% en France, contre 26% en Allemagne, 20% en Italie, zéro en Suisse, zéro en Belgique, 40% en GB, 30% aux Pays-Bas.
Alors, le parasite c'est qui, sinon cet état obèse, et qui ne fait rien pour maigrir?
Réponse de le 22/12/2012 à 13:23 :
Éliminons plutôt les enfers.
Réponse de le 22/12/2012 à 14:22 :
@ Miloo, je pense que votre chiffre sur les plus values en France est fantaisiste, je suis lecteur de la rubrique financière régulièrement et je n'ai jamais vu citer ce chiffre de 63% d'impôt sur les plus values en France, d'ailleurs cela se saurait, vu que dernièrement le budget 2013 a été voté. Pour les autres pays d'où tirez- vous ces données? J'aurais également tendence à ne pas vous croire! Et quand bien même l'imposition des plus values seraient moindre dans les autres pays, ce n'est pas seulement aux salariés de participer le plus au budget de la France et que les revenus du capital n'y contribue pas de la même façon.
Réponse de le 22/12/2012 à 14:27 :
qui va payer le caviar le champagne et la secu de linus si tous les gens qui ont de l'argent partent payer leurs impots ailleurs?
Réponse de le 22/12/2012 à 14:43 :
il n'y a aucun taux de plues values à 63%....!! soyez précis ..!! quelles sont les plues values taxées à 63%...!! il n'y en a pas...!!! MDR
Réponse de le 22/12/2012 à 14:48 :
Jusque dans les années 1980 les USA imposaient les riches jusqu'à 90% du revenu. J'ai pas l'impression que les USA de l'époque vivaient sous un régime bolchévique. Et puis quand on regarde le profil de ceux qui partent, on constate que beaucoup sont des artistes, sportifs ou héritiers. Rare sont les entrepreneurs qui ont monté leur boîte et créent des emplois. Un entrepreneur travaille aussi et surtout pour la réussite d'un projet, d'une aventure...pas pour optimiser son imposition.
Réponse de le 22/12/2012 à 15:09 :
Les plus values d'intérëts pour la tranche à 41% : 54% et pour la tranche à 45% : 58%. Il s'agit du record mondial. Vive le collectivisme !
Réponse de le 22/12/2012 à 15:29 :
Donner comme l'exemple USA des années 70, il fallait oser...
Réponse de le 23/12/2012 à 1:01 :
@linus : Plus values taxées à 63%, je vous explique, vous serez un peu moins MDR :
tranche marginale à 45% + 15.5 % de CSG RDS = 60.5. Plus 4% de taxe exceptionnelle sur les revenus supérieurs à 500.000?, on arrive à 64.5% (et je crois qu'il y a un rabais de 2% sur la CSG).
Maintenant, ce sont des chiffres importants, mais pas du tout absurdes pour des entrepreneurs ou de gros portefeuilles.
J'espère, avec cette explication, vous avoir convaincus de la folie de notre système fiscal.
Quant à Jeff et son exemple américain, le taux marginal à 90% (au dessus de 2.5mm) a été supprimé en 1964, et pas en 1980. Par ailleurs, les exemptions étaient nombreuses, contrairement au système français.
a écrit le 22/12/2012 à 12:34 :
Les belges en auraient-ils assez de passer pour un paradis fiscal pour les revenus du patrimoine et du capital, alors que la pression fiscale sur les salaires est plus elevée que la France et les autres pays d'Europe en général, sauf exception scandinave!!!
Réponse de le 22/12/2012 à 13:15 :
il semblerait que la pression fiscale soit plus forte pour les salaires modestes que pour les salaires élevés et d'autre part l'imposition des PV est quasi nulle de même qu'il n'y a pas d'ISF (seul notre beau pays le garde).
Réponse de le 22/12/2012 à 14:01 :
Belgique enfer pour les salariés et paradis pour les riches! C'est exactement ça. Ce n'est pas caricatural, c'est la réalité. Les salariés paient un max pour les riches qui ne paient quasiment rien! Vous au moins vous le savez, mais certains français l'ignorent. Mais il va falloir que les Belges taxent leurs riches s'ils veulent équilibrer leur budget national vu l'état des finances de la Belgique.
Réponse de le 23/12/2012 à 1:11 :
"les salariés paient un max pour les riches qui ne paient quasiment rien".
Ah bon? Et ils paient quoi?
Le riche, par définition, ne touche pas d'aides sociales, de RMI, d'aide au logement, de prèt à taux zéro, de bourse d'étude, de retraite au régime spécial des fonctionnaires.
Il se soigne, mais pas plus que vous, et s'il va voir un ponte de la médecine, ce dernier a souvent un droit de dépassement qui est réglé par le riche.
Le riche prend peu les transports en commun, tous déficitaires, et préfère sa voiture au train.
Le riche coûte donc moins cher à la société que vous, c'est dur à admettre, mais c'est la vérité!!
L'autre vérité que vous n'avez pas comprise, c'est que taxer à bloc les riches ou les laisser tranquilles ne changera rien au déficit. Les réformes à prendre concernent l'ensemble des français (aides sociales, sécu, collectivités locales, armée, fonctionnaires...)
a écrit le 22/12/2012 à 12:26 :
Décidément ces Belges n'ont rien compris ! Ils n'hésitent pas à se mettre à genoux devant Hollande au mépris de leur souveraineté!
Réponse de le 22/12/2012 à 12:50 :
Bravo! Vous préférez que la France se laisse marcher sur les pieds par la Belgique? L'intérêt de la France passe avant tout lorsque l'on est Français. Quand je lis votre post, j'ai l'impression que la Belgique vous importe plus que la France!
Réponse de le 22/12/2012 à 13:29 :
Est ce que le médecin est coupable de la maladie de son patient ? Un jour ou l'autre, la France doit se rendre compte que le socialisme et la lutte des classes ne marchent pas. Elle a besoin de gens raisonnables et pragmatiques, non de fanatiques.
Réponse de le 22/12/2012 à 14:53 :
Socialisme ou pas, allez expliquer au Belge de base qui paie 55% de son revenu en impôts et cotisation que c'est normal qu'un riche Français se la coule douce fiscalement parlant.
Réponse de le 22/12/2012 à 14:54 :
Un jour ou l'autre, la france doit se rendre compte que le libéralisme à la Sarkozy ne marche pas....c'est facile d'emprunter (600 Md? de plus en 5 ans...!! 1832Md? à fin 06/2012...!!)
balance commerciale déficitaire de + 50Md? par an en moyenne les ( dernières années alors qu'en 2002 elle était excédentaire....) Un jour il faut payer...!!
Réponse de le 22/12/2012 à 15:47 :
« Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n'avons jamais été aussi prospères. C'est une guerre de classes, et c'est ma classe qui est en train de gagner »
Warren Buffett.
Réponse de le 23/12/2012 à 15:13 :
@lutte : Buffet parle des USA, pas de la France. Il ne vous aura pas échappé que la fiscalité y est très différente.
Deuxièmement, Buffet, en admettant qu'il soit sincère (il aime bien dire le contraire de ce qu'il fait), peut dire ce qu'il veut, il a 82 ans, et pèse plusieurs milliards. Il peut maintenant jouer les généreux. Je ne suis pas sur qu'il aurait dit cela à ses débuts.
a écrit le 22/12/2012 à 12:07 :
Mr Arnault n'a pas l'air de faire l'unanimité en Belgique!!! La presse belge ne croit pas qu'il veut devenir belge par amour de la Belgique! Moi non plus. Il a qu'à demander à Poutine la nationalité russe! ça devient grotesque.
a écrit le 22/12/2012 à 11:48 :
quand la france est la poubelle de l'europe en récupérant tous les roumains et autres on nous fait valoir qu'en europe il y a libre circulation des hommes et des biens et SUBITMENT avec arnault et depardieu on nous dit le contraire nos politiques sont vraiment des charlots
Réponse de le 22/12/2012 à 13:16 :
+1000. D'ailleurs, la première mesure de FH a été de supprimer le forfait sur l'AME. La deuxième a été d'augmenter l'ISF. Tout est dit.
a écrit le 22/12/2012 à 11:31 :
Plus ils en ont, plus ils en veulent ! Une bonne psychothérapie leur ferait pas de mal pour leur remettre une échelle des valeurs dans la tête !
a écrit le 22/12/2012 à 11:20 :
En cette matière, il faut faire simple et comme aux Etats Unis : citoyen français = impôts en France, et ceci éviterait aussi la déclaration de revenus universelle !
Réponse de le 22/12/2012 à 12:04 :
tout cela est de l'enfumage en partant en Belgique il fallait bien se douter que le fisc francais lui mettrait le grapin dessus pas besoin d'une declaration d'un soit disant membre du gouvernement belge , pour ca en France les controles fiscaux on sait faire ....................ca n'amene rien .......................
Réponse de le 22/12/2012 à 12:08 :
archi faux ! si un américain réside en France il paye ses impôts en france
Réponse de le 22/12/2012 à 12:29 :
Super simple, en effet. Sauf que il faudra casser Europe avant, tout le monde fait semblant d'ignorer que l'imposition selon nationalité sera contraire aux traités européens. Et discriminatoire. Ceux, vivant dans les pays hors U.E. changeront nationalité.
Je vous vois déjà écrire : En cette matière, il faut faire simple et comme au Maroc : on n'a pas droit d'abandonner la nationalité. A force de vouloir copier les tares de chaque pays, la France devient irrespirable.
Réponse de le 22/12/2012 à 12:31 :
et moi je fais simple, je prend la nationalité russe !!!
Réponse de le 22/12/2012 à 12:35 :
il paie egalement un impots aux us
Réponse de le 22/12/2012 à 18:28 :
@bertrand: la loi vient de changer, il faut maintenant connaître un minimum de 850 mots pour pouvoir résider en Russie. Pas de problème pour moi (j'y réside déjà une partie de l'année), mais je ne suis pas certain que ce soit le cas pour tout le monde :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :