L'Union européenne, premier partenaire commercial de l'Algérie

 |   |  219  mots
Au sein de l'UE, l'Espagne est le premier client de l'Algérie avec 2,25 milliards de dollars. REUTERS.
Au sein de l'UE, l'Espagne est le premier client de l'Algérie avec 2,25 milliards de dollars. REUTERS. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Au premier trimestre, l'Algérie a importé de l'Union européenne pour 7,14 milliards de dollars, et exporté vers l'UE à hauteur de 10,93 milliards.

Près de 60% des échanges commerciaux de l'Algérie durant le premier trimestre 2014 ont été réalisés avec l'Union européenne (UE), premier partenaire commercial du pays, ont annoncé samedi les douanes algériennes.

Le montant global des échanges commerciaux de l'Algérie réalisés durant cette période a atteint 30,26 milliards de dollars, dont 18,07 milliards avec les pays de l'UE, soit une part de 59,72%, a précisé le Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis) des douanes.

L'Algérie a importé de l'UE pour 7,14 milliards de dollars, soit 51,60% des importations globales du pays, et exporté vers ces pays pour 10,93 milliards de dollars, soit 66,55% de ses exportations globales, constituées pour plus de 95% d'hydrocarbures, selon le Cnis, cité par l'agence de presse APS.

Au sein de l'UE, l'Espagne est le premier client de l'Algérie avec 2,25 milliards de dollars, suivie par l'Italie (2,18), la France (1,96), la Grande-Bretagne (1,61) et les Pays-Bas (1,52).

La Chine demeure le premier fournisseur de l'Algérie avec 1,87 milliard de dollars, suivie par la France (1,67), l'Italie (1,26) et l'Espagne (1,21), a ajouté le Cnis.

De janvier à fin mars, les exportations globales de l'Algérie ont atteint près de 16,43 milliards de dollars et les importations se sont établies à 13,83 milliards de dollars, ce qui a entraîné un excédent commercial de 2,6 milliards, selon la même source.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2014 à 21:33 :
Pourquoi le monde ferme les yeux sur le Maroc, premier producteur et exportateur au monde de drogue ? Faut simplement voir les palais de Marrakech, casa, et ailleurs et demander quel est l'heureux "propriétaire" des lieux pour ne pas dire le bénéficiaire de ces somptueux cadeaux! Vous serez étonné du nombre de politiciens européens (ministres, ex ministres, ex présidents, ex premier ministre, etc.)
a écrit le 11/05/2014 à 15:19 :
Savez vous qu'à Marseille, il y a plus de boites à lettres que d'habitant !
a écrit le 11/05/2014 à 12:32 :
A ce déséquilibre, ajouter les devises qui entrent en Algérie via la diaspora qui, entre autres, est grande bénéficiaire des dispositifs sociaux français.
a écrit le 11/05/2014 à 10:23 :
le maroc reste le 1 proctucteur de drogue est tout le monde ferme les yeux ???
a écrit le 11/05/2014 à 10:18 :
les ex pays colonisses ont des terres tres rjche est pourrais faire travaille beaucoup de jeune la bas ,? AIDONS LES A DEVELLOPEZ CELA ???
Réponse de le 11/05/2014 à 17:31 :
bien dit ! Pourquoi 50% de chômage en Algérie ?? A cause de cela et l’Europe ferme les yeux !
Réponse de le 11/05/2014 à 21:28 :
D'où sortez vous ces chiffres ? De vos rêves sans doute!
Réponse de le 12/05/2014 à 13:13 :
Madher, effectivement c un peu farfelu, mais il est bon de rappeler que l'Algérie a du soleil, de bonnes terres irriguées, et est obligée d'importer ses tomates légumes et pommes de terre d'Europe (évidemment pas du Maroc ce serait trop simple et immoral !), mais l'agriculture çà oblige à "travailler", pas la rente pétrolière....
a écrit le 11/05/2014 à 7:37 :
Il est vrai que l'on a de plus en plus besoin de babouches. Nous devons nous intégrer si nous voulons être acceptés chez nous.
Réponse de le 11/05/2014 à 8:41 :
En tous cas, nos grandes surfaces ressemblent de plus en plus au bazar d'Alger.
Réponse de le 11/05/2014 à 14:37 :
et "là bas", certains continuent de toucher des retraites même morts! alors, le souk", c'est maintenant!
Réponse de le 11/05/2014 à 14:39 :
c'est l'exacte vérité! mais bon.....c'est politiquement incorrect....plus bas, SVP....
a écrit le 11/05/2014 à 7:32 :
Je n'arrive pas a comprendre pourquoi le France n'est pas le numéro un en relation commercial avec Algérie alors que la France a tout les atouts nous avons des liens historique fort en Algérie on parle français et il y a une proximité géographique
Réponse de le 11/05/2014 à 9:38 :
Connais pas ton livre d'Histoire mais certainement c'est pas le même que le mien.
a écrit le 10/05/2014 à 22:25 :
La France a tout perdu en Algérie et se contente de bricolage avec la Tunisie le Maroc et le Gabon
Réponse de le 11/05/2014 à 7:39 :
Je me rappelle avoir lu à Colombes (banlieue parisienne) la phrase suivante inscrite sur un mur. Sic "on vous a rendu l'Algérie, rendez nous Colombes". Mais ça remonte aux années 80.
Réponse de le 12/05/2014 à 13:19 :
on a pas perdu grand choses en Algérie, les budgets ont toujours été déficitaires entre les investissements et les retours, et l'exploitation pétrolière n'a timidement commencé qu' en 1956 un peu tard nous en convenons. Ceux qui ont perdu ce sont "les grands colons", et les petits "petit-blanc". "CHERE ALGERIE", 500 pages, Flammarion avril 2005,Daniel Lefeuvre
a écrit le 10/05/2014 à 19:25 :
C'est déjà assez étonnant que la France soit la 3ème cliente de l'Algérie.
a écrit le 10/05/2014 à 18:59 :
imaginons un seul instant la fin des hydrocarbures en Algérie et ce qui adviendra de l'économie de ce pays!
Réponse de le 10/05/2014 à 22:23 :
Les puits dans le désert ,e finisse pas, y a aucun puit qui s'est arrêté ni en Algérie ni en Arabie.
De deux l'Algérie a du Gaz et du pétrole
Des réserves et des milliards de dollars faisant de l'Algérie la 10ème caisse mondiale.
Même un pays comme le Maroc en 10 ans ne peut pas avoir ce que l'Algérie encaisse en 1an
Sans oublier que l'Algérie n'a aucune dette ce qui fait de lui le premier pays au monde avec ZERO dettes.
Réponse de le 10/05/2014 à 23:15 :
l Algérie n a des hydrocarbures que depuis une soixantaine d années.
avant 1830 on ne crevait pas de faim
et si dieu a voulu nous accorder son aide en faisant de l Algérie un pays producteur d hydrocarbures c est peut être pour nous permettre de récupérer le temps perdu et rendre hommage a tous les chouhadas qui sont tombes pour que l algerie vive
Réponse de le 11/05/2014 à 12:08 :
sans la France, le pétrole algérien ne serait pas ce qu'il est.
Réponse de le 11/05/2014 à 12:44 :
@mouce
Je vous invite à laisser dieu, ses prophètes et saints de côté ...
Quant au "temps perdu", il vous faudra un jour reconnaître qu'il s'agissait simplement de "retard".
Quelle est la contribution de l'Algérie (plus fondamentalement de l'Afrique et de l'Asie) aux progrès technologiques, médicaux, etc. des 19ème et 20ème siècles ?
Votre téléphone, votre électricité, vos vaccins, ... n'ont pas été développés par l'opération du saint esprit.
Ce n'est pas grave d'être en retard, c'est bien plus grave de ne pas l'assumer et incidemment de risquer de ne pas le combler.
Réponse de le 10/06/2014 à 20:45 :
Mr Frenchy la France importe un nombre incroyable de médecins algérien
Pose toi la question

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :