VIDEO Manifestations : ce que veulent les agriculteurs

 |   |  140  mots
Ce vendredi, journée de forte mobilisation pour le monde de l'agriculture, des représentants de la FNSEA, premier syndicat agricole français, et des Jeunes Agriculteurs ont été reçus par le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire pour exposer leurs inquiétudes sur l'avenir de leurs métiers.

Alors que les agriculteurs ont manifesté un peu partout en France ce vendredi, une délégation composée de Damien Greffin, président des Jeunes Agriculteurs (JA), de Marc Barrier, président de la FSEAIF (branche Ile-de-France de la FNSEA) et de Patrick Theet (USEA Etampes), a été reçue en fin de matinée par le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire.

Pour Michel Barrier, l'objectif est de faire entendre au ministre que "si rien n'est fait, c'est peut-être la moitié des fermes qui ne boucleront pas l'année et qui auront disparu d'ici un an ou deux". L'agriculture doit jouer le jeu de la mondialisation avec des "boulets aux pieds", a déclaré pour sa part Patrick Theet ; des boulets que sont "la parité euro-dollar, le coût du travail et, désormais, les contraintes environnementales".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2009 à 23:43 :
Souvenez-vous de l'impôt sécheresse en 1976...et çà continue de pleurnicher.Le métier de paysan, comme partout en Europe, est un métier à mi-temps. En France, ils veulent vivre que de la terre, alors évidemment...
Regardez leur durée du travail réelle, vous serez étonnés.
a écrit le 27/10/2009 à 12:50 :
pour se payer 1 café, il faut 4l de lait. Etes-vous bien sûr que le café soit à 4 ?, équivalent au prix payé en grand distribution ? Non, plutot 1.20 ? au café. une agriculture qui ne se modernise pas est en perte de vitesse. les investissements réalisés se voient par tout le monde. ceux réalisés dans l'industrie automobile ne se voient pas.
combien d'entre vous ont profité de changer de voiture pour bénéficier de la prime gouvernementale ? Alors profitez vous aussi d'acheter des produits agricoles français, pourquoi pas directement à l'exploitant.
les agriculteurs votent à droite. heureusement vu le désastre offert à gauche!!
a écrit le 20/10/2009 à 10:47 :
A vous tous qui ne connaissez pas le monde agricole de l'interieur et qui devriez franchement aller discuter avec eux plutot que d'aller voir des chiffres sur internet.... !!! :
nos agriculteurs ne sont pas tous des céréaliers en puissance !!! Beaucoup n'arrive pas a joindre les deux bouts depuis un bout de temps et cette année va voir bon nombre d'entre eux mettre la clé sous la porte après avoir travailler pas 35, pas 40 ni 50 mais beaucoup plus que nous tous sur leur exploitation.
Ne croyez vous pas qu'ils prefereraient vivre de leur métier, de leur production, plutot que de survivre à coup de subventions....
Sarkozy ou pas Sarkozy : on s'en cogne !
Mes parents sont agriculteurs et ne se versent pas de salaire.... ils sont loin d'etre des nantis.... !!! la France est un pays agricole !!!! avez vous des solutions à proposer plutot que des critiques limitées !!! Connaissez vous le prix du litre de lait que l'on paie à un agriculteur ? Connaissez vous le prix de la tonne de blé ?
a écrit le 19/10/2009 à 6:28 :
reponse a XX

bien vu dans ton expertise et merci pour le tuyau sur la parution des montants des subventions .............incroyables .... et maintenant je comprends beaucoup de choses : investissement demesure en materiel , achat de terre tous les ans ......
le gouvernement devrait faire paraitre le patrimoine prive et professionnel de nos agriculteurs nantis et choyes .... nous y verrions qu ils ne sont pas des SMICARDS .........

chers concitoyens , vous aussi allez consulter le site TELEPAC mais attention ne soyez pas cardiaque car votre coeur va palpiter..................des montants faramineux .........quel scandale .... avec nos impots
a écrit le 19/10/2009 à 6:20 :

messieurs les medias .....

auriez vous l obligeance ,dans le cadre d un vrai debat sur la realite economique agricole francaise, de parler des subventions enormes recues par les agriculteurs francais en contrepartie d une baisse des prix ....... le revenu des agriculteurs n est pas seulement lie aux prix des produits mais egalement aux gains important de productivite et a ces subventions en provenance de nos impots......................
alors afin d etre transparent et non seulement a l ecoute d un discours biaise de la FNSEA faites decouvrir le site TELEPAC a l ensemble des citoyens payant leurs impots .....
que les agriculteurs prennent leur avenir en main en optilisant leur investissement dan du materiel neuf change tous les 2 a 3 ans (regardez lors des manifestations agricoles s il y a des tracteurs de plus de 4 ans et bien non )
et en 2007 annee explosive en terme de revenu du a la speculation des agriculteurs vous avez aussi recu les memes montants de subventions ........alors sont elles compensatrices ? non ...... nous avons fabriques des paysans fonctionnaires nantis des chasseurs de primes et non des entrepeneurs inscrits dans 1 voie liberale comme les autres entrepreneurs francais que sont nos artisans commercabt PME ....
Agriculteurs regardez les montants des benefices des firmes de materiels agricoles et comparez les avec ceux de la grande distribution ... vous verrez que votre combat comporte des erreurs...
Agriculteurs ne nous prenez plus en otage sur nos routes mais allez travailler vos champs subventionnes avec 1 peu de bon sens en terme d investissement en materiel...........regardez le nombre de tracteur par chauffeur et le nombre d heures travaille par tracteur ....pensez vous que nos routiers puisse en faire autant ..........
Nos cerealiers auront toute leur vacance d hiver pour y reflechir ou alors ils devront travailler plus pour gagner plus ..
qu ils ecotent leur maitre S.ARKOSY
a écrit le 17/10/2009 à 16:25 :

encore les grognons

regardez les montants exorbitants des subventions accordes a ces nantis sur TELEPAC

sans oublier leurs subventions des conseils generaux regionnaux communautes urbaines agence de l eau etc.....

et maintenant encore 98 millions d euros pour payer les veterinaires soigant leurs betes encore sur notre compte avec nos impots .....

le scandale des nantis continuent

regardez et faites paraitre les subventions a partir du site TELEPAC ................ a consommer sans moderation

plus de 10 millards pour quelques milliers de nantis soit plus de 30000 EUROS par paysan bien plus que nos petits salaires

et si la grande distribution est voleuse alors que dire des agriculteurs qui vendent les memes produits en direct de la ferme a 1 prix encore plus cher ou sont les voleurs .....
a écrit le 17/10/2009 à 13:23 :
A surface comparable les 27 en 40ans ont multiplié le rendement par 3; Nos agriculteurs ne voudraient quand même pas que les prix restent au sommet 2007 quand la spéculation bâtait son plein et que les prix du pain et des pâtes s'envolaient aussi. Les investisseurs devraient-ils être rémunérés quand la bourse perd 60%. un paysan voulait, il y a deux ans acheter des terres! Certes il ne m'en parle plus actuellement. La crise n'est pas que pour la classe moyenne qui risque elle aussi de descendre bientôt dans la rue.
a écrit le 17/10/2009 à 5:46 :
Ce sont des producteurs de lait "indépendants" qui ont lancé la gréve du lait,action qui n'a pas été soutenue par la FNSEA mais qui a remporté un grand succés. Pour ne pas être débordée la FNSEA a lancé ses adhérents dans la rue ce qui est nouveau mais aux prochaines éléctions en 2010 les agriculteurs vont continuer à voter Sarkosy .Alors qu'ils ne viennent pas se plaindre.
a écrit le 16/10/2009 à 16:15 :
de quoi se plaignent donc ces gens qui majoritairement votent pour la droite , la droite est au pouvoir depuis 2002 .
ils votent aussi pour le traité de lisbonne adopté par la droite ,alors circulez ,il n'y a rien à voir.
encore un chantage à la subvention , cadeaux ,comme au médecins et aux restaurateurs .
la dette ,elle, sera à la charge exclusive des veaux de la classe moyenne.
merci, mr le président .
prenez garde, tout de mème, que votre sortie ne se fasse "enduit de goudron et de plumes".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :