Commission Attali : le retour

 |   |  228  mots
Plus de deux ans après la remise de son rapport, la Commission Attali va reprendre ses travaux. Un nouveau rapport devrait être remis en juin.

La Commission Attali va reprendre ses travaux. Plus de deux ans après la remise de son premier rapport, ce groupe d'expert a été réinstallé ce mercredi par Nicolas Sarkozy et François Fillon. Un rapport devrait être remis en juin.

"Le premier rapport de la Commission remis au président de la République le 23 janvier 2008 a contribué à la préparation d'un grand nombre de réformes menées par le gouvernement", estime l'Elysée. "Après la crise internationale qu'a traversé notre pays, dont l'impact a été amorti par les mesures prises par le gouvernement, l'enjeu est désormais de tirer pleinement profit de la reprise en cours et d'inscrire la France sur un chemin de croissance forte et durable".

La Commission aura pour mission de "dresser un bilan de la mise en oeuvre de ses recommandations", "proposer des réformes nouvelles pour accroître le potentiel de croissance de notre pays dans les domaines de la création d'emplois et de la réforme du marché des biens et services, pour augmenter le pouvoir d'achat, et pour simplifier les procédures qui pèsent sur l'activité économique et les entreprises".

"Ces propositions s'inscriront pleinement dans le cadre du rétablissement de l'équilibre de nos finances publiques", estime l'Elysée, précisant que la Commission "associera étroitement à ses travaux les représentants du Parlement".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2010 à 11:50 :
communautarisme lorsque tu nous tiens !
a écrit le 26/02/2010 à 10:24 :
les décisions politiques prises ou envisagées sont purement idéologiques;

la question est : quelle société voulons nous ?

on nous a fais avaler depuis quelques années que le clivage gauche/droite n'existait plus; Or, à mon sens, il n'a jamais été autant d'actualité




a écrit le 26/02/2010 à 9:09 :
Sarko devient le 1ér des traitres a mes yeux et aux gens de droite. Atali, la première des grosses commission...
a écrit le 26/02/2010 à 6:30 :
Le service public n'est jamais gratuit ,coûte très cher.Je paye des impôts pour avoir un service et je repaye lors de son utilisation:poste ,sncf,préfecture ...etc De plus je doit prendre sur mes heures de travail pour aller dans tous ces services sauf la police ou la gendarmerie.Le service n'a que le nom c'est toujours le public qui est à leur service.Je n'ai jamais vu ou entendu un fontionnaire défendre le payeur de contribuable
a écrit le 25/02/2010 à 19:21 :
Il faut redistribuer l'impôt aux personnes (par une sorte de jeu à somme nulle)et facturer les administrations dont chacun choisira d'acheter librement les services grâce aux transferts. Ce grand changement nous forcera à davantage de courage : oser dire par exemple qu'il faut baisser les transferts vers les plus démunis pour payer moins d'impôt puisque les impôts ne serviront plus alors à engraisser ces maudits fonctionnaires...et accepter de payer plus cher l'école de son quartier plutôt que d'aller mendier des surveillants rue de Grenelle. Mais nous aimons bien nous en France à gauche comme à droite que toutes les décisions viennent d'en haut sans surtout n'avoir jamais à faire des choix difficiles à son niveau...profiter au maximum des services publics gratuits en payant le moins d'impôt possible ; c'est ça la France.
a écrit le 25/02/2010 à 17:00 :
Aveugles que vous êtes ! La lune s'offre à vous et vous regardez le doigt du sage qui la montre. Une fois les réformes passées sur les fonctionnaires, vous verrez que rien n'aura changé. La situation sera même bien pire. Les seuls privilégiés sont ceux qui ont le pouvoir. Vos impôts et taxes vont exploser mais eux seront bien à l'abri du besoin, soyez-en sûrs. En attendant, bercez-vous des sirènes qui vous plaisent tant, les rochers ne sont plus très loin qui verront se briser les coques de vos existences.
a écrit le 25/02/2010 à 14:28 :
L'Etat doit réduire son train de vie,diminuer fortement le nombre de fonctionnnaires ,réduire le mille feuilles des collectivités locales(commune,canton,arrondissement,Conseil Général,Conseil Régional ,Communauté de Communes ,territoires,maison des services ...etc)autant de députés,sénateurs,présidents et vice présidents inutiles ,très coûteux aux contribuables.Bizzarrement les journalistes ne disent rien,préférant la polémique sur l'augmentation du salaire de Sarkosy de 214%.Ils auraient du citer la lettre politique faisant part du salaire de Sarkosy +214% certes soit 215000 euros mais inférieur a celui de son prédécesseur Chirac qui gagnait 239 000 euros (retraite + salaire président)aujourd'hui Chirac gagne tout de même 231 000 euros.De France Télévision ayant un ratio CA / masse salariale à30% quand TF1 annonce 15% ,le rapport indique 1000 pers de trop. Il faudra du punch faisant abstraction des élections pour réformer vraiment. Un boulot de Titans
a écrit le 25/02/2010 à 11:34 :
attali,,je m"en méfie,,,,voir la banque du commerce,,
la tva sur les produits de luxe,,oui
c"est l"état qui se doit de faire des économies,,réduire son trains de vie,les voyages du président,ceux des ministres,des députés,des maires,et l"armée,,,a l"extérieur du pays,plus de 35000 soldats
je n"ose même pas parler de la cours des comptes,de la cour régional,,du parque automobiles,de certains comité d"entreprises,EDF et son 1% sur les factures,,plus riches que certaines régions,,,
en période de crise,,fichez la paix au peuple avec vos taxes et impots
a écrit le 25/02/2010 à 10:28 :
je ne suis pas sure que les conseillers du Président soient à la hauteur de ce que l'on attend d'eux : c'est-à-dire, réduire les déficits tout en augmentant la croissance et surtout en ne touchant pas aux droits acquis des privilégiés, c'est vraiment cornelien...
a écrit le 25/02/2010 à 9:30 :
Soyez courageux Mr Attali.Vous avez à juste titre dénoncé mairie,departement région mais , l'EXEMPLE doit, venir d'en haut et voir les priviléges,ministres, députes,sénateurs etc,( un exemple quand les jardiniers du sénat touchent la prime de nuit ?. Quand aux commissions qui sont souvent un doublon,combien coutent-elles
a écrit le 25/02/2010 à 9:28 :
Combien de "commissions" dans ce pays? Combien coûtent t'elles? A quoi servent t'elles? Sans compter celles qui resurgissent quant elles parlent d'augmenter les prélèvements.
Elles ne sont qu'alibi pour une gouvernance frileuse de ses responsabilités.
Bel exemple que celle ci.
Pouvez vous chercher combien a t'elle coûtée. histoire d'enfonçer le clou.
a écrit le 25/02/2010 à 8:41 :
s'ils pouvaient tenir compte de la galère des français avec l'administration française..
s'ils pouvaient également tenir compte de la galère des entrepreneurs (les petits, pas les gros du CAC 40), ça serait encore mieux !
a écrit le 25/02/2010 à 8:24 :
il faut simplifier la compta et les obligations administratives qui bouffent les energies ; de plus il faut baisser les charges et limiter drastiquement les depenses de l'etat. Voilà tout simplement les bonnes mesures à prendre et tout ira mieux car des gens qui veulent bosser il y en à mais des gens qui s'en sortent en bossant ça de moins en moins en fait la plupart sont en train de s'endetter pour continuer à payer les privilèges de certains autres. si on doit baisser les cotisations sociales qui soit disant pèsent sur le travail et compenser par une augmentation de la tva et de la csg c'est de la fumisterie et tout simplement l'organisation de la vidange à la sources des recettes de nos caisses de sécu et de retraites comme cela on dira que la sécu et la retraite ce n'est plus possible........... Par contre par tranfert à la tva et la csg on paiera toujours autant avec rien en face et donc obligation de travailler plus tard sinon jusqu'au bout.
a écrit le 25/02/2010 à 7:53 :
M Attali va certainement poursuire son objectif d'augmentation des prélévements sociaux et de la TVA ce qui aurra pour objet une réduction notable du pouvoir d'achat

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :