Le licenciement des fonctionnaires désormais possible

Le décret sur "la réorientation professionnelle" des fonctionnaires d'Etat a été publié ce mardi au journal officiel. Il autorise notamment leur licenciement.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le Journal Officiel a publié ce mardi le décret sur la réorientation professionnelle des fonctionnaires signé dans le cadre de la loi sur la mobilité des fonctionnaires, votée en 2009. Syndicats et opposition l'avaient alors vivement attaqué.

Le texte prévoit qu'un fonctionnaire dont l'emploi est susceptible d'être supprimé, en cas de restructuration d'une administration de l'Etat ou de l'un de ses établissements publics administratifs (...) peut être placé en situation de réorientation professionnelle, en l'absence de possibilité de réaffectation sur un emploi correspondant à son grade".

Période de réorientation pendant laquelle l'administration établit "le projet personnalisé d'évolution professionnelle du fonctionnaire" avec, entre autres, ses "perspectives d'évolution professionnelle", le type d'emploi, d'activités ou de responsabilités qui lui correspondent. 

Ce projet doit également déterminer "les types de missions temporaires qu'il peuvent lui être confiées", et qui "ne peuvent excéder trois mois". Si le fonctionnaire "a refusé successivement trois offres d'emplois" en remplacement de son poste perdu, il s'expose à être "mis en disponibilité" (donc sans rémunération, ni affectation ni indemnité chômage) pour une durée indéterminée. Mais le fonctionnaire peut demander à tout moment sa réintégration "sur l'une des trois premières vacances" de postes dans son corps d'origine.

S'il refuse trois nouvelles offres de poste en vue de sa réintégration, il "peut être licencié" ou admis à la retraite d'office.

 

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 22/01/2011 à 12:55
Signaler
Délocalisons en chine nos fonctionnaires nous eviterons des lenteurs administratives, des réunions stériles, des lois votées depuis des années et inappliquées, nous obtiendrons plus rapidement des riches plus riches et de pauvres plus pauvres

à écrit le 30/11/2010 à 12:01
Signaler
lorsque je vois les professeurs des écoles de st andré de bâgé 01, discuter dans la cour jusqu'à 14 h 15mn , alors que les cours prennent à 13h45? dans une entreprise privé l'employé aurai déjà été viré, pour mettre à sa place une personne qui fera...

le 10/12/2010 à 21:52
Signaler
vu le nom de l'école "saint andré", il s'agit d'une école privée. Le seul "saint" ayant donné son nom a une école publique est "saint exupéry" qui est écrivain. Les enseignants dont vous parlez ne sont donc pas des fonctionnaires. Et il peuvent déjà ...

le 23/01/2011 à 11:00
Signaler
apparemment vous ne maitrisez pas la lecture il s'agit de l'école DE Saint-André machin donc du nom de la Commune qui commence par Saint comme des centaines d'autres (Saint-Etienne par ex)

le 15/02/2011 à 8:23
Signaler
... arrêtez de vous battre privé/ public, on devrait plutôt se serrer les coudes. Moi je travaille dans le privé, il y a des pauses café à rallonge, etc. Tous les employés ne sont pas des modèles, loin de là, et pourtant personne n'est viré. Privé o...

à écrit le 29/11/2010 à 14:41
Signaler
Combien a couté à l'état le sauvetage des établissements financiers responsables de la crise (alors que leurs dirigeants se versent des salaires qui feraient rêver les plus hauts fonctionnaires d'état, pour une production de richesse sur laquelle j'a...

à écrit le 29/11/2010 à 11:57
Signaler
A tous ceux qui veulent plus de fonctionnaires, lisez ce qui suit http://www.carrieres-publiques.com/PAR_TPL_IDENTIFIANT/6720/TPL_CODE/TPL_HYPERBREVE_FICHE/PROV/RSSALAUNE_SIT_V2CAP/2257-fiche-actualite.htm L'Etat patron est en faillite

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.