Jusqu'à 43% d'augmentation pour le malus automobile

 |   |  441  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La hausse du malus pour les véhicules les plus polluants achetés à partir du 1er janvier 2012 va être de 18 à 43% tandis que le bonus va pour sa part être divisé jusqu'à trois.

Mis en place début 2008 dans le sillon du Grenelle de l'environnement, le système du bonus-malus automobile a représenté un "effort cumulé de 2,3 milliards d'euros", a souligné ce mardi le ministre de l'Industrie Eric Besson. Un chiffre peu précis et qui cache une réalité budgétaire bien plus prosaïque: depuis sa création le dispositif est déficitaire, les recettes issues des malus n'ayant en effet jamais compensé les dépenses dues aux bonus. Selon certaines évaluations réalisées par les services gouvernementaux le déficit recettes/dépenses a dépassé les 500 millions d'euros dès la deuxième année. En ces temps de disette budgétaire où chaque ligne de dépense est examinée à la loupe, le premier ministre François Fillon avait prévenu dès le début de l'année: le bonus/malus sera maintenu mais à l'impérieuse condition qu'il ne coûte rien aux finances de l'Etat.

Avec les nouveaux tarifs, la dépense devrait à l'avenir être nettement moindre. En effet, le gouvernement change de direction en décidant de durcir le dispositif pour tous les véhicules achetés dès le 1er janvier 2012. "Ces ajustements étaient nécessaires pour d'évidents motifs pour lutter contre les déficits", s'est justifié Eric Besson.

A cette date, tout propriétaire d'un véhicule émettant entre 61 et 90 grammes de CO2 par kilomètre verra son bonus se réduire d'un tiers et tomber à 400 euros contre 600 actuellement. Le bonus sera même carrément divisé par trois pour les voitures émettant entre 91 et 105 grammes de CO2 par kilomètre. Soit une prime de 100 euros. Une somme dont la modicité peut faire s'interroger sur sa vertu incitative.

Dans le même temps, les propriétaires de véhicules jugés polluants seront davantages sanctionnés. Le malus passera de 1.100 à 1.300 euros pour ceux émettant entre 181 et 190 grammes, de 1.600 à 2.300 pour la tranche d'émission supérieure (entre 191 et 230 grammes). Quant aux véhicules dont les émissions de CO2 dépassent les 230 grammes par kilomètre, en clair les voitures de très grand luxe (Porsche, Ferrari, Jaguar... ) la hausse sera de 38%, à 3.600 euros contre 2.600 auparavant.

Rien pour les électriques ni les hybrides

Mais le véritable enseignement de cette nouvelle politique se lit dans le fait qu'aucun geste supplémentaire n'est envisagé en faveur des véhicules électriques et hybrides (moins de 60 grammes émis) puisque leur bonus reste inchangé. Il restera compris entre 3.500 et 5.000 euros selon les modèles. Et ceci alors que le gouvernement a fait du développement de ces véhicules un axe fort de sa politique de réindustrialisation.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2012 à 17:07 :
Ce gouvernement marche sur la tête. Il prétend que le salut de l'automobile made in France, se trouve sur le haut de gamme, et c'est cela qu'il taxe en premier. Je ne le comprend plus.
Bien sûr que c'est un bêtise monumentale que de vouloir fabriquer que du haut de gamme automobile et de délaisser le tout venant, à l'image de ce qui a été fait par d'autres gouvernements avec l'acier, le textile et d'une façon plus générale avec l'industrie, mais ce gouvernement pourrait faire preuve de plus d'intelligence. Je crois malheureusement que de droite comme de gauche, nos politiques font les mêmes erreurs.
Le problème, c'est que nous devons assumer leurs "brillantes idées" par du chômage croissant. Bref, on ne va pas vers une amélioration des choses.
Le "redressement productif (et industriel), ce sera pour les autres
a écrit le 09/10/2012 à 10:50 :
soit disant pour l ecologie... mais bien sûr! les plus pauvres n'ont pas mes poyens de s'acheter des voitures "propres" vu les prix pratiqués! comme les taxes sur le chauffage, un pauvre qui ne peut pas isoler sa maison doit plus chauffer il pâiera plus , un riche qui a toutes les dernieres technologies ecologiques dans sa maison verra sa facture allégée! Notre gouvernement s'est trompé de bord je crois!
a écrit le 12/10/2011 à 11:07 :
Et si on s'occupait de taxer les chaussures. Les riches se paient du cuir, élément naturel, issu des peaux de bête, donc fabriqué écologiquement, tandis que le pauvre utilise des chaussures à base de plastique, produit fabriqué à base de pétrole, donc très polluant. Et en plus, comme il y a plus de pauvres que de riches, les taxes pour le gouvernement seraient considérables. Voilà un sujet de réflexion, j'espère.....
a écrit le 12/10/2011 à 11:04 :
cela s appelle le retour de la vignette et oui la vache a lait est bien l auto.il faut dire que le francais gueule fort mais n agit pas. a quand la greve du carburant.utilisons le minimun la voiture pas de w e helas c est pas assez chere pour rouler alors l etat agit.
a écrit le 12/10/2011 à 9:11 :
j'ai un lexus rx essence-électrique je reste bon?
Réponse de le 12/10/2011 à 17:11 :
Oui mais dommage que nous ne soyons pas capables de produire cela en France !
a écrit le 12/10/2011 à 8:40 :

pauvres jeunes agriculteurs.. nourris de promesses ils sont de moins en moins nombreux et vulnerables ...
a écrit le 12/10/2011 à 8:24 :
OUI pour taxer ces pollueurs fortunés. Il faut prendre l'argent là ou il y en a et en finir une bonne fois avec les signes extérieurs de richesse qui endettent les petits cerveaux français.
Réponse de le 12/10/2011 à 12:02 :
pourquoi ' pollueurs fortunes'? les autres voitures ne polluent pas ( celles des ' pollueurs creves la faim')?
Réponse de le 12/10/2011 à 14:05 :
Grosse voiture = gros pollueur et comme les grosses voitures coutent, leurs détenteurs sont assimilés à des gens fortunés ... quant aux autres ce sont des "m'as-tu vu" .... enfin c'est ce que j'ai compris.
a écrit le 12/10/2011 à 5:30 :
Le gouvernement ne va pas assez loin ! Il faudrait rendre le malus annuel (à l'image de feu la vignette) ainsi ceux qui achètent de gros véhicules polluants se verraient taxé chaque année et ceux qui font l'effort de rouler propre verraient leur crédit auto compensé. Bien sûr dans cette optique le barème peut être revu ; mais enfin il aurait un puissant rôle incitatif. les acheteurs de grosses berlines allemandes, de 4*4 ou de coupé sport grand tourisme se verraient sanctionnés pour leur choix. Et ceux qui achètent des petits véhicules, des propulsions propres et économiques se verraient encouragés. Comme les "industries" françaises sont plus dans le segment des véhicules économiques ce serait un moyen déguisé de se protéger de la concurrence étrangère et cela permettrait de crééer un puissant pôle industriel européen de véhicule propre. Mais le gros problèmes c'est que la voiture est le reflet du statut social. Beaucoup de gens achètent à crédit une grosse berline allemande pour en mettre plein la vue à leurs voisins etc... et ce sont ces gens là qu'on va entendre râler avec une telle mesure !
Réponse de le 12/10/2011 à 8:21 :
Bravo, 100% d'accord et ça fait du bien d'entendre vos solutions que j'approuve.
Réponse de le 12/10/2011 à 10:24 :
à moitié d'accord avec vous, oui en ce qui concerne la vignette non à votre avis perso sur le côté je t'en mets plein la vue? je roule en petite voiture par obligation, non par choix, je préfère deloin le confort et la sécurité que l'on retrouve justement dans les grosses voitures suréquipées. En cas de choc avec des enfants à l'arrière, je serai plus rassurée dans une grosse mercedez que dans la twingo.. faut voir les chauffards qu'on trouve sur la route maintenant!
Réponse de le 12/10/2011 à 10:53 :
C'est déjà fait : le malus est déjà annuel pour la tranche la plus haute....
Réponse de le 12/10/2011 à 12:05 :
pas faux, cela dit on ferait bien de coller des controles tres severes sur les voitures de plus de 8 ans ( y compris francaises) qui polluent bien plus que les voitures actuelles ( allemandes ou pas);... et interdire leur circulation ( mais ca c'est pas possible car il y aura une manifestation des gens qui diront qu'ils n'ont pas les moyens de changer de vehicule)
Réponse de le 12/10/2011 à 16:25 :
Vignette annuelle : Ce que vous décrivez favorisera en effet les petites voitures par rapport aux grosses berlines ... donc en théorie les constructeurs français qui sont meilleurs dans le segment des véhicules économiques.
Mais cela ne favorisera pas l'emploi en France car pour que la voiture soit économique, PSA et Renault les fabrique dans des pays à plus bas coût (Europe de l'Est, ...). Dommage ...
a écrit le 12/10/2011 à 0:30 :
Si vous me taxez d'avantages avec mon gros 4*4 hyper polluant, eh bien je vais aller polluer ailleurs, dans des paradis fiscaux qui ne me taxeront pas, tant pis pour vous !! Si vous taxez trop il y aura un exil des pollueurs !!!
Réponse de le 12/10/2011 à 8:22 :
OUI vous avez raison, partez de suite et surtout ne revenez pas !!
a écrit le 11/10/2011 à 18:56 :
2? 3 milliards !!! C'est énorme pour une mesure qui est sensée ne rien couter à l'état !!! 2, 3 milliards de subvention à l'automobile, plus 3 milliards par an pour les restaurateurs (baisse de TVA), plus le Scellier et le PTZ etc pour les promoteurs (7 milliards par an), soit puls de 10 milliards par an de subvention à divers lobbys proches du pouvoir. Voilà la source du déficit du gouvernement Sarkozy/FIllon.
a écrit le 11/10/2011 à 15:44 :
1000?de plus sur une Porsche, quand on signe déjà un chèque de 150000?, c'est pas trop génant, et en négociant ça ne represente une remise que de 0,7% environ.....Mais pour le français moyen, c'est vrai que la mesure ne risque pas de l'encourager à changer de voiture. Les vendeurs de voiture (françaises aussi) vont apprécier.
Bonne route quand même, mais pas trop vite !
a écrit le 11/10/2011 à 15:44 :
Et dire que certaine personnes osent qualifier ce gvt d' "ultra libéral"!!!
Vraiment je rigole.
Réponse de le 12/10/2011 à 12:07 :
il n'y a qu'en france qu'on croit que tony blair est a l'extreme droite du fn...
a écrit le 11/10/2011 à 15:40 :
Le malus pour les véhicules au dessus de 105 g ça devrait être annuel. Par ailleurs, aucune charge ne devrait être déductible fiscalement pour les véhicules de société de ces catégories, ni d'ailleurs l'amortissement et bien entendu encore moins de TVA récup.
Réponse de le 12/10/2011 à 11:53 :
Eh Banane :cherchez bien les voitures à moins de 105g !je n'en vois pas beaucoup dans les brochures que je posséde .....à ce jour .
Réponse de le 12/10/2011 à 12:08 :
vous avez donc une voiture qui emet moins de 105g ! !!! ( le francais est tres genereux et ne vote que des impots qui ne le concernent pas!); moi un malus sur les moins de 105 g ca me va aussi
a écrit le 11/10/2011 à 15:34 :
Encore un bon moyen de taxer les automobilistes, la bonne vache à lait française.
J'avoue être bluffé par la "créativité" de ce M. Besson : Taxer l'automobile personne n'y avait pensé. Bravo pour votre "imagination" créatrice. Peut être qu'en prévision de 2012 il commence à se faire bien voir du clan Socialiste-Ecologiste !!
Réponse de le 11/10/2011 à 18:53 :
On vous dit que cette mesure a couté à l'état 2,3 milliards et vous parlez d'automobilistes "vache à lait", alors que l'état leur a versé 2,3 milliards de bonus (si l'on retranche les malus) ? Vous n'avez rien compris ou vous êtes de mauvaise foi.
Réponse de le 11/10/2011 à 19:43 :
Et quid des taxes récupérées sur les nouvelles voitures vendues, les coût des cartes grises, les impôts sur les sociétés qui vendent plus de voitures etc .... Il ne faut pas être complètement naïf vous pensez vraiment que l'état a fait un cadeau pour rien!! C'est facile de ne voir qu'un côté des choses.
Réponse de le 12/10/2011 à 8:52 :
Le principe de base est d'encourager les gens qui ont besoin de changer de voiture à prendre des modèles moins polluants, pas, je pense, à que chacun trouve son véhicule obsolète et casse sa tirelire pour en acheter une nouvelle accompagnée d'une super prime qui tue.
Normal de payer la TVA sur le véhicule, la carte grise, ... L'Etat, c'est nous. Tout ce qui lui rapporte est pour notre "bien" (?). Le problème est surtout quand elle sont construites hors frontières, dommage pour nos ouvriers.
Réponse de le 12/10/2011 à 10:26 :
si il n' y avait pas eu cet effet d'aubaine pour certains, beaucoup aurait attendu avant de renouveller leur véhicule qui marchait fort bien. Je trouve le prix des cartes grises halucinant! heuresement que j'ai un petit vehicule, j'imagine même pas le prix pour une berline.
a écrit le 11/10/2011 à 15:31 :
C'est tout de même curieux.cela fait une bonne centaine d?années que l'on sait faire des voitures economique et pratiquement non-polluante, et nos politiques n'obligent pas les constructeurs a les développer : le système panthone , 80% d'eau et 20 % d'essence ( je crois) et les voitures a Hydrogène( électrolyse directe avec reservoir d'eau) dont de multiple brevets sont déposés ( évidement, certain promoteurs et inventeurs sont morts par accident ou autre... ) alors je pose la question : quelle est cette franche mascarade ? punir a tout va en faisant payer sans cesse son prochain aura-t-il une fin... accélérée par le marasme économique et la liberté de circulation de l'information d'internet ?
Réponse de le 11/10/2011 à 16:26 :
le moteur pantone serrait mort né (ou enterré par les pétroliers) si le génial inventeur n'avait pas communiquer ses recherches...
et le buzz qu'on peut voir avec internet fait le reste
c'est bluffant en tout cas !
Réponse de le 11/10/2011 à 17:06 :
le "moteur pantone" c'est l'histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours .
Réponse de le 11/10/2011 à 19:02 :
Et pour l'hydrogène ... vous connaissez des mines d'hydrogène ??? non ... et vous savez comment il est fabriqué en ce moment ?? avec du pétrole ....
Réponse de le 12/10/2011 à 17:10 :
Le moteur pantone n'a jamais prouvé son efficacité de façon scientifique et même l'économie serait assez faible et on est loin des 80 % d'eau et 20 % d'essence ce serait plutôt 5 à 10% d'eau. (Voir article sur Wikipédia ou autre)
Non a mon avis la seule solution c'est la voiture électrique le probléme est l'autonomie mais on pourrait faire des échanges de batteries dans les stations service si les constructeurs se mettaient d'accord sur le même type de batteries mais ....
a écrit le 11/10/2011 à 15:28 :
A quand la prise en compte des filtres à particules pour minimiser la taxe éco des gros véhicules ?
A quand la prise en compte du kilométrage effectué à l'année ?

C'est du simple racket !!
a écrit le 11/10/2011 à 15:22 :
Quel est l'intérêt pour le Pays de subventionner l'importation de véhicules hybrides pour l'essentiel fabriqués au japon et qui ne sont pas toujours simples à recycler. Tout cela au nom de l'écologie. Il va falloir que les citoyens prennent conscience des conséquences et des injustices de l'écologie. Et pendant ce temps là les avions et les camions continuent à rejeter du CO2 sans malus merci pour eux!
Réponse de le 11/10/2011 à 17:01 :
Il me semble que les véhicles hybrides vendus en France sont essentiellement produits en Grande-Bretagne...
Réponse de le 11/10/2011 à 19:04 :
.... produits en Grande-Bretagne avec des composants Japonais
a écrit le 11/10/2011 à 15:20 :
C'est curieux cette histoire de bonus. grâce a internet, j'ai appris que cela fait une bonne centaine d?années que l'on sait faire des moteurs qui ne polluent pas et qui économise 80 % de ce que l'on consomme actuellement en mélangeant l'essence avec de l'eau.(système Panthone, je crois)...alors de qui se moque t-on.nous n'allons quand même pas PAYER indéfiniment..pour rouler, pour s?arrêter... n?oublions pas que c'est un énorme frein a l?économie et a l?innovation des entreprise, le budget "Voiture"
Réponse de le 11/10/2011 à 15:37 :
Faudrait approfondir ses petites recherches sur internet car le moteur qui ne pollue pas et l'économie de 80% en mettant de l'eau dans l'essence... c'est un PEU gros !
a écrit le 11/10/2011 à 15:12 :
Formidable, comme cela les automobiles françaises se vendront de moins en moins et le chômage lui, augmentera de plus en plus, nous ne produirons plus et notre savoir faire se perdra comme la mémoire. C'est une politique de crétins, et si la gauche rose-verdâtre arrive au pouvoir ce sera encore pire. Comme on dit "le malade est mort guéri". Notre classe politique est remplie de docteurs Folamour.
a écrit le 11/10/2011 à 15:07 :
Scandaleux , quand les Français vont enfin réagir ???
Réponse de le 11/10/2011 à 20:06 :
En 2012 dans les urnes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :