Le vainqueur du ... scrutin sera confronté à une conjoncture médiocre

 |   |  558  mots
Nicolas Sarkozy et François Hollande, copyright AFP
Nicolas Sarkozy et François Hollande, copyright AFP
Nicolas Sarkozy comme François Hollande ont calé leurs programmes sur l'hypothèse d'un rebond de la croissance en 2013. La réalité risque d'être moins rose. Les conjoncturistes d'Euler-Hermes tablent, par exemple, sur une très faible expansion l'an prochain (+1%).

Sur quelle conjoncture le futur président de la République pourra-t-il tabler, pour mettre en ?uvre son programme ? Pour 2012 comme 2013, François Hollande s'est calé sur les données officielles, affichées par l'équipe Sarkozy, à savoir une très faible croissance cette année (0,7%), qui reprendrait un peu de tonus en 2013 (+1,75%). Or, la plupart des économistes, qui commencent à élaborer des scénarii pour 2013, sont loin de partager ce relatif optimisme.
Ainsi, les experts d'Euler-Hermes ont diffusé hier une étude témoignant d'attentes assez fortes concernant la croissance mondiale, qui pourrait rebondir à 3,1% en 2013... mais la zone euro n'en bénéficierait pas. En 2012, l'activité y reculerait de 0,3% « plombée par l'entrée en récession de deux des quatre principaux contributeurs (Italie à -1,2%, Espagne à -1,3%) et le ralentissement des deux autres (France à 0,4% et Allemagne à 0,9%) ». Et en 2013 ? La croissance atteindrait péniblement 1%. Ludovic Subran, chef économiste d'Euler Hermès souligne à quel point les pays du sud de la zone euro « ont enclenché des politiques d'austérité, qui, sans croissance, sont de véritables cercles vicieux, non seulement pour eux pour les autres pays de la zone ».

Le temps du rebond

François Hollande peut appeler à une renégociation du traité, les esprits peuvent évoluer en Europe, en faveur d'un soutien à l'activité sous forme d'investissement, le temps de la politique risque d'être beaucoup plus long que celui de l'économie : entre l'émergence d'un consensus sur le sujet, le déblocage effectifs des fonds, et son effet sur l'activité, de longs mois risquent de s'écouler.
Et encore, ce scénario est celui d'une inflexion du cap de la politique économique en Europe. En attendant, la stratégie poursuivie de l'austérité à tout crin mène à l'échec, selon une majorité d'économistes. C'est un risque majeur, estime Euler-Hermès : « l'absence de coordination des politiques budgétaires et l'ampleur des ajustements fixés (baisse du déficit public à marche forcée), alors même que les fondamentaux domestiques sont faibles (taux de chômage record à plus de 10% dans la zone euro) augmentent le risque d'une spirale récessive au sein des économies européennes et d'un affaiblissement de la demande mondiale ».

Un économiste libéral qui souligne les dangers d'une "austérité irréfléchie"
Même un économiste libéral comme Charles Wyplosz, professeur d'économie internationale à Genève, souligne dans un texte publié récemment, les dangers d'une « austérité irréfléchie » qui risque de « faire perdre toute crédibilité à la politique économique ». Alors que cet expert estime qu'à long terme, la discipline budgétaire n'entrave en rien la croissance, « prendre des mesures de réduction du déficit public dans le creux d'une récession n'a jamais eu aucun sens » affirme-t-il. Car ces mesures ne font alors qu'accentuer la récession et fondre les recettes fiscales, de sorte que le déficit n'est, in fine, en rien réduit.
Et d'insister sur la vanité d'objectifs annuels de diminution du déficit: il faut inscrire le redressement budgétaire sur le long terme. Une restructuration des dettes publiques, préventive (car « il vaut mieux taxer les marchés que les citoyens ») permettrait « à des pays comme le Portugal, l'Italie, mais aussi potentiellement, l'Espagne, la France et même l'Allemagne d'éviter de porter le poids d'une dette qui empêche le retour à la croissance » souligne Wyplosz.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2012 à 1:39 :
Choix très dificile !
a écrit le 04/05/2012 à 1:16 :
Ooohhh ! y a une crise ? nooonn ! on m'avait pas dit ! mais alors, toutes les promesses que j'ai faites, j'ai une excuse pour ne pas les tenir !!! (les 70.000 créations d'emplois tout en stabilisant le nombre de fonctionnaires (sic), la baisse des prélèvements, la hausse du smic, la baisse du chômage tout en tapant sur les employeurs, ...)
a écrit le 03/05/2012 à 21:14 :
Si Hollande demande un audit économique, fiscal, financier de la France ce sera mauvais pour Sarko bien évidemment mais mauvais aussi pour France, mais on ne va pas taire la réalité. Si M. Hollande demande un audit sur le respect des valeurs et la moralisation de la vie politique en France ce sera exécrablement mauvais pour Sarko et Copé et quelques autres. Et si demain Hollande demande un audit sur l'irresponsabilité de certains dirigeants politiques de droite, ce sera pire encore, scandaleux.
a écrit le 03/05/2012 à 18:40 :
au cas ou...que va demander hollande en arrivant?:normalement,s'il est bien constitue,il va demander un audit.
quand il l'aura,que va-t-il faire? que va-t-il pouvoir donner?
rien,et ses promesses tomberont a l'eau.

Réponse de le 04/05/2012 à 9:12 :
l'alternative est la suivante :
récession du fait d'un matraquage fiscal des classes moyennes supérieures,
ou bien dérive des comptes publics,
la logique économique de F. Hollande est à l'opposé de ce qu'il faut faire : baisser les dépenses.
a écrit le 03/05/2012 à 16:01 :
TOUT DEPEND DE CE QUI VA SE PASSER EN NOVEMBRE 2012 AUX USA! Un facteur plus qu'important avec la defaite annoncee de Sarkozy en france. la France n'est pas un petit pays. Ce que les francais vont decider dimanche va changer la donne sur le plan europeen et outre atlantique.
Réponse de le 03/05/2012 à 16:17 :
plus le remplacement de Angela, celui de Super-Mario ( Monti ) et de quelques autres au niveau européen, on a une chance de faire repartir l'Europe sur de nouvelles bases
Réponse de le 03/05/2012 à 16:50 :
Oui bien sûr !! Tout le monde s'en fout complètement de la France, sortez de chez vous, allez à l'étranger, bougez et vous verez que non seulement la France n'est vraiment plus le phare du monde.
C'est dingue ce nombrilisme, cette naïveté. Décidément nous ne vivons plus dans le même monde !
Réponse de le 03/05/2012 à 17:03 :
d'accord avec "PhilSuisse" c'est assez incroyable ces gens qui se croient en 1980 ???? C'est fini LA FRANCE de bourvil ! Adieu les grands projets ... vu de l'extérieur on parle du fromage d'un bon verre ... mais surement pas de business et encore moins avec Hollande.
Réponse de le 03/05/2012 à 17:09 :
Je suis a l'etranger la ou tout se passe et se decide! Je suis pret des decideurs effrayes par ce qui se passe en france.
Réponse de le 03/05/2012 à 17:28 :
Maxim : le troll sarkozien qui joue sur la peur ... les décideurs sont effrayés ? c'est bon signe quand la peur change de camp, la France relève enfin la tête :-))
Réponse de le 03/05/2012 à 22:22 :
Maxim : Les decideurs sont effrayes.
Esperont qu'ils font pas pipi dans leur pantalons, ces pauvres choux.
Réponse de le 04/05/2012 à 1:19 :
sauf que les décideurs, ce sont eux qui créent les emplois productifs qui créent les richesses qui paient les fonctionnaires, les chômeurs les rmistes etc...
Continue à les faire fuir... et ne vient pas pleurer si notre niveau économique s'aligne sur celui de la corée du nord...
a écrit le 03/05/2012 à 13:19 :
"En attendant, la stratégie poursuivie de l'austérité à tout crin mène à l'échec, selon une majorité d'économistes" : je ne suis pas économiste, mais çà fait déjà 1 an que j'en suis arrivé à cette conclusion (depuis que le problème grec a éclaté dans les médias et les 1iers reportages que j'ai vu sur la Grèce). C'était évident avant même que se mettent vraiment en place ces plan d'austérité !! Et c'est seulement maintenant qu'on commence à glisser vraiment dans le gouffre qu'on se rend compte à quel point le trou est profond. Et on appelle çà des spécialistes ... (j'aimerais bien savoir combien ils sont payés !).
Réponse de le 03/05/2012 à 15:06 :
les p lans d austérité et autres ne méneront qu à plus de misére de chomage et à plus d austérité ..l austérité c est bien entendu des baisses de rentrées fiscales et des baisses d embauche donc un cercle vicieux plus il y aura d austérité plus le peuple sera encore plus pauvre et plus l état sera encore plus en faillite c est la logique comme 2+2=4.en fait pour retrouver une croissance méme légére il faudrait avant tout que l euro perde au minimum 30% de sa valeur par rapport à toutes les autres monnaies dont bien sur le dollar us et le yuan chinois qd on compare les économies de ces pays aux économies des piigs plus france on constate qucet euromark surévalué e ces pays s en sortentbien mieux en fait une monnaie forte pour des pays pauvres voilà ou on n en est avec
a écrit le 03/05/2012 à 13:10 :

mieux vaut conserver notre president actuel (meme avec ses defauts) qu un Hollande indecis avec ses promesses!!!....moi comme beaucoup je vote SARKO.
Réponse de le 03/05/2012 à 14:18 :
profitez en vite car vous n'aurez sans doute plus l'occasion de le faire
Réponse de le 03/05/2012 à 14:46 :
Ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Rien est fait jusqu'au 06 au soir. Je préfère un mauvais SARKO qui assume ( ses erreurs aussi ) qu'un excellent HOLLANDE qui n'a jamais été à aucun des gouvernements de sa famille politique ( Les socialistes doutaient-ils de lui ?), et qui va dépenser sans compter . Les candidats ont parlé des riches, des pauvres mais aucune phrase sur la classe moyenne. La plaie en France, c'est l'absentionnisme) ALLONS VOTER
Réponse de le 03/05/2012 à 16:45 :
@UTOPIE Pour ta dernière phrase, si tu pensais exactement le contraire avec tous les Français, on ferait revivre la démocratie directe, comme en Suisse (semi direct) et on en serait pas là ! Arrête de croire que tes élus depuis 60 ans représentent autre chose que leurs propres intérêts...Là, c'est la rigueur, le chaos annoncé..., il est peut-être temps de s'en rendre compte...
Réponse de le 03/05/2012 à 17:31 :
vous avez dit le terme qui convient "mauvais sarkosy" et c'est précisément pour ça qu'il risque fort d'être "remercie" car , contrairement à ce que vous dites, il assume en de très rares occasions les erreurs qui ont été commises ici et là, en règle générale elles ne sont pas de son fait. Il revendique une omniprésidence mais il n'est responsable de rien...une incohérence de plus.
a écrit le 03/05/2012 à 12:52 :
Conjoncture médiocre !
C'est faible : tout le monde dit que le 7 la finance passe à l'attaque !
Alors autant dire, la cata !!!!!!
En une semaine, si tout va mal, l'état pourrait etre à genoux !
Réponse de le 03/05/2012 à 15:53 :
Ils sont déjà passé à l'attaque, la veille du premier tour. Ils ont eu l'autorisation de Sarkosy de spéculer sur la dette française, histoire de faire encore plus mal.
a écrit le 03/05/2012 à 12:26 :
Ce matin, au boulot, une seule question posée même par les proHllande : s'il est élu, comment hollande va payer tout ce qu'il promet?
Réponse de le 03/05/2012 à 13:46 :
En supprimant le sénat et le train de vie de ses amis...( je plaisante...)
Réponse de le 03/05/2012 à 15:59 :
D'un coté, il est impossible pour Hollande de payer tout ce qu'il promet. De l'autre, il est impossible pour Sarkosy de faire suffisamment d?économie pour rembourser la dette. Dans les deux cas, welcome to Greece. L?élection est terminée
depuis le 1er tour. Vous brassez de l'air.
Réponse de le 03/05/2012 à 16:07 :
En taxant toujours plus...La créativité des socialos en matière d'impôts n'a aucun égal !
Réponse de le 03/05/2012 à 16:47 :
Dette non-remboursable...peu importe le candidat ! Solution : défaut de paiement, comme en Grèce ou en Argentine...
Réponse de le 03/05/2012 à 17:29 :
la seule solution est effectivement le défaut de paiement coordonné au niveau européen,... avec le changement à venir de tous les gouvernements européens.
Réponse de le 04/05/2012 à 1:23 :
défaut de paiement... mais après, faudra équilibrer les budgets, parce qu'il n'y aura plus personne pour prêter... où à 25% d'interets annuels !!
alors pour cela, fini les prestations sociales, les rmi rsa et autres allocs !
baisse du smic pour essayer de garder quelques emplois, hausses des impôts, ... bref : tout ce que ne vous a pas encore annoncé notre père noel bientôt président !
a écrit le 03/05/2012 à 11:41 :
Nous avons dans la presse une information intéressante: 6 français sur 10, donc une large majorité sont inquiet du fort déclin. Nous atteignons 11% de chômage en zone euro pour un zéro pointé de croissance. Enfin l'explosion des Etats cigales. Ne faudrait-il pas se poser les vraies questions: comment peut-on arriver la sans réagir? Nous avons en France plus d'un dixième de diplômés qu'on a tout simplement rejettés ou ignorés. Comment se fait-il qu'en Europe il n'y ait pas de fabriquant d'ordinateur? Nous avons bien là un système caduc. L'origine de la crise, américaine, étant l'excès de spéculation imposée par l'administration à la fois en terme d'immobilier et en terme monétaire puisque la FED sert l'administration.
Réponse de le 03/05/2012 à 12:53 :
+1
a écrit le 03/05/2012 à 11:35 :
Connaissant le fourbe Sarkozy, on peut s'attendre a decouvrir de funestes surprises dans les placards apres le 06 mai en l'occurence les reports "négociés" de liquidations latentes et trains de licenciement massifs pour la plupart des secteurs économiques touchés en premiere ligne par le bilan catastrophique de la gouvernance francaise actuelle.
Réponse de le 03/05/2012 à 16:08 :
Pas besoin de fourbe Sarkozy, Hollande se cassera la gueule tout seul avec son panier de dépenses non financées !
a écrit le 03/05/2012 à 10:52 :
le moindre faux pas du futur président sera de nature à précipiter le déclin de la France tant sur le plan économique qu'international. Augmenter la fiscalité ferait fuir les plus créatifs, les plus entreprenants, les plus travailleurs tout en réduisant la consommation. Augmenter le nombre de fonctionnaires aurait un effet apparent mais faible sur le nombre de chomeurs mais chargerait encore plus la barque et donc la dette. Revenir à la retraite à 60 ans etc.. la marge est très très étroite et négliger la réalité européenne et internationale est un leurre.
a écrit le 03/05/2012 à 9:43 :
Conjoncture médiocre, mais pas désespérée! La France a les moyens de se redresser... Faut juste que les dirigeants de ce pays assument leur responsabilités, et qu'ils se battent pour la France et ses citoyens, plutôt que de se battre pour satisfaire leur cupidité et leur soif de pouvoir...
Réponse de le 03/05/2012 à 17:51 :
ben pourquoi ils se battraient pour le pays et leurs citoyens?je ne vois pas trop l'intéret pour eux
a écrit le 03/05/2012 à 8:30 :
Une tension de plus en cas d'élection de Hollande . Le vote des étrangers.
Bon sang , quelle c.........Le référendum ??? Perte de Temps !!! . Hollande sait bien qu'ils seront majoritaires . Quel manque de bon sens !!! La société française divisée en deux, c'est ce que Hollande qualifie de Rassemblement .
Manque de bon sens . Ohlàlà!!!
Comment peut-on être aussi aveugle ??
a écrit le 03/05/2012 à 0:29 :
je vote pour VOUS
Réponse de le 03/05/2012 à 5:59 :
Je vote pour MOI
a écrit le 02/05/2012 à 23:52 :
Mauvais bilan de Sarko en
5an... Il a augmenter les taxe et n'a rien fait pour notre pays. Une question pkoi le président ne paye pas les impôt comme tt le monde? On e dans un pays démocrate ou l'égalité liberté e fraternité!!!!!!! Pkoi on e pas tous égaux pour les impôt?
Réponse de le 03/05/2012 à 2:21 :
Payer l'impot come tout le monde? Vous etes mal renseigne, il y a que 52% des francais qui paient l'impot sur le revenu en France.
Réponse de le 03/05/2012 à 11:11 :
@blue C'est là le n?ud du problème. Merci de le mettre en lumière. Cordialement,
Réponse de le 03/05/2012 à 17:51 :
rassurez vous ,il y en a 100 pour cent qui payent des taxes
a écrit le 02/05/2012 à 19:41 :
"une conjoncture mediocre !!!" ??? La pire crise "a venir" depuis 1929 et c'est juste médiocre ? Bon normalement ce sera Hollande donc on connait déjà le programme, Inutile qu'il espère trouver du financement, ça sera chaud le promesse on est en 2012 pas 1981.
Réponse de le 02/05/2012 à 22:08 :
je trouve aussi que le terme "conjoncture médiocre" est un peu faible :-) , on va droit à la catastrophe et tout le monde fait mine de l'ignorer, c'est désespérant.
par contre, ce qui me fait plaisir dans ce texte ( comme dans d'autres textes récents) c'est que le restructuration des dettes n'est plus un tabou , encore un effort et on pourra enfin envisager de tondre les marchés
Réponse de le 02/05/2012 à 23:47 :
Mais pas du tout ! La conjoncture est plutot bonne. La croissance mondiale va etre de 3% cette annee, ce qui est un tres bon chiffre. En Europe meme, ceux qui ont fait les reformes et remis l'Etat a sa place vont plutot bien.
La France, par contre , rongee par le cancer du socialisme , veut se soigner pour la grippe avec des medicaments homeopathiques.
Encore un effort, il n'y a encore que 4 millions de chomeurs et 10 millions de pauvres. Combien en faudra t il de plus pour que vous compreniez?
Réponse de le 03/05/2012 à 6:22 :
personne ne vas bien en Europe :-)) , il y a ceux qui sont en pleine récession et ceux qui vont y entrer, l'Allemagne n'est qu'en sursis :-))
Réponse de le 03/05/2012 à 6:51 :
C'est le modele social-democrate europeen qui meurt. Confronte a des modeles plus liberaux ( anglo-saxons et emergents ), il ne fait pas le poids.
A l'interieur des modeles sociaux democrates, ceux qui ont pris les mesures sur la reforme de l'Etat vont mieux que ceux qui n'ont rien fait.
Réponse de le 03/05/2012 à 14:39 :
les modèles anglo-saxons sont encore plus mal que nous et enfouis sous encore plus de dettes. Le modèle européen est le bon puisqu'il fait une place à l'être humain alors que le modèle anglo-saxon a juste besoin d'ordinateurs pour passer des ordres de bourse.
Réponse de le 03/05/2012 à 17:55 :
oui tout va bien dans l'economie mondiale.les résultats sont toujours supérieurs aux attentes et les chiffres economiques sont corrects pour tous.tout petit problème:il y a les gens!ceux la ont mauvais esprit,refusent d'alimenter positivement les statistiques.je pense que l'economie se porterait encore mieux sans les gens
a écrit le 02/05/2012 à 19:37 :
Bruxelles, fléchir ? Il n'est pas question pour les libéraux de remettre en question le libre-échange qui ruine les économies de nos pays mais favorise l'enrichissement des multinationales et des rentiers. On l'aura compris et tant qu'il existera des différences de coût du travail à l'échelle mondiale et que nos frontières économiques resteront ouvertes à tout-va, il en sera ainsi. Et la spoliation des droits régaliens tels que la création monétaire et le contrôle de la Banque de France n'arrange rien à l'affaire. Alors oui, notre pays continuera de s'appauvrir. Oui, le chômage continuera d'augmenter dans les mois à venir et oui, ce n'est pas Hollande ou quiconque qui nous sauvera, si la sortie de l'UE et le rétablissement des prérogatives de l'Etat ne sont pas à l'ordre du jour.
Réponse de le 03/05/2012 à 6:53 :
Seigneur, pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu'ils disent !
a écrit le 02/05/2012 à 19:14 :
Débat pas débat, mon choix est arrêté quelque soit la valeur des petites phrases de l'un où de l'autre, je regarderais le débat juste comme une pièce de théâtre avec l'espoir que
les dialogues seront riches de sens et de qualité linguistique! et si l'ennui me gagne
je prendrais un bon livre.....
a écrit le 02/05/2012 à 18:56 :
Dois-je comprendre que le vainqueur du débat gagne de facto l'election? En tout cas bon courage à lui pour la suite parce que là c'est pas gagné!
Réponse de le 02/05/2012 à 19:18 :
Sarko aura du mal à convaincre avoir laissé un "bon bilan" - son bilan est mauvais, il n'en parlera pas..... 5 années de propagande pour le front avec l'identité nationale et Hortefeux : on voit les résultats ? quant à sa réussite économique , il la doit à Merkel qu'il suit comme un teckel ??
Réponse de le 02/05/2012 à 20:12 :
Mauvais bilan est encore généreux...
J'aime bien la rime avec Merkel :)
Réponse de le 03/05/2012 à 2:24 :
C est sur que lorsqu on parle de l'identite francaise, y a plus personne a gauche. Tous derriere le drapeau rouge qui a tue en russie, cuba , coree et chine.Pourquoi Melanchon. Buffet n'ont jamais condamme les crimes communistes?
Réponse de le 03/05/2012 à 16:10 :
Le bilan de Sarko sera toujours meilleur que celui de Hollande qui n'a rien fait de sa vie ! ;)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :