Pour alléger le coût du travail, il faut taxer l'immobilier, selon l'OCDE

 |   |  633  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour financer un allègement du coût du travail, l'OCDE préconise de taxer plus fortement l'immobilier et les successions, en France. Une politique qui heurterait fortement...

La France est l'un des pays, en Europe, qui taxe le plus le patrimoine. Selon les statistiques d'Eurostat comme de l'OCDE, l'imposition de la détention du patrimoine (immobilier ou mobilier) ou des plus-values réalisées lors de la revente, représente 3,4% du PIB. C'est beaucoup plus qu'en Allemagne (0,8%) ou en Italie (1,9%). Même les pays affichant des prélèvements obligatoires globalement supérieurs à ceux constatés en France (Danemark, Suède et Belgique) imposent nettement moins le patrimoine. En Suède, il est frappé à hauteur de 1,1% du PIB... En fait, le seul pays européen affichant des taxes plus lourdes est la... Grande-Bretagne (4,2% du PIB).

Les Anglo-saxons taxent l'immobilier
Ce modèle britannique, et aussi américain (aux Etats-Unis, le patrimoine est imposé légèrement plus qu'en France), l'OCDE (qui réunit plutôt des experts d'obédience libérale) suggère à la France de s'en inspirer. Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques, publié mardi, l'organisation propose au nouveau gouvernement français de réaliser des économies sur les dépenses publiques, mais aussi d'alléger les prélèvements frappant le travail, en finançant cette politique par l'instauration d'une fiscalité écologique et en alourdissant les taxes sur la propriété immobilière et les successions...
Pourquoi une telle préconisation ? De fait, en Grande-Bretagne comme aux Etats-Unis, le patrimoine est fortement taxé, les impôts correspondant y représentent 12,2% et 13,7% des recettes fiscales, contre 8% en France. Il n'existe pas d'impôt sur la fortune, dans ces deux pays. L'imposition du patrimoine y prend la forme de taxes très lourdes sur la propriété immobilière.

Des impôts sur la propriété équivalents à l'ISF
Ainsi, le propriétaire d'une maison en Californie peut payer des impôts - essentiellement locaux - correspondant chaque année à 1% de la valeur de son bien. Un véritable ISF... Rien à voir avec notre taxe foncière. En Grande-Bretagne, les « property taxes » représentent 49 milliards de livres sterling de recettes annuelles, selon l'OCDE (soit 59 milliards d'euros), contre 45 milliards d'euros en France. Ce chiffre global inclut la taxe d'habitation (14,4 milliards) les taxes foncières (13,6 milliards), l'enlèvement des ordures ménagères (5,75 milliards) et la contribution que paient les entreprises sur leurs bâtiments (10,3 milliards).
Pour les experts de l'OCDE, tout l'intérêt de taxer l'immobilier est qu'il n'est pas délocalisable, au contraire du travail. Pour encourager l'emploi dans l'Hexagone, il faut donc le détaxer. Et l'immobilier constitue une piste intéressante de financement...

Spécificités françaises
Cette préconisation répond à une logique économique, mais ne prend évidemment pas en compte les spécificités françaises. Il n'est que de voir les réactions qu'a suscitées le durcissement de la taxation des plus-values sur les ventes de résidences secondaires, à l'automne 2011, pour constater à quel point le sujet est sensible. Et il ne s'agissait que de résidences secondaires...

L'accession à la propriété représente en France un objectif pour une grande majorité de la population, même si moins de 60% des ménages y parviennent. Imposer plus lourdement les classes moyennes qui ont souvent acquis leur logement à la périphérie des zones urbaines, en raison de prix exponentiels dans les centre villes, pourrait mettre le feu aux poudres. On sait le vote Front national déjà élevé dans ces zones péri-urbaines...

Quant à l'idée de taxer plus fortement les successions, elle heurte aussi, des habitudes bien ancrées. Sa mise en ?uvre passerait pas une imposition des successions moyennes, aujourd'hui largement exonérées, puisque les plus importantes sont déjà fortement imposées. A moins de remettre en cause les dispositifs existant en faveur de la transmission d'entreprises... ce qui ne serait pas favorable au dynamisme de l'économie...

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/03/2013 à 11:08 :
taxé ces élus qui vivent sur le dos des contribuables, et qui ne savent pas travailler a par faire des discours qui ne veulent rien dire, mis a par de nous taxés
a écrit le 19/03/2013 à 10:56 :
Espérons que le gouvernement les écoutent !!!! la vraie richesse c'est le travail ! il faut casser coute que coute ce système de rente basé sur l'immobilier.
a écrit le 19/03/2013 à 9:44 :
Il y a deux énormes dépenses qui n'affectent nullement le revenu du fonctionnaire de l'OCDE : 1) l'impôt sur le revenu : le fonctionnaire de l'OCDE paie *0 euro* d'impôt sur le revenu (vous avez bien lu). 2) habitation et taxe d'habitation : le haut fonctionnaire de l'OCDE est logé *gratuitement*. Au résultat, l'OCDE recommande 1) d'augmenter l'impôt sur le revenu en éliminant le quotient familial. 2) de taxer l'immobilier. Et vous savez quoi ? En plus, ces ignobles conseils qui n'ont que pour but de renforcer les avantages de ces ignobles hauts fonctionnaires internationaux, c'est nous, les cochons de contribuables qui les payons à coup de millions d'euro. Elle est pas belle la vie à l'OCDE ?
a écrit le 03/03/2013 à 17:10 :
Le premier économie à faire est de supprimer le budget de financement de l'OCDE ça gagne pas mal de millions déjà. Tous les ministères de finances sont capables de sortir ces études beaucoup plus fiables que de créer les milles feuilles d'organismes de dépenses supplémentaires improductives sans aucune politique anticipé contre la crise et la subir sans politique préventive.
a écrit le 31/05/2012 à 16:52 :
Je lis les coms et comme tjs les gens se crachent dessus avec des phrases du genre "moi ceci.." et "ah bah moi cela". C'est marrant de vous lire mais peux-t-on rééllement comparer vos situations? pour cela il faudrait voir plus loin que le salaire Chaque foyer est différent et chacun à des contraintes différentes (lieux de travail, possibilité de rénover soi même, personnes à charges, tps de travail, apport venant d'un tiers ou non, etc.). Vous avez surement chacun raison par rapport à votre situation personnelle. Mais on ne peut pas forcément en tirer un généralité...
a écrit le 30/05/2012 à 11:29 :
Taxer les successions moyennes c'est débile et cela paupérise les classes moyennes en effet pour payer les taxes l'on doit vendre le bien car souvent pas de cash dans ces successions. Et a qui l'on vend ces successions "moyennes" (immeubles ...) ...à des plus riches donc aspiration du capital vers le haut. Pour trth je viens de faire 200000 euros de travaux (artisans, entreprises...) , je loge 5 familles et à part ça je ne fais pas tourner l'économie....pas d'autre commentaires. Les taxes foncières et la CSG me ponctionnent environ 20 % du revenu brut ( je ne suis pas sur Paris et mes loyers sont au tarif social intermédiaire) Prenez plus et je revends direct ... si je peux...
a écrit le 27/05/2012 à 17:31 :
Enfin on va mettre fin au scandale des taxes locales plus élevées dans les banlieues pourries qu'à Paris.
a écrit le 26/05/2012 à 13:24 :
Ils peuvent taxer l'immobilier en France. Je viens de faire construire un pavillon au Maroc. Au moins, je fais travailler les locaux. Mon bien va prendre de la valeur. Et la France, je l'emmerde.
Réponse de le 28/05/2012 à 18:30 :
si tu crois que tu vas en profiter alors prépares toi à de grosses désillusions....bientot plus de retraite à 100% pour ceux qui ne résident pas suffisement en France. t'auras l'air malin avec ton tas de poussière , à manger du sable et enrechir air france
a écrit le 25/05/2012 à 17:09 :
sur toute la planète....sauf dans la tete des winners pour lesquels la plus-value virtuelle continue à gonfler.
a écrit le 25/05/2012 à 0:09 :
L'ISF frappe surtout l'immobilier.
Toute hausse de taxe doit se rattrapper sur les prix de vente ou de location. Les loyers sont encore plus chers à Londres.
a écrit le 25/05/2012 à 0:07 :
L'art et l'immobilier devraient être fortement taxé car cela ne fait que très peu tourné l'économie mais depuis des années , des lobbies puissants sont en action pour maintenir les prix à un niveau élevé
a écrit le 24/05/2012 à 21:45 :
Je regrette mais à l'époque de mes parents, on n'achetait pas non plus à Paris.
On louait ou on vivait en banlieue.

Il faut bien comprendre que Paris est une petite ville d'un point de vue superficie. Il y a 8 millions de franciliens. Les prix sont élevés et ne baisseront pas ou très peu.

Delanoé a raison de vouloir construire plus haut à certains endroits.
a écrit le 24/05/2012 à 20:29 :
Qu'est-ce qu'on peut dire de plus ?


a écrit le 24/05/2012 à 19:46 :
Eh allez donc, on n'est pas assez taxé comme cela ? La TVA sociale mise par SARKOZY EST LA BONNE SOLUTION avec la diminution des charges associées. Voilà la vérité.
Réponse de le 25/05/2012 à 10:21 :
L'article parle de taxer l'immobilier plutôt que le travail. Un rebalancement, pas une taxe supplémentaire. Comme la TVA sociale d'ailleurs à laquelle vous semblez favorable.
Réponse de le 25/05/2012 à 11:28 :
Taxer l'immobolier, sans créer de taxe supplémentaire...? Très très fort...
a écrit le 24/05/2012 à 18:22 :
mais oui faux problème, on peut être locataire de qui ? et habiter la creuse quand on travaille à paris est malcommode.

l'ocde dit : vous êtes le deuxième plus taxé d'europe sur l'immobilier alors battez vous pour être les premiers.....

taxer taxer , dépenser , et jamais une idée plus intelligente


a écrit le 24/05/2012 à 17:43 :
Tout le monde n'est pas obligé d'être propriétaire : on peut louer. Tout le monde n'est pas obligé d'habiter centre ville - et de toute façon y a pas la place. 90% du territoire français est parfaitement abordable. Y a pas de problème d'immobilier, y compris en ile de France, sauf à vouloir habiter sur l'ile de la cité...
Réponse de le 25/05/2012 à 10:23 :
Si c'est le cas elle est de mauvais goût. La question n'est pas d'être propriétaire ou locataire, mais de pouvoir se loger. C'est évidemment un problème en Île de France pour les revenus moyens qui n'ont pas droit au piston logement social. Bien sûr, on peut faire 1h30 par trajet pour aller au travail et se loger à un prix moins indécent. SI vous n'y voyez pas un problème de société, il ne vous reste qu'à ouvrir les yeux.
a écrit le 24/05/2012 à 17:14 :
les gogos qui croient que si l'inflation de l'immobilier s'arrete, ils vont pourvoir devenir enfin proprios ! Des miliers d'etrangers acheterons les aparts avant vous de la meme maniere qu'un Allemand achete des apparts en Espagne par pack de 5 !
Réponse de le 24/05/2012 à 17:54 :
Ah ce fameux mythe des acheteurs étrangers....c'est un peu la vaseline de l'agent immo qui connait son métier....quand ça coince, on le ressort invariablement. Juste qu'on rigole, hormis ces arguements digne du café du coin; c"est quoi exactement le % d'étranger qui achètent en France....et actuellement en Espagne...le pays où l'immo vaudra de l'Or c'est sur....d'ailleurs j'immagine qu'ils ont déjà aussi fait une razia en grece non?
Réponse de le 25/05/2012 à 7:22 :
Le mythe des acheteurs étrangers, c'est presque aussi drôle que le mythe de la pénurie (vous savez, les acheteurs qui font la queue devant les agences immobilières en espérant qu'il en restera). Le lobbye immobiler, surfant sur un fond xénophobe quasi inné, nous l'a bien ressorti celui-là.

Enfin, ces mythes, c'est un peu le bonus dolus de tout commerçant, ça fait tourner la boutique.
a écrit le 24/05/2012 à 16:44 :
Il est évident que la folie pour l'immobilier doit être stoppée par le nouveau gouvernement avec une mesure unique très forte : interdire définitivement aux promoteurs immobiliers privés (ce sont des voleurs), de construire quoi que ce soit. Tous les terrains disponibles, je dis bien tous, doivent être réservés au logement social afin de faire baisser les prix des loyers et ainsi redonner du pouvoir d'achat aux français. Avec la faiblesse des retraites dans le futur, peu de gens auront les moyens de payer des charges de copropriété ou d'entretien d'un pavillon qui deviendront insupportables. Il faut que le logement soit totalement désacralisé et devienne un bien banal que l'on loue à prix très bas et que l'on quitte très facilement pour un autre trouvé très facilement grâce à l'abondance de logements du parc social à louer quand les enfants partent, en cas de divorce, de décès ou de mutation professionnelle. Se loger doit devenir une formalité banale, ordinaire, facile et économique et ne pas être vécu comme très stressant. Quant à ceux qui tiennent absolument à être propriétaires......qu'ils se précipitent pour acheter et qu'ils se démerdent avec leurs appartements ou pavillons hors de prix à cloisons en plâtre+carton, de construction peu solide et usée au bout de 20 ans avec tout à refaire. Quand les citoyens auront l'embarras du choix pour se loger, être propriétaire n'aura aucun intérêt et les jeunes pourront se loger facilement à bas prix et consacrer l'argent ainsi économisé à mieux se soigner, se former, à être très mobile ou créer son entreprise avec plus de chances de réussite car les locataires ne seront plus étranglés par des loyers excessifs et pourront soutenir les entreprises par leur consommation.
Réponse de le 24/05/2012 à 17:18 :
@Meteo: ben pourquoi pas te donner un logement aussi ? Les aides sociales sont l'argent du contribuable, et le prix est fonction de l'offre et de la demande. Les jeunes se plaignent, mais dans le même temps ils achètent, donc soit ils ont l'argent, soit ils prennet un risque démesuré et ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. J'entends aussi dirr que ce sont les étrangers qui font monter les prix. Je ne crois pas que les étrangers achètent des cabanes à lapins ou des maisons de pauvres.
a écrit le 24/05/2012 à 15:51 :
Marrant j'ai connu pas mal d'ouvriers qui ont pu bâtir et devenir propriétaires, plusieurs mecs qui avec un simple brevet ont pu devenir chefs, cadres et maintenant on me dit qu'un ingénieur ne peut plus acheter son logement, qu'un bac+5 ne trouve plus boulot, pour moi c'est de la mauvaise foi ou de la mauvaise volonté, si un ouvrier a pu construire alors pourquoi un informaticien ne peut plus aujourd'hui ?
Réponse de le 24/05/2012 à 16:07 :
Le Bac + 5 doit être idiot... C'est ça ? J'ai bon ?
Réponse de le 24/05/2012 à 17:07 :
parce que il y a 20 ans l ascenseur social fonctionnait et que l immobilier etait pas cher

evidement on peut aussi considerer que les jeunes sont des cons ou des faineants
Réponse de le 24/05/2012 à 19:29 :
(mode papy on)

Ah bon ! c'est pas le cas ?

(mode papy of)
Réponse de le 24/05/2012 à 20:08 :
Je suis informaticien et je peux vous assurer que même avec une bonne paye, le prix de l'immobilier dans les grandes villes et tellement élevé qu'avec un faible apport il est devenu impossible d'acheter.
A l'époque de mes parents et grand parent, l'immobilier était beaucoup plus accessible et la population moins nombreuses.
Réponse de le 24/05/2012 à 23:17 :
Ma compagne, bac+5, trilingue, diplôme anglophone, math sup, pilote d'avion, travail pour un grand groupe, en tant que cadre pour 1300 euros par mois. Ils ont diminué les effectifs elle fait maintenant le travail de 2 personnes tout le temps surchargé, elle est chargé des relations avec le groupe anglophone. Ils l'ont augmenté de 70 euros brut pour ça et lui ont dit que si elle était pas contente, y'en avait plein à la porte qui attendent la place. Toute seule, elle n'aurait aucune chance de s'acheter quelque chose. Au mieux, elle pourrait avoir 100 000 euros (même pas un garage à paris) sur 30 ans, à un taux entre 7 et 11%. Alors si vous avez tant d'amis ouvrier qui ont des maisons, présenté les moi! (Surtout qu'il y a 10 000 000 de chercheurs d'emploi, surtout des ouvriers, 200 000 emplois d'ouvrier qui disparaissent tout les ans). On est plus en 50 !
Réponse de le 25/05/2012 à 0:51 :
je gagne 1500 euro mensuel, et j'ai acheté en 2007 un vieil immeuble à retaper : maintenant, j'ai 7 appartement refait à neuf, loués à prix social, et dont les loyers me paient les remboursement d'emprunts !!! alors, me dire que même avec une bonne paye, les prix sont trop élevés....
Réponse de le 25/05/2012 à 8:34 :
yurf ! ta compagne devrait changer de boulot moi ma fille avec un simple master en psycho gagne 2800 euro net par moi quant au monde ouvrier dont je suis issu j'en connais des milliers qui ont leur maison mon jeune cousin qui travaille sur des chantiers vient de s'en acheter une il est vrai que tout cela se passe en province mais ne vient pas dire que l'accession a la propriete est impossible quand aux tx d'interets ils se situent aux alentour de 3-4% .. dans les annees 70 -80 les tx etaient de 11 a 13 %avec des prix de l'immo plus bas . maintenant l'immo est plus cher mais les taux sont plus bas il faut quand meme 20 a 25 ans pour rembourser en 80 j'ai achete ma maison et j'en ai rembourse 2
Réponse de le 25/05/2012 à 8:35 :
yurf ! ta compagne devrait changer de boulot moi ma fille avec un simple master en psycho gagne 2800 euro net par moi quant au monde ouvrier dont je suis issu j'en connais des milliers qui ont leur maison mon jeune cousin qui travaille sur des chantiers vient de s'en acheter une il est vrai que tout cela se passe en province mais ne vient pas dire que l'accession a la propriete est impossible quand aux tx d'interets ils se situent aux alentour de 3-4% .. dans les annees 70 -80 les tx etaient de 11 a 13 %avec des prix de l'immo plus bas . maintenant l'immo est plus cher mais les taux sont plus bas il faut quand meme 20 a 25 ans pour rembourser en 80 j'ai achete ma maison et j'en ai rembourse 2
Réponse de le 26/05/2012 à 13:11 :
Et moi mon perroquet a apprit à parler sans aller à l'école.
Réponse de le 28/05/2012 à 8:11 :
yurf j'ai compris !! c'est le perroquet qui ramene 1300 euro /mois oooo kay!!!
a écrit le 24/05/2012 à 15:47 :
Mes chers amis ! Ne vous voilez plus la face. L'état ne dépense pas trop. Il a simplement décider que nous devions donner des milliards au banques en intérêt. Donc dépense + intérêt devient trop chers. Alors plutôt que de revenir en arrière, bah on diminue les dépenses. Donc si je comprends bien, par rapport à quand on empruntait à la banque de France à 1%... aujourd'hui, l'argent qui part dans les intérêts des banques privés, est prélevé dans les aides sociales. Qui à eu cette géniale idée ? C'est pas la gauche qui nous coûte le plus, c'est bien la droite.
a écrit le 24/05/2012 à 15:44 :
Il faut aussi faire remarquer qu'au Royaume-Uni l'équivalent des frais de notaire, le fameux "stamp duty" va directement dans les caisses de l'etat. C'est les 13.6 milliards de taxes foncières entionnés plus haut... et ils sont moins élévés qu'en France.
Réponse de le 24/05/2012 à 16:09 :
Décidément Londres, c'est le paradis.
Réponse de le 24/05/2012 à 19:43 :
@ Henri: Par contre il n'y a pas de niche fiscal ici. Pas de Robien etc.
a écrit le 24/05/2012 à 15:38 :
Les Français sont prolifiques comme des lapins malgré le chômage et les coûts de l'immobilier, comment envisager un enfant sans avant épargner assez pour lui acheter un logement car je n'ai jamais vu un chômeur acheter un appart.
Réponse de le 24/05/2012 à 16:28 :
C'est vrai: En dessous de 2000 euros net par mois, et si on a pas 20 000 euros en banque, on devrait interdire de faire des enfants.
a écrit le 24/05/2012 à 15:14 :
l'idée part d'un bon sentiment car égalitaire devant l'impôt pour tous ,mais inapplicable en France car la majorité des maires conseillers généraux et régionaux sont des irresponsables et cause d'un gaspillage invraisemblable et ça a empiré avec les communautés de communes. Il faut arriver à un taux fixe et parfaitement défini comme la tva ,le maire se débrouille avec.
a écrit le 24/05/2012 à 15:09 :
Pour Bercy, il y a toujours un noisette à grignoter quelque part . Même si l'idée parait judicieuse, et il faudrait supprimer l'isf dans ce cas, je me demande si vraiment on va en parallèle baisser le coût du travail.
En fait du fait de sa "rapacité" , l'état engrangera le pactole et le dépensera ailleurs comme d'habitude , et ça n'aura aucun effet sur le coût du travail
a écrit le 24/05/2012 à 14:59 :
...qui nous fera gagner du temps: versons au fisc la totalité de nos revenus, remettons lui notre épargne et payons lui un loyer pour nos logements. On nous reversera en contrepartie un petit pécule sous forme de tickets pour manger et ne pas aller tout nu. Et nous aurons l'esprit libre une fois pour toute.
Réponse de le 24/05/2012 à 15:41 :
oh oui !! comme dans les temps immemoriaux de l'ex urss et suivant le dicton "metro boulot dodo"et encore merde dodo non alors boulot boulot boulot il faut renflouer les banques je suis vaiment nostalgique de l'urss tous habilles pareil a pied ou en velo pour les supers riches des enfants clones sans differences de tete ni de taille bref une societe parfaite et bien je suis sur qu'il y aurait encore des c.. pour faire taxer les velos hi hi !!
a écrit le 24/05/2012 à 14:52 :
decidement en france c'est un vrai crime que d'etre proprietaire ceux qui ne le sont pas(les jaloux)ont l'impression d'avoir ete voles mais je rapelle quand meme que ce sont les banques qui pretent et non l'etat et qu'il faut rembourser avec les interets alors au lieu de vous en prendre aux proprietaires vous feriez mieux de vous attaquer a ceux qui ont specules sur notre dos et qui par leurs negligences coupable nous ont foutu dans la mouise le commun du peuple n'a pas plus profite de quoi que ce soit qui ne soit mis a sa disposition par l'etat en differentes aides par contre ceux que l'on voit pleurer a longueur de journee on se rend compte souvent qu'ils pleurent mais avec la tele 3d;: avec l'ordi dermier cri; des fringues a +++cher; bagnole dernier cri avec credit sur 10 ans .j'en passe et des meilleures et ben moi j'ai jamais eu de bagole neuve j'ai ma baraque j'ai eleve mes gamins sans fioritures c'est vrai mais ils ont bien travalles a l'ecoles ont des bonnes situations et ja' attendu 20 ans pour partir en vacance et oh!!!! miracle je suis vivant (sans vacances sans trop de resto sans fringues a 600 euros sur le dos sans godasses dernier cri )et figurez vous que je ne suis jalous de personne et surtout par des imbeciles
Réponse de le 24/05/2012 à 15:44 :
"ceux qui ne le sont pas(les jaloux)" ------------- Ceux qui ne le sont pas, comme vous dites, sont jaloux, parce que eux, ne peuvent pas le devenir. Peut être que certain en ont trop, du coup, bah, il n'y en a pas assez pour les autres. C'est logique.
Réponse de le 26/05/2012 à 13:19 :
Eh oui Yurf, mais chacun sa merde.
a écrit le 24/05/2012 à 14:36 :
A mon avis , pour baisser le coût du travail en France, il faudrait que l'Etat baisse ses dépenses, car rappelons que le coût de la fonction publique est inclus dans le coût de la production française ! CQFE
Réponse de le 26/05/2012 à 13:20 :
Oui, mais ton avis, on s'en f...
a écrit le 24/05/2012 à 14:35 :
Ils oublient que l'on a déjà des taxes sur l'immobilier : taxe foncière, CSG, droits de mutation etc.
L'immobilier est déjà lourdement taxé en France.
Réponse de le 24/05/2012 à 17:09 :
mais moins qu ailleurs. lisez donc l article
en californie, vous payez 1 % de la valeur en taxe TOUS LES ANS
en france, juste la taxe fonciere et c est pas 1 % de la valeur

mais c est vrai que si on veut une societe de rentier, il faut taxer le travail et pas l immobilier !!
a écrit le 24/05/2012 à 14:33 :
L'immobilier est déjà lourdement taxé et est peu rentable.
Non la solution c'est la TVA et la CSG sociale. Des petits taux et une assiette large.
Réponse de le 24/05/2012 à 17:10 :
peu rentable car trop cher
si les prix baissent de 50 % ca devient de nouveau rentable

et -50 % c est juste revenir aux prix d il y a 3-4 ans
Réponse de le 25/05/2012 à 0:57 :
@cdg imaginez que vous etes DEJA propriétaire d'un logement, acheté l'an dernier avec un crédit sur 25 ans : vous pensez VRAIMENT que la baisse de sa valeur de 50 % rendra votre investissement rentable ? vous pensez VRAIMENT que ça va donner envie de faire comme vous, vous pensez vraiment que vous aurez envie d'investir à nouveau dans l'immobilier !!!???
a écrit le 24/05/2012 à 13:36 :
Tiens l'OCDE devient pertinente, d'abord sur les limites à la précarisation du travail (donc une mauvaise note pour Rajoy en Espagne) maintenant la taxation d l'immobilier. Sarko-Fillon ont fait une politique favorable aux riches mais aussi aux rentiers petits et grands, maintenant il faut que ces rentiers remboursent. Donc d'abord les résidences secondaires (là il faut y aller et pas trembler) et l'immobilier locatif, ensuite les résidences prIncipales à partir d'une certaine valeur pondérée par leur localisation, par exemple 600.000 euros à Pris 500.000 en RP, et entre 250.000 et 500.000 en Province, en plus de la taxe foncière et de la taxe d'habitation. Mais il faut aussi taxer les bagnoles et les bateaux, pareil pour un véhicule par exemple 0 pour une valeur inférieure à 8000 euros et ensuite un barème progressif exemple 10% par an sur un véhicule dune valeur supérieur à 50.000? et 15% au delà de 100.000? (ce sont les allemands qui vont être contents mais c'est pas eux qui souhaitent l'équilibre des comptes?)
Réponse de le 24/05/2012 à 15:34 :
D'accord mais idem pour les grecs, les irlandais, les portuguais, les ritals, et les espingouins. En plus il faut taxer les oeuvres et objets d'art (dont les meubles et bijoux), les timbres de collection etc... disons à partir d'une valeur unitaire de 5.000/10.000 euros ou d'un ensemble/collection à partir de 30.000/50.000 euros.
Réponse de le 24/05/2012 à 15:58 :
aie aie aie ouille ouille ouille ...
a écrit le 24/05/2012 à 13:27 :
la majorité des Français approuverait ce genre de politique j'en suis sur. tout le monde ne peut etre que d'accord avec tout ce qui permet d'alléger les charges sur les actifs et les entreprises....peut etre le début de la rémission pour notre pays.
Réponse de le 24/05/2012 à 14:39 :
C'est de la folie. Quand on a pas un gros salaire il est déjà difficile de vivre après avoir payé son emprunt de logement et ses taxes foncières et d'habitation. Il faut qu'ils arrêtent cette taxation folle.
Réponse de le 24/05/2012 à 23:18 :
Quand on a un bas salaire, c'est pareil, mais en pire.
a écrit le 24/05/2012 à 13:01 :
Chéri, ca veut dire quoi negative ecouiti ?
a écrit le 24/05/2012 à 12:56 :
non franchement clap clap clap. je vous respecte, faut en avoir des balloches pour mettre ses futurs 25 années d revenu sur la table , tout ca pour acheter sans apport ou presque un bien à prix bullesque .... et prier le ciel que le monde autour de vous ne change pas...ben voilà, vous avez eu ce que vous meritiez : vous avez acheté à crédit le droit de payer des impots locaux qui vont exploser....alors pour ceux qui ont suivi le meme chemin, le meme "parcours résidentiel" et ont fait du locatif, la je voudrais dire "good game"...et pour les scellier & co. là je respecte leur douleur, car ils doivent déjà le sentir passer. aller, bon courage et restez dignes.
a écrit le 24/05/2012 à 12:54 :
X% à l'intermédiaire, X% au notaire, X% à l'état, X% au banquier, X% sur la plus value plus les frais de déménagement acheter n'est pas une mince affaire. Je parle du logement principal. Le reste est à taxer au même niveau que tous les placements ainsi la concurrence quant au rendement extraordinaire ferait rage et l'immobilier dans son ensemble devrait retrouver des prix adaptés au salaire.
a écrit le 24/05/2012 à 12:51 :
Reforme de la fiscalite totale pour taxer equitablement tout le monde (fini les niches a copains), Reforme de l etat et peripherie pour diminuer les couts de 30 % avec controle et sanctions,,,je pense qu on respirerait mieux en France apres ce menage....
a écrit le 24/05/2012 à 12:50 :
Non franchement , c'est dur c'est vrai...mais bon, c'est la life. vous avez bien profité des défisc pendant 30 ans, vous avez accumulé un super patrimoine sur les dos des autres pendant 30 ans....je sais c'était top. mais faut vous rendre à l'évidence : les caisses sont vides ! donc faut pas chercher midi à 14h. ils iront chercher des sous là où ils sont..et manque de bol pour vous. votre poule aux oeufs d'or qu'était l'immo n'a pas de patte....et oui , elle est belle l'ironie. pour certains, vous reviez déjà de votre vie de rentier en prenant tout ces apparts à crédit payés par l'idiot de locataire, comme vous le dites si souvent...ben c'est finito. les salariés n'ont plus une tune. les jeunes sont au chomages. les entreprises ric-rac quand elles ne ferment pas ou ne délocalisent pas...reste votre petite poule immo, qui était tranquillement dans son coin, entrain de s'occuper de ses petits poussins tout mignons , tout beaux...mais voilà, la fable se termine et pas comme vous l'aviez prévu....Bercy, va faire ses calculs et va vite comprendre (si ce n'est pas déjà fait) où il reste du grisbi à gratter....ahhh ca fait du bien de savoir que ceux qui nous ont mis dans cette panasse vont bientot raquer eux aussi....chéri, on pourra pas changer le 4x4 cette année désolé..et puis pour le ski, on prendra une loc..tu comprends l'hotel on peut plus !! et ce n'est que le début. game over
Réponse de le 24/05/2012 à 13:03 :
Et le couillon comme moi qui se sue sang et eau pour payer le crédit de son unique logement en province? Je serai obligé de vendre. Je paie déjà 1450 ? de taxes foncières + TH pour un appartement de 66 m2 dans le sud ouest...!
Il faut réfléchir avant d'écrire
Réponse de le 24/05/2012 à 13:25 :
vous etes serieux dans vos propos, vous avez reflechi avant d'ecrire ou c'etait juste pour vous faire remarquer???
Réponse de le 24/05/2012 à 13:35 :
Rien à ajouter, c'est exactement celà.
Réponse de le 24/05/2012 à 14:16 :
@libertad46, si les biens immobilier n'étaient pas surévaluer, vous n'auriez pas un tel crédit.
Réponse de le 24/05/2012 à 14:38 :
Avant de s'emballer, faudrait se réveiller car je pense que c'est le locataire éclairé qui va régler la douloureuse
Réponse de le 24/05/2012 à 14:40 :
"c'est dure mais c'est la vie" votre propos est bien dit, bien écrit, Rien à ajouter, c'est exactement celà.
Réponse de le 24/05/2012 à 14:52 :
@libertad46 : Vous avez une réelle mauvaise affaire. Et pour vous paraphraser à moitié : il faut réfléchir avant d'acheter!
a écrit le 24/05/2012 à 12:00 :
Chose intéressante en France toujours le mot magic une nouvelle taxe, combien d'emploi créé pour la collection de toute nouvelle taxe? une belle entreprise le fisc qui crée une vraie richesse pour le pays.
Réponse de le 24/05/2012 à 13:05 :
Plus d impôts pour les français pauvres et moyens propriétaire de leur habitation. La même politique que Sarkozy...Payez ou vendez et devenez SDF...Je m en fous j habite à l'Elysée...à vos frais
a écrit le 24/05/2012 à 11:44 :
La France est un paradis fiscal pour quelques pays...Si on allait déjà faire un petit tour de ce côté et remettre à plat certaine INCOHÉRENCES..
A l'heure actuelle au point de vue fiscal, il est de meilleur ton d'être un Quatari richissime qu'un Français moyen.
Taxer encore et encore et encore la classe moyenne qui commence à en avoir plus qu'assez d'être un mouton à tondre, dont la laine commence d'ailleurs à se faire plutôt rare. Cela va finir par faire explose la "marmite"
Les temps ont changés, l'info circule, même si souvent ce type d'info ne passe pas au 20 H.
Les infirmières Bulgares ont laissé un joli cadeau aux Quataris !!! Cherchez et vous trouver et Il n'est pas nécessaire de chercher beaucoup.
Le Quatar n' est pas le seul pays et profiter des "cadeaux" d'une France qui pourtant n'a plus les moyens de ces largesses.

http://www.toutsurlimmobilier.fr/pas-de-plus-value-immobiliere-pour-les-investisseurs-du-qatar.html

http://www.marianne2.fr/La-France-un-paradis-fiscal-pour-residents-qataris_a213572.html?com

CA SUFFIT !
LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ.. *
* *

a écrit le 24/05/2012 à 11:41 :
Et il faudra aussi épargner pour acheter un logement à chacun de ses enfants, car avec plus de chômage et des prix toujours aussi hauts ... à moins qu'on se retrouve à plusieurs générations sous le même toit.
Réponse de le 24/05/2012 à 12:11 :
Ou qu'on s'endette sur plusieurs génération, comme au japon... on va y venir, nos lobbyiste néo libéraux, vont réussir à nous amener là, comme ça, on pourra s'endetter toujours plus! ce qui générera toujours plus d?intérêt pour les banques !! Quel belle vision de société!
Réponse de le 24/05/2012 à 14:58 :
"acheter un logement à chacun de ses enfants" : Pensez vous vraiment ce que vous écrivez? J'en doute à moins que vous ne soyez millionnaire, mais dans ce cas une taxe de plus ne vous mettra pas sur la paille.
a écrit le 24/05/2012 à 11:35 :
Taxer les immeubles, c'est taxer ses propriétaire ou ses locataires. Y a que ceux qui ont des logements de fonction et ne payent pas d'impôt, comme les fonctionnaires internationaux de l'OCDE qui s'en sortiront indemnes !
a écrit le 24/05/2012 à 11:33 :
On a le choix, taxer les nationaux, les travailleurs, l'habitation, la petite consommation, les petits revenus, les modestes retraites ou bien s'en prendre à la liste Woerth des 3.000 évadés fiscaux. L'OCDE, payée par nos impôts, a choisi : on connaît sa préférence.
a écrit le 24/05/2012 à 11:09 :
Taxer l'habitation, cela sera génial pour ceux qui "n'habite nulle part" - comme les hauts fonctionnaires défiscalisés de l'OCDE qui mettent leur argent en paradis fiscaux, vivent dans des logements de fonction et quittent le pays lorsque sonne leur retraite, à 55 ans...
Réponse de le 24/05/2012 à 13:40 :
on pourrait proposer que tous ceux qui ont des logements de fonction payés par l'Etat supportent taxes foncières, taxes d'habitation et une taxe spéciale quand c'est un monument historique
a écrit le 24/05/2012 à 11:05 :
et si on taxait intenet, les iphones, les parcs à thèmes, les chaussures, les articles de sports, le bricolage, ceux qui ne travaillent pas....ce n'est pas en taxant à tous va que l'on va faire baisser les prix. l'immobilier contribue comme le reste à l'économie et le fait d'investir ses économies dans un appartements ou dans des actions n'a rien de mauvais en soit.
Réponse de le 24/05/2012 à 12:09 :
En soit non, c'est pas mauvais. Par contre empêcher la création de logements sociaux, retenir des appartements vide, pour éviter trop d'offre et donc la baisse des prix... Ca c'est très mauvais. Les gens ne se loge plus, ne déménage plus pour le travail, n'ont plus accès à la propriété... C'est ça qu'il faut changer. Moi je dis, un appartement vide pendant un an, devrait être mis aux enchères !
Réponse de le 24/05/2012 à 13:37 :
quand vous êtes "expat" vous êtes quand même bien content de pouvoir retrouver un logement quand vous rentrez pour un mois ou définitivement sans avoir à déménager avec toute la famille
Réponse de le 24/05/2012 à 14:56 :
Il y a des gens qui ont se marché, ça existe, surtout dans les grandes villes. La dessus je suis d'accord avec vous, il y a bien un marché ici. Mais moi je parle des milliers d'appartements à paris qui sont vides depuis plusieurs années. Si le propriétaire refuse de loué et de vendre, ca bloque complètement l'économie, ça augmente les prix, ça créer la bulle spéculative. Et ceux qui vont payer le prix, c'est la classe moyenne qui s'endette sur 30 ans pour un produit surévalué
Réponse de le 25/05/2012 à 1:03 :
je ne suis pas à paris, mais une chose est sur : si un propriétaire préfère laisser son logement vide plutot que d'encaisser un loyer, ce n'est surement pas pour faire monter le loyer qu'empoche son voisin !!! C'est donc qu'il a d'autres motivations qu'il faut peut-etre corriger : droit exorbitants des mauvais payeurs, par exemple, ...
Réponse de le 25/05/2012 à 1:03 :
je ne suis pas à paris, mais une chose est sur : si un propriétaire préfère laisser son logement vide plutot que d'encaisser un loyer, ce n'est surement pas pour faire monter le loyer qu'empoche son voisin !!! C'est donc qu'il a d'autres motivations qu'il faut peut-etre corriger : droit exorbitants des mauvais payeurs, par exemple, ...
a écrit le 24/05/2012 à 10:55 :
taxes encore en encore ; tout faux; BAIISE DES DEPENSES ET BASTA;
a écrit le 24/05/2012 à 10:54 :
c'est du grand n' importe quoi d'experts en mal de publicité. Taxons donc un peu plus l'immobilier on finira bien par freiner durablement l'activité au détriment de la création d'emplois ce qui rendra l'allègement du coût du travail complètement illusoire car il n'y en aura plus.
De surcroit on s'étonnera qu'il n'y ait plus de logements
a écrit le 24/05/2012 à 10:54 :
On pourrait taxer l'or refuge improductif et ruineux pour la France qui n'en produit pas, les flux financiers spéculatifs, les délocalisations, les biens produits sans coût sur la misère locale, les matières premières dont le prix explose et qui alimente l'inflation, les transactions financières vers les paradis fiscaux... Mais qu'est-ce que l'OCDE propose ? Alourdir la taxation de l'habitation, qui se reportera sur le propriétaire comme sur le locataire. Des fous dangereux.
a écrit le 24/05/2012 à 10:50 :
Il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d'or
Réponse de le 24/05/2012 à 12:06 :
Si les oeufs d'or permettait d'aider la situation des jeunes poussins... je dirai oui. Toujours le même problème de la répartition des richesses qui existe. si les oeufs sont juste bien stockés, ça ne sert à rien, a part a faire de la rétention, et de bloqué le marché.
Réponse de le 24/05/2012 à 13:07 :
L Immobilier c'est des emplois directs...pas la boruse ou les Banques, ni les produits importés de Chine sans taxes!
Réponse de le 24/05/2012 à 14:14 :
Mouais... des emplois direct.... tout cet argent qui spécule sur le marché de l'immobilier pourrait servir à financer des entreprises et relancé la croissance. Mais bon, comme chacun veux sa petite rente sans se soucier du mal que la somme total fait à la société... au même titre que les banques et la bourses.
a écrit le 24/05/2012 à 10:46 :
si la taxe immobilière est alourdie, c'est vous qui la paierez.
Réponse de le 24/05/2012 à 11:56 :
Jusqu'à ce que se soit plus possible... Lorsqu'il y aura des millions de gens pauvres, à la rue, et qu'il y aura des milliers d'appartements vides surévalué... et que ça va péter... c'est avec votre avarice que vous allez le payer un jour ou l'autre. Les gens ne se laisseront pas mourir à petit feu par les rentiers pour qui la vie se porte p^lutot bien.
Réponse de le 24/05/2012 à 12:43 :
c'est beau les reves ...mort de rire. comme si les locations n'étaient pas déjà tirées au maximum de ce qu'un locataire peut payer....non franchement chui mort de rire....mais je comprends. ca doit foutre les boules de se rendre compte que la poules aux oeuf d'or est prete à passer à la casserole.....
Réponse de le 24/05/2012 à 14:12 :
Et que les vaches à lait peuvent mordre !
Réponse de le 24/05/2012 à 14:20 :
Ben faire des favelas pour loger les salariés...
Réponse de le 24/05/2012 à 15:50 :
Ça me semble être la seule bonne solution libérale pour régler le problème du logement de tout ces assistés qui ne mérite rien ! (même si ils demandent qu'à bosser, ils avaient qu'à être riche)
a écrit le 24/05/2012 à 10:46 :
On comprend meiux pourquoi le pari des vieux voulait tant cette France des propriétaires et le ponzi immo.Non seulement cela encourageait les générations suivantes à acheter à prix d'or ce que les papyboomers avaient payés 2 francs 6 sous. Mais cela garantissait surtout à nos chers ainés, le fit que nous soyons toujours là durant les 20/30 prochaines années à remplir le tonneau des danaïdes...pas betes les vieux.
a écrit le 24/05/2012 à 10:44 :
Qui a payé les "spécialistes" de l'OCDE, pour proposer, idée géniale et tellement nouvelle, de taxer encore plus les français ? Ah oui, les contribuables français. Parce que les fonctionnaires internationaux de l'OCDE ne paye aucun impôt.
a écrit le 24/05/2012 à 10:43 :
nous on fait revenir dans la france du 19èm siècle....celle des vieux rentiers qui vivent sur le dos d'une masse de pseudo-esclaves.... " oh, mais vous etes trop bon, mon bon papy, de m'offrir tout ces jobs de services à la personne payés 1/2 smic ... qui suffiera à peine à vous payer le loyer exhorbitant que vous me demandez...." ...mais oui, biensur que j'accepte de bosser jusu'à 70 ans si je ne meurs pas d'épuisement avant. il faut bien que quelqu'un paye vos croisière costa et vos thalassos en savoie"....il est pas génial cet avenir que vous nous proposez ? enfin, à ceux qui enchainés à de l'immo pour 30 piges ne pourront pas quitter ce pays qui coule...je comprends mieux pourquoi vous avez tant voulu cette france de propriétaires...
a écrit le 24/05/2012 à 10:28 :
C'est un article d'appel aux trolls...
Réponse de le 24/05/2012 à 11:22 :
+1
Réponse de le 24/05/2012 à 11:23 :
L'OCDE est un repaire de trolls...
Réponse de le 24/05/2012 à 11:57 :
lol
Réponse de le 24/05/2012 à 19:31 :
-1
a écrit le 24/05/2012 à 9:57 :
si la bu-bulle immo glonflée au Scellier pouvait exploser l'accession au logement serait facilitée (hausse immo comparée à hausse des revenus sur 10 ans !!!!)
Une grosse niche à économie dont personne ne parle
http://www.observatoiredessubventions.com/category/argent-associations/
a écrit le 24/05/2012 à 9:55 :
Le cout de l'immobilier en France a pris des proportions hallucinantes aux regards d'autres pays Européens ,cout des loyers ,accession a la propriété impossible pour les primos accédants !
Il est necessaire et indispensable de plafonner les loyers ,et de taxer fortement les propriétaires multi-bailleurs qui ont profite doublement des dispositifs fiscaux sur-avantageux payés par le contribuable et de l'augmentation de leur patrimoine .
La droite ne voulait pas le faire parceque c'etait s'attaquer a la generation des boomers qui represente plus de 70% de son électorat .
Il est tout a fait normal et juste de faire en sorte de rééquilibrer un système qui n'a juste a maintenant que profité a une génération qui refuse toute forme de concession aux detriment des plus jeunes .
Réponse de le 24/05/2012 à 11:16 :
Je suis bien d'accord avec vous. LE problème c'est que les gens, surtout les pauvres et la classe moyenne, informer à coup de TF1 et de l'UMP, que voter égoïste va leur rapporté à eux. Que c'est la solidarité qui leur fait perdre de l'argent. Sauf que sous la droite, jamais la classe moyenne ou la classe pauvre à jamais vu sa situation s'amélioré. Mais ils en conclus: C'est toujours mieux que si c'était la gauche. Ce que je trouve désespérance. Un exemple: la droite enlève les taxes sur les heures sup (pour les entreprises qui les payent, y'en a pas beaucoup), en disant que ça sert à rien d'embauché plus, mais il faut gagner plus. Résultat: pas d'augmentation du pouvoir d'achat, frein de l'embauche, donc plus de chômeurs, donc plus d?impôt, du coup la masse du peuple s'est appauvrie. Alors que du point de vue de la gauche, avec les 35 heures, plus d'embauche, moins de chômage, moins d'impôts.
a écrit le 24/05/2012 à 9:55 :
Arf, encore un petit point qui me gène dans l'article: Vous dites, que plus une taxe prends des parts de pourcentage dans le PIB, plus cela veut dire que cette taxe est lourde. Donc vous concluer, chose inouïe, que la France taxe plus que les pays du Nord... MAIS PAS DU TOUT, la France taxe moins que les pays du Nord... Si la Suède par exemple, augmente leur taxe sur le revenu ou le bénéfice... alors forcement le pourcentage de ce que rapporte la taxe immobilière va diminuer, ce qui ne veut pas dire, que la taxe en soit est moins lourde (point de vue du citoyen). Vos conclusions sont donc un non sens.
a écrit le 24/05/2012 à 9:37 :
Il faut que les Français dépensent leur épargne dans l'immobilier allemand, ainsi ils créeront une bulle qui les enrichiront et du coup pousseront les Allemands à exiger des hausses de salaires pour pouvoir se loger et cela augmentera le coût du travail en Allemagne. Au final l'Allemagne perdra en compétitivité face à la France !
Réponse de le 24/05/2012 à 10:41 :
Ou sinon ils n'achèteront plus, le marché s'effondrera et les épargnants n'auront plus que leurs yeux pour pleurer
Réponse de le 24/05/2012 à 11:09 :
Ca c'est une bonne idée !
Réponse de le 24/05/2012 à 12:05 :
En même temps, ça fait 30 ans qu'on parle de l'effondrement du marché. Mais il n'arrivera jamais naturellement. Car comme on peut le voir avec les avis divergents... les gens préféreront creuver que de vendre en dessous de la valeurs surréavulé.
Réponse de le 24/05/2012 à 16:02 :
@ yurf : petit plaisantin, voulez-vous bien nous rappeler l'état du marché immo français entre 1993 et 2000 ? Juste pour rire ;-)
Réponse de le 24/05/2012 à 16:32 :
Je fais un constat, il y a aujourd'hui 1.8 millions de logements vacants en France, et sur les dix dernière années, le prix, a paris a pris 150%. Source:
http://www.immobilier-danger.com/On-ne-manque-pas-de-logements-en-257.html
a écrit le 24/05/2012 à 9:31 :
Il faut faire payer tous ceux qui ont de belles maisons/apartements
Réponse de le 24/05/2012 à 10:14 :
Ah bon et pourquoi ?
Réponse de le 24/05/2012 à 10:39 :
ceux qui on de belles maisons c'st peut etre parce qu'ils ont bosses pour l'avair ou la rendre belle c'est dingue ce que la jalousie de ceux qui n'ont rien peut etre un leitmotiv en france en tout cas moi je roule pas sur l'or j'ai une maison que j'ai arrangé moi meme au fil du temps et des annees je trouve que je paye largement assez d'impots dessus et j'emmerde ceux qui n'on jamais ete capable de faire qoui que ce soit dans leur vie a part rester accoudé a la fenetre de leur appartement a regarder les chiens passer
Réponse de le 24/05/2012 à 10:39 :
en france en tout cas moi je roule pas sur l'or j'ai une maison que j'ai arrangé moi meme au fil du temps et des annees je trouve que je paye largement assez d'impots dessus et j'emmerde ceux qui n'on jamais ete capable de faire qoui que ce soit dans leur vie a part rester accoudé a la fenetre de leur appartement a regarder les chiens passer
Réponse de le 24/05/2012 à 12:05 :
Le premier message est tellement gros.... Juste de quoi apporter de l'eau au moulin des gens si vertueux qui ont tant travailler !!! Comme ça on ne parle pas des smicar Bac+5 qui arrivent sur un marché bouché par les vieux, qui joue avec les prix. Le but d'avoir sa belle maison en travaillant oui, mais si c'est supprimant l'avenir des jeunes, car on veut rien lacher... bah non
a écrit le 24/05/2012 à 9:26 :
Exemple d'une amie qui a acheté début 2003 à Paris un appart 300 000 euros et vient de le revendre plus de 700 000 euros. Résidence principale => pas d'imposition des plus-value, 400 000 euros. C'est ça la valeur travail dont on nous a tant parlé ?
Réponse de le 24/05/2012 à 9:56 :
C'est ce qu'on appelle l'argent qui travaille
Remarquez si elle rachète, ce sera aussi avec le même multiple d'augmentation sur son nouveau bien
Les vrais gagnants sont tous les intermédiaires qui se sucrent au passage : AI, banque (quoi qu'on en dise, elle gagne sur les crédits, ne fut-ce qu'en fidélisant un client captif), notaire, commune, état ...
Chacun prend son pourcentage avec une création de valeur nulle pour l'économie française.
Pendant ce temps là : zéro innovation, zéro investissement d'avenir,zéro stratégie macro
Un pays de rentiers ...
Réponse de le 24/05/2012 à 15:07 :
D'accord avec Henry. L'inflation immobilière (pour ne pas dire la bulle) a détourné l'épargne et les revenus (à venir) des Français vers la pierre. Conséquence : l'unique moteur de la croissance française qu'est la consommation risque de donner des signes de faiblesses aux conséquences graves : recession, chomage, endettement. Un cercle vicieux dont il est difficile d'en sortir.
Réponse de le 25/05/2012 à 0:46 :
En fait , c'est plus grave que ça .
Son argent ne fait pas tourner l'économie à part sucrer les intermédiaires et d'autre part , son emprunt correspond à un effet de levier .
Si l'immobilier ne chute pas lourdement dans les 5 ans à venir , je me fais moine ...

a écrit le 24/05/2012 à 9:26 :
Je croyais qu'il s'agissait de réduire les dépenses ?
Ah la belle idée qui nous conduirait à avoir une taxe immobilière supplémentaire et, bien sur, toujours l'ISF dont on peut être sur qu'il ne serait pas supprimé..............
C'est d'ailleurs ce que fait déjà l'agglomération de Lyon qui prèléve une taxe sur les ordures bien au delà de son coût réel, et elle n'est pas la seule.
Réponse de le 24/05/2012 à 9:46 :
Où voulez-vous qu'ils prennent l'argent si ce n'est dans la poche des classes moyennes ? Ok je suis un peu cynique mais c'est une réalité.
Ça fait des décennies qu'on permet aux rentiers d'echapper à l'impôt, soit en créant des niches fiscales, soit en fermant les yeux sur des pratiques de fraude dans les paradis fiscaux.
Résultat : le capital s'accumule, les PME sont surtaxées et surchargées et les revenus des actifs, soit ne progressent plus et donnent lieu à de l'endettement privé pour compenser, soit progressent mais a crédit (endettement public pour payer pensions et traitements des fonctionnaires).
On nous casse toujours les oreilles avec les assistés bénéficiaires de minimas sociaux mais bizarrement on ne nous parle jamais des assistés fiscaux.
a écrit le 24/05/2012 à 9:21 :
Les vieux rentiers sont contre....pas sur que leur business modèle ne dure bien longtemps car ceux qui étaient censé rentrer dans ce ponzi sont soit sans un sous en poche soit déjà ou entrain de quitter ce pays...à force d'avoir vécu à crédit sur le dos des générations suivantes, la génération ultra gatée des boomers se retrouvera bientot seule , face à ses dettes et face à son age...good luck. le pouvoir est entre lesmains de celui qui peut pousser le fauteuil , pas dans celles de celui qui est assis dedans.
Réponse de le 24/05/2012 à 9:57 :
+1.
a écrit le 24/05/2012 à 9:13 :
taxer plus pour dépenser plus... ça devrait plaire à FH ça
enfin si ça pouvait avoir le mérite de simplifier la présentation des taxes foncières/habitation ce serait un mal pour un bien.
Réponse de le 24/05/2012 à 12:02 :
Que c'est pertinent comme propos... Avec des exemples concrets... ça ressemble pas du tout à une circulaire UMP. Moi ça m'a convaincu
a écrit le 24/05/2012 à 8:26 :
Pas touche à l'immobilier, on ne va pas pénaliser une génération qui a su travailler, investir avant la bulle, le patrimoine des Français est inaliénable, il faut favoriser au contraire l'immobilier surtout qu'un loyer peut rapporter plus qu'un salaire et sans les inconvénients de se lever le matin. Moi j'ai que 2800 euros de pension, c'est à peine assez pour survivre mais mes rentrées locatives bien gérées atteignent 4000 euros nets par mois.
Réponse de le 24/05/2012 à 9:34 :
Un bon candidat pour taxer ces sommes importantes
Réponse de le 24/05/2012 à 9:37 :
Favoriser la rente versus le travail !?
Votre génération a pu investir dans l'immobilier en endettant l'Etat (Robien, etc.), comme pour les retraites nous allons devoir payer vos dettes et aussi payer pour nous assurer une couverture qui sera moindre que la votre.
2800 euros à peine assez pour "survivre"...
Il devient important de prendre conscience du monde dans lequel vous vivez petites rentiers...
Et ne pensez pas que nous allons nous payer pour tout cela : notre génération est polyglotte et très formée ne vous en déplaise... donc non, si vous ne voulez pas payer d'impôts nous ne le ferons pas pour vous et irons comme les jeunes espagnols ou les jeunes grecs au Canada ou ailleurs...
Le XIXème avait fait un retour en force... rappelez-vous de la grande dépression et des années folles : l'histoire est un éternel recommencement.
Réponse de le 24/05/2012 à 10:22 :
Bon voyage, personne en vous retient.

ps: 62 ans et je parle 4 langues, 25 ans a l'etranger et heureux de vivre en France.
Réponse de le 24/05/2012 à 10:33 :
Cavaliere ben je sais pas comment tu fais pour etre juste avec 2800 / mois car moi avec 3 enfants a charge et 1850 euro net / mois je m'en sort(tout juste mais j'y arrive)
et en plus j'ai ma maison
Réponse de le 24/05/2012 à 10:48 :
A condition de le réinjecter dans l'économie réelle ce qui est loin d'être toujours le cas
Réponse de le 24/05/2012 à 11:18 :
Ben faut s'attaquer aux délocalisations et fuites de capitaux vers les paradis fiscaux (ce que l'OCDE ultra-libéral ne conseillera jamais)... Taxer les habitations des citoyens, ca ne fera qu'alourdir les charges des propriétaires et des locataires nationaux...
Réponse de le 24/05/2012 à 11:39 :
3 enfants qui ont permis d'acheter avec les allocs, à taux 0, la belle maison, mais au final quand les 3 chérubins finiront au chômage, ils se battront comme des vautours pour la belle maison...
Réponse de le 24/05/2012 à 14:19 :
les allocs ont servi aux enfants qui vont tres bien merci pour eux (ils bossent) quand au credit le tx 0 n'existant pas a l'epoque c'etait plutot du 7 a 11% par contre le prix de l'immobilier etait beaucoup moins eleve que maintenant maintenant si j'ai pu profiter de quelques avantages je n' ai rien demande personnellement si l'etat lance des trucs pour le bien etre du peuple je ne vois pas pourquoi je ne les aurait pas utilise je je ne m'en sens absolument pas coupable
a écrit le 24/05/2012 à 8:09 :
Une vraie fausse bonne idée : le marche de l'immobilier, qui est déjà en difficulté en France s'effondrerait un peu plus ! Le calcul est simple : le cadre moyen qui aura investit les 2/3 de son patrimoine dans de l'immo en France va le transformer en valeurs mobilières placers à l'étranger dans des pays ou la législation, sans être laxiste est plus souple et permet de faire de l'investissement sans être pris pour "une vache à lait ! Quant aux propriétaires lambda ils vont se poser également beaucoup de question sur l'intérêt de payer un crédit sur 25 ou 30 ans pour payer plus d'impôts que s'ils étaient locataires, avec la cerise de la taxation sur la transmission au bout ! Bref, il est pratiquement impossible que cela puisse arriver en France car l'effondrement du marche immobilier aurait de très fortes conséquences sur d'autres vecteurs économiques. Même un gouvernement socialiste sait qu'il ne doit surtout pas mettre le doigt dans cet engrenage, et prendre le risque de voir des pans entiers de l' économie tomber...
Réponse de le 24/05/2012 à 11:08 :
Sauf que les taxes plus souples... marchent un temps... le temps que ça attire du monde (comme l'irlande avec son impôt sur les bénéfices réduits). Qu'est ce qui en résulte: Au moment ou la pays n'attirent plus, les gens partent, et comme rien n'a été pris par l'état, il a toujours ses compteurs à zero. L'irlande est passé de pauvre à "faussement riche", à plus pauvre que jamais. Les seuls gagnants ont été les entreprises qui ont exploité le filon pendant 10 ans. L'état et le peuple, lui, subit.
Réponse de le 24/05/2012 à 11:22 :
"Marché en difficulté" ?!?!?! Non mais de qui se moque-t-on ??? Plus de 150% d'augmentation en 10 ans, sus à la bulle ! Vive l'immo bas !
Réponse de le 24/05/2012 à 13:14 :
...euh si en difficulté car au delà des chiffres mirobolants il y a plus d'offres que de demandes et si effectivement il est possible d'acquérir à moindre frais, encore faut-il trouver les acquéreurs. Si on prend en compte la morosité ambiante, personne n'est presse d'acheter et beaucoup veulent vendre d'urgence, pensant (à tort ou à raison) que l'économie de l'Europe et sa stabilité sont en danger. Dans ce contexte il est urgent d'attendre pour certains. D'autres feront effectivement de bonnes affaires, mais en règle générale lorsque l'on discute avec certains agents immobiliers, le marché est plutôt attentiste ...
a écrit le 24/05/2012 à 7:29 :
L'article évoque l'idée d'une taxe écologique.Un seul commentaire reprend cette idée.C"est pourtant la seule solution à la crise!
a écrit le 24/05/2012 à 6:58 :
c'est une évidence Cela contribuerait à détourner une bonne partie du capital de l'immobilier pour le réorienter vers la consommation et l'investissement dans les entreprises...vers de la vrai création de valeur ajoutée...pas de valeur bidon comme on peut le voir en Irlande ou en Espagne.Un logement est fait pour se loger par pour investir ...moins il est cher et plus les gens sont mobiles et plus on peut consacrer de l'argent à d'autres secteur créateurs de valeur ; recherche et formation. Vous remarquerez que tout ceux qui sont contre ce pricincipe sont en général les détenteurs d'immo, les vieux boomers de ce pays. ceux là meme qui nous laissent toutes ces dettes et qui se sont gavés durant 30 ans tout en ruinant ce pays. Ce principe bénéficierait aux jeunes, aux actifs et aux entreprises, mais ça papy et mamy ne le veulent surtout pas...car cela supposerait une redistribution du patrimoine qu'ils ont pris aux autres générations tout en leur laissant des dettes abyssales et des retraites de folie à payer (au regard de ce que gagne un actif)...immo qu'ils essaient à tout pris de maintenir à prix bullesque avec l'aide de tout les lobby, par toutes ces pseudos aides :apl et défisc qui vont toutes dans la poche des promoteurs ou bailleurs ou boomers net vendeurs....bref , un véritable hold-up intergénérationnel. mais ce casse du siècle est fini et ce ponzi touche à sa fin. restez bien accrochez à vos reves de plus value les vieux, il n'y a plus de demande solvable. vous l'avez tuée ou elle est déjà partie. game over les papy winners.
Réponse de le 24/05/2012 à 7:12 :
Il faut s'attaquer à toutes les rentes, pas seulement immobilières, pour recréer de la mobilité sociale et économique.
Le papy propriétaire immo est loin d'être le pire rentier...
Réponse de le 24/05/2012 à 9:55 :
...ce dechainement contre la generation des "vieux". Il y a des medecins pour ce que vous avez. C'est sur que nous les "vieux" on n'a pas craque ce qu'on a gagne dans des gadgets genre telephones qui fait la vaisselle dont les jeunes se gavent !! On a epargne et pas sur votre dos mes poulets mais sur le produit de notre travail, ca nous est pas tombe tout roti dans le bec comme vous les "jeuuuuunes" voudriez que ca vous arrive. T'es mal parti mon gars, allez va bosser ca te degagera les chakhras.
Réponse de le 24/05/2012 à 10:40 :
À "Enfin des gens qui réfléchissent" : Bonne analyse.
Réponse de le 24/05/2012 à 11:00 :
c'est fout ce que la jalousie peut faire dire comme conneries moi je suis jeune j'ai seulement 2 maisons une pour y vivre et l'autre pour les vacances et si par malheur je devais m'en separer d'une a cause d'une fiscalite trop forte et bien si y a une chose que je ne ferais surtout pas se serait d'injecter le moindre centime dans l'economie francaise ....je vais tout de meme pas engraisser les cons!!!
Réponse de le 24/05/2012 à 11:00 :
c'est fout ce que la jalousie peut faire dire comme conneries moi je suis jeune j'ai seulement 2 maisons une pour y vivre et l'autre pour les vacances et si par malheur je devais m'en separer d'une a cause d'une fiscalite trop forte et bien si y a une chose que je ne ferais surtout pas se serait d'injecter le moindre centime dans l'economie francaise ....je vais tout de meme pas engraisser les cons!!!
Réponse de le 24/05/2012 à 11:06 :
quand on peut vivre juste de rentes (qu'on a reçu en héritage), qu'on s'exile fiscalement... c'est pas du travail. Par contre le pauvre jeune,, BAC +5, jamais au chômage qui bosse pour 1400 euros par mois... C'est à lui que vous faites la lecon?
Réponse de le 24/05/2012 à 13:02 :
Mon cher Yurf, si vous êtes Bac + 5 et pondez de telles âneries il y a du souci à se faire pour l'enseignement en France et je ne m'étonne pas que vous ramiez.
Réponse de le 24/05/2012 à 14:11 :
Alors déjà, je ne suis pas ingénieur, bien que bac+5 et je gagne presque le triple du smic, travaillant pour un groupe coté au CAC40, et je vous rassure je ne rame pas. Ca vous étonne que quelqu'un qui gagne bien ça vie, trouve scandaleux l'accumulation des richesses par une certaine "élite". Mais de quelle annerie parlez vous donc ? vous qui êtes si éclairé ? Que les gens très riches, puissent se payer de très bon escrocs fiscaux pour ne payer que 15% d'impôts contrairement au 30% d'impôt payé par la classe moyenne ? Exprimez vous, éclairé moi chers Alerte rouge !
a écrit le 24/05/2012 à 0:48 :
Je me demande d'où sortent leurs chiffres! J ai deux appartements à Londres. Il n y a aucune taxe foncière et je paye l équivalent de €1.000/an pour les taxes communales qui comprennent TOUT! Aucune taxe additionnelle en fonction des recevus ou autres comme en Belgique!
Lors de l achat, les droits d enregistrement sont ridicules (de 1 à 5%) et les frais de notaire de résument à un avocate qui coûte moins de 1.000euros!
Et enfin, aucune taxe sur les plus values si on s y élie résidence pendant 6 mois min! Bref, le rêve!
Réponse de le 24/05/2012 à 11:02 :
Le rêve à crédit comme en Grêce... La route est droite mais la pente est forte comme dirait Jean-Pierre Raffarin
a écrit le 23/05/2012 à 23:13 :
On se fait encore enfumer. Il va etre grand temps de créer des systèmes équilibrés. Si le cout du travail est trop lourd, et qu'on est encore déficitaire, c'est qu'on reverse trop. Comme dans tout système mutualiste ou par répartition, on ne peut pas payer plus que ce qu'on encaisse. Donc si on veut vraiment équilibrer les comptes, on va devoir faire un système de reversements qui verse ce qu'on collecte. Ni plus, ni moins. Tous les autres systèmes consistent a fuir la réalité. C'est également vrai pour les retraites, pour la santé... A chaque trimestre, on regarde ce qu'on a collecté dans les diverses formes de solidarité, et on redéfinit les taux de reversement. Ca gueulera, mais au moins ce sera juste.
Réponse de le 24/05/2012 à 0:34 :
@ ca suffit: ce sera juste ??? quand on a cotisé, disons 10% pour faciliter les calculs de son salaire en 1970 et 10% de son salaire en 2012, c'est toujours 10% mais en argent sonnant et trébuchant, c'est pas la même chose. Le salarié devra-t-il donc recevoir selon toi ce qu'il a versé sans tenir compte que ses cotisations ont été utilisées par les banques et autres institutions ??
Réponse de le 24/05/2012 à 11:04 :
@Ca suffit, La théorie se tient... dans le référentiel droito-libérale. Ce qui nous plombe, c'est pas les emprunts, c'est le coût exorbitant des intérêts que giscard nous a imposé il y a 20 ans. C'est tout.
Réponse de le 25/05/2012 à 8:30 :
@Patrickb : Les systèmes mutualistes ou par répartition ne sont en aucun cas des investissements. Ils partent du principe qu'on distribue a l'instant T ce qu'on a collecté au même moment. Si tu veux que ton pourcentage soit maintenu dans le futur, alors ce que tu veux, c'est de la capitalisation, et donc il faut changer tout le système. Désolé.
a écrit le 23/05/2012 à 23:12 :
"Ainsi, le propriétaire d'une maison en Californie peut payer des impôts - essentiellement locaux - correspondant chaque année à 1% de la valeur de son bien.": Eh bien en fait, dans ma ville, je paie ... plus que ces fameux 1% en taxe d'habitation + taxe foncière ... Environ 1,3% pour être plus précis. Une autre idée géniale ?
a écrit le 23/05/2012 à 23:12 :
Peut être qu'avec une ministre écolo , on pourrait voir apparaitre une version plus verte de la property tax , c'est à dire une quasi exonération pour les logements à faible consommation et une pénalisation pour logements énergivore.
Comme les logements en france sont en moyenne trés energivore c'est un bon moyen pour l'état de se renflouer.
Et comme les français detestent par dessus tout payer des impôts ils feront donc des travaux de rénovation, c'est aussi un moyen de relancer le secteur du batiment.
Une autre version serait d'indexer les droits de mutation en fonction de la performance energétique du logement. Un peu comme le bonus /malus pour les voitures.
A mon avis la deuxième version plus facile à faire accepter est déja dans les tiroirs
Réponse de le 24/05/2012 à 11:13 :
Excellente idée U189290 ! :-)
a écrit le 23/05/2012 à 23:05 :
OCDE en France : logements de fonction, non soumis à l'impôt sur le revenu, très hauts revenus payés par les contribuables d'un pays qu'ils n'aiment pas et quittent avec facilité : On comprend dès lors leur conseil d'augmenter les impôts sur les biens et le patrimoine des nationaux. Sinon, qui va leur payer leurs Mercedes ?
a écrit le 23/05/2012 à 23:00 :
Tant qu'il y avait des revenus en France, l'OCDE a proposé de les assommer de taxe, maintenant qu'il n'y a plus de revenu et que des chômeurs, l'OCDE veut taxer le patrimoine : comme cela la ruine sera complète.
Réponse de le 24/05/2012 à 11:02 :
Sauf que si on continue a taxé les travailleurs, pour payer les intérêts des dettes aux banques privés, la consommation de masse va continuer à prendre un sacré coup, et c'est la récession assuré. Moi personnellement je suis pas pour plus de taxe, je suis pour qu'on arrête de payer des intérêts aux banques privés qui s'en servent pour spéculer contre les états.
a écrit le 23/05/2012 à 22:58 :
Pour financer le coût du travail il faut voir la réalité en face et ce qui est à l'origine.
Commençons par taxer les produits a bas coût de main d'oeuvre provenant des pays
ou les gens travaillent comme esclaves.C'est ça la vérité et rien d'autre.
Réponse de le 24/05/2012 à 11:00 :
Exactement, on ne peut pas défendre un libéralisme supposé dans un système de concurrence libre et non faussé, et mettre en concurrence des esclaves et des travailleurs
Réponse de le 24/05/2012 à 11:06 :
C'est le bon sens même mais l'orthodoxie bruxelloise ne l'entend pas de cette oreille
Réponse de le 24/05/2012 à 14:04 :
Plus on est à prendre des décisions, plus les décisions seront égoïstes. PAr exemple, pourquoi l?Allemagne aurait intérêt que les pays de l'Europe emprunte à 0%, relancent leur économie, ça va leur faire perdre des parts de marchés. Les gagnant ne veulent rien changer...
a écrit le 23/05/2012 à 22:53 :
Vous aurez compris mes chers compatriotes des classes moyennes qui travaillez, économisez, élevez vos enfants au mieux et souhaitez les aider à démarrer dans la vie et leur laisser à votre départ un certain patrimoine qu'il vaut mieux en définitive leur apprendre à tirer parti de toutes les aides, allocations et autres sources de revenu que de leur apprendre la valeur travail, le goût de l'effort et la fierté d'avoir fait quelque chose de sa vie !
Ou alors pour ceux qui trouveraient mes propos choquants d'aller voir sous d'autres cieux si le climat est meilleur !
Quand il n'y aura plus personne à "tondre", ce n'est pas vous qui créverez de faim.
A l'isse de votre vie professionnelle, vendez tout, et vous n'aurez pas besoin de passeport pour être accueilli dans certains pays !
Réponse de le 24/05/2012 à 10:59 :
Sauf que votre démonstration est fausse. Car pour un patrimoine de classe moyenne, y'a pas de problème. Il y a un système de don exonéré d'impôt avec un plafond. Donc le problème vient de grand patrimoine, ou un jeune de 20 ans peut voir gagner des millions d'euros sans n'avoir rien fait et en étant beaucoup moins taxé que quelqu'un qui travail? Est ce là la valeur travail que vous pensez défendre?
Réponse de le 24/05/2012 à 11:12 :
Laisser un patrimoine à ses enfants, c'est favoriser la reproduction sociale aux dépens de la méritocratie. Votre commentaire est honteux, à l'instar de tous ceux émanant d'individus à la motivation de rentiers patentés.
Réponse de le 24/05/2012 à 14:02 :
Pas du tout, je n'est pas d'aspiration rentière, je suis à tendance front de gauche, mais j'entends les gens qui ont un "petit patrimoine". Faire un don de quelques milliers d'euro à ses enfants, ma foi, pourquoi le confisquer. Par contre à l'échelle de millions d'euros, la la rétention est réel, cet argent ne servira JAMAIS à l?économie réel, contrairement au 10 000 euros qui vont servir à la consommation à l'achat d'une maison ou autre.
Réponse de le 24/05/2012 à 16:14 :
@ yurf : mon commentaire s'adressait à gégé, no offense :-)
Réponse de le 24/05/2012 à 16:33 :
Oui j'ai compris au moment ou j'ai cliqué ! (je vais un peu vite en besogne) ;) No worry
a écrit le 23/05/2012 à 22:43 :
L'accession à la location représentera un objectif pour une grande majorité de la population. En angleterre de nombreuses familles n'ont plus accès à la propriété, et sont contraints à la colocation. Depuis de nombreuses années, louer un 2/3 pièces ou une petite maison dans Londres et sa banlieue est devenu iinnaccessible pour certains anglais. Une situation que connaissaient déjà nos ancêtres dans les villes de l'Europe du 19ème siècle.
a écrit le 23/05/2012 à 22:41 :
"L'OCDE (qui réunit plutôt des experts d'obédience libérale)" : étrange remarque. Est-ce une façon de dire que les préconisations libérales donnent de meilleurs résultats que les thèses socialistes ou une tentative désespérée de justification de l'injustifiable, avec l'augmentation de la température de l'enfer fiscal français ?
a écrit le 23/05/2012 à 22:35 :
Comparer des pourcentages mériteraient déjà que les bases de calcul soient connues. Aux USA, chez les GB, la couverture médicale et sociale est essentiellement privée, donc moins de prélèvements obligatoires, mais pas forcément un moindre coût pour le salarié. Quant à comparer des données brutes à coup de mds d'? alors là c'est ridicule.
a écrit le 23/05/2012 à 22:31 :
Ben voilà une idée qu'elle est bonne. Taxons taxons. Moi je vais prendre ma retraite, mes revenus vont fortement chuter et je ne peux espérer d'augmentation... mais les taxes ô taxes chéries elles vont croître et prospérer. Je croyais avoir fini de payer ma maison mais avec de tels principes, je n'en suis plus sur. Alors je consommerai moins, je me serrerai la ceinture...super programme. Et dépenser moins, ils y pensent les technocrates ?
Réponse de le 24/05/2012 à 11:08 :
Bien sûr que non voyons ! Quelle idée...
a écrit le 23/05/2012 à 22:30 :
les taxes foncieres ou d'habitation sont deja assez cher - quant aux successions apres s'etre prive tte une vie pr avoir un bien il serait normal de ne pas avoir de droit de succession pr les enfants -
Réponse de le 23/05/2012 à 23:30 :
Votre commentaire est une honte ! Vous trouvez normal, simplement parce qu'ils sont nées enfants de vous-mêmes, que des personnes puissent "gagner" jusqu'à 157000? nets d'impôts, alors que cette même somme, gagnée par le fruit de mon travail, sera directement et indirectement taxé à plus de 50% ? Nous sommes dans un pays miné par les rentiers malhonnêtes. Les premiers débiteurs ont commencé à mourir, nous laissant une jolie dette de milliers de milliards d'euros (et pas net d?intérêts !!). Vraiment quelle belle mentalité que celle favorisant le droit du sang par rapport au droit du mérite.......
Réponse de le 24/05/2012 à 11:01 :
@ Dénération Post 80 : comme vous avez raison ! Hélas, la France est un pays de rentiers et se meurt de ses papys-bommers voraces qui la saignent aux 4 veines...
Réponse de le 24/05/2012 à 16:10 :
@ DerRichter Vous avez raison, la France est un pays de vieux rentiers voulu par Sarkozy car les vieux en 2007 et 2012 ont massivement et aveuglément voté pour lui! C'est dramatique!
a écrit le 23/05/2012 à 22:14 :
Quel demagogie !! L'immobilier est le plus taxer de tous les investissements en France !! Bien plus que tous les produits financier, faites les comptes : plus-values, locaux, foncier, csg-crds, irpp, taxe des collectivités... J'en passe et d'autre !! Pour faire baisser les peix il faudrait deja commencer par limiter les durée d'emprunt a 15 ans !!
a écrit le 23/05/2012 à 22:11 :
Ben voilà l'idée, et ensuite on exonèrera la noblesse et le clergé pour revenir aux bons procédés qui ont fait leurs preuves :-)
a écrit le 23/05/2012 à 22:01 :
C'est vrai qu'aux US ou au Canada on paye environ 1% par an d'impôts fonciers par rapport à la valeur de la propriété.
Par contre les frais de notaire (au Canada)/avocat (aux US) sont très peu élevés, et s'il existe une taxe sur la transaction elle est aussi d'environ 1% (selon les régions). Sur le long terme donc on paye moins en France, mais sur du court terme on paye plus (moins de spéculation peut-être en France à cause de ça).
Il faut aussi savoir que la plus-value sur la propriété principale n'est pas taxée et que les intérêts peuvent être déduits sur les propriétés locatives.
Bref un système bien différent qu'en France. Il faudrait donc tout revoir, y compris les frais de notaire, pour ressembler à un système à l'américaine.
Réponse de le 23/05/2012 à 23:05 :
et pis pour que la comparaison soit complète, revoir les taux de tva, les taxes sur le travail, les impots sur les sociétés, s'aligner sur les redevance TV américaine ...!
Réponse de le 24/05/2012 à 0:42 :
@grosse fatigue: t'as pas l'air de bien connaître le système canadien. Au Canada, on paie (en ce qui me concerne du moins) 1,5% d'impôts fonciers. Le ramassage des ordures entre autres est inclus dans les charges du bâtiment (charges qui augmentent pour ce qui me concerne d'environ 4,5% tous les ans). A l'achat, en plus des frais de notaire mentionnés, il ne faut pas oublier la "land transfer tax" qui est au minimum de 7 500 dollars.
a écrit le 23/05/2012 à 21:18 :
Exact, l'OCDE fait une bonne suggestion. Il faut taxer tout l'immobilier spéculatif, c'est à dire 1) l'immobilier logistique qui ne sert qu'à dispatcher les importations massives en provenances des pays de l'esclavage -- 2) l'immobilier résidences secondaires qui coute des fortunes aux collectivités pour les infrastructures -- 3) tout l'immobilier vaccant tant l'habitat vide que les surfaces tertiaires vides. AINSI les loyers et les prix de l'immobilier baisseront de 30 % à 40 % et ce sera très bon pour rétablir les équilibre. TANT PIS POUR LES SPECULATEURS, ils ne méritent que celà.
Réponse de le 23/05/2012 à 22:48 :
Et on devraient aussi taxer les spéculateurs de fausses idées et qui ne sont
surement pas productifs pour le pays.
Vous êtes mal informé, sachez qu'une résidence secondaire est taxée et
n'est pas forcément rentable pour le propriétaire qui paye aussi une taxe d'habitation sans y habiter
a écrit le 23/05/2012 à 21:15 :
En France on veut être rentier et non pas entrepeneur, donnez 300 000 à un Français, il achetera des logements pour louer ou pour espérer une plus value, en GB on crée une boite. Deplus en France cela pénaliserait les papyboomers et les fils à papa, alors non !
Réponse de le 23/05/2012 à 22:33 :
Idée fausse. C'est fini tout ça. Avec les nouvelles plus values en viguer ce n'est plus rentable. Essayez vous même . Actuellement si vous achetez un logement pour
louer , vous perdrez de l'argent. Et , ce n'est pas fini, les prix baisseront énormément que beaucoup feront faillite comme dans les années 90.et la l'état ne redonnera pas un sous de ce qu'il a pris comme taxes et impots.
Réponse de le 23/05/2012 à 22:40 :
En France, malheureusement "LA JALOUSIE EST L'ARME DES FAIBLES"
UN RICHE c'est son voisin qui a plus que lui.
Réponse de le 24/05/2012 à 0:47 :
@cavaliere: tu connais la GB ou tu rèves encore :-) je sais par expérience que les anglosaxons sont physiquement et moralement constitués de la même façon que les autres :-) Pas de doble échappement arrière, mais en fantasmant, on peut tojours leur créer un deuxième pont arrière :-) Faut pas jalouser et hair tes parents comme cela, il ont fait le maximum, mais on comprend en lisant tes commentaires que leur tâche était une cause perdue :-)
Réponse de le 24/05/2012 à 6:28 :
mais alors ou placer son patrimoine?bien qu'etant a la retraite je souhaite un complément de revenus et comptais investir sur 3 appartements dans la région lilloise.ce que vous dites tous m'en dissuade!
Réponse de le 24/05/2012 à 13:59 :
Vous pouvez placé votre patrimoine sur des fonds solidaire, qui à la fois rapporte et finance l'économie réel, elle !
a écrit le 23/05/2012 à 21:04 :
"en Grande-Bretagne comme aux Etats-Unis, le patrimoine est fortement taxé, les impôts correspondant y représentent 12,2% et 13,7% des recettes fiscales, contre 8% en France". LOGIQUE : les prélèvements étant beaucoup plus faibles qu'en france, le pourcentage est RELATIVEMENT plus fort ! mais si en France, on aligne le taux de prélèvement sur le travail par exemple, sur ces mêmes pays... on arrivera aux mêmes proportions, voire plus !!!
a écrit le 23/05/2012 à 20:49 :
Et pourquoi pas commencer par imposer les plus values des résidences principales à la csg/rds
Réponse de le 23/05/2012 à 22:37 :
Je trouve normal que chacun ait droit à sa résidence surtout qu'elle est déjà
lourdement imposé dans beaucoup de cas.Ceux qui parlent de taxer et surtaxer ce sont ceux qui n'ont jamais eu le courage d'acheter sa maison.
Réponse de le 24/05/2012 à 10:59 :
Ah pour acheter une maison il faut du "courage" ??? Croquignolesque...
Moi, j'aurais plutôt dit qu'acheter un bien, en haut de bulle, à un aspirant rentier voulant s'enrichir sur le dos des actifs aspirants propriétaires, était profondément stupide.
Réponse de le 24/05/2012 à 11:23 :
En effet Alain
Réponse de le 24/05/2012 à 13:58 :
Il ne faut pas du courage, il faut un CDI et un bon salaire et s'endetter sur 30 ans. C'est la réalité d'un jeune, et croyez moi, la question du CDI est le principal problème aujourd'hui, avec 25% de chômage et des prix de l'immobilier qui ont prix 150% en 10 ans.
Réponse de le 24/05/2012 à 20:03 :
A nanterre, le maire offre des logement sociaux neuf juste prés de l'arche de la défense. Ces logemments sont en parti finances par les proprio

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :