Sécu : beaucoup d'impôts sur les classes moyennes, souligne l'UMP

 |   |  597  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Débattu à partir de ce mardi à l'Assemblée nationale, le projet de loi de financement de la sécurité sociale prévoit notamment de taxer les indépendants et les retraités. La classe moyenne est particulièrement visée, soulignent les députés UMP Gilles Carrez et Laurent Wauquiez

« Un mensonge d'Etat ». C'est ainsi que le député UMP Laurent Wauquiez qualifie la déclaration de Jean-Marc Ayrault, selon laquelle 9 Français sur 10 ne subiraient aucune hausse d'impôt en 2013. Avec le président de la commission des Finances de l'Assemblée, Gilles Carrez (UMP), Laurent Wauquiez a fait ses propres calculs.
Si l'on cumule l'ensemble des mesures d'impôts décidées depuis le mois de mai, les ménages vont payer de 15,8 milliards d'euros de plus par an, estiment les deux élus, sur la base des chiffres du gouvernement. Or, les « riches » ne seront pas les seuls à payer plus, loin de là, soulignent les députés. 10,25 milliards d'euros seront prélevés sur les classes moyennes, soit plus des deux tiers, affirment-ils. Et d'insister : « quand le gouvernement Ayrault prend un euro aux plus aisés, il en demande deux aux classes moyennes ».

Un chiffrage à affiner
Un chiffrage à affiner, reconnaissent-ils. D'une part, parce que leur définition des classes moyennes est très extensive, celle des riches étant très restrictive -seuls 100.000 foyers seraient vraiment riches- . D'autre part, les calculs des députés présupposent que les mesures fiscales touchant les classes moyennes ne visaient que cette catégorie de population, et non les plus aisés. Ce qui est, souvent, abusif.
Il n'en reste pas moins que Gilles Carrez et Laurent Wauquiez pointent du doigt une certaine réalité : entre la taxation des heures supplémentaires, la hausse du forfait social touchant l'intéressement et la participation, le maintien du gel du barème de l'impôt sur le revenu, la hausse de la redevance, l'augmentation des contributions sociales des indépendants et auto-entrepreneurs, la fin du système du forfait pour les cotisations s'agissant des emplois à domicile, la contribution sociale autonomie sur les retraités et enfin la taxation du tabac et de la bière, il est difficile pour le gouvernement de continuer à affirmer que seuls 10% des Français paieront plus d'impôt en 2013.


Les classes moyennes particulièrement visées par le projet de loi sécu
Une bonne part de ces mesures seront débattues à partir de ce mardi, dans le cadre de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi de financement de la sécurité sociale. Ce qui a été déterminant dans le choix du « timing » de l'intervention des deux parlementaires.
Le problème des heures supplémentaires, dont la taxation a été votée cet été, est bien connu. Celui de l'augmentation du forfait social, également approuvée par le parlement au cours de l'été, l'est moins. En théorie, le forfait social, qui taxe la participation et l'intéressement, est payé par l'employeur. Donc, les salariés ne sont pas impactés. En réalité, soulignent les élus, le passage de 8 à 20% du forfait social ampute d'autant les sommes disponibles, à distribuer. D'où un manque à gagner de 1,2 milliard pour les 7 millions de salariés. « L'intéressement, ce n'est pas pour les riches, la caissière d'Auchan y a droit » lance Laurent Wauquiez. Et de prendre l'exemple d'un grand groupe de distribution : la mesure gouvernementale lui coûterait 183 millions d'euros pour 50.000 salariés. Soit une perte de pouvoir d'achat de 140 euros par salarié.
S'agissant de la hausse des cotisations maladie des indépendants, et celle des auto-entrepreneurs, le gouvernement ne peut nier, là aussi, qu'elle touche les classes moyennes. Mais les députés UMP oublient un peu vite que les indépendants paieront d'autant plus que leurs revenus sont élevés : la facture est donc largement partagée avec les plus aisés.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2012 à 11:00 :
Quand aux pathétiques papis boomers qui ont appuyé cette politique de credits depuis 30 ans, qu'ils ne viennent pas jouer les Cassandre ... Moi, j'ai voté Bayrou au premier tour et socialiste au second, par defaut.
a écrit le 24/10/2012 à 10:20 :
A 006jazzbond, ceux qui ont vôté pour eux, on le sait.. On peut dire merci aux médias, à Bayrou, à Marine Lepen (bonne stratégie pour récolter plus de voix au prochaine élection) et aux étrangers nationalisés français. C'est pour cette raison, d'ailleurs que notre gouvernement veut que les étrangers aient le droit aux élections car 80% d'entre eux sont de gauche..
a écrit le 23/10/2012 à 19:44 :
Qui a voter pour eux, levez le petit doigt! Comme cela est bizarre la presse de gauche se fait de moins en moins entendre. Mais ou sont dons passés les furieux Eddy Plew...et consorts
a écrit le 23/10/2012 à 18:38 :
Et pendant ce temps la, le gros nul ne ce prive pas lui.
Toujours est-il que le déplacement de Hollande, de Rothweiller et de toute son équipe 100% socialiste à New York aura coûté en tout 930.000 euros révèle Le Parisien, soit 100.000 euros de plus que Sarkozy l'année dernière qui lui est resté quatre jours.

Durant ce voyage officiel de deux jours à 6 heures de Paris avec deux avions (dont l'avion de Sarkozy), lors duquel le président s'est exprimé 8 minutes à l'ONU pour la première fois, les 61 personnes de la délégation auront notamment dépensé 216.000 euros pour la réception des 1500 Français de New York dans la prestigieuse salle de Broadway, le Roseland Ballroom. Avec au menu, du champagne.

Pour le précédent locataire de l'Elysée, la facture de la traditionnelle réception s'était élevée à 180.000 euros. Mille Français avaient certes été conviés, au Manhattan Center Studio avec menu sans champagne.

A noter que le clan Hollande, qui "s'attelle" depuis le 6 mai à réduire au maximum les dépenses liées au train de vie de l'Etat, s'est encore illustré en la matière.

Même si Hollande a occupé pendant deux jours la plus luxueuse suite de l'hôtel Setai sur la Cinquième avenue, il a pu en négocier le prix: 10 000 dollars la nuitée, contre 30 000 dollars pratiqué ordinairement...

Malgré tout, cette facture de 930.000 euros laisse un goût amer chez beaucoup d'internautes Patriotes Français, pour qui le président s'est montré encore une fois moins "normal" que d'habitude lors de cette escapade luxueuse outre-Atlantique.

Pour information : ce petit voyage de LUXE de 2 JOURS du président anormal, coute 760 années de travail pour un travailleur Français qui trime au SMIC...

a écrit le 23/10/2012 à 16:46 :
De toute façon c'est comme ça avec les bisounours pickpocket, la seule réaction que j'ai trouvée c'est d'arrêter de consommer. Comme ça, je pourrai payer mes impôts.
Alimentation dans un discount indépendant, report de tous les achats non urgents, recentrage sur les valeurs socialistes - lectures empruntées à la bibliothèque, loisirs gratuits, cigarette électronique remboursée en un mois, chaines de TV gratuites, ... C'est une formidable occasion d'arrêter d'être des consommateurs et de redevenir avant tout des citoyens.
a écrit le 23/10/2012 à 13:05 :
Le gouvernement ne sait pas du tout ou il va : "un coup j'te vois, un coup j'te vois pas".
Les impôts sont pour les autres, nos gouvernants feraient bien, puisqu'il y a crise de faire le ménage chez eux, mais les politiques, à commencer par la vertueuse gauche se refusent à cèder un centime de leurs revenus !!
C'est honteux, pitoyable et cela au mépris de tous les " petits"
a écrit le 22/10/2012 à 19:28 :
j'ai une question à poser : retraitée (retraite trés prés du smic) , j'ai voulu calculer l'impact pour 2013 de la contribution à 0,15% du 01012013 et à 0,30% du 01042013. Doit on appliquer 0,30% du 01042013 sur la retraite mensuelle de 12 2012 ou calculer sur la retraite déjà minorée de 03 2013. dans le deuxième cas ( mars 2013) celà ferait 0,45% du 01 avril 2013 par rapport à 2012.Pouvez vous me confirmer ou infirmez le coeff de 0,45% qui parait implicite, mais qui est tu par nos édiles gouvernantes . les taxes pleuvent et mettent à mort la consommation et l'emploi en France
Réponse de le 22/10/2012 à 19:49 :
De le savoir maintenant ne changerait rien au fait que vous aurez quelque chose à payer. Mais pour vous (très proche du SMIC), ce sera tellement minime que cela ne vaut pas la peine d'en parler. Gardons la surprise.
Réponse de le 22/10/2012 à 20:09 :
vous avez raison! attendons tous la suite!!!augmentation de la bière à venir de 160% etc, etc,,,, de toutes les façons mon calcul est déjà fait et ma réponse depuis la semaine dernière s'est faite jour. à savoir qu'en sautant deux jours de presse, deux baguettes de pains et quelques cigarettes par semaine, je récupère la taxation à venir. conséquence, si plusieurs personnes réagissent de même, voyez ce qui va se passer pour les emplois, et les répercussions sur les chaines commerciales and so on!!!
Réponse de le 23/10/2012 à 5:56 :
Garder la baguette et supprimer le tabac et la bière non indispensables sauf pour les jours festifs.
a écrit le 22/10/2012 à 18:30 :
Taxer la connerie ferait baisser le revenu de nos dirigants
Réponse de le 22/10/2012 à 19:24 :
Bien au contraire !! ... par contre, nos élus devraient cotiser lourdement !!
Réponse de le 22/10/2012 à 19:28 :
Pardon : j'avais lu un peu vite ..!! Alors oui : je confirme : ça leur couterait cher !!
a écrit le 22/10/2012 à 17:49 :
si, comme je le pense ce sont les gens qui ont voté pour les socialistes qui vont être les plus sollicités pour ouvrir leur portefeuille, ils ne doivent êtres déçu aujourd'hui!.
a écrit le 22/10/2012 à 17:26 :
Un élève de l'école polytechnique perçoit une solde mensuelle de 800 euros en plus du coût de sa scolarité de luxe que nous payons tous. Pourquoi pas les autres ? Pourquoi certains retraités qui eux ont déjà travaillé arrivent-ils à peine à un tel montant de ressources ? Savez-vous quel est le coût des études d'un énarque ? Pourquoi doit on payer des gens sans doute talentueux (au moins sur le plan académique parce qu'après il y a du déchet) mais qui sont assurés d'obtenir un bon job après leurs études.
Vestige aristocratique de nos élites bien pensantes mais pas bien faisantes.
Réponse de le 22/10/2012 à 19:24 :
Les X sont des militaires ,les normaliens les enarques des fonctionaires ...il y a beaucoup d autres écoles qui payent leurs élèves ( st cyr école de l air etc ...école de police école d infirmières etc ...) . Cela me parait normal ..et sachez que ces concours sont accessibles à tout le monde et gratuit
Réponse de le 22/10/2012 à 19:25 :
Il serait pourtant si simple de prévoir une clause de remboursement en cas de réussite à l'examen de fin d'étude ..non?
a écrit le 22/10/2012 à 17:03 :
On a fait croire aux français que les riches allaient tout payer. Le reveil est rude.

Au 17eme siecle, deja :
Colbert : Pour trouver de l?argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J?aimerais que Monsieur le surintendant m?explique comment on s?y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu?au cou.

Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu?on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l?Etat. L?Etat, lui, c?est différent. On ne peut pas jeter l?Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l?argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

Mazarin : On en crée d?autres.

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu?ils ne le sont déjà.

Mazarin : Oui, c?est impossible.

Colbert : Alors, les riches ?

Mazarin : Les riches non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des cen­taines de pauvres.

Colbert : Alors, comment fait-on ?

Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres ni riches. Des Français qui travaillent, rêvant d?être riches et redoutant d?être pauvres ! C?est ceux-là que nous allons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser. C?est un réservoir inépuisable. »

Extrait du " Diable Rouge"
Réponse de le 23/10/2012 à 9:06 :
Mais que c'est vrai.... plus on bosse...moins on dépense.., même les courses payées avec les chèques dèj et moins on y arrive.... qu'est ce qui se passe ???
Faut qu'on m'explique.... Début 2007, tout va bien, nous sommes dans le meilleur des mondes.... fin 2007 c'est la galère pour 10 ans nous disent-ils...
Des explications ???
a écrit le 22/10/2012 à 16:39 :
Dire que les classes moyennes et retraités ne seront pas touchés çà s'apparente à celui qui lorsque on lui met le nez dedans dit encore que çà sent la violette.Cependant tout n'est pas négatif lorsque on sait ou va l'argent :Vals vient de proposer de financer la formation des imâms par l'argent public !
a écrit le 22/10/2012 à 16:36 :
le petit moulin à vent avait crée une taxe sur le coca cola, il reste encore le shit citron le shit orange et le ricklèsse où il peut encore faire quelque argent!.
a écrit le 22/10/2012 à 16:35 :
Les vrais problèmes ne seront pas résolus. Les seuls effets de ces mesures seront la baisse du pouvoir d'achat et de ce fait une amplification des déséquilibres......Le rêve a pris fin.....
a écrit le 22/10/2012 à 16:04 :
depuis mon depart de france en 2007, je regarde avec delectation ce qui se passe en france et je me dis que je suis bien ici malgré les impots lourd pour le salarie mais ne changeant pas tous les 3 jours. ce depart sans exit taxe, avec un euro fort, sans impots sur les plus values. que du bonheur d'avoir quitté ce pays incapable de faire les reformes nécessaires. depuis ce depart j'ai embauche 20 personnes et doublé mon CA. le resultat de l'activite a ete multiplie par 4 apres import. que du bonheur je vous dis. Il ne me reste plus qu'a fermer le bureau de paris et a transferer les 3 cadres qui restent (a un cout nul pour l'entreprise puisque ce sont eux qui ont proposé un organisation du business français au depart de l'etranger car ce sont eux les demandeur par moi. du bonheur je vous dis....
Réponse de le 22/10/2012 à 16:30 :
GB, n'est-ce pas..?? Vous allez moins rire d'ici peu...
Réponse de le 22/10/2012 à 16:48 :
et non pas GB.......
Réponse de le 23/10/2012 à 12:37 :
Or de l'Europe je suppose ?
Réponse de le 23/10/2012 à 15:47 :
et non, ce merveilleux pays est la Suisse
a écrit le 22/10/2012 à 16:01 :
Qu'aurait fait l'UMP à la place ? Qu'a fait l'UMP avant ? Beaucoup d'impots sur les classes pauvres et moyennes. Et préservation éhontée de la classe des riches. Que ce parti ne vienne pas donner des leçons de bonne gestion budgétaire et de justice fiscale après tout ce qu'il a fait.
Réponse de le 22/10/2012 à 16:19 :
Lopi. Ce n'est pas "politique" au sens strict du terme. Enfin, presque. Voyez que malgré la crise, la classe la plus riche est non seulement en croissance mais aussi PROTEGEE. (voir nombre et possession des milliardaire). Soit, comme disait notre hypocrite Buffet : "il y a une lutte des classes, et c'est la notre qui est en train de gagner." Tout simplement.
a écrit le 22/10/2012 à 15:57 :
Toujours plus d'argent!, toujours plus de prélèvements!, les économies et s'attaquer aux gabegies de l'état, c'est pour quand
a écrit le 22/10/2012 à 15:55 :
et le volet des économies sur dépenses , il a été oublié ???????
Réponse de le 22/10/2012 à 19:22 :
Le mot économie n'est pas connu des politiques, il sera d'ailleurs bientot supprimer de la langue française afin que les français ne puisse plus le leur reprocher.
a écrit le 22/10/2012 à 15:36 :
"... et pas assez sur les classes supérieures." Ont-ils ajouté... Continuons dans le comique, puisque rien n'est fait contre la crise actuelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :