Voeux présidentiels : de l'espérance, encore de l'espérance, toujours de l'espérance

 |   |  758  mots
Palais de l'Elysée, Copyright Reuters
Palais de l'Elysée, Copyright Reuters
Les vœux de la première année de mandat sont l'occasion pour le nouveau chef de l'Etat de poser son style et d'instaurer un climat de confiance dans ses intentions. Retour sur les vœux des anciens nouveaux présidents.

C?est le général de Gaulle qui a lancé la tradition des v?ux présidentiels. Et chaque président de la 5ème République y a apposé et imposé son style : sobre et inspiré pour de Gaulle, court et efficace pour Pompidou, ou encore calme et posé pour Mitterrand. Pompidou est celui qui aura prononcé les v?ux les plus brefs (environ trois minutes), Chirac les v?ux les plus longs (environ quatorze minutes).
La présentation a évolué avec le temps : d?un format épuré pour de Gaulle et Pompidou, les v?ux deviennent chaleureux avec Giscard, qui les introduit avec la Petite musique de nuit de Mozart et les formule au coin du feu, assis dans un confortable fauteuil en cuir. Les présidents suivants les adresseront sous une forme plus lisse, assis à leur bureau, drapeau français à leur droite, et Marseillaise en ouverture et fermeture.

Les passages obligés

Si les styles diffèrent, certains passages obligés ressortent. Tous ont ainsi adressé un message aux citoyens qui se préparent à la fête comme à ceux qui sont seuls, démunis ou malades. Tous ont remercié les citoyens de la confiance qu?ils leur avaient accordée lors de l?élection. Et tous ont fait référence à une actualité qui les marque : la guerre d?Algérie pour de Gaulle, l?état de siège en Pologne pour Mitterrand, une récente visite aux Antilles pour Giscard, les attentats en France pour Chirac et la future présidence de l?Union européenne pour Sarkozy.
Tous ont par ailleurs adressé un message de paix dans le monde.

La "bataille de l?emploi"

Certains ont aussi recherché l?appui des citoyens pour soutenir les réformes en cours d?élaboration ou, comme le général de Gaulle, pour participer au référendum à venir une semaine plus tard sur l?autodétermination en Algérie.
L?emploi est un thème développé par plusieurs chefs d?Etat, à l?instar de Jacques Chirac ou de François Mitterrand. Ce dernier expliquait d?ailleurs que "1982 ne répondra à nos espoirs que si nous faisons reculer et le chômage et l?inflation. Pour gagner la bataille de l?emploi, j?attends de tous les Français qu?ils mobilisent leurs facultés d?énergie, d?initiative et d?entreprise, et j?attends du gouvernement qu?il leur en donne les moyens". Une "bataille de l?emploi" qui pourrait bien être aussi évoquée par François Hollande.

Espérance et confiance

Mais au final, tous camps politiques et époques confondus, le thème le plus consommé lors des v?ux est celui de l?espérance et de la confiance. En somme, de tous les songes d?une nuit d?hiver? "Ayons confiance ! Que l?an nouveau soit celui de l?espérance", souhaitait Georges Pompidou. Tandis que François Mitterrand déclamait : "Que l?espoir et que la volonté inspirent notre action !" Jacques Chirac n?était pas en reste, estimant qu?il "faut aborder l?avenir avec espoir, avec confiance." Sans compter sur Nicolas Sarkozy et son "message d?espérance, de foi dans la vie et dans l?avenir".

La longue marche

Certains chefs d?Etat n?ont pas hésité à employer la métaphore de la route à suivre, synonyme d?avenir, mais aussi d?efforts. "Un grand peuple, pour avancer, va forcément pas à pas, et à travers beaucoup d?obstacles. Mais l?essentiel est qu?il marche vers un but bien défini", affirmait Charles de Gaulle. Georges Pompidou ajoutait quant à lui : "Que 1970 soit l?année du renouveau, de l?effort vers le progrès, le bien-être, la justice. Il faut pour cela de la patience, mais l?avenir appartient aux peuples patients". Et Jacques Chirac de conclure ses v?ux par : "Nous sommes au début du chemin, mais nous sommes sur le bon chemin".
Toujours est-il que François Hollande marche, lui, sur des ?ufs, deux jours après que la réforme phare de sa campagne de taxer à 75% les revenus supérieurs à un million d?euros a été censurée par le Conseil constitutionnel?

Retrouvez les vidéos des v?ux prononcés lors de la première année de mandat des présidents de la 5ème République

Charles De Gaulle le 31 décembre 1960

Georges Pompidou le 31 décembre1969

 

 

Valéry Giscard d'Estaing le 31 décembre 1974

 

 

François Mitterrand le 31 décembre 1981

 

 

Jacques Chirac le 31 décembre 1995

 

 

Nicolas Sarkozy le 31 décembre 2007


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2013 à 16:24 :
Bonne année Monsieur le Président -
...la folie fiscale du gouvernement rappelle celle de la toute première république;celle qui le 18 floréal de l'an II guillotine Lavoisier car " La république n'a pas besoin de savants".l'actuelle république n'a pas besoin d'entrepreneurs méme avec 10,%10 de chomage -On ne les guillotine pas ,nous avons beaucoup progressé.Quand nous serons tous fonctionnaires ,la boucle sera bouclée..(d'ailleurs ce sera interdit)et Floranges produira la tole des trabans.. ceci est un commentaire d'une économiste avisée qui sait ce que cela signifie que d'entreprendre dans notre pays...
a écrit le 02/01/2013 à 14:53 :
Certes il est possible de gouverner avec de mauvais sondages
Mais est ce que FH gouverne ? Il semble bien que les prévisions soient plus qu'alarmantes en effet et commencent à me confirmer mon pessimisme sur FH , commencé dès les "primaires" du PS Que dire alors de son accès aux fonctions suprêmes , surtout dû à la chance et à la haine contre NS plus qu'à une conviction marquée de certains électeurs Oui , si FH persiste dans son aveuglement il faut craindre le pire pour la France et les français !!!!
a écrit le 02/01/2013 à 11:46 :
Je vend du vent, tu vends du vent, il vend du vent.Voilà la maxime de M.le Président depuis le début de sa campagne electorale jusqu'à aujourd'hui
a écrit le 02/01/2013 à 11:13 :
comme ils ne font rien pour améliorer la gestion publique, notre boulet le plus gros à l'échelle européenne et qui dérive en résultats, ils nous font le coup de l'espoir. Priez pour vous pendant que tout va bien pour nous, le monde politique, administratif, syndical....ça va être dur pour la bonne raison qu'on ne va pas toucher à nos énormes gaspillage ave votre pognon.. on ne serait pas dirigé et géré par une secte ?
a écrit le 02/01/2013 à 10:06 :
C'était DANTON, mais ce ne peut être le slogan d'un président "normal", prisonnier aussi d'un côté des MONTAGNARDS et de l'autre des GIRONDINS, donc un Président à la tête d'une majorité étéroclite qui accumule les maladresses, et ne peut avoir une ligne de conduite claire ne serait-ce que sur la résorbtion du chômage: Etatisme aggravé ou libéralisme permettant aux PME et TPE, enfin d'investir tant sur la flexibilité d'embauche et de licenciement que sur une baisse réelle et massive des charges pesant sur le travail. RDV après le 10 Janvier !
a écrit le 01/01/2013 à 22:07 :
Vu le cortège de décisions scabreuses, d'erreurs graves et de maladresses consommés en 2012 ce ne sont pas ce genre de voeux qui vont nous rassurer. On parle de croissance, d'emploi, de réduction de l'endettement mais on n'hésite pas à faire fuir entrepreneurs, jeunes diplomés,créateurs, jeter l'opprobe sur les uns ou les autres, augmenter sans cesse le poids des administrations au détriment des investissements...Quelle crédibilité la France peut elle avoir à l'étranger?
a écrit le 01/01/2013 à 17:44 :
le chomage ne va pas s'améliorer par l'inaction et tout espoir est perdu s'il se contente de taxer, augmenter les dépenses, alourdir un peu plus la dette avec tous les indicateurs économiques dans le rouge. La seule solution est de diminuer de 30% la colossale dépense publique inefficace pour avoir plus de services avec moins de moyens, cf rapport ocde, la finlande dépense 30% de moins par élève tout en ayant de bien meilleurs résultats. donc l'éducation n'est pas un problème de moyens, on peut fortement les réduire (20 000 enseignants n'ont jamais enseigné !) mais d'efficacité, de méthode, de performance comme dans tout le domaine public qui roupille ! et ce n'est pas l'espoir qui va guérir de ce cancer de l'économie, c'est l'action, du courage flanby !...
a écrit le 01/01/2013 à 16:48 :
l'Espoir, il est vrai, nous soulage
Et nous berce un temps notre ennui
Mais hélas , le triste avantage
Lorsque rien ne marche après lui...
Jean Baptiste Poquelin dit Molière in "le Mysanthrope"
a écrit le 01/01/2013 à 14:40 :
hollande continue avec ses emplois d'avenir : Jospin avait deja essayé , mais on sait que ça ne marche pas ! envoyez des jeunes sans formation prendre des petits boulots dans le secteur non productif c'est l'échec assuré : pas de formation à un vrai métier pour la sortie , des petits boulots dans les associations ou l'enseignement : un leurre ! au pire il aurait mieux valu envoyer ces jeunes en apprentissage chez Renault ou PSA , ils y auraient appris un vrai métier productif et ça aurait permis d'améliorer la compétivité avec une main d'oeuvre gratuite
a écrit le 01/01/2013 à 12:16 :
l'espoir" permet de "survivre"
a écrit le 01/01/2013 à 12:13 :
On verra sa tête dans un an, avec 20% de chômage, une récession importante due aux hausses de taxes et d' impôts, et une augmentation de la dette publique, incapable qu' il est de réduire les dépenses publiques avec ses embauches supplémentaires de fonctionnaires.
a écrit le 01/01/2013 à 11:27 :
Edouard Balladur l'attend au virage s'il prononce la phrase "nous sommes sortis du tunnel"!.
a écrit le 01/01/2013 à 11:24 :
A tous :bonne année 2013:
La gestion economique et surtout sociale de Sarko a été une vraie catastrophe ! Celle de Hollande sera du meme tonneau , ou plutot pire , c'est ce que je lis régulierement sur ce forum . Mais alors la question ou j'attends de vous une réponse , pour une fois, QUI A LA BARRE ?? UN NOM . J'attends...
Réponse de le 01/01/2013 à 12:33 :
DSK
Réponse de le 01/01/2013 à 12:49 :
Quand il n'y a pas mieux et pas de nom on est censé choisir la moins pire des deux solutions !
Sauf que c'est pas celle ci qui a été choisie....
Réponse de le 01/01/2013 à 15:09 :
@bigcat DSK? ah!ah!ah! hi!hi!hi, je commence bien l'année avec une super news !
Réponse de le 02/01/2013 à 4:46 :
Si on n'a plus doit a l'humour !
a écrit le 01/01/2013 à 11:22 :
Pour cette nouvelle année, l'annonce de sa démission aurait bienvenue est acceptée par tous les Français!.
Réponse de le 01/01/2013 à 19:32 :
alors là entièrement d'accord,dommage que l'on ne puisse pas le foutre dehors !
a écrit le 01/01/2013 à 11:21 :
de l'ESPERANCE !nous, on veut bien, mais JUSQU'OOOUUUUUUUU!!
a écrit le 01/01/2013 à 11:08 :
Si Elle n'était pas athée, sa Normalité aurait entonné le "Je crois en toi Mon Dieu". Néanmoins, son entourage préparerait un nouveau chant pour fin 2013 intitulé "God save the President" pour accompagner la déchirante et multidirectionnelle conversion de sa Normalité.
a écrit le 01/01/2013 à 10:50 :
"" j?attends de tous les Français qu?ils mobilisent leurs facultés d?énergie, d?initiative et d?entreprise,"" <-------- lol, faut pas manquer d'air! il va etre surpris du resultat !
a écrit le 01/01/2013 à 10:31 :
TOUT CA POUR CA....! C'est mon avis, mais après réflexion pourquoi en être déçu? C'est un pur produit de l'ENA. Qui ne connaît pas la réalité d'une gestion des hommes, d'une vie NORMALE, d'un espoir suscité qu'il s'est empressé de diluer dans un galimatias discursif et un éxécutif obstiné et incompétent. M Hollande déçoit sur toute la ligne, afficher des résultats relève de la cécité. Comme pour la finance ennemie qu'il voulait pourfendre ( + 15% pour le CAC 40 en 2012 dont 10% réalisés entre juin et décembre !!!!) il pourfendra aussi mollement le chômage endémique que la mainmise corporatiste des élites sclérosées, les" corpsards" dont il est un des représantants aura par son immobilisme et le souci de garder ses privilèges, creusé encore davantage pour le malheur de la nation.
C'est un désastre annoncé, allons y et pour ceux qui le peuvent encore, la tête haute
a écrit le 01/01/2013 à 10:17 :
Comme dit le proverbe "l'espoir fait vivre". Hollande ne nous a toujours pas dit où il allait faire des économies avec précision et c'est pourtant ce qui est intéressant de savoir.
Réponse de le 01/01/2013 à 11:07 :
Mais il a dit que Chaque Euro sera Bien Placé ! On ne sait pas dans Quelles poches ??? Peut-être dans les nôtres ? qui sait ? Espoir ? Vive 2013 !!!
Réponse de le 01/01/2013 à 14:28 :
son ministre du budget lui à refiler des tuyaux pour placer cet argent(chut)
a écrit le 01/01/2013 à 10:01 :
L'espoir n'est pas une stratégie ..
Réponse de le 02/01/2013 à 7:02 :
Le bluff si.
a écrit le 01/01/2013 à 9:34 :
il est temps de supprimer cette tradition franchouillarde qui ne sert à rien.
Réponse de le 01/01/2013 à 10:53 :
et qui coûte du pognon, qui monopolise l'attention des médias désoeuvrés à cause du 1er janvier férié aussi.
a écrit le 01/01/2013 à 7:36 :
IL fallait s'y attendre il n'assume pas son bilan négatif en faisant porter la responsabilité à d'autres.
a écrit le 01/01/2013 à 3:49 :
Une bonne soirée entre amis, au moins ça c'est pris et ça nous évite d'écouter des âneries !!!!!
Bonne et heureuse année 2013 à toutes et tous
a écrit le 01/01/2013 à 1:07 :
En shadock on dit GA BU SO MEU ! C'est tout comme.
a écrit le 31/12/2012 à 23:55 :
PAROLES PAROLES PAROLES:
ESPERER EN ESPAGNOL VEUT DIRE ATTENDRE
MANANA NE VEUT PAS DIRE DEMAIN MAIS PLUS TARD
MAINTENAN EN FRANÇAIS NE VEUT PAS DIRE ICI
ETC...ETC...
a écrit le 31/12/2012 à 22:54 :
Espoir, espoir, espoir, les voeux se succèdent mais le bateau est de plus en plus chargé ! Peut-on croire Monsieur Hollande ? Bien évidement non, les intentions ont certes évolué par rapport à la réalité de la crise mais concrètement les moyens mis en oeuvre sont ridicules au regard de l'ampleur de l'enjeu.
Bonne année à tous et merci à la tribune pour son libre accès
a écrit le 31/12/2012 à 21:38 :
Il ne fallait rien attendre de cette intervention, triviale , incantatoire, les mesurettes prises notamment fiscales qui toucheront les travailleurs les créateurs de valeur ajoutée ne sont pas la bonne réponse . Pas touche au mamouth des administrations , des conseils regionaux. Plethores; des communautes. De communes aux 36 sous directeurs.qui dirigent in ne sait quoi. ... Marrre de voir ces gaspillages.connus et affichés par la cour des comptes. ... sans être écoutée
Réponse de le 09/01/2015 à 17:36 :
justice a été faite.
une pensée aux hommes d assaut blessés. la France les remercie et les soutient

a écrit le 31/12/2012 à 20:16 :
Blablablabla...qui ecoute encore ces discours d'un autre temps ???
a écrit le 31/12/2012 à 20:11 :
Mon intention était de ne pas déroger à la règle et de l'écouter. Malheureusement il à commencer par mentir, ce qu'il fait de mieux donc je passe à l'appéro et lui souhaitant la pire des années, tous mes v?ux de malheurs pour lui et d'espoirs pour les français, les vrais, bonne années à vous
a écrit le 31/12/2012 à 19:11 :
pour les voeux présidentiel de ce soir , il ne pas s'attendre a de grandes révélations .

A vingt heures, à la télé, quand tous les pauvres sortent du travail, on ne peut pas dire toute la vérité. Sinon la majorité n'irait pas travailler le lendemain.


merci coluche tu nous manques!
Réponse de le 01/01/2013 à 9:35 :
+1
a écrit le 31/12/2012 à 18:59 :
Cristhine LAGARDE va porter plainte pour plagia si il dit "la crise est derrière nous ! " !
Réponse de le 01/01/2013 à 11:42 :
C'est bien parce que on l'a dans le C--l.
a écrit le 31/12/2012 à 18:13 :
C'est vrai que l'espoir fait vivre... et quand on suce des cailloux, ça coûte moins cher et ça met plus longtemps que les bonbons à fondre dans la bouche :-) Sur cette haute pensée philosophique, bonne année à toutes et à tous :-)
a écrit le 31/12/2012 à 17:51 :
Au menu : "enfumage" ; navigation à vue ; et en dessert "taxes". Connaissant déjà ce qu'il va nous sortir, je vais regarder un bon vieux DVD;
Réponse de le 01/01/2013 à 3:47 :
mensonges ....nous et notre caviard les autres aux charbons
Réponse de le 01/01/2013 à 10:11 :
Dans un premier temps le costume était mal taillé ensuite trop ajusté,maintenant ce costume de Pésident ne lui convient "PAS" mais alors pas du tout,il a l'air d'un sac.
On est entrain de coulé ,mais il est confiant...? Quelque soit ses résultats meme trés négatifs il aura de quoi se goinfrer avec sa clique ,bien pensante .
Réponse de le 02/01/2013 à 18:38 :
l'espoir fais survivre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :