Cuisiniers, serveurs, animateurs... ces métiers les plus recherchés

Comme chaque année, Pôle emploi et le Credoc publient leur enquête "Besoins de main d'oeuvre" qui permet de connaître quels sont les métiers les plus recherchés au niveau national et dans chaque bassin d'emploi. Il y aurait 1.613.100 projets de recrutements cette année, dont 14% dans l'hôtellerie-restauration et 12% dans les services aux entreprises. Par métiers, ce sont surtout ceux demandant une faible qualification qui sont les plus rechérchés, les mêmes depuis plusieurs années: apprentis de cuisine, serveurs, animateurs, etc.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

On recherche apprentis de cuisine, serveurs, animateurs socioculturels, aides à domicile....... Comme chaque année, Pôle emploi, en partenariat avec le Credoc, a réalisé son enquête « Besoins en main-d'?uvre » (BMO) en envoyant un questionnaire à plus de 1,6 million d'établissements afin de connaître leurs besoins de recrutement par secteur d'activité et par bassin d'emploi. Une mine pour connaître les métiers les plus recherchés, les secteurs qui recrutent et les bassin d'emplois les plus porteurs.
Sans surprise, Les prévisions d'embauche exprimées par les employeurs progressent seulement de 0,3% en 2013 pour s'établir à 1.613 100 projets, répartis dans les 388 bassins d'emplois français (métropole, DOM et Mayotte). Ainsi, seulement... 4 400 projets d'embauche supplémentaires sont comptabilisés cette année.


Moins de la moitié des recrutements sont durables


La part des établissements qui envisagent de recruter passe de 17,7% à 18,0% en un an, ce qui se traduit par une légère baisse du nombre moyen d'intentions d'embauche par établissement recruteur (3,8 contre 3,9 en 2012). Et un peu moins de la moitié des postes proposés sont des emplois considérés comme durables (très exactement, 49,4% des recrutements sont envisagés en CDI ou en CDD de plus de six mois).


L'hôtellerie-restauration en tête des secteurs qui recrutent


Avec 14% des intentions d'embauche, l'hôtellerie-restauration constitue toujours le premier pôle de recrutement national, talonnée par les services aux entreprises (12%) et la santé-action sociale (12%). Plus globalement, le secteur des services concentre, à lui seul, 64% des projets de recrutement, en très légère hausse (1,1%). Le commerce voit également ses perspectives d'embauche progresser (+1,9%) par rapport à 2012, avec 11% des projets en 2013. Le secteur de la construction représente quant à lui 6% des besoins en main-d'?uvre en 2013, en chute de 11% par rapport à 2012.


Surtout des métiers non qualifiés


Et, cette année encore, les métiers les plus recherchés (ce sont toujours les mêmes depuis des années) - pour la plupart à faible niveau de qualification - concernent les services aux particuliers : apprentis de cuisine, serveurs, animateurs socioculturels, aides à domicile, aides-soignants... Ce résultat illustre le poids structurellement fort des activités touristiques et des services à la personne dans le tissu économique français. Ces métiers se caractérisent, dans la plupart des cas, par une importante saisonnalité et des difficultés de recrutement élevées.
Plusieurs métiers du secteur agricole (viticulteurs, arboriculteurs salariés...) demeurent aussi parmi les plus recherchés, avec cependant une très forte saisonnalité. Des volumes de projets importants sont générés par le secteur des services aux entreprises (agents d'entretien), l'industrie (ingénieurs, cadres d'études) et le commerce (vendeurs, employés de libre-service).

 

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 64
à écrit le 21/02/2015 à 15:29
Signaler
Assez d'accord sur vos avis il y a des année que ces métier on mauvaise réputation ou sont les inspecteurs du travail,syndicat dans se métier? les gouvernement déconnecter de réalité on cas y mettre les pieds au lieu de traiter les chômeur de feigna...

à écrit le 05/04/2014 à 0:34
Signaler
A tous les saisonniers, Maranatha Le Grand Hôtel des Thermes à Brides les Bains en Savoie, à éviter!!!! A moins que vous aimiez être logé dans la merde... chambres minuscules et dégueulasses (qu'il faut assurer contre les incendies et les dégâts des ...

à écrit le 05/04/2014 à 0:27
Signaler
Métiers de merde, exploitation à fond, demandent trop d'investissements et de sacrifices pour un salaire de misère, bref à bannir (ou alors tant qu'on est jeune et célibataire) Vous vous imaginez en salle ou en cuisine à 60 piges? Taffer tard le soi...

à écrit le 12/10/2013 à 22:06
Signaler
pour que ces metiers attirent ...les jeunes ....il faut donner le meme statut aux metier de bouche q aux agents EDF ..RATP..et autres ........il y aura liste d attente ..car dans les metier de bouffe on y creve la faim .... je parle pas des...

à écrit le 12/10/2013 à 12:51
Signaler
La plupart de ces métiers sont faits au black par des jeunes de 20-30 ans au smic, alors faudrait déjà plein de controles, et après on en parlera.

à écrit le 12/10/2013 à 9:12
Signaler
bonjour,je suis cuisinier depuis l age de 16 ans ,j en ai 41 aujourd hui. c est un super metier,difficile ,on ne compte pas ses heures ,pas de vie de famille ,mais c est valorisant .j ai travaillé 17 ans dans la meme boite,j ai vu defiler plusieurs ...

le 12/10/2013 à 12:49
Signaler
mieux vaut tard que jamais.

à écrit le 12/10/2013 à 8:57
Signaler
remoi

à écrit le 08/10/2013 à 8:26
Signaler
Bonjour, j'ai été apprenti, j'ai été cuisinier , j'ai été traiteur. Tu travailles beaucoup et tu es vraiment mal payé. Qui peut concevoir de travailler tant d'heure et d'être payer moins que ce que l'on devrait? Qui peut accepter d'assumer toutes les...

à écrit le 03/06/2013 à 14:02
Signaler
Entierement d'accord !! l'hotellerie est a éviter,si vous voulez préserver un peu votre vie de famille.

à écrit le 28/05/2013 à 11:17
Signaler
Bonjour évidement les hotel restaurant recrute et trouve pas car les journée de travails sont de l'esclavage 12a14h par jour sur 6jour sur 7 et encore l'été en saison ces du 7jour sur7 horaire 8h 15h 17h 00 h 1h mat coupure ,brulure ,stress du ...

à écrit le 11/04/2013 à 10:15
Signaler
A une époque assez lointaine maintenant, le secteur de l'hôtellerie-restauration était vraiment rémunérateur..... On travaillait beaucoup, certes, mais le salaire correspondait assez bien au temps de travail.... J'ai eu une période où je pouvais gagn...

le 27/04/2013 à 19:42
Signaler
je suis tout a fait d'accord avec vous cordialement

à écrit le 11/04/2013 à 10:00
Signaler
je tiens just a dire que de travaille 200 par mois et d etre paye just pour 178 ca s appele ESCLAVAGISME,,,,alors reveillez vous et ne discute pas a cote la plaque ,,,,c est la verite c est une domaine de m@@@@rde

le 11/04/2013 à 10:32
Signaler
J'ai eu une expérience similaire à Londres il y a des années en arrière (à l'époque où ce domaine commençait à ne plus être rémunérateur mais exploitant), où je bossais 50hrs/semaine environ, pour un contrat de 39hrs/semaine et où j'étais payé pour 3...

à écrit le 11/04/2013 à 9:55
Signaler
bonjour je travaille comme serveuse depuis 2 ans dans la meme entreprise,,,j amais absente jamais arret maladie toujours a l heurre ,,,mais j amais augmentation de salaire je travaille entre 190 et 200 h par mois et toujours sur la fiche de paye j ai...

le 27/04/2013 à 13:42
Signaler
faire un contrôle de l'URSSAF et sinaler à la DDTE !

à écrit le 10/04/2013 à 17:33
Signaler
Hôtellerie-restauration , ce sont des secteurs que les gens doivent éviter, car mal payés, le smic pour bosser comme un esclave...

le 10/04/2013 à 18:30
Signaler
Bonjour, je ne suis pas d'accord avec vous, nous tenons un restaurant et pour autant nous ne travaillons pas comme des "esclaves" et nous ne faisons pas travailler notre personnel comme des "esclaves" de toute façon il y a une législation et nous la ...

à écrit le 10/04/2013 à 15:59
Signaler
L'hôtellerie-restauration est le métier le plus nul qui existe... froid, chaud,stresse, jamais de jour férié, jamais de weekend ... et le pire c'est les salaire... toujours a la limite légale du smic.... il faut être un gros crétin pour vouloir faire...

le 10/04/2013 à 17:07
Signaler
Votre commentaire, manifestement issu de l'expérience, démontre à quel point la prétendue "loi de l'offre et de la demande" est un légende. Les employeurs de la restauration se plaignant depuis des lustres du manque de main d'?uvre, en toute logique ...

à écrit le 10/04/2013 à 15:57
Signaler
Article qui confirme que l'essentiel des prétendus "emplois de demain" en France se trouvent donc dans la restauration, les services à la personne et de domesticité, le nettoyage, le gardiennage... Des métiers globalement peu qualifiés, très peu rému...

à écrit le 10/04/2013 à 15:55
Signaler
faire l'effort d'obtenir un BTS pour être rémunéré au smic (ou à peine plus) n'a rigoureusement aucun intérêt économique, c'est même absurde. Et si vous payez à leur juste valeur des BTS pour faire le service dans un restaurant, l'addition va telleme...

le 11/04/2013 à 9:43
Signaler
Ne croyez vous pas que dans ces pays qui ont un population beaucoup plus important et qu'ils sont deja industriellement developpe? En france on va produire pour vendre cher? C'est la mort assurée, on est compétitif , a l'inverse dans ces pays ou les ...

à écrit le 10/04/2013 à 15:44
Signaler
Au vu des résultats de cette enquête, me reste plus qu'à m'expatrier si je veux échapper à la précarité. A moins que les extrémistes recrutent des jeunes nervis, comme au temps béni des années 30.

à écrit le 10/04/2013 à 14:41
Signaler
L'hôtellerie-restauration est un métier comme les autres, où nous avons besoin de qualifications pour servir au mieux les clients. De plus en plus, les restaurants engagent du personnel non qualifié, payé le minimum. L'addition reste la même. Il ma...

le 10/04/2013 à 15:54
Signaler
... suer à faire un BTS pour être rémunéré au smic (ou à peine plus) n'a rigoureusement aucun intérêt économique, c'est même absurde. Et si vous payez à leur juste niveau des BTS pour faire le service dans un restaurant, l'addition va tellement augme...

à écrit le 10/04/2013 à 12:58
Signaler
les métiers "vedettes" les plus recherchés sont pour la plupart des jobs mal payés ... qu 'on se le dise !

à écrit le 10/04/2013 à 11:52
Signaler
...de mon temps avec une licence en droit on devenait avocat, notaire Aujourd'hui avec un doctorat en droit on vous apprend à chercher un emploi De mon temps on faisait une connerie il y avait une sanction Je ne comprend plus l'aujourd?hui que sera...

à écrit le 10/04/2013 à 11:36
Signaler
Ces secteurs seront toujours en tete car le salaire étant tellement minable personne ne souhaite postuler ou en drenier recours avant la radiation de pole emploi. Comment voulez vous vivre avec des salaires de miséres avec des impots indirects qui...

à écrit le 10/04/2013 à 11:27
Signaler
14% ds l'hôtellerie & restauration ...travail saisonnier..mal payé ...mal considéré...14% pour les mêmes postes que les gens ont quitté...suffit de voir comme l'on est reçu dans certaines 'hôtelleries françaises...France ...le glas de la décadence..

à écrit le 10/04/2013 à 9:44
Signaler
- Soit peu ou trop d'heures de travail! - Soit un salaire qui souvent ne subvient en aucun cas aux besoins. - Aucune reconnaissance du travail. - Aucune évolution hierarchique possible à part se donner à 100% pendant des années et des années. - Pénib...

à écrit le 10/04/2013 à 9:39
Signaler
Animateur socioculturel un métier non qualifié ? Quand on voit le coût des diplômes professionnels et les exigences de plus en plus nombreuses dans ce domaine sans parler des champs de compétences, ça fait mal. Il ne faut pas confondre animateur sais...

le 10/04/2013 à 20:51
Signaler
Que la tribune révise la définition d'un animateur socioculturel! effectivement, il ne faut pas confondre avec animateur de loisirs! et non, un animateur socioculturel n'est certainement pas au même niveau qu'un agent d'entretien surtout avec un bac ...

à écrit le 10/04/2013 à 8:17
Signaler
il faut dire qu'aide a domicile 2 heures par ci deux heures par la au smic et avec obligation d'avoir un vehicule, c'est un peu normal que ca n'interesse pas grand monde; ca serait d'ailleurs interessant d'avoir le profil des annonces publiees .........

à écrit le 09/04/2013 à 22:13
Signaler
Mince des métiers pour fainéants qui pointent au chômages mais que l'on ne souhaite à nos propres enfants, même si il n'y a pas sot-métier. A part peut être pour payer les études.

le 10/04/2013 à 0:35
Signaler
@cadresup: oué, enfin si tu espères payer les études de tes gamins avec la paie McDo, ça doit pas être des études très poussées. Ce que tu sembles en tout cas ignorer, c'est qu'en Amérique du Nord, l'âge de la majorité est dans bien des états et dans...

le 10/04/2013 à 9:32
Signaler
@patrick Cadresup parle des étudiants qui bossent à mcdo pour payer ses études qu'ils font en même temps ;)

à écrit le 09/04/2013 à 18:54
Signaler
l esclavage cest termine les jeunes ont compris a l epoque des 32 h ou 35 h ..les rtt il faut mieux etre fonctionnaires ou chomeurs ....

le 10/04/2013 à 8:33
Signaler
Absolument ! favorisons le RSA, qui nous créera des chômeurs de longue durée, des vrais pauvres sur lesquels le PS pourra pleurer des larmes de crocodiles...

le 05/05/2013 à 12:32
Signaler
Les RTT c'est la plus belle connerie que le gouvernement n'ai créé, faire augmenter le pouvoir d'achat mon oeil, où sont les embauches. Je suis fonctionnaire territorial, le RSA ne veulent pas que l'on touche à leur statut, certains ils sont peu nomb...

le 07/05/2013 à 15:41
Signaler
vous payez des impôts en étant mère seul avec deux enfants c'est que vous dites pas la vérité vous gagné plus que le smic même moi en étant mère seul avec ma fille de 8 ans bientôt 9 je paye zéro impôts pourtant je travaille dans le milieu de la rest...

à écrit le 09/04/2013 à 18:22
Signaler
Exvcusez-moi mais que des boulots de merde. En tant qu'ingénieur personne ne me cherche, j'ai dû partir à l'étranger pour être mieux considéré, mieux payé. C'est bien triste, surtout que c'est la France qui a payé mes 5 ans d'études post bac...

le 09/04/2013 à 19:24
Signaler
@Triste: on a pas d'intérêt commun durable, uniquement des intérêts personnels. Le pricnipal c'est de se prendre en main et ne pas pleurnicher comme beaucoup trop le font :-)

à écrit le 09/04/2013 à 18:04
Signaler
Vous avez dit "Emplois"? Sous-emplois. Dans la restauration et les services, des emplois à mi-temps, quart-de temps payés au minimum, CDD, horaires à rallonge, apprentis maltraités, logement taudis pour les saisonniers... et pas mieux du côté des can...

le 09/04/2013 à 18:28
Signaler
@JB38: et c'est pour cela que le taux de rotation du personnel dans ces métiers est totalement incroyable et que sur le papier, les employeurs semblent embaucher, alors qu'en réalité c'est toujpurs le même poste :-)

le 10/04/2013 à 8:20
Signaler
oui, on peut meme rajouter que certains postes ne prennent pas preneur car tt le monde sait ' comment ca se passe dans la boite', et la autant ne pas perdre son temps...

le 10/04/2013 à 9:36
Signaler
Le pire, c'est qu'il n'y a pas de respect de la loi, comme dans la restauration où on enlève du salaire les sommes non payés par les clients (qui sont partis sans payés par exemple). Résultat, bcp gagne à peine 5? de l'heure. Quand on pense qu'en Chi...

à écrit le 09/04/2013 à 17:42
Signaler
Les "emplois" dont on parle ici sont essentiellement des postes d'esclaves, de nuit comme de jour, jours ouvrés comme jours fériés. Les rémunérations sont souvent exprimées en pourcentage du SMIC...(en dessous de 100% bien sûr, rarement au-dessus)

le 09/04/2013 à 18:51
Signaler
tu doit etre heureux avec ton rsa palmé

le 09/04/2013 à 21:18
Signaler
C'est navrant ces remarques à propos du pourcentage du smic! Le CHR a une grille de salaire au dessus du smic!!! Arrêtez la désinformation !

le 10/04/2013 à 8:21
Signaler
Tout à fait EXACT + UN !

le 10/04/2013 à 19:22
Signaler
Salaire bas, heures supplémentaires ni payées, ni récupérées (parfois payées au "black")...De quel droit? Et investissement personnel énormes, nous sommes très loin des 39h/par semaine. Qui voudrait travailler entre 50 et 60 heures par semaine payé 1...

le 11/04/2013 à 0:23
Signaler
de tous ces patrons qui se plaignent et veulent gagner de l'argent sur les apprentis. Vous voulez des apprentis, payez les mieux, sinon demerdez vous ou fermez votre boite, "restau" et prenez plus petit. Si cela était si intéressant de travailler che...

à écrit le 09/04/2013 à 17:36
Signaler
Le problème, c'est la main d'oeuvre au black...

à écrit le 09/04/2013 à 17:16
Signaler
Tout un article pour une enquête sur des "projets de recrutement" réalisé par Pôle emploi... autant dire immédiatement que cette administration d'état n'offre aucune solution pour réduire le chômage en France autre que la radiation et des formations ...

le 10/04/2013 à 9:30
Signaler
Je confirme. Etant actuellement en Contart de Sécurisation Professionnel ( CSP ) depuis presque 3 mois, je peux vous dire que c'est le grand n'importe quoi. Ce dispositif est surtout valable pour les gens qui savent ce qu'ils veulent faire, et là, le...

à écrit le 09/04/2013 à 17:10
Signaler
Ca donne une image de ce qu'est devenu la puissance économique francaise....une puissance decadente

à écrit le 09/04/2013 à 16:54
Signaler
mais dans ces metiers nous aurons de la main d'oeuvre quand on arrétera de faire baisser les salaires avec de la mains d'oeuvre étrangere sachant en 3 mois de saisons un roumain par exemple se fait un an de salaire dans son pays de plus son salaire ...

le 10/04/2013 à 8:57
Signaler
Et on tape sur les étrangers, bien évidemment en période de crise le communautarisme revient en force. Il est évident que les postes dans lesquels on recrute sont sous-payés, mais c'est la loi de l'offre et de la demande. Quand comprendrons nous que ...

le 10/04/2013 à 11:38
Signaler
@eirbaf Les étrangers (européens ou non européens) l'ont bien compris la nouvelle économie de la France c'est l'économie de la dette par le saupoudrage d'aides sociales grâce aux socialistes. Ils renouvellent le cheptel de veaux français (cf. le réc...

le 10/04/2013 à 16:05
Signaler
et quand on réalisera qu'un salaire de 800? (déjà pas si mal par les temps qui courent) ne permet même pas de payer le loyer d'un studio minable, ce qui vous condamne au statut de travailleur-pauvre-assisté donc stigmatisé, on aura fait un grand pas ...

le 27/04/2013 à 18:44
Signaler
et si on ne donnait pas a tout etranger qui vient en france l'ATA (renseignez vous a votre CAF )une somme de pres de 480 euros en attendant la regularisation de ses papiers peut-etre qu'il y aurait plus d'argent pour payer normalement ces emplois do...

le 01/06/2013 à 16:54
Signaler
je suis d'accord les conditions de travail dans ce secteur sont illégales je ne comprends pas pourquoi l'etat ne s'en mele pas !!!! ayant bossé autant pour des chaines que des restaurateurs indépendants les heures sup ne sont jamais payées...les cuis...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.