Laurence Parisot tentée par la politique

 |   |  282  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'actuelle présidente du Medef a évoqué la possibilité de se lancer dans la politique après la fin de son mandat en juillet.

Que fera Laurence Parisot après la fin de son mandat? Peut-être de la politique... Ce 11 avril, elle a en tous cas laissé planer le doute sur une éventuelle carrière politique au terme de son mandat de présidente du Medef. "Est-ce que je vais continuer à m'exprimer? Certainement. Est-ce que je vais continuer à faire en sorte que notre pays trouve la voie pour rester un pays phare, un pays prospère? Oui", a-t-elle lancé sur l'antenne de BFM et RMC.

"Je ne supporte pas de voir notre pays en difficulté"

A la question plus spécifique d'un engagement politique, elle a répondu: "Je n'écarte pas [cette idée], tout simplement parce que je ne supporte pas de voir notre pays en difficulté." "Je pense que la France a besoin que tous ceux qui sont prêts à s'engager puissent le faire. Maintenant, il y a beaucoup d'engagements possibles, et ça ne passe pas forcément par la voie de l'élection", a-t-elle cependant ajouté.

Pas de troisième mandat au Medef

Pour rappel, Laurence Parisot s'est vu opposer une fin de non recevoir à propos de sa demande de changement des statuts du Medef afin de pouvoir briguer un troisième mandat. Avant de prendre la tête de l'organisation patronale en 2005, elle dirigeait l'institut de sondage Ifop. Visiblement un simple retour à la case "chef d'entreprise" ne lui suffit pas.Si Nicolas Sarkozy avait été réélu président de la République le 6 mai 2012, Il se dit que Laurence Parisot aurait alors brigué un poste de commissaire européen  (en remplacement de Michel Barnier?) avec l'appui du président. Une piste tombée à l'eau avec le changement de majorité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2013 à 7:47 :
mouais ,quand on favorise la prosperité en exploitant le travailleur, c'est sur!!
ESCLAVAGISTE!!!!!
a écrit le 12/04/2013 à 20:33 :
...... il est temps pour elle de penser à sa retraite.
a écrit le 12/04/2013 à 14:27 :
Bon sang, si on pouvait vendre toute cette clique d'inutiles à l'étranger, on aurait depuis longtemps redressé notre balance commerciale !!
a écrit le 12/04/2013 à 12:56 :
Mme Parisot tellement déçue de se faire piquer son jouet dit entrer en politique mais qu'est ce quelle a fait d'autre qu'une politique de droite pure et dure dans la tradition d'un patronat revenchard!!!!
a écrit le 12/04/2013 à 6:49 :
qu'elle aille sur la 8 avec Bachelot....
Réponse de le 12/04/2013 à 11:24 :
hi!hi! ça ferait la "PAIRE ", du PAF !
a écrit le 12/04/2013 à 0:01 :
Elle a toujours eu la politique en ligne de mire. Tout dans ce qu'elle a fait, la manière de choisir des thèmes sociétaux comme support à son action, son utilisation des factions, sa manière (et les armes dont on l'a doté) d'agir contre ses ennemis, tout avait la "saveur" du politique. Elle attendait d'ailleurs à mon avis de pouvoir prolonger son mandat de deux ans dans ce seul but, lui permettant de passer d'une exposition publique forte (gageons qu'elle prévoyait de prendre des mesures au nom du MEDEF qui l'aurait positionnées idéalement) à une autre, et utilisant au mieux son statut de représentante féminine, comme elle l'avait déjà fait pour le MEDEF. Ce qui m'a toujours fait penser qu'elle avait la politique en ligne de mire, est justement son élection à la tête du MEDEF. Elle n'aurait pu y arriver sans l'aide forte de nombreux amis. Lesquels et pourquoi? Je suppose que si elle se lance officiellement en politique, les mêmes intérêts seront présents pour lui trouver le poste et la campagne idoine.
a écrit le 11/04/2013 à 21:53 :
elle a un ego surdimensionné,le besoin de passer a la télé.
ses envies de politique ne m etonne pas, elle a été beaucoup trop proche des politiques , en particulier socialistes.qu elle y prenne sa carte si elle veut
ses innombrables compromissions ont menés nos entreprises a etre les moins profitables d europe
Réponse de le 12/04/2013 à 7:46 :
+1 elle commence a me fatiguer !
a écrit le 11/04/2013 à 21:27 :
Mme PARISOT a toujours été la grande ordonatrice qui a MIS a ses pieds les simplets exécutants de l'UMP annexe du MEDEFCAQ40.
a écrit le 11/04/2013 à 18:07 :
Parisot élue Miss camping 2013 des flots bleus en Ar-dèche
a écrit le 11/04/2013 à 18:01 :
J'ai cru qu'elle était la digne représentante des patrons, un patron qui fait pendant quelque temps le job de représenter ses collègues. Mais en faite, elle ne semble pas interessée au job de patron (c'est trop ingrat), c'est mieux de faire la politicarde et de faire des grands discours à la télévision.
a écrit le 11/04/2013 à 17:56 :
La seule bannière qui vaille depuis mon éviction du MEDEF est le parti anti-capitaliste de mon ami Olivier Besancenot.
a écrit le 11/04/2013 à 17:51 :
Manquait plus qu'elle!! de toute façon, elle en a déjà "l'étoffe " .... !
Réponse de le 11/04/2013 à 19:53 :
la pauvre est dans le besoin !!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 11/04/2013 à 17:20 :
Euhhh ... Il faudrait peut être prévenir Mme Parisot que le 1er avril est déjà passé ! Trêve de plaisanterie, je suis d'accord avec Chris, je me demande sous quelle bannière elle va se présentée ... Enfin si elle le fait !
a écrit le 11/04/2013 à 17:13 :
Le conseil que je peux donner à Mme parisot,c'est de militer pour faire admettre le financement d'une partie des retraites par une taxe sur l'énergie.Mais qui le lui fera savoir?Je suis prêt à lui donner les éléments nécessaires.
a écrit le 11/04/2013 à 16:55 :
Ca serait très intéressant de voir sous quelle bannière elle se rangerait. La fonction de présidente du MEDEF lui impose aujourd'hui une ligne politique au service des intérêts des grandes entreprises. Pas certain que cela soit sa vocation première, son aspiration profonde. Et cette annonce pourrait même être un bras d'honneur à ses ex-confrères qui ont refusé de la reconduire dans ses fonctions. Bref, on pourrait être surpris.
a écrit le 11/04/2013 à 16:51 :
2 mandats ne lui suffisaient pas , et pourtant même un président ne peut en avoir davantage......très présomptueuse
a écrit le 11/04/2013 à 16:49 :
elle cherche du foin que ses bons et serviles services au Pingouin lui ont fait mériter.
a écrit le 11/04/2013 à 16:18 :
J espère qu'elle va se présenter sous les couleurs PS ou Bayrou,elle serait à sa place !!là!!!
Réponse de le 11/04/2013 à 16:48 :
elle était plutôt sarko et attendait le poste de Barnier qu'elle a loupé , sarko ayant été évincé......
à suivre donc....
a écrit le 11/04/2013 à 15:33 :
Il est surtout urgent qu'elle se casse ! L'être humain n'a pas besoin de ce modèle moral et social.
On peut aussi demander à Renaud de faire une chanson à la mémoire de son action.
a écrit le 11/04/2013 à 14:20 :
Chers camarades, je me présenterai dans la circonscription de GANDRANGE comme député en étant sponsorisée ARCELOR-MITTAL.
a écrit le 11/04/2013 à 14:10 :
Les gens qui savent faire quelque chose y compris les cadres supérieurs devraient comprendre que pour le redressement de notre société et de notre économie il faudrait mieux Edouard Martin (arcelor) que Mme Parisot par ailleurs certainement très respectable.
a écrit le 11/04/2013 à 14:02 :
à la place de Montebourg..Elle possède un carnet d'adresse bien fourni!!!
a écrit le 11/04/2013 à 13:43 :
."Si Nicolas Sarkozy avait été réélu président de la République...". Elle a choisi le mauvais cheval !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :