Cahuzac persiste : "600.000 euros oui, le reste non"

 |   |  942  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'ancien ministre du Budget a démenti mardi la rumeur faisant état d'une somme de 15 millions d'euros qu'il aurait détenue sur un compte à l'étranger dans une interview accordée à RMC et BFMTV. Il a confirmé qu'il renonçait à son siège à l'Assemblée nationale et assuré qu'il n'aurait jamais dû accepter son poste à Bercy. Retrouvez en un clic les principales déclarations de Jérôme Cahuzac.

C'était attendu. L'ancien ministre du Budget a confirmé mardi, dans une interview accordée à BFMTV et RMC, qu'il renonçait à son siège de député. En revanche, Jérôme Cahuzac a démenti la présence de 15 millions d'euros sur un compte en Suisse, assurant que ses avoirs à l'étranger étaient de 600 000 euros. La Tribune résume en 10 points les principales déclarations à retenir de cette intervention.
 

  • Jérôme Cahuzac dément les 15 millions d'euros


"600.000 euros oui, le reste non". C'est ce qu'a assuré l'ancien ministre du Budget mardi sur BFMTV. "J'ai déjà dit aux juges ce qu'était le montant de ce compte à l'étranger. La procédure judiciaire le montrera", a-t-il ajouté.

  • De l'argent propre

A la question "d'où vient l'argent ?", l'ancien ministre répond "de mon travail". "J'ai eu à oeuvrer avec des entreprises de santé", poursuit-il. Avant de préciser: "il n'y a pas de confusion des genres, ni de conflits d'intérêts. Quand j'étais au cabinet Evin [ministre de la Santé sous le gouvernement Rocard en 1988, ndlr.], j'ai fait mon travail le plus loyalement possible". L'ancien ministre du Budget explique ainsi que c'est seulement après avoir quitté ses fonctions qu'il a travaillé "en toute légalité avec de laboratoires pharmaceutiques".

Jérôme Cahuzac démént également tout financement illicite de parti politique. "Ce compte n'a jamais servi à financer des campagnes du Parti socialiseé, a-t-il assuré. "La rumeur sur les 15 millions court, la rumeur sur ces financements parallèles court. Toutes les rumeurs ne sont pas fondées. Loin s'en faut", a commenté l'ancien ministre du Budget.
 

  • Devenu député, Jérôme Cahuzac cesse ses autres activités en 1997


L'ancien ministre du Budget explique qu'il n'a plus accepté aucune mission lorsqu'il est devenu député de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, le 12 juin 1997.

 

  • Jérôme Cahuzac renonce à son siège de député

"J'ai effectivement pris la décision, (...) j'estime que la gravité de cette faute ne me permet pas de conserver mon mandat parlementaire", a estimé l'ancien ministre du Budget. Avant de préciser: "la faute morale ne me permet pas de rester député". Un éventuel retour en politique, lui "paraît peu probable". Jérôme Cahuzac a "le sentiment très puissant qu'une page se tourne". "La vie politique n'a de sens que lorsqu'on est élu. Je n'ai, de fait, plus de vie politique", a-t-il ajouté. Et de conclure: "je redeviens un simple citoyen sans mandat et sans responsabilité".
 

  •  Un "acharnement sans précédent"


"Incontestablement les réactions ont été très violentes", a estimé l'ancien ministre du Budget. Bien que ce ne soit, selon lui, pas à lui d'en juger, Jérôme Cahuzac assure qu'"il y a eu un acharnement" dont il "doute qu'il y ait eu un précédent".
 

  • Quid de ses indemnités parlementaires ?


Concernant la question de ses indemnités d'ancien ministre, Jérôme Cahuzac a expliqué qu'il s'agissait d'un "problème juridique". "Je laisse à la justice le soin de faire son travail, a-t-il indiqué. 
 

  • Il aurait dû " avoir la force de refuser" le poste de ministre du Budget

Que se passe-t-il dans la tête de Jérôme Cahuzac lorsqu'il est nommé au Budget? Jérôme Cahuzac tient d'abord à rappeler qu'il est "dans l'irrationnel". "On se ment à soi-même quand on a une part d'ombre", explique-t-il. "Ce jour-là, j'aurais dû avoir la force de refuser. J'ai commis une faute en ne le faisant pas. Croyez bien que j'en paye le prix fort aujourd'hui. Cette ambition je n'aurais pas dû l'avoir sans supprimer cette part d'ombre", assure l'ancien ministre du Budget. Avant de préciser qu'il ne sait pas quel était le degré de connaissance de l'exécutif. "Je leur ai menti", déplore-t-il.

 

  • Jérôme Cahuzac a "commis une folle bêtise"


Au sujet de l'ouverture de ce compte en Suisse il y a 20 ans, Jérôme Cahuzac explique qu'à cette époque, Philippe Peninc (qui lui a organisé l'ouverture de ce compte, NDLR) n'est pas proche de Marine Le Pen qu'il dit avoir rencontré "lors d'une activité sportive". "J'oublie cette affaire avant de l'occulter. J'ai commis une folle bêtise il y a 20 ans. J'avais une part d'ombre qui est aujourd'hui en pleine lumière. Qui n'a pas une part d'ombre? J'admire ceux pour qui ce ne serait le cas", poursuit-il.

  • Jérôme Cahuzac renonce à tout recours

Pourquoi Jérôme Cahuzac a-t-il subitement avoué? "Ce n'est pas il y a 15 jours que je le décide, c'est avant. Après ma démission du gouvernement, je comprends qu'il faut cesser cette situation totalement malsaine faisant que je me consume littéralement moi-même car cette contradiction interne que je porte en moi, je ne la supporte plus. J'ai la conviction que seule la vérité pourra me permettre de me retrouver en accord avec moi-même". Et de poursuivre: "c'est pourquoi je renonce à tout recours. En revanche, je n'ai pas à dire ce qui se passe avec les juges". 
 

  • Jérôme Cahuzac craint les conséquences


La prison? "C'est un risque", répond Jérôme Cahuzac. "Oui j'ai peur, mais je le ferai quand-même. Nier la peur n'enlève pas le risque", analyse-t-il. "Vos confreres ont puissament contribué à dévaster ma vie. Mais c'est moi le responsable. C'est à moi que j'en veux. Le vrai responsable de cette situation c'est moi et personne d'autre", reconnaît-il. Il est toutefois nécessaire de se relever pour "assumer le mieux et le plus dignement possible", a-t-il expliqué pour répondre à une question au sujet d'un éventuel tentation de suicide. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2013 à 11:24 :
que de mauvais foi dans tous ces com..... Combien de donneurs de lecons et de raleurs ici sont des artisants qui font une partie de leur chantier au black? combien sont des commerciaux qui ne declarent pas toutes leur com et autres avantages???? Combien sont fonctionnaire mais font comme lui pour ne pas payer d impots alors qu ils sont les premiers concernés????...... Vous me faites tous bien marrer faites ce que je dis mais pas ce que je fais...... Le probleme ce n est pas tant son compte en Suisse que son mensonge..... On s en fou de son compte en suisse tant que c etait un bon ministre, il aurait du dire la verite point barre!! C est un peu comme Clinton, on s en foutait qu il se soit fait turluter par une stagiaire, il aurait pas du mentir devant le parlement...... Alors a tous cessez de nous faire ch.... On est tous a notre niveau des petits fraudeurs.....
a écrit le 17/04/2013 à 16:19 :
600ke de dépôt sur un compte suisse, tu nous prend pour des truffes !!!! .
Il en faut bien plus
a écrit le 17/04/2013 à 16:17 :
Dans 6 mois, quand il aura été coincé, il dira de nouveau, cette fois ci je vous dit tout.
Un menteur ne ment pas qu'une seule fois!!!
a écrit le 17/04/2013 à 14:28 :
Ce type continue à faire la une des journaux et télés. Alors qu'il ne mérite que l'oubli. Depuis quand les fraudeurs peuvent-ils s'offrir ainsi des tribunes d'absolution?

Certains de ses propos dénotent sa perversion intrinsèque: "il admire les gens qui n'ont pas, comme lui, leur part d'ombre...mais il doute qu'elles existent vraiment" Eh oui J Cahuzac est comme ça: il fraude et il pense sincèrement que, comme lui, tout le monde fraude!

Il faut qu'il retombe rapidement sur terre, qu'il perde ses soutiens afin que la vrai vie s'impose à lui...

ABatuk
Réponse de le 17/04/2013 à 15:26 :
ete oblige de mentir
a écrit le 17/04/2013 à 14:13 :
On note que 85% de la société considère cette affaire comme grave et 60% qu?il y a trop de corruption. La justice n?est pas en capacité de contrôler la situation, on compte moitié moins de juges que les allemands. UBS nous dit qu?il y aurait une quarantaine de personnes avec des comptes en suisse. La question est : y a-t-il trafic à la comptabilité publique ?
a écrit le 17/04/2013 à 11:56 :
indemnités parlementaires il aura, sinon les magouilles de ses collègues ministre il balancera...
a écrit le 17/04/2013 à 11:56 :
Les deputés nous disent....
_ Ce que la loi fait, la loi peu le defaire...
_ Face à la morale et au bon sens.....c'est l'etat de droit qui est retenu
Pour moi j'aurai aimé que Jerome Cahusac ne demissionne pas, pour amené les hommes politique face à leur contradiction.....
Ce que je retiens" la morale n'est pas l'affaire des hommes politique actuel, ou alors qu'ils soient aussi carré que le General De Gaule."
Depuis sa disparition j'ai toujours voté "Blanc"
a écrit le 17/04/2013 à 11:18 :
Il fait son petit mea culpa mais dans son intonation, il n'y a aucun remord. C'est grave pour un représentant de la république irréprochable.. Jen ai marre de tous ces élus de droite et de gauche qui veulent prêcher la bonne parole. Le peuple n'est pas dupe et il en a marre d'être couché à terre devant tant d'injustice, devant tant d'élus qui vivent au dessus de tous les gens ordinaires.
a écrit le 17/04/2013 à 11:14 :
Quand vous avez un président de la république qui dit qu'il n'aime pas les riches, qu'il est l'ennemi de la finance, ces discours favorisent l'évasion fiscale et l'éxil fiscal.Ces discours démagos sont très dangereux pour l'avenir du pays.
a écrit le 17/04/2013 à 11:09 :
Tu parles , mais saura-t-on un jour la vérité? De toute façon, les socialos sont disqualifiés pour donner à longueur de journée des leçons de morale
a écrit le 17/04/2013 à 10:49 :
Ily a des milliers de français qui ont un compte en Suisse avec plus de 600 000 euros et beaucoup plus.Le fisc va devoir les trouver.Mais si les impots en France n'étaient pas si élevés il y aurait moins de comptes ouverts ailleurs.Il n'y a qu'à voir le nombre de français riches qui partent.
a écrit le 17/04/2013 à 10:46 :
moi ce qui me gene ce n'est pas qu'il ait planque du fric, c humain dans u pays ou on charge un marge et ou on est catalogue des qu'on a du fric voir m Hollande, c'est l'exemple type.
Qi'il ait menti ils mentent tous, plus ou moins grave voir Miterrand.......je m'en moque
ce qi me gene c'est qu'il soit venu pour dire que Moscovisci et les autres, n'etaient pas au au courant alors ce n'est pas credible du tout, mais que ls gens ait du fric gagne honnetement et que le gouvernement veuille mettre la main dessus, la je ne suis pas d' accord. T u travaille comme un malade, tu fais de l'argent, et on t'at'ettend au virage, evidemment que si on ne fait rien, juste 35h que l'on nous demande de faie un peu plus d'heures et que l'on crie au scandale, on peut alors maudire ceux qui ont beaucoup travaille
qui ont fait de l'argent. ca c'est critiquable et impensable. Alors Cahuzac c vraiment pour nous cacher autre chose qu'on nous en met plein la tete. Quand au devoilement des biens des ministres qu'est ce qu'on a foutre gaspiller tant de fric pour publier ca, le gouvernemet n;a vraiment rien a fair de concret ca c clair
a écrit le 17/04/2013 à 10:45 :
Quelle galéjade que cette déclaration de patrimoine faite par les ministres. Leurs maisons, leurs appartements on n'en voit que le prix d'achat, mais maintenant, leurs voitures tout juste bonnes "à mettre à la casse" alors qu'ils ont un véhicule de fonction haut de gamme. Quel intérêt de connaître tout ça ?
a écrit le 17/04/2013 à 10:38 :
Tant que la fiscalité sera dépourvue d'un peu de bon sens, les gens chercheront à placer leurs économies ailleurs. Et avec un taux de prélèvement obligatoire au dessus de 45 %, le chômage va atteindre des sommets comme jamais encore. Qui veut travailler pour ceux qui ne font rien ? Si la France est dans un aussi triste état, c'est le résultat de 30 années de gouvernance opportuniste, cynique et incompétente. Et c'est pas fini. La crise actuelle aura au moins le mérite de revenir à la réalité qui n'est pas celle de tous ces illusionnistes au Pouvoir.
a écrit le 17/04/2013 à 10:31 :
"Pathétique" ? Possible. Autant que les "promesses" non tenues sur
l'interdiction du cumul des mandats ; c'est aussi un mensonge ...
aux Français . Et les vociférations de Copé ( " Ils devaient savoir...).
Mais la Droite qui en 2009 devait faire la chasse à l'évasion fiscale ,
elle n'avait pas les moyens d'interroger la Suisse ?
a écrit le 17/04/2013 à 10:29 :
Outre le montant de la fraude qui si le montant est exact n'est pas si énorme pour en faire une histoire pareille, c'est ce que savait véritablement Hollande,Ayraut et Moscovici.Il est très évasif dans son discours.
a écrit le 17/04/2013 à 10:27 :
Il est quand même étonnant que personne ne se pose la question de la provenance de cet argent "noir ". Cahuzac a occupé des postes très importants au Ministère de la Santé, en charge du médicament , ....et des laboratoires, .....dont des laboratoires suisses.
a écrit le 17/04/2013 à 10:23 :
Cahuzac est-il le seul homme politique avec un mandat à posséder un compte dans un paradis fiscal ? Vos règlements de compte deviennent insupportables et les journalistes ne devaient pas entretenir et amplifier les faits. Maintenant on lui reproche sa réussite professionnelle personnelle? Laissez faire la justice?Monsieur Plenel devrait s'en tenir à son travail ces commentaires ... il commence à avoir la grosse tête ...
Réponse de le 17/04/2013 à 11:21 :
réussite professionelle?toucher de l'argent des labos pharmaceutiques pour imposer des médicaments qui n'auraient pas été remboursés sinon?
a écrit le 17/04/2013 à 10:21 :
Ce n'est pas possible de se mettre dans une telle situation pour 600 000 euros et avec tout ce qui en découle.A mon avis le compte ayant plus de vingt ans il doit y avoir prescription d'un certains nombre d'années. Les juges le diront sans doute.
a écrit le 17/04/2013 à 10:10 :
Ce n'est quand méme pas pareil frauder 15 Millions que 600000. Comment expliquer cette différence énorme.
a écrit le 17/04/2013 à 10:06 :
Et pourquoi a t'il pris autant de risques pour 600 000 euros.?.
Réponse de le 17/04/2013 à 10:28 :
Parce que peut être la source même de cet argent est inavouable ? L'enquête ne fait que commencer.
a écrit le 17/04/2013 à 10:06 :
Comment peut-on croire encore à ce sinistre personnage. Il a menti pendant 20 ans lors de sa déclaration des revunus, ainsi que devant les parlementaires. Ce monsieur n'a plus de crédilité.
a écrit le 17/04/2013 à 10:02 :
Ca parait évident de s'embêter (pour rester poli) autant à cacher un compte en allant jusqu'à Singapour, avec les risques que cela comporte, pour "seulement" 600 000 euros...
a écrit le 17/04/2013 à 9:49 :
Ils disent tous pareil! c'est fini, bien fini! absolument plus crédibles ces hommes politiques ! faut dire aussi, que ça ne datait pas d'hier....mais, ça montait "crescendo".......
a écrit le 17/04/2013 à 9:34 :
Histoire à la Dallas, sur fond de divorce et de conflit en terme de partage d'une fortune familiale. Un mélange étroit entre vie publique et vie privé. Le compte en Suisse n'est qu'une des conséquences de cet imbroglio.
a écrit le 17/04/2013 à 9:11 :
Les socialos n'aiment pas l'argent, sauf quand il s'agir du leur.
a écrit le 17/04/2013 à 9:10 :
Pourquoi Cahuzac s'est-il adonné à un tel exercice? Quel est son calcul? Qu'est-ce que cela cache? Est-ce uniquement dans le but de revenir un jour dans la vie politique ou a-t-il défendu d'autres intérêts particuliers?
a écrit le 17/04/2013 à 9:07 :
Pathétique, Pagnolesque, cet homme est il encore crédible? J'en doute, car le mensonge est "le sport" national pratiqué par nos politiques avec une assurance et un aplomb déconcertants.
Cette histoire n'est que la partie apparente de l'iceberg et d'autres politicards de tous bords doivent commencer à gamberger pendant leurs nuits blanches.
La France devenue la risée du monde, fini les leçons de morale à toute la planète, quelle honte....!!!!!!
Réponse de le 17/04/2013 à 9:50 :
+ 1000
a écrit le 17/04/2013 à 8:56 :
15 millions ? = trésor de guerre du PS provenant de commissions occultes que Cahuzac était chargé de faire fructifier. On peut douter que des établissements asiatiques ouvrent un compte pour seulement 300 000 ?
Réponse de le 17/04/2013 à 9:31 :
Que connaissez vous des "etablissements asiatiques" ??
a écrit le 17/04/2013 à 8:27 :
L'état socialiste en pleine action: des mensonges les plus gros aux chasses aux sorcières les plus viles, et ce n'est que le début. Ce qui est le plus dur à encaisser c'est que l'Histoire a déjà diffusé cet épisode à l'est de l'Europe, et que l'on nous ressert un remake de basse facture.
a écrit le 17/04/2013 à 8:15 :
Le vrai responsable de cette situation c'est un système d'imposition spoliation. Si l'imposition était raisonnable pas besoin de mettre son argent ailleurs. D'ailleurs la meilleure preuve ce sont les indemnités non-imposables votées pour eux mêmes par ceux qui nous gouvernent et qui échappent ainsi avec cynisme à l'enfer fiscal qu'il vote allègrement pour les autres. Normal que tous ceux qui peuvent quittent le pays.
Réponse de le 17/04/2013 à 8:55 :
100% d'accord avec vous Mélanie, j'irai même plus loin, si nous n'étions pas rackettés outrageusement, les paradis fiscaux n'auraient aucun intérêt. Mais je tiens à vous rappeler que ceux qui nous gouvernent, comme vous dites, ont été élus par un peuple anesthésié et complaisant. On a les hommes politiques que l'on mérite..!
a écrit le 17/04/2013 à 7:26 :
La conversation de l'ex ministre délégué, largement diffusée sur les ondes , ne m'a pas convaincu , loin de là , de quoi que ce soit Ca sent plutôt une opération de "com" et l'envie d'en "découdre" avec tous ceux ?surtout des politiques ?qui l'ont abandonné NON ,l'affaire Cahusac n'est pas terminée , même et surtout pour le pouvoir que les français ont , parait-il , élu démocratiquement Nul doute que tous vont se sortir de cette impasse !!!
a écrit le 17/04/2013 à 4:52 :
Belmondo, Delon, et d'autres parmi les plus grands acteurs français ont dûs être admiratifs devant la performance de comédien donnée hier par Jérôme Cahuzac.Pardons, regrets, remords, mea culpa...tout est faux mais tout est bien fait, et construit pour que les gogos marchent.Et ça marche, apparemment, car les français "sont des veaux".
Réponse de le 17/04/2013 à 7:29 :
Tout à fait d' accord, bravo à l'agence de "com" la même sans doute que celle de DSK.
a écrit le 17/04/2013 à 2:19 :
On comprend mieux pourquoi les gens quittent la France. Barrez-vous les jeunes si vous voulez vous épanouir dans votre vie professionnelle. Le système d'impôts inique nivelle tout le monde par le bas. En France si on gagne de l'argent, il faut raser les murs. C'est pas avec une mentalité pareille que le chômage va refluer bien au contraire. Le pays s'enfonce dans la misère. Mais si les français sont heureux, alors pourquoi pas ?
Réponse de le 17/04/2013 à 9:52 :
les Français, même si ce n'est pas correct, n'ont plus de c..illes ! point barre ......
a écrit le 16/04/2013 à 23:40 :
Moscovici a été tres imprudent en cautionnant Cahuzac au Budjet
2008 Un inspecteur du Fisc avait fait un rapport sur le compte en Suisse Cahuzac , le pouvoir UMP et le monde politique savaient et Cahuzac est devenu un fusible
Tres surveille car Cahuzac (PS) était president de la commission des finances a l?assemblée sous Sarkosy depuis 2007 ,
Hebdo suisse le 11.04.13
Récit d?une affaire d?Etat.
Service de renseignement DCRI : «Nos services de la DCRI traquent depuis plusieurs années les fraudeurs du fisc à l?étranger et notamment en Suisse où nos hommes sont très présents.» En outre, le cas Cahuzac ne leur était pas inconnu ,en 2008, Rémy Garnier, inspecteur du fisc français, avait alerté sa hiérarchie sur l?existence d?un compte suisse de Jérôme Cahuzac. Le fonctionnaire a été écarté
Mais alors pourquoi n?avoir pas agi plus tôt? Une partie de la réponse vient de tomber grâce à un collectif d?officiers de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur). Dans un document de 14 pages, remis le 16 février au groupe de travail sur les exilés fiscaux dirigé par le député socialiste Yann Galut, ces espions confirment que les renseignements surveillent étroitement sur l?organisation de la fraude fiscale internationale, notamment celle organisée par UBS. Mais ils se sont bien gardés de transmettre leurs informations à la justice.
Pourquoi? «Ces services se nourrissent des délits qu?ils ne souhaitent pas voir apparaître ou révéler à l?autorité judiciaire pour ne pas amoindrir leur influence, quand le besoin s?en fait sentir», répondent les membres de ce collectif d?officiers de la DCRI dans ce document cité par La Croix.
En clair: ils utilisent leurs informations sur la fraude fiscale quand bon leur semble, en se cachant derrière le «secret défense»
Le plafond de dépenses pour l?armée à 1,1% du PIB, soit un plus bas historique pour une institution qui pesait 5,44% du PIB au plus fort de Cahuzac se montre d?emblée très offensif. Il veut tailler dans le vif avec une coupe d?au moins 1 milliard d?euros pour 2014 et de plusieurs milliards d?euros les années suivantes. C?est ce qu?il veut proposer dans la future loi de programmation militaire (LPM) qui court de 2014 à 2019. Elle fixerait la guerre froide.
En gros, cette hypothèse «Z» qui devrait être inscrite dans le Livre blanc sur la Défense et la Sécurité nationale impliquerait la suppression de 31 régiments dans l?armée de terre, la vente du porte-avions Charles-de-Gaulle à l?Inde ou au Brésil, l?annulation des commandes des hélicoptères de combat Tigre ou de deux sous-marins nucléaires Barracuda, l?arrêt de la production des Rafale et de l?A400M, l?avion-cargo d?Airbus dont les livraisons devraient débuter cette année encore.
a écrit le 16/04/2013 à 21:46 :
Je ne connais pas le degré qu' Hollande avait de ma situation ! Ca veut tout dire
Réponse de le 16/04/2013 à 22:28 :
@berty
oui il faut que l'exécutif s'explique.
a écrit le 16/04/2013 à 21:39 :
On s'en fout ! Il n'a été que le révélateur, et encore, pour qui ?... Ils sont des milliers à le faire !
C'est le système qui permet ça qu'il combattre, juger et éradiquer !
a écrit le 16/04/2013 à 21:38 :
Le point intéressant à relever c'est qu'il a avoué lors de sa dernière interview avoir menti sur ordre à l'Assemblée lorsqu'il annoncait que le déficit publique de 2013 serait de 3%. Est-ce loyal vis à vis de la représentation natinale que les députés sont sensé incarner ?
A qui la faute au juste ?
Finalement il rique quoi ? une simple fraude fiscale de 600 000: il en versera une partie au fisc et écopera de prison avec sursis.
a écrit le 16/04/2013 à 21:28 :
Il a gagné de l'argent de manière suspecte en conseillant des laboratoires alors qu'il était chargé de lutter contre ces laboratoires, il n' a pas payé d'impots ni de charges sociales sur ces revenus, les a placé et n'a pas déclaré les revenus de ses placements puis a menti et a passé son temps a accuser publiquement les autres de turpitudes puis a ponctionné les maigres économies de pauvres français en hurlant à la morale. Pris enfin la main dans le sac, il n'a en fait avoué strictement que ce que les magistrats avaient déjà découvert et alors que les infractions principales suspectées sont prescrites donc il n'avait aucun risque à le faire, et n'a démissionné du gouvernement qu'une fois chassé et de l'assemblée que quand il a été sur que 100% des députés l'empecheraient de revenir. On peut donc être sûr d'une chose: sa repentance est limitée uniquement à ce qu'on sait déjà et ses actes de contritions à ce qu'il est de toute façon obligé de faire, pas plus.
Quelques aveux inédits, et quelque action de repentance non demandée aurait donné de la vraisemblance à son déballage émotionnel soigneusement mis en place, force est de constater que c'est un joueur,un egoîste et un manipulateur sans scrupule. Dans les tribunaux on connait ce genre d'individu qui regrette profondément.... de s'être fait prendre et c'est tout. Juridiquement, il va s'en tirer avec une petite amende et pourra prendre un retraite confortable à nos frais.
Réponse de le 16/04/2013 à 21:45 :
Il n'a pas démissionné du Gouvernement, c'est F. Hollande qui lui a demandé de démissionner. Ce soir il n'a pas renoncé à ses 6 mois de salaires de Ministre, alors qu'il n'est plus Ministre. Oui il aura de nombreuses retraites d'élus, qui correspondront à chaque mandat électoral exercé : retraites qu'il pourra cumuler avec sa retraite professionnelle, et ces retraites sont non-imposables et non soumises à la CSG/RDS
a écrit le 16/04/2013 à 21:21 :
Voilà une faute qui dure depuis 20 ans.A aucun momment il n'a cherché à se reprendre,ni quand fiscalement la possibibilté lui en a été offerte, ni quand il n'a pas décliné la proposition d'être ministre du budget.Au contraire il a transféré les fonds à Singapour.A mon avis les juges vont se moquer de ses larmes de crocrodiles et plutôt lui trouver des circonstances aggravantes.J'espère qu'il écopera du max.
Réponse de le 16/04/2013 à 21:49 :
@ objectif, vous rêvez il écopera d'une peine de prison avec sursis.
Réponse de le 16/04/2013 à 22:07 :
@Mulder
ne croyez pas cela.
a écrit le 16/04/2013 à 21:16 :
On n'ouvre pas un compte en suisse pour 600.000 euros... Pour être client de certaines banques haut de gamme à Paris il faut au moins 5 Millions d'euros,
Un mensonge de plus de la part de ce monsieur qui en est loin d'être à son premier.
Réponse de le 16/04/2013 à 21:55 :
sur BFM TV ...il y a quelques jours.... un spécialiste économiste a dit exactement la même chose.....donc....impossible de le croire.... j'ai vu son opération com sur BFMTV tout à l'heure.... et vous?... moi pas une larme.... car c'est une crapule... ce mot vient... de ses ex collègues.... ministres..... ils ne savaient rien... c'est impossible....
A propos.... on vote quoi maintenant?.... tous pourris?..; c'est vrai?
Réponse de le 16/04/2013 à 23:49 :
@ isf vous confondez ouvrir un compte dans une banque en Suisse et ouvrir un compte dans une banque privée haut de gamme. Croyez vous que tous les suisses ont 5 mios sur leur compte ? Rien n'emêche d'ouvrir un compte dans une banque en Suisse avec 600K euros ou moins. Les fantasmes populaires ont la vie dure. Je ne connais pas de banques à Paris ou il faut 5 mios au minimum pour être client. SI tel etait le cas elles auraient disparu depuis longtemps faute d'un nombre suffisant de clients. Citez leurs noms puisque vous en savez tant. Vous vous racontez vos histoires et êtes le seul à y croire...
Réponse de le 17/04/2013 à 11:10 :
@mao. deux cas, soit vous êtes naif, soit vous faites partie du staff qui a coacher Mr Cahuzac.
a écrit le 16/04/2013 à 21:15 :
Repentir bien tardif. Il y a 20 ans, il n'était pas un gamin non plus. Pris la main dans le pot de confiture, allo maman bobo ....Bin oui, t'as triché et tu t'es fait chopper. Dommage. Un merci quand meme : pour avoir mis en lumière l'imposture et l'amateurisme du président de la république et de son gouvernement.
Réponse de le 16/04/2013 à 21:37 :
@LOLa
"amateurisme"?J'ai peur que vous soyez indulgent.
a écrit le 16/04/2013 à 21:13 :
Pourquoi Cahuzac à t il planqué 600 000 Euros,? Voilà la bonne question
La réponse est simple LES IMPÔTS en France à un certain niveau devienne insupportable
Eh oui l impôt tué l impot
a écrit le 16/04/2013 à 20:57 :
je suis tenté de le croire , pourquoi mentir deux fois de suite ? et à la télévision ... cette fois . ou alors la rumeur des 15/16 millions d'euros est parfaitement étanche donc en sécurité . mais il aura du mal a les toucher sans se faire remarquer sur un train de vie en rapport avec cette somme car il risque d'être épié .
a écrit le 16/04/2013 à 20:55 :
Un acharnement sans précédent, pour une faute sans précédente. Et comme le dit si justement Toto, il lui reste sa rente à vie. Est-ce au Français de la payer ?
a écrit le 16/04/2013 à 20:07 :
Combien va gagner un "menteur" et "tricheur" comme rente à vie autant que ex-parlementaire?
Réponse de le 16/04/2013 à 21:03 :
A quoi cela sert il de l'accabler encore plus. Laissez faire la justice...
Réponse de le 16/04/2013 à 22:57 :
l'accabler encore plus......et nous pensez vous que ce monsieur ne voulait pas nous accabler avec ses réformes, pour toujours mieux nous étrangler? il ne faut plus être laxiste! c'est pour ce défaut si grave que les Français en sont arrivés là, ou ils sont actuellement......à commencer par nos politiques!! (et ne pensez vous pas que ce monsieur.....rectification)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :