Jean Pisani-Ferry, nouvel économiste en chef de Jean-Marc Ayrault

 |   |  418  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'économiste a été nommé ce mercredi par le gouvernement. Il devra composer avec toutes une série de structures chargées elles aussi d'anticiper et de dessiner l'économie française de demain.

Lors du conseil des ministres, la nomination de Jean Pisani-Ferry à la tête du Commissariat général à la prospective a été officialisée. Ce n'est pas vraiment une surprise, l'économiste, qui les faveurs de Matignon et de l'Elysée, faisant partie des prétendants favoris à la fonction.

Ingénieur Supélec de formation, il a dirigé le Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII) de 1992 à 1997 avant d'occuper le poste de conseiller économique à Bercy de 1997 à 2000 au sein des cabinets de Dominique Strauss-Kahn puis de Christian Sautter. Il fut ensuite président délégué du Conseil d'analyse économique (CAE), expert pour la Commission européenne de 1989 à 1992. Il enseigne actuellement à l'université de Paris-Dauphine.

Fondateur de l'institut Bruegel

Jean Pisani-Ferry s'est surtout fait connaître de l'opinion publique en tant que fondateur de l'institut Bruegel, un think tank créé en 2004, dont il vient de quitter la direction. Proche du gouvernement actuel, son nom ne fut pas retenu pour assurer la présidence de l'IEP de Paris en février. Petit lot de consolation, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale l'a nommé au Haut Conseil des finances publiques quelques semaines plus tard.

Pour ce pro-européen, cette nomination est une sorte de retour aux sources puisqu'il fut chargé de mission au commissariat général du Plan entre 1981 et 1983. A quoi servira exactement le Commissariat général à la prospective. Se contentera-t-il, comme le fit un temps Eric Besson de commander des rapports à des économistes brillants sur ce que devrait être la France de demain ? Qui se souvient du rapport "France 2025" ou du rapport de la Commission "Energies 2050" du Centre d'analyse stratégique (CAS) présenté par l'ancien secrétaire d'Etat à la Prospective ? A défaut d'avoir un pouvoir décisionnaire, sera-t-il assez puissant - et assez écouté par l'Elysée et Matignon - pour impulser de véritables projets structurants ?

Beaucoup de structures plus ou moins similaires

Si tel est le cas, le Commissaire devra se battre pour faire entendre sa voix. En effet, nombreuses sont déjà les institutions en charge de « penser » l'avenir de la France. Citons, sans être exhaustif, le conseil d'orientation de la Banque publique d'investissement et ses nombreuses - fortes - personnalités, les comités de filières industrielles stratégiques, le commissariat général chargé des programmes d'investissement d'avenir ainsi que les multiples think tank qui gravitent autour du gouvernement. Le choc de simplification décrété par Matignon n'a pas encore touché la sphère institutionnelle.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2013 à 11:09 :
PETITE QUESTION AU HOMMES POLITIQUES?? pourquoi prendre le pouvoir si ont ne sait pas quoi faire DE GAULLE a dit je laisse le pouvoir au hommes politiques SE SERAS LA CHIENLIT
a écrit le 25/04/2013 à 22:10 :
On dirait Marcel Dassault jeune!
a écrit le 25/04/2013 à 16:09 :
marre des ces recrutements onéreux pour passer à coté des évidences !!! le drame de la france est son niveau de dépenses publiques, tous les rapports de la cour des comptes, de l'ocde ne font que signaler ces énormités dépensières qui plombent les ménages et les entreprises par les impôts et taxes, le cancer de la france !! il suffit de baisser de 30% les dépenses publiques pour les ramener à leur niveau utile et efficace si on réforme les services, régimes...et ça permet de dégager des centaines de milliards pour financer la relance tout en se désendettant !!! c'est le diagnostic majeur et levier majeur comme l'ont fait ceux qui ont réussi (finlande, québec, suéde..), les reste est du blabla pour éviter de traityer le vrai pb !!
Réponse de le 25/04/2013 à 22:03 :
totalement d'accord, ces politiques et économistes fumeux intellectualisent les problèmes simples et sont totalement incapables de gérer quoi que ce soit, ne seraient même pas foutus de tenir un petit commerce !!! l toujours la faute aux autres et incapable de se regarder dans la glace et de prendre une décision !!
a écrit le 25/04/2013 à 11:24 :
Plus ce gouvernement nomme des "experts" de toute sorte qui nous coûtent cher evidemment,plus le pays s'enfonce,on trouve des soi-disant solutions à la va-vite dont on ne sait même pas l'impact réel..quelle démagogie,mais çà c'est les recettes de la gauche depuis longtemps..il va y avoir un sacré ménage à faire avant 2017...
a écrit le 25/04/2013 à 0:01 :
M. Pisani-Ferry est membre du cercle de réflexion « Conseil Européen des Affaires Étrangères » ( « European Council on Foreign Relation » dans la langue de Shakespeare ) : http://www.ecfr.eu/content/council/members#france
Quelle va être la teneur des conseils que prodiguera M. Pisani-Ferry au gouvernement ? Seront-ils vraiment différent de la politique élaborée au sein de ce cercle de réflexion ? N'y a t-il pas dans cette situation un conflit d'intérêt manifeste ? 
a écrit le 24/04/2013 à 23:14 :
Encore un qui n'a jamais bossé dans le privé !!!! Il va nous ressortir des théories fumeuses à la bottes du PS. Vive la France des oligarchies.
Réponse de le 25/04/2013 à 16:13 :
tout à fait d'accord, on a besoin de vrais gestionnaires du privé, pas des dépensiers du public qui n'ont jamais rien géré, uniquement dépenser sans aucune mesure d'efficacité...dépenser, recruter, taxer... c'est un pu léger en terme de compétences pour être recruté pour améliorer la gestion totalement inexistante!! le problème est que celui qui fait la fiche de poste n'a jamais géré non plus, c'est comme si un fou faisait la fiche de poste pour recruter un psychiatre !
Réponse de le 25/04/2013 à 22:05 :
bien vu aline, comme si un fou faisait la fiche de poste pour recruter un psychiatre ! : ça résume parfaitement l'incompétence en gestion de nos gouvernants, et leur recherche "éclairée" pour de bons appuis basés sur la consanguinité, rien à en attendre, hélas !!!
a écrit le 24/04/2013 à 20:09 :
On est mal barré, un nouveau fusible et bang le compteur va sauter.
a écrit le 24/04/2013 à 19:05 :
Quelqu'un pourrit m'expliquer comment cela est possible, dans les econolinks de cet apres-midi :
http://www.bruegel.org/nc/blog/detail/article/1076-la-voie-etroite-de-lintelligence-budgetaire/
l'article est plutot critique quant à la politique éco mené en France, et cela retranscrit par l'institut Bruegel, que cet economiste à fondé
donc l'institut critique (ou acquiesce les ritiques en les re-transcrivant) le politique actuel, mais le fondateur de celui-ci va se retrouver à conseiller Hayrault ??
a écrit le 24/04/2013 à 17:58 :
moi j'aimais bien EDGARD tres bon AGRICOLE mais la !!!!
a écrit le 24/04/2013 à 17:54 :
Je vois d'ici la tête de Merkel...
Réponse de le 24/04/2013 à 18:52 :
pourquoi et puis en quoi ca regarde merkel, on est France ici ?
Réponse de le 24/04/2013 à 23:04 :
Test
Réponse de le 25/04/2013 à 22:10 :
merkel doit faire un sale tête à ce que flanby continue à recruter des nuls du public, parce que l'europe a un droit de regard, on est solidaires, parce que l'allemagne et la france ont la capacité à tirer l'europe de l'ornière mais que la france a choisi de se mettre du coté des cancres mauvais gestionnaires laxistes plutôt que se mettre du coté des bons élèves gestionnaires... l faut mettre la france sour curatelle de l'allemagne, on a beaucoup à y gagner étant donné notre potentiel ruiné par les lâches politiques qui se contentent de dépenser !!!
Réponse de le 25/04/2013 à 22:13 :
on est au pays des destructeurs du pays par le laxisme politique et la monarchie, t'as raison ,restons entre nous à se suicider par le surendettement, la drogue des politiques, plutôt qu'a écouter les bonnes solutions, vive le grand gaspillage à la française, on va s'en sortir, mais les pieds devant !! ::
a écrit le 24/04/2013 à 17:27 :
Un très bon ouvrage: le réveil des démons
excellent analyste mais Monsieur Ferry, soyez pragmatique et proposez des choses simples!!
a écrit le 24/04/2013 à 17:26 :
Qui n'a jamais bossé dans le privé, ça promet...
a écrit le 24/04/2013 à 17:05 :
où est la SIMPLIFIATION annoncée par le couple hollande herault ,,,,,,,,
a écrit le 24/04/2013 à 16:47 :
La meilleure phrase de l'article est la dernière. Malheureusement elle confirme les pires craintes.
a écrit le 24/04/2013 à 16:31 :
Encore un économiste en chef bien payé qui va établir un diagnostic économétrique fâcheux de notre situation macro économique mais qui na va donner aucune bonne solution pour y remédier.
a écrit le 24/04/2013 à 16:31 :
Encore un économiste en chef bien payé qui va établir un diagnostic économétrique fâcheux de notre situation macro économique mais qui na va donner aucune bonne solution pour y remédier.
Réponse de le 24/04/2013 à 17:00 :
A ne pas confondre économiste et économètre! C'est 2 compétences distincte, un économiste n'est forcément un économètre mais un économètre peut l'être!
a écrit le 24/04/2013 à 15:52 :
rien ne change dans ce pays et c est desesperant
on crée toujours plus de bidules censés reflechir a des choses qu on sait déja, et tout ca pour caser des copains qui n ont pas eu de postes .
Mon dieu, vite une revolution ca ne peut plus continuer ainsi, ca fait plus de 30 ans que ca dure !!
Réponse de le 24/04/2013 à 16:20 :
Effectivement, il n'y a plus que la révolution car nous n'en sortirons jamais. Le nombre de postes créés parfaitement inutiles est hallucinants.
Réponse de le 24/04/2013 à 17:21 :
Allez-y passez devant on vous regarde ...Ca va vous changer de tapoter sur un clavier d'ordinateur !
Réponse de le 24/04/2013 à 17:27 :
En plein accord
Réponse de le 24/04/2013 à 17:41 :
Et un poste de plus qui ne sert à rien pour un copain..! Vite une révolution.
a écrit le 24/04/2013 à 15:49 :
Encore un machin de plus. Nos voisins doivent bien rigoler.
Réponse de le 24/04/2013 à 16:15 :
il est evident que les autres pays europeens pendant ce temps avancent eux dans leurs projets ; nous allons bientot etre la lanterne rouge de l'europe
a écrit le 24/04/2013 à 15:42 :
nous avons déja 1244 agences d'état et 700 comités théodule il faut donc en supprimer pas en céer ;tant pis pour les amis de mr hollande
a écrit le 24/04/2013 à 15:32 :
encore un ami d'hollande placé. et pour quel résultat?? chasse aux bonnes places, ....
Réponse de le 24/04/2013 à 17:55 :
Eh oui,il faut bien donner aux petits copains de quoi avoir un niveau de vie correct.J'espere
seulement que sa rémunération ne sera pas celle d'un GROS riche soit inférieure à4000?
par mois! On peut encore rêver une fois de plus!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :