Tabac : lundi le paquet de cigarettes le moins cher coûtera 6,30 euros, le plus vendu passera à 6,80

 |   |  862  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les prix du tabac augmenteront lundi de 20 centimes pour les paquets de cigarettes et de 40 centimes pour les paquets de tabac à rouler, répercutant la hausse de la fiscalité intervenue le 1er juillet. La Confédération des buralistes appelle à une grève administrative.

C'est lundi que les prix du tabac vont augmenter. Le ministre délégué chargé du Budget, Bernard Cazeneuve, a signé l'arrêté d'homologation entérinant cette hausse, applicable dès le 15 juillet. "Dans le cadre de la politique déterminée de santé publique que mène le gouvernement, les prix du tabac augmenteront, lundi 15 juillet, de 20 centimes pour les paquets de cigarettes et de 40 centimes pour les paquets de tabac à rouler, répercutant la hausse de la fiscalité intervenue le 1er juillet", a expliqué le ministère dans un communiqué publié ce samedi. Une hausse de la fiscalité des produits du tabac avait été votée fin 2012 en loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2013 et a pris effet le 1er juillet. Elle sera donc répercutée le 15 juillet sur les prix. Le paquet de cigarettes le moins cher coûtera 6,30 euros, le plus vendu passera à 6,80.

Selon le ministère du Budget, cette hausse a été "précédée d'échanges à caractère technique avec les fabricants, afin d'aboutir à une évolution homogène des tarifs des fabricants. Celle-ci permet la mise en ?uvre de la politique de santé publique du gouvernement, dans un cadre où le ministre du Budget ne dispose pas du pouvoir discrétionnaire de fixation des prix ou du calendrier de leur évolution". La précédente hausse des prix, de 40 centimes en novembre 2012, "a eu un effet dissuasif avéré sur la consommation", a expliqué Bercy. Les ventes de cigarettes ont baissé de près de 9 % au premier semestre 2013, par comparaison avec le premier semestre 2012. La nouvelle augmentation des prix de juillet 2013 aboutit à une progression marquée des prix, d'environ 10 % en moins d'un an. "Le niveau des prix du tabac en France, le plus élevé de l'Europe continentale, est ainsi le reflet de l'action du gouvernement pour modérer la consommation de tabac, s'est réjoui le ministère. Cette détermination se traduit également au niveau européen par la position exprimée de la France en faveur d'une convergence vers des prix du tabac élevés dans l'ensemble de l'Union". A l'occasion de cette hausse, Bernard Cazeneuve souligne également le "rôle essentiel que jouent les buralistes dans la commercialisation encadrée des produits du tabac, en particulier grâce à leur vigilance pour assurer le respect de l'interdiction absolue de vente aux mineurs et confirme sa détermination à lutter contre la contrebande de produits du tabac".

Les buralistes en colère

La Confédération des buralistes va bloquer lundi des déclarations administratives et apposer des affiches dans les bureaux de tabac pour "interpeller" ses 10 millions de clients "sur ce qu'ils payent réellement", a-t-elle prévenu mercredi. Concrètement, les buralistes n'enverront pas à l'administration les "déclarations de stock" qu'ils doivent remplir à chaque changement de prix. Car cette nouvelle hausse des prix, qui intervient alors que les ventes officielles sont en baisse, inquiète les buralistes qui craignent à nouveau un recul de leur activité. Par ailleurs, les 27.000 buralistes sont invités à apposer une affiche "destinée à interpeller les 10 millions de clients du réseau sur ce qu'ils payent réellement (décomposition du prix d'une cigarette, entre taxes, fabrication/distribution et commission allouée aux buralistes)".

Outre la hausse des prix, la Confédération s'inquiète aussi du rapport Queyranne qui doit être remis mercredi. Selon la Confédération, le rapport propose de "démanteler le contrat d'avenir signé entre les buralistes et l'Etat", qui prévoit des compensations financières au recul des ventes de tabac. "L'avenir d'un nombre important de buralistes pourrait se jouer sur ces seules recommandations, estime la Confédération. Près d'un millier de buralistes frontaliers ou encore plusieurs centaines de petits débits ruraux, sont déjà fragilisés". Selon la Confédération, la suppression de la remise compensatoire (une des mesure du Contrat d'avenir) affecterait "23.000 des 27.000 buralistes, avec une baisse des commissions tabac pouvant aller de 2 % à 17 %, selon le niveau de ventes". La suppression de la remise additionnelle, destinée aux buralistes les plus fragilisés, principalement situés dans les départements frontaliers, affecterait "5.270 buralistes et se traduirait par une baisse des commissions tabac pouvant aller de 8 % à 27 %, selon le niveau des ventes", souligne-t-elle.

Rencontre avec le ministre du Budget

Le président des buralistes, Pascal Montredon, à la tête d'une délégation de la confédération des buralistes, a rencontré mercredi le ministre délégué chargé du Budget Bernard Cazeneuve. Bernard Cazeneuve "a rappelé" que les hausses de prix du tabac étaient "justifiées par la politique de santé publique du gouvernement, car elles ont un impact direct sur la consommation". "Il a indiqué que les propositions concernant les buralistes formulées dans le rapport Queyranne sur la modernisation des aides publiques aux entreprises ne constituaient qu'une piste de réflexion, et qu'aucune décision ne serait prise concernant le contrat d'avenir - ensemble d'aides financières attribuées aux buralistes en contrepartie de leur mission de service public - sans concertation approfondie avec les buralistes", a précisé Bercy dans son communiqué. Une nouvelle rencontre aura lieu en septembre, indique le ministère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2015 à 9:50 :
Je sort de l’hôpital après plusieurs mois (epilepsie) et aujourd'hui mes plaisirs c'est le café, fumer ma cigarette après manger, je ne bois pas. Maintenant, quesque on fait c'est tout l'inverse, tabac plus les moyens, café mauvais pour la santé, permis plus le droit de conduire (je suis à quelques kilomètres du magasin le plus proche . Et demain, on va interdire à tous les Francais de vivre tout simplement . Je n'ai même plus envie d'aller voter pour qui que ce soit quand je vois leur mode de vie et qu'ils se permettent de nous donner des leçons en sachant que moi je suis parmi les plus heureux et qu'il y a pire .
Salutations
a écrit le 16/07/2013 à 9:41 :
Et tous nos dirigeants atteints du virus: "énarcotechnocratosoviétos" qui rêvent de taxer toute l'europe au maximum au lieu de faire l'inverse....! Ceux qui s'en sortiront seront les premiers Pays à quitter l'Europe et l'euro, en rétablissant leur monnaie ET EN APPLIQUANT UNE FISCALITÉ LA PLUS BASSE. Ils se redresseront en continuant à commercer avec le monde entier, mais sur d'autres bases économiques et financières. Les autres crèveront à petit feu. Je prends date.
a écrit le 16/07/2013 à 9:27 :
Les peuples les plus heureux sont ceux qui vivent dans des Pays où il y a le moins de prélèvements fiscaux.
Cette évidence est largement comprise SAUF EN FRANCE, Pays socialiste bouché de la "comprenette"..
Réponse de le 16/07/2013 à 16:32 :
Parmi les pays les plus heureux, on retrouve souvent les pays du nord européen alors même qu'ils sont souvent ceux ou les prélèvements obligatoires sont parmis les plus élevé. Le lien entre bonheur et prélèvements obligatoire n'est pas démontré.
a écrit le 16/07/2013 à 9:15 :
Même si vous ne fumez pas, regardez par curiosité le site http://www.tarif-tabac.com/prix-cigarettes-marques-par-marques-pays-par-pays. Vous verrez les différences considérables de prix des Pays d'europe.... (vous vous souvenez l'europe, c'est l'avenir... L'harmonie....) Championne de la fiscalité : La France loin devant... Ou toute la conner.. socialiste à l'oeuvre...Continuons dans cette voie imbécile..
a écrit le 16/07/2013 à 6:25 :
Que dire quand le prix d'un même paquet de cigarette est à 6,30 en France et 2;50 en Andore. Allez en Andore vous ravitailler. http://www.tarif-tabac.com/prix-cigarettes-marques-par-marques-pays-par-pays
Réponse de le 16/07/2013 à 9:17 :
Recherche bureau de tabac en Andorre acceptant d'expédier en France cartouches pour consommation personnelle.
a écrit le 15/07/2013 à 22:39 :
Encore un grand merci à l'Etat de la part des trafiquants anonymes.
La part de marché va encore monter.
a écrit le 15/07/2013 à 13:43 :
En France les dirigeants, qu'ils soient de droite ou de gauche (de toutes façon, ils sont issus des mêmes grandes écoles, voir des mêmes promos !) n'ont pas la moindre idée de la façon de régler réellement nos problèmes. Donc c'est taxe à tous les étages et limitations de vitesse/radars sur les routes quel que soit le problème, tant pis s'il ne correspond pas à la solution !
a écrit le 15/07/2013 à 13:08 :
Il faut taxer les cigarettes américaines ! Fumez et achetez français nom d'une pipe ! Et n'oubliez pas: ne pas fumer peut tuer le ... commerce de votre buraliste qui sera peut-être bientôt contraint de baisser son rideau ...de fumée !
Réponse de le 15/07/2013 à 13:49 :
Vous avez raison ! Après le vin frelaté, la viande aux hormones, les fruits et légumes des agricultures conventionnelle et raisonnée complètement intoxiqués, fumez français. 3mpoisonnez-vous français, nom d'un chien ! Un français empoisonné en vaudrait-il deux ? Quel catastrophe ce serait pour l'humanité. déjà qu'avec 60 millions de baltrinbgues, ça fait beaucoup de bruit pour rien, s'il y avait le double de tonneaux vides, vous imaginez ?
a écrit le 15/07/2013 à 6:48 :
11 ans sans tabac.
l'argument de la santé publique a bon dos pour un état hypocrite etspoliateur
a écrit le 15/07/2013 à 6:42 :
A consulter d'urgence pour se faire une idée de la rentabilité pour l'Etat Français. Et encore, ce comparatif ne tient pas compte des hausses 2013. http://www.tarif-tabac.com/prix-cigarettes-marques-par-marques-pays-par-pays
a écrit le 15/07/2013 à 6:39 :
Suite : http://www.tarif-tabac.com/prix-cigarettes-marques-par-marques-pays-par-pays
a écrit le 15/07/2013 à 6:38 :
Une chouette destination de vacance, Andore...Vous pourrez notamment faire quelques emplettes, à savoir des cigarettes. Regardez bien les tarifs sur le lien joint. Heureux les frontaliers...http://www.tarif-tabac.com/prix-cigarettes-marques-par-marques-pays-par-pays
a écrit le 14/07/2013 à 22:39 :
Un bon conseil gratuit, donc désintéresse : j'ai fume 28 ans et je me suis arrête des dizaines de foi. Mais un jour j'ai pris conscience qu'on me prenait pour ce que je ne suis pas. Je me suis regarde dans un miroir et je me suis dit "tu es vraiment trop con, il faut sortir de cet enfer". Je l'ai vraiment voulu et sans aucune aide autre que ma volonté, j'ai arrête. Resultat36 ans après je ne fume toujours pas et je ne fumerai jamais plus. Sans fumée, sans alcool, je vole.



a écrit le 14/07/2013 à 20:16 :
Du point de vue d'un fumeur de longue date, la pilule est dure à avaler.
Mais pour les milliers de potentiels nouveaux fumeurs qui naissent chaque année, c'est plus simple: ils ne commencent pas, c'est trop cher. Tout le monde dit bravooooo, mesure efficace.

Ben oui, mais du coup ils se rabattent sur autre chose. L'alcool, le bédo coupé bien comme il faut, médocs.
Là c'est moins drôle, et plus personne ne crie au génie.

Et quand on aura bien taxé l'alcool ou la Bonne Herbe, ils passeront à autre chose. Les jeux d'argent, la drogue, etc.

La seule façon intelligente de briser les addictions, c'est de proposer un substitut accessible à côté, et non nocif.

Je propose la Boîte à sexe.
a écrit le 14/07/2013 à 17:31 :
La fiscalité est curieuse en France. La semaine dernière 4?90 à Ajaccio et 6? à Porto-Vecchio ?
a écrit le 14/07/2013 à 17:23 :
Le jour où la France sera la MOINS FISCALISÉE ET LA MOINS CONTRAINTE, elle sera sauvée. Puisse les Français comprendre cette évidence au lieu de demander toujours plus d'état et de réglementations
a écrit le 14/07/2013 à 16:33 :
MARRE de tous ces donneurs de leçons hypocrites, MARRE de ces réglementations et taxes en constante augmentation dans TOUS les domaines de la vie y compris professionnelle. Marre de ces SOVIÉTIQUES qui nous font perpétuellement ch... OU EST PASSÉE LA FRANCE QUI NE SE LAISSE PAS FAIRE ???
a écrit le 14/07/2013 à 14:14 :
Quand la vie vous a spolié de tous vos biens, la cigarette et l'acool restent les seules libertés (SDF anonyme - 1929)
a écrit le 14/07/2013 à 11:26 :
Passons-nous de tabac, de bouffe, de voitures, d'alcools, de vins., restons au lit, ne prenons aucun risque... Nous crèverons tous déprimés mais heureux....Mais, nous aurons au moins la satisfaction d'avoir fait aussi crerver l'état qui n'aura plus un cent pour faire des conneries... et nous taxer..
a écrit le 14/07/2013 à 11:20 :
Mais BON DIEUU et LA LIBERTÉ. Chacun est libre de faire ce qu'il veut. Ceux dans ces commentaires qui disent que le paquet n'est pas encore assez cher sont des égoïstes. Et ceux qui se gavent de bouffe crèveront tout pareil. Mais nous n'aurions pas l'idée de taxer encore plus la dite bouffe... Si l'on pouvait taxer la connerie, nul doute que la France serait redressée financièrement..
a écrit le 14/07/2013 à 11:09 :
Bonjour à tous avant tout !
Je pense sincèrement que l'État veut remplir ces caisses le plus rapidement possible régler sa dette, mais il faut ce dire que le fait de la hausse abusive du tabac va nous motiver à aller les chercher en suisse où Allemagne c'est la perte de buraliste qui est sur ! On va bientôt nous taxer l'air qu'on respire ce système dégoûte !
Nous vivons dans un système ironique gérer par le stress le rendement " production qualité est les mots-clés de la société".

Qui n'est pas sous addiction pour évacuer tout cela ? sport sexe tabac alcool drogue et j'en passe.
les riches deviennent de plus en plus riches et le pauvre de plus en plus pauvre !!
a écrit le 14/07/2013 à 10:04 :
tant que les cigarettes ne seront pas à 10 euros le paquet, il n'y aura aucun effet sur la consommation !!!!!
a écrit le 14/07/2013 à 9:58 :
Apparemment, l'Europe n'a pas une politique de santé commune, mais uniquement tournée vers la finance. En effet, la cigarette serait moins dangereuse dans les pays frontaliers et donc moins chère. L'argument de taxer plus les cigarettes en France, n'a pour but, que de justifier le besoin de remplir les caisses de l'Etat. S'il y avait une réelle volonté politique de supprimer le tabac, il suffirait d'interdire leur vente sur le sol Français ; chacun prenant ensuite les risques de se fournir à ses risques et périls. Donc, c'est bien une question de fric.
a écrit le 14/07/2013 à 9:53 :
6.3 x365 = 2299.5 Euros ! ça mérite bien de se faire une cure de désintox, non?
a écrit le 14/07/2013 à 9:33 :
Rectification !!! Le paquet le moins cher et de beaucoup est à la frontière .... Qu elle soit italienne , espagnole allemande ... Ce sont ces états qui vont bénéficier de cette hausse , et le marche au noir par la même occasion va exploser !!! Je ne fume pas , mais ça fait râler de savoir que la baisse des recettes sera répercutée sur une taxe que j aurai à payer !!!
a écrit le 14/07/2013 à 9:05 :
Il y en a marre, plus que marre de cette politique d'hypocrite. Je ne supporte plus voir les membres de l'Etat blâmer la cigarette tout en se frottant des mains les taxes - de plus en plus élevée - qu'ils perçoivent là-dessus.
Oui, la cigarette est dangereuse pour la santé mais une fois encore, chacun à la droit de faire ce qu'il souhaite avec sa santé. Les fumeurs sont devenus les nouvelles sorcières à chasser ces dernières années et ça commence à bien faire ! Qu'on nous laisse notre plaisir qu'est la cigarette, bon sang !

D'ailleurs, en partant du principe que la cigarette tue, l'Etat devrait peut-être créer une nouvelle taxe - comme elle sait si bien le faire - sur les voitures et les motos : ça tue aussi chaque année.
a écrit le 14/07/2013 à 8:25 :
Que penserait on des constructeurs automobile et des concessions automobile s'ils manifestaient contre la limitation de vitesse ete Porto ligature de la ceinture?
a écrit le 14/07/2013 à 7:46 :
Le tabac, combien de morts par an? J'ai commence a fumer tôt (10/11 ans), jamais un buraliste ne m'a dit "retourne chez ta mère". Depuis j'ai su réduire ma consommation de 1,5 paquet/jour a 0, et sans aucune aide. Alors les buralistes un peu de decence
a écrit le 14/07/2013 à 7:24 :
Bonjour . j'arrive de marrakech. Jai acheté hier en dutyfree 2 cartouches de Winst...pour 20 euros soit 1euro le paquet lol . Comment est ce possible de se faire enfler ainsi ?
a écrit le 14/07/2013 à 6:56 :
Les français savent s'adapter...Ils chercheront et trouveront les filières leur permettant de s'exonérer des spoliations gouvernementales. Cela s'organise depuis longtemps du côté des frontaliers. A la lecture des commentaires, un début d'organisation voit le jour dans les autres régions de France. Je suis optimiste, les Français trouveront la solution jusqu'à l'expulsion de Flamby 1er et de son staf en 2017.
a écrit le 14/07/2013 à 6:11 :
Ah, ah, ah ! Qu'ils sont nuls les politiques. Dans 15 jours je serais en congé à la frontière espagnol et j'ai prévu de faire quelques aller/retour de l'autre côté de la frontière histoire de faire le plein de cigarettes. Tans pis pour nos buralistes qui ne savent pas se faire entendre.
a écrit le 14/07/2013 à 2:10 :
aucune augmentation n'a freiné la conso de tabac,elles ont des effets pervers (contrebande,achats etrangers)
MAIS:baisse historique de 10% des volumes sur les 6 premiers mois de l'année,alors qu'il n'y a pas eu d'augmentation
= la cigarette electronique
c'est elle qui viendra a bout du tabac,et pourtant le gouvernement ne fait rien pour la favoriser,en l'assimilant betement a la clope(interdiction aux mineurs,dans les lieus public etc)
je vous fait le pari qu'en 2015,au moins 50% des fumeurs de 2005 seront passés a la e-cigarette,arretant pour la plupart totalement la clope ou la diminuant fortement.
qui veut parier avec moi?
.
a écrit le 14/07/2013 à 1:53 :
L'auto-satisfaction affichée par le "ministère" (sic)! Est une escroquerie. Je cite: la consommation de tabac a diminué en France de x pour cent.FAUX!!!! La vente a diminué, certes, mais dans le même tems la proportion de fumeurs dans la population est passée de 34 pour cent à 38 pour cent. Oui ou non?
Les Usa avec un paquet à 3 dollars n'a que deux pour cent de fumeurs. Votre politique du paquet cher est pûre folie. Qui fume en France? Quelle est la proportion de chomeurs qui fument (c'est hallucinant) . Les matraquer sert à quoi? Les jeunes lycéens affichent aujourd'hui leur pouvoir d'achat en portant négligamment un paquet de clopes, signe extérieur de richesse avéré, le prix étant connu de tout le monde, et la transgression de l'interdit plus évidente que jamais. Ou allez vous avec cette politique de gribouille? Je précise, si besoin en est, que je ne suis pas fumeur. Et aprés on parle de respecter les minorités et les particularismes, au nom du droit sacré à la différence. Si j'étais fumeur, j'attaquerais l'état pour discrimiation, car déjà, il n'existe aucun lieu pulic aménagé pour les fumeurs, et c'est pas légal...mon grand-père pourrait ire (a con, con et demi). Vivons heureux dans notre ays hygiéniste ou l'état est capable de nos dire ce qui est bon pour nous, en ouvrant des salles de shoot (qui vont couter une fortune) et en stigmatisant les fumeurs ( qui rapportent des taxes)
a écrit le 14/07/2013 à 1:00 :
la diminution de la consommation du tabac ne se fera pas par l'augmentation du prix des cigarette, elle se fait par des campagnes générales d'éducation et de sensibilisation... même si celles ci existent déjà il faudra les renforcer.
Maintenant la 9% de baisse de vente de cigarettes, elle correspond exactement à l'augmentation du tabac contre façon, des cigarettes espagnoles, roumaines et bien d'autres. J'aurai préféré donner mes 5? à mon pays la france plutot qu'acheter le paquet à 4? en espagne. 6,8? c'est trop. Cette politique est un des plus grands echecs de notre gouvernement français.
a écrit le 14/07/2013 à 0:32 :
la baisse de consommation ressentie par les buralistes francais est transferée en hausse pour la contrebande (on sait pas ce qu'on fume) ou le commerce legale dans les pays limitrophes où les taxes sont moins elevées
a écrit le 13/07/2013 à 22:14 :
Ah une France sans taxe, sans interdit, sans sécurité sociale, avec des impôts raisonnables, avec des entreprises performantes qui seraient heureuses de profiter de ce grand marché mondial, les gens pourraient fumer autant qu' ils voudraient et se soigneraient à leurs frais sans emmerder les autres, et si si ils sont drogués pareil : le rêve, le paradis pourrait exister !!
a écrit le 13/07/2013 à 18:59 :
Si les buralistes croient un seul mot des promesses gouvernementales. Ils ont intérêt à vote se reconvertir.
a écrit le 13/07/2013 à 17:32 :
La marché parallèle se frotte les mains, les pays voisins aussi. Les buralistes seront encore subventionnés par le manque à gagner que le contribuable devra payer, et les rentrées d'argent sont diminuées car, on va les acheter ailleurs les cigarettes. J'ai changé mes habitudes, je n?achète plus de cigarettes au bureau de tabac, sauf cas exceptionnel, ça me fait quelques euros de gagnés, que je devrai surement payer en taxe supplémentaire pour soutenir le manque à gagner des buralistes. Pour ceux qui dénoncent les fumeurs et la tabagisme passif, ça relève de l'éducation et du civisme, je peux toujours dénoncer le comportement de ceux qui boivent, qui conduisent comme des fous, qui souffre d?obésité mais je n?appellerai pas à interdire l'alcool, les voitures ou la nourriture ou à augmenter leur prix.
a écrit le 13/07/2013 à 14:32 :
C'est 6,30 euros de trop ! pour du tabac plein de pesticides et de résidus d'engrais ...Lesté aux produits toxiques ... pour vous permettre de respirer mieux....!
a écrit le 13/07/2013 à 13:20 :
Le paquet de clopes encore en-dessous de la barre des 7 euros ? C'est loin d'être suffisant ! Lorsque l'on constate combien coûtent les fumeurs à la sécu, quel enfer ils imposent aux non-fumeurs (le tabagisme passif crée autant de ravages sur la santé des non-fumeurs que le tabagisme actif en crée sur la santé des fumeurs), quand on est obligé de cotoyer des fumeurs dont les vêtements, les cheveux, la peau, ... empestent le tabac refroidi (et je ne parle même pas de leur haleine de boucs !) et qu'ils imposent cette pestillence à tout leur entourage sans lui montrer le moindre respect, ... on ne peut qu'être favorable à une taxation d'au moins 100 % sur tous les produits de tabac et l'ensemble de leurs dérivés. En plus, cela contribuera à combler les déficits que les fumeurs s'ingénient à créer. Le paquet de clopes à 20 ou 25 euros ? Pourquoi pas ?
a écrit le 13/07/2013 à 12:39 :
C'est très émouvant de s'inquiéter pour la santé des fumeurs. Mais on s'en fout de la santé de leur porte-feuilles. Si on faisait un constact de nocivité, on trouverait beaucoup plus de produits dangereux ...!! Mais on se défoule toujours sur celui qui est habitué à prendre dans occiput, histoire de faire croire qu'on fait quelque chose pour l'humanité....!!!!
a écrit le 13/07/2013 à 12:33 :
Bonne nouvelle, mais j'attends avec impatience la très bonne nouvelle. A quand le paquet à 10euro? voir plus si affinité...
Je pense qu'on ne fait pas assez pour augmenter le prix du paquet de ce produit inutile.
a écrit le 13/07/2013 à 11:28 :
Mon voisin transporteur pour le compte d'une société bien connue, se rend chaque semaine dans un pays limitrophe. Il est très sympathique car il pense à me ramener une cartouche à chaque fois.Gain 50 %. TVA pour la France = 0
a écrit le 13/07/2013 à 10:59 :
Et les gens comme vous , savez vous en migraine et réactions allergiques ce que vous coutez à la société ???
a écrit le 13/07/2013 à 10:27 :
Pour rappel, le salaire d'une heure au SMIC: 7,39? !
Je vous laisse, je ne fume plus!
a écrit le 13/07/2013 à 10:13 :
ELLE A BON DOS LA SANTE.EN FAIT ON TAXE UN PEU PLUS LE PEKIN MOYEN.
MERCI FRANCOIS

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :