"Avertissement", "condamnation", "bipolarisation" : la montée du FN au cœur des réactions

 |   |  735  mots
Le FN pourrait se retrouver au second tour dans 114 villes de plus de 30.000 habitants.
Le FN pourrait se retrouver au second tour dans 114 villes de plus de 30.000 habitants. (Crédits : reuters.com)
Forte poussée du Front national, abstention record et recul de la gauche: les enseignements du premier tour des élections municipales, dimanche 23 mars ont suscité de vives réactions parmi les membres de la classe politique. Voici les principales.

Les uns appellent au "Front républicain". Les autres refusent une telle formule... Tous tirent les leçon du premier tour des élections municipales dimanche. Voici un tour d'horizon des principales réactions politiques à gauche comme à droite du scrutin du 23 mars. 

  •  Jean-Marc Ayrault appelle à barrer le passage au FN

Le Premier ministre appelle clairement à faire barrage au Front national dans toutes les villes où le parti dirigé par Marine Le Pen se qualifie pour le second tour, soit dans près de 114 communes de plus de 30.000 habitants selon un décompte provisoire. Lors d'une allocution dimanche soir, le chef du gouvernement a déclaré:

"Là où le FN est en situation, dans quelques communes, de l'emporter au second tour, l'ensemble des forces démocratiques et républicaines ont la responsabilité de l'empêcher". 

  • Martine Aubry :  

Martine Aubry sur BFMTV revendique près de 35% des voix dans sa ville de Lille. Sur BFMTV, l'ancienne ministre a tiré les leçons de ce vote, non sans égratigner au passage le gouvernement: 

"Partout en France où le Front National augmente parce que la crise est là, parce que beaucoup ont de la colère, de l'impatience parce que les résultats tardent à venir mais aussi parce que la droite a banalisé les thèmes du Front National"

Précisant que "la crise est là depuis 2008 et on n'en sort pas très vite", elle ajoute: 

"Beaucoup de Français, c'est vrai, ne comprennent pas pourquoi la politique actuelle ne donne pas des résultats plus vite. Et je dirais que je les comprends."

  • François Rebsamen : "un avertissement sévère"

Le maire PS de Dijon, volontiers critique à l'égard du gouvernement tire les leçons du camouflet, selon des propos rapportés par l'AFP et le Parisien:

"C'est un avertissement sévère pour la politique gouvernementale. (...) Une partie des électeurs de gauche nous a dit : "arrêtez vos conneries"

  • Cécile Duflot "déçue"

La ministre écologiste du Logement Cécile Duflot juge qu'une "forme de déception s'est exprimée" à travers le taux d'abstention. "Il ne faut pas mettre la tête dans le sable" et il "faut être lucide", a-t-elle ajouté sur TF1.

La secrétaire  nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Emmanuelle Cosse, a elle aussi appelé à barrer la route au FN. 

François Bayrou, président du MoDem, arrivé en tête à Pau avec 41,85% des voix, s'est montré très ému. 

A droite, l'UMP se refuse à formuler un appel clair au "Front républicain". Les commentaires se sont plutôt attachés à critiquer le bilan de la majorité. 

  • Alain Juppé "sidéré" par l'allocution d'Ayrault

L'ancien Premier ministre réélu à Bordeaux a réagit... à la réaction de Jean-Marc Ayrault:

"Si l'abstention a progressé, si le Front national a progressé aussi, c'est parce qu'un grand nombre de Français ont voulu dire leur condamnation d'une politique qui nous amène dans le mur. Et j'ai été sidéré de voir le commentaire qu'a fait M. Ayrault face à cette situation comme s'il ne s'était rien passé d'important ."

  • Jean-Claude Gaudin se délecte

Lors d'une allocution télévisée le maire UMP de Marseille s'est réjouit de la position de son opposant PS, troisième après le frontiste Stéphane Ravier:

 "Le score de Patrick Mennucci a une saveur particulière pour nous (...) Même le président de la République a voulu constituer sa liste. C'est un échec pour eux. Dans tous nos secteurs, nous réalisons des scores très impressionnants..." 

  • Marine Le Pen "bipolarisation"

Enfin, première concernée, Marine Le Pen de son côté a salué la victoire de son parti dont elle fait le signe d'un renversement de l'échiquier politique en France:

"Je pense (...) que c'est la fin de la bipolarisation de la vie politique française, le Front national arrive comme une grande force autonome, une grande force politique, plus seulement nationale, mais également locale".

  • La victoire de  Steeve Briois à Hénin-Baumont mise en doute

Steeve Briois, élu dès le premier tour avec 50,26% des voix à Hénin-Beaumont est allé bien plus loin. Les électeurs "ont pu enfin mettre un terme à un système mafieux, le système socialiste" a-t-il lancé. Le camp du maire sortant divers gauche Eugène Binaisse a l'intention de déposer un recours dans les prochains jours pour contester ce score qui se jouerait "à 30 voix près". 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2014 à 1:19 :
Le problème du P.S est (et va rester) le suivant :
- Ou bien il vote les lois que veut le peuple, et il cesse ipso facto d'être socialiste;
- Ou bien il persite dans le socialisme et il est immédiatement rejeté par ceux dont il voulait faire le bonheur.
a écrit le 27/03/2014 à 22:15 :
Sympathisant FN, je trouve dans les thèses de Marine beaucoup d'idées qui se rapprochent des miennes. Je pense que l'équité sociale actuelle est affligeante et montre chaque jour davantage combien elle fait fausse route. Il est grand temps de dire stop aux privilèges des inactifs reproducteurs, qui passent leurs journées à lézarder tandis que d'autres bossent et cotisent à l'entretien de leur passivité et oisiveté... Bref, le FN dénonce ce que nombreux pensent tout bas. Le seul point sur lequel je m'interroge concerne la sortie de l'€. Cette décision pourraient avoir des conséquences redoutables pour notre économie, notre pouvoir d'achat et la valorisation de notre épargne. En effet, je fais partie de ceux qui pensent que se fut une erreur que d'entrer dans l'€, mais que cela pourrait être pire d'en sortir. Cependant, la situation actuelle est tellement compromise que je suis néanmoins prêt à en accepter le risque. Et puis de toute façon, qu'on le choisisse ou pas, l'explosion prochaine de l'Europe ramènera indubitablement chaque pays membre à sa monnaie initiale. Alors allons y gaiement en croyant aux vertus du FN !
a écrit le 26/03/2014 à 8:22 :
Seul le FN sera capable de faire baisser l'euro.
Mais aprés ?
a écrit le 25/03/2014 à 22:03 :
Puisque nous sommes en élections: Ronceveau Ronceveau, l'ombre du grand Roland n'est donc point consolée? On est en requonquête? N'entendez-vous pas la charge du peuple français contre la dépensite maladive, sabre au clair et contre l'incurie! Et à cause de l'année 14, mr appolinaire: feu d'artifice en acier, artifice d'artificier, qu'il est charmant cet éclairage, mêler quelque grâce au courage... au courage fuyons. En musique républikeynes la croissance à crédit! En 14, on perd un bras et un frère, on gagne un commandeur et quelques enfants... et c'est pire demain.
Réponse de le 28/03/2014 à 1:13 :
Superbe texte s'il en est !

Mais l'inconvénient du fait de se situer dans les hauteurs n'est-il pas de s'y retrouver seul(e) ou presque ?....
Qu'importe : l'air y est frais....

.
a écrit le 25/03/2014 à 21:42 :
Inefficacité: 83%, 73% injustice. C'est édifiant! Pour l'ordre dans la société 90%... Alors on avance à reculons? Doublons les déficits et nous ferons de la croissance! Seulement, il faut produire des textiles... par exemple, l'Italie y arrive, pas nous! On joue les sous-doués du sud? L'économie de services à bas salaires contre l'économie d'industrie à hauts salaires. A moins qu'on vende le pays à droite ou à gauche.
a écrit le 25/03/2014 à 20:01 :
L'Etat est censé border les français, bon alors on attend. Ou alors on attend la bordée en enfilade des agences, ou bien on fait une pinard party au bordeaux? On virerait de bord, c'est à voir, on abandonne le vote extrêmiste rouge? Ou bien on pipote. Alors on est à l'os-térité, sommes-nous en crise Européenne politique quand l'Espagne défile sur l'austérité, nous avons pour dirigeants, les as de la croissance, 40 ans de relance!
a écrit le 25/03/2014 à 13:43 :
Le problème du PS depuis toujours c'est qu'il vit dans l'illusion .
Il pense détenir le monopole du cœur .
Il pense être le seul à incarner le progrès .
Il confond social et socialisme quand ça l'arrange .
Ces élus ponctionnent à tout va pour financer des associations dites progressistes .
Les virer est une nécessité absolue .
Réponse de le 31/03/2014 à 16:19 :
bien sûr !bien sûr ,les socialistes veulent votre bonheur ,le mien aussi,et celui de tout le monde,nous voyons avec quelle réussite ils le réalisent ,et nous pauvres français ingrats, qui ne savons pas voir dans l'oeil de Manuel toute la tendresse qu'il nous adresse , ni dans le sourire de Taubira l'incarnation de la justice ni dans le visage momifié de Jean-Marc l'expression de la bonté divine. Ah François prends toi des vacances bien méritées ,laisse ta cantine dégueulasse,et surtout ne t'occupe plus jamais de notre bonheur.
a écrit le 25/03/2014 à 13:21 :
Le meilleur moyen pour l'UMPS de faire barrage au FN, çà serait d'avoir de VRAIS programmes et de les APPLIQUER, et pas d'appeler hypocritement à voter pour eux-mêmes !
a écrit le 24/03/2014 à 23:30 :
Quid des valeurs humanistes... Alors on ronge son os de l'ostérité? Alors vive l'Europe du chômage, voila un grand bond en avant. Et pourquoi ne pas doubler le déficit?
Réponse de le 25/03/2014 à 11:17 :
@ Hoho
Justement...Quid des valeurs humanistes...il n'est que trop temps.
Les valeurs humanistes , c'est de retrouver une dignité à travers l'emploi et la croissance retrouvés de notre Pays...
Chômage , déficit ??? Ce ne sont pas des fatalités. Retour au Franc et sortie de l'europe...Alors , nous aurons restauré TOUS nos outils de croissance.
a écrit le 24/03/2014 à 22:13 :
L'Europe est un abattoir de jeunes, voyez comme en Espagne on s'indigne! Une vie pire: le travail forcé, de forçat, non rémunéré, est-ce du progressisme? Pas étonnant que ça manifeste contre la déchéance de l'humanisme de sociétés qui ont mis des centaines d'années à se construire!
Réponse de le 25/03/2014 à 11:23 :
@ Paul
Regardez bien , en ces jours de fête...Nous allons PULVERISER , sous vos yeux , l' " abattoir des jeunes et restaurer la confiance et la dignité dans notre Pays... "
Regardez-bien , ... ;-)
a écrit le 24/03/2014 à 19:20 :
Non Martine Aubry, voter fn n est pas l expression d une colere. Voter fn n est pas forcement voter contre un autre parti.

Les valeurs n appartiennent pas au ps
a écrit le 24/03/2014 à 16:33 :
Face au FN qui rassemble de plus en plus, le PS et l'UMP n'ont aucun programme, ils ne veulent pas gouverner la France, ils laissent faire Bruxelles.

Le vide de ces partis est tellement sidérant qu'ils ne trouvent plus qu'à s'opposer au FN, c'est leur dernier combat.
Réponse de le 25/03/2014 à 11:32 :
@ Caran
Le ps et l'ump sont inféodés à bruxelles , l'allemagne et les usa.
Comment s'étonner , alors de voir les Françaises et Français travailler pour des intérêts et des politiques qui ne sont pas les leurs ?
Tout ceci est visible dès les premiers documents constitutifs de l'europe... ;-)
a écrit le 24/03/2014 à 15:19 :
Je trouve sidérant que les écolos par exemple disent qu'ils reportent leurx voix sur le PS, comme si les voix appartenaient à l'un ou à l'autre parti et pas aux gens qui votent :-) Si votre candidat n'est pas au 2e tour, votez blanc et ne recevez aucune instruction quant à votre choix de vote !!!
a écrit le 24/03/2014 à 14:50 :
Monsieur Jean-Marc Ayrault,
Pourquoi faire barrage au FN.....et de plus on se passe de vos conseils pour le deuxième tour chacun est libre de voter pour qui il veut...De plus, faite donc vos preuves car cela fait deux ans que l'on attend. Mettez autant d'ardeur à faire votre travail a critiquer les autres partie. Je suis Nantaise et très heureuse de ne plus vous avoir comme Maire.
a écrit le 24/03/2014 à 13:43 :
On pourrait poser une question, alors que le FN fait un score puisqu'on parle du genre: y aura-t-il des professeurs de pédégogie, après les pédagogues de la dyslexie et des professeurs de vacances pour la politique de tourisme qui se réduit...
a écrit le 24/03/2014 à 13:37 :
Si la population se révolte contre les impôts, il y aurait un raz le bol? Seulement le déficit est bien là et on attend la croissance depuis 7 ans... On joue à Denfer fiscal et minimoi, à Jeckyl ou bien à Jack l'Eventreur social par le déficit et on est en surendettement? S'il existe des réseaux occultes, on attribue des thèses de manière arbitraire sans critère de notes, pour faire genre, 4/20... Et les noms masculins, on les écrit au féminin pluriel, alors habillez-les en filles!
a écrit le 24/03/2014 à 13:29 :
On flingue l'industrie française et on file les segments à l'Europe de l'Est... Prenons l'exemple de la filière poulet Doux. Après 10 ans de subvention, l'entreprise n'est pas compétititive, on supprime les subventions et nous voila avec un import de poulet venant d'Allemagne. 45% de la bourse appartient à des étrangers et 2/3 des obligations... pour qui roule-t-on? On démolit la production automobile, le logement, alors qu'ils roulent à vélo? C'est Agnani à l'envers? Alors marche à l'ombre marche à l'envers? On aurait un petit Stroumph Fureur anti France: QF 64 euros de moins par foyer et par mois, TVA, taxes et impôts, chômage et dépenses inutiles!
a écrit le 24/03/2014 à 13:12 :
et voila cela devait arriver, ca fait 60 ans que l'on a droite gauche entre les deux mon coeur ballance. la crise et tous ce qui ce passe fait que, je dirait juste que le changement c'est maintenant et bien il la provoqué, tout simplement
a écrit le 24/03/2014 à 12:46 :
le FN et oui cela doit arriver ,je suis à la retraite je suis obligé de travailler petite retraite sur laquelle je dois payer des impots charges social qui ne font que grimper et en plus à fond perdu merci la France.
je ne suis pas quelqu'un qui vit sur le dos des autres.je ne dois pas être la ou le à faire cela
merci à la vie de me donner la santé , mais tous ces politiques ne pense qu'à leurs bien être alors quelle solution ,,? je ne vois pas que ce soit les uns ou les autres
a écrit le 24/03/2014 à 12:10 :
Le FN, une imposture qui ment aux français comme l'UMP et le PS... La solution, sortir de cette tour de Babel qu'est l'Europe inféodée aujourd'hui aux US mais le FN ne veut pas, tout juste dit-il renégocier si les autres pays ....sont d'accord, hors on est jamais d'accord à 28, on l'est déjà rarement à 3 ! D'ailleurs le FN ne veut pas sortir de l'Union, il entretient l'ambiguïté depuis toujours, ne le couche pas dans son programme et ce faisant ment, comme les deux autres partis, aux français. Le seul parti qui écrit dans son programme tout à la fois la sortie de l'Union, de l'euro, de l'Otan est l'UPR de François ASSELINEAU, c'est sur UPR.fr, tout autre chose, un homme, un parti au-delà des clivages qui avancent au grand jour, des analyses qui portent en même temps que la parole monte...
Réponse de le 31/03/2014 à 16:32 :
ce sont les lectures malsaines (karl Marks ) qui montent à la tête des gens.Cet auteur responsable certainement des folies communistes devrait être interdit.
a écrit le 24/03/2014 à 11:41 :
s'il doit y avoir un front républicain il devrait s'opposer à l’extrême gauche dont l'idéologie communiste est responsable d'un plus grand nombre de morts que le national socialisme. Le national socialisme n'existe plus alors que le communisme fait ttoujours des ravages et en ferra encore
Réponse de le 24/03/2014 à 14:05 :
Pour concrétiser vos propos, je proposerais un voyage 'tous frais payés' en Corée du nord à tous les dirigeants de partis d'extrême gauche. Au programme camps de concentration voir même de déshumanisation avec au menu, arrêtes de poisson à sucer et j'en passe et des meilleurs.
Réponse de le 24/03/2014 à 15:36 :
Bien vu !
a écrit le 24/03/2014 à 11:34 :
On dirait que désormais le vote FN a remplacé le vote écologiste comme vote sanction.
a écrit le 24/03/2014 à 11:01 :
La politique qui est menée exaspère bon nombre de français, les non nantis, ceux qui travaillent qui se crèvent , les micro retraites, les micro patrons,... Bref les esclaves de cette république de culture de bananes.
Le FN gagne du terrain , perso je m en fous que cela fait un gros changement, les politiques avaient qu a le prévoir, au lieu de s empiffrer avec l argent de la France.

Et puis si ça craint trop, y a d autres pays beaucoup plus cool, je reviendrai pour faire des analyses et me soigner gratos.

Bonne chançe a tous les français non nantis.
a écrit le 24/03/2014 à 10:49 :
L'ump , le ps etc...c'est blanc bonnet et bonnet blanc. e FN arrive là-dedans...forcément qu'il dérange...les autres étaient en train de voler et trahir le Peuple de France...tu m'étonnes que le FN qui débarque là-dedans il gène...
Si ça gène les autres partis , c'est qu'on est sur la bonne voie...

Vos commentaires ne ma gèneront pas , au contraire...!!!
Réponse de le 24/03/2014 à 17:46 :
bien dit! à l'approche du FN ils font dans leurs froc
a écrit le 24/03/2014 à 10:18 :
Comment perdre son job, être socialiste. Bientôt un pôle emploi spécial politicien de gauche, avec des formations contre le mensonge, la perversité, ...

On peut mentir une fois mais pas mille fois.
Réponse de le 24/03/2014 à 13:12 :
La mission historique de flanby, c'est de rendre tous les pouvoirs à la droite !
Il faut juste espérer qu'il n'en donnera pas trop au front national...
Réponse de le 31/03/2014 à 16:28 :
@mdrXV
formations contre le mensonge et la perversité?? ? l'idée est bonne mais il y a du boulot et ça risque de coûter trop cher.
Moi je verrais plutôt un camp de réadaptation à la réalité.
a écrit le 24/03/2014 à 10:12 :
Les politiciens de gauche appellent à un front républicain face à la montée du FN, parce qu'ils savent très bien que ce serait pour l'UMP se tirer une balle dans le pied : je suggère aux dirigeants de la droite, de prendre le PS au mot : qu'ils donnent l'exemple en retirant leur candidat arrivé 3ème... à Marseille ! Sinon, que la gauche arrête de se la ramener avec leur front républicain !!!
a écrit le 24/03/2014 à 9:59 :
Vive Marine...
Virer les autres...bon débarras...
Réponse de le 24/03/2014 à 11:48 :
Reçu 5/5 et d'accord à 200%
a écrit le 24/03/2014 à 9:56 :
honte au fn
Réponse de le 24/03/2014 à 9:59 :
Tu sais ce qu'il te dit , le FN ?
Réponse de le 24/03/2014 à 10:14 :
Honte pourquoi ?? Parce que le PS s'effondre ???
Réponse de le 24/03/2014 à 10:46 :
honte d'être présent? Honte de dire la vérité de se qui se passe dans le dos des français? Honte de proposer une autre politique que celle imposée par l'umps depuis des lustres? Vous ne pensez pas que nous les avons vu à l'œuvre et d'offrir notre pays contre quelques bakchichs qu'ils se mettent dans les poches. A qui la France doit de l'argent? aux pays de l'opep principalement les pays arabes et à la chine....
a écrit le 24/03/2014 à 9:25 :
Bon, il ne faut rien exagérer !!! Je viens de lire que le total des voix qui se sont portés sur le FN au premier tour représente 7% de l'électorat...ça, ce n'est pas un raz de marée !!! Est-ce que ce chiffre est bien exact ? Si c'est le cas, et comme toujours, les Médias nous inflatent le sujet....
Réponse de le 24/03/2014 à 9:33 :
7% parce qu'ils n'étaient pas présents partout.sinon ils doivent peser entre 20 et 25% aujourd'hui au niveau national.ils se nourrissent uniquement sur le désastre ump_ps.en résumé ils ont de beaux jours devant eux,et sans rien faire!
a écrit le 24/03/2014 à 9:13 :
Il faut donner une grande claque à toute cette clique surtout en Juin prochain !!
a écrit le 24/03/2014 à 8:25 :
en bonne voie ,j'espère une poussée encore plus cinglante aux européennes.
Réponse de le 24/03/2014 à 9:31 :
OK si vous voulez? mais attendez de voir leur aptitude à la gestion! C'est marrant chez nous les français de refuser l'obstacle ! HOllande tout d'abord qui a fait illusion en faisant croire qu'il s'opposerait à l'Allemagne et maintenant cette croyance dans le front national, qui tour à tour critique l'Europe, l'Euro, l'Allemagne, la classe dirigeante française? et puis demain peut être ceux qui comme moi pensent que le FN est encore plus nuls que les socialistes à gouverner, à gérer. Le monde de la finance et du libéralisme, gère le monde, il n'y aura pas d'exception pour la France, car notre système n'est pas viable, il est mort de son social.
Réponse de le 24/03/2014 à 10:50 :
En tout cas cafeine, l'ump nous l'avons vu à l'œuvre et ils ne valent vraiment mieux que les sossos d'où le nom de umps.... ouvrez les yeux et regardez ce qui se passe autour de vous.
Réponse de le 24/03/2014 à 11:04 :
on sait pas ce que ferra le FN , mais on sait que l'UMPS a fait crever les français depuis vingt ans Donc le FN ne sera pas pire !
Réponse de le 24/03/2014 à 11:53 :
Dans la gestion le modèle socialiste est souvent un fiasco, villes surendettées, climat mafieux de magouilles, le FN n'aura pas de peine à faire aussi bien, sans compter que les élus du FN ont affaire à une opposition violente de qui vous savez et que tout est fait pour leur mettre des batons dans les roues...
a écrit le 24/03/2014 à 8:07 :
maintenant que tout est perdu pour le PS, J'espère que François va réformer en profondeur. Par ailleurs, cela me va que le FN emporte des mairies? ça permettra aux gens de constater leur talents de gestionnaires avant les prochaines présidentielles...
Quand à François, je lui dit simplement qu'il faut réformer et que quand on réforme on se prend un mur. ! C'est comme cela que l'on est remercie par le peuple depuis la nuit des temps.. alors quitté en prendre un, il vaut mieux réformer en profondeur , pour avoir une chance de passer à la postérité.
Réponse de le 24/03/2014 à 8:24 :
Ok mais pour reformer il faut être compétent et avoir de l’expérience au moins dans le monde industriel.
Alors n'en attendez pas trop!!!
Réponse de le 24/03/2014 à 9:24 :
Tout comme vous, j'ai des doutes sur sa méthode, néanmoins, je n'en ai pas sur sa compétence, c'est tout de même un énarque qui a servi à la cours des comptes. Je me plais à me gausser des énarques, mais ils ont tout de même quelques neurones ... Il leur faut surtout du courage et moins d'ego!
Réponse de le 24/03/2014 à 9:30 :
Je ne suis ni bleu, ni vert, ni rouge, ni jaune, mais les axes macro-économiques actuels sont les bons ,et ce sont ceux réclames par l'UE, rétablissement des comptes publics, restauration de la compétitivité des entreprises, accent sur la RDI...mais il faut du temps pour les résultats... Confère, Les réformes Hartz en Allemagne... Le reste ,c'est de la politique et non pas de l'économie structurelle.
Réponse de le 24/03/2014 à 9:43 :
Les pieds nickelés se sont pris un pain...
Le problème, c'est qu'ils sont toujours les pieds nickelés ! Rien ne les change...
Réponse de le 24/03/2014 à 10:21 :
La compétitivité des entreprises: pour l'instant, de l'esbroufe, et idem pour le choc de simplification !! Rien pour simplifier les contrats CDI, rien pour simplifier le code du travail, rien pour simplifier les fiches de paie, rien pour l'instant qui allège les charges, si ce n'est une promesse de CICE contre une fiscalité alourdie l'an dernier, et dont la promesse est renouvelée (puisqu'intégré dans les 30 milliards à nouveau promis) contre de nouvelles contreparties défavorables à la compétitivité!!!
Réponse de le 24/03/2014 à 13:31 :
Ayrault et Aubry appelle a voter UMP c'est la preuve que l'UMPS existe MARINE avait bien raison !
Réponse de le 24/03/2014 à 14:22 :
@ Lyon69
Oui , rien de tout ça pour le moment...Forcément , jusqu'à présent et en dehors de Marine , ils réfléchissent avec leurs pieds...
T'as pas compris que pour avoir " ça "...il faut sortir de l'europe ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :