Retraites, RSA... Valls lâche un peu de lest sur les économies

 |   |  636  mots
Manuel Valls a écrit aux parlementaires de sa majorité pour préciser sa politique sur les économies demandées
Manuel Valls a écrit aux parlementaires de sa majorité pour préciser sa politique sur les économies demandées (Crédits : reuters.com)
Pour calmer la fonde des députés refusant de voter le programme de stabilité, le Premier ministre a annoncé que les petites retraites (inférieures à 1.200 euros) ne seront pas gelées. Il indique également que la revalorisation des rémunérations des fonctionnaires les plus modestes n'est pas remise en question.

Finalement, les retraites inférieures à 1.200 euros mensuels ne seront pas gelées. L'opération séduction du Premier ministre a commencé pour tenter d'éviter tout risque de fronde dans sa propre majorité sur le programme de stabilité des finances publiques qui fera l'objet d'un vote mardi 29 avril à l'Assemblée et qui comprendra  le pacte de responsabilité et les mesures d'économies à hauteur de 50 milliards d'euros sur trois ans.

Manuel Valls a reçu ce matin du lundi 28 avril le patron des députés socialistes Bruno Le Roux ainsi qu'une petite délégation pour leur annoncer quelques assouplissements sur les mesures d'économies. Il a également adressé une lettre à tous les parlementaires de la majorité pour préciser sa pensée sur le plan d'économies.

Un bureau national du PS doit se tenir ce lundi après midi sur la question de ce pacte. Et, déjà, le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a fait savoir qu'il ne voulait pas qu'une seule voix socialiste manque ce 29 avril lors du vote. D'ailleurs, pour bien enfoncer le clou, Manuel Valls a prévu de rencontrer le groupe socialiste demain matin pour tenter de rassurer les récalcitrants.

Les refaites inférieures à 1.200 euros  ne seront pas gelées

Pour ce faire, le Premier ministre a donc déjà accepté quelques petits aménagements " qui vont concerner six millions et demi de Français", selon le président du groupe PS à l'Assemblée, Bruno Le Roux à l'issue de sa rencontre avec Manuel Valls.

On sait qu'initialement, Manuel Valls prévoyait de geler la revalorisation de l'ensemble des prestations sociales jusqu'à octobre 2015. Seuls les minima sociaux (RSA, ASS, Minimum vieillesse) étaient épargnés. Cette mesure a fait hurler les députés socialistes ainsi que les syndicats, notamment la CFDT, qui a l'oreille du gouvernement. Manuel Valls a donc annoncé aux parlementaires que, in fine, ce n'est pas seulement le minimum vieillesse (792 euros par mois) mais les aussi les « petites » retraites qui échapperaient à la rigueur. Très exactement il s'agirait de celles inférieures à 1.200 euros mensuels (tous régimes confondus). Elle seront donc finalement revalorisées selon le calendrier et les modalités actuels. Le coût de cette mesure atteindrait environ 300 millions d'euros. La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine et le ministres des Finances publiques Michel Sapin a avaient déjà laissé entendre ces derniers jours que le gouvernement était prêt à cet assouplissement.

Le vrai-faux geste sur la revalorisation des rémunérations des fonctionnaires modestes

Autre geste, qui n'engage pas à grand-chose sur le fond, le Premier ministre annonce dans la lettre envoyée aux parlementaires de sa majorité une « clause annuelle de revoyure » avec les syndicats de fonctionnaires pour examiner la situation économique. Et ce pour calmer les esprits alors que le Premier ministre a décidé de continuer le gel de la revalorisation du point dans la fonction publique jusqu'en 2017. A cet égard, il précise que les « agents les plus modestes » bénéficieront tout de même d'une « revalorisation ». Certes, mais il s'agit simplement d'une confirmation de l'application des mesures de revalorisation pour la catégorie « C » et des agents de catégorie « B » en début de carrière prévues par le « plan Lebranchu » de 2013.

Le RSA revalorisé en septembre

Autre « concession », minime également, le plan Ayrault contre la pauvreté ne serait finalement pas décalé d'un an mais de « seulement six mois ». Il s'agissait notamment de revaloriser le RSA (une première augmentation interviendra le 1er septembre prochain) et d'instituer une « garantie jeunes ».

 Des concessions minimes donc. Mais le Premier ministre espère qu'elle seront suffisantes pour calmer le mécontentements de plusieurs députés socialistes. Réponse mardi 29 avril dans l'après midi.

______

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2015 à 7:00 :
Est ce qu'un syndicat demande qu'il n'y ait pas des retraites inférieures au rsa ?
a écrit le 06/06/2014 à 13:16 :
POUR QUE LA MESURE SOIT EQUITABLE IL FAUT BAISSE LE PAREMME DE L IMPOT DE SES CATEGORIES SINON C EST UN ATRAPPE NIGAUX UNE FOIS DE PLUS ???
a écrit le 30/04/2014 à 15:00 :
quand on bloque les retraites , on bloque aussi la consommation des pensionnés et on a moins de rentrées fiscales de tva * moins de ventes pour les magasins ... en quelque sorte on fait tout sauf stimuler le commerce ET LA CROISSANCE ... comment voulez vous que le petit peuple soit convaincu de cette proposition ?
a écrit le 29/04/2014 à 8:39 :
Enfin ! l'état comprend qu'il faut arrêter l'indexation des retraites sur l'inflation alors que ce n'est plus le cas des salaires depuis plusieurs années.
Je suis partisan d'une hausse des retraites indexées sur l'inflation jusqu'à 1300 € par mois et gel au-delà.
Je sais que les retraités qui perçoivent plus de 1300 € par mois ne seront pas d'accord, et je comprends leur mécontentement.
Mais que veulent-ils, la rupture de paiement de leur retraite ? Une augmentation des cotisations sociales des salariés et commerçants ?
Pour nombre d'entre eux cette limitation de pouvoir d'achat touchera probablement leur loisir et si ce n'est pas le cas un choix de consommer autrement pour préserver leur "vacance" en camping car et/ou à l'étranger notamment....
Réponse de le 30/04/2014 à 15:04 :
Les retraités qui perçoivent plus de 1300 euros mensuels iront moins au resto, moins au spectacle ! bref dépenseront moins pour eux mêmes et leurs petits enfants ...
et après on veut relancer la croissance ; comment donc ?
Mon mari et moi ne comprenons plus rien ........
a écrit le 29/04/2014 à 7:04 :
Toujours les mêmes qui vont payer la facture, mais eux les Pourritiques n ont fait et ne font aucun effort vive le docteur quillotin...
Réponse de le 29/04/2014 à 14:11 :
Qui paie(nt) la facture selon vous?
a écrit le 29/04/2014 à 6:40 :
Un gros malin ce Valls. Les bénéficiaires vont ainsi atteindre le seuil d'imposition et le gain sera nul.
a écrit le 29/04/2014 à 6:36 :
C'est un gros malin ce VALLS. Beaucoup vont atteindre le seuil imposable et le gain final sera nul.
Réponse de le 29/04/2014 à 8:43 :
tout faux !! ce n'est pas la "@réalité"
il n'y a pas de gel du barème de l’impôt
dès lors ceux qui auront une augmentation de pension, elle sera probablement équivalente à la hausse des tranches du barème donc impôt identique.
Pour les retraités qui n'auront pas de hausse de pension, cela se traduira par une baisse de l’impôt du fait de la hausse des tranches du barème
a écrit le 28/04/2014 à 20:26 :
Face à ces économies de fond de tiroir, vous avez plus de 100 milliards par an de fraude ,évasion et "optimisation fiscales" diverses vers les "paradis fiscaux" . Alors vous percevez l'indécence des économies (minuscules) faites sur les petits retraités;
Les solutions, on les connait , ce sont celles de Roosevelt en 1932: interdiction totale de la spéculation , c'est à dire interdiction des CDS, des VAD, des LBO , du high frequency trading, et des "paradis" tout cela n' a plus rien à voir avec l'économie réelle mais plus avec des combines.... Quelle est l'arme fatale des états contre ces combines : une interdiction un vendredi soir par décret puis la menace de retrait des licences bancaires pour les contrevenants (proposition de ..Merkel en 2008): en 48 heurs c'est plus de 60 000 milliards qui reviendront vers l'économie réelle (avec une taxe au retour à voter par chaque parlement ...( 10%, 20%, 40% ? personne ne pleurera sur les pertes de ces combinards qui affament des peuples entiers, personne...Malheureusement cela ne se fera qu'après le Big Krach obligataire qui va ruiner des millions de petits épargnants.....(assurance vie toutes adossées aux dettes souveraines...)
Réponse de le 29/04/2014 à 14:19 :
Bein oui le petit retraité comme d'habitude hein!! Mais on en a rien à faire .. si vous avez une petite retraite à qui la faute? Qu'avez-vous fait pendant vos années de salariat pour faire provisionner votre retraite!! Mes grands parents font partie des petites retraites et pourtant ils ont réussi à se construire un patrimoine solide. ALors faut arrêter de toujours évoqué les petits retraités comme les plus défavorisés. Les défavorisés aujourd'hui sont tous les jeunes actifs arrivés sur le marché du travail après 2001. Eux sont en galères ils sont étouffés par les impots en tout genre, par la vie chère et surtout par l'inflation immobiliière.. Sans parler du contexte économique dans lequel ils doivent évoluer tous les trois ans une crise survient ...
a écrit le 28/04/2014 à 18:40 :
Cout festif d'investiture mairesse 45289 euros
a écrit le 28/04/2014 à 17:42 :
...Des fois que Valls nous ferait une fleur".....
a écrit le 28/04/2014 à 17:13 :
Apres quelques greves de fonctionnaires Valls va tout lâche sur les économies
retour a la case départ comme d habitude!!
Réponse de le 29/04/2014 à 6:43 :
Rien ne vous empêche de faire don de la moitié de vos revenus afin de soutenir les mesures que vous soutenez.
Réponse de le 29/04/2014 à 14:31 :
C'est déjà le cas... merci donc de ne pas écrire des énormités ou alors faîtes au moins l'effort de vous intéresser aux autres et à leur situation.
Réponse de le 29/04/2014 à 19:50 :
Comme vous, je vais faire semblant.
a écrit le 28/04/2014 à 15:44 :
Si quelqu'un a une retraite de 1 300 euros, il ne touche rien et si quelqu'un a 1 180 euros il a droit à un cadeau pour bien voter aux prochaines élections, on n'oubliera pas les fonctionnaires et le rsa. On aurait pu supprimer la secrétaire, le chauffeur la voiture le transport gratos pour les ex Premier Ministre là cela aurait eu de la gueule.Enfin tant que M Ayrault pourra percevoir ses 4 retraites comme d'ailleurs son homologue Juppé, tout va bien
Réponse de le 28/04/2014 à 16:22 :
Et n'oublions pas monsieur Jospin ...
Réponse de le 28/04/2014 à 16:49 :
au train ou vont les choses les bénéficiaires du RSA vont percevoir autant qu'un smicard.
Réponse de le 28/04/2014 à 19:34 :
C'est vrai tout ca mais comme j'ai une petite retraite, tant mieux. Je ne comprends toujours pas de quell cadeau je vais beneficier. Quelqu'un peut-it avoir la gentillesse de m'expliquer ?
Réponse de le 29/04/2014 à 4:52 :
Oui, vous aurez environ 10 centimes de plus par mois.
a écrit le 28/04/2014 à 15:40 :
valls l'equilibriste recupere 6.5 millions de voix pour les elections europeenes ,mais la facture sera payee comme d'habitude par les classes moyennes qui vont bientot rejoindre les classes basses ,alors plus personnes ne sera la pour faire tourner la consommation et on verra l'explosion du chomage ,car actuellement la consommation est soutenu par les retraites et actifs moyens,votez et reflechissez bien aux elections europeennes!!
Réponse de le 28/04/2014 à 16:48 :
Ça n'empêche qu'il va se manger la mufflée du siècle !
a écrit le 28/04/2014 à 15:10 :
dommage que dans son programme il y est une nouvelle incitation à ne pas travailler
augmentation rsa
Réponse de le 29/04/2014 à 10:15 :
je rappelle que les entreprises privées ne veulent pas des chômeurs de longue durée , alors ceux du RSA a part les recaser dans les associations diverses et variées c'est leur seule planche de salut , beaucoup espèrent s'en sortir mais trop vieux ( plus de 50 ans ou le nombre d'allocataires va battre des records dans les années a venir , fins de droits ) de plus les gens survivent avec ce pécule , le seuil de pauvreté en france est de 980 euro c'est donc proche du smic qui lui est bien aidé pour être une trappe a pauvreté , les baisses de charges sur le smic n'ont pas elevé les salaires de ces derniers , enfin beaucoup de gens cherchent un travail et ne veulent pas être a la maison sans revenus , il y'a sans doute une minorité de profiteurs , sous le communisme aussi a l'est il y'avait des tirs au flancs mais là bas il y'avait les camps de rééducation par le travail , meme des gens très intégrés pouvait y participer quelque soit leur activité .. le problème est que les seniors coutent cher aux entreprises , que l'âge de la retraite est fixé par la loi donc aucun intérêt a embaucher des gens au delà de 45 ans .. l'état n'a rien compris a ce sujet et continue dans la com ..
a écrit le 28/04/2014 à 14:59 :
voilà le premier recul qui montre bien qu'avec VALLS, AYRAULT, ou n'importe quel autre, les socialistes sont incapables d'avoir une vraie politique de rigueur et que malheureusement, le mur se rapproche et le choc final sera dur pour tout le monde
Réponse de le 29/04/2014 à 14:22 :
Aucun politique ne pourra rien faire . La France n'est plus gouvernable du fait du mille feuille administratifs des strates à tous les étages qui créent autant de lobbying sociaux. Il faudrait avoir le courage de tout remettre à plat mais là on se prend une grève nationale de tous les fonctionnaires et syndicalistes..La France ira jusqu'au bout de son système et se désintègrera avec celui-ci... Dans 30 ans quand il n'y aura plus de syndicatqs et plus d'emplois la France pour faire sa révolution culturelle mais pour le moment elle restera prisonnière de son modèle social qui créé plus de misères et d'inégalité qu'ailleurs..
a écrit le 28/04/2014 à 14:19 :
Quand il n'y aura plus de riches et de richesses il n'y aura que des pauvres qui se déchirerint entre eux pour manger. Voilà ce que nous prépare nos incompétents du gouvernement qui ne veulent pas s'attaquer au chantier de restrcuturation de l'état qui n'a pas changé depuis cinquante ans ou qui a changé mais en pire (merci Mitterand). Ceci permettrait à la France de se redresser et progressivement de revaloriser les revenus (retraites comprises) en tirant la France vers le haut. Mais nous dépendons de gens qui ne savent pas ce qu'est "gérer un budget" sans le dépasser!!!!
Réponse de le 28/04/2014 à 17:45 :
ils savent GERER LE LEUR, DE BUDGET , bien" potelé !"
a écrit le 28/04/2014 à 13:57 :
Les 300 millions dépenses seront bien évidemment pris sur le salaire des députés! Cela semblerait normal!
a écrit le 28/04/2014 à 13:55 :
C'était 50 milliard prévus. Cela ne l'est déjà plus! Sans gravité: de toute façon il n'y aurait jamais eu 50 milliards d'économies !
a écrit le 28/04/2014 à 13:51 :
Il n'est pas normal de toucher une retraite du régime général supérieur au SMIC,si l'on considère que c'est suffisant pour un travailleur ca l'est à fortiori pour un retraité.Et ne me parler pas de cotisations plus élevés ;je réponds solidarité nationale .
Réponse de le 28/04/2014 à 14:18 :
la solidarité nationale n'implique pas d'être tous pauvres. Ou alors on affiche clairement que le but est de devenir une autre URSS.
Réponse de le 28/04/2014 à 15:45 :
l'ancien
cher monsieur etes vous pres a perdre 8% sur 7ans de retraites ,on en fait des choses avec l'argent des autres ,et sa c'est le PS!!!
Réponse de le 28/04/2014 à 15:48 :
@l'ancien: la solidarité nationale en général et la rsa en particulier, c'est l'argent du contribuable, alors que les prestations retraite sont le fruit de cotisations sur plusieurs décennies :-)
Réponse de le 28/04/2014 à 18:41 :
"que les prestations retraite sont le fruit de cotisations sur plusieurs décennies" : Ça, c'est la retraite par capitalisation (vous l'avez avec l'immobilier). L'autre, la retraite par répartition, vous augmentez les taux de cotisation pour reporter la crise sur les actifs.
Ceci ne tient qu'à un point : L'importance du vote des retraités et ceux qui sont proches de la retraite.
Niveau logique, il est scandaleux qu'un retraité ait une pension supérieur à celle d'un actif du même métier avec 5 à 10 ans d'expérience avec les taux de cotisation pratiqué ces 40 dernières années.
a écrit le 28/04/2014 à 13:45 :
C'est un bon début.Il faut geler les grosses retraites jusqu'a ce que les petites soient au même niveau ,çe n'est que justice .Vive l'égalité entre retraités.
Réponse de le 28/04/2014 à 14:19 :
alors tous les salaires au même niveau, avec toute la réussite de l'ex URSS
Réponse de le 28/04/2014 à 14:54 :
il faut ramener tous les salaires au SMIC et les geler. Vive l'égalité entre salariés. Vous etes d'accord ?
votre commentaire est ridicule, mon ami !!!
Réponse de le 28/04/2014 à 15:08 :
POUQUOI aligner les retraites de ceux qui ne veulent pas travailler ; ayant gere des logements sociaux je peux vous garantir que nous avons vraiment des eremistes professionnels
Réponse de le 28/04/2014 à 15:52 :
@yoyo: pourquoi pas geler, mais il faudrait aussi plafonner les cotisations, car il serait anormal qu'un type qui cotise le triple reçoive la même chose qu'un type qui ne cotise qu'une fois. Et on pourrait aussi remettre en question certaines prestations comme le rsa pour celui qui profite sans rien cotiser et sans travailler :-)
Réponse de le 28/04/2014 à 15:53 :
YOYO ayant fait du depannage dans des HLM ,lorsque vous intervenez et que vous voyez des chomeurs pro qui sont affales dans un canape canette a la main et qui joue a des jeux pour occuper leur temps au lieu de chercher du travail ,et vous voulez alligner les retraites des travailleurs sur ceux des fainients vous devez faire parti de ces personnes pour tenir un raisonnement de ce type!!!!
Réponse de le 28/04/2014 à 17:47 :
Pas du tout,c'était de la pure provocation pour voir les réactions et j'en suis ravie car elles vont dan le sens de ma pensée
Réponse de le 29/04/2014 à 3:41 :
@roro62

votre texte a-t-il été pondu avant ou après avoir jeté à la corbeille le c.v un peu encombrant d'un chômeur en détresse ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :