Le gouvernement veut imposer un plafond de 470 euros pour le remboursement des lunettes

 |   |  350  mots
Si la monture coûte 150 euros, les verres simples pourront être pris en charge jusqu'à 320 euros(Photo : Reuters)
Si la monture coûte 150 euros, les verres simples pourront être pris en charge jusqu'à 320 euros(Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le ministère de la Santé s'apprête à préciser par décret les plafonds de remboursement des lunettes par les mutuelles selon la complexité des verres, qui doivent permettre de lutter contre les dérives tarifaires du secteur.

"Faire baisser le prix de l'optique". Voilà ce que vise le projet de décret présenté lundi par le ministère de la Santé qui prévoit le plafonnement du remboursement des lunettes par les complémentaires santé. 

Ce projet de décret, dont la publication est prévue en août ou septembre, met en oeuvre la réforme votée dans le budget de la Sécurité sociale des "contrats responsables" adoptés dans le cadre de la loi de Finances rectificative pour 2014. Ils visent à préciser les planchers et plafonds de prise en charge.

>> Lire : Pourquoi le prix des lunettes est-il aussi élevé en France ? 

Ce projet est présenté un peu plus d'un mois après la publication d'une enquête de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir qui dénonçait des fraudes massives, certains opticiens n'hésitant pas à proposer de fausses facturations pour inciter leurs clients à choisir des montures à des prix élevés. 

Plafonds de verres 

Le ministère a lâché du lest par rapport aux premières moutures en fixant le plafond de remboursement à 470 euros pour une paire de lunettes à verres simples. Le plafond pour les montures est de 150 euros. Par exemple, si la monture coûte 150 euros, les verres simples pourront être pris en charge jusqu'à 320 euros.

Pour les verres complexes, le ministère veut fixer le remboursement maximum des lunettes à 750 euros et à 850 euros pour celles à verres très complexes. Des mesures qui seront effectives à partir d'avril 2015. Mais les mutuelles auront jusqu'à fin 2017 au plus tard pour s'y conformer.

Des prix liés aux montants remboursés 

"Les prix pratiqués en matière d'optique sont de plus en plus élevés, et plus les complémentaires remboursent, plus les prix augmentent" et vice-versa, explique le ministère dans son communiqué.

Ces montants s'appliqueront aux contrats dits "responsables et solidaires" des complémentaires, qui devront remplir un certain nombre de critères pour bénéficier d'une fiscalité allégée. Proposer une couverture complémentaire allant au-delà de ces plafonds reviendra pour les complémentaires à perdre ces avantages.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/07/2014 à 18:42 :
si on veut des verres de qualité comme essilor faut banquer ! sinon faut se contenter de verres pas chers certes qui se rayent très vite ! j'en ai fait l'expérience ( les derniers furent rayés en moins de 2 ans, l'origine de ces verres étaient asiatiques: ils étaient moins chers mais j'en ai eu pour mon argent ... ça pousse aussi à changer plus souvent donc opération nulle pour des économies ?)
a écrit le 01/07/2014 à 16:45 :
Mais dès lors que le prix de la mutuelle tient compte du prix des lunettes, il faut baisser le prix de la mutuelle.
a écrit le 01/07/2014 à 16:19 :
Il faut dérembourser complètement.
Dans la foulée les prix seront divisés par 5, soit le juste prix !
a écrit le 01/07/2014 à 13:27 :
Et tes nouvelles lunettes tu les a payé combien, au moins 2000 euros. Pour le peuple d'en bas c'est la camelote. Pire que les Bobos de gauche difficile à imaginer.
a écrit le 01/07/2014 à 12:09 :
Mesure inutile : les porteurs de lunettes se verront contraints de payer la différence, les tarifs des lunettes augmenteront sur les modèles de moyenne et entrée de gamme, l'économie sera nulle et la mesure sera contre carrée par les acteurs du marché...
Réponse de le 01/07/2014 à 12:37 :
Pas d'accord... On arrive vraiment à saturation dans les abus des dépense optiques et dentaires. Voir ce qui se passe sur le net. Certains sites vous livrent des ensembles monture + verres parfois 10 fois moins cher que dans les magasins d'optique traditionnels. En fait, ces magasins sont tout simplement en train de tuer la poule aux œufs d'or, en abusant sur leurs tarifs. Quand on connaît les prix des matières premières composant nos (très) chères lunettes, il y a de quoi s'affoler!
a écrit le 01/07/2014 à 11:58 :
En parlant de lunettes notre président a changé les siennes et a opté pour des montures made in Danemark...
Réponse de le 01/07/2014 à 13:28 :
Et combien il les a payées, ce fut gratuit pour lui ou payé avec nos impôts. Il profite un Max.
a écrit le 01/07/2014 à 10:46 :
Bravo ! Bravo ! Ils vont être contents ceux qui n'ont qu'une participation de leur mutuelle correspondant à 54 €/an ! Il y a mutuelle... et mutuelle, et surtout protection sociale... et protection sociale selon sa catégorie ! Public ou privé !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :