Pourquoi le prix des lunettes est-il aussi élevé en France ?

 |   |  1282  mots
AFP
AFP (Crédits : <small>Reuters</small>)
Sur le marché des lunettes, des prix fous proviendraient d'un système trop flou. C'est du moins ce qu'affirme une étude de l'association UFC Que choisir. Voici quelques explications pour tenter d'y voir un peu plus clair.

Au cause des prix des lunettes qui flambent, ils voient rouge. Après Marc Simoncini, le fondateur de Meetic et créateur du site de vente d'optique en ligne Sensee, c'est au tour de l'association UFC-Que Choisir de s'offusquer publiquement des prix pratiqués dans le secteur, et surtout sur les marges dégagées par les opticiens. L'association de défense des consommateurs publiait ce mardi sa propre étude dans laquelle elle observe à la loupe la formation des prix des lunettes en France. Et les compare au reste de l'Europe.Sa conclusion se révèle pour le moins sévère. Le président de l'association Alain Bazot, blâme un" business model dément". D'après son enquête, il y a trop d'opticiens dans l'Hexagone, et le coût de fonctionnement des boutiques repose trop lourdement sur les consommateurs. La Tribune fait le point en quatre questions... et autant d'enjeux.

 
  • Quel est le coût moyen d'une paire de lunette pour le consommateur en France ?

En moyenne le prix d'une paire de lunettes correctrices atteindrait 470 euros TTC en France selon l'Union française des consommateurs. Un coût supporté très largement par les consommateurs. L'UFC calcule ainsi que les complémentaires santé en remboursent 50,2% du prix et les ménages paient directement 43,7%. Le reste (moins de 6%) est financé par la Sécurité sociale. Au total, la dépense pour les ménages représente 10% de leur budget santé. Comme les Français équipés changent de lunettes tous les trois ans en moyenne, le budget moyen par personne et par an avoisinerait les 75 euros, soit bien plus que la moyenne européenne. Il s'agirait même des prix les plus élevés d'Europe. (voir graphique ci-dessous).

 

 

Problème : cette comparaison a ses limites dans la mesure où les porteurs de lunettes n'achètent pas le même type de produit selon les pays. C'est d'ailleurs le principal argument de défense des opticiens. "En France, c'est la dépense d'optique qui est élevée, pas les prix. Les Français ne font pas les mêmes arbitrages que les autres. Le poids du milieu de gamme et du haut de gamme y est plus élevé qu'ailleurs. Dans les pays anglo-saxons, vous voyez encore des gens avec des double-foyers. Ce n'est pas le cas ici", expliquait ainsi Jean-Pierre Champion, le patron du groupe Krys, interrogé par La Tribune le 19 avril.

 

Même discours du côté des opticiens indépendants. Stéphanie Dangre, qui dirige le groupe All, regroupement d'enseignes indépendantes, estime ainsi qu'il "faudrait comparer le même type de produits" pour avoir une idée claire des différences de coût entre les différents pays européens, et bien sûr prendre en compte les différences de taxes. "La valeur des lunettes, ce n'est pas seulement la matière, le plastique, c'est aussi l'innovation derrière", plaide en outre Stéphanie Dangre. La technologie utilisée par les verriers feraient donc grimper les prix. Problème : le prix des lunettes repose, semble-t-il, en très large partie sur les marges réalisées par les opticiens.

 
  • Dans quelle mesure les marges pratiquées par les opticiens expliquent-elles ce coût élevé ?

"Attention les yeux, les marges des opticiens risquent de vous éblouir", prévient Alain Bazot, le président de l'UFC-Que choisir. De fait, sans même avoir à comparer avec les voisins européens, l'examen de la formation du prix des lunettes donne des résultats pour le moins surprenants. Ainsi, une paire coûtant 393 euros en moyenne hors taxe coûterait... 3,3 fois moins cher à l'opticien, c'est-à-dire 118 euros pour une monture et des verres. Cela représente un taux de marge brute moyenne de... 233%. Elle atteint 342% pour les verres unifocaux et 304% pour les verres progressifs.

 

D'après cette étude reposant sur une enquête réalisée auprès des opticiens, les marges servent essentiellement à financer les frais de fonctionnement , la prestation (deux heures par monture en moyenne) et de marketing. Ce qui réduit la marge nette à 28 euros par paire. A l'égard des frais de marketing, l'UFC pointe les 580 millions d'euros dépensé chaque année (sur un chiffre d'affaires total de 4,7 milliards d'euros pour le marché de des lunettes de vue). Il vise également la pratique devenue courante de vendre une deuxième, voire une troisième, paire à un prix symbolique. Pour Mathieu Escot, chargé de la santé à l'UFC, c'est là le "signe d'un marché défaillant. "

 
  • Pourquoi, malgré la forte hausse du nombre d'opticiens, les lunettes restent-elles si chères ?

Parce que chaque opticien vend trop peu de lunettes. Par jour, l'UFC estime qu'une boutique en vend 2,8 paires. Un niveau très faible qui proviendrait de la profusion de l'offre. L'Hexagone en compte aujourd'hui plus de 11.000. Depuis l'an 2000, 3.650 nouvelles boutiques ont ouvert en France, soit une hausse de 47%. Une explosion qui, selon cette étude, ne s'explique pas seulement par la démographie. Bien au contraire. Sur cette période, la part attribuée à l'accroissement de la population atteint 8% et celle liée à son vieillissement de 5%, sachant que les personnes les plus âgées sont plus enclines à porter des lunettes, le reste, soit 34% de la hausse du nombre de boutiques, serait superflue. Il y aurait même "2.465 boutiques supplémentaires [qui] ne répondent pas à des besoins réels et dont le consommateur doit supporter les coûts", est-il écrit dans l'étude. Rien en revanche dans cette enquête sur certaines pratiques consistant à pousser les consommateurs dotés de mutuelles au taux de remboursement élevé à acheter des produits plus chers.

 
  • Comment les prix pourraient-ils baisser ?

Sans surprise, Marc Simoncini plaidait pour sa cause : la vente sur internet. Un modèle "pure-player" balayé par l'UFC dans la mesure où il reste très marginal. De fait, seuls, 2% des Français ont acheté des lunettes sur internet l'an dernier selon une enquête du Credoc publiée fin 2012 et citée par le site spécialisé Acuité. Ce mode de vente est en outre vu d'un très mauvais ?il par certains professionnels de santé qui estiment que, sur internet, il n'est pas possible de prendre correctement les mesures pour adapter au mieux les lunettes à la posture de chaque individu.

 

D'autres solutions existent cependant pour préserver la qualité du service tout en faisant baisser les prix, affirment certains opticiens. C'est le cas, par exemple, des solutions dites "multicanal". L'internaute choisit sa paire sur internet puis va la chercher chez un opticien. "A qualité équivalente, nous sommes 40% moins cher qu'un opticien traditionnel", clame ainsi Philippe Wargnier, ancien de Spartoo qui a monté Evioo, un site qui propose ce type de vente également appelé "click and mortar". Un système qui, selon lui, permet d'apporter "du business à l'opticien" physique, ce qui justifierait que ses partenaires ne touchent que 30% des ventes qu'il réalise.  Le groupe Krys, deuxième en France derrière Optic 2000 avec 12% du marché, a, de son côté, multiplié les types d'offre. Son patron, Jean-Pierre Champion, affirme ainsi que "réduire les prix c'est possible". Il se dit ainsi "tout à fait favorable à un accord entre opticiens et mutuelles sur une grille de prix".

 

C'est justement ce que prône L'UFC. L'association défend la mise en place de "réseaux de soin". En clair, cela revient à autoriser ces mutuelles à négocier des baisses de prix auprès de vendeurs qu'elles auront sélectionnés. Une mesure qui nécessiterait bien sûr un encadrement, prévient l'association de consommateurs, afin que le passage vers telle ou telle enseigne ne soit pas obligatoire mais optionnel. De telles pratiques pourraient, selon l'UFC, permettre de faire baisser les prix jusqu'à 40%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2018 à 12:02 :
agréable de lire votre blog et de regarder de bonnes lunettes en ligne.Veuillez continuer à partager ce type de message
a écrit le 20/04/2017 à 16:55 :
Le prix des lunettes évoluent sans cesse ça c'est vrai mais le véritable problème c'est le fait que certains opticiens mettent en exergue les montures les plus chers pour qu'on ait pas de choix du tout. De plus, il rajoute plusieurs options en plus sans même demander l'avis du patient (c'est vrai que certaines de ces options sont nécessaires mais pas toujours).
A mon avis,il faut d'abord faire le tour des boutiques en ligne (au moins tout est marqué et on prends le temps de faire nos choix sans pression).
C'est d'ailleurs l'expérience que j'ai eu avec avec un opticien en ligne www.lojol.com qui m'a bien aidé d'ailleurs. Toutes les montures+verres+options antireflet est à 49€.

Voilà pour ma part.
a écrit le 21/12/2014 à 16:29 :
pourquoi les fausse lunette ne coute pas 5$turquoi
a écrit le 09/05/2014 à 8:49 :
Lunettes, appareils auditifs, médicaments, dépassements d'honoraires... c'est tout les secteur de la santé qui est à revoir. Les patients sont traités comme de vulgaires consommateurs de type "vache à lait", bons pour payer et se taire.
a écrit le 27/09/2013 à 21:26 :
Et ta connerie marisol elle est de combien ?
a écrit le 19/09/2013 à 21:09 :

Pour ma part cela fait plus de 20 ans que je vends des lunettes aux opticiens.
Je pense que tout simplement que le probleme vient avant tout des groupements d'achats..
Ceux-ci se gavent sur le dos de l'opticien et du consommateur
a écrit le 14/06/2013 à 9:38 :
Bonjour, www.KLS-Lunettes.com, opticien de lunettes françaises, 100% Made In France (Verres + Monture) affiche clairement les prix : http://kls-lunettes.com/concept.html?#tarifs
Je travaille pour cette jeune startup... c'est David contre Goliath mais nous ne voulons pas que les prix soient flous !
a écrit le 05/05/2013 à 23:47 :
Une grande majorité des opticiens sont des gens non seulement honnêtes mais en plus compétents. Seulement quand une monture en plastique ne présentant aucune innovation technique ou technologique, ou n'étant le fruit d'aucune recherche particulière est proposée à 200 ? alors que son prix de revient est inférieur à celui d'une auto miniature majorette, laquelle est manifestement plus complexe à fabriquer, il apparaît alors évident qu'on se fait berner. Evidemment, il est plus important d'avoir des lunettes de bonne qualité qu'un jouet de bonne qualité (quoique...) mais quand même !!!!! Arrêtez svp de nous prendre pour des cons, la santé, c'est important mais faut pas pousser non plus !
a écrit le 28/04/2013 à 11:50 :
Bonjour, cette filière professionnelle subit comme toute autre, des mutations au fur et à mesure des décennies, comme l' agro ou la grande distribution par exemple.
Les ophtas, les opticiens, les particuliers, la sécu, les mutuelles, ... je n' ose pas citer les optométristes (je n' en suis pas un) qui sont à peine légitimés en France et dont l' implication fluidifierait et diminuerait la facture globale. L' optométriste aurait l' avantage de débloquer le délai de rdv de l' ophta (6 à 12 mois) et diminuerait temps/ client et investissement de l' opticien. D' ailleurs, des opthas ont recruté des opto pour faire les examens de vue, mais la facture correspond à une facture d' ophta !!!
Côté opticien, ça doit aider à baisser la facture si je m' en tiens aux messages envoyés par nos chers opticiens qui justifient une partie de leur tarif par l' examen de renouvellement, temps passé et investissement. Cela crée un étage de plus dans la profession mais un l' examen coûterait moins cher, les pays anglo-saxons (et je ne suis pas anglais non plus) ne s' y sont pas trompé.
On dénonce la marge des opticiens, voire des fabricants de verres et de montures, mais le poids des centrales d' achat et des mutuelles, pourquoi ces activités ne sont-elles pas montrées du doigt, quelle est leur valeur ajoutée ? N' imaginons pas qu' ils sont forcément là pour faire diminuer la facture finale. On ne peut pas reprocher à des entreprises qui créent de la valeur ajoutée de vouloir tirer le marché vers le haut et proposer une pyramide de produits correspondant aux besoins et portefeuilles des clients/patients. Les mauvaises pratiques, les tricheries existent dans toutes les activités mais il y a aussi des gens honnêtes. Des étrangers viennent s' équiper en France, il faut également le souligner. Les entreprises sont, en France lourdement taxées, on le sait aussi. Au Japon, l' augmentation du nombre de points de vente en optique a exacerbé la concurrence tarifaire, résultat: le marché s' est écroulé en mix et en valeur et on nous raconte qu' en France cela a l' effet inverse, c' est incohérent !
Cela étant, les spécialistes de la profession s' accordent à dire qu' il y a trop de boutiques, voire d' opticiens en France, il en va du pb de la taille et du partage du gâteau.
La chirurgie, internet, les lentilles: ça restera relativement marginal. La 2nde paire: c' est du marketing mais le fait est que ça ne coûte rien à la production, car low cost et largement payée par le prix appliqué sur la 1ère paire ... en plus, quelle est la durée de port de la 2nde paire: proche de néant.
Allez chez l' optométriste, un opticien de centre ville, faites jouer la concurrence en n' étant pas hyper pressé, une bonne négo prend toujours un peu de temps pour obtenir le meilleur rapport qualité prix, n' achetez qu' une paire de lunettes, exigez origine et qualité française garantie, remplacez tous les 2 ans.
Les plus grandes marques fabriquent verres ou montures du bas de la leurs gammes à l' autre bout du monde, mais les standards qualité sont intangibles, seuls les produits hauts de gamme à forte valeur ajoutée sont encore fabriqués dans notre pays du fait à la fois du savoir faire et du coût du travail.
Voilà, je tenais à apporter mes arguments à ce thème proposé, bien à vous.
a écrit le 24/04/2013 à 9:54 :
Un véritable scandale : les lunettes, les appareils dentaires et auditifs !! une grande partie des Français ne peuvent se soigner vu le coût ! et pourtant , c'est primordial! la sécu, toujours avec son trou béant", s'il fallait qu'elle rembourse correctement tout ceci, alors se serait le gouffre de Padirac! les Français doivent se demmerder, pendant que les hauts placés", se soignent très, très bien ! il serait grand temps que tout cela CHANGE!! d'un côté, comme d'hab les nantis qui ont droit à tout, et de l'autre , les miséreux..il faut carrément pour tout se qui ne va pas en France, et c'est un chantier de titan tellement, tout est en perdition, une révolution ! mais sûrement pas devant les écrans !!!
Réponse de le 04/09/2014 à 22:06 :
Bien dit à 100 /100
a écrit le 24/04/2013 à 8:57 :
L'UFC devrait se pencher sur le prix des appareils auditifs car là aussi c'est du racket.
a écrit le 24/04/2013 à 8:24 :
Il est temps que le gouvernement se penche sur le sujet. C'est bien simple, en centre ville, on ne trouve plus que des banques, des assureurs et des opticiens. En fait tous les métiers opaques. Et quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup...
Réponse de le 24/04/2013 à 21:21 :
Le gouvernement n'a pas le temps : il marrie les mouches et il nettoie ses écuries...
a écrit le 24/04/2013 à 6:49 :
Les fabricants de montures d'abord les deux principaux , qui dictent la loi pour l'ouverture de dépots chez l'opticien, et pratiquent des prix de cessions des produits complétement surfait. Beaucoup de lunettes sont fabriqués dans des pays a bas couts. Idem pour les verres.
La Suisse par exemple est en Europe, mais pas dans l'UE ces marques vendent avec des tarifs plus chers, montures et verres, pretextant que le niveau de vie est plus élevé !!!.
A ces tarifs il faut appliquer les marges de la distribution.
On retrouve les mêmes cas de calculs dans le secteur cosmétique crèmes et parfums, malgré de amendes pour entente sur les prix entre fabricants.
a écrit le 24/04/2013 à 1:46 :
L'opticien est un commerce typique du pignon sur rue: les marges servent à absorber les investissements (matériel, marketing), les frais généraux, la redevance du réseau et les salaires des employés nécessaires pour assurer le service (clients présents ou pas). Le coût du produit est minime comme pour les vêtements et le profit doit se calculer sur la marge nette.
Je connais des amis opticiens qui ont plusieurs magasins: ils ont des revenus au dessus de la moyenne (mais ne peuvent être considérés comme riches) mais ils travaillent dur (peu de vacances, beaucoup d'heures supplémentaires) avec en plus la responsabilité du fond de commerce, des salariés et de l'obligation professionnelle.
Les opticiens rouleraient sur l'or si la quantité vendue était importante. Or, comme ils sont (très) nombreux, les bénéfices sont (très) partagés. Je suis d'accord avec UFC pour dire que la maladie du système sont trop d'opticiens avec la conséquence des coûts du marketing élevés, et le système des mutuelles ou de la sécurité sociale qui assure des revenus sans remettre en question la valeur vraie du service rendu.
Quant à acheter ses lunettes sur internet, pourquoi pas, c'est un autre canal de vente. Chacun son choix. Mais comme les grandes surfaces ou le low cost, il faut s'attendre à un service après vente moindre ou payant.
Et si on parle des opticiens, quid des pharmacies, des chaines de vêtements, des services de téléphones mobiles, etc... Si notre société repose toujours plus sur un modèle capitaliste, sachez que le meilleur moyen de régulation c'est vous, la demande.
Réponse de le 13/02/2014 à 22:47 :
votre analyse est bonne, on ne demande pas au vendeur de Jeans s'il fait de la marge, ça parait normal, l'opticien = santé, donc il devrait travailler pour la gloire, bien sûr qu'il veut gagner sa vie lui aussi, payer son personnel et ses charges.
Tout ça, ça sent le chômage à venir, une chaine par internet emploiera 10 x moins de salariés, c'est comme ça qu'ils peuvent vendre pas cher, pas de fond de commerce, peu de charges de personnel et ça roule. Bizarre dans les commentaires personne ne relève qu'un verre de lunettes est remboursé 2,59 euros, que voulez faire avec ça ? je n'ai pas de mutuelle par choix, donc je connais le prix d'un verre, ceux qui ont une mutuelle ne le savent pas en général. Actuellement on pleure sur les libraires, c'était exactement le même scénario, avalés par les sites en ligne avec peu de charges et peu de personnel, maintenant qu'ils font faillite, on gémit, trop tard, le commerce de proximité coute plus cher, mais emploie 5 fois plus, faut choisir, pas cher ou chômeurs.
a écrit le 23/04/2013 à 23:52 :
En France il y a une règle simple, tout ce qui est de l'argent public attire beaucoup de monde car - franchement - en dehors de l'argent d'état les affaires sont très dures : Dans le domaine de l'optique depuis 2 ans ce sont parmi les seules types de commerces qui continuent d'ouvrir dans les grandes zones urbaines parce qu'ils 's'arrangent" avec les remboursement mutuelles, on voit la même chose avec les taxis qui sont prêts a tout pour continuer les transports medicaux (2X plus rentables que le transport classique) ... merci la sécu, merci les mutuelles !
Réponse de le 24/04/2013 à 0:08 :
@Baboul55: c'est le capitalisme à la française: on fait le beau avec l'argent du contribuable :-)
Réponse de le 24/04/2013 à 10:56 :
encore des fadaises à la JG !
a écrit le 23/04/2013 à 23:49 :
Afflelou c'est flou !
a écrit le 23/04/2013 à 22:48 :
En tant qu'opticienne, j'ai plusieurs réactions à cet article :
Premièrement, il faut arrêter de généraliser des pratiques frauduleuses d'une minorité à toute une profession. A chaque équipement délivré, une feuille de soins est éditée avec des codes correspondant à une nomenclature mise en place par la sécurité sociale. Nous pouvons à tout moment être contrôlé par la Sécu ou les mutuelles. Une fraude peut entraîner une perte de l'agrément.
Autre point : le prix des lunettes ne correspond pas seulement à une monture et deux verres. Il englobe de nombreuses choses : local commercial, matériel (atelier et examen de vue) très onéreux, le stock, le temps passé (en moyenne 2H par équipement (vente, commande des verres, montage des verres, tiers payant, livraison, ajustage et SAV pendant 3 ans))... A titre de comparaison, combien coûte 2H de main d'?uvre d'un garagiste ou d'un plombier?
La vente sur Internet, parlons-en. Il y a une différence de prix, c'est sûr : pas de local, pas de matériel d'examen de vue, pas de stock, pas de contact avec le client (temps de montage 20 min maximum). La plupart des montures proposées viennent en direct d'Asie. Et pour l'ajustage, le SAV, les problèmes d'adaptation, nombreux car les centrages sont imprécis, comment cela se passe? On va chez l'opticien du quartier...??
Dernier point : le système des réseaux de soins va favoriser les grands magasins avec des enseignes nationales et faire disparaître l'opticien de proximité. De plus, les prix de l'optique augmentent peut être, mais bon nombre de nos clients se plaignent que les cotisations des mutuelles augmentent tous les ans sans pour autant avoir de meilleures garanties pour leurs dépenses de santé. Le système de parcours de soins est une entrave à la liberté de chacun. Par exemple, ma s?ur ne peut pas venir faire ses lunettes chez moi car elle a une différence de remboursement énorme entre un opticien partenaire avec sa mutuelle (mutuelle obligatoire) et un opticien non partenaire. Est-ce normal?
Enfin, il va falloir m'expliquer comment un taux de marge peut être supérieur à 100%?
De la part d'une opticienne qui va tous les jours travailler (3 semaines de vacances par an) en étant honnête et qui en a marre de tous ces articles et reportages comportant des informations fausses ou approximatives qui décrédibilisent une belle profession.
Réponse de le 24/04/2013 à 1:38 :
chez un bon opticien les lunettes surtout en verre progressif sont peut etre plus honereuse mais nos yeux s'adaptent de suite ou maximum au bout de 3 jours pour certains - je viens de m'acheter une paire cette annee (l'ancienne datée de 2008) donc allez donc chez un bon opticien comme moi et pas ou l'on vous donne deux paires de lunettes , que vous ne pourrez peut etre pas porter
Réponse de le 24/04/2013 à 7:54 :
Le plus simple est de profiter de ses déplacements dans les pays limitrophes. J'achète pas mal de chose en Belgique dont mes lunettes. J'y vais avec mon ordonnance établie en France et je suis remboursée par la Sécu et ma mutuelle. En fait, tous les frontaliers ne devraient pas hésiter à passer dans le pays d'à côté car il y a vraiment une différence de prix. Les opticiens sont les mêmes, le matériel également alors il y a vraiment des opticiens qui se sucrent en France.
Réponse de le 24/04/2013 à 9:58 :
ainsi que les dentistes et d'autres! la France, c'est l'Eldorado, mais pas pour ces citoyens ! la nourriture moins chère en Allemagne ainsi que les loyers! ici, c'est le pays des riches", alors que notre cher président ne les "aiment pas"! allez comprendre !
Réponse de le 24/04/2013 à 21:23 :
Notre président est riche...
Réponse de le 25/04/2013 à 14:51 :
Je suis opticienne en France à la frontière du Luxembourg et de la Belgique. Ce qui est étonnant, par rapport au commentaire de mr Sérieux, c'est que 30% de ma clientèle est belge car l'optique est plus cher chez eux.
Réponse de le 27/04/2013 à 1:12 :
j'habite à 20 km de Tournai et suis française, je vous assure que je paie nettement moins cher nos équipements(4porteurs de lunettes à la maison) en Belgique à Tournai.
On a tous des verres essilor 45 % moins chers que ces mêmes verres proposés dans une grande enseigne française, comparaison de devis à l'appui puisqu'on a fait des devis en france chez K### puis comparaison avec les devis de Tournai.
Va comprendre Charles...
Réponse de le 13/02/2014 à 22:38 :
on lit vraiment n'importe quoi, en Allemagne les consultations dentaires sont très nettement plus chères, c'est l'inverse, les allemands payent beaucoup plus cher, mais leur sécu rembourse très bien, donc il n'y a pas besoin ni de mutuelle ni de mettre quoique ce soit au bout de la note. Un détartrage en France c'est l'un des moins cher d'Europe, le prix d'une couronne en Allemagne c'est à peu près pareil mais totalement remboursé, toujours sans être obligé de payer une mutuelle en plus. Les affirmations sur les prix de voisins c'est bien, mais il faut que ce soit vrai, et pas juste une idée en l'air, étant frontalier avec l'Allemagne je peux dire que personne ne va chez le dentiste en Allemagne, pour ses courses courantes oui, même beaucoup.
Réponse de le 02/02/2016 à 3:46 :
commentaire très négatif sur L'Espagne, comme d'habitude de la part de cet auteur. Pourtant il est possible de faire quelques remarques. C'est exact que beaucoup d'emplois sont précaires en Espagne mais cela est lié aux deux piliers de l'économie que sont traditionnellement la construction et le tourisme qui par définition sont des secteurs d'activité qui emplois des temporaires, ce qui n'est pas la même chose, quand l'économie se porte bien que des emplois précaires.
La crise économique,qui il ne faut pas l'oublier est née dans le secteur immobilier aux États Unis, a particulièrement touché en Espagne le secteur de la construction et tous les acteurs associés comme les banques, (ou les plombiers et les décorateurs !). Des millions de travailleurs, souvent originaires d'Amérique du Sud ont perdu leur travail. Dans le même temps la crise économique dans toute l'Europe a fortement ralenti l'activité dans le secteur touristique qui n'a commencé à repartir qu'avec les attaques terroristes en Afrique du Nord.
Pour autant la performance Espagnole n'est pas si nulle que cela, surtout si on la compare avec la notre. En 4 ans L'Espagne n'a peut-être pas créé d'emploi mais la France en a détruit 500 000 !!
a écrit le 23/04/2013 à 21:37 :
Moi j'ai acheté mes lunettes sur un site internet, j'en suis très content, c'est très facile et bien moins cher, c'est aussi remboursé par les mutuelles et la sécu.
Réponse de le 23/04/2013 à 21:56 :
Sors de ce corps Marc Simoncini
Réponse de le 23/04/2013 à 22:22 :
Quel est le site internet, SVP ?
Merci
Réponse de le 23/04/2013 à 23:31 :
@Nuage: si la sécu se met à rembourser les lunettes chinoises, c'est la fin des haricots :-)
Réponse de le 24/04/2013 à 7:45 :
Regarder ce lien : http://www.easy-verres.com/comparatif-opticiens-sur-internet
Réponse de le 21/05/2013 à 20:49 :
@Patrickb : Les RayBan sont fabriquées en Chine (c'est écrit très clairement sur l'emballage dans lequel l'opticien reçoit chauqe paire de lunettes ray ban, mais ça il ne le montre pas)... tout comme la plupart des montures de lunettes. Sur certaines montures, il peut y avoir écrit "Made in Italy" ou je ne sais quoi, est-ce-que cela signifie qu'elles ont été intégralement fabriquées en Italie ? Je ne pense pas. En réalité seule la dernière opération de fabrication (le vissage des branche sur la face) a été réalisée en Itqalie afin de pouvoir y apposer le fameux "made in Italy".
a écrit le 23/04/2013 à 21:07 :
tout simplement parce que les opticiens pratiquent des marges invraisemblables et en plus gonflent le prix des verres pour que l'assuré social soit un peu mieux remboursé puisque la SS ne rembourse pratiquement rien sur la monture. Qu'ils attendent un peu et Internet va tuer la poule aux oeufs d'or !
Réponse de le 29/05/2013 à 0:30 :
Si vous saviez réellement ce que rapporte un équipement optique après avoir retir? toutes les charges, vous éviteriez ce type de remarques invraissemblables sur les marges car quand vous allez faire vos courses dans un supermarché vous pensez que les marges sont à votre avantage??? Le problème du remboursement en optique vient d'abord du coût des cotisations mutuelles dont vous êtes la vache à lait!!! Avant d'affirmer de telles choses merci de vous adresser à des professionnels qui seront la pour vous accorder un peu de temps si vous n'êtes pas trop ferm? dans votre logique de béotien...
Réponse de le 01/07/2013 à 16:52 :
Ne pas oublier que certaines mutuelles n'ont pas d'objectifs lucratifs... Donc les vaches à lait seraient d'abord pour des opticiens de ton genre...
a écrit le 23/04/2013 à 20:09 :
Je commande par Internet mes lunettes et cela me convient parfaitement. C'est 3 x moins cher et je me fais contrôler les yeux tous les 2 ans. Où est le problème ?
Réponse de le 23/04/2013 à 21:55 :
vous me donnez des idées : je vais essayer ! l'important c'est d'avoir un bon ophtalmo qui vous fait une bonne ordonnance ....
comme pour darty qui a perdu plein de clients avec internet et qui "pleure" d'autres vont bientôt frémir à leur tour...
Réponse de le 24/04/2013 à 7:44 :
J'ai essayé de vous mettre le site mais le modérateur ne semble pas enclin à communiquer le lien. Tapez "comparateur de prix lunettes de vue + easy" et normalement vous devriez tomber sur le n° 1 des lunettiers en ligne.
a écrit le 23/04/2013 à 19:50 :
Petites lunettes puis grandes lunettes .Si l'effet de mode n'existait pas , peut-être que les lunettes seraient moins chères . Et puis les verriers prennent leur marge eux aussi . Les verres augmentent d'une année sur l'autre de plus de 40 euros . On devrait proposer aux consommateurs un large choix de lunettes plutôt qu'une uniformisation dans le design .
a écrit le 23/04/2013 à 19:24 :
"Ainsi, une paire coûtant 393 euros en moyenne hors taxe coûterait... 3,3 fois moins cher à l'opticien, c'est-à-dire 118 euros pour une monture et des verres. Cela représente un taux de marge brute moyenne de... 233%."

Dur d'être crédible quand on est un journal économique et financier et qu'on ne connait pas la définition du taux de marge brute. A l'échelle d'un produit comme d'une entreprise, celle-ci représente la différence entre le prix de vente et le coût de revient de la matière première (les lunettes, en l'espèce), ramenée au prix de vente. Elle ne peut donc mécaniquement pas être supérieure à 100% (dans l'exemple donné : marge brute = (393-118)/393 = 70%, ce qui est élevé mais pas faramineux). Notez qu'il n'y a pas matière à débat, vu que c'est la façon dont la marge brute est présentée dans tout compte de résultat
a écrit le 23/04/2013 à 19:13 :
malgré un nom ambigu, toute Mutuelle est un commerce d'assurance comme un autre et elle prend sa commission sur le commerce qui passe par elle , générant un surcout pour le consommateur pour chaque lunette, tout le reste n'est que bla bla . Avec leur puissance financière, les mutuelles ont annexé les chaines télé qui dépendent de leur contrat publicitaires avec spots innombrables, peut etre les journaux aussi? Quand au millionnaires afflelou et consort, malgré leur pub, vous croyez vraiment que leur but c'est de vous faire des economies? Qui s'est enrichi dans l'histoire? à qui profite donc le crime? Les bénéfices des mutuelles et des magasins afflelou explosent en pleine crise, çà ne vous étonne pas?
Réponse de le 01/07/2013 à 16:54 :
Tout dépend des mutuelles...
a écrit le 23/04/2013 à 18:54 :
Je suis opticien, cela fait 6 ans que je fais ce métier, je touche 1400? net/mois, vous trouvez que mon salaire est élevé ? Ce que beaucoup de gens ne savent pas ces le coût des machine, le temps passer a faire les papiers pour les tiers payant, on passe en moyenne 1/3 du temps avec le client, 1/3 à faire le montage, et 1/3 avec les mutuelles, de plus on assure un service gratuit pour nos client (changement de plaquette, réparation, essai de lentille,...) ce qui ce fait très rare de nos jours. Quand vous aller chez un garagiste ont vous facture la pièce plus de la main d'oeuvre, et c'est là que UFC ne fait pas la différence. Si on retire les nombreuse taxes, le loyer, électricité, eau (la meuleuse consomme beaucoup d'eau), les charges salariale; la marge est beaucoup plus faible. Alors oui il reste u peu de marge, mais en France de faire de la marge est un crime, mais sans marge l'entreprise n'est pas viable.
Parlons des mutuelles partenaire qui impose les prix et les produits aux opticiens. Il est vrai que le reste à charge est moindre, mais la qualité aussi, et le pire c'est que les mutuelles impose un certain type de verre alors que celui ci n'est pas forcement adapter au besoin du client. Il impose également au client d'aller d'en tel ou tel magasin, ou est passer la liberté?
Réponse de le 23/04/2013 à 19:20 :
Bravo à vous, à votre courage et à votre entreprise. Je suis tout à fait d'accord avec vous, car comme vous je suis un petit entrepreneur. Comme vou sje suis désolé de l'ensemble de ces messages haineux et honteux, issus de l'habileté de nos politiciens UMPS, surtout PS la dessus d'ailleurs, à monter les citoyens les uns contre les autres. Aujourd'hui le simple d'etre un patron, meme petit, est "sale" pour ces collectivistes qui nous gouverne. Mais comme vous j'invite tous ces donneurs de leçons, ces moraliste, ces interventionnistes étatiste à faire comme nous. C'est à dire prendre tous les risques en personne, hypothéquer nos maisons, embaucher des gens, se battre pour survivre, et si on ne coule pas, on se fait reprocher d'etre des salauds d'exploiteurs, et d'escrocs. J'en connais beaucoup qui ferment leurs boites, découragés par le discours ambiant actuel et l'ultra fiscalité française qui nous confisque ce qu'on arrive à épargner.
Réponse de le 23/04/2013 à 20:15 :
Le problème c'est le manque de transparence. Pourquoi n'y a t'il pas de détails sur les factures (coût de la main d??uvre par exemple). Je connais mon opticien, il ne roule pas en Dacia sandero et il n'habite pas un HLM. Alors monsieur l'Opticien en colère, arrêtez de me faire rire. J'espère bien que les magasins Leclerc vont se lancer sur ce juteux marché, histoire de casser les prix.
Réponse de le 23/04/2013 à 21:16 :
il existe déjà des leclerc optique, auchan optique... Certes les prix sont interessant et attractifs pour les clients mais leurs montures ne tiennent pas dans le temps, leurs verres sont à c****, et la qualité des services laissent à désirer. Je suis opticienne et bon nombre de gens débarquent chez moi, en me disant être aller là bas mais qu'il n'y retournerait plus jamais . Pourquoi? Des opticiens (que dis je des gens qui rangeait des yaourt en rayon et qui se retrouve à vendre des lunettes sans compétences aucune) qui ne s'occupent absolument pas des besoins du clients et qui n'assurent aucun sav. Des bouffons de l'optique en somme. LAISSER LES PROFESSIONNELS TRAVAILLER!
Réponse de le 23/04/2013 à 21:30 :
qu'est-ce qu'il a contre les dacias monsieur pff!!! ?
le coût de la main d'oeuvre on va y venir, les verres vont coûter moins chers ( et pourrons comme ça rentrer dans les grilles tarifaires des OCAMS ( comprendre mutuelles ) ) et il va y avoir un coût de main d'oeuvre.. autant pour une monture acétate, autant pour une cerclée métal, autant pour une nylor ( comprendre demi cerclée) et autant pour une percée.. il y a bien d'autres professions avec des marges brute de 60% voir plus à qui on ne demande pas de comptes..
Réponse de le 23/04/2013 à 23:37 :
@Libre: le top du top serait quand même d'acheter des lunettes en or :-)
Réponse de le 24/04/2013 à 7:58 :
Le plus simple est d'acheter ses lunettes en ligne après les avoir essayé chez l'opticien puis d'effectuer uniquement l'achat de ses verres chez l'opticien.
Réponse de le 24/04/2013 à 10:01 :
pour dire n'importe quoi, mieux vaut se taire...
Réponse de le 24/04/2013 à 14:53 :
Et toi pfff, tu roule en Dacia et tu habite en HLM ? Si ton seul argument c'est du juger les biens des gens, tu n'as rien compris. On peut etre riche et roulé en vielle renault R5, et être de revenu modeste et rouler en BMW. Il faut arrêter de taper sans arret sur les commerçants, en France il faudrait que l'on vende à perte pour que tout le monde soit content! mais on est pas dans le pays des bisounours! Les profs gagne très bien leurs vie en faisant 18H par semaine, mais eux on les traite pas de voleur alors que ces nos impots qui les finances. Pour sortir de cette crise il faut relancer l?économie en donnant plus de pouvoir d'achat aux français, plus de consommation égale plus d'emploi. En ce moment nous faisons le contraire, les français on moins d'argent ne consomme plus les entreprise ferme et donc plus de chomage.
Réponse de le 13/02/2014 à 23:02 :
exiger que les opticiens donnent leur cout d'achat et de main d'oeuvre, c'est mesquin, pourquoi Leclerc ne donne pas le cout d'achat de ses salades aux paysans, on tomberait de haut; exiger de telles choses d'une profession est injuste, le niveau de paperasserie deviendra ingérable, ou alors il faut l'exiger de tous, du garagiste au boulanger, combien achète t'il le kilo de farine ? une paire de lunettes a un prix, comme une bonne baguette ou un pain spécial, on peut aussi acheter du pain industriel et des lunettes en low cost, chacun fait comme il l'entend. Je suis d'autant à l'aise pour en parler je n'ai pas de mutuelle , je paye mes lunettes de vue, j'achète de la bonne qualité tous les 3 ans, contrairement à d'autres qui changent sans que ce soit nécessaire chaque année parce qu'il faut amortir sa mutuelle. j'ai juste une assurance hospitalisation, tout le reste je consomme avec modération. Je connais des gens en Cmu qui ont beaucoup plus d'exigences que moi en matière de santé, parce que pour eux c'est gratuit, donc ça ne vaut rien, c'est du consommable.
a écrit le 23/04/2013 à 18:52 :
Ne pas hésiter à faire un saut à l'étranger, ça vous y payera un beau week end, voire comme moi un billet d'avion pour Bangkok,..joignons l'utile à l'agréable !
Réponse de le 23/04/2013 à 19:20 :
Pourquoi les lunettes sont bcp moins chères la bas ?
Réponse de le 23/04/2013 à 23:19 :
@thai: pas vraiment, mais t'as la crémière en prime :-)
a écrit le 23/04/2013 à 18:43 :
je n'ai jamais acheté de lunettes de vue, et j'ai toujours été étonné de voir le nb croissant d'opticiens en centre-ville souvent aux meilleurs emplacements et sur les plus grandes surfaces, avec de magnifiques aménagements; comment font-ils ? sont-il plus doués que les autres commerçants, d'excellents conseillers, gestionnaires ? ah, les mutuelles y seraient pour qqe chose et la demande serait ainsi (très) largement solvabilisée...
Humm, ceci expliquerait cela...et j'imagine que c'est répercuté sur le prix des mutuelles...donc celles-ci tiennent le marché en qqe sorte (peut-être sont-elles indirectement actionnaire de groupes lunettiers en plus ...je n'ose y penser )
j'ai entendu dire que le remboursement des lunettes leur servait de "produit d'appel" .. (?);
a écrit le 23/04/2013 à 18:19 :
Tout intervenant obligatoire entre vous et le producteur de service finit toujours par detouner l'essentiel des sommes dues pour le service, çà fait longtemps que la sécu et les mutuelles sont une pompes à fric, les chaines de distribution aussi .Le tout gratuit, coute des fortune inimaginables à celui qui essaie de gagner sa vie honnetement. Mais il est encore des naifs pour se faire plumer par l'etat la sécu les mutuelles et les grandes chaines et continuer à accuser les travailleurs.Il n'est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
a écrit le 23/04/2013 à 18:09 :
Cahuzac a été l'exemple type de ce que cet article relaye: tous les travailleurs sont des voleurs qui cachent de l'argent. On sait ce qu'il en était en réalité, le fanstasme de la richesse des travailleurs qui s'appauvrissent pendant que les moralisateurs trichent.
Voyez nos ministres aux patrimoines confortables, pas beaucoup ont un vrai travail, les plus riches pantouflent dans la fonction publique ou l'administration.
a écrit le 23/04/2013 à 18:02 :
parce que les prix sont libres, et que les politiques et l'état ne font pas leurs boulots. Idem pour les médicaments. Les lobbyistes sont là, et la France ne connait même pas la fonction achat, enfin je le pense.Sinon pourquoi payons nous + de 25% plus chers nos médocs??? Pour payer grassement les pharmaciens, les chirurgiens des hôpitaux et cliniques privées, leurs vacances et séminaires etc, ainsi que ceux qui doivent controler tout cela. Voir Cahusac et cie;;;;;; Nous ne regardons pas à la dépense comme lors du sras ..... nous sommes riches donc nous payons cash sans négociations, ni reprises.... et personne n'est responsable. Qui donne donc l'autorisation d'ouvrir autant de boutiques??? les maires, les préfets, les différentes commissions, nous avons vu fleurir les opticiens, parfois jusqu'à 5 dans la même rue des grandes villes ou jusqu'à 6 dans les petites villes ( comme actuellement les soit disant spécialistes de la surdité.Ils vendent à des prix qui sont fous environs 3200 euros en moyenne par personne. Les lunettes avec des verres fins coûtent environs 700 euros sans dépasser 170 euros pour la monture si vous voulez le top en verres progressifs. Les mutuelles s'en foutent, elles limitent les remboursements et le client paie cher mensuellement. Sans mutuelle il vaut mieux s'équiper chez nos voisins. Idem pour tout le reste d'ailleurs.C'est une honte quand on pense ce que l'état nous coûte.Nos cranes d??ufs ne sont jamais là ou il faut, toujours dans des commissions inutiles, mais rarement là pour défendre le budget du français.Je comprends que Afflelou soit milliardaire, c'est le jackpot assuré, mais pour combien de temps encore. C'était pareil pour le téléphone et internet. Idem pour les dents. Mieux vaut aller à l'étranger ou c'est 2 à 3 fois moins cher. Là aussi que fait l'état. Nous avons = de 650 000 élus, ou sont ils, personne n'est coupable, personne n'est responsable, ils sont juste là pour amasser. le français est vraiment la vache à lait pour tous ces fourbes, idem pour les banquiers, le fisc, la distribution, les fringues. Marges jusqu?à 600% dans ces derniers. Et on s'étonne que rien ne se vend actuellement.C'est aussi la même chose dans la construction, de plus en plus des travailleurs des pays de l'est et pourtant tous les prix augmentent. En plus le haut de gamme français n'est que la moyenne gamme chez nos voisins, et pourtant nous battons les records des prix en constructions......
Réponse de le 24/04/2013 à 10:23 :
Alors, là, BRAVO ! +++10000 !
Réponse de le 24/04/2013 à 10:40 :
@ justine Chapeau! + UN !
a écrit le 23/04/2013 à 17:51 :
Dans les frais de fonctionnement doit surement se trouver le salaire de "l'opticien", j'en ai les yeux qui piquent. Ils sont de la même trempe que les pharmaciens, toujours à pleurer sur les frais de fonctionnement, coût de reprise du fonds de commerce mais ce sont les premiers à trouver des combines pour faire du black/fausse facturation/... de patients nous sommes passés à client et maintenant nous sommes pigeons
Réponse de le 23/04/2013 à 18:12 :
le black est un fantasme depuis la generalisation de la carte bleue et les politiques ont interdit le don du moindre stylo par les laboratoires, pendant qu'eux empochent des frais de lobbying, si vous êtes pigeon, c'est celui de cahuzac.
Réponse de le 23/04/2013 à 18:14 :
Gardez vous de généraliser, je ne connais pas votre métier mais je suppose que vous n'aimeriez pas vous memes vous faire qualifier de "combinard" limite "escroc", il me semble. Par ailleurs si vous croyez que faire tourner un commerce c'est facile et bien faites le donc, et o en reparle après, mais je suppose que le risque vous effraie.....
Réponse de le 23/04/2013 à 21:26 :
Excuser moi cher GG, mais le pharmacien a fait un nombre important d'étude, étude qui sont difficile, ce n'est pas juste un vulgaire épicier, il a des responsabilité, il a le droit de bien gagner sa vie. Pour un opticien c'est la même, les salaires dans l'optique ne sont pas les plus élevés même pour un indépendant qui a son propre magasin. Je suis opticienne et vous n'imaginer pas la compléxité de ce métier, un VRAI opticien n'est pas un marchand de tapis. Les charges sont énormes, se faire un stock de monture coute très cher, la machinerie a un cout très élevé aussi (un meule pour tailler les verres neuf 50000, un frontofocomètre 20000) et je ne vous parle pas du prix pour s'équiper d'une salle d'examen de vue. Parce que oui, les lunettes n'arrivent pas toute prête avec les verres, il faut tailler les verres, les rainer, les percer. Et pour ce qui font de la fausse facture, bien souvent c'est à la demande du client, pour ma part il en est hors de question, je ne joue pas avec mon DIPLOME de PROFESSIONNEL!
Réponse de le 23/04/2013 à 22:17 :
Les fausses factures concernent une minorité d'opticiens dénoncés dans différents reportages TV. La grande majorité des opticiens sont honnêtes : à chaque équipement délivré, une feuille de soins est éditée avec des codes correspondant à une nomenclature mise en place par la Sécurité Sociale qui à tout moment peut effectuer des contrôles. Pensez-vous que nous sommes prêts à perdre notre agrément qui nous permet d'exercer notre métier? Il ne faut pas généraliser des pratiques frauduleuses d'une minorité à toute une profession.
Réponse de le 24/04/2013 à 10:02 :
des "combines", il y en a partout! et pas que chez les politiques!
Réponse de le 27/04/2013 à 1:30 :
Il y a 2 ans je vais chez mon opticien, il regarde l'ordo: une toute petite myopie, il me propose des montures... trop chères pour moi, je le lui dis et il me demande combien rembourse ma mutuelle, je lui donne mes garanties en fonction du PMSS de cette année là et il me dit "oh mais c'est pas grave, je vais modifier les chiffres et reporter ce que vous n'utilisez pas de vos verres sur la monture", j'insiste et lui dis que non je ne mettrai pas 300? dans une monture, j'en veux une simple sans marque et basta. Il est devenu moins mielleux tout à coup. Ca m'a énervée je n'ai rien acheté chez lui(un indépendant du village), je pars dans un centre commercial chez Afflelou: même topo du report du surplus monture sur le non consommé des verres... alors n'allez pas me dire que les véreux arnaqueurs aux assurances ne sont que minorité ce n'est pas vrai, en tous cas le forçage à la vente existe bien, combien de clients qui ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez vont être heureux de la combine????.
Finalement j'ai acheté ma monture: simple et mes verres dont je suis très contente chez Auchan Optique, j'en ai eu pour 140? et j'en suis ravie ! ça fait 2 ans et demi que je les ai, ils m'ont changé 2 fois les plaquettes, me les resserre quand j'en ai besoin, aucun soucis avec leurs opticiens(qui ne rangeaient pas avant des yaourts comme j'ai pu le lire...) ils ont le même diplôme que Céc... ne lui en déplaise !
Réponse de le 05/05/2013 à 18:15 :
Un de mes collègue a travaillé dans un auchan optique (notre concurrent direct, là où nous travaillons), il y a une opticienne certes diplômé mais incompétente et exécrable avec les clients (une "amie" de ma responsable") et une nana qui rangeait des yaourt en rayon. Je n'accuse pas sans preuve. De plus, nombreuses sont les personnes qui arrivent chez nous en criant au scandale aprés cette enseigne. Coïncidence? Je ne pense pas.
a écrit le 23/04/2013 à 17:49 :
Monsieur Simoncini a bien travaillé son argumentaire, et vraisemblablement invité beaucoup de journalistes à déjeuner.
Ce qui, à tout prendre, doit coûter moins cher qu'une bonne campagne de pub.
a écrit le 23/04/2013 à 17:36 :
Chaque jour qui passe voit son lot de dénonciations. Médecins qui se sucrent, opticiens fortement margés. Pharmaciens richissimes. Ce qui est honteux car à force il n' y aura plus de commerces en centre ville. On oublie un peu vite les baux commerciaux qui atteignent des sommets en centre ville, plus les charges, plus les impôts et les cotisations sociales. Que lEtat baisse les charges les taxes et les impôts et que les propriétaires baissent le prix des baux. A force d'agir ainsi les gens seront obliger d'aller de se faire soigner dans les grandes surfaces et enrichir des personnes qui sont parmi les plus fortunés de France. Rappellons que si les opticiens se sucrent, les mutuelles deviennent des monstres financiers, bien éloigné de leur but initial. Les opticiens gagnent leur vie est-ce un crime ?. Ou alors il faut publier tous les patrimoines et tous les revenus sur internet. Quand on a publié la patrimoine des élus de la vraie gauche qui dénoncent les riches on s'aperçoit que pour eux, qu'ils ne sont pas si malheureux. Il faut arrêter de dénoncer à tour de bras.
Réponse de le 23/04/2013 à 17:54 :
Vous oubliez les déserts médicaux notamment dans les quartiers et les villages. Le foncier n'y est pourtant pas le plus inaccessible et cela représente une clientèle importante (cf. taux de natalité). On revient toujours au problème de l'argent facile!
Réponse de le 23/04/2013 à 18:36 :
Vous avez raison colonel, je suis bien d'accord avec vous l'UMPS a réussi à monter les gens contre les autres, et c'est bien normal comme ils sont aux aboits il faut qu'il désigne des bouc émissaire, c'est toujours comme cela avec les anti libéraux.
a écrit le 23/04/2013 à 17:34 :
on se pose moins de question sur les marges qui sont faite lorsque vous vous achetez un jeans, qui lui n'est pas un produit transformé,la vendeuse ( diplômé ou pas) le sort du carton,lui met une étiquette et le vend et si jamais vous voulez une retouche, on vous le fait payer!dans ce cas là, on livre la monture et les deux verres non taillés et là les clients vont faire des économies!!
Réponse de le 23/04/2013 à 18:01 :
Pour vous habillez vous faites les soldes pour obtenir la moindre chinoiserie à prix raisonnable. Désolé de vous décevoir mais une paire de lunettes n'est pas encore un produit de consommation comme un pantalon ou une paire de chaussures. Vous nous parlez de verre à tailler mais combien en tailler vous réellement par jour? Quelle part de vos ventes cela représente et combien de temps cela vous prend sur votre activité?
Réponse de le 23/04/2013 à 18:42 :
à "Michel", je ne vois pas pourquoi les lunettes ne seraient pas un produit comme les autres. Entant que collectiviste vous voulez créer une liste de produit que vous estimerez différents les uns par rapport aux autres ? Des lunettes il y en a tous le sprix, et personne n'oblige les gens à acheter les plus chéres, et à les changer tous les 3 ans. Mes grand parents gardaient les leur bien plus longtemps. Si vous voulez montrer aux autres comment gérer une affaire faites le mais votre questionnement simpliste à "opticienne" nous démontre votre incurie général en matière de business, vous n'y connaissez rien et cela se it. Vous pouvez remercier votre employeur, car sans lui pont de revenu.
Réponse de le 23/04/2013 à 20:23 :
C'est bien pourquoi je me tourne de plus en plus vers Internet pour mes achats. J'essaie les montures chez l'opticien du coin puis je demande un devis et je consulte Internet. Idem pour l'achat de ma dernière voiture, testé chez le concessionnaire et acheté à un mandataire, et moulte d'autres achats (téléviseur, machine à laver, ordinateur...Et je peux vous dire, au niveau prix, y'a pas photo.
Réponse de le 23/04/2013 à 21:27 :
Merci Michel de rester dans votre domaine de compétence, je ne viens pas vous apprendre et encore moins cracher sur votre profession !
Réponse de le 23/04/2013 à 21:43 :
@L'opticien en Colère d'en bas

Et pourtant lorsque votre garagiste vous facture très chère l'entretien de votre véhicule vous êtes le premier à vouloir lui apprendre son métier. Idem lorsqu'un policier vient de vous contrôler en excès de vitesse. Personne n'est à l'abri des escrocs mais visiblement pour vous les opticiens sont tous des enfants de coeur et ceux qui regardent à la dépense sont des incompétents (ou de mauvais clients).
Réponse de le 24/04/2013 à 10:03 :
+ 100000 ! vous avez tout à fait raison, c'est encore nous les pigeons!!
a écrit le 23/04/2013 à 17:20 :
Comme toute chose, un produit de qualité, un service, cela a un prix. 300...400? pour des lunettes, pourquoi pas. Ce qui est contestable, c'est l'offre d'une paire de lunette pour 1?.
Une paire de lunettes, ça vaut 300 ou 1?. C'est comme l'histoire du canapé à 12000? qui est finalement vendu à1500?. Ca dévalorise le produit et on n'est jamais sûr de payer le juste prix. Les fautifs, respectivement Afflelou, Cuir center, en gros toutes les chaînes de distribution. La solution au moins pour les lunettes serait d'interdire le marketing et la publicité. Solution anti-libérale? Certes, mais surtout anti-arnaqueurs.
Réponse de le 23/04/2013 à 18:23 :
Ah le beau JB38, et son classique argumentaire anti liberté, et tout étatique. Mon cher ce n'est pas à l'état, aux administrations ni à vous, sauf entant que consommateur, de définir ce qui doit etre interdit ou pas en matière de marketing, et de commerce. N'oubliez pas que le prix de vente est composé d'une grande partie, de charges, d'impot et de taxe qui prend l'état, et vu la fiscalité française cette part est très importante. n'oubliez pas non plus que ce marché fait travailler beaucoup de gens, beaucoup d'emplois ont été créés grace aux chaines, et aux indépendants. Une décision d'interdiction d'un gouvernement dans des stratégies marketing des entreprises entrainent toujours plus de complication, de réduction de développement commercial, d'innovation et d'emplois. Mais ca un non entrepreneur ou un fonctionnaire ne peut le comprendre. Je vous signale aussi que le vrai problème des lunettes chères c'est aussi les impots, mais aussi le système de remboursement, ultra administrés, qui pousse à l'arnaque. Je ne vois pas pourquoi ce sont les contribuables qui devraient financer 6% du prix des lunettes. Mais cela remet en cause le monopole désastreux de la sécu française, qui coute beaucoup trop chère par rapport aux services offerts, ou aux remboursement, mais c'est un bastion étatique et ultra syndical indéboulonnable. Bref tout cela élève le débat bien au dessus de vos solutions simplistes d'amateurs en économie, puisque vous etes un collectiviste, et bien anti libéral. Quand o voit que la majorité des français et des politiques au pouvoir pensent comme vous (UMPS), ne nous étonnons pas de l'état d'endettement et de récession française.
a écrit le 23/04/2013 à 17:17 :
2,8 paires x 280 euros de marge net X 28 jours ouvres = 21 952 euros
Vous enlevez le loyer et l electrecité je crois qu il reste une marge enorme pour l opticien
et il est simple de comprendre pourquoi il y en ai autant , c est un business hyper rentable au detriment du consommateur dont certains ne peuvent meme pas se payer une paire de lunette!!
Quand au marketing faut arreter de prendre les gens pour des cons, ne faite pas croire que l opticien du coin de la rue investi dans le marketing, mise a party peut etre son enseigne, pour attirer les gens dans sa boutique, c est ce que l on appelle du marketing de proximité et ca coute zero
Réponse de le 23/04/2013 à 18:35 :
à "Esmeralda" et bien on voit que vous n'avez jamais eu de commerce vos calculs sont faux et ignorants d ela réalité. Il faut payer le loyer, les amortissements, les crédits, les salaires, les charges sur salaire, les impots locaux, sur le chiffre d'affaire, sur les comptes associés, les taxes d'apprentissage, la TVA, les frais bancaires, et enfin l'impot sur le revenu du commerçant (et j'en oublie encore). Si après tout cela qu'il suffit de diviser le CA, moins le loyer, pour savoir combien gagne un opticien et bien je vous plains. Au fait monter vous meme un commerce et revenez nous en reparler ici meme, et on verra si c'est facile. Et si votre commerce fait faillite ovus perdez tout, et vous n'avez meme pas le droit au chomage, alors qu'entant qu'employeur vous cotisez comme les salariés. A vous lire il est facile de deviner que vous travailler pour quelqu'un d'autre, et non pour vous, et vous pouvez remercier votre employeur (s'il est privé) d'avoir pris des risques énormes pour vous.
Réponse de le 23/04/2013 à 22:16 :
@emile, opticien salarié, je suis entièrement d'accord avec vous
Réponse de le 13/02/2014 à 23:17 :
Esmeralda vous vivez sur quelle planète, vous n'avez jamais entendu le mot taxe et impôt !!! vous ne payez aucune taxe et aucun impôt pour raisonner ainsi, vous travaillez gratuitement, votre employeur ne vous verse pas de salaire.
votre vie doit être belle et douce pour ne payer qu'un loyer et de l'électricité, moi je paye de la tva, une taxe d'habitation, je dois me chauffer, je dois mettre de l'essence dans ma voiture pour aller bosser, je vous envie beaucoup.
a écrit le 23/04/2013 à 16:56 :
On pourrait nous monter le détail du prix ... pour se faire une opinion... là j'avoue que je reste (même avec mes lunettes) dans le flou !
Réponse de le 01/02/2016 à 13:04 :
pourquoi Hollande ? enfin pas que lui je veux dire, tout le monde à la lourde
Réponse de le 01/02/2016 à 17:30 :
reconnaître le travail en impactant les pensions du régime général de 33% et en créant une assurance santé privé à partir de 70 ans à la charge de la personne arrêt de prise en charge sécurité sociale à 70 ans ceci permettant une hausse de 18% des salaires
Réponse de le 01/02/2016 à 20:15 :
Si Belkacem pouvait aussi se casser,ce serait très bien,après tous les coups bas qu'elle a portés à l'éducation nationale ! !
a écrit le 23/04/2013 à 16:48 :
Vous parlez de choses que vous ne comprenez pas, je suis moi même opticien et cela m'exaspère de voir notre profession blasphémée. Vous voulez le beurre, l'argent du beurre, le c*l de la crémière et la crémerie. Vous souhaitez que je vous montre ma fiche de paye ? Que je vous montre mon patrimoine ( un studio en province et une Mégane ) ? Vous serez les premiers étonnés. Moi aussi je trouve tout trop cher, allez donc vous renseigner sur les marges moyennes des commerçants tel que les boulangers ou les pizzaiolos. Et combien d?entre vous possèdent un I phone acheté 90? revendu 700? en boutique ! Là vous ne dites rien vous êtes content avec votre joujou ! Alors effectivement, si vous savez prendre vos mesures visuelles, que vous savez tailler vos verres, que vous vous fichez de pouvoir essayer une monture avant de l'acheter en regardant une photo, que vous n'avez besoin d'aucuns conseils personnalisés sur la technique de votre monture vis a vis de vos corrections, que vous n'avez besoin d'aucuns réglages et d'aucuns entretiens ( parce que internet ne va pas vous changer une plaquette cassée ou vous resserrer vos vis ou encore vous redresser votre monture tout ça GRATUITEMENT sans RIEN vous demander ) et que des verres de m***e vous suffisent ALORS LA oui et seulement là je veux bien vous faire une remise de 40% sinon ne venez pas pleurer dans mon magasin comme je le vois chaque semaine parce que vous ne voyez rien dans vos progressifs achetés 200? sur un site étranger. Moi mes clients savent ce qu'ils achètent et sont content du service apporté ! La preuve, ils viennent même juste pour discuter et me dire bonjour. Si nous étions les escrocs dont les médias et les politiques veulent nous faire passer cela ferais bien longtemps qu'ils n'y aurait plus de magasins physiques en France. Tachez de réfléchir par vous même avant de plonger tête la première dans les dires d'un homme qui réussi à passer d'un site de rencontre à de l'optique spécialisé sans que personnes ne se posent de questions. Bien à vous chers râleurs Français.

L'opticien escroc.
Réponse de le 23/04/2013 à 17:18 :
Vous n'êtes pas obliger d'aller chez le boulanger pour acheter votre pain ou d'aller manger une pizza dans une pizzeria cependant vous êtes obligé d'aller chez un opticien pour acheter une paire de lunettes. Combien d'optiques en verre taillez vous par jour monsieur l'opticien? Quelle part cela représente de vos ventes et de votre temps de travail?
Réponse de le 23/04/2013 à 17:50 :
@Michel c'est quoi le rapport avec les verres mineraux?? Vous pouvez aussi acheter une paire de lunette sur internet, et sur un internet c'est pas chez un opticien si c'est la ou vous voulez en venir.
Réponse de le 23/04/2013 à 18:36 :
La qualité et le service ont un cout, comme si la viande de cheval n'avait pas suffit...
Réponse de le 23/04/2013 à 21:24 :
Voyez Michel vous ne savez pas de quoi vous parlez vous confondez tout. Vous voulez connaitre le prix exact de mes machines que je dois renouveler tout les 4/5 ans ? Meuleuse Essilor Mr blue 42980?, Centreur Essilor CP 5300?, et Palpeur Essilor Mr bleu 9700?. Le prix global d'une BMW Serie 6 monsieur Michel. Alors a moins que vous sachiez tailler vos verres avec un cutter effectivement vous serez obligé de venir chez moi !
Réponse de le 24/04/2013 à 10:06 :
en attendant, vous vous fichez bien que la plupart des Français ne peuvent se soigner, à cause de vos prix, "hors de prix" !! toujours d'excellentes raisons pour enfumer les autres !
Réponse de le 25/04/2013 à 17:13 :
et 29 euros c'est trop cher ? à la générale d'optiq ça existe les lunettes pas cher... ça permet de voir et c'est le minimum requis pour une paire de lunettes, non ?
Si t'as pas les moyens de rouler en voiture, tu prends le bus, non ?
Réponse de le 26/04/2013 à 14:51 :
Ben non ! Tu votes front de gauche, qui te promet une relance gratuite et des dépenses sociales généreuses !!!
a écrit le 23/04/2013 à 16:46 :
c'est bien de critiquer quand on est pas dans le métier, vous ne savez pas ce qu'un magasin doit payer à l'état, les charges patronales sont exubérantes, les cotisations aux caisses sont excessives. Ensuite il faut comparer ce qui est comparable, enlevez la TVA pour la comparaison et on verra qui est le plus cher en europe. Suivez ce lien et vous comprendrez peut être que ce sont les mutuelles qui se jouent de vous et non les professionnels de santé : https://www.youtube.com/embed/NFKTHQxBuFg
a écrit le 23/04/2013 à 16:34 :
La France dispose dans le domaine de la lunetterie de deux poles industriels dominants:
I / Les industriels de Morez dans le Jura, à deux pas de la Suisse pour la fabrication des
montures et des charnières et
II / du groupe Essilor, leader mondial pour les verres.
Comment se fait-il que les distributeurs aient manipulé ces champions pour en faire les
complices de cette escroquerie à l'assurance santé ??????????
a écrit le 23/04/2013 à 16:33 :
On tape toujours sur le privé dont les événtuels bénéfices partent toujours au final en taxes pour le fisc. Quid des administrations qui nous font payer les services dits publics (hopitaux , routes, ponts transports)à 20 fois le tarif normal Dilapidés en emplois inutiles, avantages indus et gestion désastreuse. Il y a des responsables d'administration qui ajoutent systematiquement un zéro derrière les couts réels prévisionnels pour determiner le cout final et ils se retrouvent la plupart du temps déficitaire.
a écrit le 23/04/2013 à 16:28 :
Marge nette : 28 euros par paire!! Vous trouvez ça exorbitant???
a écrit le 23/04/2013 à 16:26 :
Charges salariales énormes, immobilier donc loyers en bulle folle, taxes en délire, en France tout coute cher et se trouve ajouté au prix final . Mais il n'y a pas que chez nous, la sécu allemande a accepté de rembourser les soins dentaires effectués en Hongrie car 3 fois moins cher, chiche, ont dit des dentistes allemands qui se sont aussi installés en Hongrie, ils font payer 3 fois moins cher qu'en Allemagne et pourtant gagnent 3 fois plus car ils ont très peu de taxes de frais et et d'impots en Hongrie. Les travailleurs Francais sont devenus des agents du trésor, ce qu'ils font payer va à l'état, sur vos lunettes la marge sociale et fiscale entre les impots et les charges salariales + la TVA représente l'essentiel du prix de vente. Le client contribuable paie tout cela qui s'ajoute a son impot sur le revenu.
Le salaire de la fiche de paie ne veut plu rien dire, l'état reprend 75% de vos salaires , même aux plus pauvres.
Réponse de le 24/04/2013 à 11:00 :
à état en folie + UN
a écrit le 23/04/2013 à 16:14 :
Un des gros problèmes de la profession, c'est qu'elle a perdu beaucoup de crédibilité suite aux reportages (souvent avec beaucoup de vrai) sur les arnaques diverses au système de santé (mutuelle). L'optique en générale paie pour des gens peu scrupuleux voulant s'en mettre plein les poches (problème du pays en général ^^)...

Néanmoins, le consommateur NON AVERTI (il ne faut pas se leurer) ne voit/comprend pas toutes les démarches complexes et chères derrière la création d'un commerce, quel qu'il soit)
Nous sommes le pays où les lunettes sont certes les plus chères, mais aussi le pays où les loyers, les baux commerciaux, les charges salariales/patronales (merci la sécu), les impôts sur les sociétés etc sont les plus élevées d'Europe !!! Alors forcément, un opticien est obligé de faire une marge plus importante pour qu'après déductions de l'ensemble de ses charges, il lui reste quelque chose...
Il ne faut pas confondre Chiffres d'Affaires, Marge Brute, Marge Nette qui sont au final très différents.

Je trouve qu'une fois de plus, les journalistes ne publient qu'une partie de la vérité, ou - à supposé qu'il y ait toute la vérité dans l'article - d'ensencer le débat contre le professionnel de santé, à défendre le pauvre consommateur (que l'opticien est aussi, pour le reste des produits et services du pays ;)) et oublier que dans une histoire, il y a toujours deux versions, et qu'une est toujours dissimulée quand elle n'est pas à l'avantage de la majorité... :)

En espérant que cela fasse réfléchir certains...

Cordialement
Réponse de le 23/04/2013 à 17:26 :
La réalité est que le métier d'opticien n'est plus véritablement une affaire de spécialistes au regard du nombre de boutiques qui ont pignon sur rue. La transition de l'optique en verre à l'optique plastique a permis de sous-traiter massivement la production en Asie (tout comme les prothèses dentaires) et dégager un maximum de profits. La plupart des opticiens sont bien incapables d'avouer que la taille d'optiques est une activité négligeable au regard de l'activité commerciale de leur boutique.
Réponse de le 18/09/2013 à 16:37 :
il est vrai que pour devenir opticien les études sont courtes et assez faciles, un simple bts soit bac +2. le rapport entre les revenus et le niveau d'études est des plus intéressant.
a écrit le 23/04/2013 à 16:09 :
"Le reste (moins de 6%) est financé par la Sécurité sociale, donc le contribuable"

Non, Non et NON !!

La Tribune est elle encore un journal économique pour confondre impôts et assurance maladie basée sur un système de cotisation ? A moins que cela soit provoqué par la duplicité de l'Etat qui veut d'une manière sournoise et déguisée transformé notre système (cf la fin de l'universalité transversale des allocations familiales bien que ceux qui ne vont plus beaucoup en toucher sont ceux qui cotisent le plus !)
a écrit le 23/04/2013 à 16:09 :
Les soins dentaires et les lunettes sont en France des prébendes d'escrocs!.
En Belgique par exemple vous pouvez vous faire mettre un appareil dentaire pour moins de 150 euros par des denturologues, (l'équivalent de nos prothésistes dentaires en France), au lieu de 1200 euros minimum chez un dentiste en France, en Allemagne vous avez une excellente paire de lunette pour 120 euros soit deux à trois fois moins cher qu'en France!, avec en plus un contrôle de la vue avant l'achat, alors qu'en France il est obligatoire de passer par un ophtalmologue avec délai d'attente de 3 mois à 8 mois!, du grand n'importe quoi en somme!.
Réponse de le 23/04/2013 à 19:56 :
+ 1000 ! on nous prend pour des nantis ! et pourtant , c'est indispensable! une HONTE !
a écrit le 23/04/2013 à 16:02 :
Pour ce qui est de la solution "je commande mes verres sur internet et je vais les chercher dans un magasin classique", c'est quand même pas idéal. L'avantage du net c'est le prix et le service. Par contre c'est vrai qu'il y a un peu de tout sur le net. Et les ophtalmos ont raison de dire qu'il faut que les mesures soient prises par les opticiens; ça parait logique. Moi-même, j'ai trouvé un vrai opticien (pas un pure player) qui vend multi-canal (il a son magasin et il vend sur internet); optic-a-la-maison. J'ai trouvé le site avec mon-comparateur-optique.Et c'est l'opticien qui prend les mesures et fait les montages dans son atelier et pas en Asie. Et c'est les prix du net. En plus j'ai eu droit au tiers payant et le centrage de mes progressifs était super. En plus ça coute moins cher en remboursement aux mutuelles; on peut espérer qu'avec un système pareil les mutuelles n'augmenteront plus les cotisations!
a écrit le 23/04/2013 à 15:46 :
C'est paradoxale mais vrai. Sans remboursement pas moyen de monter les prix au-delà d'un certain plafond. Les gens avec une correction de 0.1 ne prendraient même plus la peine de se payer des lunettes. Du coup le prix baisserait au niveau de celui d'un pays comme la Corée du Sud. La charge pour le client serait de 60? alors qu'aujourd'hui avec le remboursement on sen tire souvent pour 80 à 100 ? de sa poche...
a écrit le 23/04/2013 à 15:33 :
En cette période de crise, il est facile de taper un peu partout. Taper sur les professionnels de santé est une habitude.
Il ne faut pas regarder les marges brutes, mais les marges nettes, en ayant pris soin de retirer la main d'oeuvre, le coût d'achat, la TVA (qui varie d'un pays à un autre ...), les loyers, les taxes diverses... Après calcul, une lunette à un prix de revient nettenement moins élevé qu'une paire de basket fabriquée en Chine ... et pour l'achat de lunettes vous êtes accueilli par un professionnel de santé qui saura vous conseiller!
C'est flagrant, les idées de masse sont souvent les mêmes: les garagistes sont des voleurs, tout comme les opticiens et les commerçants en général ... sauf qu'un opticien s'engage auprès de la DDASS pour vous fournir un travail de SANTE de qualité.

On trouve toujours moins cher ailleurs: une Tata est moins chère qu'une Toyota ... car elle est fabriquée à moindre coût, à moindre qualité, dans des pays étrangers ...
Réponse de le 23/04/2013 à 16:15 :
L'opticien n'est pas un professionel de la sante, c'est justement parce que les gens le croient qu'ils acceptent ces tarifs.

Le professionel de la santé, c'est l'ophtalmo. L'opticien, et la juste pour vous vendre une gamme de verre et de monture suivant votre prescription.
Bref, c'est comme un vendeur en concession qui vus vendra sa voiture la plus adapte a votre besoin...
Réponse de le 23/04/2013 à 16:25 :
La marge nette d'Essilor est supérieure à 11 %.... Et je parle bien de la marge nette.

Voulez vous que je vous parle de la marge nette des Sanofi, Roche et autres laboratoire de santé ?

Alors effectivement, a l'heure ou la sécurité sociale peine à joindre les deux bouts, on est en droit de s'interroger sur les niveaux de marges réalisés par les professionnels de la santé.

Réponse de le 23/04/2013 à 16:32 :
mdr bern c'est qui ton opticien? un vendeur de chaussures? il ne t'a jamais fai d'examen de vue? meme parfois l'opticien le fai mieu que l'ophtalmo! tu me fai bien rire . avant de critiquer toute une profession renseigne toi un peu avant et apre on en reparlera, j'atend ta reaction avec impatience!
Réponse de le 23/04/2013 à 16:33 :
désolé bern mais l'opticien est bien un professionnel de la santé, il n'est pas qu'un vendeur
Réponse de le 23/04/2013 à 16:56 :
@kékè le grand

Les examens que font les opticiens n'établissent aucun diagnostic médical mais un niveau de correction pour obtenir une satisfaction clientèle. Cela n'a très peu d'intérêt puisqu'une visite chez l'ophtalmo l'aura déjà déterminé en amont. Le seul intérêt pour l'opticien est commercial pour rassurer son client. Seul un médecin généraliste est apte à diagnostiquer les symptômes d'une maladie quelconque et plus particulièrement un ophtalmo concernant un problème de vue qui peut être conséquent à une autre maladie (obésité, diabète, etc).
Réponse de le 23/04/2013 à 16:59 :
@Bern

C'est comme le pharmacien qui n'est que le représentant commercial des laboratoires auprès du grand public. Pour ce cas précis je ne suis pas certain que son intérêt commercial ait un quelconque intérêt médical ou économique pour le patient et la sécurité sociale.
Réponse de le 23/04/2013 à 17:18 :
je suis opticien je fais des examen de vue tout les jours. il faut bien diferencier l'aspec physique et l'aspec medicale de la chose. la physique je la fai a 100% et mieu que l'ophta maleuresement (l'ophta prend 5min pour vous le faire parfois meme est assister par un opticien dans son cabiner, mais sa c'est un autre probleme). mes examen et ceux de mes collegues son complet voir meme plus complet que beaucoup d'ophta veillisant. Apre en tant que profesionel de sante je me doi de toucher du doigt un peu de medecine. apre dans tout les pays en europe l'opticien specialiser (optometriste) peut prescrire et est en premiere ligne pour la sante visuelle sauf la france et sa ne choque personne?
Réponse de le 23/04/2013 à 17:34 :
@keke le grand

Les optométristes sont la bête noir des ophtalmos français car ils sont susceptibles de leur piquer une clientèle pour prescrire des lunettes. Les médecins bénéficiant de revenus confortables ne sont pas prêt à réduire leurs tarifs donc leur train de vie au bénéfice de leur patient et de la sécurité sociale.
Réponse de le 23/04/2013 à 18:19 :
Je pensais que pour ètre opticien il fallait un minimum d'études, ce qui n'est visiblement pas votre cas vu votre niveau en Français...
Réponse de le 23/04/2013 à 18:46 :
en quoi mon niveau en français a a voir avec mes competence et mon niveau d'etude ?
Réponse de le 23/04/2013 à 21:44 :
êtes vous au courant qu'une ordonnance est valable trois ans et qu'elle peut être corriger par un opticien diplomé pendant trois ans? visiblement non. Et quand on ne sait pas ce qu'est un optométriste, il est mieux de se taire. Mr Michel, un opticien a de réel connaissance en optique. Pourriez vous me faire un rapide calcul de l'image rétinienne d'un patient ayant pour correction +3 (-2)56°, ainsi que me détecter une exophorie en VL avec un examen de vue? Je ne pense pas...
a écrit le 23/04/2013 à 15:28 :
ne confondez pas verre et monture. La technologie dans les verres ça a un prix. Les montures vous payez la marque
Réponse de le 23/04/2013 à 16:21 :
@Clem
Avouez que ça fait quand même cher le kilo de plastique!.
Réponse de le 23/04/2013 à 16:22 :
Ne confondez pas verre et optique. Ce que les opticiens appellent des verres "organiques" ne sont en réalité que des optiques plastiques issues de la pétrochimie. Pour une correction "standard" ces optiques produites de manière industrielle sont hélas bien trop chère par rapport au coût réel de fabrication. Concernant les montures de marque c'est effectivement cher payé pour du plastique que n'aurez aucune difficulté à briser par mégarde. D'un autre coté, les opticiens poussent à l'achat de nouvelles montures même si votre précédente monture pourrait vous convenir encore quelques années. D'ailleurs vous payez probablement votre monture DEUX fois trop chère lorsqu'on vous en propose une seconde pour un euro de plus.
Réponse de le 23/04/2013 à 17:29 :
@Michel Oui c'est sur une monture peu être réutilisée pour remonter de nouveaux verres, n'importe quel opticien vous le dira, mais passé 3 ans il devient des fois difficile d'assurer un sav sur ces montures ou il n'existe plu de pièces de remplacement chez le fournisseur. Conclusion , si la monture casse, on fait quoi? vous allez re payer un nouvel équipement complet? vous allez demander à votre opticien de vous retailler les verres dans une autre monture ce qui va sans aucun doute modifier le centrage des verres et risque au minimum de vous donner un bon mal de crane, au pire de ne plu rien voir dans ces verres pourtant récent.......que vous avez payé si cher....
Réponse de le 23/04/2013 à 18:08 :
@hop ti chien

Sur une monture en métal que vous pouvez redresser vous êtes incapable d'acheter de la visserie chez votre grossiste spécialiste en chinoiserie en tout genre? Pourquoi n'orientez vous pas vos clients vers des montures métal réutilisables? C'est certainement pas assez juteux pour votre business. C'est à se demander qui rend service à qui...
Réponse de le 23/04/2013 à 22:39 :
Le Michel essaye de nous apprendre notre métier... je r^ve...
Réponse de le 23/04/2013 à 23:53 :
@Michel Je parlais de casse en aucun cas d'une vis, une vis ça se change ou se remplace... Vous ne savez pas lire ou bien?? De plus je vous ai confirmé que l'on peut très bien réutiliser une monture pour ne changer que les verres. Le soucie c'est que même sur une monture de grande marque il se peut qu'il n'y ai plu de pièces passé un délai de 3 ans... Il faut savoir lire et accepter que l'on peut avoir tord....
Réponse de le 24/04/2013 à 0:25 :
@hop ti chien

J'en conclue que vous êtes complice de l'obsolescence programmée des grandes marques au lieu d'orienter vos clients vers des solutions durables. Vous pouvez toujours nier votre intéressement mais personne n'est aveugle au point d'ignorer votre manigance!
Réponse de le 24/04/2013 à 1:50 :
@Michel Raisonnement absurde, surtout dans une société de consommation comme la notre... ça serait quoi une solution durable pour des lunettes ?? les lunettes sont passées de "prothèse optique" à véritable accessoire de mode dans certains cas ces dernières années mais ça c'est un autre débat. C'est facile de critiquer et de débattre sans apporter de solution réelle en jetant simplement des pavés dans la mare.
Réponse de le 24/04/2013 à 10:50 :
Michel + UN
a écrit le 23/04/2013 à 15:27 :
En fonction de la mutuelle les optitiens modifient le prix de la monture et des verres afin que le client soit au final remboursé si possible à 100% du prix total. J'ai toujours vu celà,
En gros ils demandent combien la mutuelle rembourse au maximum pour les verres et la monture et ensuite ils adaptent le prix
Réponse de le 23/04/2013 à 17:02 :
ca s appelle de la fausse facture et c est punis par la loi !! Et non tous les opticiens ne font pas cela , je ne le fais pas :!!: et pourtant , les premiers qui le réclament sont bien les clients !!
Réponse de le 23/04/2013 à 17:15 :
Dupain ce que vous décrivez c'est ce que l'on appelle de la fausse facture, tous les opticiens ne s'adonnent pas à cette pratique fort heureusement et ils sont de moins en moins nombreux à le faire. La demande d'adaptation du prix vient d?ailleurs souvent du client....
a écrit le 23/04/2013 à 15:26 :
Pourquoi les mutuelles ne réagissent-elle pas? Si les assurés paient des lunettes moins chères, c'est d'autant plus d'argent qui reste dans leur trésorerie pour financer d'autres soins mal remboursés comme les appareils auditifs par exemple. A moins qu'elles en tirent également un profit indirect quantifiable pour mieux justifier des hausses de tarif?
Réponse de le 23/04/2013 à 16:10 :
Hé oui ... la réponse est dans la question !
Réponse de le 23/04/2013 à 22:05 :
ma mutuelle a déjà décidé de rembourser une paire tous les 2 ans devant les excès de certains assurés ; en contre partie des prothèses dentaires et une aide pour un implant....qu'on se le dise ! l'optique est un marché juteux et les mutuelles sont aussi complices.....à côté les porteurs de prothèses auditives n'ont quasi rien ...
Réponse de le 24/04/2013 à 0:26 :
@momosa: c'est sûr que quand c'est quelqu'un d'autre qui paie, les gens sont généreux :-)
Réponse de le 24/04/2013 à 10:51 :
@ MIMOSA + 100
a écrit le 23/04/2013 à 15:26 :
Plus de transparence avec les partenaires type santé clair de la MAAF SANTÉ. Lors de patholie compliquée les opticiens par ternaires santé clair ne sont pas à la hauteur des att entes exemple : j'ai fait faire une paire de lunettes vision de loin et une vision de près pas adapt êtes à ma pathologie verres déformant s malgré ificat. Du chirurgien aucune possibilité, d'une nouvelle prise en charge si vous passez hors circuit on est pris au piège
Réponse de le 23/04/2013 à 16:08 :
allez voir les partenaires mutualité française,ils sont bien.genre harmonie mutuelle
a écrit le 23/04/2013 à 15:21 :
Comment traduisez-vous en cockney Londonien: "Il est Flou, Afflelou, il est Flou !!š"
Réponse de le 23/04/2013 à 15:40 :
Je vois bien un truc du genre : "Affelou ? he's a fogging frog !"
a écrit le 23/04/2013 à 15:17 :
certain commentateur ne doivent pas savoir ce que c'est de porter des verres .
a écrit le 23/04/2013 à 15:16 :
IL Y A 15 JOURS,CHEZ AFFLELOU QUIMPER,MA MERE S EST FAIT VENDRE UNE MONTURE DE VUE ET VERRES CORECTEURS ,AVEC UN BON D ACHAT DE 150 EUROS. J APPRIS UN PEU PEU PLUS TARD A LA TELE QUE C EST BIEN MA MERE QUI A AVANCE LE BON D ACHAT OFFERT,DONT LE MONTANT EST COMPRIS DANS LE PRIX GLOBAL QU ELLE A PAYER;ESCROCS.
a écrit le 23/04/2013 à 15:16 :
Quelqu'un connait-il un site chinois ou autre qui fait les lunettes à corrections individuelles par correspondance....?
a écrit le 23/04/2013 à 15:12 :
Au Japon, 3ème puissance mondiale et pays au coût de la vie relativement élevé, j'ai pu m'offrir des lunettes de vue (je suis myope) pour l'équivalent de 50? et en 45mn top chrono depuis l'arrivée en magasin, la mesure des yeux et la "fabrication" des lunettes.
Je n'ai jamais compris pourquoi on n'avait pas de verres en stock en France. Et on m'a rigolé au nez quand j'ai osé demander des nouvelles lunettes 5 jours avant mon départ pour le Japon à l'époque... J'ai finalement bien fait de les faire faire au pays du soleil levant.
PS : Pour l'anecdote, chez le voisin sud coréen, autre pays civilisé, les prix sont encore un peu moins chers.
Réponse de le 23/04/2013 à 17:12 :
La Chine est bien plus proche du Japon que de la France pour importer des optiques en plastique. L'assemblage est une affaire de minutes.
Réponse de le 23/04/2013 à 18:02 :
je pense plutôt que les opticiens français sont des tanches en logistique/gestion des appros contrairement aux japonais. mais bon ce sont des metiers réservés aux pouilleux de l'industrie...
a écrit le 23/04/2013 à 15:11 :
pour des lunettes a verres progressifs il faut compter 1000 euros
Réponse de le 23/04/2013 à 17:38 :
FAUX. Des lunettes à verres progressifs, il y en a dans tous les budgets. En fonction l'utilisation que l'on va en faire, la correction, il n'est pas forcement nécessaire d'y mettre ce prix pour avoir un équipement de qualité qui répondra à vos attentes.
a écrit le 23/04/2013 à 15:02 :
mutuelle non .voleur la mutuelle un non générique QUI vend et achéte
a écrit le 23/04/2013 à 15:01 :
J'habite aux Pays-bas ou tous les opticiens sont equipes de machines qui mesurent l'acuite visuelle, donc nul besoin d'ophtalmologue. D'habitude j'achete mes lunettes chez l'allemand filmann pour 80 euros examen compris, mais dernierement je les ai commande sur internet chez opticien24 pour 50 euros et je suis tres satisfait de leurs qualite.
Réponse de le 23/04/2013 à 16:38 :
un ophtalmologiste est là surtout pour déceler une pathologies, l'opticien sait faire les contrôles de vue, il ne faut pas tout confondre
a écrit le 23/04/2013 à 14:58 :
Bonjour. Personnellement je vais au centre commercial où il y a 5 opticiens. J'ai mon petit scénario : je demande un devis sur des verres bien précis pour ma mère qui n'a pas possibilité de se déplacer tout de suite mais m'a envoyé pour prévoir sa dépense la semaine suivante. Puis je vais, le devis obtenu, faire le tour des autres opticiens qui me proposent tous un prix inférieur. Je prends évidemment le moins cher. Au bout de 30 mn, j'ai un prix à 50 %.
Réponse de le 23/04/2013 à 16:35 :
tu a un prix a 50% et un verres moitier moin performant et qui va te faire voyager en asie....
a écrit le 23/04/2013 à 14:51 :
et qui est le dindon de la farce? les mutuelles ! Pendant des années, j'ai connu un opticien qui facturait au plafond de remboursement des mutuelles hacune des paires qu'il vendait !
Réponse de le 23/04/2013 à 17:45 :
c est la bonne blague ca !! les mutuelles sont les plus riches du systèmes français de santé !! elles ont des biens immo etc .. et continuent a s enrichir au lieu de redistribuer les gains ( origine d une mutuelle?)
Elles ne respectent pas les lois comme la MGEN qui a été condamnés 3 ou 4 fois et perd en appel a chaque fois ...

et les réseaux ne sont qu une mascarade pour forcer les prix de ventes des opticiens, quand on voit les grilles proposés par certaines mutuelles, on comprend que la qualité n est pas leur soucis, uniquement un prix c est tout ce qu ils négocient pour vous !!

http://youtu.be/NFKTHQxBuFg
a écrit le 23/04/2013 à 14:46 :
Pour 2 euros, on trouve des lunettes loupe au Lidl ! Ça suffit pour lire !
Réponse de le 23/04/2013 à 15:14 :
Parfaitement.
Les lunettes aujourd'hui, c'est tout du vulgaire plastique. 2?, c'est le prix réel des lunettes.
Si les chinois étaient aussi malins et performants qu'ils le disent, ils feraient les lunettes personnalisées à partir des indications données, venant de Chine, pour 15? livrées à la maison ! Ca ne vaut pas plus.
a écrit le 23/04/2013 à 14:38 :
Il y a autant d'opticiens que de salons de coiffure ! rire !
En prix de revient montures et verres coûtent trois francs six sous et c'est une véritable arnaque. Il ne s'agit pas de savoir ce que nos bugdets peuvent supporter mais de de la valeur réelle de ce que l'on nous fait payer. L'escroquerie est à tous les coins de rue.
Réponse de le 23/04/2013 à 17:38 :
Dans ce cas, vous n'allez jamais chez votre garagiste ou les pièces sont elles aussi à trois francs six sous comme vous dîtes!!! Mais personne ne râle et tout le monde paye là .... Peut - être devrions nous ne plus inclure nos charges dans le prix des verres et vous faire payer le temps travailler comme le garagiste!!! vous auriez des prix bas mais le temps de réalisation à votre charge mais celui ci ne serait pas remboursé par les mutuelles.
Réponse de le 23/04/2013 à 22:34 :
Et quand vous allez en boite, une bouteille de champagne à 4 euros au lidl vendu 100 euros, ça vous choque pas? Un footballeur payé des millions pour taper dans un ballon, ça vous choque pas? Un jean valant 5 euros vendu 250 euros juste pour la marque écrit sur la poche arrièren ça vous choque? Arrétez de taper sur nous , opticien, tout ce que vous acheter n'est pas le prix "réel".
a écrit le 23/04/2013 à 14:34 :
Parce qu'on est content de se payer des belles lunettes : çà valorise, surtout quand on vieillit.
Bref : les opticiens vendent de la vanité. On ne peut pas leur en vouloir pour çà.
Réponse de le 23/04/2013 à 15:21 :
si vous portiez des verres de votre lever à votre coucher,vous comprendreriez que les lunettes ne sont pas des "bijoux".moi celas fait 50 ans que j'en porte et pas pour valoriser je ne sais quoi.
Réponse de le 23/04/2013 à 15:21 :
Bien vu !
a écrit le 23/04/2013 à 14:31 :
Tant que les Mutuelles Santé des entreprises poussent à la consommation (exemple: "vous avez droit à 1 paire de lunettes par an") frais réels remboursés par la complémentaire, les prix ne baisseront pas!
a écrit le 23/04/2013 à 14:28 :
Aflelou c'est fou et c'est flou....
a écrit le 23/04/2013 à 14:25 :
Cela fait déjà bien longtemps que je suis choqué par le matraquage publicitaire et les prix des chaînes d'opticiens et je me demandais pourquoi les gouvernements n(intervenaient pas pour réguler tout cela car la liberté de faire des affaires doit avoir quand même des limites surtout dans le domaine touchant à la santé . Il paraît que nous avons des gouvernants et des parlementaires pour légiférer???
Réponse de le 23/04/2013 à 16:44 :
exact un numerus closus comme pour les pharmacien s'impose....
a écrit le 23/04/2013 à 14:23 :
On marche sur la tête. On visite Vienne en Autriche et on en profite pour se faire faire des lunettes à moitié prix. Le vol coûte une centaine d'euros.
Réponse de le 23/04/2013 à 18:30 :
Et si tu les casses tu retournes les faire réparer en Autriche?
a écrit le 23/04/2013 à 14:20 :
A cause des accords avec les mutuelles ! il n'est pas normal de subir de tels prix et ne pas pouvoir comparer
car il y a en quelque sorte "une entente" de la profession ... il serait temps que les associations de consommateurs s'emparent du dossier et que les consommateurs puisent s'y retrouver - essayer une autre enseigne , c'est toujours aussi cher et que dire du client qui ne veut plus tomber dans le piège de " la deuxième paire gratuite dont il n'a pas besoin ??? "" vraiment gratuite ?
a écrit le 23/04/2013 à 14:16 :
Moi je trouve des lunettes moins chères, il y a juste les montures !! Pour les verres je prends ceux que je trouve dans le jardin !!!!! Ils sont moins chers !!!
a écrit le 23/04/2013 à 14:15 :
La france est un pays de voleurs et de mafieux !!!
Réponse de le 23/04/2013 à 20:00 :
D'accord avec vous !!! ô combien ! + UN
a écrit le 23/04/2013 à 14:13 :
je vis aux philippines je change de lunettes tous les ans il y a un mois pour des verres progressifs avec 3 corrections marque Essilor monture Dunhill
7000 php soit 150 euros

cherchez l'erreur,,,,,,,,
Réponse de le 23/04/2013 à 16:13 :
L erreur.... c est de faire des pseudo comparaison ...... a Andorre l essence est moins cher donc tous les pompistes sont des voleurs.... en Belgique les clopes sont moins chers donc tous les buralistes sont des voleurs .... A bali on peut manger entree plat dessert et alcool pour 4 $ donc les restaurateur sont des voleurs ... Au maroc on se fait operer pour 3 fois moins chers donc tous les chirurgiens sont des voleurs................
Réponse de le 23/04/2013 à 17:26 :
tous les ans !!! ils sont heureux de te voir rappliquer les vendeurs ... là il y a déjà un problème !
a écrit le 23/04/2013 à 14:12 :
Demandons à Free de faire des lunettes!
Réponse de le 23/04/2013 à 15:39 :
Pour avoir une vue floue les premiers mois ?
a écrit le 23/04/2013 à 14:10 :
C'est chère Parce-qu c'est remboursé par la sécu
Réponse de le 23/04/2013 à 14:39 :
1/ Vérifiez le montant remboursé par la sécurité sociale avant de parler... pour des biens de première nécessité:
Pour des verres à 100euros, le remboursement de la sécu est 5 ou 6 euros. Le reste est mutuelle + patient
2/ Ce qui est aberrant, ce sont les offres: la deuxieme paire est offerte voire une troisième pour 1 euro !!! Ou une paire de soleil donnée !
3/ Certaines mutuelles limitent à une paire tous les 2 ans: pou un adulte, si on fait attention, cela dure plus longtemps.
Pourquoi le taux de remboursement n'évoluerait pas si on utilise moins fréquemment ?
Réponse de le 23/04/2013 à 14:48 :
La sécu rembourse 15 euro maximum
Réponse de le 23/04/2013 à 14:50 :
vous ne devez pas porter de lunette pour ecrire une "bétise" pareille
Réponse de le 23/04/2013 à 16:15 :
c est fou comme les gens trouvent ca aberrant que les opticiens proposent la seconde paire a 1? mais ne disent rien quand ils ont pour 1? un telephone ou bien la clim et les jantes sur une voiture
Réponse de le 23/04/2013 à 16:40 :
ne vous faites pas d'illusion la deuxieme paire vous la payer dans la premiere, le pere noel n'existe pas. mais sa c'est la faute de nous client qui demande des offres! le commerçant ne peut pas toujours faire des cadeaux il faut bien qu'il gagne sa vie. du coup le 2em paire est une jolie astuce commerciale. mais j'ai plutot l'impresion que aujourd'hui c'est devenue une obligation pour les opticien de la proposer.
a écrit le 23/04/2013 à 14:05 :
Karembeu, Delon, ou Hallyday pour la pub., marbre, cuir, ou lustres dans les magasins; pas étonnant les prix délirants des lunettes. Messieurs, ce sont des produits de 1ère nécessité pas des produits de luxe... SVP des prix décents.
Réponse de le 23/04/2013 à 14:43 :
t'es sur que tu vies en France Galiléo ?remboursé par la sécu !4 ou 5 euros par paire au max!
a écrit le 23/04/2013 à 13:57 :
Parce qu'il y a un phenomene de rente et que personne n'a eu le courage de le traiter. La reponse est tres simple. La bonne question est pourquoi ne depit de cette simplicite rien a ete fait et la reponse est : parce que ceux qui etaient en mesure d'agir ont prefere leurs petits interest.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :