La France compte 12 milliardaires de plus qu'en 2013

 |   |  283  mots
les liquidités déversées notamment par la Fed, la banque centrale américaine, et par la BoJ, la banque centrale japonaise, ont aiguisé l'appétit des investisseurs en recherche de placement.
les liquidités déversées notamment par la Fed, la banque centrale américaine, et par la BoJ, la banque centrale japonaise, ont aiguisé l'appétit des investisseurs en recherche de placement. (Crédits : reuters.com)
Ils peuvent remercier la Fed; La fortune des 500 Français les plus riches a progressé de 15% en un an. La France compte par ailleurs 67 milliardaires, soit 12 de plus que l'an dernier.

Voilà qui va donner du grain à moudre aux exégèses du Capital au XXI siècle, l'ouvrage de l'économiste français Thomas Piketty sur les inégalités qui fait grand bruit...  Le montant total des 500 premiers patrimoines professionnels français a progressé de plus de 15% en un an, pour atteindre 390 milliards d'euros, selon la dernière mouture du classement des 500 plus grandes fortunes françaises publié par Challenges sur son site internet ce mercredi. 

12 milliardaires de plus en un an

Dans le même temps, le club des milliardaires s'est agrandi. L'Hexagone compte désormais 67 milliardaires en euros, c'est à dire 12 de plus que l'an dernier. Parmi ces nouveaux grands fortunés, le magazine parle notamment de Mohed Altrad, désormais milliardaire et à la 61e place du classement des plus riches français en activité. Le fondateur du leader européen des échafaudages et de la location de bétonnières, cité par Challenges, se félicite d'ailleurs d'une croissance à deux chiffres lors des trente dernières années.

Merci aux politiques monétaires accommodantes

L'augmentation des patrimoines professionnels tient à plusieurs raisons, au premier rang desquelles la performance des entreprises qui participent à la valorisation des actifs de ces grandes fortunes.

Les banques centrales ont également favorisé la valorisation des entreprises françaises, comme de celles du reste du monde. En effet, les liquidités déversées notamment par la Fed, la banque centrale américaine, et par la BoJ, la banque centrale japonaise, ont aiguisé l'appétit des investisseurs en recherche de placement. Ce qui a directement fait grimper la valorisation des entreprises.

>> Lire aussi Les plus riches Français s'enrichissent, mais rien à voir avec les Américains

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2014 à 16:34 :
si les 11 000 milliards d'économies des ménages étaient placés en actions, chacun serait beaucoup plus riche et on aurait beaucoup plus de croissance et d'emplois... car ceux qui investissent prennent de gros risques (perte de capital) et les dividendes ne sont que les intérêts de ces prets aux entreprises qui créent la richesse et l'emploi...chacun fait son choix et assume les conséquences...il faut que l'état décourage le livret A et assurance vie et favorise l'actionnariat
Réponse de le 10/07/2014 à 19:13 :
Il est facile de prendre un risque sur une partie de son épargne quand on a déjà beaucoup d'argent...
Réponse de le 10/07/2014 à 20:08 :
Quand on a énormément d'argent prendre des actions c'est facile, et alors perdre un peu de sa mise voir la totalité n'a pas trop d'importance. . .Le livret A est utilisé par beaucoup de gens dont les revenus sont ridicules . . alors s'ils perdent tous ce qu'ils on économisés à force des années. .
a écrit le 10/07/2014 à 16:30 :
souhaitons qu'ils soient encore plus nombreux, ce qui voudra dire que le pays sera en croissance au lieu de notre débâcle économique catastrophique et qui nous améne vers la roumanie de l'europe. mais la france gauchisante préfère les pauvres, d'une part parce qu'ils votent "du bon coté" et l'usine de destruction massive de l'emploi socialo s'y emploit avec zéle, d'autre part parce que l'argent c'est sale, honte aux entreprises et entrepreneurs, vive l'emploi public et la colossale dépense publique, cette usine fantome pléthorique qui trasforme toute la richesse crée par le privé en dépense publique inefficace et donc dette...c'est ça l'avenir, et on va l'expliquer à la planète entière qui n'a rien compris....mais pourquoi ils sont pliés de rire ? on n'est pas l'intelligence du monde ?
a écrit le 10/07/2014 à 15:50 :
Le résultat est celui des politiques tenues durant ces 30 dernières années. On a concentré le crédit sur quelques acteurs qui ont vu leur entreprise gonfler démesurément au détriment d'autres. Depuis on va vers plus de diversification. En modeste contrepartie, ces heureux bénéficiaires financent la mafia politique qui leur autorise cette situation et donnent des emplois confortables aux rejetons. Bien entendu la collusion tient aux étroites relation entre les ces parties d'avec les Tribunaux, les banques et presque toute la fonction publique. Dans ce processus - qui pouvait se justifier plus ou moins il y a encore 50 ans faute de gens capables- chacun a oublié son serment et le rôle réel de son institution. Les français en font les frais mais aussi le pays tout entier. Ces milliardaires qui ont pris l'habitude de quasi rentes leur revenant par un effet multiple de décisions, ne travaillent plus pour l'intérêt de leur pays. J'ai proposé le principe de la France-Action qui verrait les principales grandes entreprises dotées d'une partie minoritaire à 40 % d'un actionnariat privé constitué de tous les français par le moyen d'une sorte de LBO. Un contrôle, des objectifs nationaux seraient avancés par cette méthode.
a écrit le 10/07/2014 à 15:31 :
Normal il y a de plus en plus de pauvres donc de plus en plus de riches. D'autant qu'ils sont aidés par un système qui leur permet de payer peu d'impôt grâce aux paradis fiscaux . . . Mais bon les Français sont comme des moutons devant leurs TV à supporter des millionnaires en short qui poussent la baballe . . .Tout est bien organisé . . .pourvu que ça dure !
a écrit le 10/07/2014 à 13:18 :
Ben, moi je croyais qu'ils fuyaient tous les impôts "confiscatoire" du gouvernement bolchévique de la France.
Réponse de le 10/07/2014 à 14:16 :
Francais n'induit pas une résidence fiscale en France...
a écrit le 10/07/2014 à 12:22 :
Bygmalion ?
a écrit le 10/07/2014 à 12:05 :
12 de plus dont il faudra s'occuper lors de la révolution !
a écrit le 10/07/2014 à 11:48 :
Le ressenti des français n'a évidemment rien à voir avec la réalité; ainsi, si l'on prend sur une longue période l'évolution du coefficient de Gini ( de 1980 à 2010) on constate que l'écart a évolué surtout dans les quatre dernières années et cette évolution est de 4 points alors que le revenu moyen a cru de ... 40%: question : faut-il raboter 4 points d'évolution des "inégalités" contre 40% de croissance?
a écrit le 10/07/2014 à 11:16 :
Deux constats contradictoires:
- l'impôt direct fait fuir les riches
-il faut prendre l'argent là où il se trouve.
Une solution:
- les impôts indirects.
A quand le retour d'un taux majoré de TVA (33,3%) sur les produits de luxe? Il faut le faire admettre par l'UE.
Oui, l'augmentation (certes plus mesurée) de la taxe de séjour hôtelière est une bonne idée: elle concerne les étrangers, les entreprises et les "riches"!
Qui fréquente les trois étoiles et plus??
Un homme d'affaires en déplacement peut très bien se contenter d'un deux étoiles!
a écrit le 10/07/2014 à 11:03 :
Deux constats contradictoires:
- l'impôt direct fait fuir les riches
-il faut prendre l'argent là où il se trouve.
Une solution:
- les impôts indirects.
A quand le retour d'un taux majoré de TVA (33,3%) sur les produits de luxe? Il faut le faire admettre par l'UE.
Oui, l'augmentation (certes plus mesurée) de la taxe de séjour hôtelière est une bonne idée: elle concerne les étrangers, les entreprises et les "riches"!
Qui fréquente les trois étoiles et plus??
Un homme d'affaires en déplacement peut très bien se contenter d'un deux étoiles!
Réponse de le 10/07/2014 à 16:40 :
chacun peut entreprendre et créer le richesse et l'emploi, car ce sont les entreprises qui créent la richesse et l'emploi. les plus raleurs sont ceux qui profitent d'un système public à 35h voire moins, avec des salaires et retraites mirobolantes, surtout en regard de l'absence de toute responsabilité et résultats, une machine infernale à dépenser. que ceux qui sont compétents deviennent autoentrepreneurs, la voie est libre pour le développement et la fortune... alors pourquoi ils restent employés et ne veulent pas s'investir ? bizarre non ?
a écrit le 10/07/2014 à 9:09 :
C'est le principe des vases communiquants.
Réponse de le 10/07/2014 à 9:50 :
J'aime bien cette théorie économique. Si les valorisations des sociétés augmentent, c'est que l'on a pris l'argent aux pauvres. Il faut donc se réjouir d'un prochain Crack Boursier pour faire baisser les actifs pour restituer de l'argent aux pauvres. Je ne suis pas sur que cela fonctionne vraiment comme vous le pensez. En tout cas, la chute de valorisation de Peugeot n'a pas enrichi les employés, ni les actionnaires...
Réponse de le 10/07/2014 à 11:04 :
ouais! mais si on était MIEUX PAYES, ils en auraient un peu moins de pognon, NON ?!
Réponse de le 10/07/2014 à 11:04 :
+ UN
a écrit le 10/07/2014 à 9:08 :
si on comprend l'article les investisseur français ont aussi bénéficié du soutien us et japonais: une aubaine pour nous et pas de quoi crier au loup comme certains commentaires ici.
a écrit le 10/07/2014 à 8:52 :
Enfin une bonne nouvelle. Vous voyez que les choses s'arrangent. Allez je suis sur qu'on peut faire encore mieux. soyons fous, tentons 20 de plus pour 2015. L' inscription à la candidature des nouveaux pauvres est ouverte. Merci à eux d'avance.
a écrit le 10/07/2014 à 8:44 :
M SAPIN ferait bien de lire le livre de Thomas Picketty. ça lui donnerait des idées intéressantes pour améliorer la situation de la France et cesser d'imposer l'austérité aux plus pauvres.
Réponse de le 10/07/2014 à 9:37 :
Rendons pauvres tous les français, grâce à piketty : la justice sociale triomphera ainsi...
Réponse de le 10/07/2014 à 9:44 :
Il y a toujours eu des rigolos qui voulaient jouer au guignol, ce Monsieur est exactement cela sur le théâtre il ferait des prouesses, Molière les a bien illustrés !
a écrit le 10/07/2014 à 8:35 :
et pendant ce temps, il y a des gens qui galèrent avec des voitures pourries pour se rendre au travail, qui ne se chauffent quasiment pas, qui mangent mal....qui se font exploités.....
Réponse de le 10/07/2014 à 9:12 :
c'est a rien a y comprendre , on a de nouveaux milliardaires et ils seraient pas capable de supporter des impôts et des taxes comme le pensent certains ? , c'est étonnant pour un pays en crise soi disant qu'on ne peut plus rien faire , que la sinistrose est partout , mais quand meme on crée encore des milliardaires certes moins nombreux que les chômeurs par jour mais quand meme on est partagé entre rire et larmes de ce paradoxe
Réponse de le 10/07/2014 à 11:06 :
Tout à fait de votre avis!! + 1000
a écrit le 10/07/2014 à 7:46 :
D après la logique de ce journal ça doit être sûrement à cause de la politique égoïste et impérialiste de l Allemagne!
Réponse de le 10/07/2014 à 8:48 :
Non, il s’agit du problème des injections massive de liquidité des banques centrales américaines et japonaises qui enrichissent les milliardaires tout en déstabilisant le prix des actifs . C'est écrit dans l'article.
Réponse de le 10/07/2014 à 10:09 :
@stephane: j ai compris mais c était de l ironie voire du sarcasme vu de nombreux articles et commentaires anti allemand dans ce journal

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :