Tout savoir (ou presque) sur le marché du travail en 2013

 |   |  507  mots
Selon l'Insee, le nombre de CDD et le temps partiel progressent en 2013.
Selon l'Insee, le nombre de CDD et le temps partiel progressent en 2013. (Crédits : reuters.com)
Comme chaque année, l'Insee publie une "photographie" du marché du travail. En 2013, 25,8 millions de personnes ont un travail et 2,8 millions sont au chômage (au sens du BIT). La majorité est employée sous CDI mais les CDD progressent. 80% des temps partiels sont des femmes.

En 2013, 25,8 millions de personnes ont un travail et 2,8 millions sont au chômage au sens du Bureau International du Travail (BIT). C'est ce qui ressort de la traditionnelle "photographie" annuelle réalisée par l'Institut national de la statistique (Insee).  Voic les principales données à connaître.

- Depuis 2005, la population active a augmenté de... 1,3 million de personnes. Rien que pour l'année 2013, il y a eu 110.000 actifs de plus qu'en 2012, en majorité des femmes.

- Le salariat est prédominant. Seuls 11,2% des emplois sont occupés par des non-salariés et ils sont des hommes dans les 2/3 des cas.

La prédominance du tertiaire s'accentue

- Parmi les 22,9 millions de salariés, les trois quarts des emplois sont occupés dans le secteur tertiaire, 13,5% dans l'industrie, 6,6% dans la construction et 3% dans l'agriculture. En huit ans, la part des salariés occupés dans l'industrie a reculé de 2,7 points alors qu'elle augmentait de 2,6 points dans le tertiaire.  87,8% des femmes travaillent dans le tertiaire.

- En 2013, 86,5% des salariés travaillent sous CDI. 9,5% des salariés sont sous CDD, 2,2% sont en intérim et 1,8% en apprentissage. Trois employés en CDD sur cinq sont des femmes.

- La proportion des actifs à temps partiel a progressé de 0,4 point en 2013 pour atteindre 18,4%. Près de 80% de ces temps partiels sont occupés par des femmes.

Le temps de travail atteint 41 heures hebdomadaires pour les temps complets

-  Le temps de travail hebdomadaire habituel (hors période de congés ou de RTT) est de 23 heures pour les temps partiel et de 41 heures pour les temps complets. Plus d'un tiers des salariés à temps partiel (34,2%) souhaiteraient pouvoir travailler davantage.

- Le chômage s'établit en moyenne à 9,8 % des actifs en 2013, en hausse de 0,4 point sur un an. La dégradation observée sur ces deux dernières années a davantage affecté les hommes, dont le taux de chômage (10%)  a dépassé celui des femmes (9,7%)  56,4% des chômeurs de plus de cinquante ans sont au chômage depuis plus d'un an.

- En 2013, toutes les catégories socioprofessionnelles sont touchées par la hausse du chômage. Le taux de chômage des ouvriers, comme les années précédentes, continue de progresser : de 13,8 % en 2012, il atteint 14,6 %en 2013, soit près de 5 points de plus qu'en 2008 (9,8 %). Celui des agriculteurs exploitants, artisans, commerçants et chefs d'entreprise a fortement progressé en 2013, s'établissant à 4,3 %, alors qu'il s'était stabilisé à 3,1 %les trois années précédentes. La hausse du taux de chômage en 2013 est assez sensible pour les cadres et professions intellectuelles (+ 0,4 point à 3,9 %), mais plus mesurée pour les employés (+ 0,3 point à 10,0 %) et les professions intermédiaires (+ 0,1 point à 5,2 %).

-  Ce sont au total 1. 290 000 inactifs qui souhaitent travailler mais ne remplissent pas tous les critères pour être considérés comme chômeurs au sens du BIT. Ils constituent ce que l'on appelle le « halo autour du chômage ». Ainsi, en 2013, en ajoutant les chômeurs au « halo » autour du chômage, 4,1 millions de personnes sont sans emploi et souhaitent travailler.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2014 à 12:38 :
Il y a 110000 emplois de plus cette année, le chômage il faut le chercher ailleurs, pas de miracle avec 200000 immigrants de plus par an, la boucle est bouclée,
a écrit le 30/09/2014 à 10:17 :
Quand aura-t-on une statistique donnant l'évolution des salaires, des prélèvements sociaux et du prix de l'énergie?
Réponse de le 30/09/2014 à 11:35 :
L'INSEE publie tout ça
a écrit le 30/09/2014 à 9:15 :
Il faudrait que les syndicats se pose la question " pourquoi 80% des nouvelles embauches se font en CDD ?" (je ne pense que ce soit pour le plaisir de payer des primes de précarité !)
Question subsidiaire : mises à part des mesures coercitives encore plus dissuasives d'embaucher plus que de faire des CDD, que faire pour encourager un employeur à signer un CDI ?!
a écrit le 30/09/2014 à 9:10 :
le salarié st donc une marchandise ?
Réponse de le 30/09/2014 à 9:19 :
Vous avez embauché un garde malade chez vous ? Non ? Pourquoi ? ... parce que vous n'êtes pas malade ?... Ben une entreprise, c'est pareil : elle n'embauche que si elle a besoin d'une force de travail ... vouloir obliger une entreprise a garder un salarié dont elle n'a plus besoin reviendrait à vouloir vous imposer de payer un garde malade à domicile...
Réponse de le 30/09/2014 à 9:34 :
ah! parce que vous vous posez encore la question?......mince, alors, y en a qui retardent
Réponse de le 30/09/2014 à 10:28 :
ben, autrement dit, de moins en moins de boulot, pour de plus en plus de personnes, les caisses, c'est clair, disparaitront, plus d'eindemnités, plus rien, la France va se peupler de zombies trainant la savate! chouette !( d'indemnités )
a écrit le 30/09/2014 à 9:07 :
Savoir, qu'est ce qu'on peut savoir,,? hormis que tout se casse la gueule travail, santé, école, vie courante, avenir...etc etc bonne journée à tous !
Réponse de le 30/09/2014 à 11:38 :
Si les séniors avaient été plus raisonnables, on n'en serait pas là. Et en plus ils osent se plaindre parce que leurs impôts augmentent...
a écrit le 30/09/2014 à 8:52 :
35h théorique et 41h dans la réalité et on dit que les français travaillent moins que les autres encore une fois on tape sur le peuple pour faire plaisir aux chefs d entreprises
a écrit le 30/09/2014 à 7:49 :
Ces chiffres ne renforcent pas le discours de Mr Gataz, il y a déjà beaucoup de précarité avec les cdd et le temps de travail 41 h par semaine.... Pour les chômeurs la tendance devrait mécaniquement s'inverser, avec les 8 millions de salariés appelés à partir en retraite
d'ici à 2020..Même avec un remplacement sur quatre il devrait y avoir au minimum 2 millions de postes à pourvoir dans tous les secteurs d'activité.
Réponse de le 30/09/2014 à 9:21 :
Et Ben tout va très bien... y a rien à faire, juste à attendre..
Réponse de le 30/09/2014 à 9:28 :
Gattaz veut :
- plus de flexibilité avec des CDD au lieu des CDI : le taux de CDD par rapport aux CDI augmente en 2013
- abolir les 35 h : mais le temps de travail des emplois plein temps l'ai à 41 h

Donc mécaniquement, on devrait déjà avoir une partie des 1.000.000 d'emplois de créés, non ?
Réponse de le 30/09/2014 à 10:29 :
et la PAYE? des queues de cerise !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :