Standard & Poor's lève sa surveillance sur la Grèce

 |   |  316  mots
L'agence de notation estime que les mesures de réduction du déficit mises en place par la Grèce sont adaptées. Du coup, elle a confirmé les notes de la dette du pays et mis un terme à la période de mise sous surveillance.

La Grèce est sur la bonne voie pour réduire ses déficits publics. C'est l'agence de notation Standard & Poor's qui l'estime ce mardi. En conséquence, elle a confirmé ses nottes sur la dette du pays, à A-2 à court terme et à BBB+ à long terme. S&P a par ailleurs mis un terme à la période de mise sous surveillance, excluant donc une dégradation à court et moyen terme.

Pour autant, l'agence de notation prévient "qu'il sera difficile pour la Grèce de respecter totalement son programme de consolidation, qui est de ramener son déficit à 5,6% du PIB en 2011 et à 2,8% en 2012, si elle ne prend pas de nouvelles dispositions dans les années qui viennent". S&P reste donc vigilant, ne levant pas sa perspective négative: un déclassement reste donc possible à plus long terme.

Lund soir, les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d'accord sur les modalités techniques d'un dispositif d'assistance financière à la Grèce. "Nous avons clarifié les modalités techniques qui nous permettrons de prendre une décision sur une action coordonnée, qui pourrait être activée rapidement si une telle nécessité devait se présenter", a expliqué le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker. Tout en indiquant que la Grèce pour l'instant n'en a pas besoin et n'en fait pas la demande.

Ce mardi est la date limite pour le rapport d'étape d'Athènes sur la mise en place de son programme d'assainissement budgétaire. Hier, ont été mises en place les premières mesures du plan de rigueur dans le pays avec des hausses de taxe sur de nombreux produits, au grand mécontentement de la population. Le gouvernement attend une analyse rapide de l'effet de ces mesures sur l'économie nationale et sur les entrées fiscales afin de réduire son vaste déficit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :