Strauss-Kahn : l'Europe risque de tomber en deuxième division

 |   |  237  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
"Le risque pour les économies européennes, c'est qu'elles soient en deuxième division, et non pas en première, avec les Etats-Unis et l'Asie" a lancé à Bucarest le directeur général du Fonds monétaire international (FMI).

En voyage en Roumanie, le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn a lancé ce mardi devant des étudiants en économie à Bucarest : "Le risque pour les économies européennes, c'est qu'elles soient en deuxième division, et non pas en première, avec les Etats-Unis et l'Asie. Il y a une probabilité que si les Européens n'agissent pas rapidement, d'ici 10 ou 20 ans la bataille se jouera entre les Etats-Unis et l'Asie, tandis que l'Europe sera laissée de côté".

Il a enfocé le clou ensuite lors d'un discours prononcé devant les deux chambres du Parlement roumain, soulignant"le risque de voir l'Europe marginalisée dans les 20 prochaines années".
 

Selon lui, pour éviter cela, il faut "renforcer les institutions de l'Union, retourner à l'innovation, à la compétitivité et, enfin, retourner à la croissance, ce qui n'est pas exactement ce qu'on voit à la suite de la crise".
A ses yeux, l4Europe doit réfléchir rapidement à son '"architecture financière" et à la mise en place d''outils pour "gérer et résoudre une crise. Au niveau européen, il n'est pas suffisant d'avoir régulation et supervision, il faut une autorité européenne de résolution".
 

Il estime que la crise grecque a montré que l'Europe a besoin  "davantage de coordination. La crise montre que nous ne pouvons pas avoir une monnaie unique sans avoir des politiques économiques mieux coordonnées".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2010 à 23:57 :
Elle ne peut alors que remonter car elle est deja en 3ieme division!
a écrit le 31/03/2010 à 9:59 :
L'Europe est en deuxième division ! Au mieux. ADH
a écrit le 31/03/2010 à 9:52 :
C'est bien la politique de nos chers élus qui est la cause de la situation actuelle qui n'ira pas en s'améliorant jusqu'à la chute finale qui est de plus en plus visible
a écrit le 31/03/2010 à 7:27 :
il est évident que l'europe sera dépassé par l'asie, suite à la crise. La solution à la crise, des sociétés occidentales industrielles est de délocaliser en asie, afin de réduire les couts, de la production et de la R&D. L'innovation, et l'investissement en R&D n'apparait pas dans les plans des entreprises, pour sortir de la crise... comment voulez vous que l'Europe garde une position élevée. La seule motivation est de réduire les couts et de vendre (seuls les profils commerciaux seront recherchés par les entreprises occidentales dans quelques années....). l'avenir s'annonce bien médiocre.
a écrit le 31/03/2010 à 4:35 :
malheureusement nous risquons pas la seconde division mais la troisieme d'ici dix ans , car les USA et la chine c'est pas le meme pays et les memes structures economiques , enfin si rien ne change dans les mentalitées europeennes economiques celà va certainement aller dans ce sens , faire du profit immediat et peu miser sur la recherche et la fiabilitée durable , nous sommes lanterne rouge dans le RetD depuis des années mais c'est vrai on a des profits records dans le CAC40 mais juste a faire de la rente , pendant ce temps là les concurrents inovent et progressent , ce rythme ne sera pas tenable durablement , pauvre de nous ..
a écrit le 30/03/2010 à 19:14 :
Nous avions cru comprendre que la constitution Européenne que l'on nous a IMPOSÉE était justement faite pour donner sens à l'Europe? Alors que ses opposants de bonne foi (Pro européen) soutenais qu'elle nous liais pied et poings face au défis économiques, sociaux et écologiques à venir?
Tour est donc à refaire ? Mais est-ce encore possible? N'avons nous pas raté justement avec l'adoption d'une autre constitution "Constituante" justement, le virage du XXIieme?
a écrit le 30/03/2010 à 17:58 :
Apprends à écrire mec!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :