Dette : Barack Obama presse le Congrès d'agir vite

 |   |  240  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le temps vient à manquer pour la résolution de la question du relèvement du plafond de l'endettement des Etats-Unis, a déclaré vendredi le président américain Barack Obama .

Le temps vient à manquer pour la résolution de la question du relèvement du plafond de l'endettement des Etats-Unis, a déclaré vendredi le président américain Barack Obama .

"De tout évidence, le temps vient à manquer c'est pourquoi j'ai dit aux membres du Congrès qu'ils devraient me soumettre sous 24 ou 36 heures les idées qu'ils ont pour relever le plafond de l'endettement", a-t-il dit.

Barack Obama a jugé que cette question aurait dû être résolue depuis longtemps déjà, ajoutant que celle, sous-jacente, des déficits devait également être réglée.

Les propriétaires de jets privés et les millionnaires, pourraient payer davantage d'impôts pour participer à la résolution du problème de la dette, a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs écarté l'idée d'une réduction de 2.400 milliards de dollars du budget fédéral - projet qui va être soumis au vote de la Chambre des représentants la semaine prochaine par les républicains - si elle n'est pas accompagnée d'une hausse des taxes.

"En me plongeant dans les chiffres, je n'ai pas vu de plan crédible qui nous permettrait de trouver 2.400 milliards de dollars sans que cela n'affecte l'américain moyen", a déclaré le président américain.

"L'idée que nous fassions cela sans rien demander aux plus riches d'entre nous, ou sans supprimer les niches fiscales d'entreprises, ne me paraît pas sérieuse."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/07/2011 à 11:44 :
Achetez de l'or vite avant que les monnaies papiers ne valent plus rien. Protégez votre famille de la future grande récession lorsqu'il n'y aura plus de système financier comme nous le connaissons. Seul l'or à assurer à ses possesseurs de protéger son patrimoine et ses économies lorsque les monnaies ont déjà disparues par le passé. Reliez l'histoire des assignats aux 18 eme en France ou la monnaie a déjà disparue deux fois à cause des mémes raisons qui sont d'actualité.
Réponse de le 16/07/2011 à 12:01 :
On pendra les coupables, après jugement s'entend.
Réponse de le 16/07/2011 à 12:37 :
Si ca vous fait plaisir, mais pour moi les coupables c'est tout le monde puisque cela fait des années que les français élisent des collectivistes interventionnistes dans l'économie au pouvoir. Pourquoi jamais aucun libéraux n'ont été au pouvoir en France ? Pourquoi les gens veulent ils toujours plus d'état et d'assistant ? Pourquoi le peuple français veut il ne rien changer et que l'état s'occupe à ce point de sa vie ? Les coupables sont tous désignés. C'est l'ensemble du peuple, des peuples.
Réponse de le 16/07/2011 à 15:36 :
Il y a en effet deux extrêmes qui sont responsables de la crise de la dette. Les riches qui ne paient pas d'impôts, les entreprises qui ne paient pas d'impôts, les profiteurs de l'Etat providence qui font entretenir leurs familles souvent nombreuses par les allocs en tout genre.
Réponse de le 16/07/2011 à 17:03 :
Il y a de la vérité et c'est une cause de déséquilibre de notre économie.
Mais la spéculation mondiale qui règne fait la pluie et le beau temps.Il faut se rendre à l?évidence.
Réponse de le 16/07/2011 à 21:00 :
je crois qu'Alain voit le plus vrai ! le système financier n'est toujours pas régulé ! malgré les beaux discours de Sarko ... les hedge funds et autres prédateurs font la loi - tant pis pour les états, et les peuples qui trinquent...
Réponse de le 16/07/2011 à 21:59 :
@ EIFFEL : quand vous parlez des "riches qui ne paient pas d'impôts" vous faîtes bien allusion aux USA n'est-ce pas? Non c'est juste pour être sûr...
Réponse de le 17/07/2011 à 18:39 :
C'est surtout mimosa qui a raison : les banquiers et financiers ont créé une crise monumentale avec leurs erreurs monumentales (subprimes, titrisation, LBO, etc) et avec leurs fraudes (documents falsifiés pour les prèts subprimes, conflits d'intérèt avec les agences de notations, fraudes fiscales avec UBS, corruption de partis politiques, dettes "hors bilan", dissimulation de la dette Grecque avec l'aide de Goldman Sachs etc). Et qu'a t'on fait pour régler e problème ? Rien. Qu'a t'on fait pour punir les coupables de ces fraudes ? Rien non plus. Qu'est ce qui a changé ? Rien. Quelle honte. Après on s'étonne que des gens manifestent, en Espagne, Grèce ou ailleurs; ils ont bien raison.
a écrit le 16/07/2011 à 9:22 :
Est ce que les agences de notation commence enfin à ne plus cacher la vérité?
Ou est ce que c'est encore une stratégie pour déstabiliser certains?
Réponse de le 16/07/2011 à 11:33 :
je pense surtout qu'elles veulent éviter le ridicule qui les a touchées récemment : elles avaient noté AAA Lehman Brothers une semaine avant sa faillite, noté AAA les subprimes. Elles veulent peut-être éviter de noter AAA les USA deux semaines avant un éventuel défaut, pour tenter de garder le peu de crédibilité qui leur reste.
Réponse de le 16/07/2011 à 12:00 :
Comment passer de AAA à DDD en quelques jours, les agences de m... on devrait les traduire devant les tribunaux au titre de leur responsabilité dans toute la crise financière, elle sont aux premières places de l'irresponsabilité. Y a pas de mot pour toute cette racaille.
Réponse de le 16/07/2011 à 13:57 :
Un vieux classique. Vous préférez tuer le messager plutot que d'ouvrir les yeux sur les responsables du probléme. C'est l'interventionnisme américain, mais aussi européen, qui est responsable des troubles de la monnaie, du fonctionnement de la planche à billet et des subprimes. Pas ceux qui ne font que dire ce qui est.
Réponse de le 16/07/2011 à 16:58 :
Il faut me semble t il sortir des bouquins et de l'idéologie des néo classiques qui ont ravagé les cerveaux de plus d'un. Attention ça peut être dangereux.
a écrit le 15/07/2011 à 20:50 :
"Yes we can" disait-il... Visiblement il ne peut pas grand chose.
Réponse de le 16/07/2011 à 11:58 :
C'est ce qu'on appelle de la pub mensongère.
Réponse de le 16/07/2011 à 14:01 :
Il faut etre naif pour croire aux discours des politiques, tout simplement. Depuis combien de temps les différentes pubs mensongères des politiques francais ne les empêchent pas d'etre élus depuis des décennies ? Voila la vraie question.
Réponse de le 16/07/2011 à 17:22 :
Ben c'est vrai ça ce que dit Libre, dingue on ne s'était pas posé la question, en tout cas pas suffisamment. Vous pouvez énoncer la question? Merci.
Réponse de le 17/07/2011 à 12:39 :
Je souhaiterais que "hum hum" et surtout "hum répond à libre" évitent de prendre le pseudo que j'avais utilisé lors de mon premier message et évitent de se faire passer pour moi. Un peu de respect, svp. Pour ma part, je constate surtout qu'Obama manque de pouvoir face aux lobbys, financiers et autres, et que sa volonté d'avoir des décisions bipartisanes est certes louable, mais ne fonctionne pas parce qu'il est face à des républicains bornés et butés; qu'il passe en force face à ces adversaires qui ne feront jamais de compromis.
Réponse de le 17/07/2011 à 14:29 :
Hum je vous prie de bien vouloir m'excuser, effectivement "Hum répond à Libre" aurait dû écrire "Hum Hum répond à Libre", désolé pour cette petite étourderie.
Réponse de le 17/07/2011 à 18:34 :
Je vous en prie, l'erreur est humaine !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :