Dette américaine : Moody's propose un "deal" aux Etats-Unis

 |   |  446  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation Moody's a suggéré lundi aux Etats-Unis d'éliminer simplement le plafond imposé à la dette extérieure du pays afin de réduire l'incertitude chez les détenteurs d'obligations souveraines et maintenir sa note.

Les Etats-Unis sont l'un des rares pays au monde à fixer un niveau maximal à leur endettement, ce qui alimente une "incertitude périodique" quant à la capacité des pouvoirs publics à faire face à leurs obligations, note Moody's dans un rapport.

"Nous réduirions notre évaluation du risque d'un événement de crédit dans le cas où le gouvernement modifierait son dispositif de gestion de la dette souveraine afin de réduire ou de supprimer cette incertitude", écrit Steven Hess, l'un des analystes de Moody's, dans ce rapport.

La semaine dernière, Moody's avait prévenu qu'elle abaisserait la note AAA des Etats-Unis s'ils venaient à faire défaut sur leur dette.

A Washington, la pression s'accroît sur les dirigeants politiques, mais la Maison blanche et le Congrès ne parviennent pas à s'entendre sur la réduction du déficit budgétaire, qui conditionne tout accord sur le relèvement du plafond de la dette.

Le Chili cité en exemple

Moody's souligne avoir toujours jugé le risque d'un défaut américain comme très faible, car le Congrès a déjà autorisé une dette plus élevée à de nombreuses reprises depuis des dizaines d'années, le plus souvent sans grande controverse.

Mais la profondeur des divisions actuelles entre les parlementaires républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, et l'administration démocrate du président Barack Obama entraîne une très forte incertitude "et nous pousse à relever notre évaluation du risque d'un événement de crédit", ajoute Steven Hess. Les parlementaires ont jusqu'à vendredi pour se mettre d'accord.

N'hésitant pas à s'immiscer plus avant dans le débat politique, Moody's suggère aux Etats-Unis de s'inspirer d'autres exemples, et cite notamment le cas du Chili, généralement considéré comme le bon élève de l'Amérique latine en matière de politique budgétaire.

"Ailleurs, le niveau des déficits est déterminé par une 'règle budgétaire', ce qui signifie que le creusement de la dette est restreint, mais pas limité techniquement", ajoute Moody's en précisant que ce système s'est montré efficace au Chili.

L'agence de notation évoque également le critère de Maastricht en vigueur pour l'Union européenne, qui fixe à 60% du produit intérieur brut le seuil à ne pas dépasser pour le volume de la dette. Moody's indique toutefois que cette règle est fréquemment enfreinte par les Etats membres.

Selon l'agence, la limite concrète appliquée aux Etats-Unis n'a pas permis de limiter l'endettement du pays car elle a régulièrement été relevée et qu'elle n'est pas liée au niveau des dépenses budgétaires approuvé par le Congrès.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2011 à 21:30 :
Et quelques jours plus tard ... S&P baissait la note de la dette US à AA+ ... compétence , compétents ? con ... tout simplement ...
a écrit le 24/07/2011 à 20:44 :
Obama ou Dsk même combat, Bilderberg a tranché !
a écrit le 20/07/2011 à 8:14 :
Quoi donc , l'homme serait-il à la fois BOURREAU et VICTIME de lui-même ? Il a mis en place un mécanisme d'auto-destruction ! Qui peut ainsi narguer impunément la plus grande puissance économico-politico-militaire au monde , sinon un plus puissant qu'elle , savoir : l'HOMME ? L'homme le sage , l'homme le con !
a écrit le 19/07/2011 à 13:54 :
c'est ubuesque le plafond de la dette dérange, on le supprime et les usa vont garder leurs note. c'est n'importe quoi donc il vont avoir plus de dette encore et conserver leurs note, je peut faire pareil avec mon découvert ?
a écrit le 19/07/2011 à 9:14 :
il est temps que l'europe ait sa propre agence de notation , ouverte à tous les pays de l'union!
a écrit le 19/07/2011 à 7:50 :
Mais je rêve ou quoi ?? qui sont ces agences de notations , elles se prennent pour le nombril du monde : tout le monde les respectent même les USA . c'est normal si la Chine a sa propre agence de notation .
a écrit le 19/07/2011 à 7:20 :
Le deal va arriver comme par miracle avant la date fatidique.Le Dow et les autres bourses de par le monde vont monter en fleche et de petits malins vont gagner des millions.Les bourses sont des loteries pour les non inities et une mine d'or pour les autres.
a écrit le 19/07/2011 à 6:02 :
Et ben le MOODY'S,il fait un cadeau aux ricains, vu que la note pour moi et les autres , se n'ai que du vent,simplement pour gruger les pays qui sont dans le la 5 lettres! ils nous amusent, ils ne sont que des singes !!! Ils nous amusent!!!!!le cirque!!!
a écrit le 18/07/2011 à 21:45 :
C'est le Moody's blues!
a écrit le 18/07/2011 à 16:39 :
Erreur, Martine. Ca ne se passe pas du tout comme ça. Votre banque n'est pas aussi vilaine que vous croyez. Elle ne peut pas procéder comme vous l'imaginez. Seule une banque centrale fait imprimer des billets et elle ne le fait que selon la croissance de l'économie, pour fournir celle-ci en liquidités et ainsi, pour résumer, éviter qu'on doive recourir au troc pour faire ses courses. Il est vrai que, en ce moment, la banque centrale européenne achète contre de bons (?) euros de la dette grecque qui ne vaut pas tripette, ce qui correspond à de la création de monnaie, mais elle le fait pour la bonne cause, à savoir éviter l'effondrement du système, auquel personne n'a intérêt, sauf (et encore) les possesseurs d'or.
Réponse de le 19/07/2011 à 12:37 :
Et encore, plus personne n'aura des euros pour racheter les lingos d'or
a écrit le 18/07/2011 à 16:18 :
ils proposent aussi un 'deal' aux grecs et aux ritals?

ou ils veulent juste foutre le bordel en europe?
Réponse de le 14/08/2011 à 21:25 :
Ils veulent juste foutre le Bordel en Europe .. le temps de faire passer l'info que leur dette est à 100 % du PIB , sans Services Publiques (ou presque) a réduire, sans aucune possibilité d'augmenter les impôts ... et probablement sans croissance forte maintenant qu'ils ne peuvent plus nous refourguer leur merde de produits financiers qui tiraient la croissance américaine depuis des années ... Bref tout a fait normale de la passer AA+ avant de la passer à BBB ....
a écrit le 18/07/2011 à 15:03 :
Dommage qu'on ne puisse pas faire comme les banques !
Tu as besoins de 1.000.000 d'euros, pas de souci, je te les imprimes, te prête cette somme en échange de 6% d'intérêts et hop, dans ma poche et sans risque j'encaisse 60.000 euros... bah oui j'ai pris un risque, j'ai fais imprimer du papier !!!!
Réponse de le 18/07/2011 à 16:13 :
tout à fait juste
a écrit le 18/07/2011 à 14:04 :
Moody's est une agence de notation et n'a pas a se meler de diriger l'economie d'un pays. Personne ne le lui demande. Comment Moody's fera pour garder son impartialite si elle consille les Etats. Elle ne peut etre juge et partie.
Réponse de le 19/07/2011 à 2:35 :
Si certains croient encore à l'impartialité des agences de notation, les révélations de la crise de 2008 sur leur double-jeu de conseilleurs et noteurs n'ont VRAIMENT servi à rien...
a écrit le 18/07/2011 à 13:41 :
Bravo Moody's qui propose la seule solution aux USA? car les républicains et démocrates n'y avaient pas songé.....mais voilà également la solution pour les pays européesn....il suffit de supprimer les ratios dette/PIB ou déficit/PIB...et autres ratios gênants... et le tour est joué...l'euro ne sera plus attaqué et les agences de notation ne pourront plus dégrader les dettes souveraines des pays européens....
Réponse de le 18/07/2011 à 14:14 :
@ Titou2011 : Cette solution supprime un obstacle technique mais ne change rien (voire aggrave) le risque objectif. Elle serait sans effet pour la zone euro où les ratios (règles de bon sens qui subsisteraient en tant que telles quoi qu'il arrive) ne sont pas respectés depuis longtemps, notamment par notre beau pays. Les agences de notation resteront libres de faire ce qu'elles veulent selon le risque objectif qu'elles estiment. Et heureusement car ce n'est pas en cassant le thermomètre qu'on supprime la fièvre : on supprime seulement le moyen de la constater.
Réponse de le 19/07/2011 à 8:21 :
Je comprends votre réaction, mais mon propos était essentiellement humoristique.....même si Moody's propose une solution qui elle ne l'est pas ......
a écrit le 18/07/2011 à 12:46 :
De toute manière même si ils suppriment le plafond (c'est quand même hallucinant que ce soit une agence de notation qui fasse cette suggestion ...) , personne n'en veut plus de leur dette .... bon ils continueront a faire tourner la planche a billet ... on saura a qui on devra l'inflation record qui risque fort de venir (quoique vu comme elle est calculée ... il n' y a peut être pas tant de risques que cela , officiellement tout au moins ....)
Réponse de le 18/07/2011 à 12:54 :
C'est ce qu'on appelle le conflit d'intérêt permanent après le coup d'Etat permanent.
a écrit le 18/07/2011 à 12:39 :
Le bourbon Moody's est assez fort, il attaque sec le cerveau, donc tous les mecs qui bossent pour cette grande marque de bourbon sont pétés en permanence, ce qui ne les empêche pas d'axer toute leur campagne de com sur la modération de la consommation d'alcool. Logique car le bourbon Moody's attaque fort...
Réponse de le 18/07/2011 à 12:51 :
zon perdu le Sud, après avoir perdu le Nord les agences de conation, je veux dire de notation.
Réponse de le 18/07/2011 à 15:28 :
1/4 de Bloody's (le vrai de préférence celui qui te fout le blinz dans la tête en quelques secondes), 1/4 de S&P (ou un quelconque whisky marque distributeur) 1/4 de vulgaire gin Plicht ou de Fiche moi la paix stp, le reste donc en principe 1/4,de jus de pomme Lazares, de jus d'Orange Goodman Sacs, et de jus d'ananas Fonds d'Investissements HyperMarchés Spéculatifs Associés, et boom, bingo, ça pète et c'est le gros lot.
a écrit le 18/07/2011 à 12:21 :
Le dollar notre monnaie et votre probleme
a écrit le 18/07/2011 à 12:02 :
sont trop bons !
a écrit le 18/07/2011 à 11:33 :
Quel Casino offre un credit ilimité a ces joueurs ?
a écrit le 18/07/2011 à 10:53 :
"Le Dollar, c'est leur monnaie et leur problème..." Veuillez m'excuser, je n'ai pas pu m'empêcher ;-)
a écrit le 18/07/2011 à 10:42 :
MOUHAHAHAHAHAHA ! Trop fort ! Supprimer le plafond de la dette ! Bin oui, déjà que le dollar a perdu 93 % de sa valeur depuis 1937, autant le transformer en monnaie fantôme. Alors là, c'est clair, si cela survenait, je mettrai tous mes actifs dans les métaux précieux.
Réponse de le 18/07/2011 à 11:47 :
Vous auriez déjà du le faire depuis fort longtemps si vous etes conscient de ça. Mais il n'est trop tard achetez de l'or et de l'argent dés ce jour si vous voulez ne pas perdre toutes vos économies d'ici peu, car les monnaies paipers Euro comme Dollar ne valent déjà plus rien et quand cela se saura dommage pour les attentistes. A vous de voir !! Moi je n'ai qu'un seul conseil : Achetez de l'or vite !!!!!
Réponse de le 18/07/2011 à 22:37 :
et ta baguette, tu la paieras en lingots?
a écrit le 18/07/2011 à 10:39 :
Ce qui est marrant dans cette affaire, c'est que les agences de notation baissent la note des pays européens car ils ont un taux d'endettement trop élevé et menace les USA de baisser leur note si ils ne peuvent pas continuer à augmenter leur taux stratosphérique d'endettement. La solution casser le thermomètre et laisser les politiques continuer à couler leur pays pour le plus grand bonheur de leur classe riche et leur banques.
a écrit le 18/07/2011 à 10:34 :
Bah oui, au point où il en sont les américains... la solution est toute simple, ne plus avoir de plafond de la dette me parait une idée brillante, voir même excellente... pour précipiter le monde dans une faillite générale ! aller, encore une idée de ce genre et la fin du monde "capitaliste" est presque réglé !
Réponse de le 18/07/2011 à 11:49 :
Ca se sera la fin du monde des collectivistes et des interventionnistes étatiques vous voulez dire. Relisez l'histoire et ne vous trompez pas de coupable car si votre alternative serait l'arrivée d'encore plus de collectivisme vous empirerez encore plus la situation. vive le libéralisme libre débarrassé des politiques tout puissants ne faisant que nuire à l'économie et à nous mettre dans la situations actuelle.
Réponse de le 18/07/2011 à 11:49 :
Ca se sera la fin du monde des collectivistes et des interventionnistes étatiques vous voulez dire. Relisez l'histoire et ne vous trompez pas de coupable car si votre alternative serait l'arrivée d'encore plus de collectivisme vous empirerez encore plus la situation. vive le libéralisme libre débarrassé des politiques tout puissants ne faisant que nuire à l'économie et à nous mettre dans la situations actuelle.
Réponse de le 18/07/2011 à 12:38 :
@libre : le seul système qui fonctionne de nos jours est le système chinois ... le libéralisme "encadré" !! ton libéralisme idéal n'existe pas , tout comme le communisme idéal ... c'est une idéologie c'est tout !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :