La France sort du top 20 des pays les plus compétitifs au monde

 |   |  222  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France a perdu en compétitivité selon le dernier classement du Forum économique mondial (WEF) de Davos publié ce mercredi, qui la place désormais en 21e position. La Suisse, elle, garde sa première place.

Rétrogradée. Dans le fameux classement du Forum économique mondial (WEF) publié ce mercredi, la France ne fait plus partie des 20 pays les plus compétitifs au monde. Elle a perdu trois places depuis l'an dernier. C'est la première fois en trente ans d'existence de ce palmarès que le pays ne figure pas dans ce top 20.

Cette tendance reflèterait une baisse de l'efficacité des gouvernements français ces dernières années, ainsi qu'une détérioration de l'environnement économique et notamment du marché du travail, selon Thierry Geiger, économiste au WEF, interrogé par l'AFP. Le rapport du WEF met toutefois en avant le fait que "les infrastructures françaises demeures parmi les meilleures du monde".

La Suisse, numéro 1 

La Suisse, en revanche, demeure numéro 1et Singapour deuxième. La Finlande passe devant la Suède à la troisième place tandis. Les Etats-Unis, premiers il y a cinq ans, reculent eux aussi et passent derrière l'Allemagne qui reste à la 6e place. 

Par ailleurs, en raison de la crise de la dette, plusieurs pays européens chutent dans ce classement. la Grèce qui chute de la 90e à la 96e place de ce classement qui porte sur 144 pays, Le Portugal est également rétrogradé de quatre place au 49e rang et l'Espagne stagne à la 36e place. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2012 à 15:38 :
les bons gestionnaires courageux progressent, ceux qui ne jurent que par la dépense publique et l'absence de gestion et de courage reculent, cohérent, non ? mais flanby et consorts vont continuer à nous expliquer qu'en prenant exemples sur les cancres, la bonne gestion c'est pas ça qu'il faut faire, bien sûr !!! la compétitivité, ce n'est pas la conséquence de la conjoncture externe, c'est surtout du à la performance interne, niveau coût du travail et donc des charges, flexibilité, recherche et développement, ...et qualité de la politique industrielle de l'état, travail constructif avec les synidcats... vaste chantier et que de progrès possibles !
a écrit le 06/09/2012 à 15:28 :
la justice aidée par un syndicat révolutionnaire veut interdire le contrôle de gestion en entreprise (cf autre article sur le procés contre la comparaison de résultats entre agences bancaires !!), c'est sûr que comme dit le gouvernement (qui active ses dévoués bras armés, justice, syndicats, éducation nationale, magistrature.. ), tout est fait pour aider les entreprises (qu'ils haïssent) à redresser la compétitivité !
a écrit le 06/09/2012 à 15:24 :
avec tout ce qui a été fait pour détruire la productivité par des règles dogmatiques de technocrates qui ne connaissent rien du domaine de travail et de l'entreprise et sachant que rien n'est fait pour réellement pour diminuer la colossale dépense publique qui asphyxie les entreprises par les charges et le pouvoir d'achat des ménages par les impôts qui vont augmenter, qui s'étonnera des résultats ? si on veut s'améliorer il faut s'attaquer aux vrais problèmes et non passer son temps à chercher des alibis, des boucs émissaires et noyer le poisson sous de faux problèmes. le public ne gère et ne manage rien, les politiques viennent du public, comment s'en sortir ?
a écrit le 06/09/2012 à 14:12 :
Je répète ma question: pourquoi Monaco, le Lichtenstein et Andorre sont-ils absents de ce classement loufoque? Ils auraient eu d'excellentes places!
Réponse de le 29/08/2013 à 18:20 :
Question classement loufoque,c'est génial!!!On devrait classer la compétitivité des pays à la taille des tours qui s'y construit!!La France n'a pas encore tout perdu:en agriculture,par e
xemple...Ou en "industries de transformation" non plus...Il reste le tourisme et tout ce qui
touche à la valorisation des vins,des fromages et à la restauration.Et si on pouvait devenir
le + militarisé d'Europe,alors là la France serait un des pays les + courtisés au monde
pour la qualité de ses radars,de ses aéroports,de ses avions(civils ou militaires)...Souve
nons-nous lorsqu'Alsthom fut estimé ne valoir qu'un Franc symbolique...Aujourd'hui,tout
ce qui est fabriqué en turbines à gaz part à l'exportation;40 rames TGV ont été comman
dées par la SNCF;le Canada a commandé pour 450 Millions d'éoliennes;et en attendant
les commandes de réacteurs nucléaires pour la Chine et l'Inde,notamment,voire l'Afrique
du Sud ou l'Australie...C'est vrai,la technologie EPR coûte très cher à mettre au point...
Et puis quand les commandes de Rafale vont décoller...Par ailleurs,la France est le 2è
pays au monde derrière les USA pour les sports d'hiver...Personnellement,je préfèrerais
que l'agriculture française soit plus inventive qu'hyperproductive en blé,betteraves;et que
les campagnes,les montagnes se repeuplent pour produire de savoureuses délices com
me vins et fromages,agneaux de prés salés,huîtres,moules et bien des spécialités que
beaucoup de pays nous envient;mais que tant d'autres ne connaissent pas encore...Il y
a tant de choses à relancer sur le territoire métropolitain;hélas,il semble que cela ne pré
occupe pas vraiment nos "élites crâne d'obus"...Ou alors,ils ne sont pas faits pour ça!!
La "spécificité" culturelle française,c'est quelque chose,non?Attendons de voir 2017 et
on en reparlera...A moins qu'on entende personne sur le sujet,99% des Français ayant
la "tête dans le guidon" tellement il y aura de TAF...
Réponse de le 01/09/2013 à 0:26 :
Pourquoi est-ce que ce classement est loufoque? Parce qu'il classe la France à sa juste place? A la place d'un pays en faillite qui crève à petit feu sous les taxes et impôts que Hollande invente jour après jour tout en annoncant triomphalement la fin de la crise
a écrit le 06/09/2012 à 10:54 :
Tiens tiens, n'y aurait-il pas un rapport avec l'application d'une certaine loi à la fin des années quatre vingt dix ?
a écrit le 05/09/2012 à 21:52 :
J'adore que grâce aux Swatch, leurrre de la Schathzerland où tout arrive à l'heure sans Nostradamus, et sa laiterie nationale, ils sont les premiers; Vive la démocratie Suisse et ses référendum populaires.
a écrit le 05/09/2012 à 18:46 :
Le socialisme est une machine a détruire l'économie et à produire des pauvres. Dans 5 ans nous serons sortis du top 100
Réponse de le 05/09/2012 à 19:08 :
Ca, c'est du commentaire de spécialiste !!!
Réponse de le 05/09/2012 à 21:57 :
Non; Juste de lire et éventuellement de comprendre "Cette tendance reflèterait une baisse de l'efficacité des gouvernements français ces dernières années" Certainement socialistes?
a écrit le 05/09/2012 à 18:45 :
Ok ok je l'avoue je sais que je ne raconte que des aneries... C'était juste une provocation ;)
Réponse de le 05/09/2012 à 19:20 :
L'usurpation de pseudo t'as que ça comme argumentation, t'es trop triste toi ! Et non c'est pas de la provoc le pire c'est que je le pense vraiment et que t'es pas capable d'y opposer des arguments construits !
Réponse de le 05/09/2012 à 19:33 :
@Bob44 mon pseudo c'est bob44 pas Bob44, mais bon nice try ;-)
a écrit le 05/09/2012 à 18:38 :
Feu l'URSS a sombré,tous les camarades étant égaux dans leur rouge médiocrité.
La nouvelle URSS , l'Union des Régions Subventionnées Socialistes , prend le mème chemin, pour presque les mèmes raisons.
Réponse de le 06/09/2012 à 9:48 :
@ URSS: +1
a écrit le 05/09/2012 à 17:22 :
La France ne l'a pas volé. Heureusement que nous avons nos X-mines et consorts pour sauver la face. Si on le demande gentillement aux Vaudois, peut être accepteraient ils de devenir le dernier département français après Mayotte?
Nan franchement on est mal barré ... Par contre l'immobilier français est sur des cimes avec plus de 3 Mons de chômeurs, et ce ratio devrait être pour nous une certaine fierté nationale. En avant (Guingamp)! Le meilleur n'est plus très loin.
a écrit le 05/09/2012 à 15:49 :
Je suggère à bob44 de méditer sur le proverbe chinois :
QUAND LE RICHE MAIGRIT, LE PAUVRE MEURT
Pour ma part, je pense que rien n'est plus vrai
Réponse de le 05/09/2012 à 16:18 :
Oui, quand le riche chinois maigrit, le pauvre chinois qui n'a aucune couverture sociale meurt et ensuite son cadavre se fait rouler dessus par la Ferrari du riche chinois.
Ah la Chine quel pays modèle. Qui eut cru que les réactionnaires du monde entier, que les héritiers culturels des esclavagistes se mettraient à saliver devant le modèle chinois ? C'est le genre de retournement qui rend l'Histoire toujours passionnante.
Réponse de le 05/09/2012 à 16:19 :
@ro44 outre les proverbes chinois je vous suggère ces quelques chiffres sur la France (aux USA c'est bien pire) : le revenu annuel moyen des 10 % les plus modestes s?est élevé de 610 euros entre 1999 et 2009, celui des 10 % les plus riches de 8 190 euros; les plus modestes touchent 6,7 fois moins que les plus aisés en 2010, contre 6,2 fois en 1999; entre 2004 et 2008 les 0,01 % les plus riches on gagnés 33 % de revenu en plus contre 5 % pour les 50 % les plus riches.
Les inégalités augmentent n'en déplaise à votre proverbe !


Réponse de le 05/09/2012 à 16:42 :
Les pauvres ne manquent pas d'argent, ils manquent de travail et de capital.
Réponse de le 05/09/2012 à 16:48 :
"Les inégalités augmentent n'en déplaise à votre proverbe !"... Et alors? Ca vous etonne? Cette metrique (inegalites) ne va pas necessairement de soi et ne signifie pas grand chose. Ensuite, vous ne parlez pas de la mobilite entre les tranches (qui est bien reelle statistiquement parlant).
Réponse de le 05/09/2012 à 16:59 :
@tyler "Et alors? Ca vous etonne?" non du tout ça correspond très bien à la logique néolibérale qui voit l'enrichissement de quelques uns aux détriments du plus grand nombre. " Ensuite, vous ne parlez pas de la mobilite entre les tranches " je vous en prie faites le, ça ne change rien au fait que le système devient de plus en plus inégalitaire et crée des disparités de plus en plus grande.
Réponse de le 05/09/2012 à 17:29 :
Intéressant, ce qualificatif que nous retrouvons au fil des blogues: les héritiers des esclavagistes. Il faudrait changer de disque et sortir des postures idéologiques !
Réponse de le 05/09/2012 à 17:31 :
@bob44: encore une fois, les inegalites ne sont pas un probleme en soi; elles sont parfaitement naturelles et coherentes, elles ne me choquent guere, elles sont meme stimulantes et positives... En revanche, vous ne pouvez nier le fait que le niveau de vie median a considerablement augmente sur les 50 dernieres annees (ou sur de plus longues periodes), quasiment partout. Continuez donc a penser un autre systeme, personnellement je prefere bosser dur et tenter de m'adapter au mieux dans celui dans lequel nous evoluons a present. Continuez a attendre que l'Etat ameliore votre vie, personnellement je prefere ne compter que sur moi-meme, histoire d'eviter les deceptions (tant mieux si ce dernier m'aide, mais il n'y a que moi qui puisse regler mes problemes, et qui en subirais les consequences si je n'y parviens pas). Enfin bon, nous parlons la de convictions et de conceptions, pas de chiffre... Par ailleurs, je vous rejoins concernant votre commentaire plus bas (arretez de gueler, tout ne va pas si mal que ca en France), mais j'ajouterais que la situation se degrade objectivement sur un certain nombre de plans, pas besoin d'attendre les soucis pour agir; certes nous partons d'assez haut, mais cela n'exclut pas une descente aux enfers un jour ou l'autre...
Réponse de le 05/09/2012 à 18:22 :
@tyler " elles sont parfaitement naturelles et coherentes, elles ne me choquent guere, elles sont meme stimulantes et positives.." pour celui qui ne les subit pas surement...
" Continuez donc a penser un autre systeme" il va bien falloir celui-ci ne marche plus !
"je prefere ne compter que sur moi-meme" c'est exactement ce qu souhaite le système, la fin de l'état, le chacun pour soit, je préfère voir tout le monde avec un peu de bonheur que tout le monde fasse le bonheur de quelques uns mais c'est encore une conception de la vie effectivement...
Réponse de le 05/09/2012 à 18:34 :
@tyler "je prefere bosser dur et tenter de m'adapter au mieux dans celui dans lequel nous evoluons a present" c'est là la posture du conservatisme, personnellement je pense que les aberrations de ce monde peuvent et doivent être combattue : il y a de quoi nourrir toute la planète et des milliers meurent de faim chaque jour, il y a de quoi loger les quelques milliers de SDF en France, il y a de quoi augmenter les salaires des travailleurs sensiblement au regard des augmentations pharaoniques de leur dirigeant (publique comme privé) et je pourrais continuer comme ça des heures.. oui il y a de quoi faire un monde bien meilleur et attendre simplement dans son coin est le meilleur moyen de le laisser se détériorer toujours plus. Non les inégalités ne sont pas naturelles, elles peuvent être corrigées par une volonté politique, la nature c'est la loi de la jungle, la civilisation n'a eu de cesse de s'opposer à la loi du plus fort par ses lois et ses déclarations, il ne faut pas s'éloigner de cette objectif : « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l?alimentation, l?habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d?invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans d?autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. » [article 25, déclaration de 1948]
Réponse de le 05/09/2012 à 18:51 :
"pour celui qui ne les subit pas surement...": je me bouge les fesses pour essayer de me trouver du bon cote (pardonnez-moi pour ces propos un tantinet provocateurs)... "je préfère voir tout le monde avec un peu de bonheur" Je ne vais pas vous sortir la phrase de Churchill, mais bref, vous voyez ou je veux en venir... "la fin de l'Etat", non vous deformez mes propos. Mais la fin de la sur-intervention couteuse et contre-productive partout, et integrer l'idee que ce n'est pas a la societe de te filer a bouffer, un logement et un boulot (je caricature pour aller plus vite...), et que ce n'est pas 10 mecs dans un ministere qui pourront generer autant d'idees que des millions d'acteurs qui se creusent les meninges (parce qu'ils aiment/connaissent ce qu'ils font, leur environnement, et qu'ils sont prets a prendre des risques pour s'en mettre plein les poches si ca marche, et pour pouvoir s'acheter une bonne caisse de keke pour frimer devant leurs voisins), ca oui.
Réponse de le 05/09/2012 à 19:22 :
" pour pouvoir s'acheter une bonne caisse de keke pour frimer devant leurs voisins" là j'avoue ça résume bien l'idéal de la société, et bien j'espère que les temps changeront car tout le monde ne pourra pas avoir une caisse de kéké sur cette planète.
Réponse de le 05/09/2012 à 19:53 :
Certes, mais il y a des modeles plus modestes qui ne consomment pas du 20L/100 et qui se vendent tres bien (peu de produits par les entreprises francaises il est vrai...). Je ne perdrai pas de temps a essayer de vous faire bouger de vos postures marxistes. Il est clair que faire "evoluer le monde" implique de le connaitre, d'en comprendre le fonctionnement et les leviers, d'avoir les contacts et de comprendre comment concilier les objectifs des differents acteurs et des missions a caractere plus altruiste, et cela vaut pour les ONG les plus efficaces dans leur mission. Voir parmi de nombreux exemples "Poor economics" (Duflo/Banerjee), parmi de nombreux exemples, infiniment plus porteurs d'espoir et de solutions concretes dans le cadre de la lutte contre la pauvrete que n'importe lequel des ouvrages de Karl Marx ou plus modernes "L'insurrection qui vient" & co. Vouloir faire la revolution dans son canape, un cafe du commerce ou dans la rue au moyen de touchants discours sur l'egalite/l'exploitation de l'homme par l'homme/les biais de la representativite et pourquoi il faut faire table-rase n'ameliorera la vie de personne. Continuez donc a penser, laissez les autres agir.
Réponse de le 05/09/2012 à 20:40 :
@tyler " Continuez donc a penser, laissez les autres agir." rassurez-vous je vais continuer à agir en tant que militant, dans ma vie associative, dans mon entreprise.
Au passage Karl Marx est toujours le plus grand penseur du capitalisme, personne n'a jamais fait mieux depuis. Je risques pas de vous attendre pour la révolution vue que vous ne comptez que sur vous même et que votre objectif est d'avoir une belle voiture pour frimer. Mais l'insurrection vient..et les discours sur l'égalité sont ceux des lumières qui j?espère continuerons de nous inspirer encore longtemps.. Rendez-vous le 30 septembre à Paris ;-)
Réponse de le 05/09/2012 à 21:02 :
"rassurez-vous je vais continuer à agir en tant que militant, dans ma vie associative, dans mon entreprise" c'est fort bien, a defaut d'ameliorer la vie des autres, nul doute que si les choses tournent mal pour votre entreprise, la centrale pensera a vous...
Réponse de le 06/09/2012 à 10:54 :
" a defaut d'ameliorer la vie des autres" la vie des autres la gauche l'a déjà améliorée par la CMU, les congés payés, la réduction du temps de travail.. et si elle l'a fait elle peut bien continuer à le faire. J'attends toujours une mesure de droite de cette portée qui profite à tout le monde et pas à quelques uns.
Réponse de le 07/09/2012 à 0:58 :
N'extrapolez pas mes propos, il ne s'agit pas de rejouer Germinal... Vous pretendez vouloir apporter des solutions alors que vous semblez refuter l'economie de marche et l'essence meme du capitalisme (des discours anachroniques qu'on entend quasiment jamais sauf en France). Corrigez-moi si je me trompe sur votre compte, car les blogs/forums et autres sont parfois trompeurs. Mes propos ont pour seul but d'expliquer que si c'est bien le cas, je pense que vous ne contribuez a rien et que vous attendez une revolution qui n'arrivera jamais (ne serait-ce que parce que tout autre systeme a toujours lamentablement echoue et a condamne les peuples en question a la plus grande misere).
a écrit le 05/09/2012 à 15:35 :
Voila les chauvis qui ne supportent pas que un petit Pays le double dans tous les domaines à part
le fois gras et le camenbert.... Les politiciens suisses ne sont pas des farceurs à la Sarko,Hollande,etc.Le suisse bosse et nous bavardons dévant un pastis et sur internet.
On fait des gosses à tout va.Merçi la CAF et Secu.Futurs chomeurs,delaers,putes et je m'en
passe.Citées sensibles on le trouve seulement en France.DOM TOM 60% des analphabetes.
Critiquer la Suisse c'est de la miopie et frustration.Les idoles de tout poil sont résidents entre
Genève et Lausanne et pratiquent l'évasion fiscale...100.000 français travaillent en Suisse et
on doit dire merçi aux Suisse et pas à Sarko,Hollande et autres.La France est dévenue un
Pays médriocre dirigé par des médriocres.
Réponse de le 05/09/2012 à 15:54 :
"Le suisse bosse et nous bavardons dévant un pastis et sur internet." de quoi tu te plains alors ? T'aimes pas le pastis c'est ça ?
Réponse de le 05/09/2012 à 16:49 :
Ca serait plutot un verre de cote de provence perso...
a écrit le 05/09/2012 à 15:34 :
L'article n'apporte pas grand chose dans la mesure ou il ne contient aucune information quant aux critères qui ont présidé à ce classement
Réponse de le 05/09/2012 à 16:38 :
tout à fait d'accord
Réponse de le 05/09/2012 à 17:39 :
Bon sinon, ça vous arrive de ne pas rester passif devant un article et de chercher un peu dans les liens qui vous sont fournis? Les critères sont expliqués en long, en large et en travers dans le rapport qui fait 545 pages tout de même !
a écrit le 05/09/2012 à 15:32 :
Lorsque j'ai écrit que la France était un des pays où on travaillait le moins, j'ai eu en retour une série de réponses indignées. Pour ceux qui veulent des chiffres, voici un site instructif qui confirme que nous sommes bien sur le podium des pays les moins travailleurs d'Europe, et donc qu'il ne faut pas s'étonner de notre mauvaise productivité:
http://www.rfi.fr/economie/20120112-duree-travail-salaries-francais-plein-temps-plus-basses-europe
Réponse de le 05/09/2012 à 16:12 :
@onze source douteuse :
1- elle ne prend pas en compte les heures supplémentaires.
2- les grecs sont les plus travailleurs d'europe avec 43,7 heures et on voit bien que ça ne signifie rien dans la santé économique du pays.
3- Nous avons la troisième productivité horaire du monde ! (http://www.journaldunet.com/economie/indicateurs/productivite-pays-par-pays/)
4-Juste pour arrêter avec l'alarmisme général qui sévit ici : en 2007, l?indice de développement humain de la France était de 0,961, ce qui place la France au huitième rang mondial, la France est le pays le plus visité au monde, la France est 5 ème puissance économique mondiale , en 2010 le quatrième pays au monde par le nombre d?entreprises figurant parmi les 500 premières entreprises mondiales.
Tout l'occident est en déclin depuis 2008, la Suisse n'est pas en Europe tout comme la Suède, il ne faut pas y voir un hasard dans leurs résultat de croissance et je ne parlerais pas du statut fiscal de la Suisse qui à en croire certain n'a rien à voir avec leur prospérité (sic). Bref, ça va mal pour tout le monde et c'est pas la peine de dire que c'est la faute aux impôts ou aux fonctionnaires car contrairement à nos voisins européens nous n'avons pas subit de cures d'austérités qui plomberaient encore plus notre économie et celle de toute la zone encore un peu plus. La crise est mondiale elle n'est pas franco-française, arrêtez de croire qu'en baissant les impôts et en diminuant l'état tout va s'arranger, ça ne fera qu'empirer les choses.
Réponse de le 05/09/2012 à 18:00 :
La source que vous qualifiez de "douteuse" est une télévision publique. Par ailleurs, votre discours n'est qu'un fourre tout qui n'a rien à voir avec le temps de travail dont je parle. Est-ce que j'ai mentionné la Suisse, les impôts, etc ? Tout l'occident est peut être en déclin, mais la France va plus vite que les autres. Il ne s'agit pas de faire du catastrophisme, mais de voir les choses en face, ce qui paraît difficile à beaucoup.
Réponse de le 05/09/2012 à 18:25 :
@onze je vous cite "et donc qu'il ne faut pas s'étonner de notre mauvaise productivité" nous sommes la 3 ème productivité du monde, je ne vois pas en quoi ma réponse est inapproprié ! "Tout l'occident est peut être en déclin, mais la France va plus vite que les autres." que dire alors de l'espagne, de la grèce, de l'italie... là vous faites du catastrophisme !
Réponse de le 05/09/2012 à 22:42 :
Faux: vous parlez vraisemblablement de la productivité horaire, mais comme on travaille beaucoup moins d'heures que les autres, la productivité globale du pays est faible et elle se dégrade. Quant à l'espagne, la l'italie et la grèce, elles sont en effet en compétition avec la France pour monter sur le podium des médiocres.
Réponse de le 29/08/2013 à 13:03 :
Pourcentage de fonctionnaires par rapport à la population active: France 22% - Suisse 10%! Tout est dit. Cela se passe de tout autre commentaire
a écrit le 05/09/2012 à 15:30 :
Courage, avec 150.000 emplois aidés, nous devrions rejoindre aisément le... Bottom 20 ?
a écrit le 05/09/2012 à 15:29 :
On est zéro, les politiques corrompus préfèrent donner de l'argent qui sort d'un chapeau à des banquiers qui ont crées de l'argent ex nihilo (c'est à dire qui n'existe pas, ou plus simplement de l'argent virtuel), la plus grande escroquerie depuis 2000 ans, maintenant c'est clair on connait la chanson, à coté l'affaire MADOFF c'est un PV à 11 euros.
a écrit le 05/09/2012 à 15:18 :
2 ème possibilité:

On préfère miser sur le commerce, vendre, vendre, vendre: regardez les offres d'emplois, en France on ne crée plus, on vend! Un poste en bureau d'étude à bac +3 rapporte moins que celui de commercial niveau bac, On se fou royalement de l'inovation, de la qualité des produits, seul compte la rentabilité. Comment voulez vous créer de la richesse pour le peuple en vendant des produits "français" fabriqués en chine? Il faut faire bosser les français. Regardez Audi BMW MERCEDES ces trois marques se vendent comme des petits pains en france pourtant elle sont plus chères que nos propres marques! Il serait peut être temps d'arreter de faire des voitures de m**** des voitures drôles et ressemblant à des jouets. Je ne sais pas si le classement de WEF est partial mais ce qui est certain c'est que la valeur ajouté au produits industriels suisses comme allemands est plus grande qu'en france.
a écrit le 05/09/2012 à 15:12 :
Le plus incroyable c'est de donner de l'importance à un tel classement.
Hong-Kong est 9ème, Qatar est 11ème! Qatar, oui Qatar où les femmes doivent porter le niqab, où des esclaves philippins et indonésiens font tourner les puits tandis que leurs épouses sont les bonnes à tout faire des locaux...
Singapour 2ème! Un état-ville qui se résume à des sièges de compagnies...
Pourquoi Andorre et Monaco ont-ils été oubliés ? Ils auraient été dans les dix premiers !!!
Réponse de le 05/09/2012 à 15:28 :
@Dan75 puisqu'on vous dit qu'y a que l'économie dans la vie, faites un effort ! Tout ce qui rapporte pas dans ce pays doit disparaitre et en premier lieu l'état !
a écrit le 05/09/2012 à 14:50 :
1 ère Possibilité:

190 000 000 ? ça fait rêver hein, c'est le plus gros gain européen gagné à l'euromillion, mais ce n'est qu' 1/110 de la fortune de Bernard Arnault avec ses 21 000 000 000 ?. Un homme a il besoin de tout ça?
Je ne jette pas la pierre, il n'est pas le seul a avoir une fortune démesurée, c'est le système qui lui a permis ça. Je présume qu'il ne veut pas donner à son pays la moitié de ce qu'il a, c'est compréhensible, surtout si c'est pour entretenir une bande de branleurs qui font cramer des voitures.
Ces branleurs, eux ils sont comme ça parce que c'est plus facile et rapide de gagner 2000 euros en vendant du shit et en touchant le RSA que de se casser le c** à aller bosser comme les autres. C'est compréhensible aussi.
Aller bosser... pourquoi? pour gagner 2 RSA et faire partie de "la classe moyenne"? La classe moyenne qui en a marre de voir des multimillionnaires hypocrites au dessus et des abrutis en dessous.
Le moral des travailleurs est au plus bas...la motivation et la compétitivité suivent.
Réponse de le 05/09/2012 à 15:16 :
Plus on fabrique des riches, plus la classe moyenne s'appauvrit, c'est mathématique et c'est ce que prone le système néolibérale.
Réponse de le 05/09/2012 à 15:30 :
J'aurais dû dire ultra riche sinon on va tout suite me dire à partir de combien on est riche et blabla..
Réponse de le 05/09/2012 à 16:14 :
Certes, mais il faut savoir se prendre en main, et, regarder sur cette même page il y a un lien vers la source (caractères bleus), attention en anglais!!!! tout est expliqué.
a écrit le 05/09/2012 à 14:46 :
La France comptait en 2008 entre 5 et 6 millions de fonctionnaires (le million de différence tient à la prise en compte de l'emploi dans les organismes privés à financement public types établissements publics d'aménagements et les entreprises semi-publiques type SNCF ou Aéroports de Paris), selon les chiffres les plus récents de Bercy. L'emploi public représente ainsi 20 à 25% du total de l'emploi en France. Soit environ 90 emplois publics pour 1000 habitants. Un taux d'administration qui se situe dans la "moyenne haute" des pays de l'OCDE, selon le rapport du CAS. La France se situe ainsi loin devant le Japon (40 emplois publics pour 1000 habitants) et l'Allemagne (50 pour 1000) mais loin derrière le Danemark et la Norvège (160 pour 1000). Elle est au même niveau que le Royaume-Uni.

a écrit le 05/09/2012 à 14:40 :
je reste perplexe devant l'accusation de manque de compétivité des entreprises Françaises causé par les gouvernements (droite ou gauche) ,ce sont les entrepreneurs qui créent ou non de la richesse ,seule chose dont on peut accuser ceux qui nous gouvernent c'est d'avoir laissé pénétrer les fonds de pension chez-nous et n'avoir pas protégé par des lois spécifiques les entreprises familiales car le principe même des fonds de pension c'est d'obtenir rapidement des bénéfices ,stopper l'investissement ,supprimmer des services annexes essentiels comme la maintenance ,prendre les brevets et s'il n'y a plus de bénéfices fermer les usines les une après les autres.
Nous restons quand même très compétitifs en agro alimentaire ,et le tourisme choses peu quantifiables.
Qui va en vacances en Suisse ou Singapour?
Réponse de le 05/09/2012 à 15:28 :
Pemmore les fonds de pension ne sont que des fonds de gestion des retraites dont le seul but est la préservation des fonds collectés sur les salaires.
Vous confondez probablement avec les fonds de capital risque cependant si certains se comportent mal d'un point de vue déontologique , la plupart sont une source de financement pour certaines entreprises
Réponse de le 29/08/2013 à 13:08 :
Enlever vos oeillières, vous allez avoir une meilleure vue! Les entrepreneurs français sont compétitifs à l'étranger où ils délocalisent leur société à tour de bras, mais ils ne peuvent plus rien faire en France. La France avec ses règles, taxes et autres balivernes qui changent tous les 6 mois fait fuir les gens actifs: Qui va risquer de développer une entreprise quand les conditions qui décident de sa survie changent à tout bout de champ?
a écrit le 05/09/2012 à 14:30 :
n'oublions pas que ce "classement" est sorti par un organisme anglo-saxon.pour eux le modèle social français doit etre détruit a tout prix afin de privatiser les services publics auprès des copains si possible.non ne vous en déplaise,le modèle social français tient solidement comme en témoignent les chiffres de la croissance en europe:la france se place dans le peloton de tete!
a écrit le 05/09/2012 à 14:25 :
«les pratiques de recrutement et de licenciement» (141e rang sur 144)

Comprendre: en France les salariés bénéficient de droits et d'une protection sociale,le mal absolu...
a écrit le 05/09/2012 à 14:14 :
Le "Forum économique mondial" siège à Cologny, dans le canton de Genève, en Suisse. Il a le statut d?observateur auprès du Conseil économique et social des Nations Unies et est placé sous la supervision du gouvernement suisse. Réseau de dirigeants organisés pour conforter la mondialisation libérale, le forum entend donc aussi faire jouer un rôle de plus en plus important aux dirigeants d?entreprises au détriment du rôle de régulation des Etats. Il ?uvre à affirmer la légitimité d?une nouvelle « gouvernance globale » des affaires économiques mondiales, où les entreprises, par la prise en compte d?impératifs éthiques, par une implication citoyenne, seraient aptes à remplacer le rôle jugé défaillant et obsolète des Etats. CQFD

Réponse de le 05/09/2012 à 14:40 :
Selon des enquêtes récentes, la Suisse gère environ 35 % des avoirs privés mondiaux déposés à l?étranger et occupe le premier rang mondial en matière de gestion de fortune privée.

a écrit le 05/09/2012 à 13:36 :
Aux Thermopyles on s'est battu pour la liberté et contre le totalitarisme. Est-ce pour sombrer dans le bureaucratisme et la langue de bois? Et de Gaulle a dit: la France ne se réforme que lors des révolutions...
Réponse de le 05/09/2012 à 14:38 :
De Gaulle a bien dit, et Sarkozy est passé pas loin d'avoir la France dans les rues, si ca continue, Hollande y arrivera.
a écrit le 05/09/2012 à 13:32 :
Au pays de la diplomite aigüe, les classements dérangent toujours autant ; et la qualité de certains commentaires montre bien qu'avec de tels arguments la France n'est pas prête de remonter la pente ...
Réponse de le 05/09/2012 à 14:17 :
entierement d'accord!
a écrit le 05/09/2012 à 13:30 :
Pour la révolution industrielle, la résistance embauche... aux bataillons, aux barricades!
a écrit le 05/09/2012 à 13:26 :
Le coût de la politique socialiste menée aveuglément en France depuis plusieurs décennies par la gauche comme par la droite va devenir de plus en plus insupportable. L'Etat providentiel obèse et parasitaire n'en finit pas de ruiner la France.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:58 :
C'est plutôt l'indéquation de la répartition de la richesse et des prélèvements qui causent le problème :
Un urbain au RSA, en HML, transport public gratuit ... pourquoi voulez qu'il travaille pour le SMIG, ou il perd sa CMU, doit prendre une voiture, n'a plus le transport public gratuit ...

On a décribilisé la notion de travail par une assistance nécessaire mais totalement contre productive.

En France, c'est le seul pays ou tout le monde doit avoir le BAC et être cadre. Economiquement d'est un non sens.

Que les syndicats et le patronnat s'entendent (quel voeux pieux) et propose un nouveau modèle social qui sous-entend que tout droit, implique contrainte et devoir.

On peut le faire sur trois étapes :
1. diminution des charges patronales et salariales et transfert de ceux-ci sur la CSG (impôt à assiette large, proportionnelle) => augmentation immédiate des salaires et augmentation de la compétitivé coût.

2. Baisser la fiscalité sur la recherche/investissement en améliorant le crédit/recherche (on compense en alourdissant les revenus de rentes (assurance vie, location immobilière ...)

3. Fournir un contrat de formation professionnelle tout au long de sa vie (avec des périodes de formation obligatoire et ou l'employeur est indemnisé de l'absence de son salarié par le remboursement du salaire )

Si on arrive à faire ces mesures de court-teme et de long-terme, peut-être que l'on pourra s'en sortir
Réponse de le 05/09/2012 à 16:49 :
La richesse doit rester sous le contrôle de ceux qui la produisent (salariés, entrepreneurs, investisseurs) sans qu'elle soit spoliée par l'Etat providentiel obèse pour financer les parasites. Voilà la bonne adéquation de la répartition des richesses, voilà la véritable justice sociale.
a écrit le 05/09/2012 à 13:17 :
Voila ça résume tout ce que j'ai dit plus bas "c?est pas moi c'est l autre", "c'est les suisses","c'est la droite" ect....

Ne pensez vous pas qu'il faut apporter des solutions ?? On sait tous quels sont les problèmes, Trouvons des solutions au lieu de chercher des coupables. Il faut être constructif et adulte.
a écrit le 05/09/2012 à 13:14 :
Moi, deux choses m'interpellent dans cette information :
1- la Suisse est TOUJOURS en tête (normal direz-vous, c'est eux qui font le classement
2- la France est dépassée par l'Arabie Saoudite!!??
Donc, sauf à procéder à une explication détaillée des critères pris en compte et de leur pondération respective, ce classement paraît, a priori, assez fantaisiste, donc non crédible.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:39 :
+1
Réponse de le 05/09/2012 à 14:10 :
Grâce à des gens comme vous, qui ne regardent pas les problèmes en face mais qui préfèrent se cacher derrière des fausses excuses, la France ne s'en sortira jamais. En gros, c'est en lisant ce genre de ce commentaire que je m'inquiète pour notre pays!
Réponse de le 05/09/2012 à 14:42 :
" En gros, c'est en lisant ce genre de ce commentaire que je m'inquiète pour notre pays!" LOL mon pauvre, si tu veux va te réconforter en suisse c'est pas loin..
Réponse de le 05/09/2012 à 15:40 :
Le document EST détaillé, vous le sauriez si vous l'aviez lu ou du moins parcouru. Il est gratuit et facilement téléchargeable. http://www.weforum.org/reports/global-competitiveness-report-2011-2012

Bonne lecture!
a écrit le 05/09/2012 à 13:13 :
C'est amusant, si l'on veut se mettre au niveau des pays les plus pauvres de la planète, c'est réussi! Le mépris pour la compétitivité est clair et encore pire pour l'innovation avec la 24eme place... La question devrait être: pourquoi les dirigeants français ne veulent pas que la France ait un avenir?
a écrit le 05/09/2012 à 12:54 :
Qui peut croire une pareille intox sauf si on considère qu'accaparer l'argent des autres est productif ! La Suisse nuit à l'économie mondiale comme tout paradis fiscal !!
Réponse de le 05/09/2012 à 13:18 :
Pourquoi les gens vont en Suisse ??? et pourquoi la Suisse réussit avec moins d impôts ???
Réponse de le 05/09/2012 à 13:29 :
Je veux bien échanger mes impôts suisses contre ceux des français à revenu égal !
Réponse de le 05/09/2012 à 14:04 :
Pourquoi il y a 100.000 frontaliers français en Suisse?
Réponse de le 05/09/2012 à 14:11 :
PONCtionnaire LE mot JUSTE un metier bien FRANCAIS ajouter aussi les agents des entreprises publiques nous sommmes champion du monde ....VOIR LE RESULTAT ...FAILLITTE
Réponse de le 05/09/2012 à 14:14 :
Un paradis fiscal est un pays où on paye moins d'impôts que la moyenne. Si cela peut faire réussir un pays, autant que la France devienne un paradis fiscal. Pour le moment je rappelle que l'Angleterre a déjà annoncé qu'ils deviendraient un paradis fiscal pour les français qui voudraient s'exiler... Car au cas où vous ne le sauriez pas, techniquement, un paradis fiscal n'a rien d'illégal, c'est un pays qui taxe moins ses contribuables pour conserver l'argent ou en faire venir de l'étranger. Et mis à part la France, Monaco, la Belgique, le Luxembourg, l'Angleterre et la Suisse sont tous des paradis fiscaux au sens strict du terme.

Mais comme ce classement n'en prend pas vraiment compte (ou indirectement) c'est sans doute pas ça qui fait la réussite d'un pays!
Réponse de le 05/09/2012 à 14:16 :
NOUS FAIRE CROIRE que le public est la la réussite ?????JE PENSE comme beaucoup le contraire c est le mal FRANCAIS
Réponse de le 05/09/2012 à 14:32 :
Peut être parce qu'il y a du travail ??
Réponse de le 05/09/2012 à 15:01 :
il faut dire croquer le millefeuille reserve aux copains des copains
Réponse de le 29/08/2013 à 13:16 :
Francais travaillant en Suisse, j'y paye des impôts à hauteur de 30% de mes revenus! La Suisse n'est donc pas un paradis fiscal comme certains veulent le laisser penser. Et vous savez quoi? Je suis très heureux d'y payer des impôts: Ce pays m'a donné un job et l'argent que je verse en impôt y est bien investi (un pays sans dette, des infrastructures de qualité, un gouvernement qui respecte le peuple)
a écrit le 05/09/2012 à 12:17 :
En France on préfère surtout sponsoriser les PONCtionnaires.
Et ce n'est pas fini....puisque l'on crée encore ce mois ci des emplois quasi public....
Réponse de le 05/09/2012 à 12:54 :
Les fonctionnaires comme vous dites...ils enseignent, soignent, font la police, la guerre....etc. Le privé est toujurs plus cher que le public ( voir l'eau, les USA...). eT oui l'enseignement est le pilier de base de la productivité et de la réussite économique. Ceci a été tellement massacré depuis 5 ans qu'il faut bien rétablir la sécurité et un vrai enseignement pas au rabais pour tous et pas simplement pour les classes aisées et élites!
Réponse de le 05/09/2012 à 13:19 :
On entend dire qu'ils fonctionnent en double emploi dans les préfectures: les chefs de serice et les directeurs de cabinet par exemple. Mais alors vu ces privilèges, pourquoi les chômeurs n'auraient pas leur place dans cette administration en suréffectif? c'est injuste...
Réponse de le 05/09/2012 à 13:27 :
Enfin 5 ans.... On peut mulitplier par 3 facilement.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:32 :
aujourd' hui la fonction publique est pour moitié une structure juteuse à piston . Il n' y a plus que dans les domaines pointus , spécialisés où le recrutement est encore honnête ( prof de sciences dures , ingénieurs , infirmières , médecins ...) . Dans les collectivités locales c'est
essentiellement par copinage politico mafieux .
Réponse de le 05/09/2012 à 13:37 :
Le japon et les usa ont un service public moins important (en pourcentage du pib) qu'en france pourtant ils ont un endettement public et un déficit budgétaire plus important qu'en france (toujours en pourcentage du pib).

Je vous laisse en tirer des conclusions...
Réponse de le 05/09/2012 à 13:41 :
René,

Tu as raison pourquoi ne pas employer les chômeurs dans les administrations ou associations Je pense que pour quelqu'un qui ne travail pas rester a la maison c'est un peu se sentir dévaloriser.

Pourquoi ne pas attribuer une personne au chômage a un créateur d'entreprise pour l'aider a démarrer en lui faisant cadeau des charges sociales pendant un an ?
a écrit le 05/09/2012 à 12:08 :
Il y aura bien sur baucoup d'aveugles pour réfuter ce classement. Comment peut-on être bien classé pour la compétitivité quand on est sur le podium comme pays où l'on travaille le moins d'heures par semaine, le moins de semaines par an et le moins d'années dans la vie ?
Réponse de le 05/09/2012 à 12:18 :
Là aussi, c'est totalement faux.....
Réponse de le 05/09/2012 à 12:35 :
@onze Je sais d'où vous sortez vos chiffres mais c'est du grand pipo..
Réponse de le 05/09/2012 à 12:38 :
qu'est-ce qui est faux, avec nos 35 h payés 40 ils est logique de sortir de ce classement !!!
Réponse de le 05/09/2012 à 12:44 :
des tracts du fn?
Réponse de le 05/09/2012 à 12:57 :
En effet les 35H définissent le seuil au delà duquel on est payé en heures sup et non l'horaire moyen de travail. En effet la FRance est dans la moyenne européenne...de même pour le nombre de jours de congés (ceux de l'entreprise+ jours fériés)
Réponse de le 05/09/2012 à 12:58 :
Savez vous que le salaire net français est très inférieur à celui de l'Allemagne...encore plus vrai pour les enseignants, car en Allemagne on sait que l'enseignement c'st la productivité de demain.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:08 :
Il suffit pas de dire les choses avec conviction pour que cela ce révèle exact !!!
Suit agent immobilier, donc activée de prestation de service, nous remettons au fisc 65% de nos honoraire et je ne touche aucune subvention.
Bref cela n'est pas très grave c' la règle du jeux !!!
En revanche je suis indigne de cette société qui au nom de je ne sais quel moral décidé d'exclure de la société tous ceux qui ne serais pas titulaire d'un bac +5.
Cela continu de plus belle la destruction du travail du peuple au profit de règlement favorable au bac +5 ...
Les autres ont droit à une misère mensuel avec les minimas sociaux !!!
Pitier, garder votre morale à deux balles...
Réponse de le 05/09/2012 à 13:30 :
Enseignement ne veut pas dire bac +12 , bien au contraire. C'est juste la qualité qui p^che.
a écrit le 05/09/2012 à 12:08 :
En France on préfère sponsoriser l'immobilier, les agences immobilières , les rentiers, bref que des bac moins douze en puissance, plutôt que la recherche et le développement...

Voila le résultat: la France est tres en retard, les vieux papy boomers sont riches et dorment sur leur tas d'or et ne font rien, et les jeunes pauvres, au chomage ou endettés jusqu'au cou... Mais bon tant que le camembert n'est pas chinois tout va bien hein?

Réponse de le 05/09/2012 à 12:17 :
Bien réfléchit, bien écrit, juste réflexion.
Réponse de le 05/09/2012 à 12:19 :
@tony réducteur et sans argument. travaillez vous verrez vous serez peut être un jour assis sur un tas d'or, mais il faut du courage et non pas braire toujours sur son sort mais provoquer la réussite. que faites vous à cette heure ci vous devriez bosser pour gagner des sous avec votre bac +++12. LOL
Réponse de le 05/09/2012 à 12:27 :
ON voit aussi des bac +++++ qui sont incapablent de s'adapter ou sont dans des filieres sans débouché. aussi au nom de la culture des intermittants du spectacle, chomeurs à vie,qui devraient etre recyclés
Réponse de le 05/09/2012 à 12:52 :
Tony a tort de dire que la recherche et le développement ne sont pas financés; la recherche publique a même tellement d'argent qu'elle ne sait pas bien le dépenser. Il ya des chercheurs qui trouvent et ont des tas d'or. Normal que ceux qui ne font que reproduire les expériences faites ailleurs soient moins à l'aise que ceux qui travaillent avec efficacité et prennent des risques
Réponse de le 05/09/2012 à 13:01 :
le salaire de base pour un chercheur est de 2000 euros net. et en fin de carrière 3000..

en Ile de France, on fait quoi avec 2000 euros ??? RIEN! On creve!

certe ya pire que moi, mais yen a qui gagne 10 000 a ne rien foutre!

quant a Bill qu'on trouve ou qu'on ne trouve pas, cela ne CHANGE RIEN a notre salaire et cest la justement le probleme de la France!

En Angleterre, les chercheurs pioche dans les caisses du labo en toute legalité: une partie de l'argent va dans leur poche: cest leur recompense de faire apport de l'argent a l'université

en France, que tu ramenes 50 contrats ou zero, tu gagnes les 2000 euros nets.. A quoi bon se casser la tete a denicher des contarts sauf pour la gloire d'avoir des contrats???

il est la le probleme, tu piges Bill??
Réponse de le 05/09/2012 à 13:17 :
A merci pour le terme chômeur à vie.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:33 :
Quand vous dites les bac+++++ vous oubliez ++ mais vous écrivez incapablent. Donc vous êtes victime du système éducatif qui fabrique de l'illétrisme. Quand les citoyens s'expriment on voit clairement l'insuffisance d'instruction par un régime qui veut faire des citoyens des serfs...
Réponse de le 05/09/2012 à 13:53 :
Tonny Il suffit pas de dire les choses avec conviction pour que cela ce révèle exact !!! Suit agent immobilier, donc activée de prestation de service, nous remettons au fisc 65% de nos honoraire et je ne touche aucune subvention. Bref cela n'est pas très grave c' la règle du jeux !!! En revanche je suis indigne de cette société qui au nom de je ne sais quel moral décidé d'exclure de la société tous ceux qui ne serais pas titulaire d'un bac +5. Cela continu de plus belle la destruction du travail du peuple au profit de règlement favorable au bac +5 ... Les autres ont droit à une misère mensuel avec les minimas sociaux !!! Pitier, garder votre morale à deux balles...
Réponse de le 05/09/2012 à 14:39 :
@tony,vos propos me vont droit au coeur.depuis longtemps je prétends que 2000euros de retraite ne sont pas assez pour vivre dignement!(surtout après 30 années de cottisations)
Réponse de le 05/09/2012 à 15:05 :
et ben tu radotes deja a ton age mon petit??? le disque est rayé....

alors tu fais partie des 5000 AI bientot licenciés ou pas?? :))

Personne n'ira pleuré pour vous je te rassure tout de suite!
a écrit le 05/09/2012 à 12:00 :
Au lieu de réfléchir à la façon d'augmenter sans cesse impôts, taxes et autres prélèvements au détriment de la croissance, au lieu de démotiver tous ceux entrepreneurs, chercheurs, ingénieurs, techniciens, commerçants etc.qui font tourner nos entreprises par des mesures fiscales confiscatoires ( on taxe maintenant l'intéressement), le nouveau gouvernement ferait mieux de se retrousser les manches pour faire en sorte que la France gagne des parts de marchés. Ou alors il faudra malheureusement constater un jour que lee systèmes de protection social, de santé, de retraite s'effondrent. Il est encore temps à condition de ne plus faire d'idéologie mais de travailler sérieusement
Réponse de le 05/09/2012 à 12:10 :
à 100%, et je dirai même plus, cesser de faire de la politique politicienne par une approche pragmatique et surtout démocratique (demander l'avis aux gens en leur expliquant en long et en large ce que l'on veut faire car ce sont eux qui vont faire les sacrifices, quoiqu'il arrive) ...
Réponse de le 05/09/2012 à 12:15 :
Voeux pieux malheureusement la France n'a pas le pragmatisme nordique et encore moins l'esprit débrouillard américain. Nous on a fait la révolution pour prendre aux riches et donner aux pauvres. On y est toujours et c'est pas prêt de changer. Pour ça il faudra qu'on soit tous pauvres et là peut être qu'on pourra repartir. Quand j'entend le cégétiste de psa à la télé je me dit que le fait que ces gens là existent encore avec ce language c'est qu'on est loin d'avancer dans le bon sens. La preuve socialo écolo gauche au pouvoir alors qu'il n'est plus à démontrer dans aucun pays à quel point ces idéologie sont néfastent aux fonctionnement des états dans un univers mondialisé
Réponse de le 05/09/2012 à 13:05 :
Mais c'est aux entrepreneurs de le faire, pas à l'état! L'allemagne prend des parts de march"é du fait de ses grosses PME, innovantes avec des produits uniques, de qualité à forte valeurv ajoutée Les Impots? Les grandes entreprises et les classes aisées en payent de moins en moins...L'interessement créé par Pompidou fut un vrai cadeau aux entreprises : cela leur permettait de moins augmenter les salaires subissant les charges sociales au profit de la participation non,prélevée. Désole, la participation est un revenu du travail et non du capital . Elle n'est soumise à rien : ni impots sur le capital, ni impot sur les revenus, ni charges sociales! Une niche qui fait économiser 80% aux entreprises.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:09 :
PSA : ses dirigeants ont non seulement eu une mauvaise stratégie, mais s'en sont mis plein les poches. Quant à faire payer les riches : si vous trouvez normal que les multinationales payent 4 fois moins d'impots que les PME...que les riches pzyent 20% tous impots et prélèvements confondus, contre 46% pour le français moyen...Libre à vous. ESprit débrouillards américain? Les accords de Brettons Woods n'ont rien de débrouillard mais ne sont que le reflet d'n impérialisme...cause de la crise de 2008 avec Wall Sree et la City!
Réponse de le 05/09/2012 à 13:40 :
c'est clair, au lieu d'essayer de ponctionner plus par n'importe quel moyen, l'état devrait commencer par faire des budgets équilibrés avec prévision de croissance ZERO, voire récession car on en est pas loin! Il sera impossible de rembourser la dette, et la France finira par faire défaut, et sans doute plus tôt que la plupart des gens ne le pense. Le temps de l'état keynésien est révolu, il va falloir que les Français se réveille, le pays n'a plus les moyens d'assister tout le monde!
Réponse de le 05/09/2012 à 17:14 :
@GAGNER DES PARTS DE MARCHE?: "Mais c'est aux entrepreneurs de le faire, pas à l'état!" Exact... Voila la l'un des plus grands maux Francais a long terme: attendre de l'Etat qu'il change votre vie, qu'il oriente la strategie economique, qu'il vienne sauver votre emploi ou reguler dans les moindres details votre relation avec votre employeur/votre proprietaire etc... L'Etat est important, endosse un certain nombre de responsabilites (justice, police, diplomatie...), delivre dans notre pays un certain nombre de services (et ce n'est pas necessairement mal en soi, sauf quand ca devient clientelisme et tres mauvaise gestion...), mais pour le reste, il ne devrait pas avoir grand chose a dire...
a écrit le 05/09/2012 à 11:59 :
Je viens de lire la quasi totalité des commentaires et franchement cela m'inquiète. La France va mal, très mal (c'est Sain qui le dit), elle a un problème de coût du travail (d'où la prochaine CSG sociale qui va remplacer la TVA sociale), mais pas seulement (la capacité d'innovation du pays, lorsqu'elle est initiée par l'état, est catastrophique).Mais certains préfèrent jouer l'autruche avec des commentaires d'une grande intelligence, type : "les allemands (ou les suisses maintenant), on les emm...e", "eux c'est eux, nous c'est nous", "on fait ce qu'on veut, qu'ils se mêlent de leurs affaires", "les rapports ne veulent rien dire", etc... Bref, je me plante si je veux ! je pense que vu la situation du pays, il serait temps de se remettre en question, de se pose au minimum des questions, voire s'abaisser à regarder ce que font ceux qui réussissent mieux que nous...
Réponse de le 05/09/2012 à 12:15 :
Au moins, vous êtes lucide et réaliste.

A lire la plupart des commentaires cela fait peur.

C'est la faute des autres!!!

Nous nous sommes les meilleurs, c'est bien connu!!!

Le modèle français qui génère du chômage et de l'appauvrissement.

Réponse de le 05/09/2012 à 12:37 :
Bien sûr qu'on est les meilleurs, on sort d'une présidence bling bling on a le melon ;-)
Réponse de le 05/09/2012 à 12:58 :
Faut te détendre bob44, je te sens stressé. Il est vrai qu'il y a peut être des raisons...
Réponse de le 05/09/2012 à 14:41 :
il y a trop de ministres.exemples :george pau-langevin.vous savez a quoi il sert celui la?vous avez déja entendu une déclaration de ce monsieur?figurez vous qu'il est supposé s'occuper de l'outre mer!
a écrit le 05/09/2012 à 11:55 :
Je vois qu'il ne manque pas d'esprits faibles qui au départ d'un classement absurbe s'empressent de dénigrer leur propre pays au motif de le faire avancer. De mauvais Français assurément tant il est connu que pour piller un pays il est préférable en premier de diviser sa population.
a écrit le 05/09/2012 à 11:52 :
Classement partial et sans aucun intérêt. Qu'un petit paradis fiscal, dont la fortune des banques parait bien douteuse (2 ème guerre mondiale et coffre fort pour une très grande partie des dictateurs-pilleurs de la planète), qui se fait fort de siphonner toutes les fortunes européennes avec un forfait fiscal, dont les suisses eux mêmes ne bénéficient pas, arrive en tête d'une étude (réalisée par ...des suisses) sur la compétitivité fait sourire.
Plus c'est gros, plus ça passe. Encore un petit effort de cancanerie et d'arrogance....
Réponse de le 05/09/2012 à 12:01 :
En plein dans le mille !!!
Bravo pour votre réponse très pertinente !
Réponse de le 05/09/2012 à 12:14 :
La suisse n'est pas un paradis fiscal, les exilés français paient aussi des impôts, juste moins... Pourquoi payer plus quand suffit juste quand suffit de faire 500km pour payer moins...

Source française : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_Suisse
Réponse de le 05/09/2012 à 12:14 :
Je travaille en Suisse et tu me fais bien rire, on parle de compétitivité pas de l'or du 3eme reich qui serait hébergé dans les banques helvétiques. En Suisse on paye des Impots, beaucoup même, les entreprises payent des charges, pas mal même, mais le marché du travail est flexible, l'immigration est maitrisée, la sécurité des personnes bien gérée dans l'ensemble et le marché du travail est dynamique avec une forte volonté politique d'encourager les entreprises étrangère à venir s'installer sur le territoire. Résultat un chômage à 3% et un endettement maitrisé. Pourquoi tu crois qu'on est 100000 Français a y travailler au quotidien ?
Réponse de le 05/09/2012 à 13:10 :
Ce que vous dites n'est pas tout à fait exact @Ombrelle, franchement car la définition Suisse n'est pas identique à la française et l'idemnisation non plus. Les chômeurs sont des personnes en droit selon la nouvelle et favorable défintion d'avril 2012. Les autres sont des demandeurs d'emploi, plus nombreux. La transposition deu calcul français à la méthodologie Suisse ferait apparaître un chômage de 6,2 % environ. Il est bien certain que le pays a une meilleure gestion de l'immigration. Il est tout aussi certain que le chômage est un problème partout. Le plein emploi, c'est zéro chômeur et il est tout à fait possible facilement d'y parvenir. Par ailleurs la bonne fortune Suisse tient pour une grande partie au transferts en masse d'entreprises ... anglaises ces dernières années ainsi qu'aux libéralités que lui accordent de nombreux pays dont la France pour des raisons un peu compliquées. Ce processus favorable s'éteint progressivement. La Suisse devra par exemple stopper le peg à 120 contre euro qui a protégé son économie et qu'elle ne peut plus tenir. Cet ensemble réduit considérablement la vue un peu naïve que vous présentez.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:13 :
Oui les étrangers ont des conditions spéciales quand ils viennent en Suisse. Quant au 3ème reich...c'est malvenu pour la suisse d'en parler. L'immigration maitrisée? Les frpontaliers français vont travailler en Suisse...payés moins chers que les suisses et ceux ci s'en plaignent. Il y a beaucoup d'immigrés en Suisse. Oui la Suisse est un paradis...fiscal.
Réponse de le 05/09/2012 à 13:17 :
Moi aussi je suis français et travaille en Suisse, mais si tu as bien lu mes mots, j'ai indiqué "exilés" et non travailleurs.
Réponse de le 05/09/2012 à 16:08 :
tant de haine... La Suisse ne fonctionne pas à cause des dictatures et de la seconde guerre mondiale. Ca me fait toujours marrer quand des français critiquent la vertue des autres nations, notamment en ce qui concerne la seconde guerre mondiale... Je pense que la couardise et l'égoïsme sont des "attributs" répartis de manière homogène dans le monde, et la France n'est pas épargnée. Nous attendons d'ailleurs toujours l'équivalent de la Commission Bergier appliquée à la France (http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_Bergier).

Même si la référence à la seconde guerre mondiale, à De Gaulle et à Napoléon semblent être le sport préféré de tout français en déni de réalité, vous noterez qu'à l'heure actuelle, soit au 21e siècle je précise, la Suisse dispose d'une des législations les plus avancée concernant les fonds "douteux", que ce soit pour les pays à la démocratie très relative (http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/topics/finec/intcr/poexp.html) ou contre le blanchiment d'argent (http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/topics/finec/intcr/mlaun.html)

En ce qui concerne les "immigrés", il y en a deux "catégories". Première catégorie, le pékin moyen, vous, moi, qui paient des taxes comme tout le monde, et celle-ci ne sont pas faibles. Le taux marginal d'imposition maximal atteint par exemple 44% dans certains cantons (pour les Suisses come pour les non-Suisses). Deuxième catégorie, le riche étrange qui vit de ses rentes. Dans ce cas, il peut bénéficier d'un paiement de taxe relatif à ses dépenses dans le pays et non pas de son revenu. Il est pratique de se focaliser sur cette seconde catégorie, notamment en période électorale, mais ils ne seraient que 5'600 en Suisse à en bénéficier (http://www.hebdo.ch/les_vrais_chiffres_106171_.html). A noter que le même système existe dans d'autres pays de l'UE (notamment l'Angleterre). A noter que l'impôt sur la fortune existe en Suisse.

Bien sûr, tout n'est pas rose en Suisse, à commencer par les bulletins de vote, mais je ne peux que suggérer à certains sur ce forum de remettre au goût du jour leurs argumentaires s'ils ne veulent pas être trop risibles.

Signé: un Franco-Suisse :)
a écrit le 05/09/2012 à 11:51 :
Ce classement est une fumisterie. Son axe est celui de la finance spéculative et à ce titre il place les pays à profil de paradis fiscaux qui attirent mais ne créent pas. Que deviendrait le monde si son unique vision était celle du Davos Forum ? D'une façon générale la mesure de la meilleure rentabilité de l'argent employé traduite au terme trompeur de "compétitivité" façon Davos met en avant les petits pays à faible surface (donc faible besoin d'infrastructures) ou bien ceux dont seule une part de la suface est utilisée par la population. Elle place aussi en tête ceux dont la concentration urbaine est la plus forte, ce qui rejoint une vision identique. Paradis fiscaux, concentration urbaine, le reste du monde on s'en moque .... belle mentalité ! Au fait, qui l'inspire ?
Réponse de le 05/09/2012 à 12:17 :
Si les paradis fiscaux existent c'est peut être parce que nous français avons iventé l'enfer fiscal, non ?
a écrit le 05/09/2012 à 11:50 :
complètement faux ! C'est la France qui est le pays le plus compétitif du monde, loin devant la Suisse qui est 55ème, selon une étude menée par le cabinet Sprütz-Affendutter and Co, référence reconnue en la matière.
Réponse de le 05/09/2012 à 12:52 :
C'est quoi ce vieux classement? Le plus compétitif en matière de flemmardise?
Réponse de le 05/09/2012 à 17:42 :
@onawanta: tout a fait d'accord, d'ailleurs les problemes Francais dont on nous parle sont illusoires... Bercy a justement confirme cette semaine que les charges pesant sur le cout du travail en France etaient comparables a la situation en Allemagne, nous voila donc rassures...
a écrit le 05/09/2012 à 11:41 :
La France de Hollande l'Indécis, c'est la future Corée du Nord de l'Europe, Une gigantesque caisse de Répartition de la pauvreté, de surcroit en faillite.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:52 :
La réalité, c'est que phidias décrit à la perfection l'etat de la France après 10 ans d'UMP d'en haut, Sarkozy a foutu le bordel dans la France, les électeurs de droite d'en bas l'on éjecté dehors, il ne reste que les seigneur et nantis de l'UMP d'en haut pour continuer à blablater.
Réponse de le 05/09/2012 à 12:19 :
@réalité, pseudo pas vraiment en phase. On reparle de ça dans 2 ans!!!
Réponse de le 05/09/2012 à 14:35 :
Le nouveau slogan de Hollande : "le plantage c'est maintenant"
a écrit le 05/09/2012 à 11:31 :
La compétitivité est directement la conséquence de l'INNOVATION, Hors la France connaît un EFFONDREMENT de l'INNOVATION. La France a sombré en matière d?innovation, et pour mesurer le désastre de l?innovation", il suffit de lire 2 rapports qui mettent en évidence la place de la France ne matière d'innovation : * Pour l?indice mondial global de l?innovation (GII) de l'INSEAD/OMPI, la France se positionne à la 24ème place au plan mondial, et 16ème européenne ** Pour l?indice mondial d'efficacité de l?innovation (GII), La France se positionne à la 64ème place au plan mondial, et 27ème européenne *** l'étude europa positionne la France dans la catégorie des "adeptes de l'innovation", à la 11ème place sur 27 pays européens - voici les liens des rapports en question : rapport europa : http://ec.europa.eu/enterprise/policies/innovation/files/ius-2011_en.pdf
et au 24ème rang mondial lire le rapport europa :
http://www.wipo.int/export/sites/www/freepublications/en/economics/gii_2012.pdf
QUEL DéSASTRE à mettre au crédit d'Oseo innovation, des CRITT, des pôles de NéGATiVE COMPéTiViTé !!!
a écrit le 05/09/2012 à 11:29 :
Classement inutile!!! ça veut dire quoi qu'il faut prendre exemple sur les suisses? alors OK plus de sociale, + de 35h + de retraite garantie + de sécu + RSA + de protection de travail + pensions invalidité ou autres + de d'APL/HLM +de tout quoi. Mais on aura tous un super salaire avec lequel il faudra tout ce payer si on veut une couverture sociale. Qd a ceux qui auront une passe difficile ce sera marche ou creve!!! Ce que l'on a aujourd'hui et ce que l'on a voulut hier!
Réponse de le 05/09/2012 à 11:56 :
il y en un peu marre de ceux qui ont une passe difficile !!!!!!!
Réponse de le 05/09/2012 à 12:11 :
Pour votre culture,

en matière sociale :
- HLM : http://www.ge.ch/logement/acces-logements-subventionnes/logements-subv-base.asp
- APL : http://www.ge.ch/logement/aides-personne/allocation-base.asp
- pensions invalidités : http://www.ai-ge.ch/prestations/adultes/rentes.html
- allocations familiales : http://www.ge.ch/allocations_familiales/documents-en-ligne.asp
- chômage : http://www.ge.ch/emploi-recherche/indemnites_chomage.asp + http://www.ville-geneve.ch/themes/social/aide-sociale/allocations-sociales/
- retraite : http://www.easyexpat.com/fr/guides/suisse/geneve/travail/plan-retraite.htm

En matière de travail :
- France : 35h par semaine, 5 semaines de congés payés, 2.5 semaines de RTT, protection de l'emploi
- Suisse : 42.5h par semaine, 4 semaines de congés payés, RTT inexistants (sur un an un Suisse travaille 33% de plus qu'un français en nombre d'heure), PAS de protection de l'emploi, salaire double ou triple

A vous de peser le pour et le contre entre les deux modèles...
Réponse de le 05/09/2012 à 12:13 :
Et que dire d'une "une passe difficile" qui dure toute la vie profesionelle???
Réponse de le 05/09/2012 à 12:22 :
Je ne comprends pas votre remarque, en Suisse on a du sociale, 40h + une retraite garantie (alors que la votre....) + une sécu + un RSA (l'AVS chez nous) + une protection du travail + et pensions invalidité. Bon ok c'est 40h et 4 semaines de congés mais c'est pas l'enfer non plus. Renseigner vous s'il vous plait avant de nous faire passer pour des ultra-libéraux
Réponse de le 05/09/2012 à 13:18 :
JE prends en compte vos remarques mais en France on est 65millions et combien veulent plus de salaire et moins de sociale??? et oui "une passe difficile" doit rester temporaire. et non 40h et 4 semaines de congés ce n'est pas l'enfer. Mais ce que vous oublié c'est qu'on est en democratie si la mojorité veulent 35h alors on a 35h (d'ailleurs en france moins de la mojarité suffit).
Réponse de le 05/09/2012 à 13:18 :
JE prends en compte vos remarques mais en France on est 65millions et combien veulent plus de salaire et moins de sociale??? et oui "une passe difficile" doit rester temporaire. et non 40h et 4 semaines de congés ce n'est pas l'enfer. Mais ce que vous oublié c'est qu'on est en democratie si la mojorité veulent 35h alors on a 35h (d'ailleurs en france moins de la mojarité suffit).
a écrit le 05/09/2012 à 10:55 :
Euh, hadoc, faudrait penser à voyager, et à apprendre l'histoire... La suisse est surement un des pays les plus arrogant du monde!
Réponse de le 05/09/2012 à 11:36 :
On peut se prendre au serieux sans etre arrogant ce que l'on arrive pas a comprendre en France..Les suisses sont des gens precis, meticuleux et disciplines.Rien a critiquer.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:57 :
C'est faux!
Réponse de le 05/09/2012 à 11:58 :
Ombrelle vous a répondu....
Réponse de le 05/09/2012 à 12:01 :
Effectivement, les Suisses ont pris un soin tout méticuleux à ne pas s'engager dans aucun fait marquant du 20ème ( guerre mondiale notamment) prenant le parti de vendre des armes à tous les belligérants. Au delà de la prudence qui est toujours de mise, j'appelle cela de la lâcheté et de l'opportunisme.
Réponse de le 05/09/2012 à 12:12 :
Fifo...Lorsqu'on voyage un peu à l'étranger, les français sont considérés comme arrogants, bien plus que les suisses. Nous nous targuons d'être le "pays des droits de l'homme". (comme si nous étions les seuls !). Nous en avons peut-être établi les règles, mais d'autres se sont chargés de les appliquer beaucoup mieux que nous. Un peu comme dans le sport, les anglais ont établi les règles mais sont-ils les meilleurs ? Ils ont inventé le mot fair play, mais sont ils exemplaires dans ce domaine ?
a écrit le 05/09/2012 à 10:51 :
"les infrastructures françaises demeures parmi les meilleures du monde" dixit le WEF... oui mais pour quoi faire s'il n'y a plus d'investisseurs....
Réponse de le 05/09/2012 à 11:23 :
Il y a toujours des investisseurs. Vous avez sûrement entendu parler de fabricants de voitures japonaises qui s'installent en France. Les moteurs pour vélo Bosch sont assemblés en Normandie. Préféreriez-vous qu'il y ait en France des villes nouvelles désertes, comme en Espagne ?
Réponse de le 05/09/2012 à 13:25 :
On y fabrique des ponts qui ne mènent nulle part...
a écrit le 05/09/2012 à 10:49 :
Si au lieu de montrer du doigt ceux qui réussissent en France et de vouloir en faire des vaches à lait. On les mettaient un peu à l'honneur. Peut être qu'ils resteraient en France. Au lieu de surtaxer ne vaudrait il pas mieux créer un système d'investissement pour aider les français à créer des entreprises ????

Je suis triste de voir des sondage où ressort que 73 % des jeunes âgés de 15 a 30 ans veulent devenir fonctionnaire. Ce n'est pas avec un immobilisme pareil que nous allons nous en sortir.

Il faut absolument repenser cette France vieillotte.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:13 :
Vous avez tout à fait raison. Le problème c'est qu'on tient plus compte de l'avis de cette france vieillotte que celle qui veut faire bouger les choses. Impossible de vouloir changer quelquechose à quelque niveau que ce soit. Les choses changent uniquement quand les gens sont contraints, sinon ils préfèrent continuer à rester comme ils sont. Même si c'est pour une amélioration : ils sont laborieux.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:25 :
Vous avez bien tort d'être triste et de ne pas y voir l'engagement de ces jeunes pour leur pays et leur volonté de contribuer à sa réussite. Ils ont envie de servir la France en s'engageant dans la fonction publique, ce n'est pas critiquable.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:40 :
Mon cher Havoc il est bien connu que la fonction publique est un grand créateur de richesse...donc tout va bien!!!
Réponse de le 05/09/2012 à 11:46 :
J'ose espérer que c'est du 2nd degrès, Havoc...
Je suis complètement d'accord avec Chris. Vouloir être fonctionnaire par vocation (un fonctionnaire sert son pays et ses habitants) est louable, chercher la sécurité de l'emploi est compréhensible, aussi.... mais je ne suis pas sur que tous les aspirants soient concernés; on ne peut pas nier que certains cherchent "la planque" (même s'ils se trompent dans leurs clichés).
Réponse de le 05/09/2012 à 11:50 :
à Havoc. Nous avons trop de serviteurs.....
Réponse de le 05/09/2012 à 11:58 :
Havoc, pensez vous réellement cela ??? Mais bon vous êtes un bon élément de la France dont je parle.

Moi je vois plutôt un signe de passivité. Une génération qui n'a pas gout a se battre et qui considère la fonction publique comme un planque.

Comment un pays avec 100 % de fonctionnaire ça ne vas pas apporter beaucoup de croissance.Quoi que en nationalisant toutes les entreprises du pays ??? On travail tous pour l?état, et l?état redistribue les richesses ??? Ah ben non c'est un modèle économique qui n'a pas vraiment fait ses preuves.
Réponse de le 05/09/2012 à 12:31 :
Si vous pensez vraiment que la fonction n'est pas créatrice de richesse, c'est que vous avez de drôle de raisonnement! Car c'est bien connu, savoir lire, écrire, compter, raisonner , la culture, l'accès au soins... ne sont pas des richesses!?
Vos ingénieurs, chercheurs, médecins, artistes, boulangers, électriciens, techniciens ... ils sont tous autodidactes? La fonction publique si elle n'est pas créatrice de richesse? j'ai quand même l'impression qu'elle y contribue grandement!
a écrit le 05/09/2012 à 10:47 :
Bien lire avant de réagir !

"la France ne fait plus partie des 20 pays les plus compétitifs au monde. Elle a perdu trois places depuis l'an dernier. C'est la première fois en trente ans d'existence de ce palmarès que le pays ne figure pas dans ce top 20."

Cela signifie que la France était déjà sortie du top 20 avant 1982, tout un symbole ....

"Cette tendance reflèterait une baisse de l'efficacité des gouvernements français ces dernières années, ...."

Donc, toutes ces réformes qui ont abouti à la destruction de milliers d'emplois, au saccage des services publics, n'auront servi à rien... mais peut-être pas à personne ...

"Le rapport du WEF met toutefois en avant le fait que "les infrastructures françaises demeures parmi les meilleures du monde"."

C'est rassurant !
a écrit le 05/09/2012 à 10:43 :
Beaucoup de discussions à propos d'un classement établit sur des critères très orientés 'mondialisation'.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:26 :
Ce n 'est pas très surprenant pour une étude qui traite de compétitivité, ne croyez-vous pas ?
a écrit le 05/09/2012 à 10:41 :
A noter que la Chine est derrière nous 29eme (la France est 21ene) et qu'elle recule également de 3 places... devant nous quelques micro états (Singapour, le Qatar, Hong Kong). Nous sommes au coude à coude avec l'Australie et la Corée du Sud.
De quoi relativiser l'intérêt de cet article.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:28 :
Si nous allons aussi mal que la Chine et la Corée du Sud, il y a en effet de quoi étouffer le choeur des pleureuses.
a écrit le 05/09/2012 à 10:39 :
Ce classement à l'aune de la Suisse qui accueille Davos est assez comique. Les 5 pays qui sont censés être en tête représentent à peine la moitié de notre population.
a écrit le 05/09/2012 à 10:26 :
Dans les commentaires, la xenophobie le dispute a la jalousie. Un état juste, une démocratie réelle, et une gestion saine des dépenses de l'état permet non seulement à la suisse d'etre performante mais attire inévitablement ceux qui peuvent se permettre de changer d'air. Le fait d'etre les plus performants n'empeche pas d'avoir aussi des problèmes immigration, logement, cout de la vie, agriculture de montagne etc... La réussite des autres peut être une source d'inspiration, pour les médiocres elle ne suscite que la jalousie et le haine.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:35 :
Cela a-t-il un sens de comparer un petit pays de 8 millions d'habitants comprenant beaucoup de villes riches et de lieux touristiques très côtés avec un pays grand comme la France ? Je n'en suis pas certain. Sinon, pourquoi ne pas comparer la compétitivité de l'usine de Peugeot à Sochaux avec celle du Vatican ?
Réponse de le 05/09/2012 à 12:02 :
En effet, comparer la Suisse pays le plus touristique au monde avec une France que le monde entier rechigne à visiter n'a pas de sens cher Havoc...(oui, c'est complètement ironique).
Réponse de le 05/09/2012 à 12:33 :
En fait la France attire beaucoup plus de touristes que la Suisse, et attire aussi beaucoup plus de suisses que l'inverse pour des raisons de cout de la vie. Grace a sa politique aussi la France attire plus les pauvres et la Suisse plus les riches et il y a moins de riches que de pauvres. Où est on le plus heureux, je n'en sait bigrement rien et peut etre cela n'est heureusement pas le même endroit pour tous
Il n'y a rien d'autre dit dans cet article que la suisse est plus competitive, ensuite libre a chacun de preferer la France pour mille autres raisons, mais on dirait connaitre une réalité dérange au lieu d'eclairer.
a écrit le 05/09/2012 à 10:26 :
je vais peut-être vous citer le passage de l'étude sur la France: "On the other hand, France?s competitiveness would be enhanced by injecting more flexibility into its labor market, which is ranked a low 111th both because of the strict rules on firing and hiring and the rather conflict-ridden labor-employer relations in the country. The tax regime in the country is also perceived as highly distortive to business decisions (128th)." source: WEF 2012
Réponse de le 05/09/2012 à 10:56 :
On ne risque pas de voir changer une culture de plus de 40 ans de dérive réglementaire.
D'un autre côté, tous les salariés sont bien contents d'être hyper protégés par les lois sociales. Quant aux impôts, il faut savoir ce qu'on veut ; Coller aux pays les plus avancés ou reculer dans le classement. Pour ne pas rétrograder trop vite, ça coûte cher en frais de fonctionnement. On pourrait envisager de réduire les coûts, certes. Pas forcément pour un mieux. Donc, pas simple...
a écrit le 05/09/2012 à 10:14 :
Je trouve tout de même assez comique, tout ces gens qui ne connaissent absolument pas le tissus industriel et économique suisse, extrêmement diversifié (c'est même la base de ce classement). C'est très français. Vous avez tendance à réduire l'Allemagne a la fabrication de voitures de luxe, par exemple. Mais en fait, vous ne connaissez rien en dehors de la France. De minis américains en somme.. C'est triste que vous ne vous rendiez pas compte que la Suisse, c'est comme la Suède, c'est des pays dont vous devriez vous inspirer au lieu de faire toujours la réduction Suisse=blanchiment (qui est fausse mais ça..). Même le secret bancaire est de facto inexistant. En fait, j'ai l'impression qu'en France, vous êtes dans l'immobilisme et que vous vivez 20 ans en arrière, c'est dingue. La finance c'est 10% du PIB suisse seulement (!!)
Réponse de le 05/09/2012 à 10:38 :
Tout à fait d'accord. Les Français ne voient que leur nombril et ne rêvent que de "gagner plus".
Réponse de le 05/09/2012 à 10:46 :
de grace ne faite pas de généralité , je suis français et je travail depuis de nombreuses années avec des entreprises suisses et je vous rejoint sur l'exemplarité de ces sociétés.
j'ai quand même l'impression que vous de votre côté vous ne connaissez rien à la france puisque nous sommes tous de mini américains.(tout aussi inaproprié et réducteur que suisse = blanchiment)
Et visiblement vous ne connaissez pas non plus les états unis
Réponse de le 05/09/2012 à 10:48 :
en suisse, il faut savoir que le CDI à la française n'existe pas. Il faut aussi savoir que si vous travaillé en suisse, vous pouvez être viré du jour au lendemain si un suisse postule pour prendre votre poste.... en effet, là bas, la priorité du travail revient au locaux... les charges pour les entreprises sont moins élevées qu'en France, grâce aux revenus des exilé fiscaux et des sommes gargantuesque placées... un atout indéniable pour la compétitivité.... on peut reconnaitre en revanche de nombreuses industries de qualité et un savoir faire reconnu dans bien des domaines. de là à les prendre comme modèle...
Réponse de le 05/09/2012 à 11:15 :
Quelle insulte!
Les américains sont des mini français!
Les français étaient suffisants et arrogants bien avant que George Washington se dise que jeter du thé dans la mer pourrait mener à quelque chose.
a écrit le 05/09/2012 à 10:13 :
C'est parce que l'on n'a pas tenu compte du niveau d'imposition! La, la France serait arrivée première!
Réponse de le 05/09/2012 à 10:36 :
Absolument pas.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:52 :
(Français, cadre, travaillant en Suisse depuis des années)

Pour des cadres :

Un français, célibataire, avec 60k? brut par an -> 45k? net -> 6584? impôts sur le revenu
Un genevois, célibataire, avec 72kCHF brut par an (60k?) -> 7320? impôts sur le revenu

Un couple français, marié sans enfant, avec 60k? brut pour l'un, 40k? brut pour l'autre par an -> 75k? net à deux -> 9117? impôts sur le revenu
Un couple genevois, marié sans enfant, avec 72kCHF brut pour l'un, 48kCHF brut pour l'autre par an (60k? + 40k?) -> 10890? impôts sur le revenu

Et plus le salaire augmente, plus l'écart se creuse entre les deux pays. Je ne compte pas la notion de crédit d'impôts, ou réduction d'impôts qui n'existent pas en Suisse.
Réponse de le 05/09/2012 à 12:39 :
@bwaaah a la suisse le beau paradis fiscal, finalement on a qu'a faire comme eux.. Mais bizarrement pour résider en suisse faut avoir un bon compte en banque sinon c'est bybye, le bon système a deux vitesses. Suffit juste de garder que les riches et virer les pauvres, facil la vie !
Réponse de le 05/09/2012 à 13:21 :
Tous ces gens qui ne savent pas lire me font vraiment rire... Je parle d'impôts sur le revenu de travailleurs à revenu égaux, le rapport avec un paradis fiscal s'il vous plaît ?
Réponse de le 05/09/2012 à 14:26 :
@Bwwaaah aucun directement mais la fiscalité sur le revenu n'est pas sans rapport avec les contribuables présent sur le territoire. Si j'ai aucun chomage et zéro pauvre effectivement ça sert l'état à besoin de dégager moins d'impôts..
a écrit le 05/09/2012 à 10:11 :
Merci qui ? Merci Sarkozy !!!
Réponse de le 05/09/2012 à 10:22 :
Regardez vous dans la glace avant de rédiger des sottises ...C' est vous le responsable , le président de la république n' est que le reflet d 'une nation..cordialement ,
Réponse de le 05/09/2012 à 10:24 :
c'est vrai qu'i ne s'est pas beaucoup bouger : j'espère que notre nouveau président va faire comme les suisses : faire un référendum pour supprimer le statut de fonctionnaire !!! tous égaux ! (Liberté, égalité : c'est la devise de la suisse ??!!)
Réponse de le 05/09/2012 à 10:37 :
Non, il ne faut pas s'arrêter là, il faut tout supprimer. Supprimer, c'est devenu le maître-mot.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:47 :
Sarkozy qui c'est bien connu est a l'origine des 35 heures,de la retraite a 60 ans,du cout abyssale et sans fin de la protection sociale (financé par de la dette), de l'embauche massive et non financée par les collectivitées Locales( dépenses des administration Publiques France 56,6 % du PIB Allemagne 46,6 % UE 50,3 %...
En plus si il fait pas beau le week end c'est aussi de sa faute
J'espère que vous n'avez pas le droit de vote.
Bonne journée
Réponse de le 05/09/2012 à 11:30 :
Vous êtes très attaché à la démocratie.
a écrit le 05/09/2012 à 10:06 :
Il faudrait que la France copie la manière de faire de la Suisse. Ah ben non, impossible, ils ont la retraite à 65 ans...
Réponse de le 05/09/2012 à 10:24 :
Cumulant des conditions de durée de cotisation et d'âge de départ en retraite avec décote, la France est le pays le plus sévère d'Europe continentale en ce qui concerne les droits à retraite, parmi les pays disposant d'un système de retraite. On peut dire que dans notre pays, la retraite à taux plein est dores et déjà à plus de 65 ans, mais ce n'est qu'un début puisque la durée de cotisation est soumise à des règles de calcul qui la révisent périodiquement. Il faut se tenir un peu au courant...
Réponse de le 05/09/2012 à 10:54 :
Je ne connais personne dans mon entourage travaillant encore à 65 ans
Réponse de le 05/09/2012 à 11:32 :
Vous avez raison mais faites attention de ne pas confondre l'âge auquel on peut partir en touchant une retraite à taux plein et l'âge auquel les actifs cessent réellement leur activité professionnelle. Dans tous les pays d'Europe, ces deux âges sont radicalement différents, et le deuxième est souvent très proches entre les différents pays, malgré les différences de législation. Les gens partent avant, c'est vrai, mais ils partiront de moins en moins avec une retraite immédiate et complète.
a écrit le 05/09/2012 à 9:58 :
pour les flemmards, critères (en gros): Institutions, infrastructure, environnement macroéconomique, santé et éducation de base, enseignement supérieur et formation, efficience de marché, efficacité du marché du travail, efficacité du système financier, évolution de la technologie, taille du marché intérieur et ouverture économique, "business sophistication", innovation.

Vous noterez que dans le classement, sous "accès aux nouvelles technologies", la France se classe même derrière le Portugal.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:21 :
En même temps, 545 pages écrites serré et en anglais, ce n'est plus une question de flemme, c'est une question d'emploi du temps !
a écrit le 05/09/2012 à 9:55 :
Et on fabrique quoi en Suisse à part du gruyère et du chocolat !!!
Réponse de le 05/09/2012 à 10:00 :
On fabrique des exiles fiscaux ou plutot on recupere les exiles fiscaux
Réponse de le 05/09/2012 à 10:02 :
Du luxe et de la banque.... de quoi brasser beaucoup d'argent quoi???
Réponse de le 05/09/2012 à 10:04 :
des machines-outil, des montres, de la recherche pharmaceutique, des services bancaires et financiers, ainsi que les holdings de corporations dont certaines sont gigantesques (ex. Cargill, Transocean, EA Games). Les plus grosses sociétés de trading de matières premières sont à Genève et Zug.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:06 :
Et cela grâce à une imposition mesurée et une industrie de pointe! Voilà un petit pays sans ressource naturelle qui réussit sans arrogance....Bref, tout l'inverse de nous, de notre politique.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:14 :
Cette remarque est a peu près aussi caricaturale que celle consistant a affirmer qu'en France on ne fabrique que du pain et du vin !!! Tu sais pour manger avec le gruyere avant le chocolat.
Pense Jean Pierre ...
Réponse de le 05/09/2012 à 10:15 :
Indépendamment des aliments (le produit alimentaire le plus exporté est d'ailleurs le café (Nespresso fabriquant ses capsules en Suisse), nos amis suisses sont des cadors de la chimie lourde ou fine (de Ciba à Givaudan) et de la pharmacie, maitrisent la mécanique (machines-outils, horlogerie, outillages) et exportent plutôt bien leur savoir faire financier ;-)
Réponse de le 05/09/2012 à 10:26 :
N'oubliez pas Nestlé (quand-même...) !
Réponse de le 05/09/2012 à 14:21 :
La finance représente 9 % du PIB en Suisse et le chocolat preque rien!!
a écrit le 05/09/2012 à 9:55 :
Quand on parle de compétition, on suggère qu'elle est équitable. Mais dans le cas présent, elle ne l'est pas: placée en plein milieu de l'Europe, faisant partie de SCHENGEN mais pas de la CEE, la Suisse bénéficie de tous les avantages de l'EUROPE sans les contraintes qui vont avec. Résultat: elle attire tous les sièges sociaux des grandes entreprises qui peuvent négocier leur taux d'imposition et entreposer leur bénéfices à l'abri des ETATS dont ils sont originaires. C'est comme faire une course entre des gens qui vont à pied et des gens qui sont en voiture...
Réponse de le 05/09/2012 à 10:06 :
Comme d'habitude archifaux. Même la France s'est fait taper sur les doigts pour ses "zones franches" au taux attractif ou pour ses statuts spéciaux pour les sièges administratifs de sociétés étrangères. Et c'est pareil en Irlande, au Luxembourg, en Autriche, en Hollande, en Belgique, partout en fait. La vérité, c'est que la Suisse fait exactement comme les autres pays, mais on y vit mieux, la législation du travail est plus simple et on est centré. En +, pour info, à moins d'aller vous installer au milieux de la montagne, on paye autant d'impôts qu'en France!

Et ou sont les avantages de la Suisse? on nous impose quasiment une reprise des législations européennes alors que l'on a pas d'accès direct au marché commun et en sus, on se trimballe des dizaines de milliers de français et allemands frontaliers. Faudrait peut-être voir à connaître un minimum la réalité du terrain
Réponse de le 05/09/2012 à 10:06 :
Et délibérément, notre gouvernement (et dans une moindre mesure le précédent!) rajoute des boulets à nos pauvres entreprises piétonnes !!!
Réponse de le 05/09/2012 à 10:09 :
La competition est equitable parce que vous avez le choix .
Vous avez le choix de baisser vos depenses et votre fiscalite pour etre plus competitive.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:11 :
Il y a bien une solution : On fait comme la Suisse.
Pourquoi ce serai à eux de faire comme nous et pas l'inverse ?
Pourquoi un enfer plutôt qu'un paradis ??
Réponse de le 05/09/2012 à 10:11 :
Pauvre gauchiste va!!! Tout de suite la caricature, la Suisse c'est 4 semaines de congés par ans, c'est plus de 35h de boulo par semaine (pas comme nou feinéants de français), c'est une dérégulation du travail qui permet une grande flexibilité pour les entreprises, et OUI, la Suisse joue aussi de son attrait fiscal, chose que la France n'a plus depuis longtemps à force de mener la guerre contre "les méchants riches".

Bref, les susse ont compris 2 choses: les riches ne sont pas un ennemi, et il faut se bouger le cul, chose avec laquelle on a du mal en france....
Réponse de le 05/09/2012 à 10:14 :
Tout à fait d'accord avec vous. Mais que faire avec des technocrates Européens qui ne comprennent rien aux affaires ?
Réponse de le 05/09/2012 à 10:26 :
J'ai vécu 10 ans en Suisse et je n'ai jamais rencontré autant d'intolérance et de xénophobie, quand à se bouger le cul, pardon mais je n'ai pas constaté une ardeur à l'effort différente de la France. En Asie du Sud-Est, oui, effectivement, mais en Suisse pardon mais c'est tout sauf un exemple à suivre.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:28 :
En résumé, c'est le Paradis...
Réponse de le 05/09/2012 à 10:31 :
@
"...on se trimballe des dizaines de milliers de français..." Ho mon dieu ça doit être HORRIBLE des Français qui osent venir en Suisse à souiller votre beau pays !
Faudrait peut être un peu plus modéré vos propos mon cher (p'tit Suisse). Car mon employeur (Suisse) est tout de même bien content d'embaucher des Français (qui sont beaucoup moins flemmard que je vous le prétentez). Merci de faire évoluer vos arguments et d'éviter les clichés à 3 francs (Suisse).
Ha et j'oubliais ma boite fait plus de la moitié de son chiffre d'affaire sur le territoire Français ( Ho nan pas encore).
Réponse de le 05/09/2012 à 11:42 :
@ Minaccia et Arthur: Les frontaliers n'ont rien à voir avec le reste de la population française, il n'y a qu'à voir les votes des hauts savoyards et des jurassiens bien encrés à droite et qui eux se bouge la cul, pas comme le reste de la france (pour info je connais très bien la suisse, son marché du travail, tout comme je connais très bien le secteur public et privé français. (J'ai travaillé dans les 2). Et quand je dis que les français ne veulent pas se bouger le cul, comprenez : ils sont attaché aux 35h et à la retraite à 60 ans. ET JE NE PENSE PAS ME TROMPER EN DISANT CELA!!!! Je ne fais pas non plus de généralisation au vu des sondages qui donnent les français favorable à la retraite à 60 ans à presque 60%.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:43 :
@ arthur M, j'oubliais, par rapport à votre propos: "pardon mais je n'ai pas constaté une ardeur à l'effort différente de la France."
Les suisse n'auraient pas refusé le passage de 4 à 6 semaines de vacances il n'y a pas longtemps??? ....... Pour moi ça c'est une preuve d'effort et d'ardeur ;-)
a écrit le 05/09/2012 à 9:53 :
mort de rire ! bien fait ! et la descente aux enfers ne fait que commencer
Réponse de le 05/09/2012 à 10:02 :
trop d accord avec toi churchill !!!! ont n y va.....
Réponse de le 05/09/2012 à 10:05 :
La vieillesse est un naufrage : valable pour la France gérontocratique et les individus ...
Réponse de le 05/09/2012 à 10:17 :
Vous n'avez peut être pas compris que NOUS SOMMES dans la m....tous autant que nous sommes, nos enfants y compris.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:18 :
Ah les français. Toujours solidaires de leur pays. C'est la faute des autres, pas la mienne. On voudrait bien ressembler aux autres pays, surtout l'allemagne, mais hors de question de toucher a tous les avantages. On change sans rien changer. Et comble du sadomaso, on voit des commentaires du genre " mort de rire ! bien fait! " .
Réponse de le 05/09/2012 à 10:44 :
Non mais Churchill croit que cette étude qui vient de paraitre mesure les effets de l'élection de François Hollande. Des gars qui pondent une étude mondiale de 500 pages en moins de trois mois et en prenant en compte les faits d'actualité, c'est très réaliste, mais bon...
a écrit le 05/09/2012 à 9:43 :
AH le bel héritage UMP !
Réponse de le 05/09/2012 à 10:02 :
Problème de competitivité, c'est aussi et surtout problème de coût du travail !
Là dessus les 35 h n'y sont surement pas étrangers...
Alors merci qui ?
Réponse de le 05/09/2012 à 10:02 :
T'inquiètes Nina : Hollandopoulos avec l'appui de Montebourg va te remettre le pays vite fait
en première place mondiale .Regarde ce qui s'est passé déja : Brégançon et la plage
les chiffres du chomage ,le prix des carburants , le nouveaux Sellier qui va arriver ....les avis d'imposition dans les boites aux lettres.....Que du bonheur !!!!!
Réponse de le 05/09/2012 à 10:08 :
le Sarkozysme a été entièrement détricoté : et ça va faire revenir les exilés fiscaux ? ça va donner envie d'investir en France ???
Réponse de le 05/09/2012 à 10:08 :
Prolonge et amplifié par la PS!
Réponse de le 05/09/2012 à 10:19 :
L'Allemagne a effectué ses réformes pendant un gouvernement socialiste, il me semble....
Réponse de le 05/09/2012 à 10:39 :
@ rendons à césar : pourquoi sarko le sacre saint de la reprise économique n a jamais supprimé les 35 h ? pourquoi les exilés ne sont jamais revenus sous son mandat ? et bien je vais vous le dire ;) car sarko était un expert médiatique qui faisait des effets d'annonce spectaculaire, mais malheureusement rien d'autre.... que ceux qui dirons le contraire, me citent simplement une mesure ayant relancer l'emploi, les exportations , et l'économie de notre nation
Réponse de le 05/09/2012 à 10:41 :
Oui, les lois Hartz, du nom de Peter Hartz, un homme convaincu de corruption qui a dû démissionner de son poste de PDG chez Volkswagen, je crois.
a écrit le 05/09/2012 à 9:36 :
La france est le 2eme pays,derriere l'allemagne,pour les investissements etrangers en europe et elle n'est pas competitive dans ce classement....
On peut se demander avec la suisse en premiere place quels sont les points retenus pour etre competitif....Encore une etude qui ne sert a rien,sauf a remunerer grcement les personnes qui ont mene ce "travail"(si on peu parler de travail)
Réponse de le 05/09/2012 à 9:49 :
encore une réaction pathétique. Il suffit de lire l'étude du WEF. Dans les études de ces dernières années, la Suisse est en géneral 1ère. Si le critère étaient la suffisance ou la capacité à se voiler la face, la France serait sûrement dans le Top 10.
Réponse de le 05/09/2012 à 9:59 :
La suisse premier c surement du a son industrie laitiere....ou a son statut de blanchisseuse d'argent sale....Et Singapour qui est aussi un paradis fiscales 2eme...Bon ok,tres objectif comme etude....
Réponse de le 05/09/2012 à 10:07 :
Je crois que c'est ça, le plus compétitif c'est là où ton argent te rapporte le plus. Dsl mais c'est pas en France ou en Allemagne
Réponse de le 05/09/2012 à 10:10 :
@minaccia
"encore une réaction pathétique..." Pourquoi en réaction à un commentaire, cela commence toujours par ce début de phrase ? mis à part pour rabaisser le destinataire du message, cela dit très "courageux" à travers des messages interposés !
"Si le critère étaient la suffisance" Et j'imagine que vous habitez de l'autre coté des Alpes ?
Pour info je travail avec des Suisses et croyez moi leur suffisance (pour certain) n'a d'égal que leur arrogance (envers les Français justement) !
Réponse de le 05/09/2012 à 10:12 :
@ rb,

Le grand nombre d'investissements étrangers en France n'est que le résultat de la captation des capitaux français par l'état, et, pour compenser, le rachat de pan entier de nos industries par des financiers étrangers. Cela ne créer pas de nouvelle activité, il ne s'agit que de changement de mains. Des capitaux rentre, ce qui serait positif, s'il n'y avait pas une forte incitation à l'évasion fiscale et un gaspillage abyssal de l'état en compensation.

Le calcul de la balance des paiements import/export n'a aucun sens économique. Lire, pour s'en convaincre le toujours visionnaire F. Bastiat : http://bastiat.org/fr/balance_du_commerce.html
Réponse de le 05/09/2012 à 10:14 :
Avant de faire vos remarques franco-française, regarder un peu plus loin et vous verrez pourquoi la Suisse ou singapour sont premier et deuxième. En suisse il n'y pas que le chocolat et les banques... c'est sure on fabrique pas des RENAULT ou Peugeot, mais il y a une industrie à haute valeur ajoutée.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:15 :
Tout le monde s'enflamme à cause de la position de la Suisse. Ok, actons que la Suisse est "hors concours" à cause de sa position privilégirée. Mis à cela, quelqu'un aurait-il quelque chose à dire ?
A la question débile de JPROHEL, si je n'étais pas résident français, je pourrais rétorquer : "et en France, on produit quoi à part des chômeurs, du fromage et du vin ?". Quand on s'intéresse à des études qui visent d'autres pays, il faut sortir des clichés de base pour élever un peu le débat, sinon il ne sert à rien.
Réponse de le 05/09/2012 à 10:17 :
C'est le WEF! les gens qui ont bossés sur cette étude viennent de partout dans le monde, on parle pas d'un groupe privé de consultants tout de même là.
De toute manière, vous allez dire que c'est parce que le WEF est à Genève, non??
L'OCDE tire les mêmes conclusions et ils sont à Paris, mais ils sont sûrement à leurs bottes?
Réponse de le 05/09/2012 à 10:18 :
Mais que racontez vous?Singapour Paradis fiscale? C'est tellement facile de blame les autres.C 'est peut etre nos fiscalite qui est prohibitive a la creation de richesse?Non c'est la faute a singapour, la Suisse etc..
J'habite a Singapour et je paie des impots, tout comme les societes. Par contre on en paie moins.
Source: http://singapouresque.blogspot.com/2010/11/singapour-paradis-fiscal.html
Réponse de le 05/09/2012 à 10:21 :
la réaction est pathétique car elle s'attaque au messager et visiblement en France, toute vérité n'est pas bonne à dire. Critiquer le boulot du WEF et les traiter de gens grassements payés qui ne servent à rien, c'est "courageux"? Ca n'est pas les "rabaisser"? pfff..
Réponse de le 05/09/2012 à 10:23 :
je ne sais pas trop quels sont les critères de l'étude mais attention aux investissements étrangers en France :
en 2008 23.1% de ces investissements viennent du ... Luxembourg !
Les entreprises Françaises "délocalisent" les bénéfices au Luxembourg via des holdings (pas d'impôts en France) et réinvestissent en France pour leurs besoins courants.
On est tout fier mais ce n'est qu'illusion d'investissements étrangers.
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=T10F144
Réponse de le 05/09/2012 à 10:50 :
Vous remarquez un commentaire pas forcement très intelligemment et répondant avec la même subtilité... en insistant bien sur le fait qu'en France, nous sommes suffisant ect ect (personnellement je bosse 40 à 42h/ sem voir plus donc...)
Ce que je note surtout c'est votre jugement acerbe envers les Français, je ne sais pas ce qu'ils vous ont fait, croyez moi je fait beaucoup (beaucoup beaucoup) d'effort pour travailler avec certains collèges suisses allemand. Une vérité est toujours bonne à dire si c'est constructif et en ne crachant pas son venin Anti-Francais.
Réponse de le 05/09/2012 à 11:25 :
Faire payer plus d'impots ne veut pas forcément dire perdre sa compétitivité. Par rapport aux critères de cette étude, je dirais que dans ce cas là, ça dépend plutot de ce qu'on fait des impots prélevés ? C'est certain qu'un banquier aurait 1001 idées pour les faire fructifier (surtout en ces temps de crise...).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :