Chavez réélu : le Venezuela reste fidèle au "socialisme bolivarien"

 |   |  227  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président Hugo Chavez, chantre du "socialisme bolivarien", a été réélu président du Venezuela dimanche, avec 54,42% des voix.

La République bolivarienne du Venezuela devrait être menée par Hugo Chavez pendant encore au moins six ans. Avec 54,42% des suffrages contre 44,97% pour son opposant Henrique Capriles Radonski, le président sortant a été réélu dimanche pour la troisième fois depuis l'adoption de la constitution de 1999. Le rival d'Hugo Chavez, âgé de quarante ans, compter tourner la page du "socialisme bolivarien" et revenir à une économie de marché.

Mais le président sortant, qui a été soigné pour un cancer, bénéficiait cependant d'une avance dans l'opinion. Peu après l'annonce officielle des résultats, ce dernier s'est exclamé sur Twitter: "Merci à mon peuple aimé !!! Vive le Venezuela !!! Vive Bolivar !!!" et "Merci mon dieu ! Merci à tous et à toutes."(voir ci-dessous).

 

 

Vers un ralentissement de la croissance?

 Cette élection se déroulait alors que les perspectives sont plutôt mitigées pour l'économie du pays. La puissance pétrolière devrait voir son économie croître de 4,7% cette année après 4,2% en 2011, selon le Fonds monétaire international. Toutefois, pour l'an prochain,  l'institution prévoit un rythme moindre à 3,2%. Le pays est par ailleurs en proie à une forte inflation évaluée à environ 30% par an.

--> pour aller plus loin: L'élection de trop pour Hugo Chavez?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2012 à 8:02 :
L'intelligence, c'est comme les parachutes : quand on rn a pas, on s'écrase !
a écrit le 08/10/2012 à 13:51 :
Il vaut mieux quand même mieux vivre à Alep qu'à Caracas.
a écrit le 08/10/2012 à 12:03 :
chavez à organisé un systeme fait de clientèlisme( grace à la manne du pétrole) et de controle des medias allant parfois jusqu'à l'interdiction. Cette élection est donc tout sauf légitime dans un régime qui n'a de démocrate que l'apparence.
Réponse de le 09/10/2012 à 8:36 :
@Tyler, "plusieurs ONG ont pointes de graves inegalites de temps de parole entre Chavez et Capriles" les sources ?
a écrit le 08/10/2012 à 9:49 :
JG,M92,ouuhhhhh,ou etes vous? Le socialisme c bien aussi!
a écrit le 08/10/2012 à 7:59 :
La croissance pour la croissance sans le bonheur du peuple ne peut intéresser que les financiers et opportunistes, il est difficile d'utiliser des normes étrangères pour faire la comparaison...!
a écrit le 08/10/2012 à 7:35 :
Ah ! Vous voyez bien que seul le socialisme peut mener au bonheur des peuples !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :