Moody's s'inquiète de la croissance du crédit en Chine

 |   |  241  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Moody's maintient ce mardi la note de la dette souveraine chinoise à "Aaa3" mais a décidé d'abaisser sa perspective de "positive" à "stable".

Coup de semonce pour la Chine. L'agence de notation Moody's a décidé ce mardi d'abaisser à "stable" la note de sa dette souveraine, qui reste à "Aa3". Auparavant, la perspective était "positive". Autrement dit, à moyen terme, sa notation ne devrait pas être relevée.

Besoins d'emprunt des administrations locales

En cause: les risques posés par les besoins d'emprunt des administration locales.  A ce niveau, "la dépendance budgétaire par rapport aux ventes de terrain introduit un niveau élevé de vulnérabilité vis-à-vis de la volatilité du marché immobilier", estime Moody's. L'agence indique en outre que l'économique chinoise est confrontée à "la croissance élevée du crédit", y compris des prêts informels, mais ces derniers "ne posent pas de risques systémiques". La semaine précédente, une autre agence, Fitch, avait dégradé la note de la Chine en yuan en raison de craintes liées à l'explosion des crédits bancaires et à leur manque de transparence.

7,5% à 8% de croissance prévue en 2013

Toutefois, "les fondamentaux du crédit pour la Chine sont soutenus par le maintien d'une forte croissance économique sur fond d'inflation faible", relève Moody's qui fait observer que Pékin a une "position externe de paiements exceptionnellement forte". L'agence prévoit une croissance comprise entre 7,5% et 8% dans le pays cette année. Ensuite, Moody's table sur un ralentissement qui devrait conduire le PIB chinois à ne progresser que de 6% à 7% au cours de la décennie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :