L'Argentine refuse tout remboursement de dette aux "fonds vautours"

La cour d'appel de New-York a donné raison à deux fonds d'investissements qui refusaient la restructuration de la dette argentine en 2001. La Cour suprême doit encore confirmer cette décision. Mais, déjà, Buenos aires dit non.
Christina Kirchner, la présidente argentine. (photo Reuters)
Christina Kirchner, la présidente argentine. (photo Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La crise de la dette, l'Argentine connaît bien. Elle risque même d'en subir de nouvelles conséquences. La cour d'appel de New-York a en effet donné raison à des fonds d'investissement menés par NML Capital et Aurelius Capital Management Corp., surnommés "fonds vautour", qui exigent le remboursement de l'intégralité de leurs créances. 

Buenos aires dénonce des fonds "voyous"

Le ministre argentin de l'Economie, Hernan Lorenzino, n'a pas attendu le verdict de la Cour suprême, qui doit valider ou rejeter cette décision dans les prochaines semaines, pour en contester la conclusion. "Nous allons continuer à payer (la dette) comme nous l'avons fait jusqu'ici, dans les mêmes termes", a affirmé le ministre le 25 août. Il a qualifié les fonds de "voyous". 

La faillite de 2001

Retour en arrière. En 2001, Buenos Aires se retrouve confrontée à une faillite historique. En 2005 et 2010, le pays concluait des accords avec ses créanciers pour restructurer une dette de quelque 100 milliards de dollars. Ceux-ci acceptaient à chaque fois de perdre près de 70% de leur dû. Une partie d'entre eux, surnommés les "fonds vautours", exigence cependant remboursement et intérêt. 

Un précédent fâcheux?

En novembre, un juge new-yorkais, estimant qu'il y avait discrimination dans le traitement des créanciers de la république argentine a ordonné un dédommagement de 1,3 milliard de dollars. La cour d'appel est allé dans le même sens. Reste à la Cour suprême de se prononcer. Une décision défavorable à l'Argentine remettrait en cause le principe même de restructuration de la dette, tel qu'il peut-être pratiqué dans d'autres pays. D'après le Wall Street Journal, c'est ce que craindrait le Fonds monétaire international (FMI).

(article créé le 23/08/2013, mis à jour le 26/08/2013 à 10:44)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 84
à écrit le 28/08/2013 à 1:55
Signaler
"la force prime le droit" et dans cette affaire, malgré les apparences, la force est du côté de l'Argentine, c'est heureux et c'est moral : vous voyez l'US Navy faire le blocus du Rio de la Plata pour recouvrer ces créances ? Pour les autres pression...

à écrit le 26/08/2013 à 13:39
Signaler
Si nos politiques etaient de cette trempe...nos politiques diraient oui+ commissions pour eux....

à écrit le 25/08/2013 à 15:50
Signaler
Fonds vautour, pourquoi il y a des fonds qui ne le sont pas ?

le 27/08/2013 à 21:43
Signaler
Pas mieux....

à écrit le 25/08/2013 à 8:42
Signaler
Quand les USA seront en faillite, la cour suprême déclarera : "le dollar qui ne vaut plus rien est notre monnaie mais c'est votre problème"...

le 27/08/2013 à 21:44
Signaler
Les USA SONT en faillite !!!

à écrit le 24/08/2013 à 18:12
Signaler
Un état ne devrait pas avoir le droit de s'endetter envers autrui à part ses propres citoyens, qu'il puisse rembourser en monnaie ou service créés ad hoc s'il le faut. Le seul cas particulier serait celui de guerre ou de de grande catastrophe naturel...

à écrit le 24/08/2013 à 15:01
Signaler
Il est effectivement scandaleux qu'un tribunal US intervienne concernant des créanciers US avec un débiteur étranger; aucune neutralité et crédibilité dans ce jugement. Tout ce cirque juridique m'amène à un constat : un Etat ne devrait jamais s'endet...

le 24/08/2013 à 18:20
Signaler
Que dire de plus, le fait n'est pas nouveau déjà dans les années 185O, par des pots de vin ce pays voulait annexer le Canada

le 24/08/2013 à 18:25
Signaler
J'ai omis de dire voilà ce qui risque de nous arriver lorsque nous serons endettés jusqu'au cou ? Nous n'avons pas fait mieux lorsque la France de la 3iéme république avait prêté de l'argent à Haïti, Clémenceau, je crois avait menacé d'envoyer la tr...

le 26/08/2013 à 7:03
Signaler
@Marc. Un jour vous signerez un contrat, pour acheter disons une voiture. Celle-ci sera défectueuse. Le vendeur vous dira d'aller vous faire voi, refusant d'honorer la garantie promise au motif que le contrat signé ne faut rien. Si l'Argentine ne vou...

le 27/08/2013 à 15:36
Signaler
Marc75, analyse parfaite,vous parlez en vrai humaniste, cela fait plaisir. Rassurez-vous l'aigle/vautour impérialiste finira par manger la poussière ! 39/45 livraison du pétrole à Hitler, Bombes atomique Japon, Agent orange (monsanto) Vietnam, chemtr...

à écrit le 24/08/2013 à 14:26
Signaler
On parle du défaut souverain comme si c'était la pire chose qui puisse arriver pour un pays mais la réalité est bien autre, à commencer par le citoyen lambda qui en profite plutôt bien. Par contre, le pire est bien pour les créanciers, oui et c'est b...

le 24/08/2013 à 15:53
Signaler
Et qui sont nos créanciers , à votre avis ?

le 24/08/2013 à 16:03
Signaler
A TC: Quand , l'Etat français fera défaut, courez vite à votre banque. Car une heure après l'annonce du défaut, elle fera faillite ...avec votre argent dedans ! C'est con ! Bien sur, après une semaine, et après la nationalisation elle rouvrira: vous ...

le 24/08/2013 à 16:06
Signaler
Un investissement est une prise de risque, ne nous faites pas avaler le contraire.

le 24/08/2013 à 16:49
Signaler
Ce sont bien les créanciers qui doivent prendre leur perte, ils se font bien payer une prime de risque pour ça ! @Ducon : les banques en premier lieu. S'il y avait une justice en ce bas monde, Lhemann Brothers n'aurait pas dû être la seule grosse ban...

le 24/08/2013 à 17:57
Signaler
Bien sur, sauf que les "créanciers" c'est vous, à travers votre banque, votre compagnie d'assurance, votre caisse de retraite. Et quand l'Etat français fera défaut, c'est vous qui paierez au bout du compte. Riche ou pauvre.

le 24/08/2013 à 18:50
Signaler
@ 17:57 Pas forcément, si les banques en faillite sont nationalisées et qu'on procède à un stricte contrôle des mouvements de capitaux (voir le cas de Chypre où seulement les comptes de plus de 100000 ? ont été ponctionnés).

à écrit le 24/08/2013 à 13:37
Signaler
Une décision de justice ne dépend de rien d'autre que du parti pris politique des juges, la neutralité n'existe pas, et c'est pareil dans le journalisme dès qu'on s'éloigne du simple énoncé de faits pour entrer dans l'analyse. Mais tout de même, qu'e...

à écrit le 24/08/2013 à 13:14
Signaler
Les peuples n'ont que ce qu'ils méritent. Ils n'ont qu'à réfléchir avant d'élire des connards qui nous mènent à la ruine dans le monde entier.

à écrit le 24/08/2013 à 13:06
Signaler
Voilà un reportage intéressant pour mieux comprendre ce qui a conduit l'Argentine à faire défaut : https://www.youtube.com/watch?v=2IW2KFerGzo

le 24/08/2013 à 13:33
Signaler
C'est exactement ce qui va arriver à la France en raison de ce virus mondial qu'est le socialisme. L'on fait fuir les investisseurs qui seuls, avec les entreprises peuvent créer des richesses pour éradiquer le chômage et la misère. Mais les peuples s...

le 25/08/2013 à 11:06
Signaler
Cher TC; Vous n'êtes pas obligé d'étaler vos convictions politiques candides comme de la confiture. Pour rappel: 600 milliards de dette supplémentaire lors du quinquennat précédent. A croire qu'il y aurait pire que les socialistes à la feuille d'...

le 25/08/2013 à 19:25
Signaler
@Barracuda : Cher Barracuda, pour votre gouverne je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni du centre, ni des extrêmes. Et je préfère de loin avoir des "convictions politiques candides" que de créditer de mon vote un quelconque parti politique qui se ...

à écrit le 24/08/2013 à 11:01
Signaler
Le cas argentin est un cas d'école de l'arnaque. Résumons assez rapidement : Pour une raison étrange et inconnue les USA attribuent la parité de la devise argentine avec $US. Bientôt des fonds dont de nombreux israéliens accourent, la hot monnaie sub...

le 24/08/2013 à 11:49
Signaler
C'est l'Argentine qui s'est accrochée au dollar, les USA n'y sont pour rien. Le dollar ayant, par la suite fortement augmenté, l'économie argentine n'a pu suivre, Décision des argentins de décrocher, avec les résultats connus! Dévaluation de 40% par...

le 24/08/2013 à 12:34
Signaler
Non,@Jika. Il est facile de comprendre que si tout pays pouvait s'accrocher de son propre chef au dollar américain, tout le monde le ferait! La distorsion monétaire est l'un des principaux axes de pouvoir économique dans le monde, si ce n'est le seul...

le 24/08/2013 à 13:02
Signaler
@Jika : 1/ la corruption au plus pouvoir de l'Etat argentin a été la résultante de ce choix de parité avec le dollar et de libéralisation de presque tous les secteurs de l'économie du pays, pour faire profiter de la manne des privatisations à des ent...

le 24/08/2013 à 15:22
Signaler
Plus le pourcentage de la devaluation par rapport a l'euro ! Les créancier n'accepteront pas de perdre ce montant sur les dettes en cours! Ce serait une rupture de contrat, même en droit français.

le 24/08/2013 à 15:29
Signaler
Ce que je dit est aussi valable pour nos dettes personnelles en cours et celle des entreprises, pas seulement celle de l'Etat!

le 24/08/2013 à 15:38
Signaler
Si le Monténégro a pour monnaie nationale l'euro ce n'est pas de notre volonté mais celle des Monténégrins qui ne font pas partis de l'union ni de l'euroland.

le 24/08/2013 à 15:51
Signaler
+1 à Jika, le seul à réflechir avec sa tête. A TC : et une fois que vous aurez dévalué de 50% ( et donc fait augmenter de 100% les prix de la moitié des produits consommés par les Francais ), et envoyé paître les créanciers, je suppose que vous paie...

le 24/08/2013 à 16:02
Signaler
Les ovnis ont également prêté de l'argent a l'Argentine afin d'envahir l'île aux enfants ! Pouvez-vous m'envoyer vos sources documentaires avant que je dévoile les miennes ?

le 24/08/2013 à 17:00
Signaler
@Odilon : 50% ça vous est venu juste comme ça ? Mdr ! Et si vous lisiez plutôt des analyses sérieuses, comme celle qu'a faite Natixis, par exemple ? @Jika : les créanciers n'auront pas d'autre choix que celui d'accepter, de la même façon que si nous ...

le 24/08/2013 à 18:40
Signaler
En Argentine aussi, ils croyaient que le Peso ne devaluerait que de 10-15%. Il a en fait devalue de 40%. Les prix de tous les produits importes ont augmente en proportion. Aujourd'hui, apres que le niveau de vie ait baisse de 30%, l'inflation demeur...

le 24/08/2013 à 18:42
Signaler
@TC Mais les creanciers , c'est VOUS !

à écrit le 24/08/2013 à 10:31
Signaler
Voila une nouvelle appelation: "fonds vautour", ........... donc des que vous exigez de l´autre de respecter les termes d´un contrat, on vous appelle "vautour". ..... Je me demande pourquoi les finnanciers continuent a prendre des risques qui comme...

à écrit le 24/08/2013 à 9:42
Signaler
Donc la justice américaine ordonne à un Pays souverain, l'Argentine, de rembourser les pauvres investisseurs qui se sont sucrés pendant des années sur le dos de ce pays avec des taux d'intérêts monstrueux, JUSTEMENT, parce que ces pourris ont prêté d...

le 24/08/2013 à 10:33
Signaler
Mieux vaut s'abstenir que d'écrire de telles balivernes, déjà lues des milliers de fois. Lorsqu'on a rien d'intelligent à dire on s'abstient....

le 24/08/2013 à 11:23
Signaler
Parle pour toi

le 24/08/2013 à 12:14
Signaler
Totalement d'accord avec toi Fabien, et ignores ces critiques non argumentées qui pollue.

à écrit le 24/08/2013 à 9:15
Signaler
L?Europe se prépare à imiter l?Argentine, ou réaliser une opération de type Chypre, voire les deux. Il sera difficile (sans que les gens descendent dans la rue et deviennent violents) d'expliquer que l'on doit augmenter des impôts si les deux problè...

à écrit le 24/08/2013 à 8:58
Signaler
La degringolade de ce pays continue ...après avoir fixé une parité de change irréaliste face au $, après avoir ruiné ses citoyens en bloquant leurs comptes bancaires et les remboursant en pesos dévalués, après avoir ruiné ses préteurs étrangers e...

le 24/08/2013 à 10:53
Signaler
J'ai été en voyage à Buenos Aires récemment et je n'ai pas eu l'impression du tout d'être dans une ville du "quart monde". J'ai été assez étonné du niveau de vie des argentins, plutôt élevé, qui ne m'a pas semblé très différent de celui des habitants...

le 24/08/2013 à 12:01
Signaler
Je vis en Argentine depuis 7 ans et la situation économique est très préoccupante, nous avons le 2º taux d'inflation le plus élevé au monde, derrière le Vénézuela. A votre liste de décisions gouvernementales absurdes, il faut ajouter le blocage des i...

le 24/08/2013 à 13:06
Signaler
En Argentine, il y a de l'argent comme il n'y en a jamais eu. Honnêtement un Argentin de la classe moyenne n'a pas grand chose à envier à un Européen de la classe moyenne, le niveau de vie est même plutôt meilleur qu'en Europe du sud. Le crédit est t...

le 24/08/2013 à 13:10
Signaler
Le socialisme mondial nous fera tous "sauter", mais les peuples ne s'en rendent pas compte..??

le 26/08/2013 à 9:15
Signaler
Vous vivez en Argentine comme catalina ou vous lisez seulement dans le marc de café ?

le 26/08/2013 à 11:53
Signaler
En même temps si les importations sont bloquées et que le pays exporte toujours, les réserves de change ne devraient pas si mal se porter (toutes choses égales par ailleurs) ?

le 26/08/2013 à 21:28
Signaler
La question est simple, mais la réponse est complexe. La balance commerciale argentine est excédentaire depuis 2002. Ça fait rêver, non ? Si on y regarde de plus près, c'est moins enthousiasmant. Si la balance commerciale progresse moins vite que l'i...

à écrit le 24/08/2013 à 8:37
Signaler
Le défaut est un fusil à un coup très efficace pour le suicide économico-social? tant que les Prêteurs n'ont pas une mémoire de poisson rouge et/ou une rapacité de Rentiers improductifs, évident pléonasme.

à écrit le 24/08/2013 à 2:29
Signaler
Après la décision de Cour suprême l'Argentine pourra toujours ne pas payer..ar même si le droit américain s'applique, en cas de refus de paiement par l'Argentine, ce 'est ps Obama qui va aller envahir l'Argentine..L'Argentine s'en est très bien sorti...

le 24/08/2013 à 8:13
Signaler
ultor, Le problème est que, si un Etat peut déclarer faillite un jour, il aura "beaucoup" de mal ensuite à emprunter de nouveau ! Les créditeurs ne sont pas stupides...

le 24/08/2013 à 8:51
Signaler
Yves, ce que tu dis est vrai dans les cas des personnes physiques et des entreprises. Par contre, dans le cas des pays, on dirait que "les marchés n'ont pas de mémoire". Le risque pays se calcule selon les possibilités financières d'un pays à faire f...

le 24/08/2013 à 8:57
Signaler
Je suis d'accord avec Utor sur les fonds vautour. J'ajoute que cette jurisprudence est très inquiétante car il est indispensable qu'un pays puisse restructurer sa dette en cas de sur-endettement. D'ailleurs, le pays n'est pas le seul responsable ... ...

le 24/08/2013 à 9:14
Signaler
bonjour, détrompez-vous. Les marchés ont au contraire une très longue mémoire ! Cette mémoire explique d'ailleurs pourquoi, les russes se sont efforcés, il y a peu, de rembourser l'intégralité de l'emprunt russe d'avant la révolution de 17... De tout...

le 24/08/2013 à 11:03
Signaler
Les russes ont remboursé l'emprunt russe ?? C'est une blague ?

le 24/08/2013 à 11:57
Signaler
Mais oui et ce n'est pas une blague! Mais avec le peu de titres restés en circulation! On devrait plutôt parler de rachat des titres de la dette.

à écrit le 24/08/2013 à 2:19
Signaler
c'est donc un tribunal ricains qui va imposer sa loi a un etat legitime !

le 24/08/2013 à 8:35
Signaler
@supercalculs: Oui! Et que cela vous plaise ou non.

le 24/08/2013 à 8:57
Signaler
@cjesus @supercalcus En effet, au moment d?émettre ses titres de dette, l'Argentine a choisi des tribunaux étrangers pour régler des éventuelles disputes avec les investisseurs. C'est une façon de rassurer les marchés. C'est pourquoi un tribunal amé...

le 24/08/2013 à 9:38
Signaler
Et ensuite ? Une fois le Jugement favorable au Fond Vautour....Comment les USA vont il le faire appliquer par un Etat Souverain -L'Argentine- ? Impossible, c'est un bout de papier......comme les emprunts Russe !!!!

le 25/08/2013 à 21:28
Signaler
Par saisie de tout avoir argentins à l'étranger .Un bateau argentin a deja été saisi !Le reseau d'amitié des pays autour des USA peut forcer le pays d'une maniere ou d'une autre à payer et ils le ferront du Canada à l'Australie ,de l'europe au pays d...

à écrit le 24/08/2013 à 1:47
Signaler
On a là encore une fois un pays qui a appliqué les recettes du FMI...

à écrit le 23/08/2013 à 22:43
Signaler
Vous empruntez, vous honorez VOS DETTES. Si non démerdez-vous!

le 24/08/2013 à 1:18
Signaler
vous pretez, c'est à vos risques. Si non démerdez vous!

le 25/08/2013 à 21:30
Signaler
@pipo c'est d'accord, mais plus jamais on ne prete aprés on verra .....

à écrit le 23/08/2013 à 21:27
Signaler
L'Argentine n'a qu'à déclarer cette dette "odieuse" : voir la définition de "dette odieuse"

le 25/08/2013 à 21:34
Signaler
@faya!Dette odieuse c'est une connerie .Tu veux pas rembourser t'es paria partout dans le monde et plus personne ne te prete meme à 1000 % !Le moindre bien qui sort du pays est saisi et personne ne veut te vendre ,personne ne veut ta monnaie de merde...

à écrit le 23/08/2013 à 21:10
Signaler
Ce qui serait intéressant de savoir c'est au nom de quoi l'Argentine, état souverain, devrait se soumettre à la loi américaine...

le 23/08/2013 à 22:08
Signaler
La documentation des obligations devait etre en loi de NY tout simplement et si l'Argentine veut pouvoir exister sur les marches, ils devront ce soumettre aux decisions des courts de la jurisidiction prevu dans la documentation...

le 23/08/2013 à 22:21
Signaler
Parceque toutes les dettes de l'Argentine ont été émise sous le régime de droit américain ...

le 24/08/2013 à 1:03
Signaler
Pour info, le droit américain s'applique aussi en France. Cela rendu possible car cela ne "trouble pas l'ordre public". Vérifiez, vous verrez.

le 24/08/2013 à 1:42
Signaler
Pour info, non.

le 24/08/2013 à 9:41
Signaler
Le Droit "Américain" ne s'applique pas en France....! Il faut obtenir l'Exequatur....C'est à dire un jugement Français.

à écrit le 23/08/2013 à 20:53
Signaler
En même temps si tu commences à autoriser un traitement de faveur pour certains créanciers... tous les autres te retombent dessus. J'imagine que la dette détenue par ces 2 fonds a été rachetée après la restructuration pour 3 fois rien en plus ... Que...

le 23/08/2013 à 21:56
Signaler
garden, si un Etat peut déclarer faillite un jour, il aura "beaucoup" de mal à emprunter ensuite ! Les créditeurs ne sont pas stupides...

à écrit le 23/08/2013 à 20:49
Signaler
Ce n'est que la cour d'appel de New York ? cela veut tout dire

à écrit le 23/08/2013 à 20:40
Signaler
@ cjesus renseigne toi sur le principe des fonds vautour avant de critiquer ...

à écrit le 23/08/2013 à 20:28
Signaler
L'Argentine a emprunter, elle DOIT REMBOURSER!!! Il n'y a pas de "haircut" qui vaille, ainsi vont les affaires. Vivement quand ce sera le tour de le Grèce, on va bien rigoler!

le 23/08/2013 à 22:03
Signaler
Ya vraiment des indecrotables, continuons de faire tourner le systeme comme ça, tout va tellement bien!!!!!!

le 23/08/2013 à 22:23
Signaler
@cricri35 : alors dans ce cas pourquoi préter à un pays si demain il décide de vous dire d'aller vous faire voire ailleurs ... Autant qu'ils (les Etats) se débrouillent ...

le 24/08/2013 à 2:42
Signaler
cui qui empreinte en politique est évidément pas le même que ce lui censé payer. Au fait, qui sont les prêteurs ? des avocats ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.