G20 : Vladimir Poutine reste à Brisbane

 |   |  334  mots
Vladimir Poutine à Brisbane (Australie) à l'occasion du sommet du G20.
Vladimir Poutine à Brisbane (Australie) à l'occasion du sommet du G20. (Crédits : Reuters)
Chahuté par les pays Occidentaux sur son attitude vis-à-vis de l'Ukraine, le président russe a décidé de quitter le sommet du G20 plus tôt que prévu.

C'est la confusion à Brisbane où se déroule le sommet du G20. Après avoir menacé toute la journée de claquer la porte du sommet, un porte-parole de la délégation russe a annoncé que Vladimir Poutine s'en irait plus tôt que prévu, avant qu'un démenti ne soit fait plus tard dans l'après-midi de samedi. "C'est faux. Le président participe à tous les événements (du G20)", a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole de la délégation russe.

Il faut dire que le chef d'Etat était chahuté en raison de son implication dans la crise ukrainienne. Barack Obama s'était dit décidé "à s'opposer à l'agression russe contre l'Ukraine, qui représente une menace pour le monde". De son côté, les Européens par la voix d'Angela Merkel, envisageaient d'infliger de nouvelles sanctions financières contre des personnalités russes.

L'affaire des Mistral

Avec la France, Vladimir Poutine s'est montré ferme et a mis en garde son homologue, François Hollande. Il l'a ainsi enjoint à "minimiser les risques et les conséquences négatives" des tensions internationales. Sans citer explicitement cet exemple, le président russe faisait référence à la livraison des navires de guerre Mistral que Paris rechigne à honorer en raison du conflit ukrainien.

Un huis clos avec David Cameron

Vladimir Poutine a toutefois pu s'entretenir avec le Premier ministre britannique, David Cameron en huis clos. Le but était alors d'améliorer les relations entre l'Union européenne et la Russie.

"Vladimir Poutine et David Cameron ont exprimé un intérêt pour la restauration des liens entre la Russie et l'Ouest et l'adoption de mesures efficaces pour régler la crise ukrainienne ce qui facilitera l'abandon de sentiments conflictuels", a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Ce départ entache le sommet du G20 de Brisbane. Le Premier ministre australien, Tony Abbott avait pourtant demandé à ce que "quels que soient les désaccords, il y ait au moins de la chaleur humaine entre nous".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/11/2014 à 12:32 :
Si Poutine ne veut plus être chahuté, il lui suffirait de fermer la frontière entre la Russie et l'Ukraine de l'est et laissez le peuple ukrainien décider tout seul de son avenir, par un vote sans militaire armée devant les urnes.
Réponse de le 16/11/2014 à 13:13 :
@Lol: fermer les frontières parce que les autres le demandent est une grave atteinte à la souveraineté des pays et qui auraient des conséquences dans le futur si on y cédait !!!
Réponse de le 16/11/2014 à 15:50 :
il y a 1 milllion de personne qui on fuit la douce" Ukraine" .. il peu pas fermer
Réponse de le 16/11/2014 à 19:16 :
Un cesser le feux est en vigueur
Réponse de le 16/11/2014 à 20:23 :
Vos commentaires imbéciles me font penser à ce mot de Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." Pensez-y.
Réponse de le 17/11/2014 à 15:46 :
ce troll est bidon comme son pseudo, il faut l'interner dans une clinique psychiatrique plutôt.
a écrit le 16/11/2014 à 12:25 :
Plutôt insultant de traiter Poutine d'homologue de Hollande ! Poutine receuille 6=plus de 60% des voix dès le 1er tour, alors que Hollande en recuielle environ 20 et est actuellemnebt plus près des 10% que des 20. Par ailleurs, la Russie est en superficie le plus grand oays du monde et a une population largement supérieure à celle de la France. On est un peu dans le scénario de la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf, non :-)
Réponse de le 16/11/2014 à 12:36 :
Poutine est complètement à la ramasse face au président Bouteflika, qui ne dépasse avec 82% de voix lors de son élection ! A la rue, la Russie...
Réponse de le 16/11/2014 à 12:50 :
Avec 80%, il a battu à plate couture le petit Poutine.
Réponse de le 16/11/2014 à 17:35 :
Castro recueille 99,98% des suffrages à chaque élection bidon !
Cela fait-il du régime castriste un modèle de démocratie et d’adhésion à la dictature communiste ?
Réponse de le 16/11/2014 à 20:25 :
Vous en devriez avoir honte !! :-((
a écrit le 16/11/2014 à 11:25 :
Très bonne analyse à laquelle j’adhère totalement.Tout se précipite en ce moment, un évènement succède à l’autre, on sent la fébrilité des instigateurs aidés par les (passez-moi la rudesse de l'expression) "Merdias" qui pour une diversion superflue usent de toute leur influence pour détourner notre attention sur les vrais problèmes du pays, et qui sont avant tout d’ordre économique ! ceci faisant, ils tentent comme de coutume par le mensonge et la manipulation de nous opposer les uns aux autres appliquant à la lettre leur plan machiavélique dont ils sont coutumiers. Aux abois ils sont prêts à tout, sans scrupule ils sèment la haine et la discorde entre les peuples. Vous avez raison, mon bon zozo, Soros n'est pas Selles mais c'est quand-même un champion pour envoyer ses balles dans le camp des autres. A bon entendeur....
a écrit le 16/11/2014 à 11:01 :
Certains me répondront que les chiffres ne sont pas fiables, mais la comparaison des côtes de popularité de Poutine dans son pays et de Hollande dans le notre laissent à réfléchir... Entre un type à la poigne de fer et une lavette, le peuple à vite fait son choix. Ça doit être humain. Perso, si je dois suivre un chef, je préfère savoir qu'il en a dans le pantalon, et qu'il s'en serve pour autre chose que des escapades en scooter!
Réponse de le 17/11/2014 à 0:35 :
Parce que c'est avec ce que l'on a dans le pantalon que l'on réflechit?. Il faudra le faire savoir à tous ceux qui travaille inutilement sur le cerveau
Réponse de le 17/11/2014 à 6:13 :
Poutine contrôle tous les médias russes et il n'y a pas d'opposition libre, normal.
a écrit le 16/11/2014 à 10:48 :
les Ukrainiens sont russes de coeur, comme pour les immigres supprimons les aides et tout va s'arranger .cirer llles pompes des etats unis ne sert à rien ,regardez avec le £ IL LE MANIPULE BIEN COMME CELA LES ARRANGE L'UE ILS s'en foutent
a écrit le 16/11/2014 à 10:06 :
Pauvres Russes, après le joug des tsars et celui de Staline et de toute la clique qui a suivi qui aurait pu penser qu'ils pouvaient avoir encore pire.
Réponse de le 16/11/2014 à 11:00 :
Un tel niveau de naïveté me laisse pantois...
Réponse de le 16/11/2014 à 17:46 :
moi aussi !
a écrit le 16/11/2014 à 9:53 :
Ces occidentaux sont complètements immatures, ce ne sont pas des comportements d'adultes mais de bacs à sable... Et la concierge Merkel qui veut faire la guerre à la Russie et recommencer comme en 1914 !!
Réponse de le 16/11/2014 à 11:00 :
+ 1000
a écrit le 16/11/2014 à 9:04 :
Nos amis les Russes,
Nous les français, nous traversons actuellement une période difficile.
Nous n'avons presque pas un gouvernement, un qui puisse prendre des décisions.
Si vos navires ne sont pas livrés à la date prévue, c'est parce que les administrateurs
actuels de la France se sont laissés être manipulés par les États-Unis et les gangsters de l'Europe de l'Est.
Essayez de ne pas vous en vouloir à nous les français.
Vous vous rappellez certainement notre Général De Gaulle.
S'il était aujourd'hui le président de notre pays, il aurait envoyé les Americains à se faire voir,
il aurait certainement honoré la signature de la France et la Russie serait en possession de ses navires.
Allez, les amis. A la prochaine fois, quand la France retrouvera son indépendance !
Réponse de le 16/11/2014 à 9:55 :
Bien dit !
Réponse de le 16/11/2014 à 10:05 :
Sauf erreur ;-), de GAULLE avait approuvé l'entrée en guerre de la France suite à l'invasion de la Pologne...
Il faut revoir votre copie!
Réponse de le 16/11/2014 à 10:22 :
bravo ! bien vu !
a écrit le 16/11/2014 à 8:36 :
jusqu'à quand le peuple français va t'il supporter d'être représenté sur la scène internationale par un type mal fagotté qui déshonore la parole de la France? Croit-on réellement qu'en refusant de livrer les Mistral on va augmenter les commandes?
Business is business et les livrer serait la preuve que nous avons une politique indépendante et que nous ne sommes pas les toutous des autres!
C'est donc avec ses dents que le capitaine de pédalo creuse la tombe de tous les sans-dents..
Sans compter que la Russie n'oubliera jamais cette humiliation publique.
Ras le bol d'avoir honte d'être français!
a écrit le 16/11/2014 à 7:18 :
bien emmerdé secrètement de leur vassalité aux usa ;
a écrit le 16/11/2014 à 7:04 :
Quoi de plus normal que les médias occidentaux soient le porte voix des ténors atlantistes ? Patrons, rédacteurs et journalistes ne sont-ils pas élevés depuis le biberon à ces valeurs de Liberté, d’épanouissement de l’individu, que nous partageons tous c’est entendu. Mais que dire des haines qui y sont insidieusement mêlées, celle du communiste, celle du fonctionnaire, du lanceur d’alerte bref de tous ces troublions qui empêcheraient les intérêts privés de croître…en êtes vous si sûr ?
Quels sont les détrousseurs en réalité ?
En fin de compte ce n’est pas le partage qui nous à ruinés, honte sur nous, mais l’hyper égoïsme de quelques psychopathes. Ils dissimulent si habilement la paille qui nous suce en dénonçant ceux enclin au partage.
Ceci-dit leurs arguments ne sont pas tous à jeter. La générosité est grande pourvoyeuse de parasites.
Manifestement la pensée occidentale à un ver qui la ronge, et qui sans doute ne permettra pas à ce qu’elle devienne mature. Elle s’offusque de la montée en puissance des pays émergents qui pourtant ont adopté quasiment les mêmes règles…et ce même ver qui dévore la planète: le capitalisme.
Le raisonnement quasi philosophique tartiné par nos médias ne tient plus, la biscotte se brise, les gens, même les plus crédules se rendent compte de la supercherie; de plus en plus de « scribouilleurs » prennent conscience de leur aliénation.
Les stratégies des « sphères de pouvoir » sont de plus en plus belliqueuses, l’Etat qui servait leur anonymat, devient bouclier et bras armé. A l’évidence les gouvernements ne servent plus le peuple. Il n’y a pas de conflit «Est / West » mais entre dynasties occidentales régnantes et orientales émergentes.
A cet égard on pourrait croire que les néodarwiniens et autres écoles Autrichienne, ou de Chicago détiennent une vérité quand aux comportements humain, une compétition qui aboutit à une selection naturelle, qui élimine les faibles et rehausse l’espèce de façon salutaire. Une vision parcellaire qui les arrangent. Ces surpuissants montrent avant tout leur immense faiblesse, car sans argent ils ne sont rien. Ils n’aiment jouer aux cartes qu’avec des jockers !
Leurs érections sont des chiffres ou des mégatonnes, à défaut…
Difficile à ces prédateurs d’avoir une grandeur d’âme puisqu’ils raisonnent comme des animaux.
Non ces écoles de pensées sont des plus archaïques et féodales, vous en faites la constatation.
La vraie dimension humaine ne se résume pas à ce que l’on possède, mais à ce que l'on fait, ce que l’on est !
Le vrai développement de l’esprit ne sont pas les religions, mais des ailes...
Réponse de le 16/11/2014 à 11:03 :
Très bonne analyse, je suis tout à fait en accord avec vous. Félicitations !
a écrit le 16/11/2014 à 1:09 :
Le plus grand homme politique du moment, il défend les intérêts de son pays, par contre les USA, en Irak, Afghanistan, Yémen, Libye, qui est l’agresseur..?? je ne pense pas c'est les Russes... les Usa considère l’Europe comme une colonie ou une réserve naturelle...
a écrit le 16/11/2014 à 0:15 :
Poutine, dégage !!! N'emmerde pas les pays, qui ont le malheur d'être voisins de la Russie!
Réponse de le 16/11/2014 à 9:43 :
Quand vous serez dans l'Europe vous changerez peut être d'avis ....
Réponse de le 16/11/2014 à 11:06 :
Pour un naturel de Kiev vous écrivez pas mal en français, par contre vos propos sont d'une nullité épouvantable…. bon dimanche.
a écrit le 15/11/2014 à 23:56 :
qui préféreriez-vous avoir comme modèle entre les différents chefs d'Etat actuels , anciens , ou défunts : Sarko , kadhafi , Assad, Vladimir , Staline , le Furher , "le mou ou le gras , comme on veut" , Obama , le "Duce" , etc... , le résultat n'est pas évident !
a écrit le 15/11/2014 à 23:39 :
Les occidentaux confondent russe avec africains ou arabes qu'ils peuvent manipuler a leur guise.poutine n'est pas kadhafi,bagbo ou sankara.tentez poutine et vous serez réduit en cendre.ça ne sera pas la guerre d'Irak,de ll'Afghanistan ou même la lybie.
Réponse de le 16/11/2014 à 0:39 :
Les coucouilles qui tremblent contre un pays ayant un PIB inférieur à la France, marrant ça.
Réponse de le 16/11/2014 à 11:18 :
Dans la liste du FMI : Russie,est la 6ème économie du monde (3'559 Kmilliards) ; la France est la 8ème économie (2'587 Kmilliards). Vous lisez sans lunettes ou… ?
a écrit le 15/11/2014 à 23:11 :
quels sont les sports favoris des chefs d'Etat actuels : pour le notre actuellement , le sport en chambre , pour le précédent , la pédale"douce" , pour Vladimir comme pour myself , tous les sports , mais pour Obama , et les autres , mystère !
a écrit le 15/11/2014 à 22:40 :
Vladimir Poutine commet beaucoup d'erreurs et, en outre, il est un dictateur. C'est la vérité. Malheureusement je ne peux pas le défendre. Je suis une personne raisonnable.
Réponse de le 16/11/2014 à 11:19 :
Ronaldo, vous m'avez fait penser à ce mot de Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." Bonne nuit !
a écrit le 15/11/2014 à 21:39 :
Incroyable ignorance ou mauvaise foi de gens incultes soumis aux médias qui ne le sont pas davantage.La Russie est née en Ukraine ainsi que l'écriture cyrillique.Vouloir nier l'évidence est de la mauvaise foi, ou pis, une sottise incalculable ! Notre civilisation et nos cultures sont proches.
Que les autres pensent ce qu'ils veulent- d'évidence ils ont tort- surtout les Australiens, mal renseignés.
a écrit le 15/11/2014 à 21:35 :
Il me semble mque l'ignorance de l'H
a écrit le 15/11/2014 à 21:29 :
c'est normal je n'ai pas fait l'Ena et autres écoles prestigieuses , mais pourquoi l'Occident considère-t'il l'etat russe avec mépris ?
Réponse de le 16/11/2014 à 0:43 :
On est tous jaloux des Bombasses Russes, voila tout. Tu m'étonnes que l'armée Russe sache tirer.
Réponse de le 16/11/2014 à 11:19 :
Une enquête intérieure menée au sein de l'armée américaine a révélé qu'il y a des problèmes récurrents aux forces nucléaires stratégiques des Etats-Unis. Selon la même enquête ces "problèmes récurrents" sont susceptibles de saper la "sécurité et l'efficacité" de la dissuasion nucléaire US. Or depuis quelques années que les journalistes d'investigation américains (apparement de loin plus sérieux que leurs confrères tricolores) font état des systèmes malmenés. Perso je ne crois pas que les néocons(ervs) de Washington veulent faire la guerre à la Russie qui est plus puissante qu'eux, ce serait suicidaire. En plus il ne faut pas oublier que la Chine a des plus en plus intérêts en Russie et elle n'irait pas les laisser aux US et ses sbires anglo-saxons. C'est une guerre perdue d'avance pour les Etats-Unis et ils doivent y renoncer et devenir une nation à la hauteur de leur réalité, sans plus d'enfumage hollywoodien.
a écrit le 15/11/2014 à 21:24 :
Vous tenez un discours de haine, Monsieur, vous vous en rendez compte ? j'observe vos propos maladivement gorgés de haine contre tout ce qui russe dans ce forum et peux vous le dire. Les Russes sont des Européens, Monsieur, nos cultures et nos traditions sont imbriquées, nous avons des histoires presque communes, que les non-Européens le veulent ou pas. Ces sont des discours de quelqu'un qui suit un schéma pré-établi et qui se borne à toujours répéter les mêmes noms, les mêmes faits, les mêmes arguments, comme si cet exercice de tapoter des textes gorgés de haine puisse lui procurer un plaisir presque orgastique, quelque part.

C'est assez préoccupant de vous lire, car dans un moment de crise économique grave comme celle que nous vivons actuellement, nous avons plutôt besoin des discours à l'opposé des vôtres, des textes qui puissent nous redonner de l'énergie nécessaire pour affronter les mauvaises nouvelles du quotidien. Vos discours haineux ne nous apportent aucune aide, bien au contraire, ils ne font qu'assombrir davantage nos espoirs d'un monde plus juste et sans guerres. Pensez-y.
Réponse de le 15/11/2014 à 23:01 :
Ou tu as vu de la haine?
Réponse de le 16/11/2014 à 11:21 :
Hé, tigre de papier, donc c'est toi kelesis le troll ? pourquoi as-tu changé de pseudo ? je ne comprends pas….
a écrit le 15/11/2014 à 20:55 :
Par où sont-elles passées mes répliques ? elles ont été censurées…. ? et pourquoi ? pourtant elles étaient à la régulière. C'est curieux, j'actualise la page à maintes reprises et je ne les vois pas. Dommage pour le débat….
Réponse de le 15/11/2014 à 21:11 :
Censurées.... comme la plupart.
a écrit le 15/11/2014 à 20:22 :
en tant que sportif érudit moi-meme , je considère Vladimir comme le "petit père des peuples" , je ne blague pas !
Réponse de le 15/11/2014 à 20:32 :
+ 237'856'995
a écrit le 15/11/2014 à 19:47 :
Les médias FRANCAIS ne sont pas à une gaffe près...C'est même une de leur grande spécialité !
a écrit le 15/11/2014 à 19:40 :
En lisant les commentaires, je suis surpris par le nombre de commentaires anti-otan, anti-US et pro-Poutine.
Pour avoir vécu aux US et en Russie, je ne comprends pas cette vision biaisée du monde et des intérêts français.
La Russie est un pays désolé, dirigé par une mafia où l'on ne peut pas/plus avoir un avis différent de celui de Poutine.
Pour comparer les US et l'Otan à la Russie de Poutine et de ses sbires, il faut vraiment ne rien connaître au monde qui nous entoure et passer sa vie sur youtube.
Dans le passé la France n'a jamais rien gagné à soutenir la Russie. Il n'y a que Marine Le Pen qui ne semble pas s'en rendre compte. Mais pour elle il s'agit de récupérer les complotistes de tous poils... Et les complotistes adorent Poutine! Il faut dire qu'il finance une bonne partie de la propagande que vous trouverez sur internet.
Réponse de le 15/11/2014 à 20:21 :
@ kelesis : Je vais vous expliquer le pourquoi de tout cela, écoutez-moi. Pour Poutine, la conquête de territoire en Ukraine ne consistait pas seulement à réunifier des peuples de même ethnie russe ; tout comme lors de l’invasion de la Géorgie, cela a aussi directement à voir avec des motivations économiques. Trop de diplomates et de décideurs politiques occidentaux – en particulier ceux qui ne suivent pas régulièrement les évènements en Russie – sont très loin du compte, en ce qui concerne la perception de Poutine, quant aux besoins de la Russie.
Certes, Poutine s’est attiré des applaudissements pour avoir permis le redémarrage de la Russie, à la suite des mandats de Boris Yeltsine, mais la réalité de sa réussite économique est toute autre et essentiellement dépendante de la hausse brutale des prix du pétrole. Alors que le prix des carburants augmentait, l’économie russe est demeurée en stagnation.
Anna Borshchevskaya, de la Fondation Européenne pour la Démocratie (et, pour tout dire, l’épouse de l’auteur) a rédigé un article de toute première importance, il y a quelques années, qui jette un œil cru sur la vulnérabilité économique de la Russie, à l’aune des Printemps Arabes. En bref, l’économie russe se maintient en eaux stagnantes. Plutôt que de corriger les problèmes et de traiter celui, endémique, de la corruption, dont il bénéficie personnellement, Poutine a découvert qu’il est plus facile de souffler sur les braises de la ferveur nationaliste. Mais, à chaque fois qu’il s’accapare – l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, en 2008 et la Crimée, et peut-être bientôt l’Est de l’Ukraine en 2014 – il doit subventionner ce nouveau territoire, créant ainsi un nouveau siphonnage des ressources russes, d’autant plus qu’il doit aussi subventionner les Etats-Clients, comme le Bélarus (Biélorussie), pour les conserver bien dans la ligne.
Par conséquent, à chaque conquête de territoire qu’il réalise, la vitesse à laquelle l’économie russe se détériore, s’accroît un peu plus, poussant au besoin de réaliser de nouvelles conquêtes de territoire pour continuer de faire face au problème, ainsi généré. La situation de Poutine est analogue à celle d’un cocaïnomane qui doit constamment augmenter ses doses pour parvenir au même niveau d’extase. (Jean)
Réponse de le 15/11/2014 à 20:31 :
Allez, Kelesis (c'est votre noueveau pseudo ? joli ! ) on vous a déjà répéré, le bon et vieux troll anti-Poutine et pro-Otan, aisément connu des meilleurs services d'information boursière et de CNN, BBC et le NYTimes, celui qui nous emballe avec la même rengaine anti FN tout en nous débitant un tas de clichés d'une autre époque, de la Guerre Froide, de la 2ème Guerre Mondiale…. la barbe quoi !
Vous devez vous amuser bien en venant à ce site pour nous emmerder (il faut appeler un chat un chat, n'est-ce pas ?) avec vos copiés-collés, vos opinions à deux balles et surtout votre anti-Poutinisme maladif. Beaucoup d'entre nous ont essyé (en vain) de vous rappeler à la raison, à vous renseignez mieux de ce qui veut dire ce coup d'Etat néonazi à Kiev monté par les Etats-Unis et l'UE. Mais vous êtes tétu, vous vous accrochez à vos idéologies plutôt fascisantes et vous revenez, revenez, et revenez…. l'ennui quoi !

Allez, papy, mettez vous dans vos pantoufles, une petite tisane et hop !….. :-) bon dimanche !
Réponse de le 15/11/2014 à 20:37 :
"De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." :-)
Réponse de le 15/11/2014 à 21:01 :
Et les USA le seul pays en guerre depuis 1939, ça ne me donne pas envie d'y vivre.. us go home !!
Réponse de le 15/11/2014 à 21:06 :
A vomir!
Réponse de le 15/11/2014 à 21:07 :
"Dans le passé la France n'a jamais rien gagné à soutenir la Russie"

A quoi faites-vous référence?

L'alliance avec la Russie a été décisive en 1914. L'armée russe a permis de soulager le front occidental en forçant l'armée allemande à se battre sur un second front.

Sans cela, la victoire de la Marne n'aurait peut-être pas été possible. Et la guerre aurait pu alors être perdue...
Réponse de le 15/11/2014 à 21:21 :
Les sirènes de Soros sont en total désespoir de cause, excitées elle ne font que répéter les mêmes blâmes contre Poutine et faire des menaces qui jamais verront le jour, quand la Banque du BRICS commencera a distribuer les cartes, ces sirènes vont se jeter du haut de la tour Eiffel, désespérées, dépitées, ulcérées….
Réponse de le 15/11/2014 à 23:16 :
mais oui c sa en france c cline peut etre vas dire sa a d autre
Réponse de le 16/11/2014 à 0:26 :
Bravo! Commentaire très juste!
Réponse de le 16/11/2014 à 0:29 :
Lisez le commentaire en dessous du votre ignorant: la France n'a jamais rien gagné à s'associer avec les anglo-saxons, ils nous font nous battre pour eux et ensuite récoltent tous les fruits de la victoire sans rien nous laisser.
Les Euro-régions vers lesquelles ont se dirigent si on ne change pas de politique, ont été dessiné par les nazis en 1936, elles impliquent la balkanisation de la France en 15 entités territoriales séparés en invoquant le droit des peuples à disposer d'eux-même mais dans le but de faire de l'Allemagne le caïd du continent et l'administrateur désigner par Washington pour le diriger. Merkel l'a dit ouvertement: la construction européenne va nous permettre d'obtenir ce que la seconde guerre mondiale n'avait pas pu !
Donc celui qui cautionne la politique de l'UE et de l'OTAN appuie sans le savoir puisque c'est idiot utile, la politique des nouveaux nazis du 21eme siècle. Honte sur vous.
On ne traite pas de dictateur un président élu 3 fois et qui jouit de 80% d'opinion favorable dans son pays, même si politique ne vous plait pas, quand on vit dans pays où le président est tellement lâche et servile qu'il n'a plus que 8% d'opinion favorable après 2 ans et demi d'exercice du pouvoir.
a écrit le 15/11/2014 à 19:11 :
Poutine entendait quitter prématurément le G20, donc la tension est montée d’un cran. Il est à craindre que la France soit entraînée malgré elle dans un conflit qui la dépasse : qu’ont fait les Russes à la France ?? De Gaulle disait qu’historiquement, quand la France s’entendait bien avec la Russie, cela coïncidait avec une période faste de son histoire, et quand cela avait été le contraire, c’avait été une mauvaise période : détail ici sur le site UPR : youtube.com/watch?v=-QvIUGKMuO4#t=559
Réponse de le 15/11/2014 à 19:21 :
Ah le Général, un sacré visionnaire….. combien tu nous manques, le gaillard !!!!
a écrit le 15/11/2014 à 18:28 :
Tous plus nuls les uns que les autres. Les américains se sont fait prendre à leur propre jeu en Ukraine. Ils ont monté un coup d'état et renversé le président élu pour le remplacé par un oligarque à leur botte. L'OTAN n'a cessé de se rapprocher de la Russie malgré la promesse faite après la réunification allemande. Les européens, menés par des séides de l'OTAN, ne sont pas capables d'avoir une politique étrangère autonome. La prochaine guerre balaiera le continent pour la plus grande joie des USA qui se trouvent toujours loin des obus mais pas des mèches. Ainsi l'empire américain et sa monnaie continueront de dominer sur les cendres de leurs "alliés" trop cons et heureux de rendre service.
Réponse de le 15/11/2014 à 18:47 :
Analyse très lucide, mais je ne pesne pas que les amerloques vont s'en tirer d'une guerre avec la Russie facilement, juste en laissant l'Europeretourner à l'age de la pierre polie. Les Russes ne sont pas dupes, il vont d'abord faire payer ceux qui sont à l'origine de tous les maux, les russes sont aussi des européens, faut pas l'oublier. Une fois l'Amérique vitrifiée, il est claire que l'OTAN n'aura plus raison d'exister et ce qu'il en restera va se dissoudre, va se disperser...
Réponse de le 15/11/2014 à 21:02 :
Une enquête intérieure menée au sein de l'armée américaine a révélé qu'il y a des problèmes récurrents aux forces nucléaires stratégiques des Etats-Unis. Selon la même enquête ces "problèmes récurrents" sont susceptibles de saper la "sécurité et l'efficacité" de la dissuasion nucléaire US. Or depuis quelques années que les journalistes d'investigation américains (apparement de loin plus sérieux que leurs confrères tricolores) font état des systèmes malmenés. Perso je ne crois pas que les néocons(ervs) de Washington veulent faire la guerre à la Russie qui est plus puissante qu'eux, ce serait suicidaire. En plus il ne faut pas oublier que la Chine a des plus en plus intérêts en Russie et elle n'irait pas les laisser aux US et ses sbires anglo-saxons. C'est une guerre perdue d'avance pour les Etats-Unis et ils doivent y renoncer et devenir une nation à la hauteur de leur réalité, sans plus d'enfumage hollywoodien.
Réponse de le 15/11/2014 à 21:31 :
exact ... très bonne analyse...
Réponse de le 15/11/2014 à 23:00 :
@Nulsi
Absolument d accord avec votre analyse.
Réponse de le 16/11/2014 à 18:03 :
vous sous-estimez la force du story-telling US et l'absolu fanatisme des néo-cons mais aussi l'incroyable incurie et stupidité des dirigeants européens. Nous avons donc des fous superriches, des "dirigeants" attardés et la presstitute pour vendre le paquet. C'est 1984. Ils sont capables de faire beaucoup de mal sans même en arriver au nucléaire.
a écrit le 15/11/2014 à 18:10 :
...encore des réunions G8, G 20 ...et tout le tremblement, qui ne servent à rien, sinon àdépenser du FRIC ! pffffffttt !!
Réponse de le 15/11/2014 à 18:15 :
c'est pas grave, nous sommes un pays riche, très très riche….hehe
a écrit le 15/11/2014 à 18:10 :
Je suis certain qu'après les menaces d'une pointure comme Hollande, Vladimir ne vas plus dormir pendant au moins une semaine :-)
Réponse de le 15/11/2014 à 18:21 :
Mais il n'a pas eu de menaces de la part de Hollande envers Poutine, justement le contraire, ou presque car Vladimir Poutine, un homme poli, n'a pas menacé notre Flanby national, ce serait lâche de sa part. Poutine lui a donné un ultimatum – tout à fait légitime, d'ailleurs – pour qu'il respecte les engagements de la France vis à vis de la Russie concernant la livraison du premier BPC Mistral. Comme dit Gerhard Schroeder (et même Bush Jr.), Poutine n'est pas un homme à menaces, il agit quand il trouve qu'il faut agir. Point à la ligne. (JVC)
Réponse de le 15/11/2014 à 19:07 :
normal qu'il ne dorme plus, chaque fois qu'il ferme les yeux il revoit Hollande et il est pris d'un fou rire :-)
Réponse de le 15/11/2014 à 21:12 :
A vomir!
Réponse de le 15/11/2014 à 22:59 :
@Patrickb
j ai bien ris
a écrit le 15/11/2014 à 18:08 :
Prenez n'importe quel site d'actualité sur internet, en n'importe quelle langue, soit-il des néoconservateurs (les principaux médias anglo-saxons et la plupart des médias français, allemands, italiens….) ou de l'information indépendante (de plus en plus nombreux) et vous allez voir QUI à la "une" ? pas Hollande, surtout pas. Obama non plus. Même pas Merkel !
c'est LUI, le TSAR qui trône, impérial, l'homme le plus admiré de la planète et le plus haït par une oligarchie cleptocrate qui voulait mettre la Russie à genoux pour faire main basse sur toutes ses innombrables richesses, avant que le grand Vladimir, ne leur ait empêchés.

C'est Poutine qui galvanise les attentions, l'admiration et aussi les craintes les plus voilées de ce bande de sapajous qui veulent lui faire la guerre. Il suffit de voire les expressions des journalistes (ici je parle des vrais journalistes, pas des otanistes de service) quand ils font des interviews avec Poutine, ils se sentent en faisant l'Histoire déjà.
L'admirable Vladimir m'évoque ce proverbe chinois qui dit que "les grands sont comme le marbre: durs, froids et polis." Longue vie à Vladimir Poutine et à la Russie européenne !!!
Réponse de le 15/11/2014 à 19:19 :
Le centre du monde a déjà changé, mon vieux, les hyènes râlent mais ce sont les lions qui partageront désormais la chasse entre eux. Ce n’est pas à Washington mais à Moscou que le camarade Xi est allé au lendemain de son élection. Les Américains étaient, certes, froissés mais n’en ont rien laissé paraître. Car ils n'y pouvaient rien !! hehe
a écrit le 15/11/2014 à 18:03 :
Encore une histoire inventée par l'Otan pour faire passer les russes pour des affreux. Nul.
a écrit le 15/11/2014 à 17:44 :
Le président russe détrône Barack Obama à la première place du classement 2013 des personnes les plus puissantes au monde publié par le magazine américain Forbes 2013.
Réponse de le 15/11/2014 à 17:53 :
Et pour la deuxième année d'affilée il faut le souligner.
a écrit le 15/11/2014 à 17:27 :
Voilà comment devrait être le titre de ce papier pour que les lecteurs ne s'y égarent pas.
Réponse de le 15/11/2014 à 17:51 :
hahahahahahahaha excellent !
a écrit le 15/11/2014 à 17:24 :
Hollande à côté de Poutine est comme un ingénu à côté d'un scholar. Formé au KGB, très certainement, Poutine parle plusieurs langues, dont très certainement l'anglais, pas comme un diplômé en littérature anglaise d'Oxford, mais assez bien pour ne pas avoir recours à un interprète. Hollande ne parle aucune langue étrangère (il baragouine parfois deux ou trois mots d'anglais à la Jacques Delors) et s'exprime dans un charabia de français dès qu'il ne lit pas un texte qu'une, au demeurant, mauvaise plume lui pond. Comparer un grand homme d'État comme Poutine (l'Histoire nous le dira) avec un Président amateur et de circonstance, un maladroit et sans le moindre charisme, ce n'est pas faire preuve de bon discernement.
Réponse de le 15/11/2014 à 17:42 :
A vomir!
Réponse de le 15/11/2014 à 22:23 :
tout a fait d accord avec Uncle Albert!
Réponse de le 16/11/2014 à 11:29 :
Je plaisantais, l'analyse de Uncle Albert est très lucide…. c'est que je suis jaloux du prestige de Vladimir Poutine, il a détroné l'homme que j'adore pendant deux ans de suite et cela m'a chagriné à mort. Mais je reconnais qu'à côté de Poutine, Hollande fait figure d'un paysan illetré.
a écrit le 15/11/2014 à 17:05 :
Bonsoir. Cette ambiance anti- russe, cette haine de guerre froide est de la folie. La France n'a rien à y gagner. Les Européens non plus. M. Hollande ferait mieux de montrer les muscles face à Mme Merkel ou à M. Obama. Il a dû oublier qu'il est le président de la France et non le porte coton de ses alliés. Tout ceci est une pauvre comédie, dont les bénéficiaires ne seront en aucun cas les Français. Quelle misère politique! L'Europe ne fait pas le poids, et en plus elle la ramène. Presque dégoûtant.
Réponse de le 15/11/2014 à 18:11 :
......PAS , PRESQUE !!!!!!
Réponse de le 15/11/2014 à 18:25 :
Très bonne analyse à laquelle j’adhère totalement.
a écrit le 15/11/2014 à 16:58 :
"Sous pression" Poutine ???, quelle blague !! On ne devait pas l'inviter et il est là ! ses navires font des exercices militaires avec ceux de la marine australienne et aucun dossier ne se traite sans son accord. Poutine est l'homme le plus puissant du monde, ce son les américains même qui le disent. Et on vient parler d'isolement, seul les gueux peuvent avaler cela !!!
a écrit le 15/11/2014 à 16:54 :
Quand votre insertion sera chez nous nous avons notre grand père décore par le star de toutes les Russie pour faits d'armes en CRIMEE
a écrit le 15/11/2014 à 16:44 :
Pas de mal à faire plié notre ramplanplan, et il tout à fait raison ,les USA ne sont plus dans la courses , poutine le sait bien ,la voix et libre pour l'EU ......
a écrit le 15/11/2014 à 16:35 :
Poutine, un formidable homme d'État, profite pour provoquer Hollande du pire moment pour ce dernier.Les tensions n'ont jamais été aussi graves en Ukraine, pires encore qu'au moment ou Hollande voulait nous faire croire à son autorité et à son influence internationale. Au pire de la crise, Hollande va devoir prendre une décision. Cornélien !

Le refus de la livraison serait une mesure économiquement très coûteuse; une mesure désastreuse quant à la réputation commerciale de la France; une mesure politiquement gravissime sur le plan de nos relations avec la Russie. En, outre, les Français, dans leur grande majorité, peu concernés par le conflit Ukrainien, ne pardonneraient pas ces trois aspects de l'échec de cet existentialisme présidentiel.
Alors......Hollande va devoir se coucher. Sans manquer de nous servir quelque improbable embrouille sémantique énarquien.
Réponse de le 15/11/2014 à 20:29 :
La désinformation fonctionne à plein. Surtout ne plus faire confiance à L'AFP. Allez sur le blog d'Olivier Berruyer "les crises".
a écrit le 15/11/2014 à 16:32 :
Dans mon commentaire précédent, il ne faut pas lire Le Point mais La Tribune.
Réponse de le 15/11/2014 à 16:38 :
C'est pas la même chose ? ;-)
a écrit le 15/11/2014 à 16:29 :
Il faut quand même se méfier des hystériques. Il est fâcheux que Le Point laisse passer un tel commentaire. Cela dit, cette tolérance liberticide a au moins un mérite, celui de nous rappeler qu'il existe des français dangereux et pervers.
Réponse de le 15/11/2014 à 16:37 :
Et comment !!! les trolls pro OTAN et pro US qui pullulent dans ce site en sont le meilleur exemple.
Réponse de le 15/11/2014 à 17:11 :
Vous avez raison, c'est un fait que j'observe depuis un bon moment. Cependant, parfois j'ai l'impression qu'il existe une certaine complicité entre les modérateurs du Point, ou plutôt, de La Tribune, et ce genre d'hystérique malotru qui sévit, hélas, entre des gens civilisés. L'éthique sur internet, vous savez, ce n'est qu'une utopie.
a écrit le 15/11/2014 à 16:26 :
Ca c'est un mec qui en a... Si on avait des couillus chez nous, le pays irait mieux...
Réponse de le 15/11/2014 à 17:50 :
Les américains sont des agneaux sous la peau de loups comme on sait... l'unique guerre qu'ils mené seuls, le Viet-Nam, c'était une cuisante défaite pour eux. Les américains poussent les autres à faire la guerre pour eux et à la fin, grâce à leur omnipuissant appareil de propagande (Hollywood et tous les grands médias occidentaux) ils se font passer par les vainqueurs. Qu'ils fassent gaffe, quand d'une confrontation avec les russes ceux ci ne vont faire qu'une bouchée d'eux.
a écrit le 15/11/2014 à 16:20 :
«La France doit honorer sa parole et livrer les Mistral» Sarkozy dixit. Point barre.
Réponse de le 15/11/2014 à 16:47 :
Sarkozy maintenant se veut "poutiniste", après nous avoir fait réintégrer l'OTAN, c'est sûr qu'il se serait montré indépendant... mon œil (pour être poli) !!
Réponse de le 15/11/2014 à 17:19 :
La politique étrangère de la France n'existe plus. Elle a renoncé à l'indépendance, s'est alignée sur les USA, depuis N. Sarkozy. Elle est illisible, inaudible, timorée, bref inexistante tant au Moyen-Orient qu'en Afrique, et maintenant en Europe sans même parler de celle de l'Est. La politique étrangère russe est un Everest à côté des Alpes américaine et européennes.
a écrit le 15/11/2014 à 16:16 :
Y a-t-il un stagiaire néo-conservateur à la modération aujourd'hui ? pourquoi les messages qui critiquent Poutine sont publiés mais pas les autres ? double standards à La Tribune aussi ?
a écrit le 15/11/2014 à 15:59 :
ils seront contents quand ils vont prendre les russes sur la gueule
a écrit le 15/11/2014 à 15:55 :
Ce n'est pas le "mistral" qui souffle actuellement sur le G20 mais un vent de Sibérie.
Le président Hollande dont le quinquennat est souvent comparé au naufrage du Titanic a devant lui la banquise fatale ....
Réponse de le 15/11/2014 à 16:27 :
très joliment bien dit. :-)
a écrit le 15/11/2014 à 15:51 :
L'accueil de paria réservé a Poutine aura permis aux Russes de consolider leur cohésion et de renforcer leur évolution eurasiatique. Tant de contrats perdus pour l'Europe... Et l'Europe doit maintenant se tourner vers l'Amérique et les islamistes saoudien et du Qatar pour trouver du pétrole et du gaz. Le sauve qui peut général en Europe va devoir être envisagé sérieusement. A moins de déclarer directement la guerre ce qui est risqué vu la proximité des arsenaux.
a écrit le 15/11/2014 à 15:48 :
.....et il a bien raison ! Maintenant, il va falloir payer les indemnités pour la non livraison (qui dépassent le milliard) de leur commande et en plus, la filière agricole va "plonger" direct à cause des exportations que la Russie ne veut plus. Encore une fois, merci à notre fabuleux gouvernement ; je n'aurai pas fait mieux en matière de gestion. Au fait, à propos, c'est nous avec nos augmentations d'impôts qui allons "trinquer" !
Réponse de le 15/11/2014 à 15:59 :
Hélas, Paquita, si seulement les indemnités étaient de l'ordre de 2 milliards..... en fait elle s’élèveraient à 20 milliards d'euros car une éventuelle vente de Rafale à l'Inde se trouve étroitement liée à la livraison de ces BPC Mistral à la Russie. Je vous laisse découvrir ces enjeux en détail sur cette adresse ici:

www.mondialisation.ca/militarisation-si-la-france-ne-livre-pas-le-porte-helicoptere-mistral-elle-perd-20-milliards-deuros/5413464?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=militarisation-si-la-france-ne-livre-pas-le-porte-helicoptere-mistral-elle-
a écrit le 15/11/2014 à 15:25 :
les loups... ne se mangent pas entre eux .... mais profitent ensemble.....
Réponse de le 15/11/2014 à 15:35 :
Jusqu'au jour où ils s'attaquent à un ours, alors là ils seront tous mangés. Pascal dixit.
a écrit le 15/11/2014 à 15:19 :
Il est vrai que la France et l'Europe ont toutes les capacités à engager un conflit avec les Russes...Une nouvelle fois , Hollande et ses mentors européens sont grotesques ... A moins qu'une guerre à l'Est (qu'ils souhaiteraient) ne leur permette de sortir du marasme économique qu'ils ont créé (Jacques Attali : Ils auront l'inflation ou la guerre...)
Réponse de le 15/11/2014 à 15:33 :
Il n'aura pas d'avenir après une guerre contre la Russie (et avec la Chine qui a déjà laissé savoir qu'elle ne se laisserait pas faire par les américains dans le cas d'un conflit avec la Russie). Le Pentagone reconnaît que la Russie actuellement pris le dessus sur les capacités de sa force de frappe balistiques et stratégiques, c'est un aveu clair de l'impuissance des US face au pouvoir militaire russe. Mais les américains (avec l'aide des médias européens pro-Otan) bluffent à plein poumons en si voulant être encore la "première puissance militaire du monde" (que nenni !!) par la bouche de son canard boiteux (une expression de la politique américaine) Obama.

L'Europe est les EUA sont des tigres de papier, ils perdent à chaque jour que passe leur crédibilité dans la scène internationale (il suffit de voir leurs accords avec des terroristes au Proche Orient, les "révolutions colorées" organisées par des fondations des néoconservateurs américains, etc). Ne soyons pas dupes si les "Oxydentaux" étaient aussi puissants qu'ils veulent, ils auraient déjà fait la guerre à la Russie depuis un bon moment. Mais même tout tricheur sait aussi qu'il ne peut pas chanter (un euphémisme) plus fort que son cou (un autre) et Obama et ses laquais ont peur de la Russie, voilà la réalité.
Réponse de le 15/11/2014 à 21:07 :
A vomir!
a écrit le 15/11/2014 à 15:18 :
poutine envahit l ukraine. il doit en avoir marre de se faire reculer par les us.. qui n arreteraient meme pas si poutine se reculerait derriere les montagnes de l oural. allez, laissez la russie respirer et arretez de l emmerder le bonhomme. vous voudriez rentrer dans le lard de poutine avec vos super juncker et hollande a la tete de vos super nations? moi, je ne bougerais pas un petit doigt pour contrer toute reconquete "sovietique". je suis blase des soit disant capitalistes qui seraient mieux que les cocos d y il y a trente ans. les super capitalistes n ont anehanti les cocos que pour mieux de remplir les poches et pour leur poire.
a écrit le 15/11/2014 à 15:09 :
C'est de la propagande venue de Washington par leur agences. Tout un autre son de cloche sur d'autres sources (russes, chinoises, latino-américaines et indépendentes sur internet), Poutine n'a pas claqué la porte, il participe toujours du sommet du G20 en Australie.

Assez attristant de voir un journal soi-disant français (et de sujets "économiques" de surcroît !) se prêter à un tel jeux de désinformation.
a écrit le 15/11/2014 à 14:55 :
La France joue avec le feu. Elle se brûlera les doigts avec M POUTINE. Personne en Europe ne viendra à son secours. On l'a vu lors de nos interventions militaires à l'extérieur. De plus nos caisses sont vides à force de vouloir jouer au gendarme avec l'Afrique et autres........
Réponse de le 15/11/2014 à 15:12 :
Hollande dit une chose en public et le contraire quand il se retrouve avec Poutine, qu'il tutoie et appele de "mon cher Vladimir" ! à l'évidenece il sait déjà qu'il se trouve en face du Présidente de la première puissance militaire au monde – effectivement, pas du blabla obamesque ! – et qu'il doit bien mesurer ses mots car un dérapage peut coûter cher, très très cher à la France.

Qu'il fasse gaffe avce Poutine...
a écrit le 15/11/2014 à 14:50 :
Poutine ne supportait plus la mauvaise odeur régnante dasn ce sommet et il s'est sauvé. Heureusement pour lui, les autres vont continuer à se saouler à nos dépenses.
a écrit le 15/11/2014 à 14:43 :
On attend encore les preuves accablant soi disant la Russie du crash du boeing malaysien !!!!! La Russie demande justement à ce que l'enquête avance, les occidentaux eux.... font mine d'oublier. Si vous ne comprenez pas, vous êtes bêtes.
a écrit le 15/11/2014 à 14:42 :
Bon débarras !
Réponse de le 15/11/2014 à 15:22 :
Apparemment l'OTAN manque d'idées, propos vides de sens ! donc = non recevable !
a écrit le 15/11/2014 à 14:41 :
J'espère que nos dirigeants politiques enverront leurs enfants en première ligne si d'aventure la situation dégénérait avec la Russie,
Réponse de le 15/11/2014 à 15:22 :
Les Usa sont prêts à combattre la Russie jusqu'au dernier européen
Et
Réponse de le 15/11/2014 à 15:23 :
Hélas non, leurs billets d'avion sont déjà réservés ; les premiers qui partiront : les pseudo élites , hauts fonctionnaires cyniques et autres sénateurs prostatiques
" C'est une grande impiété lorsque les pères envoient leurs enfants à la guerre...Hérodote " Nous y sommes (bientôt)
Réponse de le 15/11/2014 à 16:43 :
Rassurez-vous, dans le cas d'un conflit majeur avec la Russie les USA seraient la première cible. Et ils n'y pourraient rien car les systèmes russes d'interception de missiles de toutes portées est de loin plus performant que ceux des yankees. Les sous-marins russes de la dernière génération sont indétectables. Vous pouvez noter, une fois les US atteint au cœur que restera-t-il aux pauvres forces de l'Otan ? ce sera le massacre quoi.
Réponse de le 15/11/2014 à 23:08 :
que de connerie!!!!!
a écrit le 15/11/2014 à 14:37 :
Elle lui avait fait quoi la porte ?
Réponse de le 15/11/2014 à 14:47 :
ça lui a fait mal et elle pleure jusqu'à présent.
a écrit le 15/11/2014 à 14:04 :
Bravo Poutine.
Réponse de le 15/11/2014 à 14:17 :
Préparé vous a faire vos valises et de prendre l'avion avec Poutine,la Russie est mieux pour vous vous en reviendrai
Réponse de le 15/11/2014 à 14:44 :
ca va endoctriné encarté PS?
Réponse de le 15/11/2014 à 14:49 :
Dan, dis moi, te patrons néoconsérvateurs te paient en dollars ou en euros ?
Réponse de le 15/11/2014 à 15:14 :
Hé Dan, la taupe, salut ! En tant que gros poisson, vous devriez rester plutôt sur vos gardes parce qu'il ne faut pas se fier aux appâts rances … :-))
Réponse de le 15/11/2014 à 15:32 :
Un effort sur la conjugaison ?! Relisez-vous
Merci
Réponse de le 15/11/2014 à 16:01 :
ils me paient en roubles
Réponse de le 15/11/2014 à 16:18 :
Et en français, ça donne quoi ?
Réponse de le 15/11/2014 à 17:20 :
Je vois il y a encore en France des nostalgiques du communisme Russe,mais il serait temps d'y séjourner n'est ce pas messieurs
Réponse de le 15/11/2014 à 18:15 :
@dan
Heureusement qu'ils étaient là en 45 ! Allez voir les bilans humains de la Russie pendant la 2éme !
Réponse de le 15/11/2014 à 19:58 :
Ce n'est pas tant les communistes que l'extrême droite qui apprécie les méthodes de Poutine et aimerait l'avoir en France. Il y a aussi les plus anti américains qui sont prêts à soutenir n'importe qui des lors qu'il est anti américains comme eux.
Réponse de le 16/11/2014 à 0:56 :
Les nazis yankees ont commis le pire génocide de l'histoire de l'humanité pour s'emparer du territoire qu'ils occupent, 19 millions d'indiens d'Amérique, primo-habitants primitif, massacré. Ils n'ont de leçon de moral à donner à personne maintenant.
Depuis qu'ils ont sécurisé leur territoire métropolitain en parquant les derniers indiens dans des zoos, ils ont fait guerre sur guerre pour obtenir la suprématie mondiale et la conserver.
Depuis le conflit 1939-1945 qu'ils ont déclenché en armant Hitler par dessus l'épaule de leurs "alliés Européens", les nazis yankees ont déclenché 201 conflits avec des pays du tiers monde, une guerre tous les 18 mois et ils se sont découvert une nouvelle marotte: la construction européenne qui vise en réalité à batir "das neue europa" en redécoupant les pays d'Europe selon la vision de Nazis Hitlérien, pour n'avoir plus qu'un seul interlocuteur sur le continent, l'Allemagne.
Soutenir la politique des nazis yankees, c'est être un gros fasciste d'extrême-droite monsieur, on ne vous félicite pas !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :