Silvio Berlusconi condamné à 4 ans de prison ferme

 |   |  278  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Cavaliere a été sanctionné en première instance par le tribunal de Milan pour fraude fiscale dans l'affaire Mediaset. Deux jours après son retrait de la vie politique.

La retraite médiatique de Silvio Berlusconi aura été de courte durée. Deux jours après avoir annoncé qu?il ne se représenterait pas en avril prochain lors des législatives, le Cavaliere a été condamné en première instance par le tribunal de Milan pour fraude fiscale dans le cadre de l?affaire Mediaset. Le verdict est lourd : 4 ans de prison ferme, 10 millions d?euros de dommages et intérêts et une interdiction d?exercer des charges publiques pendant trois ans.

Affaire Mediaset

Ce jugement de première instance est le fruit de six ans de procédures au cours desquels le Cavaliere a été président du conseil du pays pendant trois ans. Silvio Berlusconi a été condamné pour avoir surévalué le prix des droits des films détenus par Mediaset lors de la revente de ce dernier.

Retrait politique

Cette condamnation donne une lumière nouvelle au retrait de la vie politique de Silvio Berlusconi après une carrière de 16 ans. Sans doute s?attendait-il à un tel jugement, même si le procureur n?avait demandé que 44 mois de prison ferme. Et même s?il peut encore faire appel de ce jugement. Il lui aurait été difficile de mener son parti, le Peuple de la Liberté (PdL) à la bataille électorale avec un tel pedigree. La droite italienne devra donc se trouver, lors des primaires de début décembre un nouveau leader puisque Mario Monti préfère regarder la situation de loin. Un leader dont la tâche sera difficile : le PdL est donné entre 15 et 17 % des intentions de vote, parfois même en troisième position seulement.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2012 à 5:00 :
Pour l'auteur de l'article il ferait mieux de réviser c'est informations parce que Berlusconi a été condamné à 1 an de prison ferme, c'est pas beaucoup pour cette homme qui est poursuivit pas une panoplie d'acte d'accusations, qu'il à fait légiférer toute les lois par sont gouvernement pour ne pas aller en prison en déclarant que faire des faux dans les bilans de c'est sociétés c'est un acte normale et pas condamnable.
a écrit le 28/10/2012 à 2:28 :
Un peu tardif quan même le réveil des italiens. Quoiqu il est vrai qu il a sut museler le justice pendant des années. Enfin, il n a pas encore signé le cheque!
a écrit le 26/10/2012 à 20:11 :
la peine est tout de même moins lourde que pour les sismologues qui ont eu six ans de prison ferme pour ne pas avoir prévu l?imprévisible. alors je ne trouve pas que le verdict est lourd

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :