Moins de 10% des Suédois sont désormais favorables à l'euro

Selon l'enquête semestrielle du bureau central suédois des statistiques, 9,6% des sujets du royaume nordique souhaiteraient utiliser la monnaie unique. Un plus bas historique.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La crise de l?euro réduit à néant la volonté des Suédois de rejoindre la monnaie unique. Selon l?agence de statistiques du royaume nordique, SCB, l?euro ne récolterait en cas de référendum que 9,6% d?opinions favorables. 82,3% des Suédois se disent opposés à l?entrée de leur pays dans la zone euro et 8% refusent de se prononcer.

Du jamais vu depuis novembre 1997

C?est historiquement le plus faible taux d?opinions favorables à la monnaie unique depuis les débuts de cette enquête semestrielle, en novembre 1997. Et c?est aussi la première fois que le taux de Suédois favorables à l?euro passe sous les 10%. Voici encore trois ans, les «pro-euros» dépassaient légèrement les «anti-euros» avec 43%. Mais l?aggravation de la crise de l?euro et l?alourdissement de la facture du sauvetage de la monnaie unique a définitivement ruiné le crédit de l?euro dans le pays.

«Non» en 2003

En septembre 2003, la Suède avait refusé par référendum son entrée dans la zone euro par 55,9% de «non». Depuis, le pays a connu une forte période de croissance tirée à la fois par des exportations diversifiées et une demande intérieure solide. La Suède a ainsi pu rapidement effacer la forte chute de son PIB en 2009 (-5%), par deux années de croissance très soutenue (+6,6% en 2010 et +3,9% en 2011). La libre évolution de la couronne est considérée par les Suédois comme une des clés de la compétitivité du pays.

Montée des eurosceptiques

Depuis 2003, aucun gouvernement ne s?est hasardé à réclamer un nouveau référendum sur l?entrée de l?euro, même si le pays serait largement qualifié à remplir les critères de Maastricht. Depuis 2009, le sentiment pro-européen des Suédois s?est fortement émoussé. Jusqu?alors à l?abri des mouvements populistes anti-européens qui fleurissent depuis plusieurs années dans la Norvège et le Danemark voisins, la Suède a vu monter les «Démocrates suédois» (Sverigedemokraterna) le mouvement national-populiste qui est actuellement donné par les sondages en troisième position avec près de 10% des voix, soit le double de ce qu?il avait récolté lors des élections législatives de 2005. Selon SCB, du reste, le soutien à l?adhésion à l?Union européenne, dont la Suède est membre depuis 1995, est également en forte baisse. A 44,6% d?opinions favorables, il est au plus bas depuis novembre 2006.

Evidemment, cette situation n?est pas sans conséquences sur la position très dure du gouvernement conservateur suédois quant aux projets d?intégration européenne, notamment sur l?union bancaire. La crise semble donc avoir éloigné Stockholm, comme Londres, du reste de l?Europe.
 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 54
à écrit le 13/12/2012 à 11:24
Signaler
Très honnêtement il n'y a qu'a regarder la vie que l'on mène depuis l'entrée dans l'europe. Les riches se sont fait plus riche et les autres plus pauvre. Là où il y avait une vrai classe moyenne se forme un fossé. L'euro nous détruit petit a petit et...

à écrit le 12/12/2012 à 22:10
Signaler
Des pays comme la suède ou autres d?Europe de l'est, l?Europe peut se débrouiller sans eux, on a assez de problèmes comme cela. Et si l'Europe était que des pays riches comme la France, on serait contents.

à écrit le 12/12/2012 à 21:57
Signaler
Une seule Europe vaut ! Une Europe completement federal meme si on en est encore tres loin .Le seul défaut de l'Europe est les différentes politiques structurelles et conjoncturelles pratiqués dans les différents pays ! Plus tard, si on arrive a se ...

le 13/12/2012 à 0:13
Signaler
Le fantasme des Etats-Unis d'Europe est de retour, ça faisait longtemps. La France est une nation, comme l'Italie, l'Espagne ou encore l'Autriche et les Pays-Bas. Ces nations n'ont aucune voction à se dissoudre dans un supra Etat artificiel nommé Eur...

le 13/12/2012 à 9:09
Signaler
Clyde, vous avez un angle de vue bien pointu: nous en Europe nous avons une histoire commune ( souvent triste!), et une culture commmune. Il n y a aucun doute la dessus. Oui il l Europe est une tour de Babel,. Mais n´est ce pas le cas e...

le 13/12/2012 à 11:22
Signaler
C'est vrai que la culture grecque et danoise, par exemple, sont tellement proche qu'elle pourrait n'en faire qu'une. Pis l'histoire autrichienne et portugaise, c'est kif kif. Et on va tous parler anglais ou allemands. Oui mais non, ça ne fonctionne p...

à écrit le 12/12/2012 à 19:12
Signaler
Quand nous voyons les 17 EZonards incapables de gérer la chute de l'euro, cela n'a rien d'étonnant! notre monnaie a perdu plus de 50% de sa valeur en 3 ans...pas seulement vis à vis du Dollar US qui lui a aussi baissé mais par rapport à d'autres monn...

le 13/12/2012 à 0:07
Signaler
Implosion ou Fédération: la stratégie de la terreur ! Pourquoi implosion et pas déconstruction et sortie ordonnée ? Les choses ne sont pas obligées d'imploser. Et les chimères fédérales, qui se heurtent à la réalité. Une fédération repose notamment s...

le 19/12/2012 à 13:26
Signaler
Quand on compare l'apologétique pro-européenne d'avant l'euro, basée sur des promesses d'avenir radieux, et celle qu'on entend aujourd'hui, basée sur la terreur et les menaces, on est bien obligé de constater que ça sent la fin.

à écrit le 12/12/2012 à 19:09
Signaler
2014, accord de libre echange prevu entre l'UE et l'Inde, mais vos elus et technocrates veulent que ce deal reste tres discret, car devinez qui va etre le perdant, une nouvelle fois de plus bien sur ? Apres l'accord fait avec le Maroc en 2012 et Core...

à écrit le 12/12/2012 à 17:16
Signaler
Ils ne veulent pas du mark/euro comme monnaie....Etrange.Ni des menaces incessantes d'une allemagne un peu trop predatrice....Ils ne savent pas ce qu'ils ratent

le 12/12/2012 à 17:52
Signaler
Les pauvres !

à écrit le 12/12/2012 à 17:12
Signaler
La suède c'est un pays de timbrés ou le sport national est d'échapper au fisc et de gratter la moindre couronne et dont l'état essaye carrément d'imposer au peuple de gommer les différences de sexe engendrées par des millions d'années d'évolution par...

le 12/12/2012 à 22:11
Signaler
Et ? On leur demande leur avis ? On s'en cogne pas mal.

à écrit le 12/12/2012 à 16:49
Signaler
on ne peut pas dire que les suédois sont des hystériques, prêts à faire les 400 coups, se rebeller sans cesse contre le pouvoir. Plutôt pragmatiques, sérieux, efficaces et organisés. Et voila qu'ils rejettent l'Euro. Le symbole d'une Europe ratée, bu...

le 12/12/2012 à 17:24
Signaler
OUI, tout à fait d'accord ! Mais on fait quoi maintenant ? On attend de se faire laminer ? Désinformés par la propagande européiste, puis "informés" par les faits, puis laminés ? NON, à l'UPR nous disons NON ! Nous sommes les SEULS à vouloir sortir d...

le 12/12/2012 à 19:29
Signaler
les suedois ont toujours été des profiteurs(cf 2eme guerre mondiale) et ils ont bien compris comment profiter un max de l'union européenne.

à écrit le 12/12/2012 à 16:32
Signaler
Ce que ne rappelle pas l'article, c'est que les Suédois ont fait un véritable effort de compétitivité avec forte baisse du nombre de fonctionnaires et du coût de l'état. Même si il reste un état où la pression fiscale et sociale est élevée, l'endett...

le 12/12/2012 à 16:54
Signaler
Non, c'est juste l'inverse...

le 12/12/2012 à 17:06
Signaler
Oui, tout à fait d'accord avec toi Non

le 12/12/2012 à 18:03
Signaler
+1 a Kassleb...

le 12/12/2012 à 19:19
Signaler
ce que ne dit pas Kassleb , c'est que la suéde a fait faillite dans les années 90..

le 12/12/2012 à 20:02
Signaler
@Kassleb : Certes, la Suède a fait des efforts budgétaires (toutefois, elle est toujours un des pays où les prélèvements obligatoires sont les plus élevés, comme la France) mais, c'est surtout le contrôle du taux de change qui lui a permis de passer ...

le 13/12/2012 à 19:51
Signaler
Quid , VOLVO , SAAB , ERICSSON et leurs avions de chasse , tous des fleurons technologiques à la ramasse . cela à de quoi justifier leur morosité .

à écrit le 12/12/2012 à 16:23
Signaler
Franchement depuis l'euro je n'arrive plus a vivre avant je pouvais investir en bourse maintentant j'arrive juste a payer mon loyer l'euro une gigantesque escroquerie le joujou d'une poignée de banquiers.

le 12/12/2012 à 16:39
Signaler
Une conférence longue, mais édifiante. Tout y est ! http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/la-tragedie-de-euro

à écrit le 12/12/2012 à 16:04
Signaler
En même temps , si on leurs pose la question en pleine crise de la zone euro... Même 10% c'est deja trop... Mais faudrait pas qu'ils reviennent toqué à la porte quand (si) la zone euro digérera la crise et les éclatera .

le 12/12/2012 à 16:42
Signaler
Comment pourrait-on leur poser a question en dehors de la crise puisque la crise de l'euro a toujours existé ? Mais au début, ça ne se voyait pas. En fait, il ne s'agit pas d'une crise (qui suppose une issue), c'est une gigantesque malfaçon ! http://...

à écrit le 12/12/2012 à 15:30
Signaler
C'est logique. Cette position est la même position que la Grande-Bretagne qui profite du marché européen sans s'engager dans l'euro. C'est de l'opportunisme basé sur une lacune régulatoire. La situation existante favorise les distorsions et les abus....

le 12/12/2012 à 16:10
Signaler
ma position est différente: laisson éclater l euro (les premiers à sortir: l irlande, la grece, le portugal, l espagne..) et revenons à des monnaies locales et restons avec de bonnes relations avec nos voisins. Dont les suedois et les anglais. S atta...

le 12/12/2012 à 16:54
Signaler
Mais voyons, Tony, vous n'y pensez pas ! Article 63 du TFUE : 1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdit...

le 12/12/2012 à 16:58
Signaler
Sages paroles http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/la-tragedie-de-euro

le 12/12/2012 à 17:06
Signaler
@ floppy - Ce sera encore pire, un retour aux dévaluations compétitives, mais surtout un retour en force des spéculateurs qui pourront de nouveau parier contre les différentes devises. Ces pratiques sera intensifiées à cause du volume de la bulle mo...

le 12/12/2012 à 17:41
Signaler
bla bla bla, ça fait 14 ans qu'on entend ça. bla bla bla... L'est attaquée par qui la couronne suédoise ? Par les korigans ?

le 12/12/2012 à 22:58
Signaler
@ Réponse à 16:54. Votre mention des art. 32 et 63 du TFUE est très pertinente, relativement à l'interdiction de restrictions aux échanges commerciaux et aux mouvements de capitaux, en particulier la mention " entre les Etats-membres et les pays TIER...

le 14/10/2014 à 23:38
Signaler
Félicitations aux Irlandais pour leur responsabilité

à écrit le 12/12/2012 à 14:14
Signaler
L'Euro est l'équivalent de l'étalon or des années 30, c'est à dire une monnaie étouffante ! On va mourir étouffé à cause de l'Euro ! On s'est fait avoir par toute la classe politique et une grande partie des économistes qui nous ont promis une conver...

à écrit le 12/12/2012 à 14:08
Signaler
Une démonstration magistrale de l'exemple Suédois par rapport à l'euro. C'est implacable ! Vous ne trouverez cela nulle part ailleurs. http://www.u-p-r.fr/sortie-de-leuro/faut-il-avoir-peur-de-sortir-de-leuro

le 12/12/2012 à 15:04
Signaler
Tout est dit effectivement ! Remarquable lien !

à écrit le 12/12/2012 à 14:02
Signaler
je suis sùr qu'ils ne savent ni lire ni écrire.

le 12/12/2012 à 14:47
Signaler
c'est "l'Europe des marchands".

le 12/12/2012 à 17:50
Signaler
C'est l'Europe des Américains, de l'OTAN, du choc des civilisations, des futurs clones et du doigt à la ceinture. L'Europe des deltas d'Huxley. Ne vous inquiétez-pas, Ford s'occupe de tout. N'oubliez-pas votre dose de soma sur TF1.

à écrit le 12/12/2012 à 13:44
Signaler
avant j'aimais que les suedoises...maitnenant tuos sotn dans mon coeur.

à écrit le 12/12/2012 à 13:40
Signaler
Comme je l'ai envi.

à écrit le 12/12/2012 à 13:38
Signaler
Au moins eux leur gouvernants respectent leur vote. Ils ont bien raison de dire non à l'euro cette monnaie qui étrangle surtout les plus faibles. Le mieux c'est la Norvège pas fous les norvégiens avec leur pétrole et leur gaz riches et pas dans l'uni...

à écrit le 12/12/2012 à 13:31
Signaler
Je les aimes de plus en plus ces suédois, enfin un peuple lucide sur la nocivité de cette monnaie

à écrit le 12/12/2012 à 13:19
Signaler
"Jusqu?alors à l?abri des mouvements populistes anti-européens qui fleurissent...." Ah bon, parce quand on est contre l'UE, on est forcément populiste ? Pourriez-vous faire votre travail SANS PROPAGANDE Mrs les journalistes de la Tribune ?

le 12/12/2012 à 13:45
Signaler
Les journalistes ne sont pas fous, ils savent bien que les maîtres du monde les payent via la pub, alors les journalistes écrivent ce qu'ils veulent que nous lisions, nous autres, pauvres esclaves. Cela s'appelle vendre son âme au diable, ou se pros...

le 12/12/2012 à 16:57
Signaler
Ils payent leurs salaires aussi

à écrit le 12/12/2012 à 12:52
Signaler
On n'est pas fou NOUS ! Viva votre Europa, le tiers monde occidental en construction =) Bonne chance les Francais et les autres ! Mais rassuez vous, bientot le rafiot europeen embarquera les Serbes, Macedoniens, Albanais et Kosovars qui vont apporter...

le 12/12/2012 à 13:25
Signaler
les suedois regardent leur interet certe, mais ces pays europeens qui acceptent les avantages de l'union sans les inconvenients(comme l'angleterre) ne devraient pas beneficier de la libre circulation des pays de l'euro: peut etre devrions-nous mettr...

le 12/12/2012 à 13:52
Signaler
Droits de douanes sur quoi ? Vos technocrates europeens larbins de l'OMC signent a tout-va des accords de libre echange avec le Maroc (2012) Coree du Sud (2012) et meme bientot avec l'Inde (prevu en 2013-2014) mais ca ils ne vous le disent pas ! Peut...

le 12/12/2012 à 13:58
Signaler
Et nos dirigeants europeens qui n'ont pas respecté le NON francais au referendum de 2005, c'est cela la democratie selon Bruxelles ??

le 12/12/2012 à 14:02
Signaler
@viking NA !

à écrit le 12/12/2012 à 12:46
Signaler
"La libre évolution de la couronne est considérée par les Suédois comme une des clés de la compétitivité du pays." Voilà un peuple bien avisé et qui a su faire le bon choix en 2003.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.