A trois jours d'un sommet crucial, Hollande va s'exprimer devant le Parlement européen

 |   |  383  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A Strasbourg, le président de la République va prononcer un discours devant les députés européens. Et ce, deux jours seulement avant le sommet de Bruxelles où l'adoption du budget 2014-2020 s'annonce pour le moins difficile.

Ses mots seront particulièrement écoutés. François Hollande doit s?exprimer mardi devant le Parlement européen de Strasbourg, alors qu?un important sommet consacré au prochain budget communautaire s?ouvrira jeudi. C'est la première fois depuis son arrivée au pouvoir que le président français s'exprimera devant les députés européens.

Son discours, prévu en milieu de matinée après une intervention du président du Parlement Martin Schulz, sera suivi d'un échange avec les parlementaires. Les deux dirigeants tiendront ensuite une conférence de presse commune à midi, avant que François Hollande ne rencontre les élus du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates.

Hollande et sa vision de l?Europe

L'intervention du chef de l'Etat est très attendue alors que rencontres et tractations se multiplient entre dirigeants européens pour tenter de trouver un compromis sur le budget 2014-2020 de l'UE. Le week-end dernier, François Hollande a lui-même admis que les conditions n'étaient "pas encore réunies" pour parvenir à un accord. Il a souligné la difficulté de concilier les intérêts divergents entre les Etats favorables comme la France, l'Espagne et l'Italie, à une politique privilégiant croissance et solidarité et ceux partisans de coupes franches dans les dépenses, comme l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les pays nordiques et les Pays-Bas.

En outre, François Hollande rappellera sa vision de l'Europe. Avec comme priorité la croissance, l'emploi, la solidarité, l'approfondissement de l'Union économique et monétaire alors même que l'intégrité de l'UE est mise en péril par la volonté de la Grande Bretagne d'organiser avant fin 2017 un référendum sur son maintien ou non dans l'UE.

>> Les dix phrases-clés du discours de Cameron sur l?Europe

D?après des sources diplomatiques à l?Elysée citées par l?AFP, "la vocation de son discours n'est pas de répondre" au Premier ministre britannique David Cameron. Toutefois, le président français "fera sa propre analyse, ses propres propositions" et après "on pourra voir les différences", ajoute-t-on. Le 23 janvier à l'annonce de ce référendum, François Hollande avait jugé qu'il n'était "pas possible de négocier l'Europe" et d'utiliser une telle consultation "pour la rabaisser".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2013 à 7:42 :
il accuse l'euro fort, mais nos 75 milliards de déficit de commerce extérieur concerne principalement les échanges avec l'europe !! quand l'allemagne a plus de 200 milliards d'excédents ! on a même un déficit de quelques milliards avec la belgique ! il accuse l'austérité pour ne pas à avoir à baisser la dépense publique, mais il n'y a pas encore eu d'austérité en france, on n'a même pas encore équilibré le budget ! et la france est le seul pays à pouvoir faire 30% d'économies de dépenses publiques en raison de notre record européen de son niveau et de nos effectifs, tout en apportant plus de services et en développant l'emploi en utilisant ces économies pour aider les pme ! mais toujours le recherche d'alibis de boucs émissaires pour ne rien faire, ne rien décider, aucun courage, aucune logique de gestion, dramatique d'avoir à payer des impôts pour que ceux à qui ont confie nos deniers fuient leurs responsabilités et détruisent l'économie
a écrit le 05/02/2013 à 20:48 :
c'est le tandem allemagne france qui tirait l'europe. En choisissant de ne pas faire les réformes de fond qu'on fait les pays courageux qui maintenant progressent, flanby est descendu du tandem pour rejoindre les cancres de la gestion : dépense toujours plus élevées et résultats en baisse, étouffement des ménages et des entreprises par l'impôt et les charges, donc destruction de l'emploi....on va faire la quète auprès de l'espagne et de la gréce ??? il serait temps de se remettre au boulot et de gérer un peu mieux pour dégager les gains de dépenses qui vont permettre de financer les aides aux pme pour relancer l'elmploi.... du courage flanby...
a écrit le 05/02/2013 à 18:59 :
Il a tellement critique l'ancien président, il a des idées sûrement plus efficaces que Sarko , aucun doute nous compterons les points dans 4 ans, je pense que la il aura eut le temps de finir de ruiner le pays. Notre nouvelle politique nous mÚne droit du mur, c'est mon analyse de tout petit citoyen.
a écrit le 05/02/2013 à 16:16 :
il va sans doute nous parler de la gréce pour montrer que "l'austérité" est dangereuse, alors que la baisse de la dépense publique comme l'ont fait la suéde et du québec qui sont bien repartis, notre record européen en milliards d'euros et millions d'effectifs qui est improductif puisque beaucoup font mieux avec mois, permettrait de baisser les impôts, donc augmentation du pouvoir d'achat, baisse des charges, trésorerie pour financer l'aide aux pme et développer l'emploi, un vrai cercle vertueux de bon gestionnaire.....mais à l'ena on n'a pas appris la gestion ni le management, uniquement les embrouilles politiciennes et pas de vagues, pas de bruit, ne fâcher personne...
Réponse de le 05/02/2013 à 17:17 :
@ surtout pas de baisse....,
tu devrais te présenter aux prochaines présidentielles!
Je ne sais pas si tu es aux courant mais en Espagne le chômage des jeunes set passé à 60%.
Mo je ne suis pas aussi intelligent que toi, mais quand même si 60% des jeunes ne travaillent pas, cela ne peut pas être bien quand même? Si ?
Réponse de le 05/02/2013 à 17:22 :
tout à fait d'accord, et tant pis pour le citoyen, c'est ça qu'on appelle la démocratie et honte bien sûr à ceux qui ne sont pas en démocratie, on va leur donner des leçons !!!
Réponse de le 05/02/2013 à 19:24 :
à il y a comme un défaut : on a le choix entre devenir la gréce par la trés mauvaise gestion ou devenir comme la suède avec une optimisation de la dépense publique, des effectifs.. et donc financement de la relance avec ces économies, et trés bien repartis ....au choix ...
a écrit le 05/02/2013 à 15:06 :
Notre Papa est un grand chef de guerre !
a écrit le 05/02/2013 à 14:46 :
Il viendra a Strasbourg en dos de chameaux pour impressionner les députés européeens avec ses aventures sahariennes ...
Réponse de le 05/02/2013 à 15:05 :
Lui aussi, il va planter sa tente devant le parlement ?
a écrit le 05/02/2013 à 13:13 :
Comme flanby n'est pas écouté par ceux qui comptent, il se rabat sur une chambre d'enregistrement trop heureuse qu'on vienne la voir...
a écrit le 05/02/2013 à 12:28 :
"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin."
a écrit le 05/02/2013 à 11:33 :
"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au magazine Time, et aux autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque quarante ans. Il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années. Mais le monde est aujourd?hui plus sophistiqué et préparé à l?entrée dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d?une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l?autodétermination nationale des siècles passés."
a écrit le 05/02/2013 à 10:27 :
Quel triste sort pour un président de devoir évoquer la très banale problématique du financement du budget européen. Pourtant il va nous donner du baume au coeur, car il saura en visionnaire nous parler de croissance et solidarité.
a écrit le 05/02/2013 à 9:55 :
Va falloir s'accrocher !
a écrit le 05/02/2013 à 9:38 :
FH a seulement 8 mois d'exercices !!! Et pourtant que de reproches...Il a tout faux !!
Par contre le bilan calamiteux de l'ex "chut secret défense"
Ha les exégètes sectaires ! Balézes !!!
C'est clair avec des stratèges comme vous on s'éloignera irrémédiablement des Pays du Nord !!
Réponse de le 05/02/2013 à 9:55 :
Flanby est arrivé hé hé, le grand flanby, le beau flanby, Avec son ch´val et son grand chapeau
Réponse de le 05/02/2013 à 9:56 :
le "Zébulon" a fait pire !
Réponse de le 05/02/2013 à 12:50 :
on est en faillite, il faut agir, pas faire des discours et éviter toute décision courageuse. et s'attaquer à la montagne de la dépense publique
Réponse de le 05/02/2013 à 15:03 :
actualité oblige: avec son chameau et son grand chapeau !
a écrit le 05/02/2013 à 9:34 :
S'il pouvait annoncer un référendum en France sur une sortie de l'UE et de l'euro, les français lui en serait reconnaissants.
Réponse de le 05/02/2013 à 10:07 :
@Dicours.On peut comprendre votre souhait,mais,compte tenu de notre endettement il ne serait pas souhaitable de sortir de l'Euro car il faudrait toujours rembourser les dettes avec une monnaie faible qui nous rendrait encore plus vulnérable qu'actuellement.
Réponse de le 05/02/2013 à 11:25 :
Ca c'est l'argument passe-partout des europésites. Quand nous sommes passés à l'euro, on avait une parité 1?=6.55957F, notre dette a t-elle était divisée par 6.55957 ? NON. Donc si on revient au franc on reprendra la même parité et notre dette ne sera pas augmentée. La dictature européenne est en place, elle pousse les peuples à la misère dans les seuls intérêts de nos financiers mondiaux. L'histoire jugera très sévèrement nos dirigeants actuels. Ca va très mal finir....
Réponse de le 05/02/2013 à 12:10 :
Si un pays comme la France venait à sortir de l'euro, l'euro serait définitivement mort donc inutile de se demande ce qu'on ferait avec une monnaie dépréciée comme le franc puisque chacun rembourserait avec sa nouvelle monnaie, la jurisprudence en la matière (lors de chaque "désunion" monétaire) voulant que le montant à rembourser se ferait sur la base de cette nouvelle monnaie. Quant à la parité, pour des raisons techniques évidentes, elle se ferait sur la base de 1 pour 1. 1 euro serait égal à 1 franc, idem pour nos voisins. Et c'est seulement à partir de là que les monnaies fluctueraient à nouveau.
a écrit le 05/02/2013 à 8:33 :
Il ferait mieux de se taire et d'écouter Angela Merkel ! Pourquoi n'écoute-t-il pas les conseils des allemands, son vieux copain Schröder en premier ?
a écrit le 05/02/2013 à 8:29 :
Hollande à la tête du pays le plus endetté d' Europe, ne pèse rien, et n' obtiendra rien des pays leaders en matière de bonne gestion économique : l' Allemagne, les Pays-Bas, l' Autriche.
a écrit le 05/02/2013 à 8:29 :
"François Hollande rappellera sa vision de l'Europe" comme pour la France appelé à être un pays de fonctionnaires pléthoriques et inefficaces et de pauvres !
a écrit le 05/02/2013 à 8:07 :
il n'y a rien à attendre de concret de Hollande,ses décisions sont inefficaces et ne concernent que les pays endettés comme la France.Seule l'Allemagne décidera de la marche à suivre.
Réponse de le 05/02/2013 à 9:06 :
L'Allemagne, l'Allemagne! vous n'avez que ce mot là à la bouche! fait elle des miracles? son peuple est il heureux, n'y a t il pas de pauvres, travail à temps partiel, petits boulots, maigres salaires et retraites, demander aux Allemands ce qu'ils pensent de Me Merckel !
Réponse de le 05/02/2013 à 9:42 :
@ No Comment ! ,
Je vous cite: " demander aux Allemands ce qu'ils pensent de Me Merkel ! "
et pourtant ils voteront pour elle!
Entre deux maux il faut choisir le moindre.
Steibrück c'est trop mouillé avec Schröder, il n'a aucune chance, la droite n'en veut pas et pour cause, la gauche n'en veut pas parce-que elle a été trahi par Schröder et ses sbires, donc Steinbrück!
Alors il reste Sarrazin, la ils voudraient bien mais ils n'osent pas encore, son livre «  Deutschland schafft sich ab «  ressemble trop à Mein Kampf (pas besoin d'expliquer j'espère, tout le monde conait!)
Réponse de le 05/02/2013 à 9:58 :
Ouais, c'est comme entre Flanby et Zorro, chez nous ...entre 2 maux...on connait la chanson!
Réponse de le 05/02/2013 à 14:44 :
No Comment :
un pays qui repart de zero car complément détruit en 1945, son industrie demantelée, un 1/3 de ses territoires perdus/annexés, 15 millions de refugiés crevant de faim et qui reussit et tout recontruire en 30 ans.
Un pays divisé qui reussit a reconstruire l´autre partie (RDA) en 20 ans avec aujour d hui une economie qui tourne rond, des caisses sociales pleines à craquer ..., ou 95 % d ela population est financierement à l´aise ou même très à l´aise.
Si ce bilan n´est pas un "miracle", qu est ce que c´est ??



Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :