"L'Europe va trop loin" dans l'austérité, selon Laurent Berger

 |   |  248  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le secrétaire général de la CFDT considère que le gouvernement français se plie trop aux exigences de Bruxelles sur le plan de l'austérité budgétaire de l'Etat.

"L'Europe va trop loin" dans l'austérité "et le gouvernement français ne tape pas assez du poing sur la table à Bruxelles" s?offusque le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger dans une interview accordée au Parisien et publié ce mardi.  "Oui, il faut réduire les déficits publics. Mais pas à un rythme effréné qui ralentit la croissance et l'investissement", a-t-il poursuivi.

Face au chômage, "la question ne devrait pas être", selon lui, "de savoir si on va inverser la courbe à la fin de l'année, mais "comment on aide les chômeurs à retrouver un emploi". Pour cela, il préconise d'"amplifier fortement leur accès à la formation" et une hausse des moyens pour Pôle emploi.

Le leader de la CFDT se dit par ailleurs "inquiet de la montée des extrémismes"."Quand un parti républicain appelle à manifester contre une loi qui a été votée, celle du mariage pour tous, il souffle sur les braises", a-t-il notamment relevé. Alors que la CGT et la CFDT vont défiler mercredi 1er mai en ordre dispersé, Laurent Berger a jugé que "les salariés ne comprendraient pas que nous défilions bras dessus, bras dessous". La CGT "tire à boulets rouges sur l'accord du 11 janvier sur la +sécurisation+ de l'emploi", a-t-il rappelé. "Pour nous, c'est un texte majeur", a-t-il souligné.

LIRE AUSSI:

>> Nouvelle charge d'un ministre de François Hollande contre l'austérité et Merkel

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2013 à 15:52 :
NON ! c'est VRAI ??.. !
a écrit le 30/04/2013 à 14:48 :
il oublie juste que la france n'a encore rien commence, comme l'a rappele schaueble il y a moins d'un mois; c'est un bon syndicaliste il crie avant d'avoir mal ( bon, il a la trouille que la france aille au tas, ce qui va se passer a la lumiere de l'investissement les prochaines annees...)
a écrit le 30/04/2013 à 14:36 :
Je cite :"Quand un parti républicain appelle à manifester contre une loi qui a été votée, celle du mariage pour tous, il souffle sur les braises" .
Par contre, quand les syndicats et partis de gauche font de même lorsqu'ils sont dans l'opposition, là, c'est la démocratie qui s'exprime. Cherchez l'erreur !
Réponse de le 30/04/2013 à 14:49 :
oui, dans un cas c'est intolerable et inadmissible, dans l'autre c'est ' la democratie de la rue citoyenne'
a écrit le 30/04/2013 à 13:23 :
aider encore plus pole emploi ? , avec des ordinateurs qui tournent a vide sans personne qui les regarde , des emplois proposés périmés depuis des semaines voir des mois , des formations bidons qui renvoient a une expérience minimale de 5 ans pour postuler a ce nouvel emploi , donc cela ne sert a rien si ce n'est a mettre des moyens dans une gabegie entretenue , mieux vaudrait dire simplement , il a été formé correctement et il n'a pas d'expérience mais en l'employant il en aura une , que de rejeter les nouveaux formés au chômage faute a pas assez d'expérience , ah si nos ancêtres avaient fait pareil pour construire des catapultes ou des arcs , ( je t'emploie pas , t'a pas 5 ans d'expérience pour construire ces choses ) ben on aurait été déjà dans la panade complete , malheureusement les politiciens eux ne voient pas ce monde là bien réel , ah c'est vrai la re-election a vie permet d'échapper a pole emploi et au RSA , car s'ils savaient de quoi ils parlent s'ils l'avaient un peu vécu ce serait mieux comprendre la difficultée qui depuis 35 ans c'est le meme refrain , pas d'expérience pas de travail , pas de formation pas de travail résultat chômeur jusqu'à la retraite .. c'est cela la realitée , effarant silence des syndicats a ce sujet plus préoccupés a défendre leurs pré-carrés ..
a écrit le 30/04/2013 à 12:26 :
Bien sur qu'il est contre "l'austérité" ( qui par ailleurs n'a pas encore commencé ).
Lui et ceux qu'il représente se gavent dans le fromage des dépenses publiques. Au détriment des chômeurs, des jeunes et autres victimes de ce système à bout de souffle.
Il est un des responsables des 5 millions de chômeurs ( bientôt 6 ) et des 10 millions de pauvres ( bientôt 15 ? ) et ose parader.
Réponse de le 30/04/2013 à 13:24 :
+1
De quelle austérité parle-t-on ? Quand va-t-on enfin tailler dans la dépense?
Réponse de le 30/04/2013 à 13:35 :
faites un peu d economie au lieu de dire n importe quoi, l Austérité est bien responsable de la situation, par contre je suis d accord les syndicats sont dépassés.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:18 :
+1 Céline et Odilon. On a pas encore commencer l'austérité en France, on continue à empreinter chaque mois pour continuer à vivre au dessus de nos moyens. A ça va être perturbant quand on va réellement devoir se serrer la ceinture (quand nos créantiers nous dirons comment gérer note pays pour qu'on les rembourse).
Réponse de le 30/04/2013 à 14:31 :
@@odilon, faites appel à votre bon sens. C'est la gabegie des dépenses publiques qui est responsable de la situation. Depuis plus de 30 ans le budget de l'état est en déficit pour "relancer la croissance du PIB" et le déficit et la dette "acceptables" sont calculés en pourcentage de ce PIB. Rien ne vous choque dans cette situation?
a écrit le 30/04/2013 à 12:16 :
Faut bien la rembourser notre dette, et pour ça il faut faire des efforts et se serrer la ceinture, sinon c'est être irresponsable. C'est trop facile de ne rien faire, temps qu'on nous prète, et de reporter notre fardeau sur la prochaine génération (comme l'on fait nos parents de mai 68 finalement). Question à Mr CFDT :" Comment ferons nous le jour où l'on ne nous prettera plus, comme la Grèce?" On dirait le compte de la Fontaine, La France est pleine de cigales insouciantes qui jalousent les fourmis (alias :l'allemagne, la Chine...) quand arrive l'hiver (La crise durable) au lieu de réagir parce que faire des efforts est trop dur dans ce pays d'assisté. Cette fable n'a pas prit une ride.
Réponse de le 30/04/2013 à 13:43 :
Petit lecon économie si vous voulez être rembourser il est impératif de ne pas étrangler votre débiteur vous perdrez tous. Le Rembourssement de la dette n à rien d urgent c est limiter les dépenses inutile pour les remplacer par de la croissance qui est utile. Ou par exemple supprimer des fonctionnaires pour lancer des projets d'infrastructures. Ne pas vouloir pas faire des économies par principe sous le prétexte éviter endetter nos enfants et leur laisser un pays en ruine.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:54 :
à blabla. Merci pour la leçon de sarcasme mais vous devriez me relire car je ne parle pas de tout rembourser d'un coups (suicidaire effectivement). Vous y verrez une corrélation entre la cigale et le fonctionnaire de votre exemple, ainsi qu'avec les fourmis travailleuse et les projets d'infrastructure. il s'agissait d'une métaphore de plus de 200 ans toujours d'actualité aujourd'hui.
a écrit le 30/04/2013 à 12:00 :
Entre France et Europe, il faut choisir l'Europe et ne pas croire à une France divinisée. Nous ne sommes plus des français à l'avant garde du continent mais un pays de mentalité rentière et conservatrice. La CGT , autoritaire, réactionnaire en est la preuve. Défendre les acquis , slogan des aristocrates dans les années 90 (1700 bien sûr). Notre pays, c'est l'Europe, non au régionalisme, oui à la démocratie européenne.
a écrit le 30/04/2013 à 11:45 :
le plus urgent ce serai de stopper tous ces emigres qui cherchent 'eldorado surtout en france ou ont donne tous et n'importe quoi il faut croire que nous ne sommes pas dans la crise comme ont voudrait nous le faire croire ,ont continue la distribution a tous va allocation rsa et tous ce qui suit,donc selon la logique si il y na plus d'argent dans les caisses ont stoppe toute ces aides mais ?????
Réponse de le 30/04/2013 à 12:44 :
Mais c'est mal vu politiquement, c'est pas bon pour se faire réélire. Ils en ont rien a faire de l'intérêt de la France temps que ceux qui profitent du système (syndicalistes, élus et copains des élus, profiteurs des régimes spéciaux...) continent de vivre sur notre dos.
a écrit le 30/04/2013 à 11:37 :
Rhetorique, si avoir des compte equilibré, si ne pas emprunté s'appel de la rigueur je comprend plus rien.

Pour moi c'est juste de la bonne gestion. J'ai du mal a comprendre en quoi depensé plus d'argent que l'on a crée de la richesse. Cela cree juste de la dette que les contribuable et les génerations a venir paieront .

Pour moi au lieu d'employer rigueur j'utiliserai le terme "Fuite en avant" ou " Ne pas faire face a ses reponsabilité" ou "Politique Irresponsable" a choisir.
Réponse de le 30/04/2013 à 12:34 :
Tout à fait. Nous sommes des cigales comme dans la fable de la Fontaine. Si ce syndiqué était devant son banquier avec un taux de 90% d'endettement sur son compte, la banque lui supprimerait sa carte bleu, son chéquier, ses prélèvements...Mais ils ont tellement l''habitude de vivre sur l'argent des autres que ça ne les gène pas de continuer à aggraver la situation. Pas grave, c'est pas eux qui vont payer mais faut surtout pas toucher à leur qualité de vie à ces messieurs, sinon c'est grève.
a écrit le 30/04/2013 à 11:30 :
Ce monsieur aurait il peur de devoir diminuer son salaire suite à une éventuelle baisse de la rente publique qui est attribuée à son syndicat? Les dépenses de l'état continuant à augmenter, on ne peut pas parler d'austérité.
a écrit le 30/04/2013 à 11:23 :
de quoi se plaint il?la cfdt a tout le fric qu'elle veut avec les formations bidons.elle est pas belle l'austérité a la française?
a écrit le 30/04/2013 à 10:58 :
Je ne suis pas pour une trop forte austérité mais c'est le laxisme financier qui nous a mené a la crise alors si on recommence cela n'améliora pas la situation, c'est un peu facile de dire non a l'austérité et de rien proposer derrière. "Quand un parti républicain appelle à manifester contre une loi qui a été votée" et c'est un gars CFDT qui dit ça? les syndicat passent leur temps a manifester contre des lois pour les changer!
a écrit le 30/04/2013 à 10:58 :
Je ne suis pas pour une trop forte austérité mais c'est le laxisme financier qui nous a mené a la crise alors si on recommence cela n'améliora pas la situation, c'est un peu facile de dire non a l'austérité et de rien proposer derrière. "Quand un parti républicain appelle à manifester contre une loi qui a été votée" et c'est un gars CFDT qui dit ça? les syndicat passent leur temps a manifester contre des lois pour les changer!
Réponse de le 30/04/2013 à 12:12 :
Où l'on constate que la majorité des gens confondent rigueur et austérité. La rigueur n'est que le moyen d'avoir une gestion saine et équilibrée, bref... rigoureuse.
L'austérité, c'est se serrer la ceinture pour faire des économies, destinées en ce qui concerne nos gouvernements, à réduire la dette et les déficits.
La rigeur s'applique sur le long terme pour obtenir une sîtuation saine et stable, l'austérité ne peut être que temporaire, car destructrice par définition.
Si tout le monde donnait aux mots leur sens réel, cela nous éviterait beaucoup de confusions et de malentendus.
A croire que les français ne savent plus parler... français!
a écrit le 30/04/2013 à 10:58 :
Je ne suis pas pour une trop forte austérité mais c'est le laxisme financier qui nous a mené a la crise alors si on recommence cela n'améliora pas la situation, c'est un peu facile de dire non a l'austérité et de rien proposer derrière. "Quand un parti républicain appelle à manifester contre une loi qui a été votée" et c'est un gars CFDT qui dit ça? les syndicat passent leur temps a manifester contre des lois pour les changer!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :