2 milliards d'euros : le montant record des transferts de football en Europe

 |   |  521  mots
Le recrutement de David Luiz pour 50 millions d'euros est la grande transaction pour un mercato français moins dépensier que durant l'été 2013.
Le recrutement de David Luiz pour 50 millions d'euros est la grande transaction pour un mercato français moins dépensier que durant l'été 2013. (Crédits : AFP)
Les montants cumulés des transferts au cours de l'été 2014 ont dépassé la barre des 2,2 milliards d'euros pour les cinq championnats européens les plus importants (Premier league, Liga, Bundesliga, Serie A, Ligue 1). Il s'agit d'un nouveau record, après les 2,14 milliards d'euros de 2013.

Le jour le plus long pour les supporteurs de football est passé. Le marché des transferts d'été s'est terminé le 1er septembre, avec plus de 2,2 milliards d'euros dépensés par les cinq grands championnats européens de football (Premier league anglaise, Liga espagnole, Bundesliga allemande, Serie A italienne, Ligue 1 française). Le dernier jour du mercato est généralement propice au plus grand nombre de transactions réalisées pour la période estivale. Il s'agit là d'un nouveau record, l'année dernière, le montant avait atteint 2,14 milliards d'euros, d'après l'Observatoire du football du centre international d'étude du sport, institution basée à Neuchâtel.

La barre du milliard d'euros franchie en Angleterre

Sur ces 2,2 milliards échangés dans les cinq grands championnats, près de la moitié provient de l'Angleterre. La Premier league a franchi pour la première fois la barre du milliard d'euros dépensé par les 20 clubs, soit 1,05 milliard d'euros, d'après une étude réalisée par le cabinet d'audit Deloitte sur le marché des transferts anglais.

Les dépenses de Manchester United pèsent pour près de 20% sur ce total. Absent des coupes européennes pour la première fois depuis 25 ans, le club a mis la main au portefeuille pour tenter de retrouver son standing, avec près de 190 millions d'euros de dépenses, selon Deloitte. Dont 75 millions pour l'arrivée du milieu offensif argentin Ángel Di María. Ce qui fait de Manchester United le club européen le plus dépensier, devant le FC Barcelone, qui a néanmoins réalisé le plus gros achat du mercato d'été 2014, avec l'arrivée de l'attaquant uruguayen Luis Suárez, en provenance du Liverpool FC pour 81 millions d'euros. Le Real Madrid, grand rival du Barça, n'est pas en reste, qui a payé 80 millions d'euros à l'AS Monaco pour s'offrir les services du milieu offensif colombien James Rodríguez.

109 millions d'euros contre 382,6 millions d'euros en France en 2013

Le mercato en France a été plus calme qu'en 2013. 109 millions d'euros ont été investis dans les transferts par les clubs de Ligue 1, contre 382,6 l'an dernier. Le Paris-Saint-Germain (PSG), champion de France en titre, est le club le plus dépensier de l'Hexagone, avec 50 millions d'euros pour ce mercato, pour le seul achat du défenseur brésilien David Luiz, en provenance du club anglais de Chelsea, alors qu'il dépensait plus de 100 millions d'euros en 2013. Le rival historique du PSG, l'Olympique de Marseille, a dépensé 20 millions d'euros pour quatre recrues, quand il a dépensé plus du double un an auparavant pour six recrues.

L'AS Monaco est le club qui a le plus réduit la voilure, avec - seulement - 13 millions d'euros dépensés cet été, contre 105 millions pour les seuls James Rodriguez et Radamel Falcao durant l'été 2013. D'ailleurs, les deux joueurs colombiens sont partis vers d'autres horizons. Signe aussi d'un désinvestissement de la part de Dmitri Rybolovlev, président du club de la Principauté, après une affaire de divorce qui lui coûta la moitié de sa fortune, estimée à environ 6,7 milliards d'euros, selon Forbes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2014 à 9:35 :
Arrêtez de parler de ce soit disant sport, laissez ça pour les gogos.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :