Quand les candidats républicains détournent les propos de Barack Obama

 |  | 369 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Mitt Romney et Rick Perry viennent de lancer leurs premières publicités à la télévision. Les deux prétendants à l'investiture républicaine s'en prennent au bilan du président américain. Et n'hésitent pas à couper ses citations.

Mitt Romney salue à sa manière la visite de Barack Obama ce mardi dans le New Hampshire. Le candidat à l'investiture républicaine va diffuser, ce soir dans cet Etat du nord-est des Etats-Unis, le premier spot télé de sa campagne. Et c'est le président américain qui en est la vedette. "Il avait promis de réparer l'économie", explique cette vidéo en reprenant des images d'un discours de Barack Obama dans le New Hampshire quelques jours avant l'élection de 2008. "Il a échoué", poursuit-elle avant de citer la crise de l'emploi, les saisies immobilières et la dette nationale.

"Si nous continuons à parler d'économie, nous allons perdre", peut-on ensuite entendre dire Barack Obama, une manière pour Mitt Romney de montrer que le président américain ne souhaite pas que l'on évoque son bilan économique. Problème cette citation est coupée. Et le sens de l'originale est bien différent: "Ses conseillers de campagnes disent, je cite 'Si nous continuons à parler d'économie, nous allons perdre'," expliquait le candidat Obama en 2008 à propos de son adversaire John McCain."Trompeur et malhonnête", ont immédiatement réagi ce mardi les équipes de Barack Obama.

Mitt Romney pas le seul à avoir eu recours à cette pratique douteuse. Rick Perry en a fait de même la semaine dernière. Dans un clip de campagne, le gouverneur du Texas réagit à une citation de Barack Obama: "Nous avons été feignants au cours des dernières décennies". "Pouvez-vous croire cela ?, enchaîne alors Rick Perry. Le président pense que les problèmes de l'Amérique s'expliquent parce que les Américains sont feignants ? C'est pathétique". Mais il s'agit, là aussi, d'une citation coupée. L'originale: "Nous avons été feignants au cours des dernières décennies pour attirer de nouvelles entreprises aux Etats-Unis". Une tout autre signification !

Interrogés, le staff de Mitt Romney et Rick Perry lui même n'ont rien trouvé à redire à leurs méthodes. Et dire que la campagne vient à peine de commencer !

Actualités, petites phrases, sondages et analyses... Suivez au jour le jour les primaires républicaines et la présidentielle sur notre blog consacré aux élections américaines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :