A Davos, Pharrell Williams annonce un concert géant pour mobiliser sur le climat

 |   |  385  mots
Al Gore, Prix Nobel de la paix, ex-vice président des Etats-Unis (à g.) écoute le compositeur, chanteur interprète Pharrell Williams présenter son concert Live Earth.
Al Gore, Prix Nobel de la paix, ex-vice président des Etats-Unis (à g.) écoute le compositeur, chanteur interprète Pharrell Williams présenter son concert "Live Earth". (Crédits : Reuters)
Un concert géant "Live Earth" le 18 juin dans plusieurs métropoles mondiales pour mobiliser l'opinion mondiale en faveur d'un accord ambitieux à la conférence de Paris sur le climat en décembre. François Hollande en a rêvé, Al Gore veut le faire, avec le soutien d'une centaine d'artistes emmenés par Pharrell Williams.

A Davos, on aime bien les artistes... engagés pour le bien de la planète. Le Forum accueille régulièrement Bono, le chanteur de U2, a reçu Angelina Jolie, Richard Gere, Gérard Depardieu, Chris Tucker, Lionel Richie et Peter Gabriel - qui sera là cette année encore. La plus forte intervention date de 2005 lorsque Sharon Stone, la star de Basic Instinct, s'était levée dans le public pour dire :

"Assez de paroles. Je donne 10.000 dollars pour aider la Tanzanie à lutter contre la pauvreté et le paludisme. Qui dit mieux ?"

Au total, l'actrice avait levé en quelques minutes plus de 1 million de dollars, expérience de dons en public que les organisateurs du World Economic Forum se sont bien gardés de rééditer depuis...

Avec la participation d'une centaine d'artistes de tous les continents

La star à Davos pour cette journée d'ouverture a été Pharrell Williams, le chanteur de "Happy" qui a annoncé, en compagnie de l'ancien vice-président américain Al Gore la participation d'une centaine d'artistes de tous les continents à un concert mondial "Live Earth", le 18 juin prochain. Il s'agit de mobiliser l'opinion publique mondiale pour réclamer un accord ambitieux sur le climat fin 2015, a précisé Al Gore qui espère une audience de 2 milliards de personnes sur tous les continents pour cet événement monté en partenariat avec l'Organisation des Nations Unies.

Pharrell Williams a expliqué, après la diffusion du film-présentation de l'évènement qui sera produit par Kevin Wall qui avait déjà organisé en 2007 un concert "Live Earth":

"Après avoir vu cette extraordinaire présentation, je suis sûr que vous savez à quel point le réchauffement climatique est sérieux... Alors, on veut faire quelque chose de vraiment différent, quelque chose pour coordonner partout dans le monde."

Le 18 juin, des concerts auront donc lieu "dans les plus grands stades, en Chine, Sydney, Rio de Janeiro, Le Cap, New York et Paris" a promis le producteur, qui ajoutait

"Un groupe jouera aussi en Antarctique. Nous avons de très, très grands artistes, quelques-uns des plus grands artistes jamais réunis, avec un message : agissez pour le climat maintenant."

- - -

Voir la vidéo de présentation du prochain concert Live Earth Road to Paris 2015

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2015 à 16:57 :
Que faire et comment le faire pour sensibiliser les gens à la transition énergétique? Or il faut le faire.
a écrit le 22/01/2015 à 12:08 :
Donnez-leur du couscous et des jeux et le monde sera sauvé :-)
a écrit le 22/01/2015 à 11:56 :
Pas crédible....malheureusement .
Ne pas allez à son concert, ne pas consommer ses productions, ben vous faites un geste pour la planète.
a écrit le 21/01/2015 à 19:53 :
... pour aider la Tanzanie à lutter contre la pauvreté ... Elle a ajouté en auf : "Il faut qu'ils deviennent riches pour bouffer la planète AUTANT que NOUS, Yiyhèèrree." Quelle américonnerie.
a écrit le 21/01/2015 à 19:36 :
"Pharrell Williams annonce un concert géant pour mobiliser sur le climat", ça c'est risible.
a écrit le 21/01/2015 à 18:56 :
Et les premiers gags (d'un goût douteux) viennent de tomber : intervenant à Davos, le président ukrainien Porochenko a promis d'octroyer un statut spécial au Donbass et d'amnistier toutes les personnes qui ne sont pas impliquées dans des meurtres. Pour la forme seulement.

Fini son discours, il a pris son portable pour recommander à son lieutenant Yaksouevitch de continuer à pilonner les villes et les civiles à l'est de l'Ukraine. Une telle décalaration serait comique si n'était pas tragique pour ces populations sans plus d'argent ni nourriture, voire plus de maison, trouvées sans abri en plein hiver !
Réponse de le 21/01/2015 à 20:41 :
Les militants qui ont déchiré le portrait de Porochenko risquent d’écoper 4 ans de prison. C'étaient les participants de la manifestation pacifique tenue la veille de son départ pour Davos-merveille.
Toucher à l'image du sacrossaint Président Porochenko peut coûter cher en Ukraine, jusqu'à 4 années de prison. Heureusement que le bon Président défilait à la marche pour la Paix, contre le terrorisme et surtout POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION, à coté des "saints hommes" de cette planète. (scot)
a écrit le 21/01/2015 à 18:16 :
Combien de jets et d hélicos prives pour discuter de la baisse de la pollution à Davos?
a écrit le 21/01/2015 à 18:01 :
Yo je reprends mon jet privé et je retourne en Suv bling bling au studio d'enregistrement. Do what I say not as I do.
a écrit le 21/01/2015 à 16:44 :
En dehors du fait qu'il reste à prouver que les changements climatiques soient principalement d'origine anthropique, heureusement que les humains sur cette terre auxquels on souhaite faire payer de nombreuses nouvelles taxes au nom de l'écologie, ne polluent pas comme les personnes présentes à ce congrès (qui pour la plupart mènent grand train et ne voyagent qu'en jet privé)...
PS : je pensais que la base de l'écologie était de produire et de consommer le plus localement possible, et le plus durable possible, bref tout l'inverse du modèle de développement mis en avant par les mondialistes de ce congrès qui n'ont fait que favoriser la consommation de produits fabriqués à l'autre bout du monde, à l'obsolescence programmée et souvent conçus pour volontairement ne durer que le temps de la garantie, afin de forcer les consommateurs à racheter sans cesse, créant par la même une pollution colossale....
a écrit le 21/01/2015 à 16:15 :
10000 dollars seulement, elle ne se foule pas trop.....
Une bonne promotion pour ces braves gens riches a millions, vivant dans des maisons gigantesques nécessitant de grandes quantités d énergie pour chauffage ou la clim, sans compter les jets prives..... les rois de la démagogie, les princes de l esbroufe......en avant la bêtise.. L écologie attendra bien encore un peu

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :