Les candidates à la Mairie de Paris face aux entrepreneurs

 |   |  202  mots
Nathalie Kosciuzko-Morizet et Anne Hidalgo se confronteront aux entrepreneurs lors d'une rencontre exceptionnelle au siège du Medef.
Nathalie Kosciuzko-Morizet et Anne Hidalgo se confronteront aux entrepreneurs lors d'une rencontre exceptionnelle au siège du Medef. (Crédits : DR)
A l’initiative de La Tribune, du Medef Paris, de la CGPME Paris et de Medef 92, Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet passent ce mercredi 19 février leur Grand Oral devant des entrepreneurs de Paris et d’Ile-de-France.

Organisé au siège du Medef, cette rencontre exceptionnelle permettra aux deux principales candidates à la Mairie de Paris aux élections Municipales des 23 et 30 mars de répondre aux questions, aux inquiétudes et aux attentes des chefs d'entreprise pendant chacune 1 heure.

La manifestation, à laquelle ont été invités plus de 500 entrepreneurs, se déroule de 18h à 20 heures ce mercredi. Elle sera suivie en direct par les journalistes de La Tribune qui en rendront compte sur notre compte Twitter @LaTribune et fera l'objet d'un compte rendu sur latribune.fr

La rencontre sera animé par Philippe Mabille, directeur adjoint de la rédaction de La Tribune. Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet répondront aux questions de Jean-Louis Schilansky, président du Medef Paris et de l'UFIP ; de Jean-Louis Jamet, vice-président délégué de la CGPME ; de Pierre-Jean Bozo, directeur général de l'Union des Annonceurs et vice-président du Medef Paris ; Caroline Joanblanq, gérante de Caroline Joanblanq Communication ; Florence Lacave, RP Entrepreneur.

 

 

Pour aller plus loin : 

>> Municipales 2014 : quel maire pour un Paris plus smart ? 

>> Municipales 2014 : fiscalité et mobilité, les entrepreneurs parisiens sont inquiets

>> "Il faut convaincre les entreprises de rester ou de s'installer à Paris" 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2014 à 11:31 :
Tous les projets sont intéressants à la condition que chaque ligne de dépense soit couverte par une ligne de ressource. Je voterai sur la dépense. J'attends des candidats qu'ils soient responsables de leur gestion prévisionnelle. Je ne vois rien dans les propos des deux principaux candidats à ce propos. Tout me conduit à voter blanc pour le moment.
a écrit le 20/02/2014 à 8:42 :
…remarquable et courageuse. Sûr, elle ne va pas transformer Paris du jour au lendemain d'un coup de baguette magique, mais elle le rendra certainement plus vivable…et n'ira pas fêter la fin du ramaddan aux frais du contribuable !
a écrit le 19/02/2014 à 23:52 :
On est plus de 60 millions à ne pas habiter Paris et donc ne pas être concerné par leur guéguerre pour devenir Calife de Bagdad et il ne se passe pas une journée sans qu'on soit obligé d'entendre ou de lire quelque chose à leur sujet. Gardez ce genre de news pour les médias locaux.
a écrit le 19/02/2014 à 20:57 :
Au secours, deux candidates de l' UMPS, le parti qui dirige la France depuis 40 ans avec le résultat que nous connaissons : désindustrialisation + chomage de masse + paupérisation de la population + explosion de la dette nationale + corruption + politique d'immigration de masse et d'insécurité. Au secours !
a écrit le 19/02/2014 à 19:32 :
De toute façon dans 2 ans le maire de Paris sera dessaisit de cette compétence qui sera gérée par la Métropole du Grand Paris...
a écrit le 18/02/2014 à 19:04 :
il y en a pour des sous! je vous le dit !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :