Wall Street plonge après le rejet du Plan Paulson

 |   |  525  mots
Le secteur financier reste au centre de tous les regards après le rejet du plan Paulson et le rachat de Wachovia par Citigroup.
Les places américaines ont plongé ce lundi alors que le plan Paulson a été rejeté par la chambre des représentants. Le Dow Jones perd ainsi 6,98% à 10.365 points, le Nasdaq chute de 9,14% à 1.984 points et le S&P 500 recule de 8,79% à 1.106 points.

Lundi noir sur les places à Wall Street. Les indices new-yorkais ont plongé après le rejet du plan Paulson par la Chambre des représentants malgré l'accord trouvé entre les démocrates et les républicains sur le plan de sauvetage des banques. Ce plan, qui prévoit le rachat en plusieurs tranches des actifs toxiques à hauteur de 700 milliards de dollars, n'est cependant pas encore enterré.

Les places américaines ont plongé ce lundi alors que le plan Paulson a été rejeté par la chambre des représentants. Le Dow Jones perd ainsi 6,98% à 10.365 points, le Nasdaq chute de 9,14% à 1.984 points et le S&P 500 recule de 8,79% à 1.106 points. Les indices new-yorkais avaient ouvert dans le rouge, sous l'effet des nouvelles turbulences qui secouent la finance mondiale, avant de chuter très fortement après le vote de la Chambre des représentants.

Du côté des statistiques, les dépenses de consommation des Américains sont restées inchangées en août en dépit d'une hausse inattendue de leurs revenus, ce qui traduit la montée des inquiétudes suscitées par la crise financière et ses retombées économiques. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une hausse de 0,2% des dépenses des ménages en août.

Le secteur financier reste au centre de tous les regards après le rachat de Wachovia par Citigroup. La première banque américaine par les actifs va ainsi reprendre l'essentiel des activités bancaires de la banque de Charlotte et les engagements correspondants. Pour financer cette opération, Citigroup a annoncé qu'elle allait lever 10 milliards de dollars sur les marchés. L'action perd 7% à 18,74 dollars. Wachovia est en revanche en chute libre, plongeant de 81,50% à 1,85 dollar. Sa cotation a été suspendue en début de journée alors que le titre chutait de plus de 90% lors des échanges d'avant séance. 

Morgan Stanley perd 14,71% à 21,11 dollars. La deuxième banque d'investissement américaine a annoncé ce lundi que la banque japonaise Mitsubishi UFJ allait acquérir 21% de son capital pour 9 milliards de dollars. MUFG va acquérir 9,9% des actions ordinaires au prix unitaire de 25,25 dollars et investira six milliards de dollars dans l'acquisition de titres convertibles en actions préférentielles, assortis d'un prix de conversion de 31,25 dollars.

Goldman Sachs recule de 11,60% à  121,98 dollars. La banque serait à la recherche de 50 milliards de dollars d'actifs dans le cadre de sa transformation d'une banque d'investissement en une banque de détail, affirme le Financial Times. Par ailleurs, Goldman Sachs pourrait avoir perdu 20 milliards de dollars après les déboires boursiers d'AIG, selon une information du New York Times.

Le premier assureur américain recule de son côté de 13,02% à 2,74 dollars. American International Group (AIG) envisagerait de céder plus de 15% de ses actifs afin de rembourser les 85 milliards de dollars qui lui ont été avancés par la Réserve fédérale.

Par ailleurs, le fort repli des cours du pétrole, qui ont perdu plus de 10 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pénalise les valeurs pétrolières. Exxon Mobil perd 8,30% à 73,96 dollars, Chevron recule de 7,88% à 80,10 dollars et ConocoPhillips cède 9,09% à 69,31 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :