Hésitation à la Bourse de Paris, les volumes restent très faibles

 |   |  215  mots
La Bourse de Paris a entamé la journée dans le vert pour une séance qui sera écourtée en raison des fêtes de Noël. A l'ouverture, le CAC 40 progresse de 0,67% à 3.149 points. Mais la tendance s'est par la suite inversée.

Cap Gemini affiche de nouveau une belle hausse de 3,12% à 27,92 euros. C'est la plus forte progression du Cac dans les premiers échanges. Depuis le début de l'année, le titre surperforme l'indice parisien.

 

Les valeurs défensives s'affichent également en hausse. Essilor gagne ainsi 1,94% à 33,07 euros et Carrefour 2,68% à 27,77 euros.

 

Le secteur bancaire est globalement dans le vert. Crédit Agricole gagne 2,34% à 7,86 euros. Société Générale prend 2,74% à 34,26 euros. Enfin, Dexia progresse encore de 1,27% à 2,79 euros après son envolée de 16% hier. En revanche, BNP Paribas reste attaqué. Le titre recule encore de 1,85% à 29,20 euros.

 

On reste dans les baisses, avec France Télécom qui signe le plus fort repli dans les premiers échanges. Le titre abandonne 2,13% à 19,52 euros. Unibail-Rodamco recule également de 0,79% à 104 euros. Quant à ArcelorMittal, il laisse  1,28% à 16,60 euros.

 

Sur le SRD, Bic gagne 1,4% à 40,50 euros. Le groupe va acquérir une des activités d'Antalis, la filiale de distribution du papetier français Sequana pour un montant compris entre 33 et 38 millions d'euros. Sequana pour sa part prend 2,36% à 4,29 euros.

 

Pour finir,  un détour par les marchés pétroliers où le baril de WTI s'échange ce matin contre 39,06 dollars ce matin et le baril de Brent vaut 40,24 dollars.Sur le marché des changes, l'euro est à 1,3966 dollar.

 

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :