La Bourse de Paris tout juste dans le vert pour sa dernière séance

 |   |  453  mots
La Bourse de Paris, qui a clôturé à la mi-journée pour sa dernière séance de l'année, a limité ses gains avec une hausse de 0,03%, à 3.218 points. Sur 2008, l'indice phare de la place parisienne a enregistré le plus fort recul de son histoire : 42,68 % !

A la clôture, le CAC a fortement limité ses gains avec une petite hausse de 0,03 %, à 3.218 points. Sur l'année, l'indice phare de la place parisienne a enregistre le plus fort recul de son histoire : 42,68 % !

A noter que depuis le début de la semaine, les volumes d'échanges sont particulièrement faibles.

Les valeurs bancaires, qui ont connu une année particulièrement difficile, terminent la séance en ordre dispersé. Dexia a signé même la meilleure performance du CAC avec une hausse de 9,97 % à 3,20 euros. Le titre a cependant remporté le titre peu envié de plus forte baisse du CAC en 2008. Il a perdu plus de 80 % de sa valeur en douze mois.

De son côté, BNP Paribas a gagné 0,83 % à 30,25 euros. Société Générale est stable à 36 euros. En revanche, Crédit Agricole cède 0,5 % à 8 euros. Et sur le SRD, Natixis abandonne 1,2 % à 1,24 euro.

Du côté des hausses, sur le CAC, STMicroElectronics s'est apprécié de 3,87 % à 4,78 euros. Suez Environnement a pris 2,6 % à 12,05 euros. EADS a gagné 3,39 % à 12,03 euros. Airbus, la filiale du groupe européen, a atteint son objectif de livrer douze Airbus A380 en 2008.

Les valeurs automobiles ont également pris leur revanche pour leur dernière séance de l'année. Renault a progressé de 2,4 % à 18,55 euros et Peugeot, de 0,79 %, à 12,15 euros. Michelin a pris 0,99 % à 37,57 euros. Le secteur a été particulièrement attaqué en Bourse cette année. Mais depuis hier, il profite de la stabilisation des cours du pétrole sous les 40 dollars le baril.

Sur le SRD, le certificat d'investissement d'Areva a grimpé de 4,1% à 350 euros. Le groupe nucléaire a déposé une demande d'enrichissement nucléaire aux Etats-Unis.

Gecina a gagné 5,27 % à 51,16 euros, après avoir lancé une OPA sur le spécialiste de l'immobilier médical, Gecimed.

Du côté des baisses, Air France-KLM a perdu 1,97 % à 9,17 euros. C'est le plus fort recul du CAC ce 31 décembre. La compagnie aérienne est pénalisée par la baisse du trafic passagers en décembre.

D'autre part, d'après l'agence italienne Ansa, un accord de partenariat entre la franco-néerlandaise et la nouvelle Alitalia devrait être signé début janvier.

Le secteur des télécoms a également fait grise mine. Vivendi, la maison-mère de l'opérateur SFR, a enregistré un repli de 0,39 % à 23,26 euros. France Télécom a perdu 1,07 % à 19,96 euros.

ArcelorMittal a souffert de la chute des cours des matières premières. Le titre a perdu 1,1 % à 17,11 euros.

Les cours du baril de pétrole brut retombent sous les 39 dollars. Le baril de WTI américain s'échange contre 37,42 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 38,74 dollars.

L'euro vaut 1,3948 dollar.

Demain, le 1er janvier, les marchés seront fermés.

(également disponible en vidéo)

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :