Le nouveau plan de relance du Japon fixé à au moins 2% du PIB, les Bourses en Asie progressent

 |  | 356 mots
Lecture 2 min.
La semaine boursière commence bien sur les places asiatiques. Le Nikkei à Tokyo progresse ainsi de 1,24% à son plus haut niveau depuis début janvier. Le gouvernement japonais a annoncé que son nouveau plan de relance atteindrait 75 milliards d'euros, soit au moins 2% du PIB.

C'est le retour de l'optimisme ce lundi matin sur les marchés boursiers en Asie. A la clôture, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo progresse de 1,24% à 8.857 points, à son plus haut niveau depuis le 8 janvier. Les investisseurs ont bon espoir que le pire de la crise économique, notamment aux Etats-Unis, soit passé et ce malgré les mauvais chiffres sur l'emploi. Vendredi, le ministère du travail américain a annoncé que 663.000 postes de travail ont été détruits en mars.

Dans le même temps, le Premier ministre japonais Taro Aso a ordonné que le montant du nouveau plan de relance, qui doit être élaboré d'ici la mi-avril, soit au moins égal à 2% du produit intérieur brut (PIB), a rapporté ce lundi l'agence de presse Jiji. Ce montant équivaudrait à au moins 10.000 milliards de yens (75 milliards d'euros). Le seuil de 2% du PIB est celui qui est préconisé par le Fonds monétaire international (FMI).

Les mesures ce de nouveau plan de relance doivent mettre l'accent sur les technologies environnementales et les produits économes en énergie, la santé et l'aide aux personnes dépendantes, et enfin les industries des contenus (animations, manga, musique "J-Pop"), la culture, la mode et le tourisme. Avant ce nouveau plan, le gouvernement japonais avait déjà adopté plusieurs trains de mesures de soutien à l'économie, d'un montant total de 75.000 milliards de yens (560 milliards d'euros).

Le marché japonais a aussi été favorisé par la baisse du yen face au dollar, qui dope les valeurs exportatrices comme Sony (+2,92%) ou Honda (+1,8%). En revanche, l'annonce du lancement d'une fusée par la Corée du Nord n'a pas eu d'incidence sur les investisseurs.

De son côté, la Bourse de Hong Kong affiche une hausse de 3,4% ce lundi à mi-séance dopée par les perspectives de nouvelles de relance économiques des autorités hongkongaises. Le chef de l'exécutif de Hong Kong , Donald Tsang, a indiqué dans une interview au Financial Times que l'île possédait des réserves de 400 milliards de dollars de Hong Kong (51,6 milliards de dollars américains) et pourrait, si nécessaire, adopter de nouvelles mesures en milieu d'année.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :